Mardi 23 Janvier 2018

Toute l'afrique

(RFI 05/01/15)
Cheikh Sidya Bayo, leader du parti Conseil national pour la transition en Gambie (CNTG), a passé la journée du samedi 3 janvier en détention à Dakar. Aucune explication officielle n’a été avancée. Mardi 30 décembre, une attaque contre le palais présidentiel à Banjul a été déjouée, et depuis, de nombreuses arrestations ont lieu en Gambie. De son côté, la Guinée-Bissau réfute abriter sur son sol des auteurs présumés de l'attaque. C’est dans une vidéo diffusée sur internet que l’opposant Cheikh Sidya Bayo lance un appel à l’insurrection en Gambie. En anglais, il encourage le renversement du président Yahya Jammeh. Des déclarations réaffirmées à la télévision sénégalaise, après la tentative de coup d’Etat en Gambie. Ces récentes prises de parole seraient...
(APA 05/01/15)
Le déficit budgétaire en Egypte s’est accru de 42 milliards de livres égyptiennes (EGP) au cours des cinq premiers mois de l’année fiscale 2014-2015, a déclaré le ministère des Finances. Cette tendance à la hausse constitue une nette amélioration par rapport au déficit observé durant la même période de l’année dernière, a indiqué le ministère des Finances dans son rapport mensuel publié samedi. Selon le rapport, le déficit budgétaire de l’Etat est passé à 107,9 milliards de livres de juillet à novembre 2014, soit 4,6% du produit intérieur brut (PIB) du pays. Ce déficit était de 65,9 milliards durant les cinq premiers mois de l’année fiscale 2013-2014, soit 3,3% du PIB, a précisé le ministère. Le gouvernement égyptien avait élaboré...
(AFP 05/01/15)
Le principal aéroport de Nairobi a été fermé dimanche après l'atterrissage d'urgence d'un avion desservant une ligne interne, sans faire de blessés, ont indiqué des responsables de l'aéroport. Les autorités aérportuaires ont indiqué qu'un Fokker 50, qui arrivait en provenance de Wajir dans le nord-est, opérant pour le compte de la compagnie Skyward, a rencontré un problème avec un train d'atterissage et s'est finalement posé sur son fuselage à l'aéroport Jomo Kenyatta International, bloquant ainsi la piste. Tous les vols ont été déroutés sur la ville portuaire de Mombasa (sud) alors que des travaux étaient en cours sur la piste de l'aéroport afin de pouvoir permettre la reprise des vols, ont indiqué des responsables.
(Pana 05/01/15)
L'armée de l'air libyenne a bombardé ce samedi trois cibles abritant des groupes armés dans la ville de Misrata (220 km à l'est de Tripoli) pour la seconde fois, a déclaré une source militaire. Les cibles visées par ces raids aériens dans la vile de Misrata abritant les groupes armés affiliés à Fajr Libya contrôlant Tripoli et plusieurs autres villes de l'ouest du pays, n'ont pas été spécifiées par le porte-parole de l'état-major, Ahmed al-Mesmari. Mais des sources locales ont fait état de frappes aériennes contre le port de la ville. Les avions de chasse ont bombardé un bâtiment de manutention dans le port avec plusieurs missiles, faisant deux blessés légers, selon des témoins. Le porte-parole de l'état-major de l'armée...
(AFP 04/01/15)
Plus de cent rebelles qui ont affronté les forces de l'ordre dans le nord-ouest du Burundi pendant cinq jours ont été tués, a annoncé à l'AFP une source militaire dimanche, affirmant que "le groupe a été anéanti". "Après cinq jours d'opérations militaires non stop, le groupe armé qui a attaqué le Burundi a été anéanti par les forces de l'ordre, (...) nous avons tué 105 malfaiteurs et quatre ont été capturés sur un total de 121 hommes entrés dans la province de Cibitoke (nord-ouest du Burundi) depuis la RDC mardi", a annoncé à l'AFP un général de l'armée sous couvert d'anonymat. "Nous avons saisi également un mortier de 60 mm, cinq lance-roquettes, des mitrailleuses et plus de cents fusils", a-t-il...
