Samedi 20 Janvier 2018

Togo

(AFP 18/11/17)
Après trois mois de manifestations rassemblant des milliers d'opposants au régime Gnassingbé, la mobilisation populaire ne faiblit pas au Togo, sur fond de discrètes médiations pour réunir pouvoir et opposition autour de la même table. Comme presque chaque semaine depuis fin août, ils étaient des milliers à battre le pavé dans les rues de Lomé et d'autres villes du pays jeudi et vendredi, criant des slogans hostiles au président Faure Gnassingbé et à son entourage. La coalition de 14 partis d'opposition à l'origine de la contestation avait appelé à trois nouvelles journées de marche jusqu'à samedi...
(RFI 18/11/17)
L’opposition togolaise continue de mettre la pression en organisant des manifestations pour réclamer le retour à la Constitution de 1992 et le départ du président Faure Gnassingbé. Pendant ce temps, les préparatifs d'un dialogue se poursuivent. La délégation ghanéenne est partie mercredi 15 novembre. Elle a rencontré le chef de l'Etat ainsi qu'une délégation des 14 partis de l'opposition. Vendredi, Alpha Condé, en tant que président de l'Union africaine, a réaffirmé sur RFI sa disponibilité à résoudre la crise au Togo et va recevoir dans les jours à venir les différents acteurs de la crise togolaise, dont les partis d'opposition.
(Le Monde 18/11/17)
Selon l’ONU, quelque 650 personnes ont franchi la frontière afin d’échapper aux militaires à l’extrême nord du Togo. Le flux est mince mais il ne tarit pas. En l’espace d’une journée, jeudi 9 novembre, environ 200 Togolais supplémentaires ont trouvé asile à Chereponi, au Ghana. Selon le dernier recensement du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), ils seraient désormais 650 à avoir emprunté des chemins de traverse depuis Mango, dans l’extrême nord du Togo, afin d’échapper à la répression en cours. Depuis le mois d’août, le Togo est secoué par des manifestations qui mobilisent dans tout le pays des dizaines de milliers de personnes demandant le départ du président, Faure Gnassingbé, et qui ont fait plus d’une quinzaine...
(AFP 17/11/17)
Des milliers d'opposants au régime de Faure Gnassingbé ont manifesté au Togo pour la deuxième journée consécutive vendredi, démontrant une nouvelle fois que la mobilisation populaire ne faiblit pas après trois mois de crise politique, a constaté un correspondant de l'AFP. La coalition de 14 partis d'opposition à l'origine de la contestation avait appelé à trois nouvelles journées de mobilisation jusqu'à samedi, pour réclamer des réformes institutionnelles en profondeur et surtout le départ de M. Gnassingbé, héritier d'une famille au pouvoir depuis plus de 50 ans. Et comme presque chaque semaine depuis fin août, des milliers de personnes ont répondu présent jeudi et vendredi dans les rues de la capitale Lomé...
(La Tribune 16/11/17)
Face aux impacts de la crise sociopolitique qui secoue le pays depuis trois mois, les autorités togolaises prennent leurs dispositions pour rassurer les investisseurs de tous horizons et les opérateurs économiques. Lors d'une réunion tenue ce mardi, le premier ministre togolais a évoqué des mesures prises par le gouvernement. Mais ce jeudi encore et ce pour trois jours, l'opposition est encore dans la rue en dépit des annonces de dialogue. La crise sociopolitique au Togo depuis le 19 août 2017 est évidement néfaste pour l'économie du Togo et le gouvernement en a conscience. Lors d'une réunion du Comité de concertation entre l'Etat et le secteur privé tenue ce mardi 14 novembre 2017...
(Jeune Afrique 16/11/17)
Un émissaire du président ghanéen a rencontré mardi, à Lomé, les principaux leaders politiques togolais. Une rencontre qui a permis aux acteurs de dessiner les contours du dialogue annoncé entre pouvoir et opposition. L’arrivée à Lomé, le 14 novembre, du ministre ghanéen de la Sécurité a été tenue secrète jusqu’au dernier moment. Pour rencontrer Albert Kan-Dapaah, des représentants du parti au pouvoir et une délégation de la coalition formée par 14 partis politiques de l’opposition, à l’origine du mouvement de contestation qui agite le pays depuis bientôt trois mois, se sont succédé dans un grand hôtel de la capitale au cours de ce qu’on pourrait appeler une réunion préparatoire au dialogue.
(Jeune Afrique 16/11/17)
Pourtant médiateur - avec ses pairs guinéen et ghanéen Alpha Condé et Nana Akufo-Addo - dans la crise togolaise, Alassane Ouattara refuse pour le moment de recevoir les opposants à Faure Gnassingbé. Le président ivoirien préconise de laisser son homologue togolais mettre en œuvre toutes les réformes institutionnelles auxquelles il s’est engagé. Il justifie également sa décision par la désunion qui règne au sein de l’opposition, Jean-Pierre Fabre et Tikpi Atchadam n’ayant, selon lui, pas la même approche.
(RFI 16/11/17)
Randgold vient de présenter ses résultats pour le troisième trimestre 2017. Ils sont moins bons que ceux du deuxième trimestre, mais la compagnie aurifère espère atteindre ses objectifs de production prévue pour l’année en cours. De passage à Paris en début de semaine, le directeur exécutif de Randgold, Mark Bristow, a réaffirmé son ambition de devenir un acteur majeur du métal jaune dans certains pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale. Cela fait 20 ans que Rangold Resources exploite l’or au Mali, son premier pays d’implantation en Afrique de l’Ouest. L’année dernière, un contentieux a opposé le groupe à l’administration fiscale. Un bras de fer qui est allé jusqu’à la fermeture des bureaux de la compagnie à Bamako, rouverts après...
(AFP 14/11/17)
L'opposition togolaise a qualifié mardi de "déclaration de guerre", les récents propos du président Faure Gnassingbé accusant ses détracteurs d'être responsables des violences des manifestations de ces derniers mois, et a réclamé une "enquête internationale sur les crimes qui se produisent au Togo". Les leaders d'une coalition de 14 partis politiques ont accusé le chef de l'Etat d'avoir "déclaré la guerre au peuple togolais" avec l'intention "de semer les germes de la division et de la haine dans le but de dresser l’armée contre le peuple".
(La Tribune 14/11/17)
En visite vendredi dernier dans l'Ogoua au nord de la capitale Lomé, le chef de l'Etat togolais Faure Gnassingbé n'a pas manqué de rendre hommage à l'armée dans sa gestion de la crise que traverse le pays, tout en rappelant que c'est l'opposition qui est responsable des dégâts causés au cours des manifestations de ces derniers mois. Même s'il ne tient plus de discours à la nation, l'on commence petit à petit à deviner ce que le chef de l'Etat togolais pense de la crise sociopolitique que traverse son pays depuis le 19 août 2017. Après le discours aux militants de son parti politique, Union pour la République (UNIR), le 28 octobre dernier à Tsévié lors du congrès statutaire, au...
(AFP 13/11/17)
L'opposition togolaise a appelé dimanche soir à trois nouvelles journées de manifestations contre le pouvoir du président Faure Gnassingbé, qui fait face depuis près de trois mois à une contestation populaire dans tout le pays. "Travailleurs, étudiants, lycéens, collégiens... Rejoignons très nombreux la contestation nationale du peuple souverain" jeudi, vendredi et samedi dans tout le Togo, a déclaré dans un communiqué Eric Dupuy, porte-parole de la coalition de 14 partis d'opposition à l'initiative des manifestations. Selon M. Dupuy, les chefs de l'opposition avaient prévu de se rendre à Sokodé, Bafilo et Mango, trois villes du nord qui ont été le théâtre de violents affrontements entre forces de l'ordre et manifestants depuis fin août. "Mais le gouvernement nous a notifié qu’il...
(Xinhua 13/11/17)
Le président togolais Faure Gnassingbé est allé renouveler, vendredi, sa "confiance totale" aux forces armées togolaises, et les appeler à "se comporter toujours en soldats responsables" face aux provocations et aux menaces dans le pays. C'était dans une allocution lors de sa visite, vendredi, dans le 2e secteur militaire au camp du 3e régiment d'infanterie de Témédja, une importante base militaire dans le nord du Togo, a rapporté la télévision nationale TVT dans son édition de la soirée. "Aujourd'hui, je suis avec vous pour vous renouveler ma confiance totale", a déclaré Faure Gnassingbé au parterre de forces de défenses et de sécurité réunies à cette occasion, "nous saurons ensemble répondre à toute menace ou action terroriste qui pourrait toucher notre...
(Jeune Afrique 13/11/17)
Après environ trois mois de crise, le gouvernement togolais a annoncé le 6 novembre 2017 l’ouverture d’un dialogue avec l’ensemble de la classe politique. Une semaine après cette annonce, petit tour d’horizon des réactions de quelques leaders politiques du pays. La réaction de Jean-Pierre Fabre était – avec celle de Tikpi Atchadam, leader du Parti national panafricain – la plus attendue au lendemain de l’annonce d’un dialogue politique. Le président du principal parti d’opposition, l’Alliance nationale pour le changement, dont le contrôle judiciaire dans l’affaire des incendies des marchés de Lomé et de Kara en janvier 2013 a été levé en guise de mesure d’apaisement, s’est montré ouvert mais très prudent à l’idée de dialoguer avec le pouvoir pour trouver...
(AFP 13/11/17)
Le Togo s'est largement imposé 6 à 0 face à l'Ile Maurice, en match amical, dimanche au stade de Kégué à Lomé. Laba Kodjo Fo-Doh a été le grand artisan du succès togolais. L'attaquant du club marocain de RS Berkane a réussi un quadruplé aux 26e, 44e, 87e et 90e minutes. Mathieu Dossevi (18e) et Emmanuel Adebayor (78e) ont été les autres buteurs des "Eperviers".
(AFP 11/11/17)
Le président togolais Faure Gnassingbé a accusé vendredi l'opposition d'être responsable des violences qui ont fait au moins 16 morts en deux mois et demi de mobilisation populaire contre son régime, lors d'un déplacement dans une caserne militaire. "Le Togo est actuellement perturbé par des manifestations, qui, loin d’être pacifiques comme l’autorise la loi, ont été souvent d’une très grande violence", a déclaré le chef de l'Etat, en visite au camp militaire Témédja, à environ 200 km au nord de Lomé. "Ceux et celles qui organisent ces manifestations portent la lourde responsabilité des victimes que les participants ont faites et des dégâts qu’ils ont causés", a-t-il affirmé dans un discours retransmis à la télévision nationale. M. Gnassingbé a notamment accusé...
(RFI 11/11/17)
Le président togolais Faure Gnassingbé a accusé vendredi 10 novembre l'opposition d'être responsable des violences qui ont fait au moins 16 morts en deux mois et demi de mobilisation populaire contre son régime, lors d'un déplacement dans une caserne militaire. Le chef de l'Etat était en visite au camp militaire Témédja, à environ 200 km au nord de Lomé. Son discours a été retransmis à la télévision nationale. « Notre pays, le Togo, est actuellement perturbé par des manifestations, qui, loin d’être pacifiques comme l’autorise la loi, ont été souvent d’une très grande violence. Ceux et celles qui organisent ces manifestations portent la lourde responsabilité des victimes que les participants ont faites et des dégâts qu’ils ont causés. Ce fut...
