Lundi 25 Septembre 2017
(Tunisie Numérique 22/09/17)
Selon des sources de Mosaïque FM, auprès du gouvernement, il semblerait que celui-ci serait en train d’étudier la proposition dans son programme économique et social pour la période à venir, la vente des parts de l’Etat dans les banques, soit entre 20 et 69%. Cette opération se ferait, toujours selon les mêmes sources, en passant par un appel d’offres. Concernant la restructuration des banques publiques, l’Etat envisage, aussi, la possibilité d’engager des partenaires stratégiques ou d’augmenter les capitaux. La fusion des banques reste, elle aussi, parmi les plans du gouvernement.
(Agence Ecofin 21/09/17)
(Agence Ecofin) - La Tunisie envisage faire passer son déficit budgétaire à 4,9% de son produit intérieur brut (PIB) d’ici l’année prochaine. Pour y parvenir, le pays qui a actuellement un déficit de 6% entend tirer parti des réformes fiscales qu’elle met en oeuvre. « Le budget de l’an prochain sera dédié aux réformes majeures qui ont été longtemps repoussées, notamment les réformes fiscales et celles du secteur public.», a confié le ministre tunisien des réformes économiques Taoufik Rajhi, à Reuters. La Tunisie qui compte plafonner son budget de l’an prochain à 36 milliards de dinars (14 688 000 000 $), aura des besoins de financement d’environ 10 milliards de dinars. « Les financements extérieurs devrait contribuer à hauteur d’environ...
(Tunisie Numérique 21/09/17)
L’expert économique Ezzedine Saïdane a estimé que le dinar tunisien chutera davantage d’ici le printemps 2018, assurant que l’euro atteindra probablement plus de trois dinars et que ceci est le résultat de la situation économique et financière du pays. Dans une intervention sur radio Mosaïque Fm, Ezzedine Saïdane a souligné que la politique monétaire de la banque centrale, la différence de la productivité économique et d’autres éléments sont parmi les composantes qui ont causé la dépréciation du dinar. Il a,...
(Agence Ecofin 21/09/17)
(Agence Ecofin) - Le gouvernement de la République de Tunisie prépare l’imposition des droits de douane de 20% sur les smartphones, ordinateurs et autres appareils TIC importés. La mesure prendra effet dès le 1er janvier 2018. Cette imposition douanière sera suivie d’une augmentation de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), de 6% à 18%. Pendant longtemps, les produits télécoms importés en Tunisie ont été exonérés de droits de douane. Pourtant, le pays membre de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC),...
(La Tribune 20/09/17)
Le taux d'endettement de la Tunisie a atteint les 66,9% à la fin du mois de juillet 2017, selon les chiffres du ministère tunisien des Finances montrent. Ce taux record s'explique d'abord par le volume de la dette extérieure qui représente aujourd'hui plus des 2/3 de la dette globale du pays. Le taux d'endettement de la Tunisie ne cesse d'augmenter. D'après les chiffres communiqués par le ministère tunisien des Finances, celui-ci a atteint les 66,9% à la fin du mois...
(Agence Ecofin 20/09/17)
(Agence Ecofin) - Maxula Gestion, une société tunisienne de gestion d’actifs pour le compte d’investisseurs publics et privés, a annoncé le lancement d’un nouveau Fonds Commun de Placement à Risque, dénommé « FCPR Maxula Jasmin », doté d’un montant initial de 20 millions de dinars tunisiens (8,2 millionsn $). Selon Raouf Aouadi, son directeur général, ce nouveau véhicule d’investissement ciblera des PME installées dans les régions intérieures du pays. « Sur les 19 000 PME présente en Tunisie, pas moins...
