Dimanche 22 Avril 2018
(AFP 20/03/18)
Les dirigeants arabes tiendront leur sommet annuel le 15 avril à Ryad, a annoncé mardi à la presse le secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit. M. Aboul Gheit a reçu une "notification officielle" de l'Arabie saoudite confirmant la tenue du sommet, a-t-il dit à la presse mardi au siège de l'organisation panarabe au Caire. Le sommet annuel devait initialement se tenir fin mars, sa date habituelle. Mais l'ambassadeur d'Arabie saoudite au Caire, délégué à la Ligue arabe, Ahmed Qattan avait indiqué dans le courant du mois que le calendrier...
(AFP 20/03/18)
Le président tunisien Béji Caïd Essebsi a évoqué une réforme du mode de scrutin pour les élections à venir, annonçant à l'occasion de la fête de l'indépendance de la Tunisie des élections pour décembre 2019. "Il faut se préparer pour les prochaines élections en décembre 2019", a-t-il déclaré sans préciser de quel scrutin il s'agissait, alors que des législatives et présidentielle sont prévues l'an prochain. Dans son discours au palais présidentiel, M. Essebsi a évoqué la nécessité d'une "révision de la loi électorale", sans plus de détail, soulignant s'appuyer sur l'avis d'experts. Plusieurs universitaires ont remis en cause la semaine passée le scrutin proportionnel intégral utilisé lors des législatives d'octobre 2014, estimant que cela avait empêché une majorité claire au...
(AFP 20/03/18)
La mine, l'émigration ou "la mort": dans le centre de la Tunisie, des centaines de jeunes chômeurs campent sur les sites d'extraction du phosphate, minerai assurant à la Tunisie des revenus cruciaux, pour réclamer un emploi. Ces remous sociaux sont récurrents dans le bassin minier. Les derniers en date ont éclaté fin janvier, comme souvent à l'annonce des résultats d'un concours de recrutement. La mobilisation des candidats déçus a fait boule de neige, dans une région frappée par l'un des plus hauts taux de chômage du pays et un manque flagrant d'infrastructures. Parmi les dunes grises de phosphate brut du site de Kef Eddour, à quelques kilomètres de piste de Metlaoui, une dizaine de femmes et une cinquantaine de jeunes,...
(AFP 20/03/18)
Deux Tunisiens travaillant sur un chantier ont été enlevés par un groupe armé au Cameroun, a annoncé lundi le ministère tunisien des Affaires étrangères. "Une cellule de crise a été mise en place au sein du ministère", qui est en contact avec les autorités camerounaises "pour faire libérer les Tunisiens enlevés le plus vite possible", a dit le ministère dans un communiqué. Les deux Tunisiens ont été enlevés "par un groupe armé dans le sud-ouest du Cameroun le 15 mars", a précisé la même source.
(Jeune Afrique 20/03/18)
Avec le relèvement des droits de douane à l'importation de véhicules par les "repats" tunisiens et l'interdiction qui leur est faite de revendre ces voitures dans l'année qui suit leur mise en circulation dans le pays, le ministère tunisien des Finances s'attaque à une pratique répandue et ravit les concessionnaires. Les Tunisiens résidents à l’étranger (TRE) n’ont plus le droit de vendre leur voiture dans l’année qui suit leur retour au pays. Le décret du ministère des Finances du 13 mars dernier doit mécaniquement mettre fin au marché parallèle automobile qui représentait, en 2017, plus de 24 % des ventes de véhicules légers. Selon la Chambre syndicale des concessionnaires automobiles, 90 % des voitures qui se trouvent sur le marché...
(RFI 20/03/18)
Au dernier Salon mondial du tourisme à Paris, la semaine dernière, la Tunisie était présente en force. Frappée par les attentats de Sousse et du Bardo en 2015, elle a connu une chute brutale de l'arrivée de touristes. Il a fallu dépasser le traumatisme et convaincre que les plages et les jardins de jasmins étaient à nouveau sûrs, une politique qui a porté ses fruits. « On l'a bien senti pour 2017 et la même tendance a continué sur 2018. ». Hamza Louati est le directeur général de Tunis Air en France. L'activité de la compagnie aérienne est en plein essor et témoigne d'une reprise du tourisme en Tunisie. « On a ouvert nos réservations pour l'été un peu plus...
(Agence Ecofin 20/03/18)
En Tunisie, les devises d’exportation de dattes engrangées durant la saison 2017/2018 ont atteint 402,4 millions de dinars (168 millions $) au 15 mars dernier, soit un bond de 22,2% par rapport au montant total encaissé au cours de la même période de la précédente campagne. L’annonce a été faite hier, par le Ministère tunisien de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche. Cette performance a été le résultat d’une amélioration de 7,52% des quantités exportées qui sont passées de 61 487 tonnes à 66 116 tonnes. Ce dernier volume comprend 5 099,1 tonnes de dattes biologiques. Les principales destinations qui ont enregistré un boom de leur importation sont l’Australie (+60%), le Qatar (+47,4), l’Inde (+45%) et le Canada...