(Jeune Afrique 10/11/17)
La coalition des 14 partis de l’opposition a achevé jeudi trois jours de manifestations à Lomé et dans plusieurs villes du pays. Un podium d'artistes a été la cible de tirs, à Lomé, mais, pour la première fois depuis le début des mouvements de contestations, il n y a eu aucun mort dans le pays. De nouvelles manifestations sont prévues la semaine prochaine. Gouvernement et opposition se sont montrés satisfaits à l’issue des trois jours de manifestations du « front démocratique », coalition de 14 partis politiques à l’origine du mouvement de contestation dans le pays. Des milliers de Togolais ont manifesté dans 17 villes à travers le pays pour réclamer un retour à la Constitution de 1992. Brigitte Kafui...
(Le Point 10/11/17)
La population pousse, le régime de Faure Gnassingbé résiste. Entre les deux, le cercle vicieux manifestations-répression. La population de certaines villes de l'intérieur du pays a manifesté ce mercredi pour demander le retour à la Constitution de 1992. C'est ce qu'indiquent des témoins cités par l'agence de presse panafricaine Panapress. Des habitants de la ville de Tchamba, dans le centre du pays, sont ainsi sortis malgré les intimidations des forces de sécurité et des responsables administratifs de la ville. Outre Tchamba dans la région centrale, une forte mobilisation a été notée dans les villes de la région maritime, dans le sud-est du pays, notamment Vogan, Afagnan, Ahépé et Aného. Manifester contre « l'extrême pauvreté » Les populations de l'intérieur, en...
(RFI 10/11/17)
Les trois jours de manifestations auxquelles la coalition de l’opposition togolaise a appelé se sont achevés ce jeudi à Lomé et dans plusieurs villes du pays. L’opposition ne cache pas sa satisfaction à l’issue du meeting à la plage, dans la capitale. Les manifestations ont eu lieu dans 17 villes, selon une déclaration lue à l’issue de la longue caravane qui a traversé Lomé plusieurs heures durant et dans le calme. A ce dernier jour, une fausse note, on a tiré sur un artiste de la chanson dans une caravane dans la banlieue nord et pour l’instant, on ne sait pas exactement où se trouve la victime, nous a confié un responsable la coalition. Pour Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, le pouvoir...
(Xinhua 10/11/17)
Au Togo, le gouvernement avait opté au mois d’avril dernier pour une approche contractuelle dans la gestion des structures publiques de santé. Trois mois après sa mise en œuvre, le Ministre de la Santé et de la Protection sociale, qui a lancé la phase pilote de contractualisation avec le CHR de Blitta et le CHR d’Atakpamé, a livré son bilan au Conseil des ministres, tenu ce mercredi 08 novembre. Selon le Pr Moustapha Mijiyawa (photo) à Atakpamé, les consultations ont connu une hausse de 4,7 %, passant de 3881 en juin, juillet et août 2016 à 4065 pour la même période de l’année 2017. L’accroissement est de 20 % pour les actes chirurgicaux, de 7 % pour les actes de...

Pages

(La Tribune 08/08/17)
Les autorités togolaises ont procédé à la validation cette fin semaine d'un document de sauvegarde de l'environnement, à Lomé. L'objectif de ce document est de faciliter la restauration de 80% des terres dégradées du pays et de permettre la neutralité en matière de dégradation des terres à l'horizon 2030. Les autorités togolaises ont validé cette fin de semaine un document de sauvegarde de l'environnement. Il définit la vision du gouvernement togolais en termes de lutte efficace contre la dégradation des terres à l'horizon 2030. Validé au cours d'un atelier qui se tenait dans le cadre du Programme de définition des cibles nationales sur la neutralité en matière de dégradation des terres (PDC/NDT) et qui a rassemblé des représentants des intervenants...
(Ici Lomé 08/08/17)
C'est donc parti pour les assises du 16e Forum de coopération commerciale et économique entre les Etats-Unis et l'Afrique subsaharienne (forum de l'AGOA). La rencontre est ouverte à Lomé ce matin par le Premier ministre, Selom Klassou. « Les Etats-Unis et l’Afrique : partenariat pour la prospérité à travers le commerce », c'est le thème retenu pour ces assises qui prennent fin jeudi. Cette rencontre internationale entre les Etats-Unis et les 38 Etats d’Afrique subsaharienne, membres de l’AGOA, a pour objectif d’explorer les voies et moyens par lesquels ces pays peuvent continuer à maximiser les avantages de l’AGOA dans un paysage en rapide évolution économique et capitaliser sur le rôle important joué par les femmes, la société civile et le...
(Xinhua 05/08/17)
Un document de sauvegarde de l'environnement pour restaurer 80% des terres dégradées au Togo et permettre la neutralité à l'horizon 2030 a été validé jeudi à Lomé. L'atelier qui s'est tenu dans ce sens s'inscrit dans le cadre du Programme de Définition des cibles nationales sur la neutralité en matière de dégradation des terres (PDC/NDT). Il a regroupé des représentants des parties prenantes du secteur de l'environnement, notamment du gouvernement et de la société civile, et a sorti un document qui définit la vision du gouvernement togolais en termes de lutte efficace contre la dégradation des terres à l'horizon 2030. Selon les données officielles, le Togo perd environ 23.500 hectares, soit 4,14% des terres exploitables par an, alors que plus...
(Le Télégramme 228 05/08/17)
A compter de dimanche 06 août prochain, les environs immédiats de l’Hôtel Radisson Blu seront interdits d’accès à toute personne étrangère à la zone. Raison, les dispositifs sécuritaires relatifs à la tenue du 08 au 10 août du 16ème forum de l’AGOA. Rencontre qui aura lieu dans les locaux dudit hôtel. La première zone dénommée ceinture bleue est plus étendue et loin du site de l’hôtel Radisson Blu. La seconde zone dénommée ceinture rouge est « hautement sécurisée » et est comprise entre l’avenue du golfe à l’Est, l’avenue Sarakawa au sud, l’avenue des neems à l’ouest et l’avenue Nicolas Grunitzky au nord. «Son accès sera strictement réglementé dès le 06 août 2017 dans l’après-midi, seuls les conducteurs de véhicules...
(Le Télégramme 228 03/08/17)
Le ministre de le Fonction Publique, du Travail et des Réformes Administratives, Gilbert BAWARA, pourra pousser un petit ouf de soulagement. Le préavis de grève qui lui taraude les esprits depuis quelques jours, est suspendu. Ainsi en a décidé ce mercredi après-midi l’Assemblée Générale du Syndicat National des Agents de Ministère de la Fonction Publique. Les deux parties se sont données un délai d’un mois pour aboutir à un gain de cause. Les mêmes responsables syndicaux qui avaient confirmé le maintien de la grève pour les 03 et 04 août, reviennent annoncer la suspension. Que se serait bien passé ? La seule raison évoquée, c’est d’éviter les conséquences mécaniques que la grève pourra engendrer. «Nous avons compris la disponibilité de...
(Ici Lomé 02/08/17)
Mardi 1er août 2017, le peuple béninois a commémoré le 57e anniversaire de l’accession de leur pays à la souveraineté internationale. Même hors de leur terre natale, les Béninois du Togo ont tenu à célébrer cet événement avec enthousiasme et dans la jouissance fraternelle à Lomé. Une initiative de la Communauté béninoise du Togo (CBT). C’est à travers une soirée de retrouvailles entre fils et filles du Bénin, soutenus par d’autres communautés étrangères au Togo. La soirée s’est déroulé dans un hôtel à Lomé, plus précisément dans le quartier Kégué-Kélégougan, où le chef du quartier, Togbui Ali Komla V a honoré de sa présence. Etaient également présents, des représentants du ministère des Affaires étrangères, le président de African Diaspora Forum...
(RFI 02/08/17)
Pour favoriser la meilleure circulation des personnes et des biens, le Ghana et le Togo ont convenu d’ouvrir leurs frontières terrestres 24h/24. La décision est entrée en vigueur ce mardi 1er août. L’ouverture des frontières terrestres entre le Ghana et le Togo fait suite à la dernière visite du président ghanéen, Nana Akufo-Addo début mai au Togo, et des travaux de la commission mixte de coopération des deux pays récemment à Accra. Selon le ministre togolais des Affaires étrangères, la situation sécuritaire s’est améliorée entre les deux Etats. Robert Doussey souligne la volonté du président togolais Faure Gnassingbé - devenu pour un an le président de la conférence des chefs d’Etat de la communauté économique des Etats de l’Afrique de...
(Ici Lomé 01/08/17)
La crise que traverse la Confédération Syndicale des Travailleurs du Togo (CSTT) est loin d’être terminée. Malgré les tentatives de sauver la barque qui prend de l’eau, un autre incident semble saper à jamais la réunification de la CSTT. Samedi dernier, les congressistes étaient rassemblés à Lomé mais le congrès n’est pas allé à son terme. Après une longue journée de discussions houleuses ils n’ont pas trouvé un consensus pour élire un nouveau secrétaire général à la tête de cette confédération syndicale. En lieu et place, il était prévu la mise sur pieds d’un comité de gestion des affaires courantes pour la réception des candidatures. Comité qui malheureusement ne verra pas non plus le jour. C’est après ces discussions «...
(Ici Lomé 01/08/17)
Une journée d’informations et d’échanges sur l’ALLIANCE BORDERLESS a été organisée par la Chambre du Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) le lundi 31 juillet 2017 à Lomé. L’objectif de cette rencontre est de redynamiser le comité national de l’ALLIANCE BORDERLESS au Togo. Neufs (9) comités nationaux de 15 pays de la CEDEAO sont fonctionnels. La session de Lomé permettra de mettre sur pied celui du Togo. L’ALLIANCE BORDERLESS est une association du secteur privé ouest-africain qui s’est assignée pour mission de créer une plate-forme solide du secteur privé afin de faciliter le commerce et l’’intégration de la sous-région. Cette facilitation offrira des opportunités de réseautage d’affaires pour accroître le commerce et l’investissement ouest-africain. Le Secrétaire Exécutif de l’ALLIANCE BORDERLESS,...
(Ici Lomé 01/08/17)
L’information est de Binafame Kohan Kidékiyimé, des Forces Démocratiques pour le Renouveau (FDR). Mme Awa Nana-Daboya à la tête de la commission des réformes en tournée dans le Kpendal (Au grand Nord) a exprimé son désaccord avec le mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Selon la magistrate, ce mode de scrutin est très coûteux. C’était en réponse à l’intervention du responsable local d’un parti politique de l’opposition dans la localité, a rapporté M. Binafame. « Répliquant à la réaction de NANA Awa, le responsable en question lui a fait savoir que le Bénin, le Burkina, le Niger ne sont pas plus riches que le Togo, mais ces pays organisent des élections à deux tours » précise-t-il.
(République du Togo 01/08/17)
L’ambassade des Etats-Unis a lancé vendredi l’opération ‘Citoyen éclairé’ (Nudzonola en Ewé) destinée à promouvoir la bonne gouvernance et la transparence fiscale. 120 leaders communautaires seront formés au contrôle citoyen de l’action publique et au mécanisme de levée de fonds. Plusieurs communes sont concernées parmi lesquelles Lomé, Tsévié, Atakpamé, Sokodé, Kara et Dapaong. ‘Nous sommes très fiers de soutenir ce projet initié par un groupe de jeune togolais boursiers de Young African Leaders Initiative* afin de sensibiliser et d’éduquer la population sur la responsabilité citoyenne et fiscale’, a déclaré David Gilmour, l’ambassadeur américain à Lomé. La Haute Autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées et l’Office togolais des recettes (OTR) sont partenaires de l’opération...