(L'Economiste Maghrébin 20/09/17)
La Tunisie figure à la 9ème place des pays les plus attractifs du continent africain, selon le classement annuel des pays africains les plus attractifs en matière d’investissement «Where to Invest in Africa» réalisé par la banque d’affaires sud-africaine Rand Merchant Bank. Cette dernière estime que la Tunisie a fait de gros efforts pour améliorer son climat des affaires à travers des réformes structurelles. En se basant sur le PIB réel à parité de pouvoir d’achat, des prévisions de croissance...
(Agence Ecofin 19/09/17)
(Agence Ecofin) - En Tunisie, la dette publique a atteint près de 66,9% du PIB en juillet dernier contre 60, 9%, un an plus tôt. L’allure actuelle de la dette projette des signaux d’un surendettement, dans un contexte où la croissance du PIB progresse plus lentement. Si les prévisions de la loi des finances au titre de l’exercice 2017 qui tablent sur un endettement de moins de 63,7%, sont déjà dépassées, c’est le tableau de la dette extérieure qui inquiète...
(Xinhua 19/09/17)
TUNIS, (Xinhua) -- Le taux d'endettement de la Tunisie a atteint jusqu'à fin juillet dernier 66,9% du PIB, contre 60,9% en juin 2016, a-t-on appris lundi auprès du ministère tunisien des Finances. Selon les derniers chiffres du ministère, l'endettement extérieur de la Tunisie représente plus des deux tiers de l'ensemble de la dette publique du pays. En effet, cet endettement extérieur s'est établi à 43.800 millions de dinars jusqu'à juillet dernier contre 34.400 millions de dinars (un dinar vaut 0,41...
(APS 19/09/17)
Une rencontre algéro-tunisienne visant à "identifier des pistes de partenariat" dans le domaine de l'économie verte est prévue mardi à Oran, a-t-on appris lundi du chargé de la communication du Bureau "R20 Med" assurant la représentation méditerranéenne de l'ONG) "R20" (Regions of climate actions). La délégation tunisienne sera composée de représentants du Projet de coopération euro-méditerranéen "Energie-Emploi-Territoires" (EET), basé en Tunisie, qui entame lundi une visite de trois jours à Oran, à l'invitation du Bureau "R20 Med", a précisé à...
(Agence Ecofin 15/09/17)
(Agence Ecofin) - La Banque mondiale a annoncé ce mardi un nouveau soutien financier de 60 millions $ dans le cadre d’un projet de lutte contre le chômage des jeunes en Tunisie. Intitulé « Moubadiroun » (ou Initiateur), ce projet d'intégration économique de la jeunesse tunisienne se concentrera sur les jeunes hommes et femmes défavorisés de 18 à 35 ans vivant dans le Centre-Ouest, le Nord-Ouest, le Sud, le gouvernorat de Sfax et le gouvernorat marginalisé de la Manouba, dans...
(Agence Ecofin 15/09/17)
(Agence Ecofin) - En Tunisie, le gouvernement veut doubler la croissance économique, réduire le déficit budgétaire et revoir certaines restrictions appliquées à sa devise afin de redynamiser son économie. Le premier ministre Youssef El-Chahed a annoncé au parlement, le souhait de l’exécutif d’atteindre une croissance de 5% en 2020 tout en ramenant le déficit budgétaire à 3% du produit intérieur brut (PIB) à cette échéance. Au delà de ces objectifs, le pays ambitionne réduire la masse salariale de la fonction...
(Agence Ecofin 15/09/17)
(Agence Ecofin) - Le résultat net de la Société Tunisienne de Banque (STB), a été de 12,6 millions de dinars tunisiens au cours du premier semestre 2017. C’est une baisse de 68 %, en comparaison aux 39,3 millions de dinars tunisiens (15,99 millions $) de marge nette dégagée sur la même période en 2016. Les dotations aux provisions sur créances douteuses ont pesé sur cette contreperformance. Elles ont augmenté de 61% par rapport à fin juin 2016 pour atteindre 67,4...
