Dimanche 21 Janvier 2018

RDC: une dizaine de personnes enlevées dans l'est

RDC: une dizaine de personnes enlevées dans l'est
(AFP 12/01/18)
Route principale à Beni en RDC

Une dizaine de personnes dont un journaliste congolais ont été enlevées jeudi par de présumés rebelles ougandais musulmans dans une région troublée de l'est de la République démocratique du Congo, ont déclaré des responsables locaux.

"Une dizaine de personnes ont été emportées par les présumés ADF à l'entrée de la ville hier (jeudi) vers 18h30" à Beni, a déclaré à l'AFP Gilbert Kambale, président de la société civile locale.

Ces présumés rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) ont bloqué les véhicules qui revenaient de Kasindi pendant un temps avant d'amener les otages parmi lesquels le journaliste Jadot Mangwengwe, directeur de la radio Graben Beni, une station régionale, a-t-il expliqué.

"Nous exigeons la libération des otages", a ajouté M. Kambale qui affirme avoir "alerté les autorités locales sur un éventuel mouvement des ADF du nord vers le sud" avant cette incident.

Interrogé par l'AFP, le maire de la ville de Beni a confirmé ces enlèvement : "c'est triste mais vrai. Les gens ont été emportés".

Dans la région de Beni et ses environs, des ADF sont accusés d’avoir tué 14 Casques bleus tanzaniens. Les autorités congolaises et la Mission des Nations unies en RDC (Monusco) accusent les ADF d'avoir tué plus de 700 civils depuis octobre 2014.

Les ADF sont l'un des nombreux groupes armés actifs dans le Nord-Kivu et le Sud-Kivu, les deux provinces orientales de la RDC frontalières de quatre pays (Ouganda, Rwanda, Burundi, Tanzanie) et de trois grands lacs (Edouard, Kivu et Tanganyika).

A la fin du mois de décembre, l'armée ougandaise avait annoncé avoir lancé des attaques contre des camps de l'ADF en République démocratique du Congo, dans une opération conjointe avec l'armée congolaise. Les forces ougandaises avaient dit avoir tué près de 100 combattants des ADF dans l'opération.

Commentaires facebook