Lundi 24 Juillet 2017
(AFP 20/07/17)
"Liberté grillée" ou plat "Censuré" ? Bienvenue à la table du restaurant "Le dictateur" à Tunis, un projet inédit qui a valu à son concepteur une certaine notoriété... mais aussi quelques tracas avec les autorités, qui ne l'ont pas trouvé à leur goût. Six ans après la révolution, point de départ des Printemps arabes, "Le Dictateur" a retenu ce thème insolite pour sa décoration et ses plats, manière de se distinguer des autres restaurateurs de ce quartier huppé de la banlieue de Tunis. "Il fallait se faire connaître, chercher un nom et un concept qui attire l'attention parce que faire de la bonne nourriture n'est pas suffisant", résume le propriétaire, Seïf Ben Hammouda. Et "la dictature est un sujet qui...
(RFI 20/07/17)
Un «permis de tuer» et une «grave atteinte à la liberté d'expression», c'est ce que dénonce, en Tunisie, une dizaine d'associations locales et internationales après la réintroduction à l'Assemblée d'un projet de loi sur la répression des atteintes aux forces de sécurité. Le texte avait été examiné pour la première fois en commission parlementaire il y a deux ans. Il prévoit notamment de punir la diffusion d'informations critiques contre les forces de l'ordre. Depuis tout juste une semaine, le texte est de nouveau examiné par les députés. Mercredi 19 juillet, la société civile s'est mobilisée pour demander son retrait. La première mesure contestée est le projet de loi qui prévoit d'autoriser l'usage de la force par les policiers pour tuer,...
(RFI 20/07/17)
Pour les Tunisiens, avoir sa propre maison ou son propre appartement est très important. Au point parfois que certains jeunes ne se marient pas avant d’être sûrs de pouvoir construire ou acheter un logement. Si ces dernières années, les prix de l’immobilier ont augmenté, le rêve de propriété est toujours là, et être locataire est souvent mal vécu. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20170720-serie-locataires-africains-tunisie-l...
(Business.News 20/07/17)
Le ministre tunisien des Affaires étrangères, Khemaïes Jhinaoui a tenu, aujourd’hui mercredi 19 juillet 2017, une séance de travail avec son homologue chinois, Wang Yi au cours de laquelle les deux parties ont examiné les moyens susceptibles de promouvoir les relations de coopération bilatérales ainsi que nombre de questions d’intérêt commun d’ordre régional et international. Après s’être félicité du soutien constant de la Chine aux projets de développement en Tunisie, M. Jhinaoui a passé en revue les diverses réformes politique, économiques et sociales entreprises par le gouvernement tunisien afin de consacrer davantage la sécurité et la stabilité, tout en impulsant le rythme de la croissance économique. Il a appelé les sociétés chinoises à exploiter le nouveau climat d’investissement dans notre...
(Agence Ecofin 20/07/17)
L'Union Bancaire pour le Commerce et l'Industrie, la filiale en Tunisie du groupe français BNP Paribas, a réalisé un produit d'exploitation bancaire (chiffre d'affaires ndlr) de 143,17 millions de dinars tunisiens. Cette performance s'inscrit en hausse de 16%, comparée aux 123,3 millions de dinars tunisiens de revenus d'exploitation bancaire générés à la même période en 2016. La banque a continué de collecter de bons revenus d'intérêts. Mais elle a surtout tiré profit d'une forte embellie (+45%) des revenus du portefeuille des titres commerciaux et d'investissement, soit en valeur absolue, une amélioration de près de 9 millions de dinars tunisiens. UBCI n'a pas commenté les facteurs qui ont contribué à l'amélioration de ces revenus. Selon les récentes données disponibles sur les...
