Vendredi 15 Décembre 2017

En passe délicate, la Société des Industries Pharmaceutiques de Tunisie a reçu 2 millions $ de prêts au 1er semestre 2017

En passe délicate, la Société des Industries Pharmaceutiques de Tunisie a reçu 2 millions $ de prêts au 1er semestre 2017
(Agence Ecofin 02/12/17)

Au terme du premier semestre de l’année 2017, clôturé le 30 juin dernier, la Société des Industries Pharmaceutiques de Tunisie (SIPHAT) qui est cotée sur la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis (BVMT), a reçu 5,5 millions de dinars tunisiens (2,03 millions $) sous forme de prêts.

Dans le détail, l’Arab Tunisian Bank (ATB) a accordé 3 millions de dinars tunisiens de prêts à Siphat, et l’Union Bancaire pour le Commerce et l’Industrie (UBCI), la filiale tunisienne du groupe français BNP Paribas a accordé des financements de 2,5 millions de DT.

Siphat traverse des moments difficiles et a connu une perte nette de 5 millions de DT (2,2 millions $) de janvier à juin 2017. L’entreprise qui est spécialisée dans la production et la vente des produits pharmaceutiques, justifie cette contre-performance par l’achat de divers matériels et équipements à hauteur de 224 170 DT, l’augmentation du coût du change du dinar et la diminution de ses ventes en Algérie et en Libye.

Les choses ne se sont pas améliorées au cours du troisième trimestre de 2017. Les revenus se sont inscrits en baisse et l’endettement a augmenté. Sur le dernier mois, l’action SIPHAT affiche une très modeste plus-value de 0,14% depuis le premier janvier 2017 sur la BVMT. Mais elle a perdu 5,23%, rien que pour le dernier mois, et cumule un repli de valeur de près de 20,4% sur les trois dernières années.

Chamberline Moko

Commentaires facebook