(Agence Ecofin 15/09/17)
(Agence Ecofin) - Les analyses du sol sur le site de Rjim Maatoug devant accueillir une centrale solaire de 4 500 MW en Tunisie devraient démarrer aujourd’hui, nous rapporte L’Economiste maghrébin. A l’annonce de cette nouvelle, le gouverneur de la région de Kébili, Sami Ghabi, a affirmé que le ministère de l’énergie a enjoint la compagnie TurNur en charge de la construction de la centrale de remplir toutes les conditions préalables avant de démarrer la mise en œuvre du projet...
(Financial Afrik 15/09/17)
Le groupe tunisien de Conditionnement des Huiles d’Olive, (CHO) et le groupe marocain Dislog ont paraphé, lundi 11 septembre 2017, un partenariat pour l’installation d’une nouvelle unité de production et de commercialisation dans la région de Meknès, au Maroc. L’unité portera le nom de CHO Maroc, avec un capital de 6 millions de dirhams, soit l’équivalent de 650 000 dollars, détenu à hauteur de 49% par CHO Tunisie et 51% par son partenaire marocain. Lire la suite sur: http://www.financialafrik.com/2017/09/15/bmce-capital-dans-un-partenaria...
(Le Point 13/09/17)
C'est un bilan sans concession que dresse le président de la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (Conect) dédiée aux TPE et PME. Pourtant, à ses yeux, tout n'est pas perdu. Tunisie Une calme maison blanche fichée dans le calme quartier de Menzah 1 à Tunis. Le siège de la Conect, la Confédération des très petites et moyennes entreprises. Le calme Tarak Cherif la préside. Cet industriel qui se « juge plus utile pour son pays en employant 2 000...
(Jeune Afrique 13/09/17)
A 45 ans, la fondatrice du think tank Ifrikiya pour le dialogue économique (IDE) est aussi conseillère du ministre du Développement. Tentée par la politique en 2011, elle est revenue vers l’économie après un bref passage à Afek Tounes. Universitaire et conférencière à l’École supérieure de commerce de Tunis (ESC), elle se passionne pour la recherche sur les théories appliquées aux modèles économiques, mais voue une plus grande passion encore pour la Tunisie. Après avoir été directrice exécutive du Forum...
(Financial Afrik 13/09/17)
Fort d’une expérience réussie sur le marché tunisien, le portail Ilboursa.com, leader de l’audience sur la thématique Bourse-Economie-Finance en Tunisie, annonce avoir clôturé avec succès sa première levée de fonds de près de 1 million de dinars en ouvrant son capital à la Compagnie tunisienne d’investissement et de financement, COTIF Sicar, filiale du Groupe CARTE Assurances. Après avoir contribué au développement de la culture boursière et économique en Tunisie et au renforcement de la visibilité de la Bourse de Tunis...
(Financial Afrik 13/09/17)
Le leader tunisien du conditionnement des huiles d’olive (CHO) a annoncé, lundi 11 septembre, la signature d’un partenariat avec la société marocaine Dislog, une nouvelle unité de production et de commercialisation qui sera installée dans la région de Meknès (Maroc). La nouvelle usine sera baptisée CHO Maroc, est détenue à hauteur de 49% par CHO Tunisie et 51% par son partenaire marocain. La nouvelle unité de production et de commercialisation sera installée dans la région de Meknès, qui concentre à...
(La Tribune 12/09/17)
Le chef du gouvernement tunisien était ce 11 septembre au Parlement où il dévoilé les grands axes de sa nouvelle feuille de route dans le cadre de l’obtention du vote de confiance des députés au nouveau cabinet formé il y a une semaine. Selon Youssef Chahed, les trois prochaines années seront consacrées à la mise en œuvre d’une batterie de réformes structurelles afin d’insuffler une nouvelle dynamique à l’économie en panne depuis les événements de 2011. Le Premier ministre tunisien a ainsi voulu donner le ton en qualifiant son cabinet de «gouvernement de combat»… En vrai chef de guerre à la tête d'une équipe qu'il a lui-même qualifiée...

Pages