(Business.News 20/07/17)
Le directeur exécutif de Nidaa Tounes, Hafedh Caïd Essebsi, a remercié, dans un post Facebook daté du 20 juillet 2017, le bureau du bloc parlementaire du parti avec à sa tête Sofiene Toubel, pour les efforts fournis durant l’actuelle session parlementaire. Il a invité l’ensemble des élus à plus de persévérance et à se préparer à élire un nouveau chef de bloc parlementaire et un nouveau bureau pour la prochaine session parlementaire. M.A
(AFP 20/07/17)
La justice tunisienne a finalement décidé d'interdire le film américain Wonder Woman, dont l'actrice principale est israélienne, plus d'un mois après sa diffusion programmée, a déclaré mercredi à l'AFP le porte-parole du parquet Sofiène Sliti. Suite à une plainte du parti nationaliste Al-Chaab, la diffusion du film avait d'abord été "suspendue" début juin. Le long-métrage hollywoodien devait passer dans au moins deux salles de la capitale Tunis. Après plusieurs reports d'audience, la justice s'est prononcée vendredi pour l'interdiction du film, a dit M. Sliti, mais le verdict n'a été communiqué aux médias que cette semaine. Les attendus du jugement n'étaient pas encore connus. Le parti Al-Chaab réclamait l'interdiction du film au motif que son actrice principale, l'Israélienne Gal Gadot, avait...
(Agence Ecofin 19/07/17)
Le 17 juillet 2017, le président de la République de Tunisie, Béji Caïd Essebsi, a reçu en audience le président-directeur général du groupe Orange. Au cours de l’entretien qui s’est tenu au Palais de Carthage, le patron d’Orange a exprimé au chef de l’Etat tunisien, la volonté du groupe télécoms français de développer ses investissements dans le pays, pour créer des emplois particulièrement dans le domaine des Tic, renforcer les compétences des élèves et leurs connaissances grâce à la technologie et accompagner le pays dans la réalisation de son programme « Tunisie Numérique 2020 ». Actuellement, pour ce qui est de la création de l’emploi, Orange Tunisie, à travers ses divers concours et soutiens à l’innovation, accompagne déjà de nombreux...
(L'Economiste Maghrébin 19/07/17)
Le 15 juillet dernier a été décrété jour de fête nationale en Turquie. C’est le jour de la célébration par les Turcs de l’échec de la tentative de coup d’Etat survenu à la même date l’année dernière. Le chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, s’est déplacé en Turquie pour participer avec ses amis turcs aux festivités tenues à cette occasion. Il a, lors de cette visite, rencontré hier, mardi 18 juillet 2017, le président turc Recep Tayyip Erdogan pour lui présenter ses félicitations, ainsi que celles de son mouvement pour l’échec de la tentative qui n’a duré que l’espace d’une nuit, puisqu’elle a été déjouée quelques heures seulement après son déclenchement. La rencontre a été l’occasion pour les deux hommes...
(Xinhua 19/07/17)
Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, a déclaré mardi qu'un éventuel remaniement ministériel partiel ne serait envisageable qu'après l'évaluation du travail du gouvernement. "Loin d'être un simple changement, le remaniement ministériel devra être le fruit d'un processus d'évaluation du rendement gouvernemental", a souligné M. Chahed lors d'un bref point de presse en marge d'une conférence sur l'emploi. Selon le chef de gouvernement, une réunion sera prochainement organisée avec les différentes parties signataires du Pacte de Carthage, document de synthèse signé à la mi-juillet 2016 et définissant les priorités de l'actuel gouvernement d'union nationale, afin d'évaluer la mise en place du document. M. Chahed a annoncé que son gouvernement se réunira jeudi prochain lors d'une séance plénière à l'Assemblée des...
