| Africatime
Dimanche 30 Avril 2017
(AFP 30/04/17)
Près de 5.000 personnes se sont réunies samedi à la Maison du Peuple de Ouagadougou pour le premier grand rassemblement de l'opposition burkinabè recomposée depuis l'accession au pouvoir de Roch Marc Christian Kaboré à la présidence en décembre 2015. "Notre opposition est nouvelle, elle est plurielle (...) Elle comprend des libéraux, des sociaux-démocrates, des sankaristes (du nom de l'ancien président Thomas Sankara), des centristes, des communistes, et des gens sans appartenance politique (...) Nous ne sommes pas d'accord sur tout mais nous tous sommes d'accord sur quelque chose
(AFP 29/04/17)
L'armée algérienne a annoncé avoir abattu samedi quatre "dangereux" islamistes armés, portant à 40 le nombre de "terroristes" tués depuis le début de l'année dans les régions montagneuses de l'Est du pays, a indiqué le ministère de la Défense. Les quatre "terroristes" ont été tués lors d'une opération de ratissage menée dans la région montagneuse de Djebel Metlili, près de Batna (500 km au sud-est d'Alger), selon le communiqué du ministère qui précise que des armes et des munitions ont été saisis. Les autorités algériennes utilisent le mot "terroriste" pour désigner les islamistes armés qui sont actifs dans le pays...
(RFI 29/04/17)
Au moins une vingtaine de personnes ont été tuées mercredi dernier dans des affrontements entre groupes armés dans le territoire de Masisi dans le Nord-Kivu. Les affrontements ont opposé un groupe Maï Maï à un groupe du CNRD, branche dissidente des FDLR hutus. Selon l'administrateur du territoire de Masisi, Dieudonné Tshishiku, le bilan pourrait s'alourdir, mais l'armée s'est déployée sur place dès jeudi pour tenter de désarmer les deux groupes. L'administrateur accuse les hommes du CNRD de vouloir s'emparer de plusieurs localités du territoire. Mercredi dernier, les localités de Kivumbu et Mweso...
(AFP 29/04/17)
Les avocats de l'ex-président tchadien Hissène Habré, qui a été définitivement condamné à la prison à perpétuité pour crimes contre l'humanité par un tribunal africain à Dakar, ont fustigé vendredi une décision rendue par un "comité d'exécution". Ce verdict prononcé jeudi confirme la peine prononcée en première instance en mai 2016 par les Chambres africaines extraordinaires (CAE), créées en vertu d'un accord entre l'Union africaine (UA) et le Sénégal, où M. Habré s'est réfugié après avoir été renversé en décembre...
(AFP 29/04/17)
L'ONU a exprimé vendredi soir son espoir d'une relance de négociations pour régler le conflit au Sahara occidental après que le Front Polisario, mouvement indépendantiste sahraoui, s'est retiré d'une zone tampon de la région. "Cette action devrait améliorer les perspectives d'un climat (propice) à la relance d'un processus de négociations avec une nouvelle dynamique et un nouvel état d'esprit", s'est félicité dans un communiqué Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres. Des observateurs militaires de l'ONU ont confirmé que le Front Polisario avait effectué jeudi et vendredi son retrait de la zone de Guerguerat, près de la frontière mauritanienne...
(AFP 29/04/17)
Le président du Niger Mahamadou Issoufou a demandé vendredi à des maires, dont certains sont écroués, de rembourser des fonds détournés de ventes de vivres destinés à des paysans vulnérables. "Il y a beaucoup de maires qui doivent de l'argent à l'OPVN (Office des produits vivriers du Niger, public) et je les exhorte à prendre des dispositions pour payer cet argent", a lancé le président Issoufou devant plus de 200 maires du pays réunis dans la capitale Niamey. "Une dizaine...
(AFP 29/04/17)
Le Ghana se prépare à rendre l'éducation gratuite pour tous les adolescents, quelle que soit leur origine sociale, une réforme qui pourrait changer la vie de millions de jeunes, particulièrement des filles, encore trop peu scolarisées. Le président Nana Akufo-Addo en avait fait la promesse dans la dernière ligne droite de la campagne électorale qui l'a porté au pouvoir en décembre. Aujourd'hui, l'accès à l'enseignement secondaire dépend d'un examen d'entrée, du nombre de places disponibles mais, surtout, de la capacité...
