| Africatime
Mercredi 16 Avril 2014
(AFP 16/04/14)
TUNIS, 16 avril 2014 (AFP) - Des centaines de personnes ont manifesté mercredi à Tunis pour dénoncer les verdicts cléments rendus par la justice militaire contre d'ex-responsables du régime de Ben Ali dans l'affaire des manifestants tués et blessés pendant la révolution de 2011. "Le peuple réclame justice pour les martyrs", "Quelle honte, quelle honte, les criminels sont dehors!", ont scandé les manifestants. Le cortège, en tête duquel se trouvaient des membres des familles des victimes ainsi que des blessés, dont certains en fauteuil roulant, ont défilé du tribunal militaire de Bab Saadoun, à Tunis, jusqu'à l'Assemblée constituante dans le quartier du Bardo.
(Tunis Afrique Presse 16/04/14)
L'Assemblée nationale constituante (ANC) a adopté, mardi, à la majorité absolue le projet de loi portant création de l'Instance provisoire de contrôle de la constitutionnalité des lois. Le texte a été adopté par 131 voix contre trois abstentions. La séance plénière consacrée à l'examen, article par article, du projet de loi organique relatif à cette Instance a été levée aux environs de 23h10. Elle a été marquée par l'ajout d'une proposition faite dans le cadre de la commission des compromis qui prévoit la suspension des délais pour tous les articles mentionnés dans le projet de loi jusqu'à la mise en...
(RFI 16/04/14)
En Tunisie, la mobilisation des familles des victimes et des blessés de la révolution continue. Elles s'insurgent contre les verdicts en appel du tribunal militaire à l'égard de hauts responsables sécuritaires de l'ancien régime. Le syndicat des unités d'intervention se dit satisfait de ces verdicts, mais les familles des victimes les jugent trop cléments. Ils se tournent désormais vers l'Assemblée Nationale Constituante (ANC). Des familles se repassent, en boucle, les vidéos de la répression de la révolution qui a tué...
(PANA 16/04/14)
Tunis, Tunisie - La présidente de l'Union tunisienne de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat, Widdad Bouchamoui, a souligné ce mardi, l'importance de l'aide de l'Europe en faveur de la Tunisie pendant cette période de transition. Mme Bouchamoui qui a tenu ses propos au cours d'une réunion avec une délégation de la Commission européenne des Affaires économiques et sociales, a aussi noté l'importance du rôle du secteur privé dans la relance de l'économie tunisienne et dans la création de nouveaux...
(Contrepoints 16/04/14)
Faut-il interdire ou pas les figures du régime déchu de se présenter aux prochaines élections ? Après avoir adopté une nouvelle constitution pour la République Tunisienne, l’Assemblée Nationale Constituante (ANC) s’est chargée d’établir un nouveau code électoral en vue d’organiser les élections présidentielles et parlementaires dans les plus brefs délais. Les discussions qui ont eu lieu au sujet de ce code ont suscité le débat autour d’une question sur laquelle les politiciens tunisiens ne se sont jamais mis d’accord :...
(Global Net 16/04/14)
L’ancien chef du gouvernement, Ali Laâridh, a déclaré hier sur al-Wataniya qu’il a "épargné des catastrophes à la Tunisie". En réponse aux critiques qui lui sont adressées d’avoir failli à sa mission en tant que chef du gouvernement notamment en matière sécuritaire, il a affirmé avoir contribué à éviter à la Tunisie de tomber dans le précipice, et à la prémunir contre des situations analogues à celles qui prévalent dans d’autres pays (à l’instar de la Libye et de l’Egypte)...
(Autre média 16/04/14)
Le chef du gouvernement Mehdi Jomaa doit se rendre très prochainement en Europe pour y discuter, entre autres, du nouveau statut privilégié que l’Union Européenne envisage d’accorder à la Tunisie. C’est ce qu’a annoncé dans une interview à La Presse, Nidhal Ouerfelli, ministre auprès du Premier ministre chargé de la coordination et des affaires économiques. Les négociations autour de ce statut privilégié accordé à la Tunisie reprennent mi-avril à Luxembourg où Mehdi Jomaa aura pour mission de renforcer le positionnement...
(Jeune Afrique 16/04/14)
Les familles des martyrs de la révolution se mobilisent ce mercredi dans la capitale tunisienne. Objectif : protester contre la sentence rendue en appel, le 11 avril, par le tribunal militaire de Tunis contre d'ex-responsables de l'ancien régime de Zine el-Abidine Ben Ali. "S’ils sont coupables, ce n’est pas assez, s’ils sont innocent la peine est trop lourde". Le juriste Slim Loghmani résume à sa manière le sentiment de malaise qui domine en Tunisie après le verdict de 3 ans...
(Kapitalis 16/04/14)
L’accord Open Sky, en cours négociation entre la Tunisie et l’Union européenne (UE), serait-il la solution pour relancer le tourisme saharien? Plusieurs experts estiment que l'Open Sky, qui autorisera les vols des compagnies européennes low-cost (Ryanair, EasyJet...) à destination de la Tunisie à des prix de moitié inférieure aux niveaux actuels, pourrait être une solution pour le développement du tourisme en Tunisie, et notamment le tourisme saharien. Et c’est ce que pense aussi le gouverneur de Tozeur (sud-ouest), Mohamed Hedi...
(Le Maghreb 16/04/14)
Les élus de l'Assemblée constituante tunisienne ont critiqué, avant-hier soir, le verdict choquant et clément d'un tribunal militaire contre d'anciens hauts responsables du régime de Zine El Abidine Ben Ali, jugés pour la répression des manifestations durant la révolution de 2011. Le parquet militaire a de son côté annoncé dans l'après-midi qu'il avait déposé un pourvoi en cassation, cette juridiction étant la seule partie apte juridiquement à contrôler la validité des verdicts, selon un communiqué. Ces verdicts cléments ont constitué...
