| Africatime
Samedi 06 Février 2016
(Tunisie Numérique 06/02/16)
Enfin, les tunisiens commencent à récolter les fruits de leur patience et de leur persévérance. Ils pourront, désormais, dire aux générations futures qu’ils ont fait leur révolution, et qu’ils l’ont réussie. Certes, diront-ils, de sombres individus dépêchés d’au-delà des mers, sont arrivés et ont bien tenté de la leur chiper. Mais les tunisiens, tenaces et persévérants, auront réussi à les repousser et à commencer à gouter aux fruits de leur révolution. La preuve, diront-ils aux génération futures, un certain vendredi 5 février 2016, plus heureux et plus béni que tous les autres vendredis, Mohsen Hassan, le ministre du Commerce d’alors, annonça haut et fort, la réalisation tant attendue par les tunisiens, du premier des objectifs...
(Global Net 06/02/16)
Le chef du gouvernement, Habib Essid, a quitté ce vendredi l’hôpital militaire après la fin du traitement, annonce un communiqué de la présidence du gouvernement. Il prendra ses activités normales à partir de la semaine prochaine. Essid a été alité cette semaine à l’hôpital militaire, suite à un léger malaise. Le communiqué précise qu’il avait poursuivi lors des jours passés la gestion de l’action gouvernementale, le suivi de nombre de dossiers, notamment pour ce qui est de la concrétisation des mesures qu’il avait annoncées le 28 janvier devant l’ARP et la préparation du dialogue national autour de l’emploi. Lors de son interview sur al-Wataniya mercredi soir, le président Béji Caïd Essebsi a récusé toute intention de procéder à un changement...
(Kapitalis 06/02/16)
Un contrat de partenariat a été signé, vendredi 5 février 2016, aux Berges du Lac de Tunis, entre Total Tunisie et City cars, le concessionnaire de Kia en Tunisie. Par Zohra Abid En vertu de ce contrat de partenariat commercial, 20 à 30 tonnes de lubrifiants Total Quartz seront recommandés par Kia à ses clients sur la totalité de ses sites et du réseau d’agents concessionnaires de la marque sud-coréenne. Ce contrat, d’une durée de 7 ans, pourrait, si tout...
(Le Huffington Post 06/02/16)
Le président Tunisien Béji Caid Essebsi a profité de la cérémonie de présentation des voeux du nouvel an adressée aux chefs de missions diplomatiques et aux organisations internationales, pour envoyer une pique à peine voilée à son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi. "C'est le chemin par lequel j'ai choisi d'aller, parce que je ne suis pas nouveau en politique ni aux affaires étrangères(...) la politique que je mène est celle que j'ai connue quand j'étais ministre des Affaires Étrangères (...)...
(RFI 06/02/16)
Cette question trouve tout son sens en ce début 2016, cinq ans après les mouvements qui ont ébranlé le monde arabe en 2011 et ont échoué à transformer radicalement le Moyen-Orient et fait le lit du jihadisme. Le projet révolutionnaire est-il pour autant sans avenir ? Le mouvement est-il terminé ? Le seul succès à ce jour des mouvements qui ont débuté il y a cinq ans, c'est la Tunisie, ailleurs c'est le retour à la case départ, comme en Egypte où on a assisté à une prodigieuse détermination des militaires à ne céder aucune miette...
(Jeune Afrique 06/02/16)
Le chef du gouvernement tunisien, Habib Essid, devrait se rendre au Maroc du 9 au 11 février, nous apprend une source à la Primature tunisienne. « Sauf imprévu ou souci de santé du chef du gouvernement, cette visite sera maintenue », poursuit notre source. Hospitalisé à l’hôpital militaire de Tunis depuis le 1er février, suite à un malaise, Habib Essid devra reprendre ses activités officielles ce lundi 8 février. Une visite d’amitié, mais pas que… Sa visite au Maroc, la...
(AFP 05/02/16)
Le président tunisien Béji Caïd Essebsi s'est inquiété jeudi d'une éventuelle intervention militaire internationale en Libye, en proie au chaos, et a demandé à être "consulté" avant toute décision. "Nous sommes informés que les Libyens se préparent, peut-être, à certaines interventions étrangères et à des bombardements pour lutter contre Daech" (acronyme en arabe du groupe extrémiste Etat islamique), a déclaré M. Essebsi lors d'une cérémonie de vœux au corps diplomatique en poste à Tunis. "Je dis, et très clairement, aux...
(Kapitalis 05/02/16)
La campagne teasing relative à la consultation nationale pour le lancement du nouveau parti de Mohsen Marzouk a déjà commencé sur les réseaux sociaux. La consultation utilisera les divers moyens de communication moderne, surtout qu’elle ambitionne de toucher 100.000 personnes à travers tout le territoire tunisien. Intitulée «#A7kilna» (Racontez-nous), elle démarrera le samedi 6 février 2016 et se poursuivra jusqu’au 19 du même mois. La campagne portera sur la vision du nouveau parti concernant l’éducation, la sécurité, l’emploi, le chômage, la femme, l’art et la culture, la...
(Jeune Afrique 05/02/16)
Décidé dès le 15 janvier 2011 au lendemain de la fuite du président Ben Ali et de son épouse Leïla Trabelsi en Arabie Saoudite, le gel de leurs avoirs - dont le total pourrait atteindre 9 milliards de dollars - a depuis été reconduit par l'Union européenne (UE) d'année en année. Une décision à nouveau prorogée jusqu'au 31 janvier 2017. Le Conseil de l’Union européenne (UE) a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2017 le gel des avoirs du clan...