(AFP 29/04/17)
Le retrait de la force ouest-africaine en Guinée-Bissau Ecomib, initialement programmé sur deux mois à partir de ce vendredi, a été retardé, sans qu'un nouveau calendrier soit disponible, a affirmé un responsable militaire de l'Ecomib à l'AFP à Bissau. Cette force de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao, 15 membres) est déployée depuis mai 2012 - après un coup d'Etat militaire le 12 avril 2012 - dans le but d'aider à sécuriser le processus de transition...
(AFP 28/04/17)
Le président tanzanien John Magufuli a licencié vendredi près de 10.000 fonctionnaires après qu'un rapport gouvernemental eut révélé que leurs diplômes et qualifications étaient des faux. "Les 9.932 fonctionnaires recrutés sur la base de faux diplômes ne recevront pas leur salaire du mois d'avril et doivent démissionner immédiatement", a-t-il déclaré. Certains fonctionnaires sont accusés d'avoir falsifié des certificats d'examen alors que d'autres auraient présenté des certificats de proches comme étant les leurs. Une enquête gouvernementale, ouverte en octobre 2015, a révélé que 9.932 personnes auraient menti à propos de leurs diplômes d'études secondaires.
(AFP 28/04/17)
Au moins 29 personnes ont été tuées depuis mercredi dans des affrontements entre factions rivales d'une milice d'autodéfense pour le contrôle d'un village de l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a appris l'AFP vendredi de source officielle. "Depuis mercredi, deux tendances des Maï-Maï Nyatura s'affrontent pour prendre le contrôle du village de Bweru. Le bilan de ces combats ce vendredi est de 29 personnes tuées", a déclaré à l'AFP Dieudonné Tshishiku, administrateur du territoire de Masisi, situé dans le sud de la province du Nord-Kivu. "Les combats se poursuivent encore. Bweru et les villages voisins sont vidés de leur population", a ajouté M. Tshishiku...
(AFP 28/04/17)
Le président nigérien a de nouveau exhorté vendredi ses compatriotes à "la mobilisation" pour faire face aux menaces terroristes dans les zones frontalières du Mali et du Nigeria, théâtres de raids meurtriers perpétrés notamment par des jihadistes. "Nous faisons face à des menaces à notre frontière avec la Libye, avec le Mali, avec les pays du lac Tchad, donc face à ça, le gouvernement a besoin de la mobilisation optimale de tous ses acteurs", a lancé le président Mahamadou Issoufou...
(AFP 28/04/17)
Le président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré a nommé de nouveaux chefs à la tête de l'armée et de la gendarmerie, trois mois après la nomination d’un nouveau chef d’Etat-major général, indique un communiqué transmis vendredi à l’AFP. Ces nominations surviennent alors que les forces de sécurité semblent incapables d'enrayer la multiplication des attaques jiihadistes dans le nord du pays, frontalier du Mali. "Le président du Faso, Chef Suprême des Forces Armées Nationales a signé (jeudi) 6 décrets...
(Le Monde 28/04/17)
Les militants risquent la peine de mort pour avoir contesté le traitement d’« inégalité » réservé à la minorité anglophone par Yaoundé. La crise dure depuis cinq mois. La défense de l’avocat Félix Nkongho Agbor, du professeur Fontem Neba et de l’animateur radio Mancho Bibixy, alias BBC, avait déposé une demande de mise en liberté provisoire qui devait être examinée jeudi 27 avril. Mais les juges du tribunal militaire de Yaoundé, où se tient le procès de ces trois leaders...
(AFP 28/04/17)
La justice sud-africaine a inculpé vendredi un homme de 33 ans accusé de vouloir assassiner des membres du gouvernement et des personnalités soupçonnées d'avoir bénéficié des nombreux scandales de corruption qui agitent le pays depuis des mois. Selon des informations non confirmées publiées par les médias locaux, le président Jacob Zuma et des membres de la famille d'hommes d'affaires Gupta figuraient sur sa liste. Depuis des mois, M. Zuma est épinglé par la presse et l'opposition pour son rôle dans...
