| Africatime
Dimanche 23 Novembre 2014
(AFP 23/11/14)
Les Tunisiens votaient dimanche pour élire leur président pour la première fois depuis la révolution de 2011 et achever une transition politique de près de quatre ans en instaurant des institutions pérennes élues. Béji Caïd Essebsi, 87 ans et chef du parti anti-islamiste Nidaa Tounès vainqueur des législatives du 26 octobre, est le favori du scrutin pour lequel des dizaines de milliers de policiers et de militaires ont été déployés de crainte d'attentats jihadistes. Près de 5,3 millions d'électeurs sont appelés aux urnes depuis 08H00 (07H00 GMT) et jusqu'à 18H00 (17H00 GMT), après la tenue des législatives dont le caractère démocratique a été salué par la communauté internationale, une exception dans la région, l'essentiel des...
(AFP 22/11/14)
La Tunisie doit procéder samedi aux derniers préparatifs de sa première présidentielle depuis la révolution de 2011, un scrutin dont le favori est Béji Caïd Essebsi, 87 ans, son parti Nidaa Tounès ayant remporté les législatives face aux islamistes. Ce scrutin doit achever de doter la Tunisie d'institutions élues pérennes, une exception dans la région, l'essentiel des États du Printemps arabe ayant basculé dans le chaos ou la répression. Vingt-sept personnalités sont en lice dimanche, dont le président sortant Moncef Marzouki, des ministres du président déchu Zine El Abidine Ben Ali, une figure de proue de la gauche, Hamma Hammami,...
(Le Monde 22/11/14)
C’est à Sfax, deuxième ville du pays, réputée favorable aux islamistes d’Ennahda, que ce sera tenu le dernier grand meeting de campagne. Ce jeudi 20 novembre, dans une ambiance survoltée, plusieurs milliers d’électeurs sont venus acclamer Béji Caïd Essebsi. « Béji est le seul capable de remettre la Tunisie sur la bonne voie », s’égosille une militante, drapée dans un drapeau tunisien. Sur la scène, « BCE » déroule ses traditionnels thèmes de campagne : la défense des droits de la femme, la promotion d’un islam modéré, la promesse d’un Etat moderne et fort...
(Le Parisien 22/11/14)
Les Tunisiens reprennent le chemin des urnes ce dimanche. Après les législatives du 26 octobre dernier, plaçant le parti Nidaa Tunes (Appel de la Tunisie) en tête, mais sans majorité absolue (86 sièges sur 217), devant les islamistes d'Ennahda (69 sièges) , la Tunisie vote pour la première fois librement pour la présidentielle. Les Tunisiens de l'étranger, comme en France, ont commencé à voter ce vendredi pour le scrutin qui s'achèvera dimanche. Vingt-sept candidats (dont une seule femme) sont en lice pour le palais de Carthage, dont le sortant Moncef Marzouki. Donné favori...
(Les Afriques 22/11/14)
Quelque 5 285 625 électeurs seront au rendez-vous dimanche 23 novembre, de 8H00 jusqu'au 18H00, pour exercer leur droit de vote. Il s'agit de la deuxième phase des élections, la présidentielle, qui marquera la fin de la phase transitoire et la mise en place d'un gouvernement légitime. Quelque 22 candidats sont en course pour le palais de Carthage, après le retrait de 5 candidats, ces derniers jours, à savoir Abderrahim Zouari, Mustapha Kamel Ennabli, Noureddine Hached, Mohamed Hamdi et Abderraouf...
(France TV Info 22/11/14)
Retour de l'armée au pouvoir, attentats, guerre civile, les "printemps arabes" ont déchiré de nombreux pays. Mais la Tunisie résiste. Francetv info s'est rendu sur place et a interrogé plusieurs protagonistes de la transition démocratique. Pour la première fois, les Tunisiens vont choisir librement leur président, dimanche 23 novembre. Un événement historique et difficile à imaginer, il y a encore cinq ans, quand Ben Ali régnait sans partage sur le pays. Berceau des "printemps arabes", la Tunisie est parvenue à...
