Vendredi 17 Novembre 2017
(AFP 11/11/17)
Le public des Journées cinématographiques de Carthage (JCC), a réservé vendredi à Tunis un accueil enthousiaste à un documentaire tunisien explicite et déjanté sur la situation de la communauté LGBT dans le pays, où l'homosexualité est un crime. "C'était génial, si ce film peut passer, alors bien sûr on peut en diffuser de nombreux autres", s'est enthousiasmé un des spectateurs, Sikander, à la sortie de "Au-delà de l'ombre". La salle de 500 places n'a pas suffi à accueillir la foule venue voir ce portrait intimiste et parfois quasiment voyeur d'un groupe d'amis travestis et homosexuels, parlant à coeur ouvert de leur vie amoureuse, du rejet de leur famille, ou de la peur de la police. L'article 230 du code pénal...
(AFP 10/11/17)
L'état d'urgence instauré en Tunisie il y a deux ans après une série d'attentats jihadistes sanglants a de nouveau été prolongé, cette fois de trois mois, a annoncé vendredi la présidence tunisienne. "Après des consultations avec le chef du gouvernement et le président du Parlement, le président de la République a décidé de prolonger l'état d'urgence sur tout le territoire pour trois mois à compter du 12 novembre", a indiqué la présidence dans un communiqué. En vigueur depuis un attentat contre la garde présidentielle le 24 novembre 2015 en plein Tunis (12 agents tués), l'état d'urgence a déjà été prolongé...
(Jeune Afrique 09/11/17)
Arrestations arbitraires, atteintes à la vie privée, humiliations, interdits de toutes sortes… Les dérives autoritaires liées à l’inadéquation entre de vieilles lois obsolètes et la Constitution se multiplient. Enquête. Le 9 septembre, six jeunes âgés de 18 à 25 ans sont inculpés pour outrage à agent, attentat à la pudeur, ivresse sur la voie publique et trouble à l’ordre public. Ils seront écroués, puis relaxés par le juge. Parmi eux, l’activiste Afraa Ben Azza, régulièrement inquiétée pour les mêmes motifs par la police du Kef depuis 2015. Un mois plus tard, le 6 octobre, Nassim, un Franco-Algérien, et son amie tunisienne, surpris en train d’échanger un baiser dans une voiture, tard dans la nuit, ont été poursuivis pour les mêmes...
(AFP 09/11/17)
Il reste encore trois billets pour le Mondial-2018 à distribuer dans la zone Afrique: si la Tunisie et le Sénégal sont en ballottage très favorables avant la dernière journée de qualifications, le Maroc et la Côte d'Ivoire vont se départager lors d'une "finale". La Tunisie est toute proche de rejoindre le Nigeria et l'Egypte, les deux premiers pays africains déjà qualifiés pour la Coupe du monde russe. Leaders du groupe A avec trois points d'avance sur la RD Congo, les "Aigles de Carthage" n'ont besoin que d'un match nul face au voisin libyen. Une défaite peut même suffire si les "Léopards" de la RDC échouaient à battre la Guinée, déjà hors course. Le suspense est beaucoup plus important dans le...
(Le Point 08/11/17)
Figure de proue de la société civile, ce quadragénaire défend les jeunes. Il plaide pour plus de respect de l'autre et de celui des droits. Derrière le gouvernorat de l'Ariana, trois avocats associés ont leur cabinet dans une sobre maison. C'est ici, au premier étage, que l'on trouve le bureau d'un avocat très en pointe sur les questions des libertés individuelles : Ghazi Mrabet. Tout juste 40 ans, cet admirateur de Robert Badinter et de Lionel Jospin est devenu une figure populaire de la jeunesse tunisienne en défendant tour à tour la diffusion de Persépolis à la télévision (ce qui avait déclenché le courroux des salafistes en 2011), le rappeur Weld El 15, Amina, cette jeune femme Femen emprisonnée pour...