(AFP 04/01/15)
Plusieurs présidents de pays africains se rencontreront à la mi-janvier pour décider des suites à donner au non-respect par les rebelles de l'est de la République démocratique du Congo de l'ultimatum fixé pour leur reddition. "L'ultimatum fixé par les chefs d'Etat et de gouvernement (...) aux Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) pour leur désarmement, sous peine de représailles militaires, a expiré le 2 janvier", a constaté Jacob Zuma, président sud-africain en charge des problématiques de sécurité et de défense pour la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC), dans un communiqué diffusé ce week-end. Seulement 337 rebelles - sur les 1.500 à 2.000 que compteraient encore les FDLR - se sont rendus depuis l'établissement de l'ultimatum à la mi-2014...
(AFP 04/01/15)
La Ligue arabe tiendra lundi une réunion "urgente" de ses représentants permanents pour discuter du "terrorisme" en Libye, a indiqué le numéro deux de l'organisation. "La réunion sera consacrée à l'étude des dangereux développements que connaît la Libye et l’accroissement de la violence et des actes de terrorisme", a indiqué à des journalistes Ahmed Ben Helli, le secrétaire-général adjoint de l'organisation pan-arabe basée au Caire. Ces actes "ne visent plus seulement les individus (...) mais également les infrastructures économiques vitales qui représentent la richesse du peuple libyen, notamment les réservoirs de pétrole," a-t-il poursuivi. Le 25 décembre, une...
(AFP 03/01/15)
Le principal parti d'opposition nigérian a vivement critiqué le gouvernement mercredi dans ses messages de vœux à la population, dans un climat politique de plus en plus tendu à six semaines des élections présidentielle et législatives. L'ancien dictateur militaire Muhammadu Buhari, qui affrontera le président sortant Goodluck Jonathan le 14 février, a promis aux électeurs "déçus et en colère" qu'il ferait en 2015 du Nigeria "un pays dont ils pourront (à nouveau) être fiers". Dans un autre communiqué, son parti, le Congrès progressiste (APC), a accusé le gouvernement de M. Jonathan d'instrumentaliser les forces de sécurité nigérianes dans le but de "décapiter" l'opposition. L'APC accuse le gouvernement d'avoir ordonné aux services secrets et à la police de s'en prendre aux...
(Xinhua 03/01/15)
LAGOS, (Xinhua) -- L'armée nigériane a annoncé mercredi deux jours d'interdiction de circuler en véhicule à Maiduguri, la capitale de l'Etat instable de Borno (nord-est), pendant les festivités du nouvel an et du Mawlid, fête musulmane commémorant la naissance du prophète Mahomet. Le gouvernement nigérian a déclaré fériées les journées de jeudi et vendredi pour fêter respectivement le nouvel an et le Mawlid. L'armée a proposé une interdiction totale de circuler en véhicule dans la zone dont elle est responsable entre jeudi à 6H00 (heure locale) et vendredi à 18H00, car la situation sécuritaire dans l'Etat de Borno demeure imprévisible. D'après le colonel Sani Usman, porte-parole de la 7e Division de l'armée nigériane, la mesure a été prise pour empêcher...
(Jeune Afrique 03/01/15)
Dans un reportage à charge, la télévision publique marocaine critique ouvertement le régime de l'Égyptien Sissi. Les prémisses d’une crise diplomatique ? Que se passe t-il entre le Maroc et l’Égypte ? La première chaîne nationale (TVM) a créé la surprise en diffusant le 1er janvier un reportage-bilan sur "le désordre sécuritaire" en Égypte, un an et demi après l'accession au pouvoir du maréchal Abdelfettah al-Sissi. Le reportage, qui n’est pas rattaché à une actualité, estime que "l’avénement d’al-Sissi le 13 août 2013 s’est fait à la faveur d’un putsch militaire qui a démis de ses fonctions un président élu (Mohamed Morsi, NDLR) et qui a ordonné l’arrestation de centaines d’opposants. (…) Le 14 août, poursuit le reportage, a été...
