Vendredi 23 Février 2018

Togo

(RFI 15/01/18)
Les positions sont bien tranchées, tous les protagonistes parlent de dialogue, mais restent campés sur leurs positions. Le gouvernement, le parti au pouvoir et ses militants vont plus loin, il faut avoir recours au référendum, ce qui n'est du goût de l'opposition. Ce samedi, de part et d'autre, on a mobilisé à travers le pays pour tenter de montrer qui peut compter sur le peuple. A Tsévié, Atakpamé, Sotouboua, Tchamba, Kara et Dapaong, le parti au pouvoir a mis les moyens pour montrer que le peuple ne s'arrêtait pas qu'à Lomé. A Tsévié notamment, chef-lieu de la région maritime, pas très loin de la capitale, nous avons vu les militants, ils sont sortis de tous les hameaux. L'unique message pour...
(Agence Ecofin 15/01/18)
Le Togo a débuté 2018 sur une modeste expérience sur le marché obligataire de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA). Pour sa première sollicitation de 15 milliards de FCFA ayant une maturité d’un an, le pays n’a reçu que 5,13 milliards de FCFA de la part des investisseurs. Cela représente un taux de souscription de seulement 34,21%. C’est une performance assez faible, en comparaison aux deux dernières opérations de même nature effectuées par le Togo en novembre 2017 et qui avait été souscrites à hauteur d’une moyenne de 101%. On note aussi que le taux d’intérêt servi par les investisseurs a été de 6,7%, contre 6,31% pour la dernière émission de BAT togolais. Par ailleurs, on note aussi, que le...
(AFP 12/01/18)
Assis au milieu d'un groupe de jeunes dans le quartier de Bè, un fief de l'opposition à Lomé, Yaovi Ewonvo, commente le journal: "Rien ne va plus dans ce pays. Après des années d'études, on est réduit au chômage et toujours à la charge des parents". Le Togo, où les deux-tiers des habitants vivent de l'agriculture de subsistance et plus de la moitié vit avec moins d'un dollar par jour, est en proie à une grave crise politique depuis septembre. "Ceux qui nous dirigent depuis des décennies ont échoué et ils doivent le reconnaître. Il est maintenant temps qu'ils quittent, raison pour laquelle je ne rate plus les manifestations de l'opposition. Je suis toujours dans la rue avec la coalition",...
(Jeune Afrique 12/01/18)
Le rapport annuel 2016 de la Zone franc publié par la Banque de France fin 2017 a attribué par erreur au Togo une exportation de plus de 15 millions de barils de pétrole en un an. De quoi relancer les spéculations sur une supposée exploitation clandestine de pétrole dans le pays. L’affaire a fait les choux gras de la presse togolaise en ce début d’année. Publié en octobre 2017, le rapport annuel 2016 de la Zone franc réalisé par la Banque de France (1) a, à la page 231 consacrée au Togo, fait état de la production par le pays d’or et de pétrole. Un tableau intitulé « Principales productions extractives » montre une évolution à la hausse de la...
(Jeune Afrique 12/01/18)
L'année 2018 sera à quitte ou double pour l'avenir ou le devenir de certaines démocraties africaines. L'attention va se concentrer sur le Zimbabwe, pays en pleine refonte. Mais le Cameroun de Paul Biya, le Mali d'IBK ont aussi rendez-vous dans les urnes. Enfin le feuilleton des élections congolaises devrait connaitre son lot de rebondissements. Détails en infographie. Qui aurait cru que les Zimbabwéens choisiraient en 2018 le successeur de Robert Mugabe ? Sous la contrainte, « Bob », 93 ans dont 37 au pouvoir, a annoncé sa démission le 21 novembre 2017. Mais après l’intérim d’Emmerson Mnangagwa, la prochaine élection présidentielle sera-t-elle libre et transparente ? Rien ne permet de l’affirmer. Au Cameroun, Paul Biya, 84 ans, devrait quant à lui rempiler...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Les entreprises fournissant de l’électricité hors réseau en Afrique de l’Est et de l’Ouest, pourront désormais bénéficier d’une enveloppe financière de 10,3 milliards de shillings kényans (plus de 100 millions $) mise à disposition par la Banque africaine de développement (BAD). Ce financement est l’un des instruments de l’Energy Inclusion Off-Grid Energy Access Fund qui a pour objectif d’intégrer l’énergie hors réseau dans le processus d’électrification du continent, relaie Business Daily. Le programme fournit, en effet, aux compagnies des prêts en monnaies locales et en devises fortes. « Ce fonds sera géré par Lion’s Head Global Partners depuis ses bureaux situés à Nairobi, Lagos et Londres, en se focalisant, dans un premier temps, sur l’Afrique de l’Est, ainsi que sur...
