Dimanche 20 Août 2017
(AFP 19/08/17)
Deux personnes sont mortes samedi dans une manifestation d'opposants réprimée dans le centre du Togo, selon un responsable de la sécurité, tandis qu'à Lomé la police a tiré des grenades lacrymogènes pour empêcher une marche en faveur de réformes politiques dans ce pays dirigé depuis un demi-siècle par une dynastie familiale. A Sokodé, à environ 336 km au nord de la capitale, la manifestation a fait 2 morts, selon un responsable du ministère de la Sécurité. "Pour le moment, selon des sources hospitalières à Sokodé, on a enregistré 2 morts dont un par balle. La deuxième personne serait sûrement décédée dans des bousculades. Au moins 25 personnes ont été blessées dont 12 gendarmes", a-t-il indiqué...
(AFP 19/08/17)
Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a décidé de "surseoir" à l'organisation d'un référendum sur son projet de révision de la Constitution, une décision célébrée samedi dans les rues de Bamako par plusieurs milliers d'opposants. Le 21 juin, le gouvernement malien avait déjà décidé de reporter à une date ultérieure le référendum initialement prévu le 9 juillet 2017. La révision de la Constitution de 1992, la première depuis 25 ans, vise notamment à "mettre en œuvre certains engagements de l'Accord pour la paix et la réconciliation au Mali"...
(AFP 19/08/17)
Le 21 février, jour anniversaire du président zimbabwéen Robert Mugabe, sera désormais férié au Zimbabwe afin d'honorer celui qui dirige le pays d'une main de fer depuis 1980, a rapporté samedi un quotidien d'Etat. Le lobbying de la ligue de jeunesse de la Zanu-PF, parti au pouvoir, a porté ses fruits: l'anniversaire du président âgé de 93 ans cessera d'être un jour comme les autres et deviendra le "Jour de la jeunesse de Robert Mugabe". En faisant de ce jour...
(Le Monde 19/08/17)
Rassemblés en France, la Conférence épiscopale et divers mouvements ont annoncé unir leurs actions à travers un « manifeste du citoyen congolais ». L’opposition avait eu son son conclave de Genval, lorsque en juin 2016 des personnalités politiques de la République démocratique du Congo (RDC) s’étaient retrouvées dans la banlieue de Bruxelles pour annoncer leur rassemblement derrière la figure tutélaire d’Etienne Tshisekedi et promettre à Joseph Kabila un départ du pouvoir d’ici la fin de l’année. Plus d’un an plus tard, alors que Joseph Kabila est toujours installé à la présidence...
(AFP 19/08/17)
Seize personnes sont mortes du choléra en une semaine dans une région du sud-ouest de la République démocratique du Congo où une centaine de cas ont été recensés, a-t-on appris vendredi des autorités provinciales. "Nous avons enregistré 16 cas de décès et une centaine de personnes sont contaminées par le choléra" dans trois zones de la province de Kwilu, a déclaré à la presse son gouverneur Nicolas Bulukungu. "La province ne dispose pas de centre spécialisé dans le traitement du choléra. L'isolement des malades pose cruellement problème", s'est-il inquiété. La ville de Bandundu et les deux localités touchées sont habitées par près d'un million de personne...
(AFP 19/08/17)
Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a décidé de "surseoir" à l'organisation d'un référendum sur son projet de révision de la Constitution, contesté depuis des mois dans la rue par l'opposition, a-t-il annoncé dans un discours télévisé dans la nuit de vendredi à samedi. Le 21 juin, le gouvernement malien avait déjà décidé de reporter à une date ultérieure le référendum initialement prévu le 9 juillet 2017. La révision de la Constitution de 1992, la première depuis 25 ans, vise...
(RFI 19/08/17)
Au Togo, les Forces de l'ordre tentent de disperser, en cette matinée du samedi 19 août, à coups de gaz lacrymogènes, les manifestants du Parti national panafricain (PNP), sur le grand contournement, à Agoe, Lomé. Le PNP avait appelé ses sympathisants à manifester dans les grandes villes du Togo pour exiger le retour à la Constitution de 1992. Selon le ministre togolais de la Sécurité, ce rassemblement avait été interdit, vendredi, au motif que le parti ne voulait pas respecter...
