| Africatime
Vendredi 24 Février 2017
(RFI 23/02/17)
Une attaque armée a eu lieu au Niger ce mercredi soir. Un poste militaire dans le département de Ouallam, région de Tillabéri, pas très loin de la frontière malienne, a été visé et le bilan est lourd : au moins onze morts. C'est juste avant la tombée de la nuit, aux alentours de 18 heures, que le poste militaire a été attaqué. Un poste avancé qui dépend de la garnison de Tliwa. De sources militaires nigériennes et maliennes, onze soldats ont été tués, dont un officier. Les assaillants ont également volé sept pick-up et mis le feu à quatre autres véhicules, les plus gros, ceux qu'ils ne pouvaient pas emporter avec eux.
(RFI 23/02/17)
Des combats dans l'est de la RDC ont impliqué les forces armées congolaises et des éléments du M23 mercredi 22 février dans la région de Bisanga. Une altercation qui a impliqué un nombre encore inconnu de rebelles. Un certain nombre ont traversé la frontière pour trouver refuge en Ouganda. Quelque 44 membres du M23 se sont rendus aux UPDF, affirme Richard Karemire le porte-parole de l'armée ougandaise. Il n'est pas confirmé cependant qu'ils fassent partie du groupe ayant pris la fuite du camp de cantonnement ougandais en janvier dernier, précise-t-il. Parmi eux, quatre auraient porté des armes. En plus des combattants, un certain nombre de civils ont aussi traversé la frontière pour fuir les combats.
(Jeune Afrique 23/02/17)
Le calendrier judiciaire va s’accélérer au Congo au cours des dix prochains mois. D’ici à juin et juste après la réunion du Conseil supérieur de la magistrature s’ouvriront les sessions criminelles des cours d’appel de Brazzaville et de Pointe-Noire Première affaire jugée : celle impliquant Frédéric Bitsamou, alias pasteur Ntumi (le leader des rebelles Ninjas du Pool, toujours recherché), et ses coaccusés détenus à la prison centrale de Brazzaville. Suivront les procès intentés par l’État contre les candidats à l’élection présidentielle...
(Le Monde 23/02/17)
Un sommet sur la Libye à Alger ? Réunis à Tunis dimanche 19 et lundi 20 février, les ministres tunisien et egyptien des affaires étrangères et le ministre algérien des affaires maghrébines ont annoncé la prochaine tenue dans la capitale algérienne – à une date encore indéterminée – d’une telle rencontre à laquelle prendront part Abdelaziz Bouteflika, Béji Caïd Essebsi et le maréchal Sissi, présidents respectivement de l’Algérie, de la Tunisie et de l’Egypte. Si ce sommet avait effectivement lieu,...
(La Tribune 23/02/17)
Le Sénégal vient de désigner l’ancien ministre du budget, Abdoulaye Diop, comme nouveau commissaire à l’UEMOA en remplacement de Cheick Hadjibou Soumaré, démissionnaire depuis le 1er décembre dernier. Abdoulaye Diop, actuel conseiller spécial du chef d’Etat sénégalais, devrait logiquement assumer la présidence de la Commission, un poste que détenait jusque-là le Sénégal mais que convoite le Niger. De quoi amplifier la tension qui prévaut depuis quelques mois au sein de l’organisation communautaire sous-régionale en raison justement de la bataille que...
(Le Monde 22/02/17)
Le gouvernement de Juba a déclaré l’état de famine dans plusieurs zones du pays. En cause, une sécheresse grave, couplée à la guerre civile et à une économie déliquescente.Loin de sortir la tête de l’eau, le Soudan du Sud s’enfonce au contraire, par paliers, dans des abîmes de chaos. Lundi, le gouvernement de Juba a ainsi déclaré l’état de famine dans plusieurs zones du pays, notamment au sein de la région pétrolifère d’Unité (nord).Les chiffres à eux seuls reflètent la tragique réalité qui...
