Samedi 27 Mai 2017

RDC: le nouveau gouvernement investi malgré la contestation

RDC: le nouveau gouvernement investi malgré la contestation
(RFI 17/05/17)
Le Premier ministre, Bruno Tshibala et les membres de son gouvernement lors de son investiture à l'Assemblée nationale à Kinshasa.

Le nouveau gouvernement congolais a été investi dans le chahut par le Parlement, mardi 16 mai. La plénière a débuté sur fond de contestation et a vu les membres du Regroupement des députés du rassemblement (RDR) quitter la salle quand le nouveau Premier ministre, Bruno Tshibala, a pris la parole.

D'entrée de jeu, les membres du Regroupement des députés du Rassemblement (RDR) sont passés à l'attaque. Ces élus de l'opposition la plus radicale ont recouru aux sifflets et aux vuvuzelas pour perturber la plénière, mécontents du rejet de leur motion par laquelle ils avaient demandé à l'Assemblée nationale d'éconduire le Premier ministre, Bruno Tshibala. Selon eux, ce dernier a été nommé en violation de l'accord du 31 décembre.

Salle évacuée

Les députés RDR ont ensuite évacué la salle pendant que le Premier ministre prenait la parole à la demande d'Aubin Minaku, le président de l'Assemblée nationale. Bruno Tshibala a alors promis d'organiser de bonnes élections : « Je tiens à affirmer l’ambition, la volonté et la détermination du gouvernement d’union nationale d’offrir au peuple congolais les meilleures élections de son histoire, dans les délais convenus ».

Commentaires facebook