(Jeune Afrique 19/08/17)
Plusieurs dizaines de personnalités de la société civile de RDC, parmi lesquels des membres de Filimbi, la Lucha ou encore Les Congolais Debout de Sindika Dokolo, ont signé vendredi à Paris un Manifeste du citoyen congolais. Leur objectif : unir le peuple afin d'obtenir le départ du président Joseph Kabila. « Vive le peuple ! » Dans la salle de conférence exiguë du siège de la Fédération internationale des droits de l’Homme, à Paris, le slogan résonne à de multiples...
(AFP 19/08/17)
Le président rwandais Paul Kagame a été investi vendredi pour un troisième mandat de sept ans, en présence de 19 chefs d’État africains au stade national de Kigali, après avoir remporté les élections du 4 août avec près de 99% des voix. M. Kagame, homme fort du Rwanda depuis la fin du génocide de 1994, s'en est pris aux critiques qui dénoncent l'absence de liberté d'expression dans son petit pays d'Afrique des Grands lacs. "Chaque pays africain doit faire face aux efforts destinés à nous faire vivre en des termes fixés par d'autres", a déclaré le chef de l'Etat, âgé de 59 ans.
(AFP 19/08/17)
Le vice-ministre sud-africain de l'Education, Mduduzi Manana, accusé de s'en être violemment pris à deux femmes dans une boîte de nuit de Johannesburg, a présenté sa démission qui a été acceptée, a annoncé samedi la présidence. "Le chef de l'Etat sud-africain Jacob Zuma a reçu et accepté la démission du vice-ministre de l'Education, Mduduzi Manana. Le président remercie M. Manana pour sa contribution au travail gouvernemental", a indiqué la présidence sud-africaine dans un bref communiqué. M. Manana a été formellement...
(Jeune Afrique 19/08/17)
Devant des milliers de Rwandais et de très nombreux chefs d'État africains, Paul Kagame a prêté serment ce vendredi 18 août, ouvrant pour de bon son troisième mandat. Des centaines de personnes se pressaient déjà à huit heures et demie ce 18 août aux abords du stade Amaharo − « paix » en kinyarwanda −. Le quartier de Remera, à Kigali, qui jouxte le stade, était quant à lui bouclé et quadrillé par la police. Dans l’enceinte de l’édifice, une...
(AFP 19/08/17)
Un ministre tunisien ayant tout récemment appris qu'il avait été condamné à la prison il y a trois ans, a présenté vendredi sa démission et indiqué avoir fait appel du jugement. Fadhel Abdelkéfi, ministre des Finances par intérim depuis avril 2017 et ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale, a affirmé à la radio privée Mosaïque FM avoir été condamné en 2014 dans une affaire intentée par la douane tunisienne un an plus tôt. Selon des médias locaux, cette...
(AFP 19/08/17)
La justice sud-africaine a décidé vendredi de bloquer la libération de l'assassin du leader communiste anti-apartheid Chris Hani, abattu en 1993, un an avant les premières élections libres en Afrique du Sud et l'arrivée au pouvoir de Nelson Mandela. Cet assassinat avait provoqué de violentes émeutes dans les townships et conduit le pays au bord de la guerre civile raciale. Un immigrant polonais, Janusz Walus, avait été condamné à mort pour cet assassinat, mais le nouveau régime ayant aboli la...
(AFP 19/08/17)
Le président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso et chef du parti au pouvoir, Salifou Diallo, est décédé samedi à Paris à 60 ans, a annoncé le gouvernement burkinabè sans préciser les circonstances du décès. "Le gouvernement burkinabè a le regret d’annoncer le décès de son Excellence Salifou Diallo, président de l’Assemblée nationale", a indiqué le porte-parole du gouvernement Remis Dandjinou dans un communiqué transmis à l’AFP. Chef du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, pouvoir), sa mort est...
