| Africatime
Samedi 25 Octobre 2014
(Le Monde 25/10/14)
Comme en 2011, le camp dit progressiste et démocrate, opposé aux islamistes d’Ennahda, se présente en ordre dispersé. L’union de l’été 2013, qui avait suivi l’assassinat de deux membres du Front populaire (extrême gauche), a fait long feu. Peut-on s’attendre à un scrutin sans irrégularités et sans violence ? Après les vingt-trois années de règne du président Zine El-Abidine Ben Ali, la Tunisie a renoué avec un processus électoral démocratique et transparent. Les élections législatives de 2011, premier scrutin libre du pays, se sont bien déroulées. Le processus avait notamment bénéficié de l’autorité de l’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE), chargée...
(RFI 25/10/14)
A deux jours du vote pour les législatives en Tunisie, les forces de l’ordre ont mené une opération antiterroriste en banlieue de Tunis à Oued Ellil. Six personnes armées, dont cinq femmes, ont été tuées dans l’assaut d’une maison où elles s’étaient retranchées avec des enfants. A l’approche du vote, les autorités craignent qu’un attentat ne fasse dérailler le processus démocratique en Tunisie. Avec notre envoyé spécial à Tunis, Après 24 heures de siège et un assaut meurtrier, les forces spéciales de la garde nationale tunisienne ont quitté Oued Ellil, en périphérie de Tunis, sous les applaudissements des habitants. Certaines...
(Le Figaro 25/10/14)
Le parti Nidaa Tounes et le mouvement Ennahda sont les favoris des élections législatives de dimanche. Le scrutin de dimanche en Tunisie doit désigner qui, du parti islamiste Ennahda ou du rassemblement séculier Nidaa Tounes, dirigera la démocratie arabe la plus avancée dans les cinq prochaines années. Le chef du gouvernement sera issu de la formation arrivée en tête à ces élections législatives, qui se tiennent trois ans exactement après le premier scrutin libre d'octobre 2011, organisé dans la foulée...
(Xinhua 25/10/14)
TUNIS (Xinhua) -- Six terroristes, dont cinq femmes, ont été neutralisés vendredi par des forces spéciales tunisiennes suite aux confrontations depuis 28 heures, dans l'une des localites de la province de la Manouba (grand-Tunis), a annoncé le porte-parole du ministère tunisien de l'Interieur Mohamed Ali Aroui. "Six des membres du groupe terroriste retranché dans une maison à "Chebbaou" (la Manouba) ont été tués et deux autres arrêtés, à la suite d'un assaut donné, vendredi matin, par les forces de l'ordre",...
(Jeune Afrique 25/10/14)
Dernier jour de campagne des législatives en Tunisie. En attendant la confirmation, ou pas, de la bipolarisation du paysage politique tunisien par les urnes, retour sur le terrain avec deux figures de Nidaa Tounes et d’Ennahdha Dans moins de 24 heures, le silence électoral sera imposé à tous les partis ou indépendants en lice pour les élections législatives du 26 octobre. Entre temps, les Tunisiens à l’étranger se sont présentés aux urnes tandis qu’à Tunis, les islamistes d’Ennahdha, donnés parmi...
(RFI 25/10/14)
Fin de campagne en Tunisie. Officiellement, plus aucun candidat n’a le droit de s’exprimer avant le vote de dimanche. Il s’agira des deuxièmes législatives depuis la révolution, mais ce scrutin ne semble pas susciter l’engouement des Tunisiens. Avec notre envoyé spécial à Tunis, David Thomson Dans la soirée de vendredi, sur l’avenue Bourguiba de Tunis, les militants d’Ennahda fêtaient la fin de la campagne dans la bonne humeur à coup de feux d’artifice. Une atmosphère festive qui tranche avec les...
