Mardi 24 Avril 2018

Toute l'afrique

(AFP 31/03/18)
Le parti historique de l'opposition congolaise Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a investi samedi, lors de son congrès, Felix Tshisekedi candidat à l'élection présidentielle annoncée pour le 23 décembre en République démocratique du Congo, a constaté l'AFP. "En vue de mettre l'UDPS en ordre de bataille, le congrès a décidé d'investir M. Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo candidat du parti à la présidence de la République", a déclaré le rapporteur du congrès, Me Peter Kazadi, au siège du parti à Kinshasa dans la nuit de vendredi à samedi.
(AFP 31/03/18)
Quelque 3,1 millions d'électeurs sierra-léonais ont commencé samedi à choisir leur nouveau président pour un second tour très indécis entre l'héritier du président sortant et le candidat du principal parti d'opposition, arrivé de peu en tête au premier tour. A 07H00 GMT, heure prévue de l'ouverture des 11.122 bureaux de votes répartis dans ce pays pauvre d'Afrique de l'Ouest, les électeurs étaient moins nombreux que lors du premier tour, le 7 mars, où la participation avait dépassé les 84%, ont constaté des journalistes de l'AFP dans deux quartiers de la capitale Freetown. Les bureaux doivent fermer à 17H00 GMT, les premiers résultats sont attendus en début de semaine prochaine. "Jusqu'ici, tout est normal, ça se passe pacifiquement. Les gens vont...
(AFP 30/03/18)
Le parti historique d'opposition Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) se réunit en congrès vendredi et samedi pour désigner son nouveau président et potentiel candidat à l'élection présidentielle du 23 décembre en République démocratique du Congo. Parmi quatre candidats, le fils du fondateur, Felix Tshisekedi, est favori pour succéder à son père, l'ex-candidat à la présidentielle de 2011 et ex-Premier ministre Etienne Tshisekedi, décédé à Bruxelles le 1er février 2017. Felix Tshisekedi est une des deux figures les plus populaires de l'opposition au régime du président Joseph Kabila...
(AFP 30/03/18)
Le maire de Dakar Khalifa Sall a été condamné vendredi à cinq ans de prison pour escroquerie portant sur des fonds publics et faux, une décision qui l'écarte de la course à la présidentielle sénégalaise de février 2019. Dissident du Parti socialiste, qui l'a exclu en décembre avec d'autres ténors de la "jeune garde" de cette formation de la coalition présidentielle pour "violences, indiscipline et activités politiques concurrentes" à celle de la direction, Khalifa Sall impute ses déboires judiciaires à...
(AFP 30/03/18)
Les résultats préliminaires de l'élection présidentielle en Egypte donnent l'actuel chef de l'Etat Abdel Fattah al-Sissi gagnant avec 96,9% des voix, a indiqué vendredi un média d'Etat. Les résultats définitifs de ce scrutin sans surprise, organisé les 26, 27 et 28 mars, doivent être proclamés lundi. Quelque 25 millions d'électeurs se sont rendus aux urnes, sur près de 60 millions de personnes inscrites sur les listes, soit un taux de participation de 42,08%, selon le quotidien Al-Ahram. Parmi eux, environ...
(AFP 30/03/18)
Des hommes armés ont tué au moins 36 éleveurs dans l'Etat de Zamfara, dans le nord du Nigeria, dans ce qui semble être une attaque criminelle, ont annoncé vendredi les autorités locales après avoir avancé la veille un bilan de 15 morts. Des "bandits armés" à moto ont attaqué le village de Bawon-Daji et tué 15 personnes, avait affirmé jeudi le porte-parole de la police de Zamfara, Muhammad Shehu, en attribuant l'attaque à des voleurs de bétail. "Nous avons pour...
(AFP 30/03/18)
L'opposition remporterait l'élection présidentielle en République démocratique du Congo face au camp du président sortant Joseph Kabila si elle avait lieu ces jours-ci, d'après des sondages présentés vendredi par des experts étrangers à neuf mois de l'échéance électorale du 23 décembre. Le Bureau d'études, de recherches et de Consulting International (BERCI, tenu par des proches du porte-parole de l'opposant Moïse Katumbi) et le Groupe d'experts du Congo (GEC) de l'Université de New York ont "conduit une série de sondages d'opinion politique représentatifs à l'échelle nationale à travers la RDC en février 2017, août 2017, novembre 2017 et janvier-février 2018"...
(APA 30/03/18)
APA – Dakar (Sénégal) - Le Premier ministre sénégalais, Mahammad Boun Abdallah Dionne, a déclaré que le Sénégal, en signant à Kigali l’acte portant création de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC) a démontré à travers cet acte qu’il n’avait « pas peur de s’ouvrir » aux autres économies du continent. « Nous n’avons pas peur de nous ouvrir à d’autres pays, parce que nous sommes déjà dans le processus de la Zlec », a soutenu M. Dionne, lors d’une...
(AFP 30/03/18)
L'Ituri a enterré "Sarkozy" jeudi avec les honneurs. Le commissaire de police Nicolas est une victime collatérale de la reprise inexpliquée des tueries dans cette province du nord-est de la République démocratique du Congo, où le président Joseph Kabila est attendu pour lancer une "conférence sur la paix". Le débonnaire commandant Nicolas, que tout le monde surnommait "Sarkozy" pour cause d'homonymie avec l'ex-président français, a fait les frais du réveil des hostilités entre deux des communautés locales, les Hema et...
(AFP 30/03/18)
Au moins huit personnes, dont des civils, ont été tuées et huit autres blessées jeudi soir dans un attentat suicide contre un barrage de sécurité, dans l'est de la Libye, selon des sources hospitalière et des services de sécurité. Un kamikaze a fait exploser son véhicule à un barrage tenu par des forces loyales au maréchal Haftar, à l'entrée est de la ville d'Ajdabiya, à 840 km à l'est de Tripoli, a indiqué à l'AFP le général Fawzi al-Mansouri, un...
(AFP 30/03/18)
Jusque-là, leur duel était resté plutôt discret. Mais six mois après leur passation de pouvoir, les frictions politiques qui opposent le nouveau président de l'Angola Joao Lourenço et son prédécesseur Jose Eduardo dos Santos ont éclaté au grand jour. En prenant les rênes du pays, l'ex-ministre de la Défense Lourenço a décrété la rupture avec les trente-huit ans du règne sans partage de M. dos Santos, qu'il avait fidèlement servi. A un pays en pleine crise pour cause de chute...
(AFP 30/03/18)
Le Premier ministre Edouard Philippe se rendra au Mali les 7 et 8 avril pour rendre visite aux troupes françaises et rencontrer le président Ibrahim Boubacar Keïta, a annoncé Matignon jeudi. Le Premier ministre évoquera avec le chef de l'Etat malien "tous les enjeux de la relation bilatérale et les questions régionales, notamment s’agissant de la lutte contre le terrorisme", indique son cabinet dans un communiqué. Il rencontrera également le Premier ministre malien Soumeylou Boubeye Maiga pour un entretien davantage centré sur le volet économique. Une visite est également prévue aux forces françaises engagées dans l’opération Barkhane, ainsi qu'auprès de la communauté française à Bamako.
(AFP 30/03/18)
Le prochain passage à un "régime présidentiel intégral", pilier d'une nouvelle 4e république, va renforcer les pouvoirs du président du Tchad dirigé depuis 1990 par Idriss Déby Itno, une perspective dénoncée par l'opposition. "On revient à la Constitution de 1962 où le président est chef de l'Etat, chef du gouvernement et où il doit présenter son gouvernement devant l'Assemblée nationale", souligne un constitutionnaliste tchadien sous couvert d'anonymat. Il n'y aura donc plus de Premier ministre, et la création d'un poste...
(AFP 30/03/18)
Le maire de Tripoli a été libéré jeudi soir après plusieurs heures de détention dans des circonstances confuses, a annoncé le Conseil municipal dans un bref communiqué. "Libération du maire de Tripoli Abdelraouf Hassan Beitelmal", a-t-on indiqué sans autre détail. Le Conseil municipal a annoncé dans la matinée que Abdelraouf Hassan Beitelmal, maire de la capitale libyenne depuis août 2015, avait été "enlevé" chez lui dans la nuit de mercredi à jeudi par un groupe armé inconnu. Des hommes armés...
(AFP 30/03/18)
Le chef de l'Etat Muhammadu Buhari a effectué jeudi sa première visite officielle à Lagos, poumon économique du Nigeria, où la campagne électorale est déjà dans tous les esprits, à moins d'un an de la présidentielle prévue en février 2019. Après l'inauguration d'une vaste station de transports publics, le chef de l'Etat a passé plusieurs heures au colloque organisé en l'honneur de Bola Tinubu, ancien gouverneur de Lagos et poids lourd du parti au pouvoir, le All Progressive Congress (APC)...
