Lundi 18 Décembre 2017
(AFP 18/12/17)
Le chef d'état-major de l'armée zimbabwéenne, le général Constantino Chiwenga, qui a dirigé le coup de force qui a causé la chute de Robert Mugabe, va quitter ses fonctions et pourrait devenir, selon plusieurs sources, vice-président du pays. Le général Chiwenga "va faire valoir ses droits à la retraite dans l'attente d'un prochain redéploiement", a annoncé lundi le chef de cabinet du nouveau président Emmerson Mnangagwa, Misheck Sibanda, dans un bref communiqué. M. Sibanda n'a pas donné de précision sur sa future affectation. Parmi d'autres, le responsable de l'ONG Human Rights Watch (HRW) pour l'Afrique australe, Dewa Mavhinga, a affirmé que la retraite de l'officier précédait "'probablement un redéploiement pour devenir vice-président". Cette annonce intervient...
(AFP 18/12/17)
Le Niger a célébré sa fête nationale lundi par un grand défilé militaire à Tahoua, à 400 km à l'ouest de Niamey, une zone en proie à des attaques jihadistes récurrentes. Outre le président nigérien Mahamadou Issoufou, dont c'est la région natale, quatre chefs d'Etat - Ibrahim Boubacar Keïta (Mali), Roch Kaboré (Burkina Faso), Idriss Déby Itno (Tchad) et Mohamed Ould Abdelaziz (Mauritanie) - ont fait le déplacement pour ce 59ème anniversaire de la République du Niger, une ex-colonie française. Le défilé de deux heures s'est déroulé sous très haute sécurité, dans cette zone proche du Mali où l'Etat d'urgence décrété en mars dans plusieurs localités, vient d'être reconduit pour trois mois. Il boucle une semaine d'activités culturelles et sportives...
(AFP 18/12/17)
L'opposition de République démocratique du Congo (RDC) a appelé ses partisans à manifester une nouvelle fois mardi pour réclamer le départ du président Joseph Kabila, en dépit de l'interdiction des rassemblements par le pouvoir. "La manifestation de ce mardi est maintenue", a déclaré à l'AFP Augustin Kabuya, porte-parole de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), parti historique de l'opposition congolaise. "Cette marche a pour objectif d'exiger la tenue des élections d'ici la fin de cette année conformément...
(La Tribune 18/12/17)
Le Conseil de sécurité des nations unies a décidé de prolonger le mandat de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) jusqu'au 15 mars 2018. Il s’agit de la conséquence logique de la situation politique, sécuritaire et humanitaire toujours préoccupante dans le pays, une situation que le conseil a mis sur le dos des différents protagonistes du conflit. Du coup, l’ONU a décidé de taper du point sur la table et a exigé des différentes parties, la...
(AFP 18/12/17)
Les premières élections municipales de l'après-révolution de 2011, déjà reportées, ont été à nouveau repoussées samedi de quelques semaines et fixées au 6 mai 2018, a indiqué l'instance chargée d'organiser le scrutin. Ce scrutin, attendu de longue date pour consolider la transition démocratique, était initialement prévu ce mois-ci, et avait été reporté une première fois au 25 mars 2018. L'Instance supérieure indépendante des élections (Isie) a décidé samedi de le repousser à nouveau à la demande des principaux partis politiques...
(AFP 18/12/17)
L'anniversaire du déclenchement de la révolution a été marqué par des tensions à Sidi Bouzid, ville du centre de la Tunisie où le vendeur ambulant Mohamed Bouazizi s'était immolé par le feu il y a sept ans, a constaté un correspondant de l'AFP. Dimanche, une quarantaine de membres du parti islamiste radical Hizb ut-Tahrir ont été brièvement interpellés pour avoir tenté de manifester sans autorisation et brandi des banderoles hostiles à l'Etat, ont indiqué des sources au sein des services...