(Jeune Afrique 19/07/17)
Alors que le Tunisie se prépare à organiser les prochaines élections municipales, en décembre 2017, l’Instance vérité et dignité (IVD) doit se pencher vendredi 21 juillet lors d'une nouvelle séance publique sur la fraude électorale. La onzième séance publique organisée par l’IVD se tiendra ce vendredi 21 juillet au complexe de la caisse de prévoyance et de retraite des avocats à Tunis, a fait savoir un communiqué publié lundi 17 juillet. Comme les précédentes, elle sera retransmise en direct sur plusieurs médias locaux à partir de 20h30. Chargée de traiter les préjudices commis sous les régimes de Bourguiba et de Ben Ali (entre le 1er juillet 1955 et le 31 décembre 2013) et de dédommager les victimes, l’Instance mettra cette...
(Business.News 19/07/17)
La Tunisie aurait perdu son arbitrage devant le centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI) contre l’ABCI Investments Limited dans l’affaire la Banque Franco-Tunisienne (BFT). C’est ce qu’a annoncé, ce mardi 18 juillet 2017, le ministre chargé des Relations avec les instances constitutionnelles et la Société civile, Mehdi Ben Gharbia, dans une interview accordée à l’émission "Prime Time" de Sofiène Ben Farhat et Hassen Hameli sur Radio Med. L’affaire remonte à 1982. Les plaidoiries se sont achevées fin 2016, en attente du jugement, qui a été rendu hier soir, engageant la responsabilité de l’Etat tunisien depuis 1989, a précisé M. Ben Gharbia, sans certitude, les détails du jugement n’ayant pas été encore été révélés. Il a...
(African Manager 19/07/17)
Jeudi prochain devant l’ARP, le secrétaire d’État des affaires foncières et des domaines de l’État, Mabrouk Korchid devrait être questionné à propos de l’affaire de la BFT (banque franco-tunisienne) et La dernière décision du centre d’arbitrage international Cirdi. Selon un projet de communiqué qui devait être rendu publique par Mabrouk Korchid, le secrétaire d’État qui est en charge du dossier et l’un des rares à avoir pris connaissance du texte de la sentence d’arbitrage, cette dernière a seulement établi la responsabilité de l’État dans cette affaire. Elle n’a cependant en aucun cas décidé du montant des dédommagements. Ces derniers, selon nos informations, sera fait à l’issue de prochaines négociations entre les deux parties du conflit que sont l’État tunisien et...
(Le Huffington Post 19/07/17)
L'Assemblée des représentants du peuple a élu mardi, les membres de l'Instance d'accès à l'information. Leur mandat s'étendra sur une période de 6 ans non renouvelable, même si le renouvellement se fera par moitié tout les trois ans. Il s'agit de: Imed Hazgui: juge administratif et président de l'Instance Adnène Lassoued: juge judiciaire et vice-président de l'Instance Mouna Dahhene: membre du conseil national des statistiques Mohamed Boubaker Ksontini: professeur universitaire spécialisé en technologie de l’information, ayant un grade de professeur d’enseignement supérieur ou de maître de conférences Roukaya Khammassi: avocate Rafik Ben Abdallah: journaliste Khaled Sellami: représentant de l’Instance nationale de protection des données à caractères personnelles Hajer Trabelsi: représentant des associations actives dans les domaines en rapport avec l’accès...
(Tunisie Numérique 19/07/17)
La Tunisie vient d’être condamnée par un centre international de contentieux, dans l’affaire de la gestion de la BFT (Banque Franco-tunisienne), à payer la coquette somme d’un milliard de dinars. Une somme qui comporte tellement de zéros, qu’elle donne le tournis. Dans cette affaire, l’Etat tunisien a été condamné par une faute de procédure commise par le ministre d’alors des domaines de l’Etat, Slim Ben Hmidane. Il semble bien que le tunisien va devoir trainer encore pendant des décennies les retombées néfastes de l’incompétence et les insuffisances des gouvernements de l’époque des lumières qu’aura été celle de la Troïka en Tunisie. Certains tunisiens vont se mordre les doigts, encore longtemps, d’avoir fait (ou, cru faire) une révolution, pour donner l’opportunité...
