Mardi 24 Avril 2018

Togo

(APA 05/02/18)
APA-Lomé (Togo) - La Coordination des syndicats des enseignants du Togo (CSET) a appelé ses membres, notamment ‘’les enseignants, chefs d’établissements et inspecteurs’’ à une grève de 72h à partir de mercredi, a appris APA de source officielle. Selon ministre des Enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle qui révèle avoir reçu ce lundi une lettre de la CSET, cette dernière souligne que sa grève vise à « exiger de donner la priorité à la question des primes et indemnités » dans les discussions avec le gouvernement. En effet, selon la coordination, la cause majeure de la crise dans le secteur de l’éducation reste la question des primes et indemnités. « Il y a une volonté de faire perdurer...
(APA 05/02/18)
APA - Lomé (Togo) - Le gouvernement togolais veut réserver au moins 20 % des marchés publics aux jeunes et aux femmes entrepreneurs, a-t-on appris samedi, de source officielle. Cette décision, explique le communiqué du conseil des ministres du 1er février, « va apporter des solutions efficaces à la problématique du chômage et à l’amélioration du niveau de vie de nos concitoyens notamment celui des jeunes et des femmes ». Elle concerne les jeunes entrepreneurs dont l’âge est compris entre 18 et 40 ans, promoteur d’une entreprise légalement créée, et les femmes entrepreneurs sans limite d’âge, « de nationalité togolaise et exerçant sur le territoire national ». « Sur la base d’une évaluation, ce taux pourrait être revu à la...
(Agence Ecofin 05/02/18)
En deux mois, le gouvernement togolais a réalisé pas moins d’une dizaine de réformes pour faciliter la vie des jeunes et des femmes qui souhaitent entreprendre : suppression des droits d'enregistrements et des droits de timbres, libéralisation du capital social, exonération de la Taxe Professionnelle Unique pour les jeunes entrepreneurs, réduction des frais de publication des annonces légales de 5000 à 1000 FCFA, incitations fiscales, etc. Il a également été décidé de réserver un quota de 20% des marchés publics aux jeunes entreprises qui vont être formées gratuitement aux procédures d’appels d’offres. Pour orchester ces changements menés tambour battant, une Cellule Climat des Affaires (CCA) a été officiellement lancée cette semaine. Pour Sandra Johnson, qui en assure la coordination nationale,...
(AFP 03/02/18)
L'opposition togolaise et le président Faure Gnassingbé ont été invités vendredi par les pays médiateurs à la crise qui agite le pays à négocier à partir du 15 février, mais l'opposition a annoncé qu'elle maintenait sa marche contre le pouvoir samedi. "L'ouverture du dialogue aura lieu le 15 février à Lomé", selon un communiqué officiel signé par le ministre ghanéen de la sécurité Albert Kan-Dapaah et le ministre d’Etat guinéen Tibou Kamara - émissaires des présidents Nana Akufo-Addo et Alpha Condé -, lu à la télévision nationale. Une délégation des deux pays médiateurs était présente à Lomé les 31 janvier et 1er février pour mener des "échanges et consultations" avec le gouvernement et la coalition de 14 partis d'opposition qui...
(RFI 03/02/18)
On connaît la date du dialogue. C'est donc le 15 février que le pouvoir et son opposition entameront le dialogue à Lomé, l'annonce a été faite vendredi dans un communiqué par les émissaires ghanéen et guinéen, dépêchés à Lomé par les présidents Nana Akuffo Addo du Ghana et Alpha Condé de la Guinée. Outre la date de l'ouverture du dialogue, le communiqué des émissaires Albert Kan Dapaah du Ghana et Tibou Kamara de la Guinée, annonce que les préoccupations de l'opposition, concernant ....
(APA 03/02/18)
APA- Lomé (Togo) - L’ouverture du dialogue politique aura lieu le 15 janvier à Lomé, a appris APA d’un communiqué des émissaires des chefs d’Etat ghanéens et guinéens, médiateurs de la crise politique togolaise. En effet, dans le cadre de la médiation entamée par les présidents du Ghana et de la Guinée « visant à favoriser et à soutenir le dialogue politique inter-togolais », le ministre ghanéen de la sécurité nationale, Albert Kan-Dapaah, et Tibou Kamara, ministre d’Etat guinéen, ont effectué une mission de travail à Lomé « en vue de faire le point de la situation ». Outre la date d’ouverture du dialogue communiquée après des échanges et consultations avec les principaux acteurs, notamment le gouvernement et la coalition...
(APA 03/02/18)
APA-Lomé (Togo) - La coalition des 14 partis de l’opposition togolaise a déclaré vendredi avoir « pris acte du communiqué de presse publié ce jour par les médiateurs ghanéen et guinéen dans la crise togolaise » annonçant l’ouverture du dialogue politique pour le 15 février 2018. Cependant, l’opposition précise, sans les citer, que le communiqué contient « des points qui méritent clarification » et annonce que « les contacts se poursuivent avec les médiateurs à cet effet». Par ailleurs, la coalition des 14 partis politique de l’opposition maintient les manifestations prévues « samedi 3 février 2018 sur toute l’étendue du territoire », violant ainsi une des conventions annoncées par les ministres ghanéen Albert Kan-Dapaah, et guinéen Tibou Kamara, les émissaires...
(APA 03/02/18)
APA - Lomé (Togo) - Le Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (Synphot) appelle de nouveau, le personnel soignant des hôpitaux publics du pays à une grève les 7 et 8 février. Cet appel fait suite à un mouvement de grève observé le 31 janvier et le 1er février. « Au terme des deux jours de cessation de travail dans les formations sanitaires publique, le bureau du Synphot remercie les travailleurs du secteur du secteur pour leur totale et générale mobilisation », écrit-il dans une note de bilan. Pour le syndicat, « seule la mobilisation et détermination permettront d’améliorer » le cadre de travail des agents de santé au Togo, et décide, après toutes les consultations, « qu’il faut garder...
(RFI 03/02/18)
Au Togo, le pouvoir togolais est actuellement sous pression sur plusieurs fronts. Au niveau social, pendant 48 heures, le personnel hospitalier s’est mis en grève pour demander un meilleur équipement. Cette fois, les hospitaliers togolais n'arrêtent pas le travail pour une revalorisation des salaires, ils sont en grève pour demander du matériel pour travailler. Et la demande est pressante pour Ali Bana Abdoul Djamiou, ingénieur en analyse médicale au Centre hospitalier universitaire Sylvanus Olympio de Lomé : « Nos appareils qui devraient nous permettre de faire ce travail n’existent pas. Ceux qui existent sont dans un état vétuste. Par exemple, quand on a un malade qui a fait un AVC, il arrive à l’hôpital et il a besoin de faire...
(APA 03/02/18)
APA Lomé (Togo) - Le conseil des ministres du Togo a voté un projet de loi portant sur le Code Général des Impôts, a-t-on appris vendredi, de source officielle. « Quelques éléments de référence et évolutions ont fini par mettre à mal la cohérence de l’ensemble du dispositif tant d’un point de vue formel que du fond », selon le communiqué. La réforme s’appuie, entre autres, sur la rationalisation de la structure du système fiscal par la fusion ou la suppression de certains impôts et taxes physiques, selon la source. Elle vise aussi à élaborer une fiscalité indirecte bâtie autour de la TVA et des droits d’accises et une fiscalité synthétique plus ouverte au profit des PME Cette fiscalité devra...
(Agence Ecofin 03/02/18)
L’information économique et financière africaine s’enrichit d’un nouveau média, Togo First, opéré par l’Agence Ecofin et encouragé par la Cellule Climat des Affaires. Depuis plusieurs mois, le Togo mène tambour battant une série de réformes destinées à faciliter la création d’entreprises et à améliorer l'environnement des affaires. Le pays fait clairement le pari de l’entreprenariat privé, notamment celui des jeunes et des femmes. Au-delà des informations d’actualité, Togo First présente également les principaux indicateurs et chiffres clés du pays, ainsi qu’un guide juridique et administratif à l’attention de nouveaux entrepreneurs. Pour visiter : www.togofirst.com Une version anglophone de Togo First est en cours de finalisation et sera disponible dans quelques jours. L’Agence Ecofin opère déjà plusieurs sites spécialisés sur l’économie...
(RFI 03/02/18)
Le franc CFA fait l'objet d'une contestation ouverte. Certains économistes africains déplorent que cette monnaie partagée par 14 pays d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique centrale paralyse le développement de la région. D'autres, au contraire, se félicitent de la stabilité monétaire que le CFA apporte à la région. Ce débat est aujourd'hui au coeur de l'émission Eco d'ici Eco d'ailleurs avec face à face deux économistes sénégalais, Moubarack Lô, conseiller principal du Premier ministre, et Chérif Salif Sy, ancien conseiller d'Abdoulaye Wade. Dans cet extrait arbitré par Jean-Pierre Boris, les deux économistes débattent de l'impact du CFA sur le développement économique africain. La parole d'abord à Chérif Salif Sy. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180203-impact-franc-cfa-le-developpement-ec...
(AFP 02/02/18)
Des représentants guinéens et ghanéens, pays médiateurs dans la crise qui agite le Togo depuis le mois de septembre, ont annoncé vendredi que le dialogue entre l'opposition togolaise et le président Faure Gnassingbé s'ouvrira le 15 février à Lomé. "L'ouverture du dialogue aura lieu le 15 février à Lomé", selon la lecture à la télévision nationale d'un communiqué officiel signé par le ministre ghanéen de la sécurité Albert Kan-Dapaah et le ministre d’Etat guinéen Tibou Kamara - émissaires des présidents Nana Akufo-Addo et Alpha Condé. Une délégation des deux pays médiateurs était présente à Lomé les 31 janvier et 1er février, pour mener des "échanges et consultations" avec le gouvernement et la coalition de 14 partis d'opposition, qui organise des...
(RFI 01/02/18)
Le dialogue politique annoncé par le gouvernement togolais est au point mort pour l'instant : aucune date n'a été annoncée. A chaque camp son rassemblement, ce mercredi 31 janvier au Togo, celui de la coalition de l'opposition et celui du parti au pouvoir. D’un côté les réclamations politiques tenues par la coalition des quatorze partis de l’opposition qui manifeste depuis bientôt six mois, de l’autre la jeunesse du parti au pouvoir. Les points de départ sont restés les mêmes, les itinéraires aussi. Pour l’opposition, la marche est un mode ...
(La Tribune 01/02/18)
Le gouvernement togolais fait face depuis le début de cette semaine, à une grogne sociale dans plusieurs secteurs. Après les étudiants qui ont mené des manifestations, le corps médical est entré dans la danse ce mercredi matin. De leur côté, les syndicats des enseignants ont appelé à un mouvement de grève de 72h. Cette semaine au Togo est décidément celle des manifestations des divers corps sociaux qui revendiquent de meilleures conditions de vie et de travail. Ce matin du mercredi 31 janvier 2018, le corps médical togolais est entré en grève pour 48 heures suivant l'appel du Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT). Les grévistes dénoncent de mauvaises conditions de travail et exige notamment l'équipement des hôpitaux publics...