(Jeune Afrique 18/12/17)
Le parti de Yassine Brahim a annoncé samedi son retrait du gouvernement et de l'accord de Carthage. Une décision qui ne fait pas l'unanimité parmi les cadres dirigeants du parti. Au cinquième rang des partis lors des législatives de 2014, Afek Tounes, fondé en 2011, n’en est pas à ses premières divergences internes. Mais celles qui le traversent actuellement fait l’effet d’une tempête. En cause, son désaccord sur la loi de Finances 2018 adoptée par l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) le 10 décembre. Le parti, représenté au gouvernement et signataire de l’accord de Carthage – feuille de route de l’exécutif – a officiellement annoncé son retrait de cet accord...
(AFP 18/12/17)
Le Congrès national africain (ANC), au pouvoir en Afrique du Sud depuis 1994, devrait annoncer lundi le nom du successeur de son très contesté président Jacob Zuma, au terme d'un scrutin-marathon crucial pour l'avenir du parti et du pays. Epilogue d'une campagne âpre et serrée, cette élection oppose l'actuel vice-président Cyril Ramaphosa à la candidate soutenue par M. Zuma, son ancienne épouse et ex-patronne de l'Union africaine (UA) Nkosazana Dlamini Zuma. Le vainqueur de ce duel pourrait devenir dans deux ans le président du pays à la fin du mandat de Jacob Zuma...
(AFP 18/12/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU) qui regroupe le gros de l’opposition mauritanienne a organisé samedi soir à Nouakchott trois marches populaires réclamant le départ du pouvoir actuel, a-t-on constaté sur place. Les manifestants ont scandé des slogans appelant au changement et à la chute du régime qu’ils accusent de gabegie. Certains d’entre eux ont également porté l’ancien drapeau qui a été remplacé officiellement par un autre depuis le 28 novembre dernier, 57eanniversaire de...
(AFP 18/12/17)
Le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra a ordonné le règlement des deux mois d'arriérés de salaires de novembre et décembre 2013, conséquence des négociations "satisfaisantes" avec le Fonds monétaire international (FMI). Vendredi, le FMI a annoncé avoir approuvé le versement d'une troisième tranche d'un prêt de 40,2 millions de dollars à la RCA, ainsi que l'augmentation de son programme d'aide à ce pays. Cette nouvelle tranche a été débloquée dans le cadre de la facilité de crédit négociée en juillet 2016, selon un communiqué du FMI. "Je me réjouis de cette décision, car nous avons rempli toutes les conditionnalités", a déclaré le président Touadéra, dont les propos ont été rapportés dimanche...
(AFP 18/12/17)
L'état-major de l'armée zimbabwéenne a officiellement annoncé lundi la fin du coup de force qui a précipité, le mois dernier, la fin des trente-sept ans du règne sans partage exercé par l'ancien président Robert Mugabe sur le pays. Traditionnels soutiens du régime depuis l'indépendance du pays en 1980, les militaires sont intervenus dans la nuit du 14 au 15 novembre dans les rues d'Harare pour dénoncer le limogeage du vice-président Emmerson Mnangagwa. Placé en résidence surveillé, M. Mugabe, 93 ans,...
(AFP 18/12/17)
Les Togolais sont à nouveau descendus nombreux dans les rues de Lomé samedi pour protester contre le régime du président Faure Gnassingbé, qui présidait le même jour le sommet des chefs d'Etat de la Communauté économique d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) à Abuja, au Nigeria. Des milliers de personnes ont manifesté à l'appel de l'opposition comme presque chaque semaine depuis début septembre, réclamant le départ du président Gnassingbé, héritier d'une famille au pouvoir depuis plus de 50 ans, a constaté un...
(AFP 18/12/17)
Les dirigeants d'Afrique de l'Ouest ont menacé samedi la Guinée-Bissau de sanctions si aucune solution à la crise politique que traverse le pays n'était trouvée "dans les deux prochains mois", lors d'un sommet régional à Abuja. La Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) s'est dit "déçue de l'absence de progrès dans le processus de paix en Guinée-Bissau", selon le communiqué final lu à l'issue du sommet des chefs d'Etat qui s'est tenu dans la capitale fédérale du Nigeria...