(Agence d'information d'afrique centrale 01/08/17)
Agbasko, Folo et son épouse, Ousmane Akoriko et les frères Gafo ne feront plus jamais rire. Ces célèbres humoristes ont trouvé la mort, le 23 juillet aux environs de Tchaloudé, dans un accident grave de la route. Un grave accident de la route a coûté la vie à six personnes, dans le centre du pays. Les humoristes revenaient d’une série de représentations au nord du Togo. Après cette tragique disparition, la scène culturelle est sous le choc. Tout le pays est en émoi. Le président Faure Gnassingbé a écrit sur son compte Twitter : « J'ai appris avec une immense peine la disparition, dans un accident de circulation, de plusieurs compatriotes, dont de célèbres humoristes. Je partage profondément la douleur...
(Le Télégramme 228 31/07/17)
Après ""Togo Tribune libre"" qui est un projet qui l’avait par le passé amener à la rencontre des populations du Togo, le CJD (Collectif des Jeunes pour le Developpement) revient avec un nouveau projet. Il s’agit du projet ABC ""Agir pour bâtir la Cité"". Lancé ce jour à Lomé, ce projet s’inscrit dans la dynamique d’un accompagnement du processus de décentralisation dans lequel le pays est engagé, selon la responsable du comité d’organisation, mme Aïcha Aoudou. Le président national du CJD, Kovi Adanbounou, est revenu sur l’intérêt que revêt un tel projet pour son association. A entendre le premier responsable de cette association, ""La décentralisation demande de nous des devoirs"" et c’est donc après réflexion qu’ils ont constaté au CJD...
(République du Togo 31/07/17)
Un plan de développement de l’Université de Lomé (UL) est en cours de validation. Une rencontre organisée à cet effet cette semaine, a rassemblé des acteurs du monde universitaire. A l’issue des échanges, il s’est agi d’entériner un document consensuel de qualité qui reflète profondément toutes les visions des acteurs. Couvrant la période (2015-2020) il repose sur six (6) axes : l’organisation spéciale du campus universitaire de Lomé, le développement de la formation et de l’enseignement, le développement et la valorisation de la recherche universitaire, l’amélioration de la vie universitaire, la matérialisation du service à la communauté et l’amélioration de la gouvernance de l’Université. La construction de plusieurs amphithéâtres, de cités d’hébergement, de laboratoires scientifiques, de parkings, d’un restaurant ainsi...
(République du Togo 31/07/17)
La Foire «MADE IN TOGO» couplée aux «Rencontres nationales du numérique et des objets connectés», démarre ce vendredi 28 juillet à Lomé. Initialement prévue jusqu’au 07 août, elle a été prolongée 11 août prochain. Republiquetogolaise.com a approché le Directeur Général du Centre Togolais des Expositions et Foires de Lomé (CETEF-Lomé) qui organise ces évènements. M. Johnson Kueku-Banka a expliqué les raisons de cette prorogation et s’est également confié sur les innovations auxquelles doivent s’attendre les visiteurs cette année. Republique Togolaise : Monsieur Le Directeur, la Foire MADE IN TOGO (FMIT) qui démarre ce vendredi, a été prolongée jusqu’au 11 août alors qu’initialement elle devait s’achever le 07 août. Qu’est-ce qui a motivé cette décision ? Johnson Kueku-Banka: Merci à Republiquetogolaise.com...
(Afrique Actualité 29/07/17)
Les manifestations de la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants vous ont coûté très cher, ainsi que certains de vos camarades. Après une condamnation à un an de prison avec sursis, quel est votre état esprit ? Je me sens digne d'avoir accompli un devoir envers le peuple togolais. Un devoir d'avoir dit ouvertement ce que les gens n'osent pas dire ouvertement. Notre lutte nous a coûté beaucoup d'agressions physiques, des tentatives d'éliminations, des menaces d'intimidations sur nos parents, nos proches et des arrestations. J'avais été arrêté le 29 novembre dernier, et détenu au commissariat central puis libéré après. J'ai été interpellé encore au moins deux fois et gardé au commissariat central pour les mêmes luttes. Tout dernièrement, j'ai été...
(AfreePress 29/07/17)
L’Agence Welcome, une agence de placement de travailleurs domestiques, à travers le Syndicat des Travailleurs Domestiques du Togo (SYNTRAD-TOGO) et en partenariat avec le Comité National des Défenseurs des Droits des Travailleurs Domestiques (CNDtrad) annonce avoir soumis un cahier de charges au gouvernement, mercredi 26 juillet 2017. Un cahier de doléances qui se résume en sept points essentiels portant sur la réglementation du travail domestique au Togo, la ratification de la convention 189 de l'OIT, la reconnaissance du Comité National des Défenseurs des droits des Travailleurs Domestiques. L’Agence Welcome, le Syndicat des Travailleurs Domestiques du Togo (SYNTRAD-TOGO) et le CNDtrad plaident aussi pour l'établissement de pièces de naissance et de cartes nationales d'identité aux domestiques dont 72% sont sans-papiers, l’élaboration...
(Ici Lomé 28/07/17)
La commission de Réflexion sur les Réformes politiques, Institutionnelles et Constitutionnelles, après les acteurs politiques étatiques, non étatiques et les leaders d’opinion, va tenir une tournée en Août pour recueillir la suggestion des populations. Lire le communiqué! La Commission de Réflexion sur les Réformes Politiques, Institutionnelles et Constitutionnelles, dans le cadre de ses missions, a en premier lieu, rencontré les acteurs politiques, étatiques etl ou non étatiques et les leaders d'opinion de notre pays, afin de partager et recueillir leurs idées, suggestions, conseils sur les réformes envisagées. Elle a, en second lieu, organisé,...
(APA 28/07/17)
Le Docteur Kanny Sokpoh-Diallo, présidente de la Ligue togolaise de lutte contre les hépatites (LTLH) a indiqué, à l’occasion de la journée mondiale contre l’hépatite célébrée ce vendredi, que le taux de prévalence des hépatites B & C) est estimé à 15% sur l’ensemble du territoire togolais. Selon les estimations, 8% des habitants de Lomé, la capitale, sont porteurs de l’hépatite B et 2% de l’hépatite C. « Il y a quelques études qui ont été faites dans le pays et le constat est qu’il y a des préfectures au nord où la prévalence est très importante, allant jusqu’à 35% », a précisé Kanny Sokpoh-Diallo. Elle a reconnu que « le taux de prévalence de l’infection avant cinq ans était...
(Ici Lomé 28/07/17)
Treize mois après leur lancement, les travaux du Projet d’aménagement urbain du Togo phase 2 (PAUT 2) sont aujourd’hui réalisés à 57%. C'est un constat sur les lieux d'une délégation ministérielle et de l’Union européenne. Estimé à 35,2 milliards FCFA et totalement financé par l’UE, le PAUT 2 vise à construire des infrastructures à même d’empêcher les inondations dans les quartiers Anfamé, Akodessewa-Kpota, Akodessewa-Kponou, Kanyikopé, Adakpamé, Kagomé, Adamavo et Baguida en saison de pluie. Une équipe composée des ministres en charge de l’Agriculture, de l’Environnement, de l’Urbanisme et de l’ambassadeur de l’Union européenne, entre autres, a visité les différents sites sur lesquels s’exécutent les travaux du Projet d’aménagement urbain du Togo phase 2. Selon leur constat, les réalisations avancent à...

Pages

(La Tribune 19/07/17)
Le groupe allemand Heidelberg Cement, à travers sa filiale togolaise Cimtogo, vient d'inaugurer ce 15 juillet une nouvelle unité de production de ciment à Awandjélo dans la préfecture de la Kozah au nord du pays. Avec ce nouvel investissement, la capacité de production devrait atteindre, à terme, 2 millions de tonnes par an et contribuera significativement à résorber le chômage dans la région. Le Togo ne cesse de diversifier les stratégies pour assurer le développement inclusif et promouvoir l'industrie de transformation. Le 15 juillet à Awandjélo, dans la préfecture de la Kozah (450 km de Lomé), le président togolais Faure Gnassingbé a présidé la cérémonie d'inauguration de la nouvelle usine de production de ciment, Cimtogo Kara, filiale du groupe allemand...
(République du Togo 19/07/17)
Victoire Dogbé-Tomegah achève ce mercredi une tournée dans la région de la Kara pour faire le point sur le programme de finance inclusive. La ministre du Développement à la Base a souligné qu’elle souhaitait assurer un suivi des financements accordés et évaluer leur impact sur le terrain ‘Accorder des prêts est une chose, mais s’assurer de la pertinence de leur utilisation en est une autre’, a expliqué la ministre qui entend ‘encadrer et instruire les populations sur la gestion de ces fonds afin qu'ils produisent des effets bénéfiques.’ Imaginé par Faure Gnassingbé, le gouvernement togolais a lancé en 2014 le Fonds national de la finance inclusive (FNFI) qui se veut une réponse institutionnelle à l’exclusion financière des couches démunies et...
(Agence Ecofin 19/07/17)
L’Etat togolais a conclu avec la compagnie britannique spécialisée dans les énergies renouvelables BBOXX, un accord de partenariat portant sur le déploiement, dans les cinq prochaines années, de 300 000 systèmes solaires domestiques dans le pays. L’accord a été conclu dans le cadre de l’initiative CIZO («éclairer», en langue Guin) du président togolais Faure Gnassingbé, et les 10 000 premiers systèmes seront déployés dans les zones rurales dans les 12 prochains mois. BBOXX amènera au Togo son innovation «BBOXX Home» déployée avec succès au Kenya, au Rwanda, au Pakistan, au Nigéria, au Cameroun, en Angola et en Afrique du Sud. Chaque système permet à son bénéficiaire de charger jusqu’à cinq lampes, une télévision, une radio, et des torches sur une...
(APA 18/07/17)
La Direction générale du trésor et de la comptabilité publique du Togo a obtenu ce lundi 27,500 milliards FCFA (environ 44 millions de dollars) sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) a l’issue de son émission de bons assimilables du Trésor (BAT) à 91 jours, a appris APA auprès de l’Agence UMOA-Titres basée à Dakar. Le Togo recherchait 25 milliards FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Mais à l’issue de l’appel d’offres, 37,820 milliards FCFA de soumission globale avaient été enregistrés, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication de 151,28%. Ce qui est un succès de l’opération. Sur ce montant les responsables du trésor public togolais ont retenu 27,500 milliards FCFA,...
(Agence Ecofin 17/07/17)
L’Etat togolais renoue ce lundi 17 juillet 2017 avec le marché de l’emprunt dans la zone de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), via l’émission de Bons du Trésor dont le montant en adjudication est fixé à 40 millions de dollars soit 25 milliards de FCFA. L’information a été portée à la connaissance du public par l’Agence UMOA-Titres et le Trésor Public du Togo. La durée de cession est de trois mois, avec une valeur nominale unitaire, fixée à un million de FCFA, ce qui équivaut à 0,0016 dollar pour 1 FCFA. La date d’échéance est donc fixée au 16 octobre 2017. Les titres émission sont remboursables le premier jour ouvré suivant la date d’échéance. Les intérêts sont payables...