(APA 01/02/18)
APA-Lomé (Togo) - Les enseignants de l’Université de Lomé ont entamé ce mercredi une grève de 48 heures pour réclamer de meilleures conditions de travail. Dans une lettre adressée cette semaine au président de l’université, ils indiquent revendiquer, par ce mouvement, le reliquat de l’accord du 30 novembre 2011 à savoir 30% sur leur salaire de base et 50% sur les indemnités. Ils exigent aussi le remboursement des cotisations versées à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) par les enseignants-chercheurs contractuels intégrés dans la fonction publique de même que la prise en compte dans le calcul des pensions des retraités des augmentations obtenues depuis 2011 et la programmation d’effectifs raisonnables d’étudiants dans les salles de cours et travaux dirigés...
(APA 01/02/18)
APA - Lomé (Togo) - L’International des services publics (ISP) appelle au « dialogue social en vue de résoudre les conflits de travail dans le secteur de la santé au Togo » dans un courrier adressé au premier ministre, Komi Sélom Klassou, et dont APA a pris connaissance. L’association « qui représente 24 millions de femmes et d’hommes fournisseurs de services publics dans 150 pays et territoires, se préoccupe de l’impasse à laquelle les relations patronat-syndicats sont actuellement confrontées dans le secteur de la santé au Togo », note la correspondance datée du 30 janvier 2018. Déjà, rappelle l’ISP, le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (Synphot) a lancé deux mots d’ordre de grèves et de sit-in. « L’International...
(Agence Ecofin 01/02/18)
New Way of Working. Tel est le nom de la nouvelle stratégie mise en place par la Banque africaine de développement (BAD) et visant à apporter l’électricité à 29,3 millions de personnes, d’ici à 2020. Cette nouvelle politique a été présentée par Akinwumi Adesina (photo), le président de l’institution, lors d’une rencontre de haut niveau qui s’est tenue, le 28 janvier 2018, au siège de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, à Addis-Abeba. « La BAD est aujourd’hui en première ligne, en ce qui concerne les investissements dans les énergies renouvelables en Afrique. La part des énergies renouvelables dans le portefeuille énergétique de la banque, est passée de 14% lorsque je suis devenu président de l’institution en 2015,...
(AFP 31/01/18)
Semaine agitée au Togo, où le secteur de la santé, se joignant au secteur de l'éducation, entame mercredi une grève "très suivie" et que des milliers de manifestants se réunissaient dans les rues de Lomé à l'appel de l'opposition pour protester contre le régime en place. A l'appel du Syndicat national des praticiens des hôpitaux du Togo (SYNPHOT), le personnel de plusieurs centres de santé publics se sont mis en grève mercredi pour deux jours. "La grève est très bien suivie sur l’ensemble du pays. Nous dresserons le bilan demain soir, afin de savoir l’attitude à adopter les prochains jours", a déclaré à l’AFP Atchi Walla, secrétaire général du SYNPHOT. Au Centre hospitalier universitaire (CHU Sylvanus Olympio) de Lomé, le...
(APA 31/01/18)
APA - Lome (Togo) - Le ministre de la fonction publique, du travail et de la réforme administrative a appelé hier mardi, les enseignants grévistes à « prévaloir l’intérêt du système éducatif en œuvrant pour une accalmie et un apaisement dans le secteur de l'éducation ». Lançant les travaux de la première session du groupe de travail mis en place par le gouvernement pour trouver des solutions aux problèmes et défis liés au secteur de l'éducation, Gilbert Bawara a fait savoir que « les difficultés qui sont à la base des perturbations actuelles, sont des préoccupations que nous prenons à cœur. Nous allons les traiter avec le plus grand sérieux ».

Pages

(Agence Ecofin 31/08/17)
Un programme de protection sociale portant sur une assurance maladie gratuite sera mis en route par le gouvernement dès la rentrée prochaine (2017-2018). Le projet, « School Assur », qui a pour bénéficiaires 2 millions d’élèves issus majoritairement des couches les plus défavorisées, bénéficie de l’implication personnelle du président Faure Gnassingbé qui a reçu à cet effet en audience ce mercredi 30 août, les premiers responsables des sociétés d’Assurance NSIA et OGAR (photo). Les échanges ont tourné autour de la mise en œuvre du projet et de son effectivité dès la rentrée prochaine. Assur School vise une couverture sanitaire gratuite et ainsi la garantie pour les parents de ne pas voir le cursus scolaire de leurs enfants stoppé en cas...
(République du Togo 30/08/17)
Le Premier ministre Komi Selom Klassou a reçu mardi une première mouture du statut particulier des enseignants. La conclusion d’un travail participatif de 6 mois. Il est question, notamment, de la professionnalisation du métier, de la formation continue, de l’éthique et de la déontologie, des droits et avantages des enseignants, de rémunération, de recrutement, d’avancement … "L’enseignement ne s’improvise pas. Le statut, une fois adopté, permettra de conforter la situation des enseignants, d’assurer la qualité et de recruter du personnel bien formé’, a souligné le chef du gouvernement. Chaque proposition contenue dans le projet de statut sera examinée en détails pour parvenir au meilleur texte possible.
(RFI 30/08/17)
Les partisans du parti au pouvoir, l’Union pour la République au pouvoir (Unir), étaient dans les rues de Lomé mardi 29 août pour défendre la paix et les institutions. Une marche organisée en réponse aux manifestations de l'opposition du 19 août qui ont coûté la vie à deux personnes. Plusieurs milliers de sympathisants ont manifesté leur soutien au président Faure Gnassingbé. Selon l’Unir, le parti au pouvoir, il s’agissait d’une marche citoyenne et républicaine pour dénoncer les discours outrageants, les appels à la haine, à l'intolérance et à la révolte qui se multiplient depuis les manifestations auxquelles a appelé le Parti national panafricain, le 19 août dernier. Ce parti d'opposition entendait réclamer notamment un changement de Constitution. Le gouvernement les...
(Le Télégramme 228 30/08/17)
Les marches en pleine semaine sont en passe d’etre interdites par le pouvoir public. Le gouvernement rassure qu’il est certes déterminé à garantir la libre manifestation, mais au vu de certaines réalités occasionnées par ces marches en semaine, l’idéal serait de les interdire carrément. C’est ce que l’on peut retenir d’un communiqué rendu public ce jour par Payadowa BOULKPESSI, ministre de l’administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales: COMMUNIQUE Le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales note une recrudescence de programmation au cours de semaine de travail de manifestations pacifiques publiques notamment de la part des partis politiques. Les récentes manifestations publiques en semaine ont été organisées par Cap 2015 le jeudi 03...
(Ici Lomé 29/08/17)
Les populations des préfectures du Golfe, d'Agoényivé et des Lacs ne recevront pas la visite de la présidente de la Commission de réflexion sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles et sa suite. Awa Nana-Daboya vient de suspendre la tournée. C'est à travers un communiqué signé par elle et rendu public ce lundi. "La Commission de réflexion sur les réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles, après avoir rencontré les populations des préfectures des régions des Savanes, Kara, Centrale, Plateaux et Maritime à l'exception des préfectures d'Agoè-Nyivé, du Golfe et des Lacs, estime avoir recueilli l'essentiel des préoceupations profondes des Togolais sur les réformes à opérer au Togo", indique le communiqué. A en croire le document,cette commission a finalement constaté que le besoin...
(AFP 28/08/17)
Les partis d'opposition togolais ayant appelé à marcher à Lomé les 30 et 31 août pour exiger des réformes, ont repoussé d’une semaine les manifestations pour "répondre aux appels pressants de toutes les populations de l'intérieur à s’associer aux manifestations", selon un communiqué lundi. La coalition Cap 2015, qui regroupe cinq partis, et le Parti national panafricain (PNP) "invitent toutes les populations togolaises sur toute l’étendue du territoire national à répondre massivement aux grandes marches qu’ils organisent les mercredi 6 et jeudi 7 septembre 2017 à Lomé et dans tous les chefs-lieux de préfectures"...
(Ici Lomé 28/08/17)
Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame, est assigné à la Cour pénale internationale (CPI) pour son rôle dans la répression des marches synchronisées du parti national panafricain (PNP) du 19 août dernier à Lomé et dans certaines villes du pays. Plainte contre DAMEHANE Yark (Togo) Bruxelles, le 22 Août 2017 A l’attention de Madame la Procureure de la Coupe Pénale Internationale Bureaux du Procureur Boite Postale 19519 2500 CM, La Haye Pays-Bas Courriel : otp.informationdesk@icc-cpi.int Télécopie au + 31 70 515 8555 Objet ; Plainte contre Monsieur Damehane Yark, ministre de la sécurité et de la protection civile au sujet de la barbarie du 19 Août 2017 Madame la procureure, Les familles et parents...
(Xinhua 28/08/17)
L'Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS) a organisé ce week-end à Lomé, une rencontre placée sous le thème " L'approche une seule santé : exigence d'une synergie d'actions dans la lutte contre les maladies en Afrique de l'Ouest" au profit des acteurs de la santé pour partager avec eux le bilan de ses trente ans d'existence. Cet organe est responsable de l'ensemble des questions sanitaires concernant les 15 pays membres de la CEDEAO. Selon le directeur général de l'OAAS, Xavier Crespin, pendant son existence, son institution s'est employée pour une meilleure gouvernance de la santé, nouer des partenariats stratégiques, harmoniser des politiques de santé, lutter contre les épidémies; les maladies de la santé maternelle et néonatale, de l'enfant, des adolescents,...
(Le Télégramme 228 26/08/17)
Elles sont sept grandes organisations de presse à monter au créneau pour dénoncer la tentative d’agression et les menaces proférées le 21 Août dernier par un groupe de conducteurs de taxis-motos contre le confrère Joseph Gadah mais aussi et surtout contre des journalistes dont les propos n’iraient pas dans le sens de ce qu’ils appellent la "révolution en marche". Selon les termes du communiqué de ces organisations, "à la fin de l’émission, un groupe de conducteurs de taxis-motos surexcités, a envahi la devanture de la radio, bloquant la circulation, tentant de s’en prendre physiquement au confrère Joseph GADAH pour ses analyses et commentaires exprimés lors du débat. Ils ont proféré des menaces claires sur sa personne, sur tous les journalistes...
(APA 25/08/17)
Le gouvernement togolais a, dans un communiqué, appelé la population à « vaquer librement et paisiblement à ses occupations » demain, vendredi, estimant qu’elle reste une « journée ordinaire et ouvrée». Cette annonce fait suite à la décision des partis de l’opposition togolaise regroupés au sein du Combat pour l’Alternance Politique (CAP 2015) et le Parti national panafricain (PNP) d’organiser vendredi, une journée « Togo mort » en hommage aux victimes des manifestations du 19 août. Ces manifestations s’étaient soldées par deux morts dont un par balle, 57 forces de l’ordre blessées et 20 manifestants blessés ainsi que ....
(République du Togo 25/08/17)
Nicolas Berlanga-Martinez, l’ambassadeur européen au Togo arrive en fin de mission. Un séjour mis à profit pour profondément ancrer la relation entre l’UE et le Togo en matière d’aide au développement, de renforcement de la bonne gouvernance ou de lutte contre les changements climatiques Le diplomate espagnol a milité au sein des instances européennes pour que le Togo bénéficie d’un appui conséquent dans le cadre du XIe FED. ‘Nous sommes confiants quant à l’avenir de nos relations avec l’Union Européenne au regard des jalons solides que vous avez eus à poser au cours de ces dernières années’, a déclaré mardi soir le ministre des Affaires étrangères Robert Dussey lors d’un dîner en l’honneur de M. Berlanga-Martinez. M. Dussey a qualifié...
