Lundi 18 Décembre 2017

Libye: fermeture du champ pétrolier de Sharara, le plus grand du pays

Libye: fermeture du champ pétrolier de Sharara, le plus grand du pays
(RFI 04/10/17)
La Libye subit de lourdes pertes à cause des fermetures répétées des terminaux pétroliers. Ici, l'intérieur de la raffinerie d'al Zawiya. © Shawn Baldwin/Bloomberg via Getty Images

La production du pétrole est toujours arrêtée depuis dimanche dans le champ pétrolier de Sharara, le plus grand du pays situé à l'ouest, et dirigé par une milice qui dépend du gouvernement de Tripoli. Pour l'instant, les raisons de cette fermeture restent ambiguës, mais la Libye subit de lourdes pertes à cause des fermetures répétées des terminaux pétroliers.

C'est ce que déplore le président de la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC). Mostapha Sonallah a donné une conférence de presse lundi à Tripoli où il a indiqué que la fermeture du champ de Charara entre la mi-août et jusqu'à la réouverture début septembre avait coûté le pays 308 millions de dollars.

Sonallah a déploré les conditions sécuritaires et la mainmise des milices sur les sources de pétrole : résoudre les problèmes causés par des groupes qui « trouvent toujours une excuse pour perturber la production, c'est désormais notre seule occupation », a-t-il souligné tout en rappelant que la Libye « ne vit que de son pétrole ».

La production sur les champs pétroliers de l'ouest du pays est régulièrement arrêtée en raison de blocages imposés par des milices faisant office de gardes des installations pétrolières, pour réclamer des rémunérations ou pour des motivations politiques.

Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171003-libye-fermeture-champ-petrolier-shara...

Commentaires facebook