Dimanche 25 Juin 2017

Tunisie: un drapeau géant inauguré, polémique sur sa provenance

Tunisie: un drapeau géant inauguré, polémique sur sa provenance
(AFP 20/03/17)

Un drapeau tunisien géant a été inauguré lundi à Tunis lors d'une cérémonie officielle, précédée par une polémique sur l'importation de Turquie du tissu ayant servi à sa fabrication.

C'est à l'occasion de la fête de l'indépendance que le chef du gouvernement Youssef Chahed a dévoilé la nouvelle "Place du drapeau", située sur les hauteurs du parc du Belvédère, poumon vert de la capitale tunisienne.

A ses côtés, Khaoula Rachidi, une jeune femme devenue célèbre en 2012 pour avoir tenu tête à un militant salafiste. Ce dernier avait abaissé le drapeau tunisien rouge et blanc dans une université pour le remplacer par un étendard noir et blanc frappé de la profession de foi musulmane, souvent utilisé par des islamistes radicaux comme emblème. La jeune Tunisienne avait tenté de remettre le drapeau national à sa place.

"La symbolique de ce drapeau, c'est la souveraineté de la Tunisie" et "les sacrifices des hommes et des femmes qui ont donné leur vie pour ce pays", a déclaré M. Chahed, dont les propos ont été publiés sur le site de la radio privée Mosaïque FM.

"Et il faut se souvenir de cette symbolique parce qu'à un moment donné de l'histoire de la Tunisie, des gens ont voulu hisser un drapeau autre que celui-ci", a-t-il ajouté.

Outre l'incident de 2012, la Tunisie a fait face après sa révolution à une série d'attentats revendiqués par des groupes jihadistes.

Il y a un an, des groupes jihadistes avaient lancé des attaques coordonnées contre des installations des services de sécurité à Ben Guerdane, ville frontalière de la Libye dans le but, selon Tunis, de "créer un émirat" du groupe Etat islamique (EI).

Le drapeau inauguré à Tunis, de 14 mètres sur 21 mètres, a été hissé sur un mât d'environ 65 mètres, selon le ministre de l'Equipement Mohamed Salah Arfaoui.

L'installation du drapeau a été précédée par une polémique dans certains médias et sur les réseaux sociaux sur son coût et l'importation du tissu de Turquie.

"Devant le drapeau de la Tunisie, on ne parle pas de montants", s'est contenté de dire le ministre de l'Equipement lundi aux journalistes.

Une source gouvernementale a indiqué à l'AFP que "le coût de la place entière --aménagement, poteau, système hydraulique pour hisser le drapeau et le drapeau lui-même-- (était) de 300.000 dinars", soit 122.000 euros.

L'appel d'offres a été remporté par des entrepreneurs tunisiens, mais ils ont fait venir le tissu de Turquie car "les caractéristiques requises" n'étaient pas disponibles en Tunisie, et parce que des offres française et italienne étaient trop onéreuses, selon la même source.

Mais le drapeau "a été tissé en Tunisie", a-t-elle insisté.

Commentaires facebook