(AFP 30/03/18)
Un avocat camerounais a demandé au président Paul Biya d'"ordonner l'arrêt des poursuites" judiciaires contre certains leaders de la contestation anglophone, après un nouveau report jeudi du procès à Yaoundé de plusieurs d'entre eux, dont l'animateur Mancho Bibixy. "Le président de la République devrait à nouveau intervenir pour ordonner l'arrêt des poursuites" judiciaires engagées contre des anglophones, a déclaré à la presse Me Emmanuel Simh, avocat de plusieurs accusés. En août 2017, M. Biya avait déjà décrété l'arrêt des poursuites contre certains leaders anglophones arrêtés dans le cadre de la contestation anglophone entamée fin 2016. La crise dans les deux régions anglophones du Nord-ouest et Sud-ouest...
(AFP 30/03/18)
L'agression cette semaine d'un journaliste mozambicain en vue, brièvement enlevé et roué de coups, a suscité une avalanche de critiques de l'opposition et de la société civile contre le régime, accusé d'entretenir une "culture de la peur" dans le pays. Aussi avocat, défenseur des droits humains et commentateur très critique du gouvernement, Ericino de Salema a été enlevé mardi en plein centre de Maputo par des hommes armés. Il a retrouvé deux heures plus tard à 30 km de là,...
(AFP 30/03/18)
Un vent d'égalité entre les sexes souffle-t-il sur la Tunisie? Après l'adoption d'une série de mesures, ce pays traditionnellement perçu comme pionnier dans le monde arabe en matière de droits des femmes a récemment décidé de s'attaquer au tabou de l'héritage. Ce foisonnement intervient plusieurs années après l'adoption d'une nouvelle Constitution, en 2014, l'un des principaux acquis de la révolution. Ce texte avait été loué à l'époque pour les garanties qu'il apporte à l'égalité hommes-femmes, avant que sa mise en application ne s'enlise. Depuis l'été dernier, la dynamique semble relancée.
(AFP 30/03/18)
Candidat du principal parti d'opposition en Sierra Leone, Julius Maada Bio, un ancien militaire de 53 ans, tente un retour au pouvoir, qu'il a brièvement exercé il y a 22 ans à la suite d'un coup d'Etat avant de le remettre aux civils. Déjà candidat en 2012 pour le Parti du peuple de Sierra Leone (SLPP), il avait été battu par l'actuel président, Ernest Bai Koroma, qui ne peut se représenter après deux mandats. Il est arrivé en tête au...
(AFP 30/03/18)
Economiste de 66 ans gravitant dans les cercles dirigeants en Sierra Leone depuis près de 30 ans, Samura Kamara a été personnellement choisi par le chef de l'Etat sortant Ernest Bai Koroma pour représenter le parti au pouvoir à la présidentielle, dont le second tour se déroule samedi. A la grande déception de l'administration sortante, qui rêvait d'une élection dès le premier tour le 7 mars, le candidat de l'APC (Parti de tout le peuple) est arrivé en deuxième position,...

Pages

(AFP 30/03/18)
Au moins huit personnes, dont des civils, ont été tuées et huit autres blessées jeudi soir dans un attentat suicide contre un barrage de sécurité, dans l'est de la Libye, selon des sources hospitalière et des services de sécurité. Un kamikaze a fait exploser son véhicule à un barrage tenu par des forces loyales au maréchal Haftar, à l'entrée est de la ville d'Ajdabiya, à 840 km à l'est de Tripoli, a indiqué à l'AFP le général Fawzi al-Mansouri, un haut responsable local de sécurité. "Cinq personnes étaient décédées à leur arrivée à l'hôpital peu après l'attentat", a indiqué à l'AFP une source de l'hôpital publique de la ville. Trois parmi les onze blessés admis...
(AFP 30/03/18)
Un vent d'égalité entre les sexes souffle-t-il sur la Tunisie? Après l'adoption d'une série de mesures, ce pays traditionnellement perçu comme pionnier dans le monde arabe en matière de droits des femmes a récemment décidé de s'attaquer au tabou de l'héritage. Ce foisonnement intervient plusieurs années après l'adoption d'une nouvelle Constitution, en 2014, l'un des principaux acquis de la révolution. Ce texte avait été loué à l'époque pour les garanties qu'il apporte à l'égalité hommes-femmes, avant que sa mise en application ne s'enlise. Depuis l'été dernier, la dynamique semble relancée.
(AFP 30/03/18)
En Sierra Leone, pour s'inscrire à un examen, être raccordé à l'électricité ou simplement circuler en voiture, il faut bien souvent offrir un "petit cadeau" à un fonctionnaire, un policier ou un professeur indélicat. Malgré les campagnes gouvernementales, la corruption reste un problème quotidien pour la plupart des habitants de ce pays pauvre d'Afrique de l'Ouest où se tient samedi le second tour de l'élection présidentielle. L'ancien ministre Samura Kamara, candidat du parti au pouvoir, peine à se débarrasser de...
(AFP 29/03/18)
Un employé somalien du Comité international de la Croix-Rouge (CICR a été tué par un engin qui a explosé dans sa voiture à Mogadiscio, a annoncé jeudi l'organisation basée à Genève. Selon le SITE Intelligence Group, spécialisé dans la surveillance des sites internet islamistes, les shebab somaliens ont revendiqué cette attaque qui a eu lieu mercredi. "Le Comité international de la Croix-Rouge est dévasté par la perte d'un de ses employés, Abdulhafid Yusuf Ibrahim, à Mogadiscio", écrit le CICR dans...
(AFP 29/03/18)
Des victimes sud-africaines de la meurtrière épidémie de listériose qui frappe le pays ont déposé jeudi une plainte en nom collectif contre le groupe agroalimentaire accusé d'avoir fabriqué les saucisses à l'origine de la contamination, a annoncé leur avocat. L'Afrique du Sud subit depuis janvier 2017 la pire contagion de listériose jamais recensée au monde, qui a déjà provoqué la mort d'au moins 183 personnes. Les autorités sanitaires locales ont localisé la source de la bactérie listeria dans une usine de la compagnie Enterprise Food, propriété du groupe Tiger Brands, à 300 km au nord-est de Pretoria.
(AFP 29/03/18)
Plus de 300 enfants ont été directement affectés par des violences en République démocratique du Congo, sur une période de trois semaines, a annoncé jeudi la mission de l'ONU au Congo (Monusco) dans un compte-rendu reçu par l'AFP. "Au cours de la période du 1er au 23 mars 2018, le conflit armé en RDC et ses corollaires, les violences physiques, sexuelles et psychologiques, ont directement affecté plus de 300 enfants", lit-on dans ce document. Ces violences, en cours dans la...
(AFP 29/03/18)
L'armée américaine a confirmé mercredi la mort d'un haut responsable d'Al-Qaïda en Libye lors d'un récent raid aérien dans le sud de ce pays. La frappe menée près d'Oubari le 24 mars a coûté la vie à "deux terroristes d'Al-Qaïda, y compris Moussa Abou Daoud un haut responsable d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi)", a affirmé le commandement militaire américain chargé de la région (Africom) dans un communiqué. Ce raid, le deuxième depuis le début de l'année pour l'armée américaine et le premier visant spécifiquement Aqmi, a été mené en coordination avec le gouvernement libyen d'union nationale (GNA)...
(APA 29/03/18)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Le vice-ministre taïwanais des Affaires étrangères, José Maria Liu, a déclaré mardi à Ouagadougou, que son pays va offrir 50 véhicules et 3 hélicoptères au Burkina Faso pour lutter contre le terrorisme. «L’an passé, nous avons fait un don de deux hélicoptères au Burkina Faso. Cette année, nous allons continuer dans ce même élan avec le don de 50 véhicules et trois hélicoptères aux FDS. Ce sont des actions que nous envisageons pour accompagner le gouvernement burkinabè dans la lutte contre le terrorisme», a promis José Maria Liu à l’issue d’une audience avec le ministre d’Etat auprès de la présidence, Simon Compaoré.
(Jeune Afrique 29/03/18)
L'accident a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi à Douéra, près d'Alger. Ce drame survient alors que le collectif des médecins résidents est engagé dans un bras-de-fer tendu avec le gouvernement sur des revendications salariales et statutaires. Le drame aurait pu être rangé dans la catégorie des fait divers, sauf qu’il intervient en pleine grogne des médecins en Algérie. Trois femmes, dont deux médecins résidentes – la troisième est vétérinaire-, sont décédées dans la nuit de mardi...
(AFP 29/03/18)
Au moins deux personnes ont été tuées dans le centre du Mali dans la nuit de mercredi à jeudi au cours d'une attaque jihadiste contre une localité récemment visitée par le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga, ont annoncé l'armée et le gouvernement. L'attaque, à Bandiagara, s'est produite mercredi vers 21H00 GMT, selon des communiqués de l'armée et du ministère de la Sécurité. "Les éléments de la garde nationale ont repoussé une attaque terroriste contre l'hôtel +La falaise+", selon le ministère,...