(Tunisie Numérique 16/04/14)
Le ministre des Affaires étrangères, Mongi Hamdi, s’est réuni, mardi, avec l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite à Tunis, Khaled Ibn Mossaad Al-Angari. Une rencontre au cours de la quelle le ministre a reçu l’invitation de l’émir, Saoud Al Faical pour prendre part à la 41 ème édition du conseil des ministres de l’organisation de la coopération islamique prévue pour les 18 et 19 juin à Jeddah. La rencontre a, par ailleurs, été l’occasion d’examiner l’évolution de la visite du chef du...
(Jeune Afrique 16/04/14)
Fort de ses nombreux contacts noués dans le monde arabe, le leader islamiste tunisien se rêve en médiateur sur la scène politique libyenne. En 2012, le magazine américain Time avait classé Rached Ghannouchi parmi les 100 personnalités les plus influentes au monde. Deux ans plus tard, le Tunisien tente de mettre à profit cette supposée aura en proposant d'oeuvrer en faveur d'un dialogue national réunissant tous les acteurs politiques libyens. Âgé de 72 ans, le cofondateur et président du parti...
(Kapitalis 16/04/14)
Khemaïes Ksila tente de clarifier la position, incomprise et controversée, de Nida Tounes à propos du récent verdict de la justice militaire. Laborieux et poussif... Dans une vidéo publiée sur la page Facebok officielle de Nida Tounes, Khemaïes Ksila a réitéré la position de son parti à propos du verdict de la Cour d’appel militaire dans l’affaire des martyrs et blessés de la révolution, prononcé le 12 avril, et qui a soulevé un tollé général. Dans son communiqué, publié mercredi...
(Xinhua 16/04/14)
TUNIS (Xinhua) -- Par rapport au premier trimestre de l'année écoulée, les exportations des industries manufacturières ont baissé en 2014 de 3,9% pour atteindre 5,612 milliards de dinars contre 5,843 milliards de dinars (un dinar vaut 0,62 USD), a-t-on appris mardi de l'Agence de promotion de l'industrie et de l'innovation (APII). Une régression qui s'explique par une baisse de 54,8% du côté des exportations des industries alimentaires et des industries du cuir et chaussures dont la valeur des exportations a...
(La Presse 16/04/14)
Accusant la justice militaire d’avoir conclu des arrangements avec des responsables sécuritaires, le collectif compte créer une commission pour dévoiler la vérité sur les verdicts prononcés samedi dernier. Une marche de protestation aura lieu aujourd’hui vers 12h00 depuis le tribunal d’appel militaire, direction l’Assemblée nationale constituante, en guise de protestation «Nous n’avons pas confiance en la justice militaire», laisait-on hier sur une grande affiche dans la grande salle où a eu lieu la conférence de presse du Collectif de défense...
(Mediapart 16/04/14)
Le 16 avril, le Parlement européen aura la possibilité de modifier le projet de prêt élaboré par la Commission européenne censé aider la Tunisie à faire face à ses difficultés économiques et sociales croissantes. Une occasion à ne pas rater pour ces parlementaires qui n’ont, en revanche, pas eu leur mot à dire sur le contenu de l’ « aide » de l’Union européenne (UE) à l’Ukraine. Comme pour l’Ukraine, l’ « aide » de 300 millions d’euros à la...
(Global Net 16/04/14)
«Depuis la révolution, la contrebande représente un grand problème en Tunisie. C’est la principale cause de l’emploi informel. Nous veillerons à lutter contre ce phénomène de manière économique et sécuritaire. La question sécuritaire, à elle seule, ne peut pas suffire. Il faut aussi développer les régions frontalières, et créer de l’emploi », a déclaré ce matin Hafedh Laamouri, ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi, lors d’une conférence sur l’emploi informel organisée par L’Association Tunisienne pour la gestion et...
(L'Economiste Maghrébin 16/04/14)
A en croire le cabinet d’étude AMC Ernest & Young, l’année 2014 connaîtra une évolution dans les intentions d’ investissement. Zoom sur l’étude… L’étude en question s’appuie sur les déclarations de plusieurs chefs d’entreprise qui ont exprimé leurs intentions d’investir pour les douze prochains mois. Ainsi 49% des entreprises tunisiennes envisagent d’augmenter leurs investissements contre 31% pour 2013, soit une évolution de 18%. Par contre, les entreprises ayant l’intention de maintenir leurs investissements en Tunisie sont en régression d’après l’étude,...
(Kapitalis 16/04/14)
Moncef Marzouki est attaché à l’indépendance de la justice, mais il ne se prive pas de s’immiscer dans ses affaires et lui faire des «recommandations» (sic !). Le président provisoire de la république s'est entretenu, mardi, au Palais de Carthage, avec le ministre de la Défense nationale, Ghazi Jeribi, à la suite des verdicts prononcés, le 12 avril, par la cour d'appel militaire dans l'affaire des martyrs et blessés de la révolution et des réactions de colère qu'ils ont suscitées...
(L'Economiste Maghrébin 16/04/14)
Hédi Arbi, ministre de l’Equipement, de l’Aménagement du territoire et du Développement durable, était l’invité de l’Economiste Maghrébin (Magazine) pour parler de l’infrastructure, du secteur public, de l’investissment. L’interview sera publiée dans la prochaine livraison de l’Economiste Maghrébin du mercredi 16 avril 2014. Nous publions, en exclusivité, quelques extraits de l’entretien… L’Economiste Maghrébin : L’infrastructure est le meilleur moyen de relance de l’économie, mais il y a une frustration dans la mesure où votre marge de manœuvre est assez limitée...

Pages