Dimanche 25 Juin 2017

Cameroun anglophone: trois évêques comparaissent devant un tribunal de Bamenda

Cameroun anglophone: trois évêques comparaissent devant un tribunal de Bamenda
(RFI 18/04/17)
Un avocat devant le tribunal de grande instance de Yaoundé. (Photo d'illustration)

Au Cameroun, trois évêques ont été sommés de comparaître, vendredi 21 avril, devant un tribunal de Bamenda pour leur rôle éventuel dans la grève des écoles anglophones. Les parties civiles reprochent aux prélats et à trois directeurs d'établissement catholiques de ne pas être intervenus pour demander aux parents d’envoyer leurs enfants en classe. Les plaignants réclament donc 150 milliards de francs CFA de dommages et intérêts. Cette convocation ou « citation directe » s'inscrit dans la crise qui secoue le Cameroun anglophone depuis plusieurs mois.

La citation directe est tombée il y a quelques jours, en pleine semaine sainte. Six personnalités catholiques, dont trois évêques, sont donc attendues, ce vendredi 21 avril, au tribunal de première instance de Bamenda.

Les parties civiles - un groupe de parents dont les enfants seraient scolarisés dans des écoles catholiques - soutiennent que les prélats n'ont pas tout fait pour assurer la reprise des cours dans les établissements en grève depuis des mois.

Commentaires facebook