(AFP 29/03/18)
Le procès de sept journalistes et défenseurs des droits de l'Homme au Maroc, poursuivis pour "atteinte à la sécurité de l'Etat", a été reporté à juin, ont rapporté mercredi des médias marocains. Une nouvelle audience dans le procès de ces sept personnes, dont l'historien Maati Monjib, s'est déroulée mercredi après-midi à Rabat, avant d'être reportée au 27 juin, ont indiqué les médias et Amnesty International. Il s'agit du dixième report de ce procès ouvert en novembre 2015, pour lequel les...
(AFP 29/03/18)
Une tempête de sable a enveloppé jeudi la capitale soudanaise d'un épais brouillard orange, forçant les autorités à annuler des vols et à fermer les écoles à Khartoum et dans les villes environnantes. Plusieurs vols intérieurs et internationaux ont été annulés après une mise en garde publiée avant l'aube par le département météorologique, selon un responsable à l'aéroport de Khartoum. "Depuis 03H00 (05H00 GMT), aucun avion n'a atterri ou décollé", a affirmé à l'AFP le porte-parole de l'aéroport de Khartoum,...
(AFP 29/03/18)
Neuf personnes ont été tuées et six autres blessées dans un accident de la route survenu jeudi matin dans le sud du Maroc, ont annoncé les autorités locales. L'accident est dû à une collision entre une camionnette transportant des ouvriers agricoles et un car de transport de passagers, dans la province de Chtouka Aït-Baha, au sud d'Agadir, ont précisé les autorités, citées par l'agence officielle MAP. Le Maroc a lancé une "stratégie nationale de la sécurité routière", avec comme objectif affiché de réduire de moitié le nombre d'accidents d'ici 2026. Près de 3.500 personnes trouvent chaque année la mort dans des accidents...
(AFP 29/03/18)
Lorsque son fils de 19 ans a été tué sous ses yeux, Ayak avait déjà perdu ses quatre frères et été témoin d'innombrables atrocités dans la guerre civile qui ravage le Soudan du Sud depuis plus de quatre ans. Seule sous son misérable abri fait de bâches en plastique dans un camp de déplacés, cette veuve de 44 ans a craqué pendant la dernière saison des pluies, qui a transformé le sol en torrents de boue et libéré l'odeur pestilentielle...
(AFP 28/03/18)
Le Maroc qui a adopté une nouvelle politique migratoire a annoncé mercredi des mesures d'assouplissement pour la régularisation des sans-papiers, pour la plupart d'origine subsaharienne. Le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), un organisme étatique qui chapeaute la régularisation des sans-papiers, a indiqué que ces assouplissements des critères d'éligibilité visaient à "élargir le contingent des étrangers bénéficiaires de la régularisation". Les "mineurs non accompagnés" pourront ainsi pour la première fois être régularisés au royaume, au même titre que "les étrangers...
(AFP 28/03/18)
Une vidéo montrant une agression sexuelle en plein jour au Maroc, diffusée mardi sur les réseaux sociaux, a suscité une tempête de réactions dans le royaume, où une enquête est en cours pour identifier l'auteur. Les images, filmées par une personne qui n'intervient pas, montrent une adolescente plaquée à terre par un jeune homme qui la déshabille de force et lui touche des parties intimes de son corps. "N'as-tu pas de sœur?", demande, en pleurs, la victime, qui se débat...
(AFP 28/03/18)
Un soldat camerounais a été tué et quatre autres blessés mardi dans une embuscade tendue dans le nord du Cameroun par des éléments du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, selon une source militaire tchadienne. Les quatre soldats camerounais blessés ont été "évacués par l'armée tchadienne par hélicoptère" vers N'Djamena, a indiquéà l'AFP cette source militaire à l'AFP. "Les assaillants ont emporté le corps du soldat camerounais", a-t-elle affirmé. L'attaque s'est déroulée "entre Fotokol et Kousseri" dans la région de l'Extrême-Nord camerounais, voisine du Tchad, où les incursions du groupe jihadiste sont fréquentes...
(AFP 28/03/18)
Des centaines de personnes ont manifesté mercredi dans les rues d'Accra, au Ghana, pour protester contre un accord de défense controversé conclu avec les Etats-Unis la semaine dernière, a constaté un correspondant de l'AFP. L'accord, approuvé le 23 mars par le gouvernement du président Nana Akufo-Addo, est vivement critiqué par l'opposition qui dénonce une "atteinte à la souveraineté" du pays. Les manifestants, dont beaucoup portaient des tee-shirts aux couleurs noires et rouges du principal parti d'opposition, le National Democratic Congress...
(AFP 28/03/18)
Trois personnes ont été tuées mardi et plusieurs autres blessées au cours d'une attaque au couteau perpétrée contre les fidèles dans une mosquée de l'Etat de Kasala, dans l'est du Soudan, a annoncé la police à l'AFP. Selon le chef de la police locale, Yahi Sulayman, l'agression s'est produite pendant la prière du soir, dans cette région frontalière de l'Erythrée. L'identité de l'assaillant n'est pas connue. Des témoins ont raconté que celui-ci avait tenté de s'adresser aux fidèles qui ont...
(AFP 28/03/18)
Des militants d'un parti d'opposition dissous en février en Guinée équatoriale affirment avoir été "torturés", pratique confirmée par des défenseurs des droits de l'homme, mais fermement démentie par le pouvoir à Malabo. C'est à "Guantanamo", surnom du commissariat central de Malabo que plusieurs des 38 militants du parti d'opposition Citoyens pour l'innovation (CI) disent avoir subi des mauvais traitements, du 28 décembre au 3 janvier, selon des témoignages recueillis par l'AFP. Les faits ont eu lieu juste après que le...

Pages

(APA 30/03/18)
APA – Dakar (Sénégal) - Le Premier ministre sénégalais, Mahammad Boun Abdallah Dionne, a déclaré que le Sénégal, en signant à Kigali l’acte portant création de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC) a démontré à travers cet acte qu’il n’avait « pas peur de s’ouvrir » aux autres économies du continent. « Nous n’avons pas peur de nous ouvrir à d’autres pays, parce que nous sommes déjà dans le processus de la Zlec », a soutenu M. Dionne, lors d’une séance de réponses des ministres de son gouvernement aux ‘’questions d’actualité’’ des députés, jeudi à l’assemblée nationale. « Le président de la République l’a dit à Kigali en signant l’accord : tout est dans le...
(AFP 29/03/18)
L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a appelé la Tunisie à faciliter l'investissement privé afin de relancer la création d'emplois de qualité et réduire les inégalités, dans son premier rapport sur le pays publié jeudi. Après la révolution de 2011, le tourisme, touché par l'insécurité, et le secteur minier, secoué par des conflits sociaux, ont connu d'importants déboires qui ont accentué les difficultés économiques du pays. "La forte hausse de l'emploi et des salaires publics a soutenu la consommation privée, mais l'activité économique et les créations d'emplois dans le secteur privé sont restées...
(Jeune Afrique 29/03/18)
Si pour les services du FMI, la situation macroéconomique de la Grande Île s’est considérablement améliorée ces derniers mois, la compagnie publique d’eau et d’électricité Jirama continue de grever les finances publiques. « Une croissance soutenue et stable en dépit des chocs », une hausse des réserves de change, générant des liquidités « bien gérées » par la Banque centrale, un recul prévu de l’inflation… Le FMI est rarement dithyrambique, mais la déclaration publiée ce 28 mars, suite à la...
(Jeune Afrique 29/03/18)
Le fonds d’investissement appartenant à la famille royale change de raison sociale pour se nommer désormais Al Mada. Un changement qui marque l’aboutissement de la mutation profonde de ce holding, autrefois pilier de la place boursière casablancaise. « Bien sûr que ça fait quelque chose ! C’est un peu la fin d’une époque ». C’est ainsi que ce vieux routier du marché casablancais commente l’annonce du changement de raison sociale de la Société nationale d’investissement (SNI). Une décision rendue publique ce mercredi 28 mars, à l’issue d’un conseil d’administration qui restera dans les annales…
(AFP 28/03/18)
L'ancien président du Nigeria, Olusegun Obasanjo, a regretté mardi au Africa CEO Forum d'Abidjan que son pays ne fasse pas partie des 44 signataires de l'accord de Kigali (21 mars) créant une zone de libre-échange continentale (Zlec). "Seul quelqu'un du gouvernement peut répondre à la question" de savoir pourquoi le Nigeria n'a pas signé, a dit M. Obasanjo, au cours d'une conférence avec le président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa. L'ancien président nigérian considère que l'accord est un fait historique, estimant qu'il...
(AFP 28/03/18)
La holding de la famille royale marocaine, la Société nationale d'investissement (SNI), a annoncé mercredi avoir changé de nom pour devenir Al Mada, soulignant sa vocation de fonds d'investissement panafricain. La Conseil d'administration de la holding royale s'est "prononcé favorablement sur un changement de nom du fonds qui devient Al Mada", a souligné la SNI dans un communiqué. Ce changement de nom marque "l'aboutissement de la mutation profonde de la SNI engagée depuis 2014 et arrivée aujourd'hui à maturité", est-il précisé. La SNI a engagé ces dernières années une transformation pour passer de société industrielle à société de portefeuille...