(AFP 18/12/17)
Les délégués du Congrès national africain (ANC), au pouvoir en Afrique du Sud depuis 1994, ont voté toute la nuit de dimanche à lundi pour élire le successeur de leur très contesté président Jacob Zuma, un scrutin vital pour l'avenir du parti et du pays. Epilogue d'une campagne aussi âpre que serrée, cette élection-marathon oppose l'actuel vice-président Cyril Ramaphosa à la candidate soutenue par M. Zuma, son ancienne épouse et ex-patronne de l'Union africaine (UA)...
(AFP 18/12/17)
L'homme fort de l'est libyen Khalifa Haftar a estimé dimanche que l'accord politique libyen signé le 17 décembre 2015 au Maroc, a expiré et avec lui le mandat du gouvernement d'union nationale (GNA) appuyé par la communauté internationale. L'accord signé il y a deux ans à Skhirat (Maroc) sous l'égide de l'ONU, prévoyait la formation du GNA pour un mandat d'un an renouvelable une seule fois. Le maréchal Haftar n'a jamais reconnu ce gouvernement. Le mandat du GNA, dirigé par...
(AFP 18/12/17)
Le maire de Misrata, troisième ville de Libye, a été enlevé et tué par balles par des inconnus, a indiqué lundi une source des services de sécurité dans ce pays miné par l'insécurité. Mohamad Eshtewi a été poursuivi et enlevé à sa sortie de l'aéroport de Misrata, à 200 km à l'est de la capitale Tripoli, a affirmé cette source, précisant que son corps avait ensuite été abandonné dans une rue. L'hôpital de la ville a confirmé avoir reçu le...
(AFP 18/12/17)
La sécurité et les élections en République démocratique du Congo ont figuré au menu d'une rencontre entre le président congolais Joseph Kabila et le secrétaire général adjoint des Nations unies Jean-Pierre Lacroix dimanche à Kinshasa, a-t-on appris de source onusienne. "Ils ont abordé ce qui s'est passé à Semuliki", a indiqué à l'AFP une source de la Mission des Nations unies au Congo (Monusco), qui a perdu 14 Casques bleus tanzaniens lors de l'attaque de cette base par le groupe...
(AFP 18/12/17)
"C'est la guerre". Jean-De-Dieu, sa femme et ses dix enfants ont grossi le flot des déplacés en République démocratique du Congo, pays le plus touché au monde en 2017 par ces mouvements de population, en fuyant les ADF, le groupe armé qui vient de tuer 14 Casques bleus tanzaniens. Voisins tués, égorgés, maisons incendiées, bétail et champs pillés…: ce père de famille de 48 ans et tous les déplacés du Nord-Kivu, dans l'Est de la RDC, livrent le même récit...
(AFP 16/12/17)
La Russie a été autorisée à donner un stock d'armement conséquent à l'armée centrafricaine, en vertu d'une exemption accordée par l'ONU à Moscou à l'embargo sur les armes décrété à l'égard de ce pays, a-t-on appris vendredi de sources diplomatiques. "Le feu vert a été donné", a indiqué un diplomate sous couvert d'anonymat, au terme d'un long processus d'accord rompu à plusieurs reprises par les Occidentaux qui ont demandé davantage d'informations à Moscou. Washington, Paris et Londres ont notamment réclamé à leur partenaire russe des mesures renforcées de stockage de ces armes en Centrafrique et de les identifier précisément avec des numéros de série...
(RFI 16/12/17)
De nouveaux affrontements ont éclaté entre des militaires et des assaillants présentés comme des séparatistes ce jeudi 14 décembre dans la ville de Manfé, au Cameroun anglophone. Aucun bilan officiel n'a été communiqué, mais les combats auraient fait plusieurs morts. L'armée a annoncé avoir repris le contrôle de cette localité où les séparatistes ont réalisé plusieurs assauts souvent meurtriers ces dernières semaines. Le bilan de ces affrontements serait lourd, mais à dessein l'armée aurait décidé de ne plus communiquer les chiffres, selon un haut gradé militaire contacté par RFI.

Pages