(Financial Afrik 17/07/17)
’’Abolir le franc CFA, c’est la mission, le combat qui m’anime depuis une quinzaine d’années. Docteur en économie et agrégé des Facultés de Sciences Economiques, j’ai exercé des fonctions de macro économiste, chef de service au siège de la BCEAO à Dakar, été ministre de la prospective et de l’évaluation des politiques publiques du Togo, chercheur à l’Université d’Oxford (University College) et, aujourd’hui, je suis directeur de la francophonie économique et numérique au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie à Paris. Je ne me paye pas de titres, je cumule les expériences. Mes interrogations sur le franc CFA ne sont pas un objet d’étude de tour d’ivoire. Chercheur, acteur institutionnel, j’ai éprouvé, sous diverses facettes, les limites de notre...
(Financial Afrik 17/07/17)
Le gouvernement togolais a entamé une étape dite charnière dans le processus devant permettre la transformation de ses structures de télécommunications. A terme, il est annoncé la création d’une holding composée de 3 différentes filiales, à naître des cendres de Togo Télécom, l’opérateur historique, et de sa filiale Togo Cellulaire, leader sur le marché de la téléphonie mobile. L’initiative vise à « refonder le groupe dans le sens d’une haute exigence d’efficacité, afin de rattraper le retard accusé par le Togo en matière de connectivité et d’assurer un accès Internet de qualité sur l’ensemble du territoire », explique-t-on au ministère des postes et de l’économie numérique. Il en était temps. Les performances du secteur des télécoms sont insuffisantes face à...
(Xinhua 15/07/17)
L'espace Conseil de l'Entente a enregistré un taux de croissance économique de 5,6% en 2016, selon les chiffres publiés à la 11e réunion ordinaire des ministres des Affaires étrangères des pays membres du Conseil de l'Entente vendredi à Lomé. La 11e session des ministres du Conseil de l'entente a tablé sur la mobilisation des ressouces pour l'épanouissement des populations de l'espace à travers la concrétisation des produits de développement. Pour y arriver le conseil privilégie le renforcement de la coopération entre ses membres dans les secteurs du développement économique, de la politique, de la sécurité et de la culture. Le bilan des actions menées par le sécrétariat exécutif au cours de l'année 2016, le budget ainsi que les réformes du...
(APA 15/07/17)
Le gouvernement du Togo est à la recherche de 25 milliards FCFA (environ 40 millions de dollars) sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), à travers l’émission de bons du Trésor fixé au 17 juillet 2017, a appris vendredi APA auprès de l’Agence UMOA-Titres basée à Dakar. La maturité de ces titres publics est de trois mois avec une date d’échéance fixé au 16 octobre 2017. Quant à leur valeur nominale unitaire, elle est fixée à un million de FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Au 13 juillet 2017, le volume de titres publics émis par le Togo s’élève à 125 milliards FCFA comprenant des bons du Trésor pour 54,72 milliards FCFA et des...
(Xinhua 15/07/17)
Le groupe Togo Telecom, principal opérateur du pays, est engagé dans l'étape charnière du processus de sa transformation suite à quatre décrets pris en conseil des ministres jeudi, a appris vendredi l'agence Xinhua de source officielle. Les quatre décrets portent sur la création, les attributions et l'organisation d'une holding togolaise des communications électroniques et de trois filiales : Togo InfraCom, Togo ServiceCom et Togo InstalCom. "Avec l'adoption de ces décrets, le gouvernement engage de façon concrète la réorganisation du groupe TOGO TELECOM pour le rendre plus efficace", a rapporté le...
(Agence Ecofin 15/07/17)
Le gouvernement de la République du Togo, réuni en conseil des ministres le 13 juillet 2017, a adopté une série de mesures destinées à la transformation du groupe Togo Telecom en une Holding regroupant des départements spécialisés. Dénommée Togocom, la nouvelle société, garante de l’efficacité de l’ensemble de ses filiales dont elle définit la stratégie, est dotée d’un capital social de 1 000 000 000 Fcfa. L’opérateur historique Togo Telecom, fournisseur de téléphonie fixe, et sa branche mobile Togo Cellulaire, seront rattachés à Togocom en leur état actuel. Cependant, les deux sociétés perdront un certain nombre de leurs prérogatives, confiées à de nouvelles filiales spécialisées, créées en même temps que la Holding. Pour tout ce qui concerne les offres convergentes...
(Agence Ecofin 15/07/17)
La Banque Ouest Africaine de Développement est de nouveau annoncée sur le marché international de la dette, avec une émission d'obligations d'un montant de 500 millions $. L'institution de financement du développement dans la zone UEMOA entame dès ce vendredi 14 juillet, une tournée de rencontres d’investisseurs qui la conduira aux USA et en Grande Bretagne. Les conditions de ce nouvel emprunt ne sont pas encore arrêtées, mais la maturité pourrait osciller entre 7 et 10 ans. L'opération de référence, le premier emprunt international de la BOAD réalisé en avril 2016, avait débuté avec un taux de rendement de 5,7%. Actuellement, les investisseurs s'y engagent pour un rendement de seulement 3,9%, ce qui pourrait être le sillage du taux attendu...
(République du Togo 14/07/17)
Le Belge André Bouffioux, CEO de Siemens NV a été reçu mercredi par le président Faure Gnassingbé. Cet ingénieur civil est à la tête de Siemens Belgique-Luxembourg, en charge également de plusieurs marchés en Afrique. Lors de l’entretien, il s’est déclaré impressionné par l’engagement du gouvernement à faire du secteur des technologies, un pivot du développement. ‘La politique de développement du secteur des technologies est à saluer et nous entendons contribuer à son renforcement. Nous allons apporter notre expertise en matière de technologie, transport et énergie avec un partenariat à long ...
(Financial Afrik 14/07/17)
Suite à l’Assemblée Générale Extraordinaire des actionnaires de la banque tenue à son siège le 25 avril 2017, Coris Bank International Togo (CBI-TOGO) a décidé de l’augmentation de son capital social d’un montant de 7 milliards de Francs CFA. Par conséauent, le capital social de Coris Bank International Togo, qui initialement était de 5 500 000 000 de Francs CFA a été porté à 12 500 000 000 de Francs CFA. Les actions nouvelles soient 700 000 ont été entièrement souscrites par les actionnaires d’origine et le montant de 7 000 000 000 de Francs CFA représentant le montant total de cette augmentation a été intégralement libéré par les actionnaires. L’augmentation du capital social de Coris Bank International Togo s’inscrit...
(La Tribune 13/07/17)
Trois ans après son lancement, le projet national de promotion de l'entrepreneuriat rural au Togo risque d'être suspendu. Cette éventualité émise par la mission du Fonds international de développement agricole à Lomé, soulève des interrogations sur les compétences du département en charge de l'exécution et du suivi du projet. La mission du Fonds international de développement agricole (FIDA), présente à Lomé depuis de la semaine dernière, vient de rendre public le bilan à mi-parcours du Projet national de promotion de l'entrepreneuriat social (PNPER). Le document révèle que le projet est classé «à risque» pour la deuxième année consécutive et pourrait donc se voir suspendu prématurément, alors que son bilan, après trois ans, reste «mitigé». Dans le détail, les réalisations physiques...
(Ici Lomé 12/07/17)
Le Système Intégré de Gestion des Marchés Publics (SIGMAP) est au cœur d’une rencontre à Lomé entre les agents de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP), le Ministère de l’Economie et des Finances et la Banque Africaine de Développement (BAD). Objet, moderniser le système de gestion des marchés publics au Togo par l’introduction du logiciel SIGMAP. C’est donc dans le cadre du Projet d’Appui à la Mobilisation des ressources et au renforcement des Capacités Institutionnelles (PAMOCI) que les agents de l’ARMP bénéficient d’une formation sur le logiciel SIGMAP grâce auquel, l’autorité ...
(APA 12/07/17)
La Banque ouest- africaine de développement (BOAD) a signé mardi avec ORABANK Côte d’Ivoire deux contrats de prêts relatifs à un prêt subordonné et une ligne de refinancement de 10 milliards de FCFA chacun, a constaté APA. Les contrats ont été signés au siège de l’institution régionale à Lomé par Christian Adovelande, président de la BOAD et Mamoudou Kane, Directeur général d’ORABANK Côte d’Ivoire. «Ces deux lignes de financement ont un double objectif qui revêt pour nous une importance capitale dans le cadre de notre stratégie 2016 - 2018 : le soutien aux PME et la consolidation de nos fonds propres pour conforter notre développement basé sur la croissance et la performance », a déclaré Mamoudou Kane Pour le président...
(Agence Ecofin 12/07/17)
Messieurs Christian ADOVELANDE, Président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), et Mamoudou KANE, Directeur général d’ORABANK Côte d’Ivoire (ORABANK CI), ont signé deux contrats de prêts relatifs à un prêt subordonné et à une ligne de refinancement de 10 milliards de francs CFA chacun. La cérémonie s’est déroulée en présence de Madame Binta TOURE NDOYE, Directrice générale du Groupe Orabank. Monsieur Mamoudou KANE a indiqué que « ces deux lignes de financement ont un double objectif qui revêt pour nous une importance capitale dans le cadre de notre stratégie 2016 - 2018 : le soutien aux PME et la consolidation de nos fonds propres pour conforter notre développement basé sur la croissance et la performance ». Outre la consolidation...
(Xinhua 11/07/17)
Une équipe du Fonds international de développement agricole (FIDA) au Togo, en visite dans le pays depuis la fin juin, a achevé sa mission de suivi-évaluation du Projet national de promotion de l'entrepreneuriat rural (PNPER), recommandant l'assainissement de la gestion financière, le recrutement d'experts externes capables d'assister les micros et petites entreprises rurales. Cette recommadation a été faite lundi lors d'une réunion aux cours de laquelle les conclusions ont été présentées en présence du ministre en charge de l'Agriculture, Ouro Koura Agadazi. "Trois ans après son lancement, les résultats ont été jugés en deçà des attentes par les experts du FIDA. A cela plusieurs explications dont un retard de 9 mois au démarrage et un projet très ou trop complexe...
(Ici Lomé 10/07/17)
Les activités portuaires sont en croissance ces derniers mois au Togo. Avant la fin de l’année, le Port autonome de Lomé attend traiter plus de 16 millions de tonnes de marchandises. Le nombre de conteneurs déchargés au cours des quatre premiers mois de l’année au Port autonome de Lomé est de 5 millions de tonnes essentiellement destinés aux pays de l’hinterland (Niger, Burkina Faso, Mali…), ont fait connaître jeudi, les responsables du PAL à l’occasion d’une rencontre avec les médias. Le but de cette rencontre, a fait savoir le Directeur général du Port autonome de Lomé, est de rendre public les chiffres réalisés par le port au cours de l’année 2016 et 2017 mais aussi, parler de ses projets futurs...