(AFP 22/11/14)
Une informaticienne tunisienne, Fatma Ben Guefrache, a remporté vendredi en Indonésie l'élection de "Miss monde Muslimah", présentée comme une riposte aux concours de beauté occidentaux. "Puisse Allah tout-puissant m'aider dans cette mission et libérer la Palestine, s'il vous plaît, s'il vous plaît, libérez la Palestine et le peuple syrien", a déclaré la gagnante de 25 ans, en pleurs, au moment de recevoir son prix, notamment une montre en or et le petit pélerinage à La Mecque. Les 18 finalistes ont défilé en robes scintillantes sur fond de temples anciens labellisés par l'Unesco, dans le plus grand pays musulman au monde. Mais il ne s'agissait pas...
(RFI 22/11/14)
En Tunisie, la campagne a pris fin hier soir pour les 27 candidats au fauteuil de président. Le scrutin a lieu demain, dimanche, et les résultats sont attendus dans les 48 heures qui suivent. La campagne s’est déroulée sans incident majeur même si plusieurs dépassements ont été relevés par l’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE). La campagne qui se termine aura été à l’image des 27 candidats à l’élection présidentielle tunisienne : sérieuse et bien rodée pour les uns, folklorique...
(AFP 21/11/14)
A deux jours de la présidentielle, l'instance chargée des élections en Tunisie (ISIE) a annoncé vendredi les résultats définitifs des législatives du 26 octobre remportées par le parti anti-islamiste Nidaa Tounès face à son adversaire le mouvement Ennahda. Nidaa Tounès, dirigé par l'ex-Premier ministre Béji Caïd Essebsi, a remporté 86 des 217 sièges de l'Assemblée des représentants du peuple, tandis que la parti islamiste Ennahda en a engrangé 69, a annoncé à la presse Chafik Sarsar, président de l'ISIE. L'Union...
(RFI 21/11/14)
Dimanche 23 novembre, un peu plus de cinq millions d’électeurs tunisiens seront appelés aux urnes pour choisir leur président. Près de 11 000 bureaux de vote ont été mis en place et vingt-sept candidats sont en lice. Vingt-deux en réalité, puisque cinq se sont retirés, mais trop tard... Ils sont donc au regard de la loi toujours dans la course. C’est un jour historique qui se prépare dimanche, puisque c’est la première fois que les Tunisiens vont élire librement leur...
(AFP 21/11/14)
L'Assemblée nationale constituante tunisienne (ANC), élue en 2011 pour rédiger une nouvelle loi fondamentale après la révolution, a tiré sa révérence jeudi en prévision de la prochaine entrée en fonctions du nouveau Parlement élu fin octobre. Les 217 élus se sont réunis dans une ambiance bon enfant pour leur dernière session plénière, avant de prendre une photo de famille et de signer un exemplaire de la Constitution. "Le fait de clôturer trois années de travail, c'est quand même quelque chose de très important, surtout au vu du bilan auquel nous sommes parvenus", a déclaré à l'AFP le président de la Constituante...
(Leaders 21/11/14)
Un mois après les élections législatives, les «grands blessés» du scrutin du 26 octobre, essentiellement Chabbi, Ben Jaafar et Taïeb ne semblent pas pressés de faire leur autocritique espérant sans doute se racheter aux présidentielles pour les deux premiers alors que le troisième s'est défaussé sur Béji Caïd Essebsi qui selon ses ses dires ne lui aurait jamais pardonné son lâchage sur la question de l'ordre de priorité des élections législatives et présidentielles. Ils risquent d’être déçus une fois de...
(Les Echos 21/11/14)
Le premier tour des présidentielles a lieu dimanche.Le vainqueur devra s’appuyer sur une coalition difficile à mettre sur pied. Moins d’un mois après avoir élu son parlement , la Tunisie retourne aux urnes pour les premières élections présidentielles depuis la révolution de jasmin. Le choix du quatrième président depuis l’indépendance est un évènement en soi, même si la Constitution adoptée en début d’année confère davantage de pouvoir au législatif qu’à l’exécutif. Faut-il voir là le signe de l’intérêt majeur porté...