(RFI 22/02/17)
Elu le 8 février dernier, le président Mohamed Abdullahi Mohamed, alias Farmajo, sera investi ce mercredi 22 février à Mogadiscio. Farmajo sera le neuvième président somalien depuis l'indépendance. Durant la campagne électorale il avait promis de lutter contre la corruption et d'améliorer le quotidien des Somaliens, notamment les services de santé du pays. Mais la tâche qui l'attend est immense. L'attentat de dimanche perpétré à Mogadiscio et qui a tué trente-neuf personnes rappelle à tous que son principal objectif est...
(Jeune Afrique 22/02/17)
Le chef de l'opposition béninoise se plaint d’intimidations récurrentes à son égard qui viseraient, selon lui, à l'éloigner de la politique. Soutien de Thomas Boni Yayi à la présidentielle de mars 2016, Léonce Houngbadji, qui avait déposé plainte le 23 novembre auprès du procureur de la République pour menaces de mort et intimidations, a été auditionné ce 20 janvier à la brigade de Cotonou. Accompagné de Me Ibrahim Salami, le jeune (34 ans) chef de l’opposition, fondateur du Parti pour...
(Courrier International 22/02/17)
Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, tient à être félicité. Au pouvoir depuis 1980, celui qui fête ce 21 février son 93e anniversaire est le plus vieux chef d’État en exercice. “Malgré les signes évidents que Mugabe était incapable de trouver des solutions à la crise économique et politique du Zimbabwe, les institutions en difficultés ont mené d’onéreuses campagnes de publicité dans tous les journaux, médias privés, télévision d’État et radio pour lui lécher les bottes”, critique The Zimbabwean. Un...
(RFI 21/02/17)
Ce lundi, à Antananarivo, avait lieu la signature du projet de « Soutien au cycle électoral de Madagascar » (Sacem), entre le gouvernement malgache, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) et la communauté internationale. Un nouveau projet, le énième d'une longue liste, veut poser les bases et le cadre de l'assistance internationale pour les futures élections et renforcer le rôle de la Céni, organe indépendant de l'Etat. Il s’agit de préparer le terrain que pour que les élections, et de surcroit la présidentielle de 2018, se passent de la manière la plus démocratique qui soit. Quasiment un an jour pour jour...
(Le Monde 21/02/17)
Le fils de l’ex-dictateur vit dans l’Ouest libyen, sans qu’on sache exactement s’il est libre ou détenu. Il se proclame kadhafiste. Crânement, le jeune homme annonce le « futur retour des partisans de Mouammar Kadhafi en Libye ». Derrière lui, le plateau du djebel Nefoussa, massif montagneux du nord-ouest libyen, bascule sur la plaine qui roule au nord vers le littoral. Ici, à Rayayna, des fanfarons comme Ahmed Salem Ali peuvent clamer leur nostalgie du régime de la « Jamahiriya...
(Jeune Afrique 21/02/17)
Le risque d'un scénario à la somalienne, évoqué dès 2013, n’est toujours pas écarté. Certes, Bangui n’est pas Mogadiscio. Les bandes armées de l’ex-Séléka ne sont pas comparables aux milices shebabs et les razzieurs centrafricains ne sont pas des jihadistes. De nombreux faits montrent néanmoins que les fonctions régaliennes disparaissent inexorablement sur une grande partie du territoire. Il est aujourd’hui admis que près de 60% du territoire national soit sous le contrôle de bandes armées qui prélèvent l’impôt, contrôlent les voies de communication et rackettent la transhumance du bétail. Les appels au secours des religieux et de quelques rares députés restent sans écho.
(RFI 21/02/17)
L’état de famine est déclaré par le gouvernement du Soudan du Sud. Après trois ans de guerre civile, les populations de plusieurs zones de la région d'Unité dans le Nord risquent à présent de mourir de faim. Ils sont 100 000 à être directement menacés, à avoir besoin d'une aide d'urgence pour ne pas mourir au Soudan du Sud. Et la situation risque d'empirer rapidement : la famine pourrait toucher un million de personnes dans les mois qui viennent. Le problème est encore plus large : la moitié des Sud-Soudanais n'ont pas un accès régulier...