Pages

(Africa Top sports 04/08/16)
Nous avons rencontré pour vous Théophile Locoh, 2è vice-président du CNO – Togo (Comité National Olympique du Togo) et chef de la délégation du pays à Rio 2016, quelques heures avant leur départ pour le Brésil. Il évoque les conditions de préparation des athlètes et des chances de Benjamin Boukpeti pour le CIO. Dans quel état d’esprit se trouvent les athlètes à quelques jours du début des Jeux Olympiques Rio 2016 ? Le Togo s’est bien préparé pour ces Jeux Olympiques. Nous sommes à la veille de la compétition. Contrairement aux années précédentes, il y a eu une meilleure préparation de nos athlètes qui ont pu aller à l’extérieur du pays pour se perfectionner. C’est le cas notamment de notre...
(Autre média 20/07/16)
Le capitaine des Eperviers, Emmanuel Adébayor a décidé d’apporter son appui à la formation des jeunes footballeurs devant assurer la relève du football togolais. Il vient de lancer la construction d'un grand centre moderne de football. Emmanuel Adebayor a décidé de faire taire les mauvaises langues qui ont de tout temps estimé qu’il déroule plusieurs projets au Ghana et qu’il a oublié son pays le Togo. Il a acquis un vaste domaine dans la localité de Lavié (125 km au nord de Lomé), pour y réaliser son projet au profit de la jeunesse. Il a récemment effectué une première visite sur le site pour constater le démarrage des travaux. Selon les informations, le centre sera doté de nombreuses aires de...
(Xinhua 19/07/16)
L'international attaquant togolais Shéyi Emmanuel Adébayor a démarré les travaux de construire d'un grand centre moderne de football au Togo, rapporte le bihebdomadaire d'informations togolais, "Togo Matin", dans sa parution du 18 juillet. "L'ancien attaquant d'Arsenal a acquis un vaste domaine dans la préfecture de Kloto, dans la localité de Lavié (à 125 km au nord-est de Lomé), pour y réaliser son projet au profit de la jeunesse", rapporte le journal qui précise que les travaux viennent de démarrer. Le centre sera doté de nombreuses aires de jeu, d'un complexe pour l'hébergement des joueurs, une salle de musculation et un centre médial. "Réputée pour son climat doux, la localité de Lavié pourrait connaitre un développement grâce aux pensionnaires et aux...
(BBC 24/06/16)
La Fédération de football du Togo ne renverra pas l'entraîneur Claude Le Roy malgré les demandes des procureurs français exigeant qu'il aille en prison. Le Roy serait impliqué dans une affaire de transfert frauduleux de joueurs au club français Racing Club de Strasbourg, dans les années 1990 et 2000. La semaine dernière, les procureurs ont demandé au parquet de Strasbourg une peine de deux ans de prison pour l’actuel sélectionneur du Togo, dont 18 mois de sursis. "Tout ce que j’ai à faire, c’est attendre la décision du président du tribunal, le 13 septembre," a-t-il déclaré à BBC Sport. En plus de Le Roy, les procureurs demandent à ce que l'ancien président du club Patrick Proisy soit emprisonné pendant trois...
(AFP 20/06/16)
Les joueurs de la sélection nationale du Togo ont rendu hommage à l’ancien capitaine du Nigeria Stephen Keshi lors d’un match-exhibition organisée par l’Association des journalistes sportifs du Togo (Ajst), dimanche au stade municipal de Lomé. Stephen Keshi, vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 1994 en tant que joueur et en 2013 en tant que sélectionneur, est décédé le 8 juin à 54 ans d’une crise cardiaque. Après une minute d’applaudissements en hommage à Keshi a débuté cette rencontre, à laquelle ont participé tous les "cadres" des "Eperviers" (surnom donné à la sélection nationale)...
(Africa Top sports 11/06/16)
Ouf de soulagement pour les pensionnaires des divisions 1 et 2 des championnats nationaux du Togo. Le football va devoir rouler de nouveau sur les pelouses des stades de première et deuxième divisions du Togo. L’annonce a été faite par l’actuel ministre des Sports, Guy Lorenzo ce jeudi devant les députés. Selon republicoftogo.com, il était convié par l’assemblée nationale pour expliquer la genèse de la crise qui a secoué le football togolais depuis déjà 10 ans. Le dernier exercice a pris fin depuis le 14 novembre 2014. Pratiquement deux ans que les clubs de première et deuxième n’ont pas connu de championnat. Ils se sont donnés aux différentes coupes organisées par les institutions et les médias, dont Africa Top Sports...
(AFP 08/06/16)
L'ancien capitaine du Nigeria Stephen Keshi, vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) en 1994 en tant que joueur et en 2013 en tant que sélectionneur, est décédé mercredi à 54 ans vraisemblablement d'une crise cardiaque, a-t-on appris auprès de sa famille. "Mon frère s'est éteint", a déclaré Emmanuel Ado à l'AFP. "RIP Big Boss", a écrit la Fédération nigériane (NFF) sur son compte Twitter en regrettant la mort de "la légende" Keshi, surnommé "Big Boss" en raison de son charisme et de ses qualités de meneur d'homme. "Keshi était un superhéros. Son décès est une grande perte pour la nation du Nigeria, pas seulement pour son football", a réagi...
(RFI 06/06/16)
L’équipe du Togo est revenue de loin face au Liberia, en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017. Menés 2-0, les Togolais ont sauvé le nul 2-2, ce 5 juin 2016, ainsi que leurs chances de disputer la CAN 2017. Incroyable renversement de situation à Monrovia, ce 5 juin 2016. Alors que l’équipe du Togo était virtuellement hors-course pour la CAN 2017, celle-ci a finalement décroché un nul 2-2 salvateur. Les Eperviers étaient en effet menés 2-0 par les Libériens, suite aux buts de Gizzie Dorbor (4e) et William Jebor (55e). Mais des réalisations de Floyd Ayité (68e) et Kodjo Fo-Doh Laba (83e) les ont remis dans le coup. Un résultat presqu’inespéré. Le Togo finira premier seulement si... Les...
(Xinhua 04/06/16)
Les Eperviers du Togo se sont envolés vendredi pour Monrovia au Liberia où ils affronteront dimanche le Liberia en match comptant pour la 5è et avant dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017. La qualification des Eperviers pour la phase finale de la CAN 2017 au Gabon est conditionnée à une victoire au Liberia et espéré remporter leur dernier match à domicile contre le Djibouti, l'équipe la plus faible de la poule A. Le Togo est troisième de la poule avec 7 points derrière la Tunisie également avec 7 points et le Liberia premier avec 9 points. Pour le capitaine Emmanuel Adebayor, "il faut gagner nos deux derniers matches, au Liberia puis face à Djibouti. Nous allons au Liberia...
(Jeune Afrique 03/06/16)
Emmanuel Adebayor, le capitaine et attaquant des Éperviers, évoque sa relation avec son pays, l’arrivée de Claude Le Roy à la tête de la sélection togolaise, le match décisif dimanche à Monrovia contre le Liberia (en qualifications pour la CAN 2017 au Gabon), mais aussi son avenir en club... Sans langue de bois. Jeune Afrique : Dimanche, le Togo sera éliminé de la CAN 2017 s’il ne bat pas le Liberia à Monrovia… Emmanuel Adebayor : Au moins, nous n’avons pas à nous poser de questions ! Il faut gagner nos deux derniers matches, au Liberia puis face à Djibouti. Ce que je peux vous dire, c’est que nous préparons cette rencontre avec l’intention de prendre les trois points, car...
(Star Africa 01/06/16)
Après le forfait du défenseur Joseph Douhadji, remplacé par Vincent Bossou, voilà un autre élément qui ne fera pas le déplacement avec le Togo au Liberia. En effet, Jonathan Ayité ne sera pas de la partie, selon la Fédération Togolaise de Football. L’instance a précisé dans un communiqué que « Jonathan Ayité, blessé n’a pas fait là déplacement de Lomé pour le match contre le Liberia ». L’attaquant d’Alanyaspor souffre d’une élongation aux adducteurs. Le communiqué ajoute que « Mathieu Dossevi et Floyd Ayité aux soins suite à une fièvre, sont mis au repos pour la séance du jour », de quoi inquiéter Claude Le Roy qui s’attend à un défi très difficile : qualifier le Togo à la CAN...
(Autre média 31/05/16)
L’équipe nationale togolaise c’est imposé face à la Zambie 1-0 au stade municipal de Lomé. Le but de la victoire a été marqué à la 20 ième minutes de jeu suite à une contre-attaque menée par le bastiais Floyd Ayité, avec en conclusion Mathieu Dossevi, le joueur du Standard de Liège. Lors de la première mi-temps les joueurs togolais se sont démarqués avec un jeu fait de petites passes et des dribbles chaloupés. Au retour des vestiaires, les zambiens tentent de revenir au score mais la défense togolaise menée par Akoriko Sadate et Serge Akakpo ont répondus présents. Cette victoire sera marquée avant tout par le retour du légendaire capitaine togolais Adebayor. Cette victoire contre la Zambie, championne d’Afrique en...
(Star Africa 28/05/16)
Malgré une préparation tronquée et un changement de programme de dernière minute, notamment avec l’annulation du match initialement prévu contre la sélection bretonne, les Eperviers du Togo ont réussi à sortir vainqueurs d’une rencontre compliquée, ce vendredi au stade de Kégué à Lomé, face aux Chiopolopolo de la Zambie sur le score de 1-0. Cette rencontre vient remettre en confiance les hommes de Claude Leroy en vue de la préparation pour la cinquième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de football, Gabon 2017. Le Togo et la Zambie affronteront respectivement les 3 et 5 juin le Libéria et la Guinée Bissau. L’attaquant du club belge du Standard de Liège Matthieu Dossevi inscrit son premier but en sélection...
(Foot Africa365 28/05/16)
Le Togo a pris le meilleur sur la Zambie (1-0), vendredi à Lomé en match amical, pour les débuts de Claude Le Roy sur le banc des Eperviers. Le Togo a battu la Zambie (1-0), ce vendredi à Kégué en match amical de préparation pour la 5eme journée des éliminatoires de la CAN 2017. Pour la première de Claude Le Roy sur leur banc, les Eperviers ont bien entamé la partie, s’assurant la possession et ouvrant la marque par Dossevi (20eme), Sans doute le meilleur de son équipe sur la pelouse, le joueur du Standard Liège a cédé sa place en fin de rencontre à Franck Amouzou, qui étrennait là sa première cape. L’avantage acquis allait s’avérer définitif. Le Togo...
(Le Faso 26/05/16)
Après leurs sacres aux Tours du Togo et du Bénin, les Etalons cyclistes ont reçu les félicitations et les encouragements du Ministre des Sports et des loisirs, Dr Tahirou Bangré. C’était dans la soirée du mardi 24 Mai 2016 à Ouagadougou. Les Etalons restent les rois du cyclisme en Afrique de l’Ouest. Présents au Tour du Togo qui s’est couru du 12 au 17 avril 2016, les cyclistes burkinabè ont fait parler d’eux en remportant le Maillot jaune de la compétition. C’est la deuxième année consécutive. En plus du Maillot jaune, les poulains de Abdoul Wahab Sawadogo ont aussi ramené les Maillots des Sprints intermédiaires et du meilleur jeune. Pourtant rien n’était acquis d’avance. Selon le chef de mission, les...