(RFI 23/08/17)
La tension reste vive au Togo, après la répression de manifestations de l’opposition du samedi 19 août 2017, et la mort de deux personnes à Sokodé. Les protestataires réclamaient un retour à l’ancienne Constitution, pour rétablir une limite au nombre de mandats présidentiels. L’opposition réclame aussi la mise en place d’un scrutin à deux tours pour l’élection présidentielle. Comprenez-vous ces revendications ? Qu’attendez-vous de la Commission, nommée par le président, chargée de proposer des réformes constitutionnelles ? Votre avis nous intéresse. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20170822-vos-reactions-manifestations-opposit...
(AfreePress 23/08/17)
«Autonomisation de la femme dans un monde en pleine mutation : Planète 50-50». C’est le thème choisi par le Groupe de Réflexion et d’Action Femme, Démocratie et Développement (GF2D) pour la 3ème édition de la Foire aux droits de la femme que le groupe organise au marché de Hédzranawoé à Lomé du 22 au 24 août 2017. L’initiative est appuyée par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) Togo et a pour objectif de contribuer à faire du respect des droits des femmes, une réalité pour leur bien-être. La Foire aux droits de la femme entend renforcer les capacités de celles-ci à jouir de leurs droits civils, politiques et socio-économiques. Le lancement officiel de cette rencontre commerciale des...
(Ici Lomé 22/08/17)
Pascal Edoh Agbové, acteur de la société civile togolaise, a étudié les marches synchronisées du Parti national panafricain réprimées dont le bilan fait au moins deux morts. Il en tire sept leçons essentielles. Que faut-il retenir des marches du samedi 19 août 2017 réprimées dans le sang ? Pascal Edoh Agbové en donne son idée en sept éléments clés selon lui. 1- Le peuple a besoin d’un nouveau Leader Politique pour mener sa lutte d’obtention des réformes car il est certain que les manifestants du 19 août ne sont pas tous des membres du parti PNP ; 2- La forte mobilisation de la population pour cette manifestation est un signe fort que la majorité des togolais veut les réformes ayant...
(Ici Lomé 22/08/17)
« De nombreux médias privés classiques et en ligne, surtout les réseaux sociaux ont rivalisé d’excès divers dans la diffusion d’informations et d’images de violence, la publication d’images tronquées, de propos injurieux, d’appel à la haine tribale et la désobéissance civile. De nombreux comptes rendus sont marqués par un déséquilibre notoire dans la diffusion d’informations et de témoignages partisans ». C’est ce qui ressort du communiqué de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), à la suite de la séance plénière extraordinaire qu’elle a tenue ce lundi, séance consacrée à la couverture des événements qui se sont déroulés le samedi 19 août 17, suite à la marche qu’a organisée le Parti national panafricain (PNP) dans plusieurs villes...
(Ici Lomé 22/08/17)
Plus de 48 heures après les manifestations du samedi 19 août 2017, les réactions continuent de se multiplier et de condamner le « caractère violent » des événements. Après les communiqués de condamnation des partis politiques de l’opposition et des organisations de la société civile, c’est désormais le tour du gouvernement de monter au créneau pour donner sa version des faits et situer l’opinion nationale et internationale. Beaucoup pointé du doigt et accusé d’avoir ordonné la répression observée au cours des manifestations de samedi, le ministre Yark Damehane, réagit enfin à travers un communiqué rendu public ce lundi et dont l’Agence de presse Afreepress a obtenu copie. Dans ce communiqué, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile,...
(RFI 21/08/17)
La ville de Sokodé était plongée, dimanche 20 août, dans un climat de peur, au lendemain de la manifestation du Parti national panafricain (PNP), au cours de laquelle au moins deux opposants ont été tués par des tirs des forces de l'ordre. A Lomé, la capitale, la situation restait encore plus tendue, après une nouvelle tentative de manifestation du PNP, dimanche matin, toujours pour réclamer le retour à la Constitution de 1992. Le secrétaire général du PNP, le docteur Sama, a été arrêté. Il était toujours au commissariat dans la soirée de dimanche. Lomé, Anié, Kara et Sokodé : ce sont autant de villes du Togo où des manifestations d'opposants ont été violemment dispersées, samedi 19 août, par les forces...
(APA 21/08/17)
Le Togo a connu une matinée relativement calme ce dimanche au lendemain des violentes manifestations qui ont fait 2 morts dans la ville de Sokode (centre) et 27 blessés dans les rangs des force de l ordre. A Lomé, la circulation est normale sur tous les axes. Des forces de l’ordre sont visibles à certains endroits de la capitale. Plusieurs sources contactées à l’intérieur du pays n’ont relevé aucune manifestation. Des violents heurts ont opposé samedi à Lomé et dans d’autres villes du Togo les militants du Parti national Panafricain (PNP) aux forces de l’ordre. Ces affrontements ont été particulièrement violents dans la ville de Sokode où il y a eu, selon le bilan officiel, deux morts dont un par...
(La Tribune 21/08/17)
Des manifestations antigouvernementales au Togo ce 19 août 2017 ont dégénéré avec des affrontements entre les forces de l'ordre et les populations civiles. On déplore 7 morts au total avec une cinquantaine d'arrestations. Alors que la diaspora togolaise en Afrique et en Europe s'est invitée, les populations sont redescendues dans les rues ce dimanche matin. Lomé, samedi 19 août 2017, dans la banlieue nord à Agoè-Nyivé, à 10km du centre-ville, déjà autour de 8h50, on a une première victime. A Sokodé (337 km de Lomé au nord), quelques 6 bérets rouges se faisaient prendre par les populations massivement sorties pour protester. Les manifestations antigouvernementales synchronisées sur toute l'étendue du territoire togolais organisées par le Parti national panafricain (PNP) de Tikpi...
(APA 21/08/17)
Deux personnes sont mortes samedi dans la ville de Sokode située à 300 km au nord de Lomé, lors de la répression de manifestations à l’appel d’un parti politique de l’opposition togolaise, a appris APA de source hospitalière. Elles ont trouvé la mort lors de violents heurts qui ont opposé manifestants et force de l’ordre mais on ignore pour le moment les circonstances exactes de ces décès. A l’appel du Parti national panafricain (PNP), des milliers de personnes, pour la plupart habillées de rouge, ont voulu manifester de façon synchronisée dans plusieurs villes du Togo. Que ce soit à Lomé, la capitale, ou dans les autres villes, ces manifestations ont été dispersées par les forces de l’ordre à coups de...

Pages

(Agence Ecofin 24/08/17)
Depuis plusieurs jours, le Syndicat des agents de Togo Telecom (SAT) et le Syndicat des télécommunications du Togo (Syntel) rencontrent les employés de l’opérateur historique, en activité dans les autres régions du pays, pour s’enquérir de leur avis sur le plan de transformation de la société télécoms. En plus du rejet commun de TOGOCOM, la holding qu’a décidé de créer le gouvernement, les employés de Togo Telecom réclament désormais la démission de Cina Lawson (photo), la ministre des Postes et de l’Economie numérique. Au terme de la dernière réunion avec des employés des services déconcentrés de l’opérateur historique, tenue la semaine dernière dans la région de la Kara, Aminou Mouhamad Bacharou, le secrétaire général du SAT, a déclaré que l’idée...
(Financial Afrik 24/08/17)
En poste depuis mai 2015, Henok Teferra quittera ses fonctions de directeur général d’Asky Airlines à compter du 1er septembre 2017. Les informations font état d’une «démission» justifiée pour «motifs personnels». C’est en tout cas ce qu’on peut lire dans une lettre adressée au personnel. L’ex vice-président en charge de la stratégie, de la communication, et des alliances d’Ethiopian Airlines sera remplacé par l’actuel patron de Malawi Airlines, Ahadu Simatchew. Troisième directeur général de la compagnie suite à la démission début mai 2015 de son compatriote Yissehak Zewoldi, le premier secrétaire au ministère éthiopien des affaires étrangères entre 2003 et 2010 est annoncé pour rejoindre son ancienne maison, Ethiopian Airlines, par ailleurs partenaire stratégique de la compagnie basée à Lomé...
(Agence Ecofin 22/08/17)
Avec l’appui de la Banque africaine de développement (BAD), le fonds africain pour l’Energie durable (SEFA) a approuvé une subvention de 975 000 dollars, soit environ 543,43 millions de FCFA pour appuyer le programme CIZO, pour l’électrification hors réseau à travers la distribution de kits solaires PayGo à usage domestique. La première phase du programme d'électrification rurale vise à participer à l’amélioration des conditions de vie des populations rurales. Elle devrait favoriser le déploiement de 300 000 unités solaires individuelles sur une période de 5 ans dans des zones rurales éloignées. Ceci, par le biais des technologies de paiement mobile. Il faut souligner que ce programme a pour objectif de préparer le terrain à des investissements plus lourds dans le...
(Agence Ecofin 21/08/17)
Le 27 juillet 2017, la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) a réalisé avec succès une émission obligataire d’un montant nominal de 850 000 000 de dollars US, portant intérêt au taux de 5.00 % l’an et venant à échéance en 2027. Les Obligations ont été émises au bénéfice d’investisseurs à un prix d’émission égal à 98,074 % du montant nominal et sont constituées, soumises à et bénéficient, d’un acte de fiducie (« trust deed ») en date du 27 juillet 2017 entre la BOAD et Citicorp Trustee Company Limited, le fiduciaire (« trustee »). La BOAD a l’intention d’utiliser le produit net de cette émission dans le cadre de ses activités générales de financement.
(Le Télégramme 228 21/08/17)
Ce titre n’est pas trop fort pour qualifier la maitrise dont elle a fait montre depuis que la mission de présidente du Comité national Forum de l’AGOA. Elle a été au fourre et au moulin entre la partie togolaise et celle américaine et des autres pays africains qui ont pris part au 16ème Forum AGOA organisé au Togo du 08 au 10 Août 2017 au Togo et qui a réuni un millier de délégués. Connue ministre dans plusieurs gouvernement togolais, et pour avoir occupé plusieurs postes de responsabilités au sein des instances des Nations Unies, Dédé Ahoéfa Ekoué a dû faire appel à toutes ses expériences pour finalement aider le Togo à mieux organiser ce rendez-vous de Lomé et à...
(Le Point 21/08/17)
C'était un pari pour les quinze pays membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) : créer une monnaie unique d'ici à 2020. Cette date butoir a soulevé beaucoup d'espoirs du côté des populations. Ces dernières années, c'était même devenu une fierté pour nombre d'Africains qui voyaient dans la future monnaie unique une monnaie beaucoup plus stable et plus crédible que les monnaies actuellement en vigueur. Et aussi le moyen de sortir du franc CFA et donc du face à face avec la France. Maintes fois reporté depuis 2009, l'objectif semble désormais hors de portée. La faute à une conjoncture économique compliquée pour plusieurs pays de la zone, notamment le Nigeria, le Ghana et même la...