(AFP 28/03/18)
Le groupe français Bolloré s'est déclaré mardi "déçu" et a réclame des indemnisations, après une demande l'encourageant à se retirer d'un grand projet de chemin de fer qui doit relier le Bénin au Niger. Le président béninois Patrice Talon a demandé au groupe français Bolloré et à son concurrent béninois Pétrolin de se "retirer, à l'amiable, du projet" ferroviaire et assure qu'ils seront "indemnisés de façon équitable". "Il semble aujourd’hui que la présence même du groupe (Bolloré) dans le projet...
(AFP 28/03/18)
Les présidents zimbabwéen Emmerson Mnangagwa et ghanéen Nana Akufo-Addo, tous deux accompagnés d'impressionnantes délégations, ont sillonné le Africa CEO Forum d'Abidjan lundi et mardi pour tenter de rassurer les investisseurs sur leurs pays respectifs ayant connu des crises majeures. "Zimbabwe is open for business", a martelé Mnangagwa, qui a succédé à Robert Mugabe resté 37 ans au pouvoir. "Après la transition politique dans la paix, la priorité du nouveau gouvernement est la relance de l'économie dévastée par 18 ans de sanctions qui ont eu un impact dévastateur sur chaque facette de notre pays; social, économique, politique", a-t-il souligné. La Zimbabwe devrait organiser des élections en juillet.
(AFP 28/03/18)
Deux ans déjà mais pas de sortie de crise en vue. Malgré ses efforts, le Mozambique ne parvient pas à se dépêtrer du scandale de sa "dette cachée", qui pèse sur la confiance des investisseurs, les performances de son économie et sa vie politique. La semaine dernière, les créanciers du pays ont sèchement rejeté la dernière offre du gouvernement pour restructurer 2,2 milliards de dollars de sa dette publique, dont il a suspendu depuis plus d'un an tous les remboursements. "Ce plan ne permet pas d'engager une discussion sérieuse en vue d'une solution réaliste", a tranché le groupe qui représente 80% des créanciers du Mozambique à l'issue d'une réunion à Londres avec son ministre des Finances, Adriano Maleiane.
(AFP 27/03/18)
La justice nigérienne a inculpé mardi plusieurs responsables de la société civile, écroués après une manifestation interdite qui avait dégénéré dimanche en violences avec la police, ont indiqué les médias locaux. Dimanche, 23 personnes dont quatre figures de la société civile ont été arrêtées. Selon des responsables du Collectif d'ONG, à l'origine de la protestation, les personnes incarcérées sont poursuivies notamment pour "organisation et participation à une marche interdite" et "complicité de dégradations de biens publics et privés".
(La Tribune 27/03/18)
La Banque centrale ougandaise vient d’alerter le gouvernement sur son niveau d’endettement et les risques liés à la hausse des coûts d’entretien d’une ardoise de 15,1 milliards de dollars, dont les deux tiers ont été contractés à l’international. Kampala pourrait se retrouver en situation de défaut de paiement, alors que sa croissance économique est loin d’avoir progressé entre 2016 et 2017. La situation de la dette ougandaise inquiète de plus en plus. En effet, les dettes de Kampala ont presque...
(La Tribune 27/03/18)
L'économie rwandaise devrait progresser cette année à 7,2%, pour atteindre 7,8% en 2019, contre 6,1% pour l'année 2017, a annoncé le FMI. La croissance stimulée par le secteur des services et le rebond de la construction sera un atout dans la stratégie du Rwanda de rejoindre le club des pays aux revenus intermédiaires d'ici à 2035. Le Fonds Monétaire internationale (FMI) a annoncé que l'économie du Rwanda devrait connaître une croissance solide cette année. L'annonce a été faite, le 23 mars à Kigali, lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre des Finances rwandais, Claver Gatete. Cette croissance robuste sera soutenue par l'agriculture, le secteur des services et le dynamisme...
(La Tribune 26/03/18)
Pour intensifier leur pression sur les dirigeants sud-soudanais dans la recherche d'une sortie de la guerre civile qui frappe le pays, les Etats-Unis viennent de prendre de nouvelles sanctions contre le pays. Cette fois-ci, ce sont les compagnies pétrolières et des départements d'Etats, soupçonnés de financer le conflit, qui sont pointés du doigt. Une décision critiquée par Juba qui l'a qualifié de ''contre-productive''. Les Etats-Unis ne relâchent pas leur pression mise sur le gouvernement du Soudan du Sud. Après l'embargo...
(La Tribune 26/03/18)
L'Etat mauritanien va bénéficier d'une aide d'un montant 24 millions de dollars de la part du Fonds monétaire international. Ce second décaissement intervient dans le cadre de l'appui du programme économique et financier mauritanien par la Facilité élargie de crédit. La dernière mission du Fonds monétaire international en Mauritanie, effectuée du 8 au 21 mars à Nouakchott, s'est révélée concluante pour le pays. A l'issue de la mission, le chef de l'équipe, Eric Mottu, a en effet annoncé dans une déclaration officielle que la Mauritanie bénéficiera d'un décaissement de 16,56 millions de DTS, soit environ 24 millions de dollars.
(Le Monde 26/03/18)
La signature de l’accord sur la Zone de libre-échange continentale (ZLEC) par 44 pays africains, mercredi 21 mars à Kigali, est un événement inédit. Certes, de nombreux commentateurs ont interprété l’absence du Nigeria parmi les signataires comme un demi-échec ; bien sûr, la présence sur la photo finale de la première puissance économique du continent eût été symboliquement forte. Mais à la vérité, tel n’était pas l’enjeu de ce sommet extraordinaire de l’Union africaine (UA) dans la capitale rwandaise. La...
(APA 24/03/18)
APA-Juba (Sud-Soudan)- Les Etats-Unis ont imposé des sanctions économiques aux compagnies opérant dans le secteur pétrolier au Soudan du Sud, accusées d’alimenter la guerre civile dans le pays. Le Trésor américain a annoncé les nouvelles sanctions, qui suivent celles imposées précédemment sur des personnalités du gouvernement et de l’opposition armée, qui « entravent le processus de paix au Soudan du Sud ». Cette mesure constitue une pression accrue de Washington sur les entreprises du secteur pétrolier bénéficiant du conflit en...
(AFP 24/03/18)
Le Fonds monétaire international (FMI) a validé vendredi le versement d'une tranche de prêt à la Tunisie pour un montant de 257,3 millions de dollars. Cela porte au total les déboursements du FMI à Tunis à 919 millions de dollars dans le cadre du programme d'aide sur quatre ans signé en 2016 en échange de réformes économiques. La Tunisie, en difficulté financière après plusieurs années de marasme économique, notamment dû à la chute du tourisme après une série d'attentats en...
(AFP 24/03/18)
L'agence Moody's a adressé un petit encouragement au président sud-africain Cyril Ramaphosa en maintenant la note financière de son pays un cran au-dessus de la catégorie spéculative, un mois après le départ de son contesté prédécesseur Jacob Zuma. Dans une note publiée dans la nuit de vendredi à samedi, Moody's a annoncé maintenir l'économie la plus industrialisée du continent africain dans la catégorie Baa3, mais a toutefois réévalué sa perspective de négative à stable. Ex-syndicaliste et homme d'affaires à succès, M. Ramaphosa a pris le contrôle du Congrès national africain (ANC)...
(La Tribune 23/03/18)
Le gouvernement gabonais vient d’annoncer une réforme de la législation pétrolière en vigueur. Une décision qui vise à rendre le secteur pétrolier gabonais plus attractif alors que l’économie du pays se relève à peine du crack pétrolier de 2014. Le Gabon s'apprête à réviser sa législation sur les hydrocarbures pour rendre le secteur plus attractif pour les investisseurs potentiels, a annoncé le ministère du Pétrole. Le cadre légal actuel garanti à l'Etat gabonais une participation minimale de 20% dans les...
(AFP 23/03/18)
Le Premier ministre tunisien Youssef Chahed a appelé, dans un discours au Parlement vendredi, à poursuivre les réformes dans le pays, soulignant qu'il était prêt à en payer le "prix politique". Youssef Chahed, neuvième chef de gouvernement depuis la révolution de 2011, est actuellement sous pression, plusieurs voix s'étant élevées pour réclamer un remaniement, en arguant des difficultés économiques de la Tunisie. "Nous mènerons les réformes, quel que soit le prix politique à payer", a déclaré le Premier ministre, à l'offensive, évoquant des privatisations, ainsi que des réformes des caisses sociales et de compensation.