(Autre média 18/05/16)
En dépit de son classement dans le groupe A des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de football, la sélection nationale du Liberia est en crise. Le sélectionneur national James Debbah ne semble pas être en odeur de sainteté avec ce qui se passe autour de sa formation. Il a annoncé sur son compte facebook qu’il va démissionner juste après le match contre le Togo, prévu le 4 juin prochain au stade Antoinette Tubman à Monrovia. “Our upcoming game against Togo (June 4th) will be my last game as coach of the senior national team… ‘I will resign’! I will, in due time, publish the reason behind my resignation,” rapporte le site frontpageafricaonline.com « Notre match prochain contre le...
(Africa Top sports 14/05/16)
Baptisé Godfried Ekoué (nom du premier président du Comité National Olympique Togolais) le premier musée olympique du Togo a été inauguré ce vendredi au siège du CNOT. Exécutée avec l’appui de la Solidarité Olympique et quelques dons de bonne volonté, l’édifice est une idée de l’ex président de l’institution, Général Poutoyi Nabédé. Constituée de deux halls dont un petit de quatre salles dédiées aux quatre présidents du comité olympique qui se sont succédé, cette bâtisse possède une salle informatique, une salle de service administratif, une salle pluridisciplinaire qui peut être utilisée comme salle de réunion. Le bâtiment couvre une superficie de 437 mètres carré 41. Le musée va accueillir les trophées et ensuite offrir une salle de travail à toutes...
(Xinhua 12/05/16)
La Fédération togolaise de football (FTF) vient d'essuyer le refus de l'équipe béninoise pour livrer un match amical dans la cadre des préparatifs du match Liberia-Togo prévu le 5 juin comptant pour les éliminatoires de la CAN Gabon 2017, a-t-on appris samedi auprès de la fédération. Le refus des Ecureuils du Bénin vis-à-vis de l'invitation du Togo intervient après le refus de la sélection gabonaise. Le Bénin invité pour un match le 28 mai prochain a préféré une autre équipe au détriment du Togo. Les joueurs de l'équipe nationale du Bénin joueront plutôt contre le Mena du Niger. Le sélectionneur Claude Le Roy, qui échangeait jeudi dernier avec les entraîneurs des première et deuxième divisions, avait pourtant rassuré que le...
(AFP 10/05/16)
Raymond Domenech "n'a jamais entendu parler de demande financière" et explique qu'un nombre de joueurs insuffisant a conduit à l'annulation de la tournée caritative de la sélection officieuse de Bretagne en Afrique, selon un communiqué transmis mardi par son entourage. L'ancien sélectionneur des Bleus se dit en outre "abasourdi et révolté par les commentaires qui accompagnent le renoncement par l'équipe de Bretagne" et qui font état d'une annulation faute d'un accord financier. Domenech assure avoir "agi bénévolement, sans même l'idée d'un défraiement". L'ancien coach des finalistes du Mondial-2006 indique que "le choix de la période, pendant les vacances des joueurs, la durée de la tournée, 9 jours, ont amené de très nombreux joueurs professionnels à décliner cette possible sélection". "Il...
(Europe 1 10/05/16)
L'Equipe de Bretagne de football, coachée par Raymond Domenech, devait jouer au Togo pour un match caritatif. Mais la sélection s'est finalement désistée... Le match devait pourtant s'inscrire dans une tournée caritative en Afrique. L'Equipe de Bretagne de football devait affronter le Togo, le 22 mai à Lomé, mais s'est finalement désistée, faute d'un accord financier. Jouer bénévolement ? C'est non. A l'annonce de cette nouvelle, le sélectionneur du Togo, le Français Claude Leroy, est dépité. "Je n'arrive pas à comprendre tout le cinéma fait autour de cette tournée" pour l'arrêter à moins de deux semaines du coup d'envoi, a-t-il dit. Selon une source, la "Skipailh Breizh" (sélection bretonne) réclamait environ 45.000 euros au Togo pour venir jouer. Pourtant le...

Pages

(Afriquinfos 22/10/13)
LOME (© 2013 Afriquinfos) - Souvent taxés de désunis dans le microcosme culturel togolais, artistes et musiciens vont aller de nouveau en Assemblée générale le 30 novembre prochain.Conformément aux dispositions statutaires qui ont fondent l’UNAM (l'Union Nationale des Artistes et Musiciens du Togo), le président de cette Union vient de convoquer une nouvelle Assemblée Générale statutaire élective. Elle est programmée sur le 30 novembre, à Lomé, sous le coup de 8h, très précisément dans le quartier Tokoin, dans les locaux du CESAL (Centre d’éducation spirituelle pour l’apostolat des laïcs). Au menu de cette AG statutaire, il y aura une « présentation des rapports de l’exercice janvier 2008-juin 2013 du bureau sortant » ; une « Révision et adoption de nouveaux...
(LoméInfos 18/10/13)
L’un des doyens du cinéma togolais vient ainsi de passer de vie à trépas. L’homme a rendu l’âme dans la nuit d’hier 16 Octobre 2013 à aujourd’hui. De nationalité togolaise, Blaise Kilizou ABALO est né en 1947 à Kanianboua dans la préfecture de Sotouboua (Togo). Il est psychopédagogue, enseignant et cinéaste de formation.En 1976, il écrit le scénario de son premier long métrage documentaire intitulé « 10 ans de pouvoir du Président Eyadema ». De 1978 à 1981, il travaille à l'Université de Ouagadougou, à l'Institut Africain d'Education Cinématographique (INAFEC). Son film Kawilasi (1992) reçoit à sa sortie, en 1995, le Prix spécial "Développement humain durable" au FESPACO. Il a réalisé bien d’autres films parmi lesquels, Venu de France (2009),...
(Alwihda 16/10/13)
Les rencontres professionnelles (Espacio Profesional) du Festival de cinéma africain de Cordoue ont démarré le mardi 15 octobre, en rassemblant des créateurs et des journalistes pour réfléchir sur la situation du secteur dans le continent.Ces journées de rencontres professionnelles, qui se dérouleront tous les matins jusqu’au vendredi 18 octobre, ont démarré aujourd’hui avec la présence d’Olivier Barlet, critique français de cinéma spécialisé dans les cinématographies africaines et directeur du magazine Africultures; William M’Baye, réalisateur sénégalais; Arya Lalloo, réalisatrice sud- africaine ; et le créateur algérien Lamine Ammar Khodja.Deux séances ont eu lieu au cours de cette première journée de débats.Dans la première séance, la publication Les cinémas d'Afrique dans les années 2000 a été présentée pour la première fois au...
(AFP 16/10/13)
LONDRES, 16 octobre 2013 (AFP) - Londres accueille cette semaine la première foire d'art contemporain africain en dehors du continent noir, témoignant de l'émergence d'un marché aux oeuvres profondément ancrées dans les réalités sociales et politiques. "Dans la mentalité de beaucoup de gens (en Occident), l'art africain se résume aux arts premiers", explique Philippe Boutté de la galerie Magnin-A basée a Paris et spécialisée dans l'art africain contemporain. Le public a longtemps vu dans les artistes qu'on exposait "des +Bushmen+, des gens qui auraient fait de l'art sans le savoir", note-t-il avec ironie, "alors que ce sont des vrais artistes". Derrière lui, un imposant trône de l'artiste mozambicain contemporain Gonçalo Mabunda, confectionné uniquement de revolvers, Kalachnikov et autres munitions vestiges...
(LoméInfos 11/10/13)
le Salon International de la Mode et de l’Esthétique sera présent sur la 11ème Foire Togo 2000. Défilé de mode, prestation d’artistes, remise de diplômes aux partenaires et exposants ont été les grandes activités qui ont meublées le lancement officiel du Salon International de la Mode et de l’Esthétique édition 2013. Une cérémonie qui s’est déroulée le 10 Octobre 2013 en présence d’un parterre d’invité de marque du monde de la mode et de l’esthétique et des journalistes.Le Salon International de la Mode et de l’Esthétique (Sime) est un événement d’une envergure internationale et demeure la première générée unique en son genre. Il pour finalité de propulser l’image et de conserver les valeurs culturelles véhicules par l’élégance. Ce salon sera...
(LoméInfos 08/10/13)
Doris Guinhouya a été élue Miss Ecowas peace pageant 2013 le samedi 5 octobre 2013 à l’espace Agora Senghor à Lomé.Parmi les 12 candidates, 3 ont été retenues par lors de la phase finale de sélection. Le numéro 11, Doris Guinhouya, étudiante en 6e semestre de droit à l’Université de Lomé, a été élue miss en compagnie de ses 2 dauphines. Le numéro 13, Christina Koagni est la deuxième (2) dauphine, tandis que le numéro 7 Douhadji Sandra est élue première (1ere) dauphine.Miss Doris Guinhouya, Ecowas peace pageant du Togo va défendre les couleurs de son pays le 30 novembre 2013 à Accra au Ghana au cours de la grande finale qui va regrouper les autres miss des pays de l’Afrique de l’ouest.
(Le Télégramme 07/10/13)
Au cours d’une soirée férique samedi dernier à l’Agora Senghor de Lomé, Doris Yawa Guèwouya a été consacrée Miss Ecowas Togo Peace Pageant. Elle a laissé sur le carreau 11 autres cobncurrentes qui n’ont pas non plus démérité. Mais il en fallait choisir une qui devra porter la couronne pour les 12 prochains mois et qui devra représenter pour l’occasion le Togo à la compétition continentale. Et c’est finalement elle qui a séduit le jury de cette compétition.Parlant de compétition, il faut dire qu’il a fallu passer par la présentation des candidates sur diapo, la première sortie, la deuxième sortie en tenue de traditionnelle, la sortie en tenue de ville et la fatidique période des interviews pour consacrer l’une de...
(Pa-Lunion 05/10/13)
L’artiste de la chanson togolaise, Chaneben fête ses 10 ans de carrière musicale. Pour commémorer l’évènement, elle organise une conférence débat et un grand concert le dimanche 6 octobre 2013 à l’hotel Eda Oba.De son vrai nom Afi Chantal Ayéna Agbo, l’artiste de la chanson gospel Chaneben a à son actif 3 albums.Le premier album, sorti le 4 octobre 2003, a comme titre ‘’Melowo’’. Le deuxième opus, mis sur le marché en 2006, est intitulé ‘’Ta grâce’’. Le tout dernier bébé, sorti en 2011, est baptisé ‘’Il est temps’’. Pour faire la promotion de ses albums, l’artiste Chaneben a démontré ses talents et dons à travers des concerts au Togo et à l’extérieur du pays (Burkina Faso, Benin et au...
(Afriquinfos 02/10/13)
Laté Richard Lawson-Body, 27 ans, peintre-calligraphe du Togo, nourrit beaucoup d’ambitions pour l’Art togolais en général. Raison pour laquelle il embraye sur les originalités qui définissent sa conception des arts plastiques. Edem Gadegbeku, journaliste pour Afriquinfos, l'a rencontré pour vous : dem Gadegbeku - Qu’est-ce qui fait votre actualité en ce moment ? Laté Richard Lawson-Body - Actuellement, je peins beaucoup et je poursuis mes recherches autour des thématiques de la « Paix et Droits Humains » ; ce sont des thèmes majeurs de mon travail. Disons que je reviens fraîchement de Kpalimé où je viens d’initier une vingtaine de jeunes aux Arts plastiques dans le cadre du Forum national des jeunes d’Amnesty-Togo. Quelle est l’exposition ou la collection d’œuvres...
