Mercredi 18 Octobre 2017

Congo: plan présidentiel pour désarmer la région du Pool

Congo: plan présidentiel pour désarmer la région du Pool
(AFP 04/10/17)
Le président congolais Denis Sassou Nguesso

Le président congolais Denis Sassou Nguesso a annoncé la création de "couloirs humanitaires" dans le Pool et proposé de racheter les armes des "jeunes égarés" dans cette région au sud de Brazzaville qui a replongé dans la violence en avril 2016.

"On va créer des couloirs humanitaires pour que ces jeunes gens sortent avec leurs armes", a déclaré le président, en recevant amardi une délégation de sages et de religieux du Pool.

"On va racheter leurs armes pour qu’avec cet argent ils puissent organiser une petite vie. On ne leur prendra pas gratuitement leurs armes. L’Etat pourra les racheter. Il faut qu’ils sortent avec leurs armes, même les armes de chasse", a insisté le chef de l’Etat congolais, qualifiant les insurgés de "jeunes égarés armés".

"La plupart d’entre eux sont des pauvres jeunes gens enrôlés dans les sectes. On ne tuera personne parce que la Constitution de notre pays interdit la peine de mort", a-t-il poursuivi.

A ses interlocuteurs qu’il rencontrait pour la première fois, M. Sassou Nguesso a affirmé que les couloirs humanitaires seront créés "sans délai", sans toutefois préciser les modalités.

Le Pool a replongé dans les violences juste après la présidentielle de mars 2016 remportée par le président Sassou Nguesso, une victoire très contestée par l’opposition.

Le gouvernement accuse le chef de la rébellion, le Pasteur Ntumi et ses ex-combattants ninjas, de perpétrer des exactions sur les populations dans cette région où au moins 138.000 personnes sont en détresse, selon l'ONU.

Commentaires facebook