Mardi 24 Avril 2018

Manifestations en Tunisie: qui est derrière la campagne «Fech Nestannew»?

Manifestations en Tunisie: qui est derrière la campagne «Fech Nestannew»?
(RFI 12/01/18)

En quelques jours, la campagne « Fech Nestannew » est parvenu à mobiliser dans toutes les régions du pays contre la hausse des prix et nouvelle loi de Finances. Mais qui est à l’origine de cette campagne ? Et que veulent ses militants ?
De notre correspondante en Tunisie,

Si le mécontentement est bien réel, les manifestations de ces derniers jours en Tunisie ne sont pas pour autant spontanées. Elles sont le résultat d’une campagne lancée par des activistes jeunes mais expérimentés et proches du terrain : « Fech Nestannew ? » (« Qu’est-ce qu’on attend ? », en dialecte tunisien). Comprenez : qu’est-ce qu’on attend pour protester ?

« Fech Nestannew » n’est ni un parti, ni une association : il s’agit d’un mouvement plutôt horizontal, qui dispose de relais dans toutes les régions du pays. Parmi les militants qui l’ont fondé : des activistes indépendants, d’anciens blogueurs très actifs pendant la révolution de 2011, des membres de parti de gauche comme le Front populaire, ou encore des syndicalistes étudiants.

« Nous nous sommes réunis, et avons décidé de lancer la campagne le 3 janvier 2018, à une date symbolique : celle de la commémoration des émeutes du pain de 1984 », raconte Henda Chennaoui, journaliste indépendante de 34 ans et porte-parole de la campagne.

Les militants taguent le slogan « Fech Nestannew » sur les murs de plusieurs villes, et arpentent les quartiers populaires de toutes les villes du pays pour distribuer des tracts appelant à protester contre la loi de finances 2018, leur principale cible.

Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180112-tunisie-est-derriere-campagne-fech-ne...

Commentaires facebook