(LoméInfos 01/10/13)
13 belles filles seront à l’assaut le 05 Octobre prochain pour la couronne Miss Ecowas Peace Pageant 2013. Ces candidates après une pause de mis au vert et de coaching sont véritablement prêtes. Le trio gagnant de ce concours ira donc représenter notre pays au concours sous-régional qui aura lieu en novembre prochain à Accra au Ghana. Une soirée qui sera riche en couleurs ce 05 Octobre prochain à la grande salle de l’Agora Senghor de Lomé. 13 candidates se rivaliseront la couronne qui par là aura le mérite de représenter valablement le Togo lors de la finale sous-régionale à Accra en novembre prochain.En termes d’impacts des activités en faveur de la paix que les lauréates sont appelées à réaliser,...
(Le Télégramme 228 27/09/13)
Les amoureux de la musique du terroir togolais, et surtout du Agbadja du Sud Togo, seront ce vendredi soir au Goethe Institut de Lomé. Fidèle à sa politique de promotion de la culture togolaise, ce centre culturel allemand mt sur scène ce jour le Président de SARIAC (Syndicat des artistes, instrumentistes arrangeurs et compositeurs), Basile Adewusi et son groupe « Les Tambours de Lomé ». Créateur des Tambours de Lomé, cet enseignant de profession à la retraite (Basile Adewussi), est aussi « un artiste musicien jouant de la guitare, de l’accordéon et de la percussion traditionnelle ». Et c’est fort logiquement sur le schéma traditionnel surtout autour de l’objet-son Agbadja que le groupe a vu le jour il y a...
(Sidwaya 27/09/13)
La 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes le jeudi 26 septembre 2013 à Ouagadougou. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao.C’est le jeudi 26 septembre dernier que la 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes. « Tourisme et Technologies de l’information et de la communication (TIC) : quelles opportunités pour l’Afrique ? », tel est le thème sur lequel se focaliseront les débats et réflexions durant les 4 jours consacrés au salon. Le choix de ce thème est lié à l’essor des TIC qui ont entraîné des changements dans la nature de...
(Pa-Lunion 20/09/13)
La soirée de Jenny Kakpo a tenu toutes ses promesses. Il y avait de jolis mannequins (dame et homme) avec des robes magnifiques et un public merveilleux sur l’esplanade de l’hôtel Sarakawa le samedi 14 septembre 2013.La collection haute couture de l’artiste plasticienne Jenny Kakpo a été présentée au public de Lomé avec art sur fond de musique. Le savoir-faire du couturier Peter Anthony a été juste. Les différents tableaux, les sorties, ont été éblouissants les uns que les autres avec des mannequins de renom comme le top modèle Rebecca Ayoko et les autres. Au cours des présentations scéniques, même les coiffures des mannequins n’on pas été faites par hasard, parce qu’il doit y avoir une harmonie avec les costumes.Les...
(Savoir News 13/09/13)
Jenny Kakpo, artiste, peintre, styliste et designer de nationalité togolaise vivant à Paris, présentera samedi à Lomé, sa dernière collection baptisée "Bouquet de Fleur", a-t-elle annoncé jeudi lors d’une conférence de presse dans un grand hôtel de la capitale togolaise. Etaient présents : le directeur de cabinet du ministère de la culture et des arts, ainsi que plusieurs artistes de la chanson dont Jacob Desvarieux, Fondateur du groupe antillais Kassav, Charles O’zoo et Christelle Johnson du Togo. Au total 33 mannequins togolais et 12 venus de Paris vont défiler samedi prochain sur le podium avec l’ensemble de la nouvelle collection de Jenny Kakpo dans une grande soirée animée par Claudy Siar de « Couleurs Tropicales » sur Rfi. Selon Jenny...
(Savoir News 12/09/13)
La deuxième édition du "Festival d’Aného", officiellement lancée mercredi, cérémonie présidée par Mme Ahoéfa Dédé Ekoué, ministre de l’environnement et des ressources forestières, a constaté un journaliste de l’Agence Savoir News. C’est la cour de l’Ecole primaire publique Adjido à Aného (environ 50 km au nord de Lomé) qui a servi de cadre au lancement de ce Festival organisé par la Fondation "Aquéréburu & Partners". Plusieurs personnalités dont le Préfet, le président de la délégation spéciale, ainsi que des chefs traditionnels étaient également à cette cérémonie. L’ambiance a été fortement entretenue par des groupes folkloriques. La Fondation "Aquéréburu & Partners" a été mise en place non seulement pour améliorer les conditions de vie des populations à travers des actes humanitaires,...
( 12/09/13)
Quatorze filles togolaises vont à l’assaut de l’élection « Miss ECOWAS ». La présélection nationale nationale de ce concours de beauté s’est déroulée hier à Lomé.Au départ trente, quatorze filles ont été finalement retenues. Parmi elles, le jury devrait retenir deux qui affronteront les filles des autres pays de la CEDEAO pour la phase finale de ce concours. Les candidates retenues devront bénéficieront d’une mise au vert coaching en développement personnel, confiance en soi, conversation en anglais, culture générale, pratique sportive, actions citoyenne et culture de la paix. Cette élection est à sa 6ème édition. La dernière édition qui s’est déroulée au Nigeria a classé le Togo en 3ème place. La fille de ce concours aura lieu le 5 octobre...
(Gabonews 12/09/13)
Le Gabon sera à l’honneur à la 11ième Foire Internationale de Lomé du 29 novembre au 16 décembre 2013 prochains, a annoncé le comité d’organisation de cet événement.Le Gabon sera, aux côtés de la Suisse, l’invité d’honneur de 11ième Foire Internationale de Lomé. Johnson Kuéku-Banka, le directeur général du Centre togolais des expositions et foires de Lomé (Cetef), est venu l’annoncer aux autorités gabonaises dans une visite qu’il a effectuée récemment à Libreville.Le Gabon a confirmé sa présence à Lomé à la fin de l’année, avec une très forte délégation. C’est en tout cas ce qui ressort de la rencontre du Directeur Général du Cetef avec Nina Alida Abouna, directeur général de l’Agence pour la promotion des investissements et des...
(Gabon Review 10/09/13)
Après le sport et le cinéma, le Gabon engrange un succès sur le plan international par la beauté de ses filles : la troisième dauphine de Miss Gabon 2013, Hillary Ondo, vient de décrocher son premier titre international de beauté. Elle a été élue reine de beauté de l’Afrique au concours Miss Supranational en Biélorussie. Grâce à sa politique permettant au Gabon d’être représenté à toutes les compétitions internationales de beauté, l’association Défis de Femmes peut d’ores et déjà se réjouir. Son poulain Hillary Ondo a été sacré à la cinquième édition de la compétition miss supranational en Biélorussie, le 7 septembre 2013, au côté de 80 concurrentes venues du monde entier. Embarquée dans la course pour le sacre international...
(L'Express du Faso 09/09/13)
C’est parti pour les jeux de Francophonie 2013 à Nice en France. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le président français François Holland. Il avait à ses côtés ses paires du Sénégal (Maky SALL), de la Côte d’Ivoire (Alassane D. Ouattara), du Liban (Michel Sleiman) et du Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf. C’est une cérémonie qui fut vraiment riche en couleur. Lors d’une précédente conférence de presse, le député maire de Nice, Christian Estrosi, président du comité d’organisation avait promis « un évènement spécial ». Pour le moins que l’on puisse dire, c’est que son pari est gagné. La Place Massena était noir de monde en cet après midi de samedi 7 septembre. Chacun voulant assister au...
(Pa-Lunion 02/09/13)
A l’issue des épreuves de la grande finale de la 19e édition de Miss Togo qui s’est déroulée samedi au Palais des Congrès de Lomé, Eméfa Edwige Ségbé, 19 ans, est sacrée Miss Togo 2013. Vingt candidates au départ, l’étudiante en première année de communication, Eméfa Edwige Ségbé est couronnée Miss Togo 2013 suite à la délibération du jury dont la composition ne souffre d’aucune contestation. C’est aussi un choix des abonnés Moov quand on sait qu’ils ont aussi la possibilité de peser sur le choix de jury par le jeu de SMS.Interview, danse traditionnelle, beauté ont été les critères principaux retenus pour la qualification des concurrentes.Epiphanie Camih Gantin, Miss Togo 2012, et ses dauphines cèdent donc la place à...

Pages

(RFI 20/09/17)
Au Togo, la réforme constitutionnelle ne pourra être votée que par référendum populaire. L'Assemblée s'est réunie en session plénière mardi 19 septembre pour examiner le projet du gouvernement. Un texte qui prévoit entre autres la limitation des mandats présidentiels. L'opposition, qui dénonce la non-rétroactivité de cette mesure, a boycotté la session parlementaire. Du coup, le parti au pouvoir n'a remporté que deux tiers des voix et non les quatre cinquièmes requis, ouvrant la voie à un possible vote par référendum. Le gouvernement y voit une main tendue, les opposants un passage en force.
(RFI 20/09/17)
Au Togo, la réforme de la Constitution sera soumise à un référendum. Le projet de loi du gouvernement a été voté ce mardi 19 septembre à l’Assemblée nationale. Cette réforme limite à deux le nombre de mandats du chef de l’Etat et instaure un scrutin présidentiel à deux tours. Mais l’opposition estime que le texte ne va pas assez loin. La crise politique n’est donc toujours pas résolue. L’opposition manifeste ce mercredi 20 septembre en espérant réunir autant de monde qu’il y a quinze jours. En tout, 14 partis sont mobilisés dont le PNP de Tikpi Atchadam et l’ANC de Jean-Pierre Fabre. Les cortèges ont démarré en tout début d'après-midi avec une particularité cette fois-ci : les opposants défilent sur...
(Le Monde 20/09/17)
Le ministre de la communication Guy Lorenzo défend la réforme constitutionnelle en cours qui permettrait au président Gnassingbé de se représenter en 2020 et en 2025. Guy Lorenzo est le ministre de la communication, de la culture, des sports et de la formation civique. Formé en France, ancien cadre de la Compagnie française d’assurance pour le commerce extérieur (Coface), il a été nommé au gouvernement togolais après la réélection, en 2015, de Faure Gnassingbé, pour un troisième mandat de cinq ans. L’opposition demande le départ du président et boycotte les débats au Parlement sur la réforme constitutionnelle proposant
(Jeune Afrique 20/09/17)
L’opposition et le parti au pouvoir manifestent pendant deux jours à travers le pays, les uns pour réclamer le retour à la Constitution de 1992, les autres pour soutenir le chef de l’État. La veille, le Parlement a voté le projet de loi portant réforme Constitutionnelle, sans atteindre le quorum requis mais en ouvrant la voie à un référendum. L’arithmétique est claire comme de l’eau de roche. Avec 91 inscrits, 62 voix pour, 0 contre et 1 abstention, l’Assemblée nationale est donc passée au vote à l’issue des travaux en commission, pour faire adopter le projet de loi portant réformes constitutionnelles déposé par le gouvernement quelques jours plus tôt. « Le vote est acquis à la majorité des 2/3. Cela...
