Dimanche 22 Octobre 2017

Experts de l'ONU assassinés en RDC: un suspect arrêté, un autre en fuite

Experts de l'ONU assassinés en RDC: un suspect arrêté, un autre en fuite
(RFI 15/04/17)
Zaida Catalan (d) et Michaël Sharp (g), experts de l'ONU tués au Kasaï en RDC.

Plus d'un mois après l'enlèvement et le meurtre de deux enquêteurs de l'ONU au Kasaï-Central en RDC, deux hommes ont été arrêtés, mais l'un d'eux est parvenu à prendre la fuite, indique ce vendredi 14 avril le plus haut procureur militaire du pays.

C'est un nouveau développement dans l'affaire du meurtre des 2 experts de l'ONU, disparus le 12 mars et dont les corps avaient été retrouvés il y a deux semaines dans le Kasaï-Central.

Deux suspects ont été arrêtés, selon l'auditeur général militaire congolais, le général Joseph Ponde. L'un de ces suspects, Mbaye Kaba-Sele Daniel, a été transféré vers Kananga, mais l'autre a pu s'échapper. Ses gardiens, quatre policiers, accusés d'avoir facilité son évasion, sont aux arrêts.

« Nous avons réussi à mettre la main sur deux suspects supposés avoir donné la mort aux deux experts de l'ONU, rapporte le général Ponde. Les deux suspects nous les avons confiés à la police pour la garde jusqu'à ce qu'ils soient transférés, ramenés sur Kananga. Ce sont ces policiers-là qui ont donc laissé partir un des suspects que nous avions arrêté. Actuellement ces policiers sont à Kananga depuis jeudi où ils sont en train d'être auditionnés par des magistrats militaires. Le cinquième, c'est-à-dire, l'OPJ [officier de police judiciaire, ndlr] qui a auditionné les suspects au moment où ils étaient encore entre les mains de la police, va arriver bientôt sur Kananga et il nous dira ce qui s'est passé. »

Commentaires facebook