(Le Parisien 25/10/14)
C'est une période électorale qui s'annonce cruciale pour la Tunisie et sa stabilité. Mais c'est dans un climat de morosité que les Tunisiens sont appelés aux urnes ce dimanche pour les législatives, puis le 23 novembre pour la présidentielle. Près de quatre ans après la révolution qui a mis fin à la dictature de Ben Ali, la campagne a été marquée par la désillusion, sur fond de chômage et d'insécurité. Deux partis partent largement favoris : les islamistes d'Ennahda, qui...
(RFI 25/10/14)
Les électeurs tunisiens sont conviés aux urnes dimanche pour élire leur Parlement, un mois avant la présidentielle. Samir Taïeb est le secrétaire général du parti Al Massar, candidat dans la 1ere circonscription sous les couleurs de l'Union pour la Tunisie (UPT), une coalition regroupant trois formations de la gauche et du centre. L'UPT est prête à une alliance gouvernementale avec Nida Tounes, si ce parti devait l'emporter.Lire la suite: http://www.rfi.fr/afrique/20141025-tunisie-election-upt-prete-alliance-g...
(France TV Info 25/10/14)
Le constat est implacable, les Français ont peur de partir en vacances en Tunisie. 30% des réservations d’une agence de voyages française ont été annulés à cause des derniers évènements au Maghreb, notamment l’assassinat d’Hervé Gourdel en Algérie. " On voulait annuler, mais on n’a finalement pas pu, donc on est venu et c’est super. Il faut dire aux Français de venir " raconte Marie-Christine, une touriste. " On peut comprendre la baisse du tourisme avec tout ce qui se...
(AFP 24/10/14)
Le scrutin visant à doter la Tunisie de son premier Parlement depuis la révolution de 2011 s'est ouvert vendredi hors de ce pays - en France notamment - deux jours avant celui des Tunisiens dans leur pays, ont constaté des journalistes de l'AFP. Ces élections législatives, censées doter la Tunisie d'institutions démocratiques stables, surviennent après une campagne électorale morose, marquée par la désillusion de nombreux Tunisiens près de quatre ans après la révolution qui mit fin à la dictature de Zine El Abidine Ben Ali, en janvier 2011. La Tunisie comptant une large diaspora, six circonscriptions regroupant près de 360.000 électeurs sont situées à l'étranger, dont deux...
(AFP 24/10/14)
Six personnes ont été tuées vendredi dans un assaut mené par la police contre une maison près de Tunis où un groupe armé était retranché depuis la veille, faisant grimper la tension avant des élections législatives cruciales. Les autorités ont exprimé ces derniers jours leurs craintes que des jihadistes tentent de perturber le déroulement de ce scrutin, organisé dimanche, près de quatre ans après la révolution ayant mis fin à la dictature de Zine El Abidine Ben Ali. Les forces...
(RFI 24/10/14)
En Tunisie, six personnes, dont cinq femmes, ont été tuées dans un assaut de la police vendredi 24 octobre. Les forces de l'ordre encerclaient une maison située dans la banlieue de Tunis où étaient retranchés des hommes armés, identifiés comme « terroristes », depuis jeudi. Un siège qui aura duré vingt-quatre heures. Dans la matinée, les forces de l'ordre leur avaient posé un ultimatum qui a fini par expirer. Ces événements surviennent dans un «contexte particulier», à deux jours des...
(AFP 24/10/14)
La police tunisienne a menacé vendredi de donner l'assaut à des hommes armés retranchés dans une maison avec des femmes et des enfants s'ils ne se rendaient pas, au dernier jour de la campagne pour des législatives cruciales. "Nous ne pouvons patienter plus longtemps. Nous allons leur donner un ultimatum d'une heure ou deux maximum, puis nous allons mener l'assaut", a affirmé à la presse le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Mohamed Ali Aroui. Les forces de l'ordre encerclent depuis jeudi matin cette maison de Oued Ellil...