Pages

(AFP 23/03/18)
Une vingtaine de supporters du Raja de Casablanca ont été condamnés à des peines de prison ferme suite à des violences fin février lors d'un match face au Kawkab de Marrakech, rapportent jeudi les médias marocains. Le tribunal de première instance de Marrakech a condamné 22 supporters à des peines allant de deux à quatre mois de prison ferme et en a acquitté 34, selon la même source. Ces troubles survenus pendant un match remporté à l'extérieur par le Raja face au Kawkab (3-0) ont causé d'importants dégâts matériels et fait 14 blessés parmi les forces de l'ordre. Quelque 65 supporters ont ensuite été arrêtés et placés en garde à vue pour "actes de vandalisme"...
(AFP 21/03/18)
La vue est une incongruité dans la capitale somalienne Mogadiscio. Peu après le lever du soleil, lorsque la chaleur est encore supportable, un groupe de femmes débarquent sur un terrain de football et enlèvent leurs encombrants hijabs pour révéler des maillots bleus ou verts. Le port d'épais collants sous les shorts pour cacher leurs jambes, et de voiles ou bonnets pour cacher leurs cheveux n'y fait rien, c'est sous les regards aussi désapprobateurs qu'intrigués de jeunes hommes, choqués par ces vêtements trop moulants pour la société somalienne, que les joueuses enchaînent les exercices. Toujours le sourire aux lèvres, conscientes de leur rôle de pionnières, elles zigzaguent entre des plots de couleur...
(AFP 27/02/18)
Le Kenya "mérite" d'organiser à nouveau le Safari Rally, en sommeil depuis 2002, à condition qu'il serve d'exemple pour la sécurité routière en Afrique, a affirmé mardi à Nairobi le président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), Jean Todt. M. Todt est aussi l'Envoyé spécial des Nations Unies pour la sécurité routière. Il souhaite que le Safari Rally soit "le pionnier et un exemple à suivre pour la sécurité routière sur le continent". Pour le président de la FIA,...
(AFP 22/02/18)
Trois grands attaquants sur le perron de l'Elysée: George Weah, Didier Drogba et Kylian Mbappé. L'ex-crack devenu président du Liberia, l'ex-capitaine des Eléphants de Côte d'Ivoire et la nouvelle star du PSG ont déjeuné avec Emmanuel Macron pour soutenir des projets sportifs en Afrique. Le sport peut être "un vecteur fort et dynamique pour l'Afrique", a souligné le chef de l'Etat français à l'issue d'un déjeuner qui a également rassemblé les présidents de la Fédération française de foot (FFF) Noël...
(AFP 17/02/18)
En Afrique du Sud, on connaît la signification du mot derby! La rencontre opposant Maritzburg United à l'AmaZulu a été brûlante vendredi, accouchant d'un carton rouge, de douze cartons jaunes et pas moins de 46 fautes en 90 minutes. Le Maritzburg United, vainqueur 2-0, a échappé au carton rouge malgré six avertissements, au contraire de son adversaire du jour, club de Durban situé à 80 kilomètres à peine de Pietermaritzburg, qui a dû terminer la rencontre à dix lorsque l'un...
(AFP 16/02/18)
Trente-huit membres des forces de l'ordre ont été blessés lors d'incidents durant un match opposant deux des principaux clubs de Tunisie, l'Espérance sportive de Tunis (EST) et l'Etoile sportive du Sahel, a indiqué jeudi le Ministère de l'Intérieur. Le match de la 18e journée de championnat, remporté 3-2 par l'EST, a du être brièvement interrompu à deux reprises, notamment en raison de fumigènes tirés par les supporters depuis les tribunes du stade de Radès, dans la banlieue de Tunis. Trente-huit membres des forces de sécurité ont été blessés, par des jets de fumigènes, de pierres, de chaises ou de morceaux de métal jetés...
(AFP 02/02/18)
La Confédération africaine de Football (CAF) a respecté les consignes de neutralité de la Fifa pour le processus de sélection du pays-hôte du Mondial-2026, en s'abstenant de prendre position publiquement en faveur du Maroc, vendredi à Casablanca. Le Maroc espérait que la 40e assemblée générale de la CAF soit l'occasion d'un soutien ouvert à sa candidature, présentée "au nom du continent africain" face au trio USA-Mexique-Canada. Mais à l'ouverture des débats, le président de la Fifa, Gianni Infantino, a appelé les délégués à respecter leur obligation de neutralité. "Je vous demande de tout faire pour que la procédure soit la plus saine...
(AFP 02/02/18)
Patrice Edouard Ngaissona, chef de la "coordination antibalaka", un groupe armé centrafricain, a été élu vendredi au comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) après un vote de l'assemblée générale réunie à Casablanca. "Le Maroc est une terre bénie pour moi aujourd'hui", a déclaré M. Ngaissona à l'AFP après le vote de l'assemblée générale de la CAF, organe où il siège en tant que président de la Fédération centrafricaine de football. Sa candidature au comité exécutif a recueilli...
(AFP 26/01/18)
Les différents acteurs de la crise qui secoue le football ivoirien se retrouveront très prochainement à Zurich sur invitation de la Fifa, a indiqué jeudi la Fédération ivoirienne de football (FIF). "La Fifa est soucieuse de promouvoir et de maintenir la stabilité et la paix entre et au sein de ses associations membres. Dans cet esprit et comme convenu lors du passage à Abidjan du représentant de la Fifa les 11 et 12 janvier, nous entendons inviter les représentants des...
(AFP 12/01/18)
Un émissaire de la Fifa était à Abidjan jeudi et vendredi pour se rendre compte de la situation de la fédération ivoirienne (Fif) en pleine crise. Le Suisse Veron Mosengo-Omba directeur régional Fifa pour l'Afrique et les Caraïbes a rencontré à la fois les dirigeants de la fédération mais aussi des représentants des clubs "frondeurs" qui réclament une assemblée générale extraordinaire afin de pouvoir révoquer le président de la Fif Augustin Sidy Diallo depuis l'élimination de la côte d'Ivoire du...
(AFP 04/01/18)
La Fédération ivoirienne de foot (FIF) est en pleine turbulences: des clubs et plusieurs groupements d'intérêts veulent une assemblée générale extraordinaire pour demander le départ du président de la FIF, après l'échec des Ivoiriens dans les qualifications au Mondial-2018. La fédération a elle-même annoncé mercredi avoir reçu une telle demande le 29 décembre, émanant de 38 des 76 clubs de 1re, 2e et 3e division, ainsi que de quatre "groupements d’intérêts membres de la FIF". Ces 42 membres reprochent au président de la FIF, Augustin Sidy Diallo, l'élimination de la sélection nationale de la course à la Coupe du monde en Russie.
(AFP 28/12/17)
Enfant des bidonvilles de Monrovia devenu star planétaire du foot dans les années 1990, George Weah a réalisé le rêve de sa seconde vie en devenant jeudi président du Liberia, pays traumatisé par la guerre civile, qu'il entend réconcilier avec lui-même. A 51 ans, l'ex-attaquant vedette du PSG et du Milan AC a largement remporté le second tour de l'élection présidentielle, avec 61,5% des voix face à son adversaire, le vice-président Joseph Boakai. Seul Africain à avoir remporté le Ballon d'or, en 1995, Weah était largement absent du pays pendant la guerre civile qui a fait quelque 250.000 morts entre 1989 et 2003.
(AFP 26/12/17)
Le milieu de terrain ivoirien de Manchester City Yaya Touré (34 ans) veut sortir de sa retraite internationale pour rejouer avec les "Eléphants", a annoncé son agent mardi. "@YayaToure a décidé de revenir en équipe nationale de Côte d'Ivoire. Il veut remporter un autre trophée avec les Eléphants", a tweeté l'agent Dimitri Seluk. Touré, qui a représenté son pays à 97 reprises, n'a plus joué avec les Eléphants depuis septembre 2016. Le milieu, qui avait remporté la Coupe d'Afrique des...
(AFP 22/12/17)
C'est la tempête à la fédération ivoirienne de football (FIF) après l'élimination des "Eléphants" sur la route du Mondial-2018: des frondeurs demandent la tête du président Sidy Diallo, qui assure tenir fermement la barre. "Sidy démission!" ont crié une partie des spectateurs après la déroute à domicile contre le Maroc (2-0) lors de la dernière journée des qualifications pour la Coupe du Monde. L'élimination après trois participations consécutives a fait mal, surtout deux ans à peine après le titre continental...
(AFP 05/12/17)
Le contrat du Belge Hugo Broos, sélectionneur du Cameroun, ne sera pas renouvelé, a annoncé la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) dans un communiqué, mardi. "Le Comité de normalisation (de la Fécafoot) décide de mettre fin au contrat de travail de M. Hugo Broos", écrit la Fécafoot dans une note d'information obtenue par l'AFP. Le comité de normalisation, mis en place après la dissolution de l'exécutif de la Fécafoot, indique que cette décision prendra effet "à compter de l'expiration de...