(Xinhua 20/03/18)
Deux terroristes ont été abattus ce lundi dans la localité de Ben Guerdane, dans la province tunisienne de Medenine au sud-est du pays, a annoncé le ministère tunisien de l'Intérieur. Recherchés depuis plus d'une semaine à travers tout le pays, ces deux éléments ont été localisés suivant des renseignements locaux, selon le ministère. Classés par les services de renseignement tunisiens "terroristes dangereux", ces deux extrémistes religieux sont Dhaker Bbouajila et Samir Ben Youssef, deux originaires de Monastir, une province côtière à l'est de la Tunisie. Alors que le premier s'est fait explosé, en lançant une grenade, le deuxième a été éliminé après un échange de tirs nourri avec des unités spéciales anti-terroriste de la Garde nationale tunisienne, a précisé le...
(Jeune Afrique 20/03/18)
Le philosophe français Michel Foucault a séjourné deux ans en Tunisie. Il y a découvert la radicalité politique grâce à ses étudiants et laissé derrière lui un certain nombre de mythes, dont certains mériteraient d'être démolis, selon Fathi Triki, enseignant et ancien élève du Français. Tous les vendredis, ils sont plus de deux cents étudiants tunisiens à se masser pour assister au cours donné par Michel Foucault, à la faculté des lettres et des sciences humaines, sur le boulevard du 9 avril à Tunis. Nous sommes au milieu des années 1960. Le philosophe français, spécialiste des relations entre pouvoir et savoir, un des intellectuels contemporains les plus célèbres de son temps, est arrivé en septembre 1966 en Tunisie. Il y...
(Jeune Afrique 20/03/18)
Revenu sur le banc des Aigles de Carthage en avril 2017, après un premier passage en 2013, Nabil Maâloul a qualifié la Tunisie pour la Coupe du monde 2018 en Russie. En moins d’un an, les résultats obtenus par l’ancien milieu de terrain de l’Espérance Tunis ont vaincu (presque) toutes les réticences à son égard. La récente décision de Nabil Maâloul de faire appel à plusieurs binationaux – Mouez Hassen (Châteauroux), Saîf-Eddine Khaoui (Troyes) et Ellyes Skhiri (Montpellier), Yoan Benalouane (Leicester), tous convoqués pour les matches amicaux de mars face à l’Iran (le 23 à Radès) et le Costa Rica (le 27 à Nice) – a été diversement appréciée en Tunisie. « Pour les joueurs qui sont là depuis un...
(AFP 19/03/18)
Un jihadiste présumé "s'est fait exploser" lundi alors qu'il était poursuivi par les forces de l'ordre dans la région de Ben Guerdane, dans le sud de la Tunisie, et un deuxième a été abattu, a annoncé le ministère de l'Intérieur. Cet incident intervient quelques jours après la commémoration en grande pompe de la riposte des autorités tunisiennes à des attaques jihadistes sans précédent lancées il y a deux ans contre des locaux de l'armée et de la police à Ben Guerdane, ville située à quelques kilomètres de la frontière libyenne. La Garde nationale (gendarmerie) avait reçu "des informations sur les mouvements de deux hommes suspects" dans la région, a déclaré lundi à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Khalifa...
(AFP 19/03/18)
La police tunisienne a fait usage dimanche de gaz lacrymogène pour disperser des dizaines de manifestants réclamant emplois et développement à Mdhilla, dans le bassin minier situé dans le centre du pays, a rapporté un correspondant de l'AFP. "Travail, liberté, dignité nationale", ont scandé les manifestants, en réclamant qu'un quota des revenus du phosphate produit dans la région soit affecté à son développement. Les tensions avaient commencé dès vendredi à la suite d'un conseil ministériel tenu dans la région, dont les annonces ont été jugées insuffisantes par des habitants. Samedi soir, les protestataires ont bloqué des rails pour empêcher le transport...
(RFI 19/03/18)
En Tunisie, des heurts ont eu lieu dans la région de Gafsa : policiers et manifestants se sont affrontés ces dernières heures sur fond de tension économique et sociale. L’emploi. Voilà la principale revendication des dizaines de manifestants qui ont affronté les forces de l’ordre. La police a usé de gaz lacrymogène pour lever le blocage des routes de la ville de Mdhilla, au centre du pays. Depuis le début de l’année, la tension ne cesse de croître dans cette région de Gafsa. Son sous-sol recèle de l’un des plus importants gisements de phosphate au monde. Mais les retombées économiques locales sont loin des espérances d’une population qui se sent abandonnée du pouvoir. La production de phosphate, moteur de l’économie...