(AFP 19/08/17)
Le président nigérian Muhammadu Buhari doit rentrer samedi au Nigeria après plus de 100 jours passés au Royaume-Uni pour un traitement médical, a indiqué la présidence nigériane. Le président "Buhari rentre au pays plus tard dans la journée, après avoir reçu un traitement médical à Londres", affirme samedi un communiqué de la présidence qui ajoute que Muhammadu Buhari, 74 ans, s'adressera à la nation lundi matin. "Le président Buhari parlera aux Nigérians dans une allocution radio-télévisée lundi à 7H00 du matin" (06H00 GMT), précise le communiqué en ajoutant que le chef de l'Etat nigérian remerciera les Nigérians pour leur soutien durant sa convalescence.
(AFP 19/08/17)
La première dame du Zimbabwe, Grace Mugabe, qui a demandé l'immunité diplomatique après avoir été accusée d'agression en Afrique du Sud, doit participer à un sommet régional à Pretoria samedi. La très influente épouse du président zimbabwéen Robert Mugabe est soupçonnée de s'en être violemment prise à une jeune mannequin dimanche dans un hôtel de Johannesburg, dans le quartier huppé de Sandton. Elle n'a pas été vue en public depuis cet incident. Mais elle est attendue, selon la police sud-africaine, au sommet des dirigeants de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC), qui se tient samedi et dimanche au centre de conférence du ministère des Affaires étrangères à Pretoria.
(AFP 19/08/17)
La coalition du leader de l'opposition au Kenya, Raila Odinga, a saisi vendredi la Cour suprême pour contester les résultats de l'élection présidentielle du 8 août, qu'elle estime entachée de nombreuses fraudes. Le 11 août, le président sortant Uhuru Kenyatta avait été déclaré vainqueur avec 54,27% des voix contre son adversaire Raila Odinga, (44,74%), une annonce qui avait déclenché des manifestations implacablement réprimées par la police dans plusieurs bastions de l'opposition - bidonvilles de Nairobi et ouest du pays. Au...
(AFP 19/08/17)
Le sénateur mauritanien Mohamed Ould Ghadde, détenu à Nouakchott depuis une semaine, fait l'objet d'une enquête visant "diverses personnes" soupçonnées de "crimes" pour "déstabiliser" le pays, a annoncé vendredi le parquet général. M. Ould Ghadde, arrêté le 11 août à son domicile, a mené ces derniers mois une fronde de sénateurs opposés à la suppression du Sénat, finalement adoptée par référendum le 5 août et promulguée mardi par le président Mohamed Ould Abdel Aziz. Après avoir gardé le silence pendant une semaine, le parquet général de Nouakchott a affirmé vendredi dans un communiqué...
(RFI 19/08/17)
Dans une adresse solennelle aux Maliens dans la nuit de vendredi à samedi, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta , a décidé de surseoir au référendum sur le projet de de révision sur la nouvelle Constitution . Sur la question, deux camps, partisans et opposants de la révision constitutionnelle, se défiaient de plus en plus ouvertement. Plus question, jusqu’à nouvel ordre, d’organiser un référendum sur le projet de nouvelle Constitution. Le président malien IBK, s’adressant aux Maliens très tard dans...
(AFP 18/08/17)
Une dizaine d'associations et mouvements de la société civile congolaise ont signé vendredi à Paris un manifeste réclamant le départ du président Joseph Kabila et la mise en place d'une "transition citoyenne", à l'issue d'une "campagne d'actions pacifiques". "Nous nous sommes réunis du 15 au 17 août à Paris pour réfléchir à la mobilisation citoyenne pour le retour à l'ordre constitutionnel en République démocratique du Congo", a expliqué le professeur André Mbata au cours d'une conférence de presse. La RDC, géant au cœur de l'Afrique (70 millions d'habitants, 2,3 millions de km2, neuf frontières), traverse une crise politique aggravée par le maintien au pouvoir...

Pages