Israël rappelle son ambassadeur au Caire pour des "raisons de sécurité" | Africatime
Vendredi 24 Février 2017

Israël rappelle son ambassadeur au Caire pour des "raisons de sécurité"

Israël rappelle son ambassadeur au Caire pour des "raisons de sécurité"
(AFP 14/02/17)
Le Caire.

Israël a temporairement rappelé son ambassadeur en Egypte, l'un des deux seuls pays arabes à avoir signé des accords de paix avec l'Etat hébreu, "pour des raisons de sécurité", ont indiqué mardi les services de renseignement israéliens.

"Pour des raisons de sécurité, le personnel de l'ambassade d'Israël n'a pas été autorisé à retourner au Caire", affirme un communiqué du Shin Beth.

Le communiqué ne précise pas quand le personnel de l'ambassade du Caire avait quitté l'Egypte.

Mais le quotidien britannique The Telegraph, le premier à avoir publié l'information mardi, affirme que l'ambassadeur David Govrin est en Israël depuis la fin 2016.

Plusieurs attaques ont récemment secoué l'Egypte, dont un attentat contre une église dans le centre du Caire qui a fait 26 morts en décembre

Israël a ouvert en septembre 2015 une nouvelle ambassade au Caire, quatre ans après de violentes manifestations devant sa représentation diplomatique qui avaient mené à l'évacuation de son personnel.

L'Egypte est devenue en 1979 le premier pays arabe (et l'un des deux seuls à ce jour avec la Jordanie) à avoir signé un accord de paix avec Israël. Les relations entre les deux pays ont touché le fond après la chute du président Hosni Moubarak quand une foule de manifestants a pris d'assaut l'ambassade d'Israël, le 9 septembre 2011.

Des responsables israéliens affirment régulièrement que la coopération en termes de sécurité est au beau fixe depuis l'arrivée au pouvoir d'Abdel Fattah al-Sissi, artisan de la destitution à l'été 2013 du président islamiste Mohamed Morsi.

David Govrin avait présenté en août 2016 ses lettres de créance au président Abdel Fattah al-Sissi.

Commentaires facebook