(Le Parisien 21/11/14)
Les décibels saturent l'air où l'on agite des drapeaux couverts de croissants étoilés. Au bout d'un bras mobile, une caméra fend la foule déchaînée et diffuse sur deux écrans géants les images de cette grande fête où ils sont des milliers à chanter et à se trémousser en rythme. Ce n'est pas une discothèque. Et l'icône qu'ils acclament n'est pas une rock star, mais celui qu'ils rêvent de placer à la tête de la Tunisie du haut de ses 87...
(AFP 21/11/14)
Cinq détenus de Guantanamo --quatre Yéménites et un Tunisien-- ont été transférés jeudi en Géorgie et en Slovaquie, a annoncé à l'AFP un porte-parole du Pentagone. La population carcérale de Guantanamo est désormais de 143 hommes, dont 74 sont déclarés libérables. Le ressortissant tunisien et un Yéménite ont été accueillis en Slovaquie tandis que les trois autres Yéménites ont été reçus par la Géorgie, a précisé le lieutenant-colonel Myles Caggins. Ils ont quitté Guantanamo par avion vers 20H00 locales mercredi...
(Libération 21/11/14)
Le 23 novembre auront lieu les élections présidentielles tunisiennes. La victoire d’Essebsi serait le signe du retour décomplexé des réseaux de Ben Ali aux rênes de l'Etat. La Tunisie s’apprête à élire un nouveau président pour sa toute jeune République. Nidaa Tounès, la coalition qui a emporté le plus grand nombre de sièges aux dernières élections législatives, présente le candidat donné favori : Bèji Caid Essebsi. Sa candidature est également appuyée par Afek Tounès, parti néolibéral de «compétences», et confortée...
(France Info 21/11/14)
Condamné à sept ans de prison en première instance, deux policiers tunisiens ont vu leur peine doublée en appel à 15 ans. Ils sont accusés d’avoir violé tour à tour une femme en septembre 2012. "C'est un grand pas dans ce genre d'affaires", s’est félicitée l’avocate de la victime. Ce jeudi, deux policiers tunisiens ont vu leur peine doublée en appel. En première instance, ils avaient été condamnés à sept ans de prison pour viol. Aujourd’hui ils écopent de 15...
(RFI 21/11/14)
Au musée du Quai Branly à Paris s'est déroulée ce vendredi matin la remise du prix de la Fondation Chirac pour la prévention des conflits. Une cérémonie en présence de l'ancien président et de l'actuel locataire de l'Elysée, François Hollande. Deux lauréats cette année : l'association Clowns sans frontières est primée pour son engagement auprès des populations en zone de conflit et la blogueuse tunisienne Amira Yahyaoui est récompensée notamment pour « son action de prévention d'un embrasement » dans...
(L'Express 21/11/14)
Hamma Hammami, candidat du Front populaire (gauche) à la présidentielle, est l'un des trois possibles challengers du favori Béji Caïd Essebsi. L'Express l'a interrogé, entre deux meetings de campagne. Figure de proue de la gauche tunisienne, Hamma Hammami, 62 ans, est candidat à l'élection présidentielle de dimanche. Opposant de longue date à la dictature de Zine el-Abidine Ben Ali, Il est resté en Tunisie plutôt que de choisir l'exil. Il a passé une dizaine d'années dans les geôles de l'ancien...
(Agence Ecofin 21/11/14)
(Agence Ecofin) - La société tunisienne de réassurance Tunis Re a annoncé, le 20 novembre, que trois investisseurs internationaux ont été préqualifiés pour la deuxième phase d’offres du processus d’ouverture de son capital à un partenaire stratégique à hauteur de 25% ayant fait l’objet d’un appel à manifestation d’intérêt. Il s’agit de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), de la Société financière internationale (IFC/SFI) et de la banque allemande de développement KFW-DEG. Le comité de pilotage...

Pages