(La Tribune 11/01/18)
Réagissant au discours du Nouvel An du chef de l'Etat Faure Gnassingbé, la coalition des partis de l'opposition prévoit une marche des femmes ce 20 janvier au Togo pour dénoncer la «duplicité» du régime et réclamer le départ du président. Une marche qui devrait se tenir une semaine après une manifestation déjà programmée dans la capitale Lomé. L'opposition togolaise poursuit sa lutte contre le régime de Faure Gnassingbé. Répondant aux propos du chef de l'Etat qui les invitait au dialogue dans son message à la nation du 3 janvier, les quatorze partis de l'opposition viennent d'appeler ce lundi à une marche des femmes le 20 janvier à Lomé. D'après la coalition, la marche devrait rassembler les femmes membres et sympathisantes...
(APA 11/01/18)
APA - Lomé (Togo) - Les travaux de reconstruction des marchés de Lomé et de Kara (3e ville du pays, à 450 km au nord de Lomé), incendiés en janvier 2013, vont couter 26 milliards de F CFA, a appris APA de source officielle. Initialement évaluées à 7 milliards de F CFA, les prévisions de financement des travaux de reconstruction du grand marché de Lomé ont été revues à la hausse, pour se situer à 22 milliards de F CFA, contre 4 milliards de F CFA pour les travaux de réhabilitation de celui de Kara. Le budget qui prend en compte les mesures sécuritaires, sanitaires et environnementales, sera financé, entre autres, par la Banque africaine de développement (BAD) et l’Etat...
(Agence Ecofin 11/01/18)
Ce jeudi 11 janvier 2018, un nouveau président a été élu à la tête de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) au cours d’une séance plénière extraordinaire. Un vote survenu ce jour au siège de l’instance de régulation par le collège des membres, a porté Willibronde Pitalounani Telou à sa Présidence par 8 voix contre 1. Nommé par décret le 19 décembre dernier, celui qui était jusque-là, directeur de Radio Lomé, avait, conformément à la loi, prêté serment devant la Cour Suprême le 29 décembre 2017. Willibronde Telou a suivi sa formation à l’Ecole de Journalisme au Cameroun. Il a fait ses armes et gravi les échelons au sein de la Télévision Nationale (TVT). Journaliste-présentateur, il...
(APA 11/01/18)
APA Lomé (Togo) - L’ancien directeur général de Radio Lomé, Pitaloulani Telou, a été élu ce jeudi, président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), a appris APA auprès de l’institution. Nommé membre de la HAAC suite au décès de l’ex-président de l’institution, Pitang Tchalla, Pitaloulani Telou avait prêté serment le 29 décembre 2017 devant la cour suprême de Lomé. Composée de 9 membres dont 4 sont nommés par le président de la République, la HAAC a pour mission de garantir et d’assurer la liberté et la protection de la presse et des autres moyens de communication de masse. Elle veille au respect de la déontologie en matière d’information, de communication et à l’accès équitable des...
(APA 11/01/18)
APA-Lomé (Togo) - Un décret portant organisation et fonctionnement du Fonds national pour le développement du sport (FONADES) au Togo, a été adopté par le conseil des ministres réuni mercredi, a-t-on appris jeudi à Lomé. Doté d’une autonomie de gestion, le FONADES vise à mobiliser, à gérer le financement des activités physiques et sportives et à soutenir matériellement et financièrement la pratique des sports au Togo. Le FONADES, rappelle le communiqué du conseil des ministres, émane des réformes engagées par le ministère chargé des sports qui a « fait approuver la politique nationale des sports (PNS) par le décret n°2011-040 du 16 mars 2011 et adopter la loi n°2011-017 du 16 juin 2011 portant charte des activités physiques et sportives...
(Agence Ecofin 11/01/18)
L’Afrique subsaharienne devrait connaître une augmentation de sa croissance en 2018, à hauteur de 3,2% contre 2,4% l’année précédente, indique la banque mondiale dans son rapport sur les perspectives économiques mondiales. Les plus gros contributeurs de cette croissance devraient être le Ghana (8,3%), l’Éthiopie (8,2%), et la Côte d’Ivoire (7,2%). Cette dynamique devrait être impulsée par une multiplication des investissements, surtout dans le secteur des infrastructures. Quant aux économies des principaux exportateurs d’hydrocarbures et de produits miniers de la région, l’institution de Bretton Woods prévoit une timide amélioration. Alors que le Nigéria affichera une croissance estimée à 2,5% (contre 1% en 2017), l’Angola et l’Afrique du Sud observeront des taux respectifs de 1,6% et 1,1%. Les prévisions pour l’Afrique du...
(APA 10/01/18)
APA-Lomé (Togo) - Les données attribuées au Togo, relatives à la production de pétrole, contenues dans le rapport annuel 2016 de la Zone Franc élaboré par la Banque de France qui cite la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest comme source, sont les statistiques sur la Côte d'Ivoire, a déclaré ce mardi, Kossi Ténou, le directeur national de la BCEAO. « Le rapport annuel 2016 de la Zone Franc contient, en réalité, une erreur de reporting dans la monographie économique du Togo », selon M. Ténou. En effet, poursuit le directeur national pour le Togo, « les tableaux des pages 159 et 160 sur la Côte d'Ivoire sont les mêmes que ceux qui figurent à la page 231...
