| Africatime
Samedi 25 Mars 2017
(Business.News 16/03/17)
Hamma Hammammi était l’invité de Sofiene Ben Hamida sur le plateau de Nessma TV en ce matin du 16 mars 2017. Le porte-parole du Front populaire a déclaré que la corruption coutait à la Tunisie 2 points de croissance par an. Il a ajouté que pour le Front populaire, rien n’est fait de manière concrète. Il a concédé qu’il existait des avancées au niveau législatif mais que la mise en place de nouvelles lois sera difficile. Il a ajouté que certains composants du gouvernement actuel sont liés à la corruption. Par conséquent, le gouvernement de Youssef Chahed ne combattra pas sérieusement la corruption tant que parmi ses composants il existe Ennahdha et Nidaa Tounes. Il a poursuivi en disant que...
(Belga 16/03/17)
La présidence tunisienne a annoncé mercredi des mesures pour limiter les cas d'emprisonnement de consommateurs de cannabis, alors qu'un projet d'amendement de la controversée "loi 52" sur les stupéfiants est actuellement bloqué au Parlement. Promulguée en 1992 pendant la dictature de Zine El Abidine Ben Ali, la "loi 52" prévoit une peine minimale d'un an de prison pour "consommation de stupéfiants" et interdit aux magistrats de prendre en compte toute circonstance atténuante. A l'époque, elle était souvent utilisée comme prétexte pour réprimer les voix critiques. Aujourd'hui, son application s'est banalisée ...
(Business.News 16/03/17)
Hafedh Caïd Essebsi a publié, le 16 mars 2017, un post sur sa page Facebook pour revenir sur les accusations de la députée de Nidaa Tounes, Leila Chettaoui, à l’encontre du parti. « Celui qui commet une faute ou n’obtient pas ce qu’il demande chez Nidaa Tounes, invoque le népotisme, la corruption, la sécurité nationale, la mafia ou le financement étranger et finit son discours par la fameuse phrase : « Nidaa est fini » … Nous aurions souhaité qu’ils aient le courage de nous confronter directement avec des preuves concrètes… », a-t-il écrit.
(Business.News 16/03/17)
Une importante somme d’argent a été saisie en possession de l’un des membres d’une cellule terroriste démantelée récemment à Gabès, apprend Business News, ce mercredi 15 mars 2017, de source sécuritaire digne de foi. Le suspect a été transféré à Tunis pour les besoins de l’enquête. C’est là que sa sœur s’est manifestée pour annoncer que la somme d’argent lui appartenait. Il s’est avéré que la sœur est juge à Gabès.
(Business.News 16/03/17)
La députée Nidaa Tounes, Leila Chettaoui a déclaré ce jeudi 17 mars 2017 au micro de Maya Ksouri sur Radio Med, avoir peur pour la Tunisie. En pleurs, la députée, dont la décision de gel d’adhésion au parti ainsi qu’au bloc parlementaire de Nidaa vient tout juste d’être rendue publique, a affirmé avoir peur pour son pays « de Nidaa Tounes ». Leila Chettaoui, accusée puis reconnue coupable d’avoir été à l’origine des enregistrements fuités, a souligné que « tout le monde semble plus se préoccuper des fuites alors que le vrai problème est leur contenu ». « Hafedh Caïd Essebsi a la responsabilité de la direction du parti et cette personne n’a aucune compétence pour diriger ce grand parti...
(Business.News 16/03/17)
Le président de la fédération de Russie, Vladimir Poutine, a reçu, le 16 mars 2017, les lettres de créance du nouvel ambassadeur Tunisien à Moscou, Mohamed Ali Chihi. Sergeï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, état présent à la cérémonie pendant laquelle le président russe a reçu les lettres de créance de 17 autres ambassadeurs.
(Business.News 16/03/17)
Dans le cadre des efforts européens pour soutenir la croissance et assurer le succès de la transition économique en Tunisie, une rencontre s’est déroulée ce jeudi 16 mars 2017, au siège de l’UTICA. Il s’agit d’une deuxième rencontre après celle préparant la conférence sur l’investissement Tunisia 2020, au siège de la délégation de l’Union européenne. L’ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie, Patrice Bergamini a assuré, dans une déclaration accordée à Business News, que cette action s’inscrit dans le cadre d’une série de réunions qui se déroulent de manière régulière avec les autorités, mais aussi avec les organisations nationales. « La semaine prochaine nous aurons une rencontre similaire avec le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi. 19 ambassadeurs bilatéraux européens en...