(AFP 19/03/18)
Un lit, une femme en nuisette rouge et un homme aux idées sombres: en Tunisie, une pièce de théâtre met en scène l'improbable dialogue entre une prostituée et un extrémiste islamiste, pour mettre la société face à ses contradictions. "La Fuite" de Ghazi Zaghbani commence avec l'irruption dans la chambre de Narjess, une travailleuse du sexe lascivement étendue sur un lit, d'un homme en sueur à la longue barbe noire fuyant la police. C'est un islamiste revendiquant des idées extrémistes, qui dit s'entraîner "au combat" dans un camp jihadiste et à qui elle donnera malgré tout refuge.
(Jeune Afrique 17/03/18)
L'agence de notation Moody's a baissé ce jeudi la note souveraine de la Tunisie, justifiant sa décision par la dégradation de la situation des finances publiques et des déséquilibres externes persistants. Moody’s a dégradé ce jeudi 15 mars la note souveraine de la Tunisie, passant ainsi de B1 à B2. L’agence justifie cet abaissement par la dégradation de la situation budgétaire et des déséquilibres externes persistants. Dégradation de la situation budgétaire Sur le plan des finances publiques, « une augmentation graduelle de la dette publique, à partir d’un niveau déjà élevé, le renchérissement du coût de la dette, des risques liés au passif éventuel et une structure d’endettement qui rend la Tunisie vulnérable à un changement dans la volonté des...
(Jeune Afrique 17/03/18)
Les députés de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) n'arrivent pas à s'entendre sur les quatre futurs membres de cette haute instance prévue par la Constitution. Deux tours de vote ont eu lieu mardi dernier. Ils se sont soldés par un échec. Quatre ans après les élections législatives en Tunisie, la mise en place de la Cour constitutionnelle, censée contrôler la constitutionnalité des lois, se fait toujours attendre. « La mise en place du Conseil supérieur de la magistrature intervient dans un délai maximum de six mois à compter de la date des élections législatives. Intervient à compter de la même date...
(Jeune Afrique 17/03/18)
Mohamed Sayah, ancien ministre tunisien de Habib Bourguiba, est décédé ce jeudi à l'âge de 85 ans. Ancien directeur du Parti socialiste destourien (PSD), il est surtout connu pour sa loyauté à l’égard de l'ex-président. Considéré comme l’un des faucons du président Habib Bourguiba mais surtout connu pour son indéfectible fidélité au père de l’indépendance, Mohamed Sayah, ancien ministre et ancien directeur du Parti socialiste destourien (PSD), s’est éteint ce jeudi 15 mars à l’âge de 85 ans. Natif de Bouhjar (Sahel), l’action à la tête de l’Union générale des étudiants de Tunisie (UGET) de cet étudiant de l’École normale supérieure (ENS) attire l’attention de Bourguiba. Dans le sillage du combattant suprême, il intègre le PSD dont il sera membre...
(Agence Ecofin 17/03/18)
Banque de Tunisie, une banque commerciale privée, envisage une augmentation de son capital social de 45 millions de dinars tunisiens soit 18,7 millions $. Cette proposition d’augmentation de capital sera débattue au cours d’une assemblée générale extraordinaire annoncée pour le 23 avril 2018. L’opération, si elle est approuvée, s’effectuera par incorporation au capital actuel, des bénéfices mis en réserves. Ce qui ne sera pas un gros problème. A la fin de l’exercice 2016, les réserves consolidées de Banque de Tunisie atteignaient les 489 millions de dinars et la cagnotte est encore bien solide. Ainsi, le capital social de Banque de Tunisie qui est actuellement évalué à 180 millions de dinars tunisiens passera à 225 millions de dinars tunisiens. Ce niveau...
(Agence Ecofin 17/03/18)
L'agence de notation Moody's a annoncé, dans un communiqué rendu public le 15 mars, avoir dégradé la note souveraine de la Tunisie de «B1» à «B2», avec perspectives stables. Moody’s a motivé sa décision par la hausse de la dette publique du pays et l’érosion de ses réserves en devises. «La vulnérabilité extérieure de la Tunisie est élevée, avec un important déficit du compte courant largement financé par la dette et pesant sur l'adéquation des réserves de change», a-t-elle souligné. Le déficit du compte courant a continué à se dégrader, passant de 8,8 % du PIB en 2016, à 10,4 % en 2017. Les réserves de change ont également suivi une courbe descendante pour s’établir 77 jours d’importation début mars...
(Agence Ecofin 17/03/18)
La société Partners Investment SA a fait savoir qu’elle a franchi le seuil de 5 % dans le capital de la Société de fabrication des boissons de Tunisie (SFBT) en acquérant 200 000 actions dans le capital de l’entreprise brassicole. Partners Investment, qui est une importante société de participation en Tunisie, permet ainsi à la holding Poulina Group, son principal actionnaire, de se renforcer dans le segment de la production de boissons. Une fois que l’opération sera finalisée, la firme contrôlera désormais 5,1% du capital de la SFBT contre 4,9% précédemment. Partners Investment a indiqué qu’à la suite de cette opération, elle poursuivra l’acquisition d’actions au sein de SFBT. Elle est désormais le quatrième plus important actionnaire de SFBT derrière...

Pages