(Jeune Afrique 10/01/18)
Pour le ministre congolais de l'Économie, les États africains doivent s’atteler à bâtir de vraies économies compétitives, plutôt que de se préoccuper de disposer chacun de sa monnaie. Ce qui ne l'empêche pas de suggérer des évolutions dans la politique monétaire de la zone CFA, notamment le passage de la fixité par rapport à l'euro à une flexibilité contrôlée. Depuis plus d’un an, il ne se passe plus un jour sans que les Africains de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) ne parlent du franc CFA. Ils le font sous toutes les coutures : mauvaise monnaie, cause des déconvenues économiques, bonne monnaie, garante de la stabilité macro-financière, monnaie aux relents...
(Agence Ecofin 10/01/18)
Ces 09 et 10 janvier, la BOAD abrite, à Lomé, un atelier sous régional aux fins de promouvoir l’agriculture climato-intelligente. Les autorités nationales et les agences d’évaluation environnementale de cinq pays d’Afrique de l’Ouest à savoir, le Bénin, le Burkina-Faso, le Ghana, le Niger et le Togo, prennent part aux travaux. Les changements et la variabilité climatiques constituent une menace pour l’économie et la stabilité des pays de l’Afrique de l’Ouest, et surtout pour les agriculteurs de la région qui verront leurs productions considérablement baisser du fait de la hausse des températures, de la variabilité des précipitations et de l’accroissement de la fréquence des événements extrêmes. Pour prévenir cela, la BOAD, l’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation de la CEDEAO...
(RFI 10/01/18)
Au Nigeria, les autorités ont saisi le mois dernier, près de 115 tonnes de médicaments interdits au port de Lagos. Il s'agit, selon les autorités, de six conteneurs remplis de Tramadol, un antidouleur, dont la vente est limitée et contrôlée à de faibles dosages. Cette saisie record témoigne de la vitalité de ce marché, qui concerne le Nigeria, mais aussi plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest où d'autres saisies ont été faites ces dernières années. Le Tramadol est un antidouleur, proche de la codéine et de la morphine, généralement prescrit en cas de forte douleur ou après une opération. Mais dans certains pays d’Afrique, il est majoritairement consommé pour tout autre chose. Chercheur associé à l'institut Thomas More et au Groupe...
(APA 09/01/18)
APA - Lome (Togo) - L’opposition togolaise réunie au sein d’une coalition de 14 partis politiques réaffirme sa disponibilité pour un ‘’dialogue sincère’’ sous la double médiation guinéenne et ghanéenne a déclaré ce lundi, Brigitte Adjamagbo-Johnson, la coordinatrice. Dans sa déclaration faite lors d’une conférence de presse animée à Lomé, l’ancienne candidate à l’élection présidentielle de 2010 a, au nom des 14 partis politiques de la coalition, renouvelé sa gratitude aux présidents guinéen Alpha Condé et Nana Akufo-Addo du Ghana « pour leurs efforts de médiation en vue d’une sortie de la crise togolaise par la voie du dialogue ». Le Ghana et la Guinée sont les deux pays impliqués dans la résolution de la crise togolaise. Leurs missions respectives...
(Agence Ecofin 09/01/18)
Dans son message de vœux à la nation mercredi dernier, le président togolais, Faure Gnassingbé s’est engagé à garantir 20% des marchés publics aux jeunes entrepreneurs locaux. « J’envisage par exemple que l’attribution des marchés publics réserve un quota allant jusqu’à 20% aux jeunes entrepreneurs et aux femmes, qui bénéficieront par ailleurs de procédures allégées », promet le président togolais. Cette promesse s’inscrit en droite ligne de l’ambition du gouvernement togolais visant à stimuler l’inclusion socio-économique de la couche juvénile dans un pays où l’initiative privée est en train de prendre le pas. A ce titre, la nouvelle orientation de Lomé se veut un tremplin dans l’accompagnement du dynamisme de la jeunesse togolaise. « La jeunesse togolaise dont le dynamisme...
(Agence Ecofin 09/01/18)
L’université de Lomé va être dotée d’un centre d’information minière. La création de ce centre est incorporée dans un projet de réhabilitation des bâtiments et salles de travaux pratiques des départements de chimie et de géologie à la faculté des sciences de Lomé. Le gouvernement togolais impute le coût de ces travaux à un crédit qu’il a obtenu auprès de l’Association Internationale de développement au titre du Projet de Développement et de Gouvernance Minière (PDGM). Pour ce faire, il a lancé un appel d’offres.
(Agence Ecofin 09/01/18)
Une information de la BCEAO, confirmée par la Banque de France, a rapporté des chiffres d’exploitation pétrolière de l’Etat togolais. Aucune recette pétrolière n’étant enregistrée à ce jour au Trésor Public togolais, des soupçons d’exploitation clandestine du pétrole ont rapidement fait les choux gras de plusieurs médias et alimenté un début de polémique nationale. En fait, la BCEAO, déclare « ne disposer à ce jour, d’aucun élément accréditant cette information ». Selon Kossi Tenou, Directeur national de cette institution financière, « le rapport annuel 2016 de la Zone Franc contient, en réalité, une erreur de reporting dans la monographie économique du Togo ». Et d’ajouter : « Les données attribuées au Togo, relatives à la production de pétrole, sont plutôt...

