Cameroun : la crise anglophone ne faiblit pas | Africatime
Jeudi 27 Avril 2017

Cameroun : la crise anglophone ne faiblit pas

Cameroun : la crise anglophone ne faiblit pas
(Jeune Afrique 18/04/17)
Des manifestants bloquent une route à Bamenda, le 8 décembre 2016.

Lundi 10 avril, le bâtonnier de l'Ordre des avocats au barreau du Cameroun a appelé à une levée de la grève des avocats anglophones. Une invitation qui n'a pas fait l'unanimité. Ce mouvement de protestation, lancé en octobre, est à l'origine de la crise que traversent actuellement les régions anglophones du pays.

Le 10 avril, Maître Jackson Ngnie Kamga, bâtonnier de l’Ordre des avocats au barreau du Cameroun, a annoncé l’arrêt de la grève des avocats anglophones et la reprise des activités pour le 2 mai. Cette déclaration survient quelques semaines après l’annonce de mesures prises par le gouvernement, fin mars, en vue de satisfaire les grévistes. Une partie d’entre eux a salué les avancées réalisées par le pouvoir central, mais le communiqué du bâtonnier ne satisfait pas tous les protagonistes.

D’après le site d’informations en ligne Koaci, Eyambe Elias Ebai, président de l’association des avocats de la Meme (Sud-Ouest) et Harmony Bobga, chef de file des avocats du Nord-Ouest, ont signé un communiqué dans lequel ils rejettent l’appel du bâtonnier à stopper le mouvement.

Commentaires facebook