Mardi 23 Janvier 2018

Attaque contre deux écoles talmudiques en Tunisie: arrestation des "coupables"

Attaque contre deux écoles talmudiques en Tunisie: arrestation des "coupables"
(AFP 13/01/18)
Des garçons tunisiens passent devant les forces de sécurité qui montaient la garde dans la ville de Tebourba, dans le nord du pays, le 11 janvier 2018

Quatre personnes ont été arrêtées vendredi pour avoir attaqué deux écoles talmudiques dans un quartier juif de Djerba, a indiqué le ministère tunisien de l'Intérieur, les accusant d'avoir agi dans le but de "semer le chaos".

Mercredi, ces deux écoles de la Hara el-Kbira ont été ciblées par des jets de cocktails molotov qui n'avaient atteint que leurs entrées, sans provoquer de dégâts à l'intérieur, selon Perez Trabelsi, responsable de la communauté juive tunisienne à Djerba.

Âgés de 19 et 20 ans, les auteurs de cette attaque habitent Djerba et "ne sont pas connus pour avoir des appartenances religieuses extrémistes", précise le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Ils ont avoué leur acte, précisant avoir eux-mêmes confectionné et fait usage de quatre cocktails molotov, ajoute-t-on de même source.

Après consultation du procureur général, la police judiciaire a décidé de maintenir en détention les auteurs de cette attaque à "caractère criminel". Une cinquième personne est recherchée pour la même attaque, ajoute le ministère.

Le but de l'attaque était de "semer le chaos à l'instar de ce qui a été enregistré dans certaines régions du pays" ces derniers jours, selon la même source.

Depuis lundi, plusieurs villes tunisiennes ont connu des émeutes nocturnes, des troubles alimentés par un chômage persistant malgré la croissance, et des hausses d'impôts grignotant un pouvoir d'achat déjà éprouvé par une importante inflation.

Selon le dernier bilan du ministère de l'Intérieur, plus de 770 personnes ont été arrêtées en Tunisie depuis le déclenchement des troubles.

Le mois de janvier est traditionnellement marqué par une mobilisation sociale en Tunisie depuis la révolution de 2011.

Commentaires facebook