Pages

(Togo Site 04/09/17)
En attendant la semaine de CAP2016-PNP et alliés, les militants et sympathisants acquis à la cause des forces démocratiques togolaises n’ont pas été complètement inactifs surtout à l’étranger. C’est ainsi qu’en France, ils étaient environ 1200 Togolais à répondre le samedi 02 Septembre dernier, à l’appel du CMDT (Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise), à manifester à Paris. A en croire le communiqué appelant à cette manifestation, à laquelle le REJADD avait été représenté, par le responsable de sa section en France, c’est donc ""fort de ses valeurs fondatrices, l’Etat de droit, l’Intérêt général et le Développement harmonieux du Togo et en résonnance avec l’appel des forces démocratiques au Togo""...
(Togo Site 04/09/17)
On connait désormais les itinéraires des marches que le CAP2015, le PNP, le G6 et leurs alliés organisent les 06 et 07 Septembre prochains et simultannéement à Lomé et dans plusieurs villes du Togo, et dans les pays d’accueil de la diaspora togolaise. Selon un communiqué rendu public ce jour,ces forces démocratiques et leurs soutiens ont précisé les itinéraires pour les marches de Lomé qui ont trois points de départ, Ets CCP, Bè Gakpoto et Attikoumé/Akossombo, et un point de chute commun, le Bas fond du Collège Saint Joseph. Quand aux manifestations dans les autres villes, le traçage des itinéraires, à en croire le communiqué est du ressort des coordinations locales, et des coordinations de la diaspora pour ce qui...
(Togo Site 04/09/17)
Les derniers événements politiques, avec la répression sanglante des manifestations organisées par le Parti national panafricain (PNP) dans plusieurs villes du pays, soldées par des morts et des blessés, font resurgir les commanditaires. Après les menaces de Yark Damehame, exécutées par la soldatesque, laissant endeuillées de nombreuses familles, c’est le tour de Gilbert Bawara, ministre de la Fonction publique, celui-là même qui ne sait pas retenir sa langue, de se produire. On M. Bawara voit encore à l’œuvre ces derniers jours, surtout lorsqu’il prend la défense du parti au pouvoir, en justifiant la barbarie commise par les forces de l’ordre et les militaires sur les populations civiles à mains nues qui manifestent pacifiquement. Gilbert Bawara se retrouve dans toutes les...
(Agence Ecofin 31/08/17)
Un programme de protection sociale portant sur une assurance maladie gratuite sera mis en route par le gouvernement dès la rentrée prochaine (2017-2018). Le projet, « School Assur », qui a pour bénéficiaires 2 millions d’élèves issus majoritairement des couches les plus défavorisées, bénéficie de l’implication personnelle du président Faure Gnassingbé qui a reçu à cet effet en audience ce mercredi 30 août, les premiers responsables des sociétés d’Assurance NSIA et OGAR (photo). Les échanges ont tourné autour de la mise en œuvre du projet et de son effectivité dès la rentrée prochaine. Assur School vise une couverture sanitaire gratuite et ainsi la garantie pour les parents de ne pas voir le cursus scolaire de leurs enfants stoppé en cas...
(République du Togo 30/08/17)
Le Premier ministre Komi Selom Klassou a reçu mardi une première mouture du statut particulier des enseignants. La conclusion d’un travail participatif de 6 mois. Il est question, notamment, de la professionnalisation du métier, de la formation continue, de l’éthique et de la déontologie, des droits et avantages des enseignants, de rémunération, de recrutement, d’avancement … "L’enseignement ne s’improvise pas. Le statut, une fois adopté, permettra de conforter la situation des enseignants, d’assurer la qualité et de recruter du personnel bien formé’, a souligné le chef du gouvernement. Chaque proposition contenue dans le projet de statut sera examinée en détails pour parvenir au meilleur texte possible.
(RFI 30/08/17)
Les partisans du parti au pouvoir, l’Union pour la République au pouvoir (Unir), étaient dans les rues de Lomé mardi 29 août pour défendre la paix et les institutions. Une marche organisée en réponse aux manifestations de l'opposition du 19 août qui ont coûté la vie à deux personnes. Plusieurs milliers de sympathisants ont manifesté leur soutien au président Faure Gnassingbé. Selon l’Unir, le parti au pouvoir, il s’agissait d’une marche citoyenne et républicaine pour dénoncer les discours outrageants, les appels à la haine, à l'intolérance et à la révolte qui se multiplient depuis les manifestations auxquelles a appelé le Parti national panafricain, le 19 août dernier. Ce parti d'opposition entendait réclamer notamment un changement de Constitution. Le gouvernement les...