(Le Huffington Post 19/07/17)
Encore une fois, la Tunisie a brillé de mille feux avec ses jeunes compétences lors d'une compétition internationale. Sept jeunes lycéens tunisiens ont fièrement honoré les couleurs nationales en remportant l'or et l'argent au "Global Robotics Challenge", organisé par la FIRST Global, du 16 au 18 juillet à Washington aux États-Unis. C'est ce qu'a annoncé, mardi, la page officielle de l'ambassade tunisienne aux Etats-Unis. First Global Challenge est un évènement annuel qui met à l’honneur de jeunes talents scientifiques du monde entier, en leur permettant de créer des robots qui apporteront des solutions aux grands défis mondiaux. Cette année, le thème a porté sur l’accès à l’eau potable. Sur les cent soixante pays participants, la Tunisie s'est démarquée en obtenant le premier prix "Al-Khwarizmi Award for Outstanding Supporter" et le deuxième prix d' "Albert Einstein Awards for Global International Excellence" de ce concours international. "Nous sommes si fiers" a martelé Faten Khalfallah Hammouda, professeur d'informatique au lycée pilote de Sfax et coach du groupe. Elle...
(Jeune Afrique 18/07/17)
L’avocate tunisienne a entamé une grève de la faim le 11 juillet pour protester contre le changement de mode de protection dont bénéficie son mari. Flash-back. Le 14 janvier 2011, elle exigeait à cor et à cri devant les portes du ministère tunisien de l’Intérieur la libération de son mari, le leader communiste Hamma Hammami, retenu depuis deux jours alors que la révolution bat son plein. Ce 11 juillet, l’avocate Radhia Nasraoui, cofondatrice et présidente de l’Association de lutte contre la torture, a entamé une grève de la faim pour protester contre le changement de mode de protection accordé à son époux, secrétaire général du Parti des travailleurs (PT) et porte-parole du Front populaire (FP). « C’est une manière de...
(Autre média 18/07/17)
M. Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, s’est rendu à Tunis. Il a rencontré le chef du gouvernement, Youssef Chahed, et a eu un entretien avec le ministre du commerce, Zied Ladhari, la ministre du tourisme, Selma Rekik. M. Lemoyne a également rencontré la communauté française à l’occasion de la fête nationale. M.Lemoyne a choisi d’effectuer à Tunis son premier déplacement dans le monde arabe pour souligner l’importance de notre relation bilatérale. Il a porté un message fort de soutien à la démocratie tunisienne et en particulier à sa jeunesse. Après avoir réussi sa transition politique, la Tunisie doit aujourd’hui faire face à des défis économiques et sociaux importants. La France apporte à...
(Financial Afrik 18/07/17)
L’emprunt obligataire subordonné de la banque internationale arabe de Tunisie (BIAT) a été couronné de succès, selon des sources boursières diffusées le 13 juillet dernier. En effet, d’après notre source, les souscriptions à l’emprunt obligataire subordonné, émis par la BIAT, ont été clôturées le 12 juillet 2017 pour un montant de 80 millions de dinars (environ 28 millions d’euros), correspondant ainsi à la somme recherchée sur le marché. Cet emprunt obligataire subordonné permettra à la BIAT de renforcer ses fonds propres et d’améliorer ainsi son ratio de solvabilité, et ce ...
(Tourmag.com 18/07/17)
Dans un communiqué diffusé le 19 juin 2017, DER Touristik annonce avoir signé un contrat de gestion pour compte pour l'hôtel 4 étoile superior Iti Bellevue Park, à Port El-Kantaoui (Tunisie). Dans les prochains mois, les 380 chambres de l'établissement seront entièrement rénovées. Il rouvrira ensuite ses portes en janvier 2018 et sera alors classé 5 étoiles avec l'enseigne Iti. Ses clients pourront y trouver une piscine couverte chauffée, un centre Spa et un mini-club. Ils y profiteront également d'un programme de sport, culture et d'activités de loisirs. Mais aussi du terrain de golf voisin « El Kantaoui ».

Pages