(AFP 28/04/17)
Le procès de 27 personnes dont trois leaders camerounais de la contestation anglophone accusés d'"actes de terrorisme" a été renvoyé au 24 mai après que la défense a demandé jeudi la mise en liberté provisoire des accusés. Les juges du tribunal militaire de Yaoundé ont reporté au jeudi 24 mai le procès de ces 27 personnes, dont trois leaders anglophones du Cameroon Anglophone Civil Society consortium (CACSC), interdit en janvier par les autorités après un appel à la grève dans...
(Jeune Afrique 28/04/17)
Près de quatre mois après la signature de l'accord de la Saint-Sylvestre, les parties prenantes ont paraphé ce jeudi à Kinshasa l' « arrangement particulier », document additif de mise en oeuvre du compromis politique trouvé en décembre. Une « forfaiture », selon le Rassemblement de l'opposition, qui a boycotté la séance. Cela ressemble bien à un passage en force. Faisant abstraction du Rassemblement, la principale plateforme de l’opposition congolaise, le camp du président Joseph Kabila a décidé, ce jeudi 27 avril, de conclure les tractations politiques en cours par la signature de l’ « arrangement particulier » avec les dissidents de ce regroupement...
(AFP 28/04/17)
L'émissaire des Nations unies pour la Libye Martin Kobler se rendra dimanche à Khartoum pour des discussions sur la crise qui secoue le pays nord-africain, a annoncé le ministère soudanais des Affaires étrangères jeudi. M. Kobler doit rencontrer le chef de la diplomatie soudanaise Ibrahim Ghandour et d'autres hauts responsables. "Il évoquera les efforts de la Ligue arabe et de l'Union africaine pour tenter de résoudre la crise libyenne", a indiqué le ministère dans un communiqué. Déchirée par des luttes...
(AFP 28/04/17)
Les autorités nigérianes ont cherché jeudi à rassurer sur l'état de santé du président Muhammadu Buhari absent des deux derniers conseils des ministres. Le porte-parole du chef de l'Etat, Garba Shehu, a déclaré qu'il n'y avait "pas de raison de s’inquiéter" pour le dirigeant âgé de 74 ans, rentré début mars d'un séjour de huit semaines à Londres pour des traitements médicaux non spécifiés. "Les médecins du président lui ont conseillé d'y aller doucement alors qu'il achève de se remettre...
(RFI 27/04/17)
En République démocratique du Congo, au palais du peuple, le Parlement, doit avoir lieu ce jeudi la signature annoncée de l'arrangement particulier. Près de quatre mois après l'accord dit du 31 décembre entre majorité et opposition, cet arrangement était attendu pour organiser concrètement le partage du pouvoir et la gestion de la transition jusqu'à des élections. Sauf que le Rassemblement de l'opposition accuse le président Kabila d'avoir purement et simplement liquidé cet accord, notamment en nommant Premier ministre Bruno Tchibala, exclu de la coalition de l'opposition. « Mascarade, tricherie », les qualificatifs du Rassemblement de l'opposition sont nombreux et peu flatteurs.
(AFP 27/04/17)
L'ex-Premier ministre kényan (2008-2013) Raila Odinga a été désigné jeudi candidat de la coalition de l'opposition pour la présidentielle du 8 août, lors d'un grand meeting à Nairobi, a constaté un journaliste de l'AFP. M. Odinga, vétéran de la scène politique kényane, déjà trois fois candidat malheureux à la présidence (1997, 2007 et 2013), affrontera le chef de l'Etat sortant Uhuru Kenyatta, qui l'avait battu au premier tour lors du précédent scrutin. Lors d'un rassemblement géant réunissant plusieurs dizaines de milliers de personnes dans le principal parc du centre de Nairobi, Uhuru Park, la coalition d'opposition baptisée NASA a mis fin...

Pages