(Le Télégramme 228 30/08/17)
Les marches en pleine semaine sont en passe d’etre interdites par le pouvoir public. Le gouvernement rassure qu’il est certes déterminé à garantir la libre manifestation, mais au vu de certaines réalités occasionnées par ces marches en semaine, l’idéal serait de les interdire carrément. C’est ce que l’on peut retenir d’un communiqué rendu public ce jour par Payadowa BOULKPESSI, ministre de l’administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales: COMMUNIQUE Le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales note une recrudescence de programmation au cours de semaine de travail de manifestations pacifiques publiques notamment de la part des partis politiques. Les récentes manifestations publiques en semaine ont été organisées par Cap 2015 le jeudi 03...
(Ici Lomé 29/08/17)
Les populations des préfectures du Golfe, d'Agoényivé et des Lacs ne recevront pas la visite de la présidente de la Commission de réflexion sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles et sa suite. Awa Nana-Daboya vient de suspendre la tournée. C'est à travers un communiqué signé par elle et rendu public ce lundi. "La Commission de réflexion sur les réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles, après avoir rencontré les populations des préfectures des régions des Savanes, Kara, Centrale, Plateaux et Maritime à l'exception des préfectures d'Agoè-Nyivé, du Golfe et des Lacs, estime avoir recueilli l'essentiel des préoceupations profondes des Togolais sur les réformes à opérer au Togo", indique le communiqué. A en croire le document,cette commission a finalement constaté que le besoin...
(AFP 28/08/17)
Les partis d'opposition togolais ayant appelé à marcher à Lomé les 30 et 31 août pour exiger des réformes, ont repoussé d’une semaine les manifestations pour "répondre aux appels pressants de toutes les populations de l'intérieur à s’associer aux manifestations", selon un communiqué lundi. La coalition Cap 2015, qui regroupe cinq partis, et le Parti national panafricain (PNP) "invitent toutes les populations togolaises sur toute l’étendue du territoire national à répondre massivement aux grandes marches qu’ils organisent les mercredi 6 et jeudi 7 septembre 2017 à Lomé et dans tous les chefs-lieux de préfectures"...
(Ici Lomé 28/08/17)
Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame, est assigné à la Cour pénale internationale (CPI) pour son rôle dans la répression des marches synchronisées du parti national panafricain (PNP) du 19 août dernier à Lomé et dans certaines villes du pays. Plainte contre DAMEHANE Yark (Togo) Bruxelles, le 22 Août 2017 A l’attention de Madame la Procureure de la Coupe Pénale Internationale Bureaux du Procureur Boite Postale 19519 2500 CM, La Haye Pays-Bas Courriel : otp.informationdesk@icc-cpi.int Télécopie au + 31 70 515 8555 Objet ; Plainte contre Monsieur Damehane Yark, ministre de la sécurité et de la protection civile au sujet de la barbarie du 19 Août 2017 Madame la procureure, Les familles et parents...
(Xinhua 28/08/17)
L'Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS) a organisé ce week-end à Lomé, une rencontre placée sous le thème " L'approche une seule santé : exigence d'une synergie d'actions dans la lutte contre les maladies en Afrique de l'Ouest" au profit des acteurs de la santé pour partager avec eux le bilan de ses trente ans d'existence. Cet organe est responsable de l'ensemble des questions sanitaires concernant les 15 pays membres de la CEDEAO. Selon le directeur général de l'OAAS, Xavier Crespin, pendant son existence, son institution s'est employée pour une meilleure gouvernance de la santé, nouer des partenariats stratégiques, harmoniser des politiques de santé, lutter contre les épidémies; les maladies de la santé maternelle et néonatale, de l'enfant, des adolescents,...
(Le Télégramme 228 26/08/17)
Elles sont sept grandes organisations de presse à monter au créneau pour dénoncer la tentative d’agression et les menaces proférées le 21 Août dernier par un groupe de conducteurs de taxis-motos contre le confrère Joseph Gadah mais aussi et surtout contre des journalistes dont les propos n’iraient pas dans le sens de ce qu’ils appellent la "révolution en marche". Selon les termes du communiqué de ces organisations, "à la fin de l’émission, un groupe de conducteurs de taxis-motos surexcités, a envahi la devanture de la radio, bloquant la circulation, tentant de s’en prendre physiquement au confrère Joseph GADAH pour ses analyses et commentaires exprimés lors du débat. Ils ont proféré des menaces claires sur sa personne, sur tous les journalistes...
(APA 25/08/17)
Le gouvernement togolais a, dans un communiqué, appelé la population à « vaquer librement et paisiblement à ses occupations » demain, vendredi, estimant qu’elle reste une « journée ordinaire et ouvrée». Cette annonce fait suite à la décision des partis de l’opposition togolaise regroupés au sein du Combat pour l’Alternance Politique (CAP 2015) et le Parti national panafricain (PNP) d’organiser vendredi, une journée « Togo mort » en hommage aux victimes des manifestations du 19 août. Ces manifestations s’étaient soldées par deux morts dont un par balle, 57 forces de l’ordre blessées et 20 manifestants blessés ainsi que ....