(La Tribune 19/08/17)
La Banque mondiale a accordé mercredi dernier un financement de 15 millions de dollars au Togo, au Bénin et au Niger. Les fonds qui sont débloqués dans le cadre du Programme de productivité agricole en Afrique de l'ouest, serviront à l'amélioration de la productivité agricole en accompagnant les efforts des gouvernements des trois pays. Encouragée par les bons résultats obtenus ces derniers temps au Togo, au Bénin et au Niger, la Banque mondiale (BM) vient d'annoncer un financement de 15 millions de dollars en faveur de ces trois pays. D'après les sources de la Banque, les fonds sont destinés à améliorer la productivité et à accompagner les efforts fournis par les autorités de ces pays à travers leurs diverses initiatives...
(Commod Africa 18/08/17)
Le commerce total de l'Union européenne (UE) des 28 pays membres avec l'Afrique sub-saharienne (ASS), dont l'Afrique du Sud, a représenté moins de 4% de ses échanges avec le monde en 2016, avec respectivement 3,9% des exportations totales européennes et 3,8% de ses importations, selon la Commission européenne dans son document Agri-Food Trade Statistical Factsheet EU-Sub Saharan Africa (link is external). De ce commerce global UE-ASS, les produits agro-alimentaires ont représenté 12,5% des exportations de l'UE et 21,3% de ses importations. Par rapport au commerce agro-alimentaire de l'UE avec l'ensemble du monde, l'ASS a représenté 6,5% de ses exportations et 12,4% de ses importations. A noter que les exportations agro-alimentaires de l'UE vers l'ASS ont baissé de 7% entre 2015...
(Le Griot 18/08/17)
Le représentant du département américain du commerce, Robert Lighthizer a annoncé ce mercredi, à l’ouverture de la session ministérielle du forum AGOA, l’octroi du visa textile au Togo dans le cadre de cette loi américaine. La 16ème édition du Forum international sur les opportunités d’affaires en Afrique (AGOA) se tient depuis mardi à Lomé, sous le thème : «Les Etats-Unis et l’Afrique : un partenariat pour la prospérité à travers le commerce». Participent à ces assises des représentants de l’administration Trump et du Congrès américain et près d’un millier de personnalités venues de 38 pays africains sub-sahariens exemptés de droits de douanes par les Etats-Unis. La loi African Growth and Opportunity Act (AGOA) est une législation lancée en 2000 par...
(AfreePress 17/08/17)
La Caisse National de Sécurité Sociale (CNSS), dans l’exécution de sa mission veut impliquer le corps judiciaire dans la « gestion des différents litiges relatifs à la sécurité sociale » entre employeurs et employés. Mercredi 16 août 2017, magistrats du siège, du parquet, des cours et tribunaux, greffiers, avocats, cadres du ministère du Travail, de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative et responsables de la CNSS, étaient face à face pour discuter de la question des « Implications de l’interprétation et de l’application des dispositions légales et réglementaires du Code de la sécurité sociale » dans leurs travail de tous les jours Une rencontre d’échanges et de concertation qui a été officiellement lancée par le ministre de la...
(Fraternité Matin 17/08/17)
Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), Marcel de Souza a révélé que les pays membres de la Cedeao ne pourront aller à la monnaie unique en 2020. C’était lors d’une audience que lui a accordée le Président du Niger Mahamadou Issoufou. Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Car, « l’analyse des critères de convergence et de visibilité » montre encore des insuffisances. Avant d’ajouter : «...
(Le Monde 16/08/17)
L’Afrique en villes (15). A Lomé, l’entreprise s’est lancé un défi : rendre la gestion des déchets rentable, pour elle comme pour ses clients. Par Morgane Le Cam (contributrice Le Monde Afrique, Lomé) « La phrase la plus dangereuse du monde : on a toujours fait comme ça. » Sur le tableau blanc énumérant les prévisions hebdomadaires, la maxime n’est jamais effacée. A quelques mètres de là, un chariot élévateur déverse des milliers de bouchons par terre. Debout sur des balles de cartons conditionnés, deux salariés veillent au bon déroulement de l’opération pendant que trois autres trient méthodiquement des lamelles de papier. Une centaine de tonnes de déchets arrivent chaque mois dans cet entrepôt de Lomé. Présentation de notre série...
(La Tribune 14/08/17)
La Banque africaine de développement vient d'annoncer un appui financier de 975 000 dollars au Togo. Le financement provenant du Fonds des énergies durables pour l'Afrique, un fonds auprès de la Banque, sera dédié au démarrage du projet Cizo, une initiative gouvernementale pour l'électrification rurale par les kits solaires. La Banque africaine de développement (BAD) intensifie ses actions pour la promotion des énergies renouvelables. SEFA, le Fonds des énergies durables pour l'Afrique, géré par la Banque, vient d'accorder au Togo un financement de 975 000 dollars. Les fonds serviront notamment au lancement du projet CIZO, dont l'objectif est d'apporter aux populations rurales un accès à l'électricité en leur fournissant des kits solaires. La BAD soutient ainsi la première phase de...
(Jeune Afrique 12/08/17)
Le 16e forum de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique (Agoa) a pris fin jeudi soir à Lomé (Togo). Cette première rencontre économique entre l’Afrique et les États-Unis de Trump a rassemblé des représentants de 38 pays sub-sahariens et des hommes d'affaires américains. « Les États-Unis et l’Afrique : un partenariat pour la prospérité à travers le commerce ». C’est autour de ce thème que des centaines de délégués venus des États-Unis et de divers pays africains membres du programme Agoa se sont retrouvés du 8 au 10 août à Lomé. Face aux ministres africains en charge du Commerce, le représentant au Commerce extérieur des États-Unis, Robert Lighthizer a présenté le cap fixé par l’administration...
(Jeune Afrique 12/08/17)
Le porte-parole de langue française du département d’État des États-Unis a livré à Jeune Afrique ses impressions, à l’issue du 16e forum de l’Agoa (African Growth Opportunity Act, la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique) à Lomé. Jeune Afrique : quelles sont vos premières impressions, au terme de ce sommet ? Brian Neubert : Ce fut un extraordinaire forum. Le pays hôte a fait un travail exceptionnel. La délégation des États-Unis a été menée par le représentant au commerce extérieur Robert Lighthizer, un officiel de très haut niveau. Il y a un potentiel énorme pour ce programme Agoa. En 2016, les exportations africaines hors pétrole ont été de 4,2 milliards de dollars. Il s’agit d’un acquis...
(APA 12/08/17)
Le Fonds des énergies durables pour l’Afrique (SEFA en anglais), hébergé par la Banque africaine de développement (BAD), vient d’approuver un don de 975 000 dollars (environ 609,375 millions FCFA ) en faveur de la République du Togo afin de lui permettre de démarrer le projet « CIZO » consacré à l’électrification rurale hors-réseau par kits solaires domestiques en mode PAYGO, ont annoncé ce vendredi les responsables de la BAD. « La première phase du programme d’électrification rurale (CIZO) (qui signifie lumière en mina, une des principales langues du Togo) vise à créer les conditions propices à attirer le secteur privé (notamment les opérateurs de services énergétiques décentralisés) », ajoutent-ils. Le projet devrait permettre le déploiement de 300 000 équipements...
(Le Télégramme 228 11/08/17)
Le mensuel ‘mercredi de l’entrepreneur’ de l’ANPGF a encore eu lieu ce mercredi à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT). Après avoir outillé les PME sur les procédures de passation de marchés publics, elles ont pris connaissance cette fois-ici des techniques d’un bon management. «Les techniques de management efficace d’une PME » est le thème de cette rencontre d’échange entre consultant et responsables d’entreprises. Un thème retenu sa juste valeur, selon De Souza Naka GNASSINGBE, Directeur Général de l’Agence Nationale de Promotion et de Garantie de...
(République du Togo 11/08/17)
Le 16e forum annuel de l’Agoa s’est achevé jeudi après-midi à Lomé. ‘Les résultats auxquels nous sommes parvenus me permettent d’affirmer sans me tromper que le forum a tenu toutes ses promesses’, a affirmé la ministre du Commerce, Bernadette Legzim-Balouki, en clôturant les travaux. Toutes les parties se sont engagées à faire de la loi sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique un cadre de partenariat gagnant-gagnant, a-t-elle ajouté. Elle a affirmé que sous l’impulsion du président Faure Gnassingbé, le Togo était déterminé à créer le cadre nécessaire pour accompagner le secteur privé et la société civile afin de tirer meilleurs profits de ce dispositif. Le gouvernement a mis en place un plan d’action qui vise à...
(République du Togo 11/08/17)
Le forum de l’Agoa s’est achevé jeudi à Lomé sur un certain nombre de recommandations destinées à relancer la coopération économique entre les Etats-Unis et l’Afrique. Les responsables américains ont encouragé les Etats bénéficiaires à accélérer l’industrialisation et à réformer leurs économies en profondeur. Il a été recommandé une plus grande intégration régionale africaine grâce à des initiatives comme la Zone de libre-échange continentale (ZLEC), Les pays éligibles sont invités à adopter une position commune dans leurs relations commerciales et d'investissement avec les États-Unis. Les autorités américaines se sont engagées à étendre leur appui aux membres de l’Agoa via l’Accord de facilitation économique (AFE) de l'OMC, en particulier en faveur de ceux qui n’ont pas accès au littoral pour réduire...
(APA 11/08/17)
L’Université de Lomé (Togo) et l’Interprofession Avicole du Sénégal (IPAS) ont signé un accord de coopération sous l'égide du Centre d’excellence régional sur les Sciences aviaires (CERSA, basé au Togo). "L’accord qui vient d’être signé vise à promouvoir entre les deux institutions des relations et des échanges efficients en matière de promotion du développement d’un secteur productif, compétitif et durable", informe le CERSA dans un communiqué sans préciser la date de la signature dudit accord. Ledit accord vise aussi à favoriser des échanges permanents entre les deux pays pour le développement de l’aviculture par le renforcement des compétences notamment les formations certifiantes et diplômantes, les voyages d’études à travers le CERSA et le Cluster Aviculture du Sénégal. "La documentation, la...

Pages

(Ici Lomé 17/08/16)
L’ancien sélectionneur du Togo, Tchanilé Banna risque une exclusion à vie par la Fédération Internationale de Football (FIFA), de toute activité sportive. Il est accusé d’avoir co-truqué des matchs en 2010, en faveur de l’Afrique du Sud. Jonathan Musavengana, ancien officiel de la Fédération Zimbabwéenne de Footbal et Tchanile Banna risquent une exclusion à vie pour « violation des articles 13, al. 1-4 (Règles de conduite générales) et 21 al. 1 et 3 (Corruption) », selon le rapport de la chambre d’accusation de FIFA. La chambre a également requis 6 ans d’exclusion pour Wilson Raj Perumal du Singapour avec qui les deux principaux accusés travaillaient en collaboration. Il était quant à lui chargé du choix des arbitres, des choix sensés...
(Afrik.com 12/08/16)
Hôte du Djibouti le 4 septembre prochain à l’occasion de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017, le Togo sera contraint de s’imposer pour espérer conserver une chance de se qualifier. En vue de cette opposition, le sélectionneur Claude Le Roy vient de dresser une présélection comprenant 34 joueurs. Tous libres, Emmanuel Adebayor, Alaixys Romao et le gardien Kossi Agassa ont été retenus malgré leur état de forme sans doute non optimal. Mais la principale nouveauté réside bien dans la préconvocation de Gilles Sunu. Signe que l’attaquant d’Angers est enfin prêt à répondre aux sollicitations des Eperviers ? Jonathan Ayité n’a quant à lui pas été retenu. 23 joueurs seront sélectionnés dans la liste finale. -...