(Business.News 05/02/16)
Un mémorandum de coopération a été signé, dans la matinée du vendredi 5 février 2016, entre la Commission nationale tunisienne pour l'éducation la science et la culture, représentée par son président, le ministre de l’Education nationale, Néji Jalloul et la Commission nationale française pour l'UNESCO, représentée par son président Daniel Janicot. Cet accord prévoit une coopération vigoureuse entre les deux pays sur différents projets et de travailler étroitement avec l’UNESCO dans tous ses domaines de compétence.
(Kapitalis 05/02/16)
Remplacé au poste de ministre des Affaires religieuses, Othman Battikh se retrouve traîné devant les tribunaux suite à une plainte déposée un avocat islamiste. Le juge d’instruction près le tribunal de première instance de Tunis a entamé, aujourd’hui, jeudi 4 février 2016, l’examen d’une plainte déposée par l’avocat Seifeddine Makhlouf contre l’ancien mufti de la république et ancien ministre des Affaires religieuses, pour un soupçon de corruption dans l’organisation du hajj, le pèlerinage à la Mecque. L’instruction a démarré avec...
(Business.News 05/02/16)
Laura Baeza, ambassadrice, chef de la délégation de l'Union Européenne en Tunisie, était invitée vendredi 5 février 2016 chez Wassim Ben Larbi sur Express Fm. Elle est revenue sur la relation de coopération entre la Tunisie et l’UE sur les quarante dernières années. Durant ces années, l’UE a accordé à la Tunisie environ 2000 millions d’euros de dons. Une somme qui a été accompagnée par un chiffre similaire en matière de prêts, déclare l’invitée, précisant que la Tunisie est le...
(Jeune Afrique 05/02/16)
La Constitution adoptée il y a deux ans fait de la transparence et de la bonne gouvernance deux fondements de l'État tunisien. Las, les députés chargés de l’appliquer semblent l’avoir oublié. Selon des sources à l’Assemblée des représentants du peuple, seuls 5 d’entre eux – sur 217 ! – ont déclaré publiquement leurs biens, comme la loi leur en fait pourtant obligation.
(Jeune Afrique 05/02/16)
Il y a trois ans, le 6 février, était abattu Chokri Belaïd, le célèbre opposant tunisien. Malgré les investigations de la Justice, les commanditaires de ce crime ne sont pas encore identifiés. Le 6 février 2013 à 8h05, le leader de gauche, Chokri Belaïd, est abattu par trois balles à bout portant. Cet assassinat politique, ressenti comme un cataclysme en Tunisie, fera bouger les lignes politiques. « Qui a tué Chokri ? », scandent ses proches à l’ouverture du procès...
(Kapitalis 05/02/16)
Les mouvements sociaux se poursuivent un peu partout dans le pays. Au port de La Goulette, les pertes se chiffrent déjà à des millions de dinars. Selon une déclaration du chargé de la communication au ministère du Transport, Ghassen Ouji, à la Tap, les pertes causées par les mouvements de protestation observés par les employés et chauffeurs de camions de la Société tunisienne d’acconage et de manutention (Stam) au port de la Goulette s’élèveraient, déjà, à 4 millions de dinars...
(Business.News 05/02/16)
Kamel Jendoubi, ministre chargé des relations avec les instances constitutionnelles, la société civile et les organisations des droits de l’Homme, a indiqué lors de son passage radio, vendredi 5 février 2016 sur Express Fm, que la loi n’interdit pas le financement étranger des associations. Sur le plateau de Mehdi Kettou et de Sofiène Ben Hamida, il a déclaré n’avoir aucun problème avec le financement étranger. « On aimerait que l’argent arrive à flots. Cela permettra de créer de l’emploi »,...
(Tunisie Numérique 05/02/16)
Le président de l’Instance Supérieure indépendante pour les Elections (ISIE) a estimé possible l’organisation des élections municipales avant la fin de l’année à condition d’adopter rapidement la loi électorale. Intervenu ce vendredi sur les ondes de Shems Fm, Chafik Sarsar a affirmé que la dynamique au sein de l’Assemblée des représentants du peuple favorise l’option et rend plausible l’organisation des municipales avant la fin de cette année. Il existe une coordination entre l’Instance et l’ARP et cela témoigne de la...
(Kapitalis 05/02/16)
La délégation de Mezzouna, gouvernorat de Sidi Bouzid, est le théâtre d’un sit-in qui risque de dégénérer, les sit-inneurs menaçant de recourir à un suicide collectif. Des membres du bureau local de la Ligue tunisienne des droits de l’homme (LTDH) à Mezzouna sont intervenus, dans la soirée du jeudi 4 février 2016, auprès des jeunes sit-inneurs, au siège de la délégation régionale, pour les dissuader de commettre un suicide collectif. Les sit-inneurs, au nombre de 18, menaçaient de passer à...
(L'Economiste Maghrébin 05/02/16)
Après cinq ans de dégâts économiques et sociaux et une multiplication sans précédent des dangers qui guettent le pays où en est-on aujourd’hui ? Il y en a qui disent que les Tunisiens sont perdants sur tous les plans, sauf peut-être sur le plan de la liberté. Il y a bien sûr la bonne et précieuse liberté d’expression, d’association et de presse qui, par rapport au reste du monde arabe, est bien réelle en Tunisie. Elle nous honore et fait...
(Réalités 05/02/16)
Depuis 2013, l’armée tunisienne attend les nécessaires renforts en hélicoptères d’attaque pour lutter contre le terrible fléau terroriste que subit le pays. Mais nous sommes en février 2016 et toujours rien à l’horizon. Alors que les terroristes continuent de prospérer, l’armée tunisienne continue à se battre avec un matériel non adapté. En 2014, l’armée avait passé des mois à affuter sa stratégie pour obtenir les meilleurs appareils possibles pour contrer le terrorisme. Des hélicoptères d’attaque de fabrication américaine avec une...

Pages