Mardi 20 Février 2018
(Jeune Afrique 30/01/18)
Le mouvement populaire né dans la foulée des hausses de prix provoquées par la mise en application de la loi de finances 2018 est le signe d'un malaise profond au sein de la société tunisienne, face auquel le gouvernement peine à répondre. Les manifestations qui agitent la Tunisie depuis le 3 janvier auront pris de court le gouvernement. Elles étaient pourtant prévisibles et ont même été annoncées par les centrales syndicales et patronales. Pour certains, il ne s’agit que de la sempiternelle passe d’armes du mois de janvier, à la date anniversaire de la révolution, sans qu’il y ait ni vainqueur ni vaincu et qui aboutit toujours à un armistice. Seulement voilà, la mobilisation sociale de 2018 risque de ne...
(AFP 30/01/18)
"Le mécontentement populaire bouillonne" dans la région du Moyen-Orient et du Maghreb, a déclaré mardi Christine Lagarde, la directrice du Fonds monétaire international (FMI), lors d'une conférence régionale à Marrakech (centre). "Comment approfondir les réformes pour qu'elles profitent aux citoyens?", a-t-elle dit en affirmant qu'une "croissance soutenue" bénéficiant au plus grand nombre permettrait de "répondre plus vite aux attentes ou aux frustrations exprimées par les populations". "Il y a une pression sociale, des attentes et des aspirations, des pressions de la population", a renchéri le chef du gouvernement marocain Saadeddine El Othmani à l'ouverture de cette conférence qui réunit...
(Jeune Afrique 30/01/18)
Si la délégation présidentielle française qui atterrira mercredi à Tunis comptera peu de grands patrons, Emmanuel Macron sera en revanche accompagné de poids lourds de l'enseignement supérieur et de la recherche. Wassim Béji, producteur de cinéma, Anissa Daoud, actrice, Hafiz Dhaou, chorégraphe… La délégation qui accompagnera le président français Emmanuel Macron pour son déplacement à Tunis ce mercredi 31 janvier semble fortement marquée par la « société civile ». La patte, sans doute, de l’ambassadeur français à Tunis, Olivier Poivre d’Arvor, amoureux de culture et proche de Sarah Toumi, entrepreneuse sociale très médiatisée et membre du Conseil présidentiel pour l’Afrique, que le président français a créé durant l’été 2017, qui fera également partie du voyage. Une délégation de patrons plutôt...
(Jeune Afrique 30/01/18)
La rumeur affirmant que les autorités de la mosquée Al-Azhar, en Égypte, avait retiré la Tunisie de la liste des pays musulmans a enflammé la toile la semaine dernière. Si les autorités religieuses égyptiennes ont démenti, cette poussée de fièvre n’est que la dernière d’une longue série. La position avant-gardiste de la Tunisie notamment, et surtout, en matière de droits et libertés des femmes n’ont pas toujours été du goût des rigoristes exégètes du Coran. Avec une certaine virulence, des cheikhs, un peu partout dans le monde musulman, lancent régulièrement des fatwas contre le mode de vie des Tunisiens. Depuis la révolution de 2011 et le lancement du processus démocratique après la chute de Ben Ali, le phénomène prend de...
(RFI 30/01/18)
La Libye connait la quatrième plus grande mobilisation de combattants étrangers dans l'histoire du jihadisme. Selon un récent rapport de l'Institut de Washington pour la politique au Proche-Orient, le pays se classe tout juste derrière la Syrie, l'Afghanistan et l'Irak. Durant les sept dernières années, un afflux important de combattants étrangers ont rejoint les rangs des jihadistes en Libye. Les Tunisiens y sont en plus grand nombre. C'est une réalité désormais connue de tous. Comme c’est le cas en Syrie, le nombre des combattants en provenance de Tunisie et ayant rejoint ...
(Agence Ecofin 30/01/18)
En 2017, le chiffre d’affaires de la compagnie aérienne tunisienne Tunisair, a crû de 29%, passant de 995,1 millions de dinars à 1,28 milliard de dinars. D’après un rapport de l’entreprise, cette dynamique est liée à l’accroissement du nombre de passagers du fait de l’intensification des vols charters et ceux réservés au pèlerinage à la Mecque qui ont connu une progression de 141%. Le nombre d’individus transporté par la compagnie est ainsi passé de 2 991 841 à 3 502 475 en 2017, soit un taux de croissance de 16% et un coefficient de remplissage de 74,4% contre 71,4%, un an plus tôt. Cependant, il faut noter que cette bonne performance de la compagnie nationale tunisienne ne constitue que l’avers...