(République du Togo 25/08/17)
Nicolas Berlanga-Martinez, l’ambassadeur européen au Togo arrive en fin de mission. Un séjour mis à profit pour profondément ancrer la relation entre l’UE et le Togo en matière d’aide au développement, de renforcement de la bonne gouvernance ou de lutte contre les changements climatiques Le diplomate espagnol a milité au sein des instances européennes pour que le Togo bénéficie d’un appui conséquent dans le cadre du XIe FED. ‘Nous sommes confiants quant à l’avenir de nos relations avec l’Union Européenne au regard des jalons solides que vous avez eus à poser au cours de ces dernières années’, a déclaré mardi soir le ministre des Affaires étrangères Robert Dussey lors d’un dîner en l’honneur de M. Berlanga-Martinez. M. Dussey a qualifié...
(RFI 23/08/17)
La tension reste vive au Togo, après la répression de manifestations de l’opposition du samedi 19 août 2017, et la mort de deux personnes à Sokodé. Les protestataires réclamaient un retour à l’ancienne Constitution, pour rétablir une limite au nombre de mandats présidentiels. L’opposition réclame aussi la mise en place d’un scrutin à deux tours pour l’élection présidentielle. Comprenez-vous ces revendications ? Qu’attendez-vous de la Commission, nommée par le président, chargée de proposer des réformes constitutionnelles ? Votre avis nous intéresse. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20170822-vos-reactions-manifestations-opposit...
(AfreePress 23/08/17)
«Autonomisation de la femme dans un monde en pleine mutation : Planète 50-50». C’est le thème choisi par le Groupe de Réflexion et d’Action Femme, Démocratie et Développement (GF2D) pour la 3ème édition de la Foire aux droits de la femme que le groupe organise au marché de Hédzranawoé à Lomé du 22 au 24 août 2017. L’initiative est appuyée par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) Togo et a pour objectif de contribuer à faire du respect des droits des femmes, une réalité pour leur bien-être. La Foire aux droits de la femme entend renforcer les capacités de celles-ci à jouir de leurs droits civils, politiques et socio-économiques. Le lancement officiel de cette rencontre commerciale des...
(Ici Lomé 22/08/17)
Pascal Edoh Agbové, acteur de la société civile togolaise, a étudié les marches synchronisées du Parti national panafricain réprimées dont le bilan fait au moins deux morts. Il en tire sept leçons essentielles. Que faut-il retenir des marches du samedi 19 août 2017 réprimées dans le sang ? Pascal Edoh Agbové en donne son idée en sept éléments clés selon lui. 1- Le peuple a besoin d’un nouveau Leader Politique pour mener sa lutte d’obtention des réformes car il est certain que les manifestants du 19 août ne sont pas tous des membres du parti PNP ; 2- La forte mobilisation de la population pour cette manifestation est un signe fort que la majorité des togolais veut les réformes ayant...
(Ici Lomé 22/08/17)
« De nombreux médias privés classiques et en ligne, surtout les réseaux sociaux ont rivalisé d’excès divers dans la diffusion d’informations et d’images de violence, la publication d’images tronquées, de propos injurieux, d’appel à la haine tribale et la désobéissance civile. De nombreux comptes rendus sont marqués par un déséquilibre notoire dans la diffusion d’informations et de témoignages partisans ». C’est ce qui ressort du communiqué de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), à la suite de la séance plénière extraordinaire qu’elle a tenue ce lundi, séance consacrée à la couverture des événements qui se sont déroulés le samedi 19 août 17, suite à la marche qu’a organisée le Parti national panafricain (PNP) dans plusieurs villes...
(Ici Lomé 22/08/17)
Plus de 48 heures après les manifestations du samedi 19 août 2017, les réactions continuent de se multiplier et de condamner le « caractère violent » des événements. Après les communiqués de condamnation des partis politiques de l’opposition et des organisations de la société civile, c’est désormais le tour du gouvernement de monter au créneau pour donner sa version des faits et situer l’opinion nationale et internationale. Beaucoup pointé du doigt et accusé d’avoir ordonné la répression observée au cours des manifestations de samedi, le ministre Yark Damehane, réagit enfin à travers un communiqué rendu public ce lundi et dont l’Agence de presse Afreepress a obtenu copie. Dans ce communiqué, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile,...
(RFI 21/08/17)
La ville de Sokodé était plongée, dimanche 20 août, dans un climat de peur, au lendemain de la manifestation du Parti national panafricain (PNP), au cours de laquelle au moins deux opposants ont été tués par des tirs des forces de l'ordre. A Lomé, la capitale, la situation restait encore plus tendue, après une nouvelle tentative de manifestation du PNP, dimanche matin, toujours pour réclamer le retour à la Constitution de 1992. Le secrétaire général du PNP, le docteur Sama, a été arrêté. Il était toujours au commissariat dans la soirée de dimanche. Lomé, Anié, Kara et Sokodé : ce sont autant de villes du Togo où des manifestations d'opposants ont été violemment dispersées, samedi 19 août, par les forces...

