Vendredi 15 Décembre 2017

Madagascar: le président veut réformer la Constitution, la société civile refuse

Madagascar: le président veut réformer la Constitution, la société civile refuse
(RFI 05/10/17)
Le président malgache Hery Rajaonarimampianina

A Madagascar, alors que le président de la République Hery Rajaonarimampianina s'est dit favorable à une modification de la Constitution, les organisations de la société civile haussent le ton. Pour elles, ce projet de modification de la Constitution « révèle une volonté de se prolonger au pouvoir ». Elles estiment qu’une modification de la Constitution engendrerait un report l'élection présidentielle – prévue à la fin 2018 – et pourrait même mener à une crise politique.

Si l'on s'en tient à la Constitution actuelle, l'élection présidentielle devrait se tenir entre le 24 novembre et le 24 décembre 2018. Un délai trop court pour organiser un scrutin à deux tours, avance le président Héry Rajaonarimampianina, qui souhaite donc une modification.

« Ce n'est pas à un pouvoir sortant de réviser la Constitution », rétorquent à l'unisson les organisations de la société civile. Harijaona Andriamora Niaina est le coordinateur du mouvement Rohy, qui regroupe 76 organisations dans tout le pays. A ses yeux, « vu le contexte historique et le comportement des acteurs politiques de Madagascar », la modification souhaitée par le président serait « source d’une nouvelle crise. Une porte ouverte pour des risques électoraux ».

Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171005-madagascar-le-president-veut-reformer...

Commentaires facebook