(AFP 29/01/18)
Des militants LGBT ont été dispersés par la force samedi dans le centre de Tunis par des policiers en civil, après que leur manifestation a été interdite "pour leur sécurité" selon le ministère de l'Intérieur. Un appel à manifester devant le ministère du Tourisme avait été lancé sous le mot d'ordre "#Sayebni" (Lâche-moi, en arabe tunisien) pour demander l'abrogation de lois "rétrogrades" et la fin de "la criminalisation des libertés sexuelles et de la discrimination contre la femme" notamment. Mais des militants ont indiqué vendredi soir avoir été informés par le ministère de l'Intérieur que leur manifestation avait été interdite. "Nous avons eu des renseignements selon lesquels ils allaient être visés", a dit à l'AFP le porte-parole de ce ministère,...
(AFP 29/01/18)
Un Tunisien a été condamné à trois ans de prison ferme pour avoir "glorifié des groupes terroristes" et incité à la violence contre le président Béji Caïd Essebsi sur Facebook, a indiqué samedi à l'AFP le pôle antiterroriste. Jugé en vertu de la loi antiterroriste, il sera placé à sa sortie sous surveillance administrative pendant trois ans, a précisé son porte-parole Sofiène Sliti. Dans des publications sur Facebook, il avait "qualifié d'apostat" le président tunisien défunt Habib Bourguiba, père de l'indépendance, incité à la violence et au meurtre de membres des services de sécurité et de l'actuel chef de l'Etat, mais également "glorifié des groupes terroristes", selon M. Sliti. Il a été condamné vendredi à un an de prison pour...
(AFP 29/01/18)
Le Fonds monétaire international (FMI) organise lundi et mardi à Marrakech, au Maroc, une conférence régionale sur les réponses à apporter aux "frustrations" exprimées dans certains pays du Maghreb et du Moyen-Orient, et sur les réformes à conduire. "La montée des tensions sociales et des manifestations dans plusieurs pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord montrent clairement que le désir de prospérité, d’équité et d’avenir des habitants de la région reste insatisfait", affirme Jihad Azour, le directeur du département Moyen-Orient du FMI. "Les réformes sont essentielles pour régler les problèmes fondamentaux qui minent depuis longtemps ...
(La Tribune 29/01/18)
Il faudra prévoir deux sièges supplémentaires lors de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernements du 20ème sommet du Marché commun de l'Afrique orientale et australe (Comesa) prévu les 18 et 19 avril prochains. Après plusieurs tractations, la Tunisie et la Somalie devraient officiellement rejoindre cette organisation pour porter à 21, le nombre de pays membres de cette zone de libre-échange des pays d’Afrique orientale et australe. Une entrées à enjeux multiples, notamment économiques. Deux nouvelles adhésions au marché commun des pays d'Afrique orientale et australe (Comesa, acronyme en anglais) vont être officialisées lors du 20ème sommet de l'organisation. « C'est un sommet de grande envergure qu'on aura organisé et qui sera gravé dans les annales de l'histoire diplomatique...
(Agence Ecofin 29/01/18)
Centre Financier aux Entrepreneurs (CFE) Tunisie, une institution de microfinance tunisienne, prévoit de financer 5300 entrepreneurs à hauteur de 40 millions de dinars tunisiens (16,7 millions $) au cours de l’année 2018. Cette opération est soutenue par un appui de 12 millions de dinars tunisiens supplémentaires, apporté par la Tunisien American Enterprise Fund, dans le cadre de sa stratégie visant à soutenir le développement et le financement des institutions de microfinance en Tunisie. Le CFE a obtenu son agrément en avril 2015. Sa principale mission est d’accroître l’accessibilité des ...
(Le Monde 29/01/18)
Elle trône, superbe, conquérante, en surplomb des terrasses de cafés de l’avenue qui porte son nom. La statue équestre de Habib Bourguiba a regagné en mai 2016 le cœur de Tunis et le « père de la nation », tout de bronze coulé, pointe à nouveau son bras vers la Médina toute proche. La symbolique de ce retour au bercail du héros de l’indépendance n’a pas fini de faire sentir ses effets sur la scène politique tunisienne. Quand Béji Caïd Essebsi, l’actuel chef de l’Etat, a pris cette initiative, la plupart des observateurs n’y ont vu qu’une juste réparation. Il ne s’agissait rien tant que de laver l’affront qu’avait infligé au « commandant suprême » son héritier infidèle, Zine El-Abidine...
(La Tribune 29/01/18)
Récemment passé sous le giron du groupe français PSA, le constructeur automobile allemand Opel veut renforcer son ancrage en Afrique. Et c’est au Nord du Continent qu’il envisage exporter très prochainement ses véhicules construits en Europe. Cibles premières : le Maroc et la Tunisie. Ramener des véhicules fraîchement sortis d'usines européennes sur le marché africain, c'est désormais la nouvelle piste que veut explorer le constructeur allemand Opel. Ce dernier entend exporter prochainement vers le Maroc et la Tunisie, a révélé le PDG d'Opel, Michael Lohscheller, lors d'une interview accordée au quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) et parue dans son édition de ce lundi 29 janvier. Le choix de ces deux marchés en priorité n'est pas fortuit. « Nous y...
