Dimanche 20 Août 2017

Tunisie : Radhia Nasraoui entame son 30e jour de grève de la faim

Tunisie : Radhia Nasraoui entame son 30e jour de grève de la faim
(Jeune Afrique 10/08/17)
La militante et avocate Radhia Nasaroui.

Depuis le 11 juillet 2017, la militante et avocate Radhia Nasaroui est en grève de la faim pour protester contre le changement de mode de protection de son mari, Hamma Hammami. Dans les conditions actuelles, elle l'estime gravement menacé.

« Je vais continuer la grève de la faim jusqu’à ma mort s’il le faut. Je ne peux pas me taire tant que mon mari est menacé, » déclarait Radhia Nasraoui, le 18 juillet 2017, sur les ondes de Shems FM. Trente jours après le début de cette grève, l’avocate tient parole. Depuis le 11 juillet 2017, la cofondatrice et présidente de l’Association de lutte contre la torture, proteste contre le changement de mode de protection accordé à son époux, Hamma Hammami, secrétaire général du Parti des travailleurs (PT) et porte-parole du Front populaire.

Depuis la mort de Chokri Belaïd, en février 2013, Hamma Hammami était protégé par la garde présidentielle. Mais depuis le début de juillet, sa sécurité est assurée par le ministère de l’Intérieur. Un manquement à sa prise en charge sécuritaire, selon Radhia Nasraoui, qui a récemment adressé une lettre aux autorités tunisiennes pour demander des explications concernant ce changement de régime. Une lettre restée sans réponse, selon elle.

Lire sur: http://www.jeuneafrique.com/464964/politique/tunisie-radhia-nasraoui-ent...

Commentaires facebook