(Jeune Afrique 08/11/17)
Le premier magasin de la célèbre enseigne française de vêtements et d'équipements sportifs ouvrira jeudi dans la capitale tunisienne. D'autres points de vente devraient suivre courant 2018, alors que le groupe prévoit son implantation au Sénégal et en Égypte. Présent sur le web tunisien depuis décembre 2016, pour un chiffre de vente oscillant entre 3 000 et 4 000 euros par jour, Décathlon ouvrira son premier magasin tunisien jeudi 9 novembre à 10 heures, au complexe commercial Tunis City (Géant Casino). Sur 1 500 m² de surface de vente – le plus grand espace dédié à la vente d’articles sportifs du pays – l’enseigne française proposera 8 000 références concernant 37 sports. Yann Paviot, le responsable de Décathlon en Tunisie,...
(Xinhua 08/11/17)
Un Libyen et sa fille ont perdu la vie dans un accident de la route mortel survenu dans la nuit de mardi à mercredi entre les deux localités de Remada et Dhehiba, relevant de la province de Tatouine au sud-est de la Tunisie, a-t-on appris auprès d'une source locale. Cette source sécuritaire régionale a confirmé l'accident dans la presse en précisant que le père libyen était à bord de sa voiture en compagnie de sa fille et sa femme, qui a été gravement touchée dans l'accident. Le véhicule libyen a percuté une voiture de la Garde nationale tunisienne à bord de laquelle se trouvaient deux agents, qui ont été légèrement blessés. Alors que les corps du père et de sa...
(Xinhua 08/11/17)
Sur les dix premiers mois de l'année 2017, la Tunisie a produit 3,8 millions de tonnes de phosphate, soit une progression de 30% par rapport à la même période l'année dernière, a déclaré mardi le ministre tunisien de l'Energie, des Mines et des Energies renouvelables, Khaled Kadour. Selon le ministre, les recettes liées à la production de phosphate ont atteint 500 millions de dollars, ajoutant que la Tunisie pourrait boucler l'année 2017 avec une production de 4,5 millions de tonnes de phosphate. Toutefois, ce bilan reste inférieur aux performances de l'année 2010, a-t-il regretté, lorsque la Tunisie avait "pu franchir la barre des 8 millions de tonnes de phosphate". Pour ce qui est de la production pétrolière, fin octobre dernier,...
(Jeune Afrique 08/11/17)
Pendant trente ans, le 7 novembre a été incontournable pour les Tunisiens, cette date marquant l'investiture de Zine el-Abidine Ben Ali (Zaba) en 1987. Pendant un quart de siècle, le chiffre 7 et la couleur mauve - emblème du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), le parti au pouvoir - les ont bercés. Jeune adulte tunisien, tu es hanté par le souvenir du clan Ben Ali – hier omniprésent dans toutes les tribunes médiatiques -, de tes manuels scolaires qui parlaient de « multipartisme et de démocratie », des festivités tous les 7 novembre, des artistes chantant les louanges du président… Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/490319/politique/tunisie-7-novembre-tu-sais-...
(Jeune Afrique 08/11/17)
Samedi à Radès, la Tunisie peut se qualifier pour la Coupe du Monde 2018, ce qui ne lui était plus arrivé depuis 2006. Les Aigles de Carthage, en ballottage (très) favorable, accueillent la Libye, déjà éliminée. Nabil Maâloul, le sélectionneur tunisien, connaît trop bien les risques face à ce genre de situation pour ne pas les ignorer. Presque douze ans après sa dernière participation à une phase finale de Coupe du Monde, achevée au soir du premier tour en Allemagne, la Tunisie touche du doigt l’objectif suprême. Première du groupe A avec trois points d’avance sur la RDC, qui recevra dans le même temps la Guinée, elle validera sa qualification en cas de victoire, de match nul et même de...
