| Africatime
Mercredi 23 Avril 2014
(AFP 23/04/14)
TUNIS, 23 avril 2014 (AFP) - Deux Libyens emprisonnés en Tunisie depuis 2011 doivent être entendus comme témoins par un juge d'instruction après l'enlèvement de deux Tunisiens en Libye, a appris l'AFP auprès du Parquet mercredi. Le parquet tunisien a récemment ouvert une enquête sur l'enlèvement, à près d'un mois d'intervalle, de deux employés de l'ambassade de Tunisie à Tripoli, dont un diplomate. Les autorités tunisiennes ont indiqué que les ravisseurs exigeaient la libération de "terroristes libyens" condamnés à 20 ans de prison pour leur implication dans un échange de tirs en mai 2011 à Rouhia (nord-ouest de la Tunisie), dans lequel deux militaires tunisiens étaient morts. "Le juge d'instruction a déjà entendu comme témoin...
(AFP 23/04/14)
TUNIS, 23 avril 2014 (AFP) - Le Premier ministre tunisien Mehdi Jomaa se rendra en visite officielle en France les 28 et 29 avril, a annoncé mercredi le gouvernement tunisien dans un communiqué. M. Jomaa a été invité à se rendre à Paris par le Premier ministre français Manuel Valls, et doit rencontrer plusieurs responsables du gouvernement français, selon le texte. Cette visite vise à "renforcer et diversifier les domaines de coopération" entre les deux pays, a indiqué le gouvernement tunisien. M. Jomaa devait se rendre en France il y a près d'un mois mais sa visite avait été repoussée...
(RFI 23/04/14)
Le nouveau recensement de la population commence, ce mercredi 23 avril, en Tunisie. L'opération va durer trois semaines, jusqu'au 20 mai, et mobilise 16 000 enquêteurs. C'est le sixième recensement seulement depuis l’indépendance du pays en 1956. Le dernier remontait à 2004. « Recensement général de la population et de l'habitat. Soyons citoyens, soyons coopératifs ». C’est par un SMS de l'Institut national de la statistique, INS, que les Tunisiens ont été informés du début de l’enquête. Une sensibilisation à...
(PANA 23/04/14)
'La Tunisie n'acceptera pas le chantage', selon le ministre tunisien des Affaires étrangères - 'La Tunisie ne négociera pas sous la pression avec les ravisseurs des diplomates tunisiens enlevés en Libye et n'acceptera aucun chantage', a martelé mardi le ministre tunisien des Affaires étrangères, Mongi Hamdi, à la presse locale. 'La Tunisie ne négocie pas sous la pression, il y a d'autres moyens qui peuvent être utilisés. Nous n'accepterons jamais aucune forme de négociation sous la pression', a notamment déclaré...
(AFP 23/04/14)
Le chef du gouvernement tunisien Mehdi Jomaa a appelé mardi les députés à éviter les controverses sur la normalisation des relations avec Israël à l'approche du pèlerinage juif de la Ghriba, essentiel selon lui pour relancer le tourisme. Des élus de l'Assemblée nationale constituante (ANC) ont récemment annoncé vouloir auditionner la ministre du Tourisme Amel Karboul ainsi que le ministre délégué à la sécurité, Ridha Sfar, au sujet de l'entrée de touristes israéliens en Tunisie. La question est sensible en...
(Le Huffington Post 23/04/14)
Les députés ont fait l'impasse, lundi après-midi, sur l'article 23 de la loi électorale, promettant d'y revenir une fois qu'un "consensus" aura été trouvé. L'article 23 revêt en effet une importance primordiale, celle de la représentativité des femmes et des jeunes dans le futur Parlement. Cet article, tel qu'il est énoncé dans le projet de loi, apporte des nouveautés par rapport aux élections du 23 octobre 2011. En effet, si l'alternance entre homme et femme est toujours assurée pour une...
(Global Net 23/04/14)
Le coup d’envoi des réunions préparatoires des états généraux de l’économie a été donné ce mardi 22 avril, à Dar Dhiaffa à Carthage, par le chef du gouvernement, Mehdi Jomaâ. Cette première réunion d’un long processus qui connaîtra son couronnement fin mai (le 28 mai, comme l’a suggéré ce matin Jomaâ) s’est tenue ce mardi avec la participation des principaux partis politiques, des organisations nationales, UGTT, UTICA et UTAP, de la Banque centrale de Tunisie et d’économistes et experts. Démarrage...
(Business.News 23/04/14)
Le président Moncef Marzouki vient de publier son huitième article, en tant que président de la République, sur le site de la télévision qatarie Al Jazeera. Un article où il parle de liberté théorique qui a du mal à être appliquée dans la pratique. Depuis la révolution du 14 janvier 2011, Moncef Marzouki a rédigé douze articles sur le site d’Al Jazeera. Trois avant les élections du 23 octobre, un quinze jours après et huit depuis qu’il occupe le poste...
(Business.News 23/04/14)
L’ancien chef du gouvernement, Ali Laârayedh a déclaré, dans la soirée du lundi 21 avril 2014 lors d’une interview à la chaine TNN, que le gouvernement de la Troïka a maintenu la liberté et le pluralisme, alors que différents partis politiques œuvraient à renverser la légitimité et propager le chaos en Tunisie. En effet, M. Laârayedh a souligné que ces partis, dont il a préféré taire le nom, avaient contacté des pays étrangers à l’instar de la France et des...