(Africa Top sports 12/08/16)
Pour garantir la sécurité aux joueurs et permettre à l’ensemble des acteurs du ballon rond du Togo de suivre en toute quiétude les rencontres des championnats nationaux D1 et D2, deux missions d’inspections ont été envoyées dans le but d’homologuer les terrains qui puissent abriter les compétitions nationales. Ce jeudi, la Fédération Togolaise de Football, ensemble avec les chefs de missions ont fait le point devant les médias sur les résultats de la mission. Et sur 32 stades visités, 22 ont reçu l’aval de la cellule technique, dépêchée du 27 au 31 juillet dernier. « Le but est d’évaluer les installations des stades et d’en juger la conformité fonctionnelle vis-à-vis des critères essentiels retenus. Les critères essentiels sont, la qualité...
(Africa Top sports 04/08/16)
Nous avons rencontré pour vous Théophile Locoh, 2è vice-président du CNO – Togo (Comité National Olympique du Togo) et chef de la délégation du pays à Rio 2016, quelques heures avant leur départ pour le Brésil. Il évoque les conditions de préparation des athlètes et des chances de Benjamin Boukpeti pour le CIO. Dans quel état d’esprit se trouvent les athlètes à quelques jours du début des Jeux Olympiques Rio 2016 ? Le Togo s’est bien préparé pour ces Jeux Olympiques. Nous sommes à la veille de la compétition. Contrairement aux années précédentes, il y a eu une meilleure préparation de nos athlètes qui ont pu aller à l’extérieur du pays pour se perfectionner. C’est le cas notamment de notre...
(Autre média 20/07/16)
Le capitaine des Eperviers, Emmanuel Adébayor a décidé d’apporter son appui à la formation des jeunes footballeurs devant assurer la relève du football togolais. Il vient de lancer la construction d'un grand centre moderne de football. Emmanuel Adebayor a décidé de faire taire les mauvaises langues qui ont de tout temps estimé qu’il déroule plusieurs projets au Ghana et qu’il a oublié son pays le Togo. Il a acquis un vaste domaine dans la localité de Lavié (125 km au nord de Lomé), pour y réaliser son projet au profit de la jeunesse. Il a récemment effectué une première visite sur le site pour constater le démarrage des travaux. Selon les informations, le centre sera doté de nombreuses aires de...
(Xinhua 19/07/16)
L'international attaquant togolais Shéyi Emmanuel Adébayor a démarré les travaux de construire d'un grand centre moderne de football au Togo, rapporte le bihebdomadaire d'informations togolais, "Togo Matin", dans sa parution du 18 juillet. "L'ancien attaquant d'Arsenal a acquis un vaste domaine dans la préfecture de Kloto, dans la localité de Lavié (à 125 km au nord-est de Lomé), pour y réaliser son projet au profit de la jeunesse", rapporte le journal qui précise que les travaux viennent de démarrer. Le centre sera doté de nombreuses aires de jeu, d'un complexe pour l'hébergement des joueurs, une salle de musculation et un centre médial. "Réputée pour son climat doux, la localité de Lavié pourrait connaitre un développement grâce aux pensionnaires et aux...
(BBC 24/06/16)
La Fédération de football du Togo ne renverra pas l'entraîneur Claude Le Roy malgré les demandes des procureurs français exigeant qu'il aille en prison. Le Roy serait impliqué dans une affaire de transfert frauduleux de joueurs au club français Racing Club de Strasbourg, dans les années 1990 et 2000. La semaine dernière, les procureurs ont demandé au parquet de Strasbourg une peine de deux ans de prison pour l’actuel sélectionneur du Togo, dont 18 mois de sursis. "Tout ce que j’ai à faire, c’est attendre la décision du président du tribunal, le 13 septembre," a-t-il déclaré à BBC Sport. En plus de Le Roy, les procureurs demandent à ce que l'ancien président du club Patrick Proisy soit emprisonné pendant trois...
(AFP 20/06/16)
Les joueurs de la sélection nationale du Togo ont rendu hommage à l’ancien capitaine du Nigeria Stephen Keshi lors d’un match-exhibition organisée par l’Association des journalistes sportifs du Togo (Ajst), dimanche au stade municipal de Lomé. Stephen Keshi, vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 1994 en tant que joueur et en 2013 en tant que sélectionneur, est décédé le 8 juin à 54 ans d’une crise cardiaque. Après une minute d’applaudissements en hommage à Keshi a débuté cette rencontre, à laquelle ont participé tous les "cadres" des "Eperviers" (surnom donné à la sélection nationale)...
(Africa Top sports 11/06/16)
Ouf de soulagement pour les pensionnaires des divisions 1 et 2 des championnats nationaux du Togo. Le football va devoir rouler de nouveau sur les pelouses des stades de première et deuxième divisions du Togo. L’annonce a été faite par l’actuel ministre des Sports, Guy Lorenzo ce jeudi devant les députés. Selon republicoftogo.com, il était convié par l’assemblée nationale pour expliquer la genèse de la crise qui a secoué le football togolais depuis déjà 10 ans. Le dernier exercice a pris fin depuis le 14 novembre 2014. Pratiquement deux ans que les clubs de première et deuxième n’ont pas connu de championnat. Ils se sont donnés aux différentes coupes organisées par les institutions et les médias, dont Africa Top Sports...
(AFP 08/06/16)
L'ancien capitaine du Nigeria Stephen Keshi, vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) en 1994 en tant que joueur et en 2013 en tant que sélectionneur, est décédé mercredi à 54 ans vraisemblablement d'une crise cardiaque, a-t-on appris auprès de sa famille. "Mon frère s'est éteint", a déclaré Emmanuel Ado à l'AFP. "RIP Big Boss", a écrit la Fédération nigériane (NFF) sur son compte Twitter en regrettant la mort de "la légende" Keshi, surnommé "Big Boss" en raison de son charisme et de ses qualités de meneur d'homme. "Keshi était un superhéros. Son décès est une grande perte pour la nation du Nigeria, pas seulement pour son football", a réagi...
(RFI 06/06/16)
L’équipe du Togo est revenue de loin face au Liberia, en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017. Menés 2-0, les Togolais ont sauvé le nul 2-2, ce 5 juin 2016, ainsi que leurs chances de disputer la CAN 2017. Incroyable renversement de situation à Monrovia, ce 5 juin 2016. Alors que l’équipe du Togo était virtuellement hors-course pour la CAN 2017, celle-ci a finalement décroché un nul 2-2 salvateur. Les Eperviers étaient en effet menés 2-0 par les Libériens, suite aux buts de Gizzie Dorbor (4e) et William Jebor (55e). Mais des réalisations de Floyd Ayité (68e) et Kodjo Fo-Doh Laba (83e) les ont remis dans le coup. Un résultat presqu’inespéré. Le Togo finira premier seulement si... Les...
(Xinhua 04/06/16)
Les Eperviers du Togo se sont envolés vendredi pour Monrovia au Liberia où ils affronteront dimanche le Liberia en match comptant pour la 5è et avant dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017. La qualification des Eperviers pour la phase finale de la CAN 2017 au Gabon est conditionnée à une victoire au Liberia et espéré remporter leur dernier match à domicile contre le Djibouti, l'équipe la plus faible de la poule A. Le Togo est troisième de la poule avec 7 points derrière la Tunisie également avec 7 points et le Liberia premier avec 9 points. Pour le capitaine Emmanuel Adebayor, "il faut gagner nos deux derniers matches, au Liberia puis face à Djibouti. Nous allons au Liberia...
(Jeune Afrique 03/06/16)
Emmanuel Adebayor, le capitaine et attaquant des Éperviers, évoque sa relation avec son pays, l’arrivée de Claude Le Roy à la tête de la sélection togolaise, le match décisif dimanche à Monrovia contre le Liberia (en qualifications pour la CAN 2017 au Gabon), mais aussi son avenir en club... Sans langue de bois. Jeune Afrique : Dimanche, le Togo sera éliminé de la CAN 2017 s’il ne bat pas le Liberia à Monrovia… Emmanuel Adebayor : Au moins, nous n’avons pas à nous poser de questions ! Il faut gagner nos deux derniers matches, au Liberia puis face à Djibouti. Ce que je peux vous dire, c’est que nous préparons cette rencontre avec l’intention de prendre les trois points, car...
(Star Africa 01/06/16)
Après le forfait du défenseur Joseph Douhadji, remplacé par Vincent Bossou, voilà un autre élément qui ne fera pas le déplacement avec le Togo au Liberia. En effet, Jonathan Ayité ne sera pas de la partie, selon la Fédération Togolaise de Football. L’instance a précisé dans un communiqué que « Jonathan Ayité, blessé n’a pas fait là déplacement de Lomé pour le match contre le Liberia ». L’attaquant d’Alanyaspor souffre d’une élongation aux adducteurs. Le communiqué ajoute que « Mathieu Dossevi et Floyd Ayité aux soins suite à une fièvre, sont mis au repos pour la séance du jour », de quoi inquiéter Claude Le Roy qui s’attend à un défi très difficile : qualifier le Togo à la CAN...
(Autre média 31/05/16)
L’équipe nationale togolaise c’est imposé face à la Zambie 1-0 au stade municipal de Lomé. Le but de la victoire a été marqué à la 20 ième minutes de jeu suite à une contre-attaque menée par le bastiais Floyd Ayité, avec en conclusion Mathieu Dossevi, le joueur du Standard de Liège. Lors de la première mi-temps les joueurs togolais se sont démarqués avec un jeu fait de petites passes et des dribbles chaloupés. Au retour des vestiaires, les zambiens tentent de revenir au score mais la défense togolaise menée par Akoriko Sadate et Serge Akakpo ont répondus présents. Cette victoire sera marquée avant tout par le retour du légendaire capitaine togolais Adebayor. Cette victoire contre la Zambie, championne d’Afrique en...
(Star Africa 28/05/16)
Malgré une préparation tronquée et un changement de programme de dernière minute, notamment avec l’annulation du match initialement prévu contre la sélection bretonne, les Eperviers du Togo ont réussi à sortir vainqueurs d’une rencontre compliquée, ce vendredi au stade de Kégué à Lomé, face aux Chiopolopolo de la Zambie sur le score de 1-0. Cette rencontre vient remettre en confiance les hommes de Claude Leroy en vue de la préparation pour la cinquième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de football, Gabon 2017. Le Togo et la Zambie affronteront respectivement les 3 et 5 juin le Libéria et la Guinée Bissau. L’attaquant du club belge du Standard de Liège Matthieu Dossevi inscrit son premier but en sélection...