(AFP 01/12/17)
Cheikhou Kouyaté (défenseur du Sénégal, au micro de la chaîne RTS): "Le tirage est difficile mais c'est jouable. Contre la Pologne, la Colombie et le Japon, le Sénégal fera face à des nations ayant l'habitude de jouer la Coupe du monde. Mais ça se jouera sur le terrain et cette génération a envie de se battre pour faire mieux que celle de 2002 (quarts de finale). Nous pensons aller jusqu'en finale, c'est l'ambition de ce groupe". Cheikh Ndoye (milieu du...
(AFP 01/12/17)
Odion Ighalo, attaquant du Nigeria: "C'est un groupe difficile pour nous, mais les autres équipes aussi vont devoir se méfier du Nigeria. On peut sortir de cette poule. On a ce qu'il faut pour sortir du groupe. L'Islande ne va pas se laisser faire après ce qu'ils ont montré à l'Euro, où ils avaient surpris une équipe comme l'Angleterre." Gernot Rohr, sélectionneur du Nigeria: "Nous sommes dans un groupe interessant avec des équipes mieux classées que nous par la Fifa...
(AFP 15/11/17)
Le Belge Marc Wilmots et la Fédération de Côte d'Ivoire ont mis un terme "d'un commun accord" à la mission du sélectionneur qui a échoué à qualifier les Eléphants à la Coupe du monde 2018, ont annoncé mercredi les deux parties. "Aujourd'hui il a été décidé de commun accord de mettre fin à ma collaboration avec la Fédération de football de Côte d'Ivoire", a indiqué l'ancien entraîneur des Diables Rouges sur son compte Twitter. "Je tiens à vous remercier, supporters, joueurs, staff et dirigeants et je vous souhaite le meilleur pour le futur", a-t-il ajouté.
(AFP 12/11/17)
Le Maroc s'est qualifié pour la Coupe du monde 2018 en Russie en allant battre 2 à 0 une Côte d'Ivoire en manque d'arguments dans un match couperet, samedi au stade Houphouët-Boigny à Abidjan. Le poids de l'enjeu était sans doute trop lourd à porter pour "Les Eléphants", qui devaient impérativement s'imposer pour accrocher un quatrième Mondial d'affilée après 2006, 2010 et 2014. Les anciens sur le terrain, le capitaine Gervinho et n'ont pas été capables de guider leurs jeunes coéquipiers. En face, il y avait le Maroc, machine bien organisée, façonnée par le maître Hervé Renard.
(AFP 11/11/17)
Ils y sont! Les Sénégalais ont assuré leur qualification pour le Mondial-2018, le second de leur histoire, après un succès plein de réalisme obtenu en Afrique du Sud (2-0), vendredi à Polokwane. Les "Lions de la Teranga", qui sont restés invaincus dans ces éliminatoires en cinq matches, auront l'occasion en Russie de marcher sur les traces de leurs illustres prédécesseurs de 2002. Autour du sélectionneur Bruno Metsu et de leur attaquant El-Hadji Diouf, ils avaient alors atteint les quarts de finale, battant la France en poule et éliminant la Suède en huitièmes.

Pages

(AFP 19/03/18)
"Quand j'étais petite, la plupart des gens m'évitaient: ils pensaient qu'ils allaient devenir blancs du jour au lendemain". Monalissa tient aujourd'hui sa revanche. Elle est montée sur le podium lors du premier concours Miss albinos au Zimbabwe, destiné à lutter contre les préjugés et les violences visant cette minorité. "Les enfants se moquaient de moi dans la rue, et les hommes me huaient", raconte à l'AFP cette jeune femme aux longs cheveux bruns lissés, retenus par une couronne scintillante. Vendredi soir, c'est au contraire sous les applaudissements que Monalissa Manyati a défilé en tenues de soirée et traditionnelle avec douze autres candidates au titre de Miss albinos Zimbabwe. Elle a été élue deuxième dauphine. Sithembiso...
(AFP 06/03/18)
Le chanteur de pop marocain Saad Lamjarred, mis en examen en octobre 2016 dans une affaire de viol présumé à Paris, se prépare à rentrer au Maroc "cette semaine", a-t-on appris mardi de sources concordantes. La vedette âgée de 32 ans a annoncé lundi sur le réseau social Instagram qu'elle se rendrait "provisoirement au Maroc dans les prochains jours", son "cher pays", pour y présenter son nouveau titre "Ghazali Ghazali".
(AFP 27/02/18)
La chanteuse de pop égyptienne Sherine Abdel Wahab a été condamnée mardi à six mois de prison pour avoir dénigré le Nil en plaisantant sur la qualité de son eau, selon des sources judiciaires. Populaire dans le monde arabe, cette chanteuse à succès a écopé de cette peine, prononcée par un tribunal du Caire, pour avoir "diffusé de fausses informations" et "troublé l'ordre public". La peine de prison prononcée est suspensive le temps de l'appel, moyennant le versement d'une caution...
(AFP 19/02/18)
Figure emblématique du cinéma africain des années 1980-2000, le réalisateur burkinabè Idrissa Ouédraogo est décédé dimanche à Ouagadougou à l'âge de 64 ans, laissant une oeuvre d'une quarantaine de films primés dans les plus grands festivals. "C'est un baobab qui s'est effondré", a réagi le comédien burkinabè Gérard Sanou. "C'était le maestro du cinéma burkinabè. C'est douloureux, une perte inestimable pour nous et pour l'Afrique toute entière", a déploré Rasmané Ouédraogo, l'un des principaux acteurs du film "Tilaï" ("La loi"),...
(APA 08/02/18)
Le cinéaste Mahamat Saleh Haroun, primé au festival de Cannes en 2010, qui était ministre de la culture et du tourisme depuis un an au Tchad, a été démis jeudi de ses fonctions par un décret gouvernemental. M. Saleh Haroun, qui a longtemps vécu en France, "a été appelé à d'autres fonctions (…). Djibert Younous (lui même ancien ministre de la Culture, ndlr) est nommé ministre de la jeunesse, des sports, de la culture et du développement touristique", selon un...
(Jeune Afrique 24/01/18)
Deux ans après son élection, le chef de l’État burkinabè affiche des résultats encourageants. Malgré un contexte social et sécuritaire tendu qui l’oblige à des entorses budgétaires, il entend appliquer le plan d’investissement présenté en 2016. Roch Marc Christian Kaboré l’admet : la tâche pour transformer l’économie de son pays s’avère plus délicate que prévu. Dès sa prise de fonctions, le 29 décembre 2015, le président a été confronté à des vents défavorables, notamment les grèves dans le secteur public, les...
(AFP 23/01/18)
Légende sud-africaine du jazz et figure de la lutte contre l'apartheid, le trompettiste et chanteur Hugh Masekela est décédé mardi à l'âge de 78 ans, suscitant une pluie d'hommages pour saluer sa musique "intemporelle" et son engagement politique. "C'est avec une immense tristesse que la famille de Ramapolo Hugh Masekela annonce son décès. Après une courageuse bataille contre un cancer de la prostate, il est décédé paisiblement à Johannesburg, entouré de ses proches", a annoncé sa famille. Le président sud-africain...
(AFP 17/01/18)
Douze films sont au programme du premier festival cinématographique queer en Tunisie, qui veut à travers l'art faire une place aux minorités sexuelles et défendre leurs droits, dans une société où l'homosexualité reste illégale et réprouvée. Organisé par Mawjoudin, une association tunisienne qui défend les droits des personnes LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres), ce festival de quatre jours a débuté lundi à Tunis. Cet évènement, le premier du genre dans le pays, prévoit la diffusion de courts-métrages de 15 à 20 minutes, réalisés en Tunisie et dans tout le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord.
(AFP 13/12/17)
L'écrivain d'origine camerounaise Patrice Nganang était toujours détenu ce mardi, près d'une semaine après son interpellation, sa garde à vue ayant été prolongée de 48 heures lundi, a annoncé son avocat. L'écrivain se préparait mardi soir à passer sa sixième nuit en détention à la police judiciaire de la capitale camerounaise, Yaoundé. "Son bon de garde à vue a été renouvelé (lundi) de 48 heures par le procureur de la République", a déclaré à l'AFP son avocat, Me Emmanuel Simh...
(AFP 07/12/17)
Le président français Emmanuel Macron s'est dit "prêt" mercredi à ce que Paris restitue les crânes d'insurgés algériens tués au XIXe siècle par l'armée française et conservés au Musée de l'Homme à Paris, un geste attendu à Alger. "Je souhaite qu’on ravive la relation avec le travail mémoriel entre nos deux pays, que la restitution des crânes soit décidée, je la déciderai, je suis prêt", a déclaré le chef de l'Etat français au site d'informations TSA ("Tout sur l'Algérie"). TSA devait publier dans l'après-midi l'intégralité de cet entretien.