(Le Monde 21/02/17)
Au pouvoir depuis 1980, le « vieux crocodile », qui fête ses 93 ans, n’escompte pas céder les rênes du pays, même si, en coulisse, la guerre de succession a déjà commencé. Aller à Canossa. Voilà bien une attitude qu’en trente-six années passées à la tête du Zimbabwe (ex-Rhodésie du Sud), Robert Mugabe, qui fête ce mardi son 93e anniversaire, n’a jamais adoptée. Pour lui, pas question de s’humilier face à un quelconque adversaire. Dans un entretien à la radio...
(Jeune Afrique 21/02/17)
Le roi du Maroc est en Zambie dans le cadre de sa tournée en Afrique australe. Sans surprise, au menu : coopération économique et rapprochement politique. C’est devenu un classique des visites royales en Afrique. À chaque fois que Mohammed VI met les pieds dans un pays du continent, une pluie d’accords bilatéraux se met à tomber.
(La Tribune 21/02/17)
Les difficultés du moment que traverse le Ghana, notamment à la suite de l'effondrement des prix du pétrole et du gaz, ne semblent pas pas déstabiliser la tradition de forte gouvernance dont bénéficie le pays. Et plusieurs facteurs augurent d'une bonne reprise de l'économie ghanéenne en 2017-2018, analyse Lahcen Haddad, député marocain, ancien ministre, expert en géostratégie. Le roi du Maroc s'est rendu en visite au Ghana la semaine dernière, pour la première fois depuis son intronisation, il y a...
(Le Monde 20/02/17)
Le chef de la diplomatie congolaise, Léonard She Okitundu, fait le point sur l’application de l’accord politique de décembre et les violences dans l’est du pays. Il a connu l’exil en Suisse sous Mobutu, a travaillé quinze ans pour une grande ONG chrétienne, Caritas, avant de diriger plusieurs ministères à Kinshasa. Léonard She Okitundu, 70 ans, proche du président Joseph Kabila, a été nommé ministre des affaires étrangères de la République démocratique du Congo (RDC) le 19 décembre 2016, date...
(RFI 20/02/17)
Des fumées noires visibles dans la banlieue de Conakry. Depuis ce lundi matin, en Guinée, des affrontements opposent des jeunes aux forces de l'ordre. Des barricades ont été érigées, des véhicules brûlés. Les manifestants réclament la reprise des cours alors que les enseignants sont en grève depuis deux semaines. Les écoles sont fermées, mais un accord a été trouvé dimanche soir entre les syndicats et le gouvernement. Dans la capitale, aucun élève n’est allé en classe ce lundi. Quasi tous les alentours des écoles et des lycées sont restés déserts en centre-ville.
(AFP 20/02/17)
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, en "indisponibilité temporaire" à cause d'une "bronchite aigüe", a une santé extrêmement précaire, multipliant les séjours hospitaliers, notamment en France, depuis plus de dix ans. Au pouvoir depuis 1999, cet homme de 79 ans a été affaibli par un accident vasculaire cérébral (AVC) en 2013, qui a affecté sa mobilité et son élocution. Il se déplace en fauteuil roulant et ne fait plus que de très rares apparitions publiques. - 26 novembre-17 décembre 2005: M. Bouteflika séjourne trois semaines à Paris, au Val-de-Grâce, un établissement dépendant du ministère de la Défense...
(La Tribune 20/02/17)
Les mouvements sociaux s’amplifient en Guinée où les organisations syndicales des enseignants mènent actuellement la danse. Après la série de grève générale notamment des commerçants, les étudiants menacent aussi de redescendre dans la rue. Les promesses des autorités n’ont pas encore pu contenir la fronde sociale, un défi majeur pour le président Condé qui va devoir se consacrer cette année à la résolution de crises extérieures en sa qualité de président en exercice de l’Union Africaine (UA). L'euphorie populaire qui a suivie, en début février, l'élection du chef de l'Etat guinéen comme président de l'UA quelques jours après une médiation réussie en Gambie, n'a pas fait long feu.

Pages