| Africatime
Samedi 26 Juillet 2014
(AFP 25/07/14)
Les dirigeants tunisiens se sont de nouveau engagés vendredi à "vaincre le terrorisme", plus d'une semaine après la mort de 15 soldats dans une attaque et alors que le pays commémore l'assassinat il y a un an d'un député. "La bataille contre le terrorisme en est à ses débuts et il faut que nous nous y préparions par davantage d'union nationale. Le chemin sera peut-être long", a déclaré le président de l'Assemblée constituante, Mustapha Ben Jaafar, lors d'une séance plénière marquant le 57e anniversaire de la proclamation de la République tunisienne. Mais "nous vaincrons le terrorisme", a-t-il assuré. Le président Moncef Marzouki a de son côté...
(Jeune Afrique 25/07/14)
À trois mois des élections législatives et présidentielle tunisiennes, le pays peine à convaincre ses électeurs de s'inscrire sur les listes électorales. Retour sur les causes - et les solutions envisagées - d'une démotivation générale. Les élections législatives et présidentielles prévues en Tunisie, le 26 octobre et le 23 novembre 2014, devraient ouvrir un nouveau chapitre après celui d’une transition postrévolutionnaire complexe et agitée. Mais le passage à cette étape exige aussi que les électeurs se rendent aux urnes. Or sur un corps électoral de 7,5 millions de citoyens, en 2011...
(Business.News 25/07/14)
Lors de la séance de vote de ce jeudi 24 juillet 2014 à l’ANC, les articles 25 et 26 de la Loi des Finances complémentaire ont été retirés. Le premier exonère d’amendes de retard ceux qui n’ont pas payé leur impôt et qui soumettent leurs déclarations rectificatives avant le délai du 31 décembre 2013 comme il leur évite tout contrôle fiscal sur les déclarations. Quant au deuxième article, il concerne l’imposition sur les personnes physiques auxquelles il est fait mention...
(Jeune Afrique 25/07/14)
La Tunisie a levé avec succès 500 millions de dollars avec la garantie des États-Unis. L'emprunt, dirigé par Natixis et JP Morgan, a été émis au taux très avantageux de 2,452 %. La Tunisie a levé 500 millions de dollars sur les marchés internationaux le 24 juillet, avec une garantie des Etats-Unis, a annoncé le département d'État américain dans un communiqué. Cet emprunt d'une maturité de sept ans a été dirigé par les banques Natixis et JP Morgan. C'est le...
(Business.News 25/07/14)
Une séance extraordinaire a été organisée, vendredi 25 juillet 2014, au siège de l’Assemblée nationale constituante, à l’occasion de la célébration du 57ème anniversaire de la proclamation de la République en Tunisie. Le président de la République Moncef Marzouki, le chef du gouvernement, Mehdi Jomâa, et le président de l’ANC Mustapha Ben Jaâfar ont tenu un discours de circonstance. Par ailleurs, les membres du gouvernement, des responsables des partis politiques et des organisations nationales ont pris part à la séance...
(Global Net 25/07/14)
Le président de la République, Moncef Marzouki, a accordé à l’occasion de la fête de la République, la grâce présidentielle à 1630 prisonniers, sur un total de 3545 dossiers étudiés par la commission de grâce, à l’issue de sa rencontre hier, jeudi 24 juillet, avec ladite commission présidée par le ministre de la Justice, des droits de l’Homme et de la Justice transitionnelle, Hafedh Ben Salah, annonce un communiqué de la présidence de la république, paru hier. Cette amnistie débouchant...
(Jeune Afrique 25/07/14)
"Affaire du salon d'honneur", allégeance à Ettakatol... Vivement critiqué malgré un bilan plus que satisfaisant, le diplomate Adel Fekih défend son action à la tête de l'ambassade de Tunisie à Paris. Sa nomination en juillet 2012, au lendemain de la victoire de François Hollande à la présidentielle française, a mis fin à quinze mois de vacance. Depuis la révolution, la Tunisie n'avait plus d'ambassadeur à Paris. Adel Fekih était alors l'homme de la situation. Il avait fait partie de la...
(Leaders 25/07/14)
L’abcès est crevé quant aux malversations dans l’énergie et l’exploitation du gaz de schiste. « Depuis trois ans, nous entendons beaucoup parler de malversations dans le secteur de l’énergie et j’ai toujours prôné que tout dossier en main doit être soumis à la justice. A ce jour, aucune affaire jugée, mais, une chute brutale de la production pétrolière et le départ massif d’investisseurs et opérateurs du secteur ! » C’est le constat amer que le chef du gouvernement Mehdi Jomaa...
(Business.News 25/07/14)
Dans une déclaration accordée à Business News le 25 juillet 2014, Mustapha Kamel Nabli, ancien gouverneur de la Banque centrale, a affirmé que des consultations et des propositions existent mais qu'il n'avait pris aucune décision concernant une éventuelle candidature à la présidentielle. Plusieurs médias ont récemment relayé une information selon laquelle l'ancien gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, Mustapha Kamel Nabli, aurait accepté d'être le candidat à la présidentielle du Front national. Le Front national est une coalition entre...
(RFI 25/07/14)
Ces trois pays ont toujours été de grandes destinations touristiques mais souffrent depuis trois ans. Révolutions, attentats et instabilité politique ont eu raison de leur attractivité et ces difficultés pèsent sur leurs économies respectives. Certains ne s'en sortent toujours pas, d'autres retrouvent petit à petit leurs touristes. L'Egypte, la Tunisie, le Kenya, des pays qui, aujourd'hui, doivent rassurer pour relancer le secteur. En Egypte par exemple, les revenus du tourisme ont été divisés par deux et 500 000 emplois ont...