(Foot Africa365 28/05/16)
Le Togo a pris le meilleur sur la Zambie (1-0), vendredi à Lomé en match amical, pour les débuts de Claude Le Roy sur le banc des Eperviers. Le Togo a battu la Zambie (1-0), ce vendredi à Kégué en match amical de préparation pour la 5eme journée des éliminatoires de la CAN 2017. Pour la première de Claude Le Roy sur leur banc, les Eperviers ont bien entamé la partie, s’assurant la possession et ouvrant la marque par Dossevi (20eme), Sans doute le meilleur de son équipe sur la pelouse, le joueur du Standard Liège a cédé sa place en fin de rencontre à Franck Amouzou, qui étrennait là sa première cape. L’avantage acquis allait s’avérer définitif. Le Togo...
(Le Faso 26/05/16)
Après leurs sacres aux Tours du Togo et du Bénin, les Etalons cyclistes ont reçu les félicitations et les encouragements du Ministre des Sports et des loisirs, Dr Tahirou Bangré. C’était dans la soirée du mardi 24 Mai 2016 à Ouagadougou. Les Etalons restent les rois du cyclisme en Afrique de l’Ouest. Présents au Tour du Togo qui s’est couru du 12 au 17 avril 2016, les cyclistes burkinabè ont fait parler d’eux en remportant le Maillot jaune de la compétition. C’est la deuxième année consécutive. En plus du Maillot jaune, les poulains de Abdoul Wahab Sawadogo ont aussi ramené les Maillots des Sprints intermédiaires et du meilleur jeune. Pourtant rien n’était acquis d’avance. Selon le chef de mission, les...
(Autre média 18/05/16)
En dépit de son classement dans le groupe A des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de football, la sélection nationale du Liberia est en crise. Le sélectionneur national James Debbah ne semble pas être en odeur de sainteté avec ce qui se passe autour de sa formation. Il a annoncé sur son compte facebook qu’il va démissionner juste après le match contre le Togo, prévu le 4 juin prochain au stade Antoinette Tubman à Monrovia. “Our upcoming game against Togo (June 4th) will be my last game as coach of the senior national team… ‘I will resign’! I will, in due time, publish the reason behind my resignation,” rapporte le site frontpageafricaonline.com « Notre match prochain contre le...
(Africa Top sports 14/05/16)
Baptisé Godfried Ekoué (nom du premier président du Comité National Olympique Togolais) le premier musée olympique du Togo a été inauguré ce vendredi au siège du CNOT. Exécutée avec l’appui de la Solidarité Olympique et quelques dons de bonne volonté, l’édifice est une idée de l’ex président de l’institution, Général Poutoyi Nabédé. Constituée de deux halls dont un petit de quatre salles dédiées aux quatre présidents du comité olympique qui se sont succédé, cette bâtisse possède une salle informatique, une salle de service administratif, une salle pluridisciplinaire qui peut être utilisée comme salle de réunion. Le bâtiment couvre une superficie de 437 mètres carré 41. Le musée va accueillir les trophées et ensuite offrir une salle de travail à toutes...

Pages

(Afriquinfos 22/10/13)
LOME (© 2013 Afriquinfos) - Souvent taxés de désunis dans le microcosme culturel togolais, artistes et musiciens vont aller de nouveau en Assemblée générale le 30 novembre prochain.Conformément aux dispositions statutaires qui ont fondent l’UNAM (l'Union Nationale des Artistes et Musiciens du Togo), le président de cette Union vient de convoquer une nouvelle Assemblée Générale statutaire élective. Elle est programmée sur le 30 novembre, à Lomé, sous le coup de 8h, très précisément dans le quartier Tokoin, dans les locaux du CESAL (Centre d’éducation spirituelle pour l’apostolat des laïcs). Au menu de cette AG statutaire, il y aura une « présentation des rapports de l’exercice janvier 2008-juin 2013 du bureau sortant » ; une « Révision et adoption de nouveaux...
(LoméInfos 18/10/13)
L’un des doyens du cinéma togolais vient ainsi de passer de vie à trépas. L’homme a rendu l’âme dans la nuit d’hier 16 Octobre 2013 à aujourd’hui. De nationalité togolaise, Blaise Kilizou ABALO est né en 1947 à Kanianboua dans la préfecture de Sotouboua (Togo). Il est psychopédagogue, enseignant et cinéaste de formation.En 1976, il écrit le scénario de son premier long métrage documentaire intitulé « 10 ans de pouvoir du Président Eyadema ». De 1978 à 1981, il travaille à l'Université de Ouagadougou, à l'Institut Africain d'Education Cinématographique (INAFEC). Son film Kawilasi (1992) reçoit à sa sortie, en 1995, le Prix spécial "Développement humain durable" au FESPACO. Il a réalisé bien d’autres films parmi lesquels, Venu de France (2009),...
(Alwihda 16/10/13)
Les rencontres professionnelles (Espacio Profesional) du Festival de cinéma africain de Cordoue ont démarré le mardi 15 octobre, en rassemblant des créateurs et des journalistes pour réfléchir sur la situation du secteur dans le continent.Ces journées de rencontres professionnelles, qui se dérouleront tous les matins jusqu’au vendredi 18 octobre, ont démarré aujourd’hui avec la présence d’Olivier Barlet, critique français de cinéma spécialisé dans les cinématographies africaines et directeur du magazine Africultures; William M’Baye, réalisateur sénégalais; Arya Lalloo, réalisatrice sud- africaine ; et le créateur algérien Lamine Ammar Khodja.Deux séances ont eu lieu au cours de cette première journée de débats.Dans la première séance, la publication Les cinémas d'Afrique dans les années 2000 a été présentée pour la première fois au...
(AFP 16/10/13)
LONDRES, 16 octobre 2013 (AFP) - Londres accueille cette semaine la première foire d'art contemporain africain en dehors du continent noir, témoignant de l'émergence d'un marché aux oeuvres profondément ancrées dans les réalités sociales et politiques. "Dans la mentalité de beaucoup de gens (en Occident), l'art africain se résume aux arts premiers", explique Philippe Boutté de la galerie Magnin-A basée a Paris et spécialisée dans l'art africain contemporain. Le public a longtemps vu dans les artistes qu'on exposait "des +Bushmen+, des gens qui auraient fait de l'art sans le savoir", note-t-il avec ironie, "alors que ce sont des vrais artistes". Derrière lui, un imposant trône de l'artiste mozambicain contemporain Gonçalo Mabunda, confectionné uniquement de revolvers, Kalachnikov et autres munitions vestiges...
(LoméInfos 11/10/13)
le Salon International de la Mode et de l’Esthétique sera présent sur la 11ème Foire Togo 2000. Défilé de mode, prestation d’artistes, remise de diplômes aux partenaires et exposants ont été les grandes activités qui ont meublées le lancement officiel du Salon International de la Mode et de l’Esthétique édition 2013. Une cérémonie qui s’est déroulée le 10 Octobre 2013 en présence d’un parterre d’invité de marque du monde de la mode et de l’esthétique et des journalistes.Le Salon International de la Mode et de l’Esthétique (Sime) est un événement d’une envergure internationale et demeure la première générée unique en son genre. Il pour finalité de propulser l’image et de conserver les valeurs culturelles véhicules par l’élégance. Ce salon sera...
(LoméInfos 08/10/13)
Doris Guinhouya a été élue Miss Ecowas peace pageant 2013 le samedi 5 octobre 2013 à l’espace Agora Senghor à Lomé.Parmi les 12 candidates, 3 ont été retenues par lors de la phase finale de sélection. Le numéro 11, Doris Guinhouya, étudiante en 6e semestre de droit à l’Université de Lomé, a été élue miss en compagnie de ses 2 dauphines. Le numéro 13, Christina Koagni est la deuxième (2) dauphine, tandis que le numéro 7 Douhadji Sandra est élue première (1ere) dauphine.Miss Doris Guinhouya, Ecowas peace pageant du Togo va défendre les couleurs de son pays le 30 novembre 2013 à Accra au Ghana au cours de la grande finale qui va regrouper les autres miss des pays de l’Afrique de l’ouest.
(Le Télégramme 07/10/13)
Au cours d’une soirée férique samedi dernier à l’Agora Senghor de Lomé, Doris Yawa Guèwouya a été consacrée Miss Ecowas Togo Peace Pageant. Elle a laissé sur le carreau 11 autres cobncurrentes qui n’ont pas non plus démérité. Mais il en fallait choisir une qui devra porter la couronne pour les 12 prochains mois et qui devra représenter pour l’occasion le Togo à la compétition continentale. Et c’est finalement elle qui a séduit le jury de cette compétition.Parlant de compétition, il faut dire qu’il a fallu passer par la présentation des candidates sur diapo, la première sortie, la deuxième sortie en tenue de traditionnelle, la sortie en tenue de ville et la fatidique période des interviews pour consacrer l’une de...
(Pa-Lunion 05/10/13)
L’artiste de la chanson togolaise, Chaneben fête ses 10 ans de carrière musicale. Pour commémorer l’évènement, elle organise une conférence débat et un grand concert le dimanche 6 octobre 2013 à l’hotel Eda Oba.De son vrai nom Afi Chantal Ayéna Agbo, l’artiste de la chanson gospel Chaneben a à son actif 3 albums.Le premier album, sorti le 4 octobre 2003, a comme titre ‘’Melowo’’. Le deuxième opus, mis sur le marché en 2006, est intitulé ‘’Ta grâce’’. Le tout dernier bébé, sorti en 2011, est baptisé ‘’Il est temps’’. Pour faire la promotion de ses albums, l’artiste Chaneben a démontré ses talents et dons à travers des concerts au Togo et à l’extérieur du pays (Burkina Faso, Benin et au...
(Afriquinfos 02/10/13)
Laté Richard Lawson-Body, 27 ans, peintre-calligraphe du Togo, nourrit beaucoup d’ambitions pour l’Art togolais en général. Raison pour laquelle il embraye sur les originalités qui définissent sa conception des arts plastiques. Edem Gadegbeku, journaliste pour Afriquinfos, l'a rencontré pour vous : dem Gadegbeku - Qu’est-ce qui fait votre actualité en ce moment ? Laté Richard Lawson-Body - Actuellement, je peins beaucoup et je poursuis mes recherches autour des thématiques de la « Paix et Droits Humains » ; ce sont des thèmes majeurs de mon travail. Disons que je reviens fraîchement de Kpalimé où je viens d’initier une vingtaine de jeunes aux Arts plastiques dans le cadre du Forum national des jeunes d’Amnesty-Togo. Quelle est l’exposition ou la collection d’œuvres...
(LoméInfos 01/10/13)
13 belles filles seront à l’assaut le 05 Octobre prochain pour la couronne Miss Ecowas Peace Pageant 2013. Ces candidates après une pause de mis au vert et de coaching sont véritablement prêtes. Le trio gagnant de ce concours ira donc représenter notre pays au concours sous-régional qui aura lieu en novembre prochain à Accra au Ghana. Une soirée qui sera riche en couleurs ce 05 Octobre prochain à la grande salle de l’Agora Senghor de Lomé. 13 candidates se rivaliseront la couronne qui par là aura le mérite de représenter valablement le Togo lors de la finale sous-régionale à Accra en novembre prochain.En termes d’impacts des activités en faveur de la paix que les lauréates sont appelées à réaliser,...
