Dimanche 18 Février 2018
(AFP 17/02/18)
L'Etat gabonais a rompu vendredi son contrat avec la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), filiale au Gabon de l'entreprise française Veolia, pour "dégradation de la qualité du service rendu aux usagers". "L'Etat gabonais a mis fin à la convention de concession qui le liait à la SEEG-Veolia", seule entreprise au Gabon à distribuer l'eau et l'électricité et qui avait vu son bail reconduit pour cinq ans en mars 2017, indique un communiqué du ministère gabonais des Eaux et Forêts publié vendredi. "Aujourd'hui victime d'une expropriation brutale de la part de l'Etat gabonais, Veolia examine les conséquences juridiques de cette situation et attend du Gabon...
(Jeune Afrique 16/02/18)
La compagnie camerounaise a mis en place un ambitieux plan de relance, combinant chasse aux coûts et recentrage sur le réseau domestique, qui a porté ses fruits : entre 2016 et 2017 Camair-co a presque doublé le nombre de ses passagers, tout en réduisant son déficit d'exploitation. Il s’en est fallu de peu pour Camair-Co : la compagnie camerounaise, créée en 2011, dont la dette avait atteint les 35 milliards de francs CFA (49 millions d’euros) fin 2016, a frôlé la banqueroute. Mais son plan de relance, porté par Ernest Dikoum, qui a pris les commandes de l’entreprise en août 2016, et servi par l’engagement de l’État à apurer la dette , porte ses fruits, ce que confirme son rapport...
(AFP 16/02/18)
Le Parlement tunisien a validé jeudi la nomination d'un nouveau gouverneur pour la banque centrale, Marouane El Abassi, ex-économiste de la Banque mondiale, après la démission la veille de son prédécesseur en raison d'une polémique. "Mes principales inquiétudes sont l'inflation, le déficit de la balance de paiements, et l'économie parallèle", a déclaré devant le Parlement M. Abassi, qui était depuis 2010 le représentant de la Banque mondiale en Libye. "Ce sont les défis les plus importants et les plus difficiles",...
(AFP 15/02/18)
Le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, dont le gouvernement a demandé la révocation après le classement de la Tunisie sur une liste noire en matière de blanchiment d'argent, a annoncé sa démission mercredi soir. "J'ai présenté ma démission (au chef du gouvernement Youssef Chahed) pour ouvrir la voie à une nouvelle génération de gouverneurs", a déclaré Chedly Ayari aux côtés de M. Chahed, selon de courtes images de la télévision nationale. Le chef du gouvernement a pour sa...
(RFI 15/02/18)
A Abidjan, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly doit donner ce 14 février sa première conférence de presse depuis sa prise de fonction il y a un an. Le chef du gouvernement ivoirien reviendra sur son action passée et les questions sociales, politiques et économiques, dont la récente loi fiscale sur laquelle le gouvernement vient de faire machine arrière. Après la levée de bouclier des petites et grandes entreprises qui ont vu dans l'annexe fiscale 2018 une décision périlleuse pour...
(AFP 14/02/18)
Le groupe public pétrolier algérien Sonatrach et la société italienne d'ingénierie et exploration pétrolière et gazière Saipem, filiale du géant Eni, ont annoncé avoir signé mercredi à Alger un accord réglant une série de litiges qui les opposaient. Le contenu de l'accord, paraphé par les PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, et de Saipem, Stefano Cao, n'a pas été dévoilé. Il met "un terme aux procédures en cours" concernant plusieurs contrats entre les deux entreprises, notamment celui d'une installation gazière -comprenant unités de liquéfaction de gaz, de séparation d'huile et de production de condensats- à Hassi Messaoud (800 km au sud d'Alger), ont indiqué Sonatrach et Saipem dans un communiqué commun.
(Jeune Afrique 13/02/18)
De 1979 à 2017 dans le cadre de la coopération Japon-Burkina, plus de 347 milliards de francs CFA ont été investis. Selon Tamotsu Ikezaki, le diplomate nippon à Ouagadougou, qui a révélé l'information, cette coopération a été marquée par diverses réalisations notamment dans les secteurs agricole, éducatif, sanitaire et infrastructurel. La coopération bilatérale et multilatérale entre le Burkina Faso et le pays du ''Soleil levant'' est au beau fixe. Depuis plus de quatre décennies, ces deux pays entretiennent des relations...