(Tunis Afrique Presse 16/03/17)
L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a adopté mercredi en plénière, le projet de loi organique portant adhésion de la Tunisie à la Convention relative à la signification et la notification à l’étranger des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile ou commerciale. Le projet de loi a été adopté à l’unanimité de 145 voix sans opposition ni abstention. Composé de deux articles, ce projet de loi se veut un instrument pour fournir de plus grandes garanties aux parties du conflit et assouplir les procédures de transmission des actes judiciaires au défendeur domicilié à l’étranger, compte tenu de la complexité des textes régissant cette opération, a expliqué le ministre de la Justice, Ghazi Jeribi qui était présent à cette plénière...
(Le Huffington Post 16/03/17)
Le tribunal de première instance de Sousse a condamné, vendredi 10 mars, à huit mois de prison les deux jeunes hommes âgés de 20 et 21 ans, accusés de pratiques homosexuelles en application de l'article 230 du code pénal. Arrêtés le 8 décembre dernier dans le district de Bab Bhar, gouvernorat de Sousse, les deux jeunes hommes âgés de 20 et 21 ans ont été traduits devant un juge d'instruction qui a réclamé qu’ils subissent un test anal censé prouver leur homosexualité. Après avoir subi le test à l’hôpital régional de Sousse, les deux jeunes hommes ont été libérés après que le même juge a constaté que le test était négatif. Toutefois, cela ne l’a pas empêché de fixer une...
(Business.News 16/03/17)
La Banque Mondiale a publié, le 14 mars 2017, un communiqué concernant l’octroi d’un financement de 100 millions de dollars à la Tunisie. Ce financement sera destiné à « soutenir une gestion améliorée des forêts, pâturages naturels et terres agricoles dans le Nord-Ouest et le Centre-Ouest de la Tunisie, et à favoriser ainsi une hausse de l’emploi et des revenus dans des régions qui concentrent près de la moitié des populations les plus pauvres du pays », d’après le communiqué. L’objectif est également de protéger les ressources naturelles et d’accroitre leur production pour passer de 16 à 75 millions de dollars tout en créant 25 mille emplois.
(Agence Ecofin 16/03/17)
Par un communiqué de presse rendu public ce mercredi, la Banque mondiale a annoncé l’approbation d’un financement de 100 millions de dollars visant à lutter contre les conséquences du changement climatique et protéger les ressources naturelles. Il s’agit d’un financement destiné à soutenir le projet de gestion intégrée des paysages dans les régions les moins développés qui œuvre pour une gestion améliorée des forêts, pâturages naturels et terres agricoles dans le Nord-Ouest et le Centre-Ouest de la Tunisie. Selon le communiqué, « une gestion intégrée de ces espaces permettrait en effet de lutter contre les conséquences du changement climatique et de protéger des ressources naturelles qui sont essentielles à la préservation des moyens de subsistance locaux, fortement tributaires de l’agriculture,...
(Business.News 16/03/17)
Raoudha Karafi, présidente de L’Association des magistrats tunisiens (AMT), était l’invitée de Wassim Ben Larbi sur les ondes d’Express FM, ce jeudi 16 mars 2017. Mme. Karafi a affirmé que le problème du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) est survenu à cause du refus du chef du gouvernement, Youssef Chahed, de signer la nomination des nouveaux juges pour compléter la composition du conseil. Elle a, en outre, ajouté que conformément à la loi, le gouvernement ne peut pas intervenir dans la nomination des juges sans aucune raison valable. La présidente de l’AMT a également proclamé que, le premier président du Tribunal administratif, président du Tribunal foncier et l’assesseur de la cour des comptes ont pris l’initiative de désigner de...
(Libération 16/03/17)
Violences envers les femmes, minorités sexuelles, cannabis… Après les libertés politiques, la société civile se bat pour les droits individuels. Un collectif a ainsi obtenu que l’Assemblée réexamine deux lois répressives. Soit X, le degré d’indignation de la société civile tunisienne. Quelle est la valeur de X dans l’équation : 52+230+227 bis+23=X ? Réponse : maximale. A l’énumération de ces nombres, les activistes entendent respectivement : prison ferme pour un joint (loi 52), criminalisation de l’homosexualité (article 230 du code pénal), quasi-permis de violer une mineure (article 227 bis du code pénal) et interdiction pour une Tunisienne de se marier à un non-musulman (circulaire 23 du 17 mars 1962). Six ans après la révolution, ces textes tiennent toujours, mais se...
(Tunis Afrique Presse 15/03/17)
L’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE) a organisé, mardi, à Gammarth, une réunion de concertation sur le projet du calendrier des élections municipales en présence des partis politiques. Les représentants du Courant populaire, Al-Jomhouri, l’Union patriotique libre, Ettakatol, le Courant Al-Mahaba, le Parti des travailleurs et Machrou Tounes ont proposé d’organiser les municipales en mars 2018 et de faire en sorte qu’elles coïncident avec la fête de l’indépendance. Ils ont jugé difficile l’adoption du parlement du code des collectivités locales ...