Pages

(La Tribune 19/08/17)
La Banque mondiale a accordé mercredi dernier un financement de 15 millions de dollars au Togo, au Bénin et au Niger. Les fonds qui sont débloqués dans le cadre du Programme de productivité agricole en Afrique de l'ouest, serviront à l'amélioration de la productivité agricole en accompagnant les efforts des gouvernements des trois pays. Encouragée par les bons résultats obtenus ces derniers temps au Togo, au Bénin et au Niger, la Banque mondiale (BM) vient d'annoncer un financement de 15 millions de dollars en faveur de ces trois pays. D'après les sources de la Banque, les fonds sont destinés à améliorer la productivité et à accompagner les efforts fournis par les autorités de ces pays à travers leurs diverses initiatives...
(Commod Africa 18/08/17)
Le commerce total de l'Union européenne (UE) des 28 pays membres avec l'Afrique sub-saharienne (ASS), dont l'Afrique du Sud, a représenté moins de 4% de ses échanges avec le monde en 2016, avec respectivement 3,9% des exportations totales européennes et 3,8% de ses importations, selon la Commission européenne dans son document Agri-Food Trade Statistical Factsheet EU-Sub Saharan Africa (link is external). De ce commerce global UE-ASS, les produits agro-alimentaires ont représenté 12,5% des exportations de l'UE et 21,3% de ses importations. Par rapport au commerce agro-alimentaire de l'UE avec l'ensemble du monde, l'ASS a représenté 6,5% de ses exportations et 12,4% de ses importations. A noter que les exportations agro-alimentaires de l'UE vers l'ASS ont baissé de 7% entre 2015...
(Le Griot 18/08/17)
Le représentant du département américain du commerce, Robert Lighthizer a annoncé ce mercredi, à l’ouverture de la session ministérielle du forum AGOA, l’octroi du visa textile au Togo dans le cadre de cette loi américaine. La 16ème édition du Forum international sur les opportunités d’affaires en Afrique (AGOA) se tient depuis mardi à Lomé, sous le thème : «Les Etats-Unis et l’Afrique : un partenariat pour la prospérité à travers le commerce». Participent à ces assises des représentants de l’administration Trump et du Congrès américain et près d’un millier de personnalités venues de 38 pays africains sub-sahariens exemptés de droits de douanes par les Etats-Unis. La loi African Growth and Opportunity Act (AGOA) est une législation lancée en 2000 par...
(AfreePress 17/08/17)
La Caisse National de Sécurité Sociale (CNSS), dans l’exécution de sa mission veut impliquer le corps judiciaire dans la « gestion des différents litiges relatifs à la sécurité sociale » entre employeurs et employés. Mercredi 16 août 2017, magistrats du siège, du parquet, des cours et tribunaux, greffiers, avocats, cadres du ministère du Travail, de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative et responsables de la CNSS, étaient face à face pour discuter de la question des « Implications de l’interprétation et de l’application des dispositions légales et réglementaires du Code de la sécurité sociale » dans leurs travail de tous les jours Une rencontre d’échanges et de concertation qui a été officiellement lancée par le ministre de la...
(Fraternité Matin 17/08/17)
Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), Marcel de Souza a révélé que les pays membres de la Cedeao ne pourront aller à la monnaie unique en 2020. C’était lors d’une audience que lui a accordée le Président du Niger Mahamadou Issoufou. Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Car, « l’analyse des critères de convergence et de visibilité » montre encore des insuffisances. Avant d’ajouter : «...
(Le Monde 16/08/17)
L’Afrique en villes (15). A Lomé, l’entreprise s’est lancé un défi : rendre la gestion des déchets rentable, pour elle comme pour ses clients. Par Morgane Le Cam (contributrice Le Monde Afrique, Lomé) « La phrase la plus dangereuse du monde : on a toujours fait comme ça. » Sur le tableau blanc énumérant les prévisions hebdomadaires, la maxime n’est jamais effacée. A quelques mètres de là, un chariot élévateur déverse des milliers de bouchons par terre. Debout sur des balles de cartons conditionnés, deux salariés veillent au bon déroulement de l’opération pendant que trois autres trient méthodiquement des lamelles de papier. Une centaine de tonnes de déchets arrivent chaque mois dans cet entrepôt de Lomé. Présentation de notre série...
(La Tribune 14/08/17)
La Banque africaine de développement vient d'annoncer un appui financier de 975 000 dollars au Togo. Le financement provenant du Fonds des énergies durables pour l'Afrique, un fonds auprès de la Banque, sera dédié au démarrage du projet Cizo, une initiative gouvernementale pour l'électrification rurale par les kits solaires. La Banque africaine de développement (BAD) intensifie ses actions pour la promotion des énergies renouvelables. SEFA, le Fonds des énergies durables pour l'Afrique, géré par la Banque, vient d'accorder au Togo un financement de 975 000 dollars. Les fonds serviront notamment au lancement du projet CIZO, dont l'objectif est d'apporter aux populations rurales un accès à l'électricité en leur fournissant des kits solaires. La BAD soutient ainsi la première phase de...