(AFP 08/11/17)
La Tunisie a officiellement lancé mardi sa cinémathèque nationale, un projet attendu de très longue date par les cinéphiles qui vise à sauvegarder le patrimoine cinématographique pour les générations futures. "C'est un grand jour pour les cinéastes et pour le cinéma tunisien. C'est un moment de bonheur qu'on attendait depuis 60 ans", a déclaré lors d'une conférence de presse à Tunis Hichem Ben Ammar, directeur artistique de la cinémathèque tunisienne. Malgré des moyens financiers "modestes", cette institution "va nous permettre d'agir maintenant pour sauvegarder les films et préserver la mémoire", s'est-il réjoui. Pour M. Ben Ammar, également réalisateur et producteur, cette cinémathèque "va permettre aux jeunes de s'approprier la mémoire et de connaître les films du passé pour avoir des...
(Xinhua 08/11/17)
Les pays de la région MENA sont tous confrontés au défi de répondre aux aspirations de leurs populations, notamment les jeunes qui sont particulièrement exposés au risque de céder à l'intégrisme, a indiqué mardi à Rabat la directrice des opérations pour le Maghreb et Malte à la Banque mondiale (BM), Marie Françoise Marie-Nelly. Intervenant à l'ouverture de la deuxième conférence du chapitre Moyen-Orient et Afrique du Nord du réseau parlementaires sur le groupe de la Banque mondiale (BM) et le Fonds monétaire international (FMI), la responsable dans la BM a plaidé pour une gouvernance à même d'instaurer un nouveau contrat social, pour l'amélioration des services publics, via un investissement optimal des nouvelles technologies et la promotion de la transparence et...
(La Tribune 07/11/17)
La Banque africaine de développement va octroyer un prêt de 122 millions d'euros à l'Etat tunisien, dédié au financement de la deuxième phase du Programme d'appui au développement régional inclusif. Cette décision a été approuvée par le conseil d'administration, après une première phase, jugée réussie, du programme. Le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé ce vendredi 3 novembre l'octroi d'un prêt de 122 millions d'euros en faveur de la Tunisie. Des sources du secteur bancaire expliquent que ce montant est destiné au financement de la deuxième phase du Programme d'appui au développement régional inclusif (PADRI-II).
(Agence Ecofin 07/11/17)
La Banque africaine de développement (BAD) va accorder un prêt de 122 millions d’euros (141,6 millions $) à la Tunisie pour soutenir la deuxième phase du programme d‘appui au développement régional inclusif (PADRI-II), a-t-on appris ce vendredi. Le PADRI dont la première phase avait déjà été financée par la Banque, ambitionne de stimuler le développement dans 16 gouvernorats grâce à un fort appui à l’inclusion socio-économique, tout en mettant l’accent sur la gouvernance locale. Selon la Banque panafricaine, ce programme est en accord avec deux de ses cinq grandes priorités. A ce titre, le PADRI « va permettre d’accroître l'investissement public de 64 % à 70 %, au cours des cinq prochaines années, dans les 16 gouvernorats prioritaires », a...
(La Tribune 07/11/17)
Le mois d'octobre 2017 par rapport à celui de septembre de la même année a connu en Tunisie une augmentation remarquable de l'indice de prix à la consommation de l'ordre de 1,1%. Cette augmentation s'explique par l'accroissement des prix des produits de l'agro-alimentaire et les boissons. 1,1% d'inflation en un mois en Tunisie. Cette évolution remarquable s'explique par l'augmentation de 1% des prix des produits alimentaires et de la boisson suite à l'accroissement des prix des légumes et des fruits frais. Dans le domaine de l'habillement et des chaussures, les prix des articles ont augmenté de 4,9% portés par la fin de la période des soldes d'été. Dans le détail, les vêtements ont connu une augmentation de 4,9% de leur...