(AFP 07/12/17)
Une "oeuvre éphémère" érigée à Douala (sud du Cameroun) par une artiste française demandant pardon au peuple camerounais pour les méfaits de la colonisation française a été détruite jeudi par des activistes, moins de 24 heures après sa mise en place, a appris l'AFP de sources concordantes. Trois activistes, dont André Blaise Essama, connu localement pour ses actions contre les monuments montrant des personnalités françaises au Cameroun, ont fait tomber l'installation conçue par la française Sylvie Blocher, a-t-on appris de...
(AFP 05/12/17)
Martiniano Abaga Elé Ndoho, alias "Maele", icône de la musique équatoguinéenne des années 1980, s'est éteint le 1er décembre à Madrid à l'âge de 59 ans, des suites d'une longue maladie, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Le gouvernement de Guinée équatoriale a exprimé lundi soir sur son site officiel sa "consternation" et a "déploré" la disparition de l'artiste musicien, auteur et compositeur, célèbre dans toute l'Afrique centrale et en Espagne. Martiniano Abaga Elé Ndoho, artistiquement connu sous le nom...
(AFP 02/12/17)
Les Rencontres de Bamako, biennale africaine de la photographie, qui se sont ouvertes samedi en présence de plusieurs dizaines de photographes du continent et d'Europe, célèbrent cette année la "fierté" de l'Afrique. La commissaire de cette onzième édition, Marie-Ann Yemsi, a expliqué lors de la cérémonie d'ouverture au Musée national de Bamako l'avoir intitulée "Afrotopia", en référence à l'essai publié en 2016 par l'intellectuel sénégalais Felwine Sarr, pour exalter la créativité du continent, appelé à inventer lui-même son avenir. Elle...
(AFP 28/11/17)
La maison du fondateur de la secte islamiste Boko Haram, devenue un groupe jihadiste sanglant, sera transformée en musée, a annoncé mardi un membre du gouvernement, qui espère perpétuer le devoir de mémoire d'un conflit qui ravage le Nigeria depuis près de dix ans. Mohammed Yusuf, un prêcheur musulman charismatique, a fondé son mouvement islamiste radical dans un quartier de Maiduguri, capitale de l'Etat du Borno, dans le nord-est du Nigeria en 2001. Il drainait à l'époque de nombreux membres, souvent de jeunes étudiants, déçus par la corruption de leurs leaders et par le pouvoir en place, qui se rassemblaient...
(AFP 11/11/17)
Le public des Journées cinématographiques de Carthage (JCC), a réservé vendredi à Tunis un accueil enthousiaste à un documentaire tunisien explicite et déjanté sur la situation de la communauté LGBT dans le pays, où l'homosexualité est un crime. "C'était génial, si ce film peut passer, alors bien sûr on peut en diffuser de nombreux autres", s'est enthousiasmé un des spectateurs, Sikander, à la sortie de "Au-delà de l'ombre". La salle de 500 places n'a pas suffi à accueillir la foule...
(AFP 10/11/17)
La police sud-africaine a annoncé jeudi avoir ouvert, sur plainte des services de renseignement du pays, une enquête sur le journaliste Jacques Paw, qui vient de sortir un livre à charge contre la présidence Zuma. "The president’s keepers" ("les Gardiens du président"), publié le mois dernier, dépeint un sombre tableau de la présidence de Jacob Zuma, accusant le gouvernement et certains services de l'Etat de corruption, d'incompétence et de népotisme. Il détaille comment d'importantes sommes d'argent public ont été transférées sur les comptes bancaires de faux espions. Son travail révèle également comment le chef de l'Etat s'est débarrassé de ses adversaires au sein des institutions politiques et de sécurité de l'Etat...
(AFP 06/11/17)
L'éditeur d'un livre explosif sur la corruption au sein du gouvernement du président sud-africain Jacob Zuma a refusé lundi de retirer l'ouvrage de la vente et de supprimer des passages, comme l'exigeaient les services secrets sud-africains. "Votre affirmation selon la quelle le livre +regorge d'inexactitudes+ n'est pas étayé" par le moindre élément, a estimé la maison d'édition Tafelberg dans une lettre adressée par ses avocats à l'Agence de sécurité d'Etat. "Votre demande pour un retrait de "+tous ces passages qui...
(AFP 02/11/17)
Le président burundais Pierre Nkurunziza a récemment instauré un contrôle strict des fameux tambours du Burundi, qui sont désormais "interdits" aux femmes et dont l'usage sera rigoureusement encadré par les autorités, selon un décret présidentiel dont l'AFP a pris connaissance jeudi. "Il est strictement interdit aux personnes de sexe féminin de battre le tambour; elles peuvent néanmoins exécuter les danses folkloriques féminines en accompagnement au jeu du tambour", précise le texte, dès son préambule. De même, tous les groupes qui...
(Le Monde 31/10/17)
Dans son dernier roman, l’écrivain togolais enrage du sort réservé à son pays et à ses femmes, traquées par des « brutes » sans morale. Il y a de rares moments, dans la vie d’un écrivain, où l’actualité mondiale semble converger pour donner foi et raison d’être à son œuvre. Cela a probablement été le cas, le jeudi 5 octobre, pour le romancier togolais Théo Ananissoh. Ce jour-là, aux Etats-Unis, éclatait l’affaire Harvey Weinstein, du nom de ce producteur de cinéma dont un article du New York Times révélait les turpitudes, l’accusant de profiter de son pouvoir à Hollywood pour harceler sexuellement...
(AFP 26/10/17)
Dans la tradition locale, elles sont une pièce essentielle du culte des ancêtres. Les cérémonies dites de "retournement" des morts battent leur plein à Madagascar, malgré les craintes sanitaires qu'elles suscitent en pleine épidémie de peste. Un samedi ensoleillé dans le village d'Ambohijafy, à quelques encablures de la capitale Antananarivo. Derrière le drapeau national blanc, rouge, vert, la procession défile dans les rues dans une joyeuse ambiance de carnaval, direction le cimetière. Pour les centaines d'habitants de la petite bourgade, c'est l'heure sacrée du "famadihana".

Pages

(AFP 30/03/18)
Jusque-là, leur duel était resté plutôt discret. Mais six mois après leur passation de pouvoir, les frictions politiques qui opposent le nouveau président de l'Angola Joao Lourenço et son prédécesseur Jose Eduardo dos Santos ont éclaté au grand jour. En prenant les rênes du pays, l'ex-ministre de la Défense Lourenço a décrété la rupture avec les trente-huit ans du règne sans partage de M. dos Santos, qu'il avait fidèlement servi. A un pays en pleine crise pour cause de chute des cours du pétrole, il a promis un "miracle économique" et l'éradication de la corruption et du népotisme reprochés à l'ancien régime. Un à un, la plupart des chefs des institutions et des entreprises publiques...
(La Tribune 29/03/18)
Alors que le dialogue inter-togolais sous la houlette du président ghanéen se poursuit, dans la douleur, la coalition de l'opposition a tenu à faire connaître au pouvoir les limites à ne pas franchir. Pour Brigitte Adjamagbo-Johnson et les siens, pas question d'un autre mandat pour Faure Gnassingbé, déjà engagé dans son troisième mandat au pouvoir. Pour la coalition des 14 partis politiques de l'opposition au Togo, on pourrait ''dialoguer'' de tout sauf d'une autre candidature de Faure Gnassingbé en 2020. L'opposition s'est catégoriquement déclaré ce début de semaine contre cette possibilité qualifiant même l'idée d'une escroquerie politique. « C'est vraiment immoral, c'est une escroquerie politique », a laissé entendre Brigitte Adjamagbo-Johnson, coordonnatrice de la coalition de l'opposition, lors d'une conférence...
(La Tribune 29/03/18)
Le match pour remporter le fauteuil de la présidence de l’UDPS aura lieu devant la justice. Par hommes liges interposés. Les hostilités ont été déclenchées par ce procès, renvoyé à la semaine prochaine entre Jean Marc Kabund et Tharcisse Loseke. L’un et l’autre déploient leurs manœuvres en faveur d’un poker judiciaire, médiatique et politique qui devrait opposer Félix Tshisekedi et Bruno Tshibala. Faites vos jeux ! Les avocats des deux parties ont fait valoir leurs arguments lors de l'audience de...
(Jeune Afrique 29/03/18)
La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris dira le 13 juin si elle accède ou non à la demande d’extradition de François Compaoré formulée par les autorités du Burkina Faso, qui souhaitent l’entendre dans l’affaire de l'assassinat du journaliste d’investigation Norbert Zongo, en 1998. C’est d’une voix presque inaudible que François Compaoré lance aux juges parisiens : « Je refuse d’être remis aux autorités burkinabè. » Dans une salle d’audience surchauffée, ce mercredi 28 mars, figurent en...
(Jeune Afrique 29/03/18)
L'accident a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi à Douéra, près d'Alger. Ce drame survient alors que le collectif des médecins résidents est engagé dans un bras-de-fer tendu avec le gouvernement sur des revendications salariales et statutaires. Le drame aurait pu être rangé dans la catégorie des fait divers, sauf qu’il intervient en pleine grogne des médecins en Algérie. Trois femmes, dont deux médecins résidentes – la troisième est vétérinaire-, sont décédées dans la nuit de mardi...