(Xinhua 03/01/15)
Le président ivoirien Alassane Ouattara a indiqué mercredi à Abidjan que plus de 46 000 ex-combattants de la crise ivoirienne ont été réinsérés dans la vie socio-économique du pays. M. Ouattara, a indiqué, dans un message adressé à ses concitoyens à l'occasion du Nouvel an, que le processus d'intégration socio-économique des ex-bélligérants de la crise post-électorale connaît de réelles avancées. "Nous demandons à ces jeunes de nous faire confiance et nous leur donnons l'assurance qu'ils ne seront pas des laissés-pour-compte", a-t-il noté en substance. Lors de son message, le chef de l'Etat ivoirien a par ailleurs exhorté tous les acteurs socio-politiques à s'engager pour des élections transparentes en 2015
(RFI 03/01/15)
Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian était achève une tournée au Sahel durant laquelle il a pu rendre visite aux troupes françaises à l'occasion de la nouvelle année. Au Tchad et au Niger, il aura également eu des entrediens avec Idriss Déby Itno et Mahamadou Issoufou. Gao marquait la dernière étape de cette tournée sahélienne. Trois pays en deux jours, une tournée au pas de course marquée par le sujet libyen. A chaque escale, le ministre de la Défense l'a évoqué. « Nous avons évoqué avec le président Déby la situation en Libye qui nous préoccupe beaucoup. » Même préoccupation, mais différence de point de vue entre une Egypte très offensive et une Algérie plus réticente face...
(RFI 03/01/15)
En Afrique du Sud, plusieurs centaines d’enfants ont passé la journée du 1er de l’An sans leurs parents, perdus sur les plages de la ville du Cap. Chaque année, les quatre grandes plages de la ville sont envahies de vacanciers, et chaque année un nombre important d’enfants se perdent. Mais le 1er janvier 2015 aura été une journée record selon les autorités de la ville. D'après la police municipale du Cap, environ 500 enfants se sont perdus sur les plages de la ville durant la seule journée du 1er janvier 2015. La police débordée a passé la journée a arpenter les plages a l’aide de haut-parleurs pour tenter de retrouver les parents. Il s’agit d’un problème récurrent pendant les fêtes...
(RFI 03/01/15)
Au Kenya, la Cour de justice a annulé plusieurs amendements à la loi sur la sécurité qui avaient été passés au mois de décembre au cours d’une session agitée au Parlement. Le juge a estimé que la lutte contre le terrorisme ne justifiait pas d’entraver les libertés. S’il s’agit d’une victoire pour l’opposition à l’origine du recours, ces annulations sont cependant provisoires. La décision du juge, George Odunga, a été accueillie par des cris de joie des partisans de l’opposition. Le juge n’a pas mâché ses mots. « Les Kenyans veulent rompre avec le passé », a-t-il dit, le pays ne peut pas revenir en arrière et revivre des jours sombres ».
(RFI 03/01/15)
Un car de transport de civils est tombé dans une embuscade de Boko Haram jeudi 1er janvier sur l'axe Waza-Mora, dans l'extrême nord du Cameroun. Les jihadistes ont égorgé onze personnes et ont blessé six autres. D'autres passagers sont portés disparus. La veille, une quarantaine de jeunes hommes ont été enlevés au Nigeria, dans une attaque attribuée à Boko Haram. Le car tombé dans les griffes des jihadistes de Boko Haram transportait, selon des témoins, des dizaines de personnes. Il roulait sur le tronçon Waza-Mora, la principale route qui traverse sur tout le long le nord du Cameroun. Il était 19 heures lorsque les jihadistes forcent le car à interrompre son voyage. Ils vont dans la suite dépouiller les occupants...