(La Tribune 13/02/18)
Sur fond de crise sociale généralisée, le gouvernement tchadien vient de débloquer 12,3 milliards de francs CFA pour payer une partie de sa dette intérieure au bénéfice des seuls opérateurs offrant des biens et services à l'Etat, appelés «bons de commandes administratives». Les grandes entreprises, elles, devraient patienter le temps que l'Etat prépare les 40 milliards qui leur sont prévus à titre de compensation. Les patrons des PME tchadiennes se frottent déjà les mains. Le ministre tchadien des Finances et...
(AFP 13/02/18)
Cinq agents de la Banque centrale tunisienne ont été arrêtés pour blanchiment d'argent et corruption, et deux d'entre eux écroués dans le cadre d'une enquête pour trafic de devises, a indiqué le parquet lundi. Ces arrestations interviennent alors que la Banque centrale fait déjà face à une demande de révocation de son gouverneur. Une sixième personne, extérieure à la Banque centrale, est "toujours recherchée", a indiqué à l'AFP le porte-parole du parquet, Sofiene Sliti. Les suspects sont notamment accusés d'avoir changé des petites coupures de 5, 10 et 20 euros en grosses coupures de 200 et 500 euros sans enregistrer ces opérations...
(Jeune Afrique 13/02/18)
Un paiement de 310 milliards de francs CFA est attendu dans les prochaines semaines dans le cadre du règlement de la dette intérieure. Un plan de remboursement qui devrait dans un premier temps concerner 177 PME gabonaises. L’État gabonais a annoncé ce vendredi 9 février la signature d’une « convention de règlement définitif de sa dette intérieure avec un ensemble de créanciers constitués sous la forme d’un Groupement d’intérêt économique (GIE), et dont le chef de file est le groupe...
(RFI 13/02/18)
C’est la quatrième semaine du procès de Khalifa Sall et les audiences ont repris ce lundi matin au palais de justice de Dakar. Khalifa Sall et les sept autres prévenus sont soupçonnés de détournement de deniers publics, ils risquent jusqu’à dix ans de prison en cas de condamnation. Dans une salle d’audience comble où près de 1 000 personnes assistent au procès, ce sont les avocats de la défense qui ont interrogé les prévenus. A la barre, Khalifa Sall a particulièrement critiqué l’Etat. S’il affirme être...
(APA 12/02/18)
APA - NDjamena (Tchad) - Le gouvernement tchadien a débloqué près de 13 milliards de FCFA pour payer la dette intérieure, précisément, les impayés des biens et services des opérateurs économiques, a-t-on appris, lundi, de sources proches du ministère des finances et du budget. L’opération de paiement pourrait débuter cette semaine, ont précisé les mêmes sources. Par cette action, le gouvernement souhaite soulager les opérateurs économiques, relancer l’économie nationale et répondre à certaines urgences sociales supportées par les opérateurs économiques. Les 13 milliards FCFA concernent uniquement les opérateurs qui offrent des biens et services à l’Etat...
(AFP 12/02/18)
Le Maroc a connu un nombre record de touristes en 2017 avec 11,35 millions de visiteurs, soit 10% de plus que l'année précédente, dépassant pour la première fois la barre des 11 millions. Cette progression concerne les principaux marchés émetteurs du royaume (France, Espagne, Allemagne), alors que les "marchés émergents" comme la Chine et le Brésil ont enregistré de "fortes croissances", a précisé dans un communiqué le ministère du Tourisme. Les recettes touristiques en devises ont, elles, atteint 69,7 milliards de dirhams en 2017 (6,16 milliards d'euros) contre 64,2 milliards de dirhams (5,67 milliards d'euros) une année auparavant. Selon ce bilan officiel, le volume des nuitées a également augmenté de 15% pour un taux d’occupation de 43%...