(Le Point 07/11/17)
Franco-Tunisien, Saïd Ben Saïd fustige l'antisémitisme qui ronge le monde arabe et qu'il a pu vérifier en étant écarté de la présidence du jury des Journées cinématographiques de Carthage, car il produit actuellement un cinéaste israélien, Nadav Lapid. Au lendemain de la cérémonie d'ouverture des JCC, le festival des films africains et arabes, un Franco-Tunisien a pris la plume, dans les colonnes du Monde, pour expliquer son absence. Pressenti pour être président du jury, Saïd Ben Saïd (lauréat du césar du meilleur film cette année pour Elle de Paul Verhoeven, le césar revenant au producteur) n'a pas été confirmé. En cause : ses « accointances artistiques » avec Israël. SBS Productions a développé et finance le troisième long-métrage de Nadav...
(Le Monde 07/11/17)
Le producteur de cinéma s’exprime dans une tribune au « Monde » après avoir appris qu’il ne pouvait plus présider le jury des journées cinématographiques de Carthage (du 4 au 11 novembre) en Tunisie. On lui reproche d’avoir produit des films en Israël. Tribune. J’ai reçu au début du mois d’août une invitation pour présider le jury des journées cinématographiques de Carthage (JCC) qui se déroulent du 4 au 11 novembre à Tunis. J’ai accepté très chaleureusement la proposition mais, lorsque le délégué général, M. Nejib Ayed, a appris que je produisais le prochain film du cinéaste israélien Nadav Lapid et que j’avais fait partie du jury du dernier festival de Jérusalem, il m’a demandé un délai de réflexion de...
(AFP 06/11/17)
La production d'huile d'olive en Tunisie, un des principaux pays exportateurs au monde, s'annonce "exceptionnelle" avec un possible pic à 280.000 tonnes, soit près du triple de l'année précédente, a indiqué lundi à l'AFP l'Office national de l'huile (ONH). "La production d'huile d'olive est exceptionnelle, et va varier entre 260 et 280.000 tonnes contre 100.000 tonnes lors de la saison 2016-2017 et 140.000 en 2015-2016", a précisé Chokri Bayoudh, PDG de l'ONH, l'organisme gouvernemental chargé de cette production stratégique pour le pays. Près des deux tiers de la production, soit environ 200.000 tonnes, seront destinés à l'exportation, surtout vers les marchés européens et américains. La récolte vient de débuter...
(Jeune Afrique 06/11/17)
Al Joumhouri affirme ne plus s'entendre avec le parti au pouvoir, Nidaa Tounes. Un retrait sans véritables conséquences, mais qui dévoile les faiblesses du gouvernement d'union nationale. Le secrétaire général du parti Al Joumhouri, Issam Chebbi, a annoncé, ce lundi 6 novembre que son parti retirait son soutien au gouvernement d’union nationale. Il avait pourtant compté parmi les neufs partis (Nidaa Tounes, Ennahdha, Afek Tounes, Machrou Tounes, Mouvement Achaab, Al Moubadara, Al Joumhouri et la Voie démocratique et sociale, Al Massar) et trois organismes nationaux à avoir paraphé, en juillet 2016, le document de Carthage, qui édictait les priorités et la feuille de route de l’exécutif, confié à Youssef Chahed en août 2016. Issam Chebbi justifie cet abandon par une...
(Agence Ecofin 06/11/17)
En Tunisie, les certificats de propriété foncière peuvent, depuis le 31 octobre, être retirés dans toutes les agences dédiées, contrairement à la réglementation précédemment en vigueur qui n’autorisait les retraits que dans le lieu d’origine du bénéficiaire. C’est ce qu’a annoncé le ministre des Domaines de L’Etat et des Affaires foncières, Mabrouk Kourchid (photo), via un communiqué. « La nouvelle prestation de service consiste à la remise des certificats de propriété sans se référer au lieu d’origine. Le ministre l’a testée en retirant, sur place et instantanément, un certificat de propriété personnel de son lieu d’origine, dans le gouvernorat de Médenine, du guichet de la direction de la remise des certificats de propriété de Ben Arous. », souligne le site...

Pages