(Jeune Afrique 15/03/17)
L’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE) a proposé mardi la date du 26 novembre 2017 pour la tenue des élections municipales en Tunisie, les premières depuis la révolution de 2011. Un calendrier qui, malgré son urgence, ne fait toujours pas l'unanimité. « Il est encore possible d’organiser les élections en 2017 », a affirmé selon l’AFP le président de l’ISIE, Chafik Sarsar, lors d’une réunion le 14 mars avec le chef du gouvernement Youssef Chahed et des responsables de partis politiques. À condition de « trouver cette semaine une date précise », a-t-il ajouté en proposant celle du 26 novembre. Le calendrier électoral proposé par l’ISIE prévoit les inscriptions sur le registre électoral à partir du 12 juin et l’ouverture...
(Global Net 15/03/17)
Le président Béji Caïd Essebsi a reçu mardi 14 Mars à Carthage, la princesse du Qatar, Cheikha Mozah bint Nasser, en visite en Tunisie, à l’invitation du chef du gouvernement, dans le cadre du suivi des projets de coopération entre la Tunisie et l’association qatarie Silatech, qu’elle dirige, indique ce soir un communiqué de la présidence. La princesse qatarie a exprimé son soulagement de la cadence de coopération entre les deux parties, présentant un aperçu sur les activités de l’association, visant à aider les jeunes à trouver des opportunités de travail et à appuyer des microprojets, à travers un soutien financier et technique. Elle a indiqué que l’association envisageait d’assurer plus d’un million d’opportunités de travail à l’horizon de 2020,...
(Jeune Afrique 15/03/17)
Un fonds regroupant plus d'un millier de photos et de vidéos de la révolution tunisienne de 2011 a été confié il y a quelques jours aux Archives nationales à Tunis. Cette initiative de chercheurs et d'associations locales garantit la préservation de tels documents historiques, qui tendaient à disparaître. Le soulèvement tunisien de 2011, prémisse de ce qui est désigné comme le « printemps arabe », a été qualifié de révolution 2.0 en raison du rôle joué par les réseaux sociaux dans le routage des informations et des images. On aurait pu croire que cette période, qui a changé la Tunisie, était abondamment documentée et qu’Internet en était le fidèle gardien. Pas du tout. Fasciné par cette révolution que tous pouvaient...
(L'Economiste Maghrébin 15/03/17)
Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, a entamé, depuis hier, une visite officielle de trois jours aux Etats-Unis. Un déplacement, a déclaré le chef de la diplomatie tunisienne, destiné à consolider davantage les relations bilatérales entre les deux pays ainsi que les opportunités de coopération sur les plans sécuritaire et économique. Khemaies Jhinaoui a rencontré son homologue américain, Rex Tillerson, nouveau secrétaire au Département d’Etat, ancien PDG d’ ExxonMobil, à Washington. Lors de cette rencontre, la crise en Libye était au cœur des discussions entre les deux diplomates. D’après M Jhinaoui, il est question de « trouver une solution politique consensuelle ». Les discussions ont également porté sur la manière de renforcer la sécurité en Tunisie et d’appuyer le...
(Agence Ecofin 15/03/17)
Le gouvernement tunisien a fait part de ses ambitions dans le sous-secteur des énergies renouvelables au titre de l’année 2017. Le pays investira en effet 1 milliard $ pour la construction de centrales d’une capacité globale de 1 000 MW. Les investisseurs privés prévoient d’investir 600 millions $ dans ce type de projets au cours de la période visée. Des centrales éoliennes seront implantées dans ce cadre à hauteur de 350 MW, le reste des capacités étant prévu pour être couvert par le solaire. La construction de ces infrastructures entre dans la politique énergétique nationale du pays qui compte sur l’exploitation de ses ressources en énergies renouvelables pour diminuer sa facture énergétique. Le pays a mis en place en 2016,...
(Le Huffington Post 15/03/17)
Un conseil ministériel restreint a été tenu, hier, à la Kasbah autour du déficit commercial. Un déficit alarmant qui nécessite des mesures opérationnelles urgentes à même de contenir cet écart qui ne cesse de se creuser entre exportations et importations. En effet, et en se référant aux dernières statistiques de l’Institut National de la Statistique (INS) au terme du mois de février 2017, le déficit commercial s’est maintenu à 1288.8 MDT conte 507,2 MDT en janvier 2016, soit un écart de plus de 780 MDT. Une situation critique imputée à la hausse vertigineuse des importations mais aussi à la forte dépréciation du dinar tunisien. En effet, l’euro s’échangeait hier à 2,43 dinars et le dollar à 2,28 dinars. Que faut-il...

Pages