Jeudi 19 Octobre 2017

L'énergie au coeur de la visite du Premier ministre russe au Maroc

L'énergie au coeur de la visite du Premier ministre russe au Maroc
(AFP 11/10/17)
Le roi du Maroc Mohamed VI (G) et le premier ministre russe Dimitri Medvedev (D)

La Russie et le Maroc veulent renforcer leur coopération dans le domaine énergétique, a affirmé mercredi à Rabat le Premier ministre russe Dimitri Medvedev en évoquant notamment un "projet très prometteur de livraison de gaz liquéfié".

"Le potentiel de notre coopération est très vaste", a-t-il dit au cours d'un bref point de presse pendant une visite à Rabat, marquée par la signature d’accords concernant l'énergie, l'agriculture, les technologies de pointe, la recherche et développement, etc.

Le Premier ministre russe a souhaité que sa visite "inaugure une nouvelle page" dans les échanges entre les deux pays, "notamment une coopération nouvelle dans le domaine énergétique".

"Je pense à cet égard au projet très prometteur de livraison de gaz naturel liquéfié pour répondre aux besoins de l’économie marocaine", a-t-il dit.

"Nous sommes en train de discuter d’autres coopération dans le domaine de l’énergie nucléaire ou les énergies renouvelables", a-t-il ajouté sans donner davantage de précisions.

Lors d'une visite à Rabat fin septembre, le ministre russe de l'Energie, Alexandre Novak, avait évoqué la construction d'un terminal gazier et d'un gazoduc au Maroc, selon des médias russes et marocains.

Il avait aussi évoqué, selon les mêmes sources, des négociations menées par les groupes énergétiques russes Gazprom et Novatek pour des livraisons de gaz.

Dépourvu d'hydrocarbures, le royaume veut diversifier ses sources d’énergie et envisage notamment "la réalisation sur le site de Jorf Lasfar (ouest), d’un terminal de gaz naturel liquéfié (GNL) à partir de 2019", selon le ministère marocain de l'Energie.

Mercredi, le Premier ministre russe a aussi rencontré le roi Mohammed VI.

M. Medvedev a également souligné que les discussions menées avec son homologue marocain Saad Eddine El Othmani ont aussi ouvert "de nouveaux créneaux, comme la coopération dans le domaine des livraisons de produits militaires ou encore dans le domaine sécuritaire".

Rabat a multiplié ces dernières années les rapprochements avec Moscou. En mars 2016, la visite du roi du Maroc en Russie avait été marquée par le lancement d'un "partenariat stratégique approfondi" entre les deux pays.

Les échanges entre Rabat et Moscou ont atteint 2,5 milliards de dirhams (225 millions d'euros) en 2015. La balance commerciale reste déficitaire pour le royaume. Le Maroc exporte principalement vers la Russie des produits agricoles, notamment des agrumes et importe essentiellement des hydrocarbures.

Commentaires facebook