Vendredi 20 Octobre 2017

Tunisie: Hommage par les fleurs et les bougies à la mémoire des victimes de l’attentat terroriste au Musée du Bardo

Tunisie: Hommage par les fleurs et les bougies à la mémoire des victimes de l’attentat terroriste au Musée du Bardo
(Tunis Afrique Presse 20/03/17)

Deux ans après l’attaque terroriste du 18 mars 2015 au Musée National du Bardo ayant fait 22 victimes (21 touristes de neuf nationalités et un policier tunisien), un moment de recueillement a été observé samedi en fin d’après midi au Musée du Bardo. Un hommage à la mémoire des victimes qui a été organisé à l’initiative de l’association “SOS Terrorisme” avec le soutien du collectif citoyen “Soumoud”.

Ont été présents à ce moment de recueillement solennel, les représentants officiels de la Belgique et de la Pologne en Tunisie, deux des neufs pays qui ont eu des victimes parmi leurs ressortissants lors de cet attentat.
En présence d’un grand nombre d’activistes et de juristes armés de bougies et de fleurs, le président de l’association “SOS terrorisme” Farouk Mlouki a souligné l’importance de conjuguer tous les efforts pour faire face à “l’extrémisme islamique djihadiste takfiriste, qui nourrit le terrorisme”.

A son tour, l’ambassadeur du Royaume de Belgique en Tunisie, Michel­ Etienne Tilemans a salué les efforts de la Tunisie sur le plan sécuritaire pour lutter contre le terrorisme faisant remarquer que la situation sécuritaire en Tunisie est progressivement en amélioration après les événements de Ben Guerdane l’année dernière.

Une gerbe de fleurs à été déposée à la mémoire des victimes de l’attentat au Musée du Bardo, devenu depuis cette date tragique, symbole de solidarité universelle contre le terrorisme.

Pour rappel, l’attentat terroriste du musée du Bardo le 18 mars 2015 a fait 21 victimes étrangères : 4 italiens, 4 français, 3 japonais, 3 polonais, 2 colombiens, 2 espagnols, 1 britannique, 1 russe et 1 belge. Cet attentat a également couté la vie à l’agent des forces spéciales de la Brigade antiterroriste, Aymen Morjane.

Commentaires facebook