(RFI 03/01/15)
L'appareil répressif gambien, déjà très actif en temps ordinaire, a lancé depuis le coup d'Etat avorté de mardi dernier une opération de traque de grande ampleur. Selon l'Agence France Presse, des soldats ont mené vendredi 2 janvier à Banjul des recherches au porte-à-porte, pour tenter de mettre la main sur des participants à l'attaque qui seraient encore dans la capitale. Plusieurs dizaines de civils ont d'ores et déjà été arrêtés depuis mardi et sont en train d'être interrogés par la très redoutée agence nationale du renseignement. Une source proche des services gambiens affirme que les enquêteurs ont mis la main sur le plan d'attaque, mais aussi sur une grande quantité d'armes automatiques très sophistiquées ainsi que des explosifs. Des armes...
(RFI 03/01/15)
Un décembre noir pour la navigation fluviale et lacustre en RDC. Trois graves accidents dont deux mortels se sont produits à la fin de l'année 2014. Le ministre des Transports et Voies de communication, Justin Kalumba, accuse les armateurs et les commissaires fluviaux de ne pas respecter la réglementation. En attendant les résultats des enquêtes pour d'éventuelles sanctions, le ministre a décidé le renforcement des mesures de sécurité existantes. En décembre 2014 à Kinshasa, trente-six unités flottantes accostées dans les différents ports de la ville ont chaviré, les câbles d’amarrage ayant été arrachés par un orage et des vents violents. Personne n’a été tué ont assuré les autorités qui ont loué l’intervention de la force navale et de la garde...
(Jeune Afrique 03/01/15)
Longtemps unie, l'opposition gabonaise connaît ses première dissensions, notamment entre le Front uni de l'opposition pour l'alternance (Fuopa) et l'Union des forces pour l'alternance (UFA). Si la volonté d'en découdre avec Ali Bongo Ondimba a longtemps cimenté l'opposition gabonaise, qui a par ailleurs surfé sur la vague suscitée par le pamphlet de Pierre Péan contre le chef de l'État et les violences qui ont éclaté le 20 décembre lors d'une manifestation interdite, les premières dissensions se font jour en son sein. Il y a d'un côté le Front uni de l'opposition pour l'alternance (Fuopa), avec en tête d'affiche Jean Ping allié aux barons de l'ex-Union nationale (Mba Obame, Myboto, Jean Eyéghé Ndong, etc.) et rejoint depuis peu par Didjob Divungui...
(APA 03/01/15)
La Mission de l’ONU au Mali (MINUSMA) a exprimé vendredi son inquiétude face à la recrudescence de violences dans le Nord du Mali, théâtre ces derniers jours, d’une série d’attaques, de prises d’otages, d’actes de vengeance et d’affrontements entre groupes armés. Jeudi 31 décembre, une attaque sur le convoi du Maire de la commune d’Aderanboukane, non loin de Ménaka (région de Gao) a fait trois victimes, soient un mort et deux blessés qui ont été évacués sur l’hôpital de Gao, a rapporté la MINUSMA.Quarante huit heures plus tôt, un bateau transportant des passagers et des biens avait essuyé des tirs d’hommes non identifiés près de village de Tinefewa, village situé à 50 km à l’est de Ber, dans la région...
(Jeune Afrique 03/01/15)
Avec une fortune personnelle estimée par le magazine panafricain "Ventures Africa" à 3,2 milliards de dollars, la femme d'affaires nigériane Folorunsho Alakija détrône depuis deux ans l'animatrice américaine Oprah Winfrey de son titre de femme noire la plus riche du monde. Selon le magazine économique panafricain Ventures Africa, Folorunsho Alakija, la baronne nigériane du pétrole, est désormais à la tête d'une fortune personnelle de 3,2 milliards de dollars, dépassant de 300 millions de dollars celle de l'animatrice et productrice américaine Oprah Winfrey. Âgée de 62 ans, la businesswoman nigériane a commencé sa carrière en tant que secrétaire dans une banque au début des années 1970. Après un passage par Londres, cette mère de quatre enfants est ensuite rentrée au Nigeria...

Pages