(Le Télégramme 228 27/09/13)
Les amoureux de la musique du terroir togolais, et surtout du Agbadja du Sud Togo, seront ce vendredi soir au Goethe Institut de Lomé. Fidèle à sa politique de promotion de la culture togolaise, ce centre culturel allemand mt sur scène ce jour le Président de SARIAC (Syndicat des artistes, instrumentistes arrangeurs et compositeurs), Basile Adewusi et son groupe « Les Tambours de Lomé ». Créateur des Tambours de Lomé, cet enseignant de profession à la retraite (Basile Adewussi), est aussi « un artiste musicien jouant de la guitare, de l’accordéon et de la percussion traditionnelle ». Et c’est fort logiquement sur le schéma traditionnel surtout autour de l’objet-son Agbadja que le groupe a vu le jour il y a...
(Sidwaya 27/09/13)
La 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes le jeudi 26 septembre 2013 à Ouagadougou. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao.C’est le jeudi 26 septembre dernier que la 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes. « Tourisme et Technologies de l’information et de la communication (TIC) : quelles opportunités pour l’Afrique ? », tel est le thème sur lequel se focaliseront les débats et réflexions durant les 4 jours consacrés au salon. Le choix de ce thème est lié à l’essor des TIC qui ont entraîné des changements dans la nature de...
(Pa-Lunion 20/09/13)
La soirée de Jenny Kakpo a tenu toutes ses promesses. Il y avait de jolis mannequins (dame et homme) avec des robes magnifiques et un public merveilleux sur l’esplanade de l’hôtel Sarakawa le samedi 14 septembre 2013.La collection haute couture de l’artiste plasticienne Jenny Kakpo a été présentée au public de Lomé avec art sur fond de musique. Le savoir-faire du couturier Peter Anthony a été juste. Les différents tableaux, les sorties, ont été éblouissants les uns que les autres avec des mannequins de renom comme le top modèle Rebecca Ayoko et les autres. Au cours des présentations scéniques, même les coiffures des mannequins n’on pas été faites par hasard, parce qu’il doit y avoir une harmonie avec les costumes.Les...
(Savoir News 13/09/13)
Jenny Kakpo, artiste, peintre, styliste et designer de nationalité togolaise vivant à Paris, présentera samedi à Lomé, sa dernière collection baptisée "Bouquet de Fleur", a-t-elle annoncé jeudi lors d’une conférence de presse dans un grand hôtel de la capitale togolaise. Etaient présents : le directeur de cabinet du ministère de la culture et des arts, ainsi que plusieurs artistes de la chanson dont Jacob Desvarieux, Fondateur du groupe antillais Kassav, Charles O’zoo et Christelle Johnson du Togo. Au total 33 mannequins togolais et 12 venus de Paris vont défiler samedi prochain sur le podium avec l’ensemble de la nouvelle collection de Jenny Kakpo dans une grande soirée animée par Claudy Siar de « Couleurs Tropicales » sur Rfi. Selon Jenny...
(Savoir News 12/09/13)
La deuxième édition du "Festival d’Aného", officiellement lancée mercredi, cérémonie présidée par Mme Ahoéfa Dédé Ekoué, ministre de l’environnement et des ressources forestières, a constaté un journaliste de l’Agence Savoir News. C’est la cour de l’Ecole primaire publique Adjido à Aného (environ 50 km au nord de Lomé) qui a servi de cadre au lancement de ce Festival organisé par la Fondation "Aquéréburu & Partners". Plusieurs personnalités dont le Préfet, le président de la délégation spéciale, ainsi que des chefs traditionnels étaient également à cette cérémonie. L’ambiance a été fortement entretenue par des groupes folkloriques. La Fondation "Aquéréburu & Partners" a été mise en place non seulement pour améliorer les conditions de vie des populations à travers des actes humanitaires,...
( 12/09/13)
Quatorze filles togolaises vont à l’assaut de l’élection « Miss ECOWAS ». La présélection nationale nationale de ce concours de beauté s’est déroulée hier à Lomé.Au départ trente, quatorze filles ont été finalement retenues. Parmi elles, le jury devrait retenir deux qui affronteront les filles des autres pays de la CEDEAO pour la phase finale de ce concours. Les candidates retenues devront bénéficieront d’une mise au vert coaching en développement personnel, confiance en soi, conversation en anglais, culture générale, pratique sportive, actions citoyenne et culture de la paix. Cette élection est à sa 6ème édition. La dernière édition qui s’est déroulée au Nigeria a classé le Togo en 3ème place. La fille de ce concours aura lieu le 5 octobre...
(Gabonews 12/09/13)
Le Gabon sera à l’honneur à la 11ième Foire Internationale de Lomé du 29 novembre au 16 décembre 2013 prochains, a annoncé le comité d’organisation de cet événement.Le Gabon sera, aux côtés de la Suisse, l’invité d’honneur de 11ième Foire Internationale de Lomé. Johnson Kuéku-Banka, le directeur général du Centre togolais des expositions et foires de Lomé (Cetef), est venu l’annoncer aux autorités gabonaises dans une visite qu’il a effectuée récemment à Libreville.Le Gabon a confirmé sa présence à Lomé à la fin de l’année, avec une très forte délégation. C’est en tout cas ce qui ressort de la rencontre du Directeur Général du Cetef avec Nina Alida Abouna, directeur général de l’Agence pour la promotion des investissements et des...
(Gabon Review 10/09/13)
Après le sport et le cinéma, le Gabon engrange un succès sur le plan international par la beauté de ses filles : la troisième dauphine de Miss Gabon 2013, Hillary Ondo, vient de décrocher son premier titre international de beauté. Elle a été élue reine de beauté de l’Afrique au concours Miss Supranational en Biélorussie. Grâce à sa politique permettant au Gabon d’être représenté à toutes les compétitions internationales de beauté, l’association Défis de Femmes peut d’ores et déjà se réjouir. Son poulain Hillary Ondo a été sacré à la cinquième édition de la compétition miss supranational en Biélorussie, le 7 septembre 2013, au côté de 80 concurrentes venues du monde entier. Embarquée dans la course pour le sacre international...
(L'Express du Faso 09/09/13)
C’est parti pour les jeux de Francophonie 2013 à Nice en France. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le président français François Holland. Il avait à ses côtés ses paires du Sénégal (Maky SALL), de la Côte d’Ivoire (Alassane D. Ouattara), du Liban (Michel Sleiman) et du Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf. C’est une cérémonie qui fut vraiment riche en couleur. Lors d’une précédente conférence de presse, le député maire de Nice, Christian Estrosi, président du comité d’organisation avait promis « un évènement spécial ». Pour le moins que l’on puisse dire, c’est que son pari est gagné. La Place Massena était noir de monde en cet après midi de samedi 7 septembre. Chacun voulant assister au...
(Pa-Lunion 02/09/13)
A l’issue des épreuves de la grande finale de la 19e édition de Miss Togo qui s’est déroulée samedi au Palais des Congrès de Lomé, Eméfa Edwige Ségbé, 19 ans, est sacrée Miss Togo 2013. Vingt candidates au départ, l’étudiante en première année de communication, Eméfa Edwige Ségbé est couronnée Miss Togo 2013 suite à la délibération du jury dont la composition ne souffre d’aucune contestation. C’est aussi un choix des abonnés Moov quand on sait qu’ils ont aussi la possibilité de peser sur le choix de jury par le jeu de SMS.Interview, danse traditionnelle, beauté ont été les critères principaux retenus pour la qualification des concurrentes.Epiphanie Camih Gantin, Miss Togo 2012, et ses dauphines cèdent donc la place à...

Pages

(RFI 25/10/17)
Alors que la crise politique togolaise s'est invitée à une réunion des chefs d'Etat de la CEDEAO, le Comité interparlementaire de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a poursuivi hier, mardi 24 octobre, sa mission de bons offices à Lomé en rencontrant les acteurs politiques togolais. En marge de la réunion de ces cinq chefs d'État de la Cédéao à Niamey, mardi 24 octobre, sur le programme de la monnaie unique sous régionale, un mini-sommet à huis clos s'est tenu sur la crise togolaise. Il a réuni les seuls présidents : Faure Gnassingbé du Togo, Mahamadou Issoufou du Niger, Nana Akufu Ado du Ghana, Muhammadu Buhari du Nigéria et le président ivoirien, Alassane Ouattara. Alassane Ouattara: «Nous encourageons les Togolais...
(Jeune Afrique 25/10/17)
Les autorités ivoiriennes ne sont pas les seules à avoir soutenu les putschistes en 2015 au Burkina Faso. Dans l’ordonnance qu’il a transmise en juillet à la chambre de contrôle du tribunal militaire – et dont JA a obtenu copie de certains extraits –, le juge d’instruction François Yaméogo évoque le soutien fourni par un autre pays voisin, le Togo. Matériel de maintien de l’ordre Lors de son audition devant le magistrat, le commandant Abdoul Aziz Korogo, alors chef de corps du régiment de sécurité présidentielle (RSP), a affirmé que le général Gilbert Diendéré lui avait ordonné « d’envoyer des éléments à la frontière du Togo en vue de récupérer du matériel de maintien de l’ordre » et que le...
(Le Monde 24/10/17)
Hymne à la vie et à la résilience, le nouveau roman de l’écrivain en exil évoque un Togo futuriste… qui ressemble étrangement à celui de 2017. Les pêcheurs d’Amenopei, bourgade de l’est du Ghana, le disent : « Il y a des choses dures à compter. » Ce sont les corps des enfants qu’ils découvrent flottant dans les eaux du fleuve qui les sépare du Togo voisin, « théâtre des émeutes de la faim », que cherchent à fuir des familles entières. Mais il arrive parfois que les ténèbres soient « les coulisses de Bonne Fortune » et que la vie s’accroche à une fillette, qui devra connaître encore bien des déboires avant de ne trouver le réconfort dans les...
(RFI 24/10/17)
Une délégation de l'UEMOA, l'Union économique et monétaire ouest-africaine est en mission au Togo. Le conseil du Comité interparlementaire pour la paix de l'organisation s'est déplacé à Lomé et tente d'apaiser les tensions depuis quelques jours. Il a rencontré le pouvoir et l'opposition, qui appelle à de nouvelles manifestations dans deux semaines pour demander le départ du président et la rétroactivité concernant la limitation des mandats du chef de l'Etat. La mission du conseil du Comité interparlementaire est conduite par le Burkinabè, Jacob Ouédraogo. Elle est très discrète. Depuis son arrivée, elle a rencontré, pêle-mêle, l'opposition extraparlementaire, la société civile, l'opposition parlementaire, la majorité, le président du Parlement, des représentants d'institutions sous-régionales et quelques ambassadeurs. Ce mardi 24 octobre, les...
(Jeune Afrique 20/10/17)
Alors que les manifestations de l’opposition de succèdent depuis mercredi, avec son lot d’affrontements et de violences à Lomé et dans d’autres villes du pays, les nouveaux membres de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) ont prêté prêtent serment ce vendredi devant la Cour constitutionnelle. Une Ceni qui, avant même son installation, a été vivement critiquée par l’opposition. A peine recomposée, déjà critiquée. Les nouveaux membres de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) ont prêté serment ce vendredi 20 octobre devant les juges de la Cour constitutionnelle, alors que l’opposition a maintenu son appel à de nouvelles manifestations contre Faure Gnassingbé, après deux journées marquées par des violences, mercredi et jeudi. Mais dès lundi 16 octobre au matin, le siège...
