Lundi 23 Octobre 2017

Tunisie : affrontements entre des jeunes et les forces de sécurité suite au naufrage d'un navire d'émigration clandestine

Tunisie : affrontements entre des jeunes et les forces de sécurité suite au naufrage d'un navire d'émigration clandestine
(Xinhua 13/10/17)
Image d'illustration.

Des altercations ont éclaté jeudi dans la localité de Souq-Lahad relevant de la province de Kebili au sud de la Tunisie, entre des jeunes et les forces de sécurité suite à la mort de certains de leurs proches dans le naufrage d'un navire d'émigration clandestine.

Selon des sources locales, les manifestants se sont mis à incendier le siège du la municipalité locale ainsi que la demeure de fonction du délégué en plus du blocage de la route nationale reliant Kebili à Tozeur, une province voisine à une centaine de kilomètres.

L'armée a déjà dépêché des unités sur place pour ainsi protéger les institutions et biens publics contre les actes de pillage ou de destruction suite aux mouvements sociaux qui perdent progressivement de l'intensité, a indiqué une source sécuritaire à Xinhua.

Lundi, un navire de l'armée de mer tunisienne a percuté à 54 km de l'île de Kerkennah un bateau transportant des jeunes émigrés clandestins, dont huit ont perdu la vie et 40 autres sont portés disparus jusqu'à présent.

Entre janvier et août 2017, plus de 1 350 émigrés tunisiens ont réussi à mettre le cap sur les côtes italiennes tandis que, pour le mois de septembre, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a pu compter 1.400 clandestins.

Commentaires facebook