(Global Net 25/07/14)
Le président de la république, Moncef Marzouki, a appelé hier soir, mercredi 23 juillet, à la tenue d’un sommet arabe extraordinaire, "pour la reconstruction de Gaza et pour mettre tout le monde devant ses responsabilités dans la levée du blocus". Le chef de l’Etat a annoncé, dans une allocution télévisée, avoir mené une large consultation avec les partis politiques et les organisations de la société civile où il a été convenu de mener une action commune sur la cause palestinienne,...
(Investir en Tunisie 25/07/14)
Des mesures visant à améliorer la performance du Port de Rades ont été décidées lors d’une réunion tenue, jeudi 24 juillet, en présence du ministre du Transport, Chiheb Ben Ahmed, du PDG de l’OMMP, Imed Zammit, du PDG de la STAM, Foued Othman, du secrétaire général de l’UGTT du Port de Rades, Mohamed Aboub et du représentant du syndicat régional du transport de Ben Arous, Ltaief Kordi. M. Ben Ahmed a annoncé que plusieurs décisions ont été prises, afin de...
(Business.News 25/07/14)
Une conversation téléphonique aurait eu lieu entre Rached Ghannouchi et Ali Laârayedh au matin de l'assassinat de Mohamed Brahmi pour lui demander si "l'opération aurait lieu ou pas". C'est ce qu'ont affirmé Mourad Amdouni, élu du courant populaire et Adnène Brahmi, fils du défunt sur le plateau de Tounessna le 24 juillet 2014. Mourad Amdouni a expliqué que ses sources au ministère de l'Intérieur lui ont confirmé l'existence d'un enregistrement de cette conversation téléphonique qui aurait eu lieu vers 8h15...
(Leaders 25/07/14)
Ce qui est bien avec le président de la république, c’est qu’il n’est jamais à court d’idées y compris les plus inattendues. Avec lui, l’imagination est au pouvoir. Sa dernière proposition: l’organisation de marches le soir du vendredi 25 juillet dans tout le pays «en signe de solidarité du peuple tunisien avec ses frères de la Bande de Gaza dans leur dure épreuve». L'idée part certainement d'un bon sentiment, mais le président a-t-il bien réfléchi au choix de la date,...
(Global Net 25/07/14)
Les droits de l'Homme dans la nouvelle loi de lutte contre le terrorisme, a été le sujet d'une conférence organisée ce matin à Tunis, par le Centre des Etudes pour l'Islam et la Démocratie, et ayant réuni nombres d'experts en la matière. Tandis que le sujet de la loi anti-terrorisme fait plus que jamais couler de l'encre en ces circonstances particulières par lesquelles passe la Tunisie, certaines voix s'élèvent pour mettre en garde contre les éventuels dépassements et exactions qu'elle...
(Global Net 25/07/14)
Le gouvernement tunisien a finalisé aujourd’hui, jeudi 24 juillet, un emprunt obligataire souverain de 500 millions de dollars, assorti de la garantie des États-Unis à travers l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID), annonce un communiqué de l’ambassade des Etats-Unis à Tunis dont une copie est parvenue à Gnet. Le Président Obama a souligné lors de la visite du Premier ministre tunisien Mehdi Jomaa à Washington en Avril 2014 que cette garantie d’emprunt n’est qu’une partie de notre assistance qui...
(Business.News 25/07/14)
Une grève de trois jours a été entamée, vendredi 25 juillet 2014, par les agents et les employés du port de Bizerte. Le secrétaire général du syndicat des agents, Sofiene Aouini a confirmé cette information, en précisant que la grève a été entreprise en raison des tergiversations des autorités concernées à répondre aux demandes des employés et agents, et ce depuis 3 ans. Sofiene Aouini a ainsi présenté, au micro de Shems Fm, les revendications des grévistes. Ces derniers demandent...
(Leaders 25/07/14)
« Chacun s’accroche à ses privilèges et quand il fait des propositions pour renflouer les caisses de l’État, il vous demande d’aller voir le voisin sans se soumettre lui-même au devoir fiscal ! » Montant au créneau pour défendre devant les Constituants le projet de Loi de Finance complémentaire, le chef du gouvernement, Mehdi Jomaa a tenu à parler franc. « Quand on demande à bénéficier d’infrastructures, d’éducation, de soins, et autres, on doit payer ses impôts, dira-t-il. Avec 20...
(Investir en Tunisie 25/07/14)
Le Syndicat des Agences de Publicité Agrées « Le SAPA » a lancé une campagne citoyenne sous le thème de « Non au Terrorisme ». Sans aucune prétention publicitaire, cette campagne s’adresse aux Tunisiens de tous bords afin de les sensibiliser sur le danger de ce fléau qui menace notre patrie. Avec un message clair, les promoteurs de cette campagne souhaitent encourager les troupes des forces armées dans leur lutte sans merci contre le terrorisme à travers le message «...
(Leaders 25/07/14)
Véritable imbroglio politique, sécuritaire et diplomatique : quelle attitude doit adopter la Tunisie ? Question subsidiaire, mais non moins importante : comment harmoniser la position officielle, et en faire l’unique ligne de conduite ? Sous les gouvernements successifs de Mohamed Ghannouchi et Béji Caïd Essebsi, au lendemain des révolutions dans chacun des deux pays, les conditions d’appréciation étaient fort difficiles. Des règles ont, cependant, été définies, surtout par Caïd Essebsi. L’arrivée de Béji Caïd Essebsi à la tête du gouvernement,...

Pages