(AFP 10/02/18)
Le Gabon a annoncé vendredi un plan de remboursement de 77 % de sa dette intérieure, au moment, où, selon le FMI, le pays traverse une conjecture économique et des conditions financières "difficiles". "L’effort de remboursement est conséquent. Il porte sur un montant de 310 milliards FCFA, soit 77 % du montant total de la dette initiale évaluée à 400 milliards FCFA. Au final, 177 entreprises gabonaises (...) en bénéficieront. Les PME seront particulièrement privilégiées", indique un communiqué de la...
(La Tribune 10/02/18)
La Banque mondiale vient d'exhorter les autorités ivoiriennes à œuvrer pour rattraper le retard technologique de leur pays. Dans un rapport publié jeudi 8 février à Abidjan, l'institution de Bretton Woods a estimé qu'il s'agit d'une condition indispensable pour que le pays intègre le club des pays émergents d'ici à 2020. Dans son rapport présenté ce jeudi dans la capitale ivoirienne Abidjan, la Banque mondiale a invité les dirigeants de la Côte d'Ivoire à œuvrer pour rattraper le retard technologique de leur pays, condition selon l'institution, pour devenir un pays émergent d'ici à 2020. «Pour réussir et maintenir sa bonne trajectoire de croissance, l'économie ivoirienne doit s'ouvrir davantage à l'extérieur tout en élargissant les compétences...
(APA 10/02/18)
APA - Lagos (Nigeria) - Le Nigeria est sur le point de créer une nouvelle compagnie aérienne nationale, a déclaré le Ministre d’Etat à l’aviation, Hadi Sirika. M. Sirika a confié jeudi aux journalistes à Lagos que cette compagnie nationale sera mise sur pied d’ici 2019. "Je dirai que nous sommes très proches de la mise sur pied de cette entreprise nationale. Ce serait certainement dans le premier mandat de cette administration", ont rapporté les médias locaux, citant le ministre...
(AFP 10/02/18)
La République démocratique du Congo, premier producteur mondial de cobalt, veut multiplier par cinq sa taxe sur ce minerai rare très prisé dans les nouvelles technologies, d'après son nouveau code minier dont l'AFP a eu copie vendredi. La loi, qui prévoit aussi de "taxer les super-profits" des géants du secteur en RDC, est en attente de promulgation par le président congolais Joseph Kabila. Le taux de la redevance sur les "métaux stratégiques" est porté à 10% dans la dernière version...
(AFP 09/02/18)
Le Tchad ne connaîtra pas de nouvelles mesures d'austérité cette année, a promis le ministre des Finances tchadien, alors que le pays est en proie à une importante grogne sociale après la mise en oeuvre de réformes contraignantes début 2018. "Il n'y aura pas d'autres coupes (dans les salaires des fonctionnaires) pour l'année", a indiqué le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Sabre Fadoul, dans un entretien jeudi à l'AFP. Le gouvernement a coupé en janvier de 50% les...
(AFP 09/02/18)
La République démocratique du Congo, premier producteur mondial de cobalt, minerai très utilisé par les nouvelles technologies, veut porter à 10% la taxe sur les "métaux stratégiques" dans son nouveau code minier dont l'AFP a eu copie vendredi. La loi est en attente de promulgation par le président congolais Joseph Kabila. Le taux de la redevance sur les "métaux stratégiques" est porté à 10% dans la dernière version adoptée en commission mixte paritaire Assemblée-Sénat le 27 janvier, contre 5% dans le projet de loi initial examiné en décembre à l'Assemblée, puis en janvier au Sénat.
(APA 09/02/18)
APA - Harare (Zimbabwe) - Les exportations du Zimbabwe ont crû de 36% pour atteindre 3,8 milliards de dollars américains en 2017, grâce à l’impact des mesures prises en 2016 par la Reserve Bank of Zimbabwe (RBZ) pour encourager les exportations. Le gouverneur de la RBZ , John Mangudya, a indiqué mercredi dans sa déclaration de Politique monétaire 2018 que les exportations étaient passées de 2,8 milliards de dollars en 2016 à 3,8 milliards de dollars l’an dernier, grâce à des facilités d’incitation à l’exportation évaluées à 500 millions de dollars par la Banque centrale. "Depuis sa création en 2016, le programme d’incitation à l’exportation a renforcé la compétitivité des exportations zimbabwéennes et contribué de manière significative...

Pages