(Jeune Afrique 29/03/18)
Trente ans après l’assassinat de cette figure de l’ANC en France, le 29 mars 1988, le mystère demeure sur l’identité de son auteur et de ses potentiels commanditaires… Quelques secondes ont suffi. Pas de doute, les assassins savaient ce qu’ils faisaient. Une exécution au modus operandi aussi terrible que précis : quatre balles tirées au visage puis une dernière dans la nuque. Ce 29 mars 1988, vers 9 h 45, policiers et secouristes ont beau foncer toutes sirènes hurlantes en direction du 28,...
(Jeune Afrique 29/03/18)
Véritable arme du gouvernement sous Ben Ali, la torture policière persiste en Tunisie. Une situation que les observateurs nationaux et internationaux expliquent par la persistance de l’impunité des forces de sécurité, qui pousse de plus en plus de victimes à garder le silence. « L’impunité » des forces de sécurité est au centre des attentions en Tunisie. Alors que des ONG demandent depuis une semaine au gouvernement de mettre fin à « l’impunité qui prévaut en matière de violations des...
(Jeune Afrique 29/03/18)
Le 26 mars 1984 s'éteignait Ahmed Sékou Touré, le premier président de la Guinée indépendante, après un règne d'un quart de siècle. Trente-quatre plus tard, son bilan suscite toujours la controverse parmi les Guinéens. Si certains se souviennent avant tout de son « Non à De Gaulle », d'autres rappellent les nombreuses exactions de l'ancien chef de l'État. Sékou Touré : le héros et le tyran. C’est ainsi que l’historien guinéen Ibrahima Baba Kaké avait intitulé l’ouvrage (paru en 1984 aux éditions Jeune Afrique) qu’il a consacré au premier président guinéen, Sékou Touré.
(Jeune Afrique 29/03/18)
Mis en examen le 21 mars, Nicolas Sarkozy nie farouchement avoir bénéficié des largesses du « Guide » libyen. Retour sur une idylle qui a tourné à l’aigre. Nicolas Sarkozy a raison. Quand il dit « c’est la France, c’est la fonction de président de la République qui est en cause », il reconnaît – à son corps défendant – que sa mise en examen peut déclencher le plus gros scandale de la Ve République française. Le candidat Sarkozy a-t-il...
(Jeune Afrique 29/03/18)
Le 9 mars dernier, le président kenyan Uhuru Kenyatta et son adversaire, Raila Odinga, ont créé la surprise en échangeant une poignée de main, après des mois d'affrontements. Mais l'unité nationale ne pourra se faire qu'avec des hommes politiques capables de se fixer des limites pour arriver au pouvoir et s’y maintenir. Tribune. Ils se sont rencontrés. Ils ont échangé une belle poignée de main devant les caméras et fait une déclaration conjointe appelant à la fin de leurs différends...
(Jeune Afrique 29/03/18)
Si pour les services du FMI, la situation macroéconomique de la Grande Île s’est considérablement améliorée ces derniers mois, la compagnie publique d’eau et d’électricité Jirama continue de grever les finances publiques. « Une croissance soutenue et stable en dépit des chocs », une hausse des réserves de change, générant des liquidités « bien gérées » par la Banque centrale, un recul prévu de l’inflation… Le FMI est rarement dithyrambique, mais la déclaration publiée ce 28 mars, suite à la...
(Jeune Afrique 29/03/18)
Les participants du forum sur les réformes institutionnelles, qui s’est terminé mardi à N’Djamena, ont adopté un texte préconisant un renforcement des pouvoirs du président. L’opposition avait boycotté les discussions. « Le socle de la nouvelle République a été posé. Mieux, tout le dispositif institutionnel qui devrait porter l’État refondé a été étudié […] dans toutes ses subtilités », s’est réjoui Idriss Déby Itno, ce mardi, lors de la clôture du Forum national inclusif sur les réformes institutionnelles. Renforcement du pouvoir présidentiel Le texte adopté pose les bases des réformes à venir, au premier rang desquelles un virage vers un régime présidentiel « intégral », les participants du forum...
(Jeune Afrique 29/03/18)
Le fonds d’investissement appartenant à la famille royale change de raison sociale pour se nommer désormais Al Mada. Un changement qui marque l’aboutissement de la mutation profonde de ce holding, autrefois pilier de la place boursière casablancaise. « Bien sûr que ça fait quelque chose ! C’est un peu la fin d’une époque ». C’est ainsi que ce vieux routier du marché casablancais commente l’annonce du changement de raison sociale de la Société nationale d’investissement (SNI). Une décision rendue publique ce mercredi 28 mars, à l’issue d’un conseil d’administration qui restera dans les annales…
(Jeune Afrique 29/03/18)
Près d’un mois après son arrivée à Paris, Bruno Tshibala n’est toujours pas rentré à Kinshasa. De sources concordantes, des raisons de santé ont contraint le Premier ministre de la RDC à prolonger son séjour. Il a notamment subi une nouvelle opération à l’œil gauche en urgence, le 15 mars. Bruno Tshibala n’a plus remis les pieds dans ses bureaux de la primature depuis près d’un mois. Que fait-il à Paris depuis le 3 mars ? Pourquoi n’a-t-il toujours pas...
(La Tribune 28/03/18)
Les débats longs et houleux se sont en réalité nourris des inimitiés politiques et des sensibilités personnelles. La catharsis nationale des douleurs pendant les années noires risque d’être stoppée nette par ce vote des parlementaires qui met un terme au mandat de quatre ans de l’Instance Vérité et Dignité (IVD). Au-delà, c’est tout le processus de justice transitionnelle qui prend un sérieux coup de frein. Symbole de l'ambiance électrique de ces débats de deux jours entamés samedi 24 mars, les députés d'Ennahda (islamo-conservateurs) et du Courant démocratique ont préféré claquer la porte de l'Hémicycle que de participer au vote.
(La Tribune 28/03/18)
La retraite présidentielle forcée risque de ne pas être de tout repos pour Jacob Zuma. Après plusieurs tergiversations, la justice sud-africaine a décidé de renvoyer l’ancien président sud-africain devant les tribunaux pour fraude, blanchiment d’argent et corruption dans l’affaire Thint-Thales. L’audience fixée au 6 avril prochain devrait acter de façon formelle, la mise en accusation de Jacob Zuma ainsi que de responsables du groupe français à l’époque des faits. «Mister Scandal» va-t-il se tirer d’affaire comme pour les plus de...
(AFP 28/03/18)
Deux ans déjà mais pas de sortie de crise en vue. Malgré ses efforts, le Mozambique ne parvient pas à se dépêtrer du scandale de sa "dette cachée", qui pèse sur la confiance des investisseurs, les performances de son économie et sa vie politique. La semaine dernière, les créanciers du pays ont sèchement rejeté la dernière offre du gouvernement pour restructurer 2,2 milliards de dollars de sa dette publique, dont il a suspendu depuis plus d'un an tous les remboursements. "Ce plan ne permet pas d'engager une discussion sérieuse en vue d'une solution réaliste", a tranché le groupe qui représente 80% des créanciers du Mozambique à l'issue d'une réunion à Londres avec son ministre des Finances, Adriano Maleiane.
(Jeune Afrique 27/03/18)
Lors d'un récent passage à Paris, Trésor Nzila Kendet, directeur exécutif de l'Observatoire congolais des droits de l'homme, et Christian Mounzeo, coordonnateur de la campagne « Publiez ce que vous payez au Congo », ont livré à Jeune Afrique leur regard sur l’état actuel du Congo-Brazzaville. Interview croisée. « Pas facile » d’être défenseur de l’environnement et des droits humains au Congo-Brazzaville, souffle Christian Mounzeo, coordonnateur de la campagne « Publiez ce que vous payez au Congo ». Les bureaux...
(Jeune Afrique 27/03/18)
Situation dans le Sahel, collaboration avec l’Algérie, retour des combattants de Daesh, coordination avec les services étrangers… Le patron du BCIJ se met à table. Il est le visage de la lutte antiterroriste au Maroc, et il l’était avant même la création du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ). Abdelhak Khiame, 58 ans, qui menait, en tant que patron de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), les enquêtes les plus importantes (y compris celles liées au terrorisme), a l’habitude...
(RFI 27/03/18)
La classe politique gabonaise est en deuil. Jules Aristide Bourdes Ogouliguendé, ancien président de l'Assemblée nationale sous Omar Bongo dont il est devenu un des principaux opposants, est décédé d'une maladie dans une clinique à Libreville. Il a combattu Bongo père, dont il a d'abord été ministre, puis Bongo fils. La disparition de Jules Aristide Bourdes Ogouliguendé a plongé toute la nation dans la tristesse. La télévision nationale a ouvert son 20 heures par la triste nouvelle. Juriste et chef de parti, Ogouliguendé a soutenu Jean Ping lors de la présidentielle de 2016.

Pages