(Jeune Afrique 20/09/17)
Selon Payadowa Boukpessi, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, les opposants qui invoquent la Constitution de 1992 pour rejeter une éventuelle nouvelle candidature de Faure Gnassingbé à la présidentielle en 2020 se livrent à "un faux procès". Jeune Afrique : À quelques heures de marches éclatées de l’opposition, diriez-vous que la situation est grave au Togo ? Payadowa Boukpessi : Le gouvernement, dans son ensemble, prend au sérieux la situation. À partir du moment où il y a des manifestations qui perturbent certaines activités publiques et privées, il a le devoir de prendre la mesure de la situation, dans l’intérêt de la population. Tandis que certains opposants réclament un retour à la Constitution de 1992,...
(Le Monde 19/09/17)
Depuis août, d’importantes manifestations se succèdent à Lomé alors que le Parlement doit examiner une réforme constitutionnelle. En sa cathédrale du Sacré-Cœur de Jésus sise au centre-ville, Mgr Denis Amouzou-Dzakpa a été habitué à un décorum plus flatteur. Dimanche 17 septembre, comme c’est le cas depuis l’incendie accidentel et partiel de sa cathédrale blanche et rose, en avril, l’archevêque de Lomé s’est contenté d’une tente dressée dans la cour de l’édifice religieux pour dire la messe. Les centaines de fidèles sont assis sur des chaises en plastique. Sur leur dossier, on ne sait quel fabricant a moulé le slogan : « Just be happy ». Contents, les fidèles semblaient en effet l’être à la sortie de l’office. Il faut dire...
(RFI 19/09/17)
Au Togo, la réforme proposée par le gouvernement après les grandes manifestations des dernières semaines est examinée ce mardi 19 septembre à l’Assemblée nationale. Le texte reprend les principales revendications de l’opposition : la limitation du nombre de mandats présidentiels et un scrutin à deux tours. Mais il est déjà critiqué. D’ailleurs, l’opposition n’a pas prévu d’assister aux débats et maintient ses appels à manifester mercredi et jeudi. Un dialogue de sourds. Voilà comment un député résumait les derniers échanges entre pouvoir et opposition. Le gouvernement assure avoir répondu aux principales revendications des...
(Le Monde 19/09/17)
L’opposition demande de limiter à deux le nombre de mandats présidentiels, dans un pays, où depuis 50 ans, règne une seule famille. De nouvelles manifestations sont attendues cette semaine à Lomé, la capitale du Togo. Ce petit pays de 7,6 millions d’habitants coincé entre le Bénin et le Ghana, traverse une crise politique et des dizaines de milliers de personnes sont déjà descendues dans la rue à Lomé et en province au début du mois de septembre à l’appel d’une coalition de quatorze partis d’opposition. Des rassemblements d’ampleur historique, au cours desquels ils demandaient la mise en place des réformes et le départ du président Faure Gnassingbé, au pouvoir depuis 2005. Une réforme constitutionnelle est en discussion afin de limiter...
(Jeune Afrique 19/09/17)
Alors que la procédure parlementaire sur le projet de réforme constitutionnelle se poursuit sur fond de blocages, la Conférence des évêques du Togo s’est prononcée dimanche, pour la première fois depuis le début des événements politiques qui secouent le pays. Leur prise de parole était attendue depuis des semaines. C’est chose faite depuis ce dimanche 17 septembre, date à laquelle dans toutes les cathédrales du pays des prières dites « de supplication en faveur de la paix, plus précisément en faveur des réformes institutionnelles et constitutionnelles », ont été organisées. L’objectif, selon les évêques, est « d’implorer la lumière de l’Esprit Saint sur les plus hautes autorités [du] pays afin qu’elles opèrent urgemment les réformes demandées par le peuple conformément...
(La Tribune 18/09/17)
La Conférence des évêques de l'église catholique au Togo s'est exprimée sur la crise politique qui secoue le pays depuis le 19 août dernier. Dans une déclaration rendue publique ce dimanche 17 septembre, les prélats togolais ont recommandé des réformes conformément à la Constitution de 1992 et ont condamné les violences. C'était la voix la plus attendue jusqu'alors au Togo dans ce bras de fer qui oppose la majorité présidentielle aux partis de l'opposition. Ce dimanche 17 septembre, à travers une déclaration rendue publique, et adressée...
(Jeune Afrique 18/09/17)
Que s'est-il passé le 19 août dernier lorsque deux personnes ont trouvé la mort ? Des caches d'armes existent-elles ? Quel est le dispositif de sécurité prévu pour les manifestations des 20 et 21 août ? Yark Damehane, ministre de la Sécurité et de la Protection civile, a répondu aux questions de Jeune Afrique. Jeune Afrique : L’opposition prévoit des manifestations les 20 et 21 septembre à Lomé et dans plusieurs villes du pays. Pouvez-vous assurer qu’il n’y aura pas de répression, comme cela a été le cas le 19 août, quand la dispersion d’une manifestation de l’opposition à Lomé a provoqué la mort de deux personnes ? Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/475260/politique/togo-yark-damehane-il-faut-...
(RFI 18/09/17)
Au Togo, les opposants préparent déjà les nouvelles manifestations prévues la semaine prochaine. Le gouvernement a proposé une loi prévoyant une limite du nombre de mandats présidentiels et un scrutin à deux tours mais l'opposition réclame plus. Elle prévoit de manifester jusqu'à ce qu'elle ait obtenu un retour à la Constitution de 1992, c'est-à-dire des réformes institutionnelles plus vastes. RFI s’est rendue au siège du Parti national panafricain (PNP) qui a remis cette question sur le devant de la scène. Ce samedi, des centaines de personnes étaient rassemblées dans ce quartier excentré de la capitale. Le PNP poursuit son travail de terrain. Depuis la création du parti, il organise des réunions chaque semaine. « Nos dirigeants nous forment par rapport...
(Financial Afrik 18/09/17)
Loin de l’alarmisme des envoyés spéciaux de la presse main stream, Lomé vaque à ses occupations en attendant la prochaine manifestation. L’opposition compte organiser une nouvelle démonstration de force, les 20 et 21 septembre 2017. En attendant, l’avenue circulaire qui divise la ville en deux s’étire sous la canicule ordinaire, à peine adoucie par la bise de l’Atlantique. Sur la même place où 72 heures plutôt, les 6 et 7 septembre, des milliers de personnes s’étaient réunies pour réclamer le retour à la constitution de 1992, avant d’être dispersés à coup de gaz lacrymogène, règne la même scène ordinaire d’une Afrique informelle, commerçante et résiliente. Et pendant que les marchands ambulants surveillent leurs échoppes, en comptant le manque à gagner...
(Financial Afrik 18/09/17)
Le Port autonome de Lomé a enregistré près de 14 millions de tonnes de marchandises en 2016, contre un peu plus de 15 millions de tonnes en 2015. Information donnée par son directeur général à l’occasion de la 4e réunion du Haut conseil pour la mer, tenue jeudi 7 septembre à Lomé. Il s’agit de la première baisse après la tendance haussière observée depuis 2012. Pour 2017, la stratégie pour faire mieux au port de Lomé passe par une «mise à jour et le développement des compétences, et l’adaptation de l’environnement juridique aux différents domaines d’activités portuaires », annoncées par le contre-amiral Fogan Adegnon. Défini comme moteur principal du développent économique du Togo, le port de Lomé, par sa position...
(Financial Afrik 18/09/17)
En poste depuis 2011, l’ivoirien Serge-Marie N’Guessan, représentant-résident de la Banque africaine de développement (BAD) au Togo est arrivé en fin de mission. Prochaine destination, Dakar, où il devra occuper les mêmes fonctions pour le compte de l’institution basée à Abidjan. A Lomé, il se susurre l’arrivée de son homologue de Siéra Leone, annoncé pour prendre fonction dès le départ fin septembre de M. Nguessan. Notons que les interventions de la BAD au Togo ont connu une hausse signifiante depuis la mise en place d’un bureau à Lomé. La dernière action en date est l’approbation en août dernier, d’un don de 975.000 dollars via le Fonds des énergies durables pour l’Afrique, en faveur du pays pour la mise en œuvre...
(RFI 17/09/17)
Huit organisations africaines de la société civile, comme la Lucha en République démocratique du Congo, Iyina au Tchad ou encore Y'en a marre au Sénégal, viennent de signer une déclaration commune en soutien au combat de l'opposition togolaise qui réclame des réformes constitutionnelles et le départ du président Faure Gnassimbé. Pour Guy-Hervé Kam, le porte-parole du Balai citoyen au Burkina, le Togo suit le vent de l'histoire qui souffle en Afrique et qui a permis au Burkina en 2014 de devenir une démocratie. « Depuis longtemps le président Faure Gnassingbé et son père manipulent la Constitution
(RFI 16/09/17)
C'est une première étape, mais déjà contestée au Togo. Le projet de réforme constitutionnelle a été validé en commission, hier vendredi, à l'Assemblée nationale. Ce texte a été proposé par le gouvernement après les grandes manifestations des dernières semaines. Il reprend les principales revendications des protestataires : la limitation du nombre de mandats du chef de l'Etat et un scrutin présidentiel à deux tours. Mais l'opposition réclame plus et la journée de débats au sein de la commission a été mouvementée. Des heures de discussions animées, mais aucun compromis.
(Jeune Afrique 15/09/17)
Le chef de file de l’opposition togolaise estime qu’il est trop tard pour réformer. Le groupe parlementaire de son parti exclut de voter la modification constitutionnelle envisagée par le gouvernement sous la pression de la rue. Après un début septembre marqué par plusieurs jours de mobilisation populaire dans les rues de Lomé et d’autres villes du Togo, les partisans d’un retour à la limitation du nombre de mandats présidentiels ont annoncé de nouvelles marches, ces 20 et 21 septembre. Dans le même temps, le texte de la réforme constitutionnelle proposée par le gouvernement est en cours d’examen à l’Assemblée nationale, où les députés de l’opposition ont décidé de quitter l’hémicycle, jeudi, pour protester contre la procédure adoptée. Dans ce contexte...
(Jeune Afrique 15/09/17)
Le texte de révision constitutionnelle présentée par le gouvernement va être discuté ce vendredi à l’Assemblée nationale togolaise dans un contexte tendu. Jeudi, les députés de l’opposition ont quitté l’hémicycle pour protester contre l’ordre du jour. La commission des lois constitutionnelles doit se retrouver ce vendredi pour procéder à l’étude de la proposition de réformes constitutionnelles présentée par le gouvernement. Un premier rendez-vous autour du texte qui suit une semaine de bras-de-fer tendu entre les députés de la majorité et l’opposition, après les manifestations massives de début septembre. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/474660/politique/togo-faure-fabre-bataille-d...
(RFI 15/09/17)
Au Togo, la Commission des lois doit se réunir pour examiner l'avant-projet de loi du gouvernement sur les modifications de la Constitution ce vendredi. Ce n'est qu'ensuite que l'ensemble des députés commencera à étudier le texte proprement dit en séance plénière. Un projet déjà qualifié par l'opposition d'insuffisant et de manœuvre dilatoire alors que la colère gronde dans le pays depuis quinze jours et que la mobilisation dépasse le cadre du Togo. Cette mobilisation dépasse désormais le cadre du Togo puisque huit organisations africaines de la société civile ont signé une déclaration commune pour soutenir le combat de l'opposition togolaise qui réclame des réformes constitutionnelles et le départ du président Faure Gnassimbé au pouvoir depuis 2005. Le Balai citoyen au...

Pages