(Agence Ecofin 29/01/18)
Les expéditions tunisiennes de dattes durant la saison 2017/2018 ont généré au 23 janvier dernier, une entrée en devises de l’ordre de 237 millions de dinars (99 millions $), soit un bond de 25% par rapport à la même période en 2016/2017. C’est ce qu’indique le Ministère tunisien de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche. Dans les détails, le volume des exportations s’est chiffré à 37 669 tonnes dont 4 752 tonnes de dattes "Bio". Par ailleurs, si les principales destinations restent le Maroc (8 200 tonnes), l’Italie (5 100 tonnes), la France (3 700 tonnes), il faut noter une bonne dynamique en terme de volume à l’export vers les marchés non traditionnels comme l’Inde (439%), l’Indonésie (+122%)...
(AFP 29/01/18)
La Tunisie a remporté la Coupe d'Afrique des nations de handball (messieurs) en battant l'Egypte, tenante du titre, 26 à 24 (mi-temps: 13-15) en finale de la 23e édition, samedi, au palais des sports de Libreville. Les Tunisiens, qui avaient perdu la finale de l'édition 2016 face au même adversaire, prennent ainsi leur revanche pour enlever le dixième titre de leur histoire (un record). Pour sa part, l'Angola a pris la 3e place en battant le Maroc 29 à 26. La Tunisie, l'Egypte et l'Angola représenteront l'Afrique au Mondial de handball co-organisé par l'Allemagne et le Danemark en 2019.
(BBC 29/01/18)
Un Tunisien a été condamné vendredi à trois ans de prison ferme pour avoir "glorifié des groupes terroristes". Il est accusé également d'inciter à la violence contre le président Béji Caïd Essebsi sur Facebook. C'est sur Facebook que l'intéressé a publié des posts où il avait "qualifié d'apostat" le défunt président tunisien Habib Bourguiba, père de l'indépendance du pays. L'individu a également incité à la violence et au meurtre des membres des services de sécurité ainsi que l'actuel chef de l'Etat tunisien. La justice lui reproche également de "glorifier des groupes terroristes". Pour les trois chefs d'accusation, ce tunisien a été condamné vendredi à trois ans de prison. Il a été jugé en vertu de la loi antiterroriste et sera...
(AFP 28/01/18)
Donald Trump a assuré dans un courrier aux dirigeants africains que les Etats-Unis "respectent profondément" les Africains, a-t-on appris dimanche de sources diplomatiques, deux semaines après un concert d'indignations provoqué par des propos insultants pour l'Afrique attribués au président américain. Dans cette lettre datée de jeudi et adressée aux chefs d'Etat rassemblés dimanche et lundi pour le 30e sommet de l'Union africaine, dans la capitale éthiopienne Addis Abeba, M. Trump indique par ailleurs que le secrétaire d'Etat Rex Tillerson se rendrait sur le continent en mars, pour la première fois depuis qu'il est chef de la diplomatie américaine. Une source au sein de l'UA a confirmé l'authenticité du courrier, relayé sur les réseaux sociaux, ainsi que sa réception par la...
(Jeune Afrique 27/01/18)
Pour la première fois depuis le début des manifestations contre la vie chère en Tunisie, lancées début janvier par le collectif « Fech Nestanew », seulement quelques centaines de personnes ont participé au rassemblement de ce vendredi. Alors que le mouvement contestataire, qui se mobilise depuis début janvier contre la vie chère en Tunisie, prévoyait une nouvelle manifestation ce vendredi 26 janvier pour le « Jeudi noir », à peine quelques centaines de protestataires ont participé au rassemblement au Bardo, devant le siège de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP). Des chiffres beaucoup moins importants que lors de la dernière manifestation à Tunis, le 12 janvier. Ce collectif, qui a démarré son action le 7 janvier par des mobilisations populaires...
(Le Monde 26/01/18)
C’est un paradoxe amer, un dégât collatéral de la stabilisation politique de la Tunisie. La démocratie a besoin de paix pour s’épanouir mais quand celle-ci vire au consensus opaque, à l’arrangement à huis clos, la concorde apparente ne devient-elle pas un masque, le faux nez d’un pouvoir confisqué ? Cette question, un nombre croissant de Tunisiens attachés à la transition démocratique de leur pays, célébrée à l’étranger comme un « modèle » dans le monde arabo-musulman, se la ...
(Jeune Afrique 26/01/18)
Quarante ans après les faits, le 26 janvier 1978 est toujours gravé dans la mémoire des Tunisiens. Cette crise entre le gouvernement et les syndicats, appelée le « Jeudi noir », a abouti à la première grève générale et provoqué un soulèvement populaire violemment réprimé. Retour sur ce tournant de l’histoire tunisienne. Cette date continue de rassembler les foules. Ce 26 janvier 2018, le collectif Fech Nestanew, qui se mobilise depuis le début de l’année contre la vie chère en Tunisie, a appelé les manifestants à se rassembler. Une date qui est loin d’être due au hasard.

Pages