(Le Nouvel Observateur 24/10/14)
Près de quatre ans après la révolution qui entraîna la fuite de Ben Ali, les Tunisiens élisent dimanche les députés de leur nouvelle Assemblée. Le chemin fut long. Près de quatre ans. Mais dimanche, les Tunisiens pourront enfin élire les députés de leur nouvelle Assemblée. Un scrutin qui ne sera peut-être pas parfait. Mais qui est porteur d'enjeux clés pour un pays encore fragile. Tour d'horizon. 1. Mettre fin à la période de transition Les législatives du 26 octobre et...
(Le Nouvel Observateur 24/10/14)
Ce dimanche 26 octobre, les élections législatives vont se dérouler en Tunisie. Quels sont les enjeux de ce scrutin ? Est-ce que les avancées du "Printemps arabes" sont encore visibles ? Les réponses de notre contributrice Samia Hathroubi, prof d'histoire et militante. Le printemps arabe n’est absolument pas mort et il suffit de se rendre sur la rive sud de la Méditerranée pour s’en convaincre. Ce dimanche auront lieu les secondes échéances électorales démocratiques de la Tunisie, qui vont voir...
(RFI 24/10/14)
Ce dimanche 26 octobre, les Tunisiens sont appelés aux urnes pour les deuxièmes législatives de l’après-Ben Ali. Les premières en 2011 avaient été gagnées par les islamistes d’Ennahda, majoritaires à l’Assemblée depuis. Durant la campagne électorale, le parti Ennahda a été particulièrement attaqué sur son bilan sécuritaire et sa gestion du dossier jihadiste. Hier, jeudi 23 octobre, soit trois jours avant le scrutin, des affrontements armés ont eu lieu avec la police dans la banlieue de Tunis. Les autorités tunisiennes craignent de nouvelles attaques des jihadistes. Avec notre envoyé spécial à Tunis, David Thomson Les...
(Global Net 24/10/14)
La Tunisie a décidé de fermer les deux points de passage frontaliers de Ras Jdir et Dhiba, les 24, 25 et 26 octobre, à l’exception du passage des missions diplomatiques et des cas exceptionnels et urgents, en permettant aux ressortissants libyens qui veulent quitter la Tunisie en direction de la Libye de passer. Cette décision a été prise à l’issue de l’examen par la cellule de crise de la situation sécuritaire en Libye et ses répercussions sur les frontières communes,...
(Jeune Afrique 24/10/14)
Alors que des hommes armés sont toujours retranchés dans une maison d'une banlieue de Tunis, l'activité d'éléments jihadistes fait monter la tension sécuritaire de plusieurs crans dans le pays, à trois jours des législatives. (Mis à jour le 24 octobre à 8h30) Au petit matin, la Tunisie était encore sans nouvelles de l'assaut qui devait être donné contre la maison où se sont retranchés hier des hommes en armes. Des femmes et des enfants étaient également présents dans le bâtiment,...
(France Info 24/10/14)
Des islamistes avaient, semble-t-il, l'intention de commettre des attentats lors des élections législatives de dimanche prochain. Les policiers ont encerclé jeudi une maison dans la banlieue de Tunis, à Oued Ellil, où ils se trouvaient. Un policier a été tué, un autre blessé. A trois jours d'élections législatives, cruciales pour l'avenir de la Tunisie, la police est mobilisée. Une opération a plutôt mal tourné ce jeudi matin, dans la banlieue de Tunis. A Oued Ellil précisément, la police a encerclé...
(Courrier International 24/10/14)
Le 26 octobre, les Tunisiens élisent leur Parlement. Ce sera le deuxième scrutin libre depuis la chute de la dictature de Ben Ali. Parmi les pays du "printemps arabe", la Tunisie s’est distinguée par sa capacité à traiter les tensions intérieures par le dialogue. Mais les défis restent nombreux en matière de corruption, de sécurité ou d’économie. Avec la nouvelle Constitution adoptée le 26 janvier par l’Assemblée nationale constituante (ANC, élue le 23 octobre 2011), la Tunisie s’est dotée d’un...

Pages