(Agence Ecofin 23/04/14)
(Agence Ecofin) - Le câble sous-marin Didon est arrivé dans la ville côtière de Kélibia, située dans le Nord-Est de la Tunisie. Long de 173 km, il est le fruit d’un partenariat entre les opérateurs de téléphonie mobile Ooredoo, ex-Tunisiana, et Orange Tunisie. Prenant sa source à Mazàra del Vallo, une ville de la province de Trapani, en Sicile, il relie désormais l’Europe à la Tunisie. La mise en service de ce câble, programmée en mai prochain, va augmenter la...
(Tunisie Numérique 23/04/14)
La réussite du pèlerinage de la Ghriba à Djerba est une condition sine qua non pour faire réussir la saison touristique cette année. C’est ce qu’a déclaré le Chef du gouvernement, Mehdi Jomâa, lors de l’ouverture, aujourd’hui, mardi 22 avril 2014, du Congrès national pour le dialogue économique à Dar Dheyefa à Carthage. Le Chef du gouvernement a, en outre, assuré que la ministre du Tourisme, Amel Karboul, et le ministre délégué chargé de la sécurité nationale, Ridha Sfar, vont...
(Business.News 23/04/14)
Le leader d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, a rencontré, mardi soir 22 avril 2014, le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, à son bureau à Ankara en présence des membres du bureau politique d’Ennahdha Ali Laârayedh, Rafik Abdessalem et Abdelhamid Jelassi ainsi que du ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu. A cette occasion, M. Ghannouchi a félicité M. Erdogan, en son nom et au nom d’Ennahdha, pour la victoire de son parti "Justice et Développement" dans les récentes élections municipales en...
(Kapitalis 23/04/14)
La chambre de mise en accusation a ignoré la décision de la cour de cassation en faveur de Nadhir Hamada et refusé, pour la 2e fois, la libération de l’ancien ministre. La cour de cassation de Tunis avait, en effet, décidé, le 5 mars 2014, le renvoi du dossier de l’affaire de l’ancien ministre de l’Environnement et du Développement durable (2004 à 2011) à une nouvelle chambre de mise en accusation, déclarant explicitement que M. Hamada est «en état de...
(Kapitalis 23/04/14)
Au nom de la lutte contre «la normalisation» avec Israël, on veut troubler la fête des Tunisiens de confession juive, saboter la saison touristique et mettre en échec le gouvernement Jomaa. L'affaire sent la manipulation de l'opinion à plein nez. A quelques jours du pèlerinage juif de la synagogue de la Ghriba dans l'île de Djerba, une pétition signée par quelque 80 membres de l'Assemblée nationale constituante (ANC), exige que la ministre du Tourisme et le secrétaire d'Etat à la...
(La Presse 23/04/14)
32 articles du projet de loi électorale adoptés jusqu’ici. Et le député Ahmed Brahim d’Al Massar propose une baisse du tiers des indemnités des députés en raison de la crise économique, à l’instar du président de la République et des membres du gouvernement Les articles 19 à 32 du projet de loi électorale ont été adoptés lors de la séance plénière tenue, hier, à l’ANC. L’article 19, qui a été adopté sans amendement avec 125 voix, «interdit aux gouverneurs, premiers...
(L'Economiste Maghrébin 23/04/14)
83 ans séparent le 6 mars 1921 du 28 avril 2004. La première date est celle du premier recensement sur le territoire tunisien où la Tunisie comptait 2.039.939 individus et la deuxième est celle du dernier recensement où la Tunisie comptait 9.910.872 individus, soit une évolution de 7.816.933 d’individus. Que les mentalités, les contextes historiques et les besoins socioéconomiques ont changé, cela n’étonne personne d’où vient la nécessité d’un nouveau recensement qui soit plus actuel : le premier après la...
(Business.News 23/04/14)
Le secrétaire d’Etat au Développement et à la Coopération internationale, Noureddine Zekri, est revenu, mardi 22 avril 2014, au micro de Shems Fm, sur le licenciement du directeur général de l’Institut national de la statistique (INS) Jaleleddine Ben Rejeb. En effet, le secrétariat d’Etat au Développement et à la Coopération internationale avait communiqué, samedi dernier, son remplacement par Hédi Saïdi. M. Zekri a assuré que ce licenciement entre dans le cadre de la révision des nominations, et que par conséquent,...
(Business.News 23/04/14)
Lors d’une interview diffusée dans la soirée du lundi 21 avril 2014 sur la chaîne TNN, l’ancien chef du gouvernement Ali Laârayedh est revenu sur le dossier de la lutte contre la corruption et la récupération des biens spoliés. Le dirigeant du parti Ennahdha a assuré que quelques 600 sociétés et 520 biens immobiliers ont été jusque-là confisqués. Il a ajouté que plus de 1000 plaintes pour corruption ont été déposées et qu’une somme s’élevant à 120 million de dinars...
(L'Economiste Maghrébin 23/04/14)
Rattrapé par des craintes d’ordre économique, le marché actions tunisien fonce dans le rouge. Les multiples annonces officielles faisant part de la fragilité du contexte économique et l’incapacité de l’Etat à pouvoir gérer ses dépenses ont freiné l’élan du marché, qui avait commencé l’année en toute euphorie. Après avoir frôlé les 7,6% au mois de février, la performance du Tunindex se tasse à la fin de cette semaine, à seulement 3,52%. Les investisseurs sont de moins en moins engagées dans...
(Tunisie Numérique 23/04/14)
On dirait que certains se sont juré d’affamer les tunisiens ! Certains de nos illustres politiciens se sentiraient investis d’une noble mission. Celle d’anéantir tout espoir de relance, après qu’ils aient eu tant de mal à mettre à sac les ressources du pays. C’est à se demander pourquoi on a fait tant d’histoires à propos de la nomination d’un chef de gouvernement (en principe) indépendant, et le choix d’un cabinet de technocrates, si à la clef, tous ces ministres, jomâa...

Pages