(La Tribune 20/10/17)
Les autorités togolaises viennent de faire le bilan des incidents de ce 18 octobre. On dénombre quatre morts, plusieurs blessés et arrestations. Et alors que les Togolais sont décidés à encore sortir aujourd'hui pour faire fléchir le pouvoir, le ministre de la Sécurité n'a toujours pas d'explication convaincante sur la sortie des milices et sur les tueries. Désolation, amertume et consternation,... Les Togolais sont passés par toutes sortes d'états d'âme depuis ce mercredi 18 octobre 2017 à ce matin. La vie a disparu à moitié de la capitale. Les écoles sont restées pour la plupart fermées, les commerces aussi, alors que même certaines banques n'ont pas ouvert. «Hier quand ça chauffait, ils sont sortis et sont rentrés. Vous savez qu'on...
(Jeune Afrique 20/10/17)
La capitale togolaise se réveille ce jeudi matin encore sonnée par les scènes de guérilla urbaine de la veille. Une marche de l’opposition interdite par le gouvernement a dégénéré, faisant un mort à Lomé, trois à Sokodé et plusieurs blessés dans les deux villes. La nuit est tombée tôt, beaucoup trop tôt, à Lomé ce 18 octobre. La capitale togolaise porte les stigmates d’une journée de violences pareille à celles du 5 octobre dernier. Il est facile de circuler à travers les larges rues du centre-ville à 21 h. La population s’est terrée chez elle. Les quelques curieux qui traînent dans les rues détalent dès qu’un véhicule approche. Pneus brûlés encore fumants, barricades toujours visibles, chaussées parsemées de cailloux… Le...
(RFI 20/10/17)
Alors que des heurts se sont produits à Lomé jeudi et que la crise se poursuit au Togo, une médiation béninoise pilotée par patrice Talon est bien en cours sur cette crise, sauf qu'elle est extrêmement discrète. Le président béninois joue bel et bien les médiateurs à Lomé entre le pouvoir et l'opposition. Mais les choses se font dans la totale discrétion. Pas de bruit, pas de fuite. Depuis le début de la crise et selon nos informations, Patrice Talon et Faure Gnassingbé se sont régulièrement parlé au téléphone. Le 11 octobre dernier, il fait escale chez son voisin en difficulté pour quelques heures. Mercredi dernier 18 octobre, il est retourné à Lomé, parti quasiment seul de Cotonou avec son...
(RFI 20/10/17)
Tension et climat de peur règnent à Lomé alors qu'une nouvelle manifestation de l'opposition interdite doit se tenir ce vendredi dans la capitale togolaise. Trois personnes sont mortes jeudi 19 octobre, tuées par balle et près de quatre-vingts blessées, selon le bilan donné jeudi soir par l'opposition, au cours de heurts entre jeunes et forces de l'ordre togolaises. Des quartiers encore marqués par ces heurts. Pneus brûlés, parpaings au sol, dans les quartiers de Bè et Kpota les traces des violences étaient encore visibles. Pendant toute la matinée et pour le 2e jour consécutif, des jeunes avaient dressé des barricades...
(La Tribune 19/10/17)
Les autorités togolaises viennent de faire le bilan des incidents de ce 18 octobre. On dénombre quatre morts, plusieurs blessés et arrestations. Et alors que les Togolais sont décidés à encore sortir aujourd'hui pour faire fléchir le pouvoir, le ministre de la Sécurité n'a toujours pas d'explication convaincante sur la sortie des milices et sur les tueries. Désolation, amertume et consternation,... Les Togolais sont passés par toutes sortes d'états d'âme depuis ce mercredi 18 octobre 2017 à ce matin. La vie a disparu à moitié de la capitale. Les écoles sont restées pour la plupart fermées, les commerces aussi, alors que même certaines banques n'ont pas ouvert. «Hier quand ça chauffait, ils sont sortis et sont rentrés. Vous savez qu'on...
(Le Point 19/10/17)
Pendant qu'à Lomé, la répression face aux manifestations se durcit, Sokodé, la deuxième ville du pays, est en état de siège, provoquant un exode des populations. es images tournent en boucle sur les réseaux sociaux et les télévisions. On y voit de la fumée noire qui s'étend dans les rues de plusieurs quartiers de Sokodé, dans le centre du Togo : des pneus brûlés, des carcasses de voitures incendiées, le siège du Parti national panafricain incendié, des habitations de cadres du parti elles aussi incendiées... la poste, un bâtiment de TogoCell, un bureau de banque... Mêmes scènes, vues à Bafilo et à Tchamba, toujours dans le centre. Et plus tard, c'était au tour de Lomé de s'embraser. Bref, des scènes...
(RFI 19/10/17)
Quatre personnes ont été tuées ce mercredi 18 octobre dans les deux plus grandes villes du Togo, Lomé et Sokodé, le fief du PNP de Tikpi Atchadam. Depuis deux mois, l’opposition organise des marches contre le régime du président Faure Gnassingbé. Malgré l'interdiction de manifester en semaine, les quatorze partis de l'opposition avaient décidé de marcher dans la capitale. Dans certains quartiers, des barricades ont été dressées par des groupes de jeunes repoussés à coup de gaz lacrymogènes. La tension restait vive à Lomé mercredi soir. Dans la journée, plusieurs quartiers ont connu des affrontements entre les jeunes manifestants de l’opposition et les forces de l’ordre, alors que le gouvernement a interdit les marches du lundi au vendredi. Très tôt...
(La Tribune 19/10/17)
Le Fonds britannique de développement (CDC Group) vient d’annoncer un nouvel investissement massif en Afrique de l’Ouest. Sur les 2 600 milliards de Fcfa que le gouvernement du Royaume-Uni vient de mettre à la disposition du Fonds, 60% du montant seront réservés à Afrique de l’Ouest où le groupe est encore peu présent. Pays prioritaires de cette sous-région : le Sénégal et la Côte d’Ivoire où le fonds compte investir dans des secteurs stratégiques. Le Commonwealth development group (CDC-Group), le fonds de financement du développement du Royaume-Uni monte en puissance en Afrique de l'Ouest, une région dans laquelle il était jusque-là peu présent. Et pour montrer la couleur, le CDC entend faire les choses en grand à travers l'annonce d'un...
(RFI 18/10/17)
Dans la nuit de lundi à mardi, de violents heurts entre forces de sécurité et manifestants ont éclaté à Sokodé, la deuxième ville du Togo. Selon un communiqué du gouvernement, on dénombre trois morts ; quatre, selon Amnesty International. Tout est parti lundi soir de l’interpellation de l’imam Djobo Alassane Mohamed, un proche de Tikpi Salifou Atchadam, président du Parti national panafricain (PNP), un parti de l’opposition. Selon le ministre de la Sécurité, Yark Damehame, l’interpellation est consécutive à une réquisition du parquet pour appel au crime et à la sédition.
(Le Monde 18/10/17)
Notre chroniqueur rappelle au président français sa promesse faite à la tribune des Nations unies, en septembre, de « parler pour ceux qu’on n’entend pas ». Tikpi Atchadam. Voilà le nom de celui qui redonne de l’espoir au peuple togolais écrasé par cinquante années du règne d’une dynastie, les Gnassingbé père et fils. Depuis cinq décennies, le Togo est dirigé par le père, Eyadéma (1967-2005) puis le fils, Faure, depuis 2005. Les élections organisées dans ce pays relèvent plus de la farce électorale que d’une consultation du peuple, la dernière élection présidentielle en 2015 officiellement remportée par le président sortant, Faure Gnassingbé illustre à elle seule la mascarade : les résultats sont proclamés alors que le dépouillement est effectué à...
(Jeune Afrique 18/10/17)
Un mouvement d’humeur parti de la ville de Sokodé (centre), où un imam proche de Tikpi Atchadam, leader de la contestation contre le pouvoir togolais, a été arrêté lundi, a touché plusieurs villes du pays et la banlieue nord de la capitale. Deux militaires et un jeune manifestant ont été tués. Tout a commencé lundi peu après dix-huit heures à Sokodé, lorsque des éléments des forces de l’ordre ont procédé à l’interpellation de l’imam Al Hassan. Ce dernier, réputé proche de Tikpi Atchadam, est le coordonnateur du Parti national panafricain (PNP) à Sokodé, deuxième ville la plus peuplée du pays. Très vite, les militants du PNP ont envahi les rues de la ville pour protester contre cette interpellation. Plusieurs édifices...
(Jeune Afrique 18/10/17)
Unesco, Togo, sommet UA-UE d’Abidjan : la semaine du 9 octobre a été intense pour Alpha Condé, le chef de l’État guinéen, par ailleurs président en exercice de l’Union Africaine. Le « Professeur » a ainsi multiplié les coups de téléphone à ses pairs pour que le soutien que l’UA a décidé d’apporter à la candidate égyptienne Moushira Khattab au poste de directeur général de l’Unesco soit suivi d’effet. Et cela même si dès les premiers tours le décompte des voix plaçant en tête le Qatari Hamad Al-Kawari et la Française Audrey Azoulay (finalement élue et en faveur de laquelle le président Emmanuel Macron a écrit à plusieurs chefs d’État africains) démontre que la solidarité africaine n’a pas été au rendez-vous...
(La Tribune 17/10/17)
Le Togo vient de bénéficier d'un appui financier de l'Allemagne portant sur trois grands axes de la coopération entre les deux pays, à savoir, la décentralisation, le développement rural et la formation professionnelle. L'aide est estimée à 24,24 milliards de francs CFA et est une subvention non remboursable. La coopération germano-togolaise est en très bonne santé. Ce vendredi 13 octobre 2017, le Togo et l'Allemagne ont signé un accord d'une subvention non remboursable de 24,235 milliards de francs CFA, a-t-on appris auprès du ministère togolais des affaires étrangères à Lomé. Selon Christoph Sander, ambassadeur de l'Allemagne au Togo qui a signé les documents avec le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, cet appui financier porte sur les trois grands...
(Le Monde 17/10/17)
Notre chroniqueur rappelle au président français sa promesse faite à la tribune des Nations unies, en septembre, de « parler pour ceux qu’on n’entend pas ». Tikpi Atchadam. Voilà le nom de celui qui redonne de l’espoir au peuple togolais écrasé par cinquante années du règne d’une dynastie, les Gnassingbé père et fils. Depuis cinq décennies, le Togo est dirigé par le père, Eyadéma (1967-2005) puis le fils, Faure, depuis 2005. Les élections organisées dans ce pays relèvent plus de la farce électorale que d’une consultation du peuple, la dernière élection présidentielle en 2015 officiellement remportée par le président sortant, Faure Gnassingbé illustre à elle seule la mascarade : les résultats sont proclamés alors que le dépouillement est effectué à...
(La Tribune 13/10/17)
Ce jeudi 12 octobre 2017, les parlementaires togolais de la mouvance présidentielle en l'absence de leurs collègues de l'opposition, ont élu les membres de la Commission électorale chargée de superviser le référendum en projet. Pendant ce temps, le conseil des ministres a condamné les écarts observés lors des manifestations des 04 et 05 octobre derniers, alors qu'il a aussi interdit les manifestations aux jours ouvrables la veille. En réponse, l'opposition choisi de désobéir en prévoyant des manifestations les jours ouvrables, les 18 et 19 et les 30 et 31 octobre prochains.

Pages