(Jeune Afrique 12/08/17)
Le 16e forum de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique (Agoa) a pris fin jeudi soir à Lomé (Togo). Cette première rencontre économique entre l’Afrique et les États-Unis de Trump a rassemblé des représentants de 38 pays sub-sahariens et des hommes d'affaires américains. « Les États-Unis et l’Afrique : un partenariat pour la prospérité à travers le commerce ». C’est autour de ce thème que des centaines de délégués venus des États-Unis et de divers pays africains membres du programme Agoa se sont retrouvés du 8 au 10 août à Lomé. Face aux ministres africains en charge du Commerce, le représentant au Commerce extérieur des États-Unis, Robert Lighthizer a présenté le cap fixé par l’administration...
(Jeune Afrique 12/08/17)
Le porte-parole de langue française du département d’État des États-Unis a livré à Jeune Afrique ses impressions, à l’issue du 16e forum de l’Agoa (African Growth Opportunity Act, la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique) à Lomé. Jeune Afrique : quelles sont vos premières impressions, au terme de ce sommet ? Brian Neubert : Ce fut un extraordinaire forum. Le pays hôte a fait un travail exceptionnel. La délégation des États-Unis a été menée par le représentant au commerce extérieur Robert Lighthizer, un officiel de très haut niveau. Il y a un potentiel énorme pour ce programme Agoa. En 2016, les exportations africaines hors pétrole ont été de 4,2 milliards de dollars. Il s’agit d’un acquis...
(APA 12/08/17)
Le Fonds des énergies durables pour l’Afrique (SEFA en anglais), hébergé par la Banque africaine de développement (BAD), vient d’approuver un don de 975 000 dollars (environ 609,375 millions FCFA ) en faveur de la République du Togo afin de lui permettre de démarrer le projet « CIZO » consacré à l’électrification rurale hors-réseau par kits solaires domestiques en mode PAYGO, ont annoncé ce vendredi les responsables de la BAD. « La première phase du programme d’électrification rurale (CIZO) (qui signifie lumière en mina, une des principales langues du Togo) vise à créer les conditions propices à attirer le secteur privé (notamment les opérateurs de services énergétiques décentralisés) », ajoutent-ils. Le projet devrait permettre le déploiement de 300 000 équipements...
(Le Télégramme 228 11/08/17)
Le mensuel ‘mercredi de l’entrepreneur’ de l’ANPGF a encore eu lieu ce mercredi à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT). Après avoir outillé les PME sur les procédures de passation de marchés publics, elles ont pris connaissance cette fois-ici des techniques d’un bon management. «Les techniques de management efficace d’une PME » est le thème de cette rencontre d’échange entre consultant et responsables d’entreprises. Un thème retenu sa juste valeur, selon De Souza Naka GNASSINGBE, Directeur Général de l’Agence Nationale de Promotion et de Garantie de...
(République du Togo 11/08/17)
Le 16e forum annuel de l’Agoa s’est achevé jeudi après-midi à Lomé. ‘Les résultats auxquels nous sommes parvenus me permettent d’affirmer sans me tromper que le forum a tenu toutes ses promesses’, a affirmé la ministre du Commerce, Bernadette Legzim-Balouki, en clôturant les travaux. Toutes les parties se sont engagées à faire de la loi sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique un cadre de partenariat gagnant-gagnant, a-t-elle ajouté. Elle a affirmé que sous l’impulsion du président Faure Gnassingbé, le Togo était déterminé à créer le cadre nécessaire pour accompagner le secteur privé et la société civile afin de tirer meilleurs profits de ce dispositif. Le gouvernement a mis en place un plan d’action qui vise à...
(République du Togo 11/08/17)
Le forum de l’Agoa s’est achevé jeudi à Lomé sur un certain nombre de recommandations destinées à relancer la coopération économique entre les Etats-Unis et l’Afrique. Les responsables américains ont encouragé les Etats bénéficiaires à accélérer l’industrialisation et à réformer leurs économies en profondeur. Il a été recommandé une plus grande intégration régionale africaine grâce à des initiatives comme la Zone de libre-échange continentale (ZLEC), Les pays éligibles sont invités à adopter une position commune dans leurs relations commerciales et d'investissement avec les États-Unis. Les autorités américaines se sont engagées à étendre leur appui aux membres de l’Agoa via l’Accord de facilitation économique (AFE) de l'OMC, en particulier en faveur de ceux qui n’ont pas accès au littoral pour réduire...
(APA 11/08/17)
L’Université de Lomé (Togo) et l’Interprofession Avicole du Sénégal (IPAS) ont signé un accord de coopération sous l'égide du Centre d’excellence régional sur les Sciences aviaires (CERSA, basé au Togo). "L’accord qui vient d’être signé vise à promouvoir entre les deux institutions des relations et des échanges efficients en matière de promotion du développement d’un secteur productif, compétitif et durable", informe le CERSA dans un communiqué sans préciser la date de la signature dudit accord. Ledit accord vise aussi à favoriser des échanges permanents entre les deux pays pour le développement de l’aviculture par le renforcement des compétences notamment les formations certifiantes et diplômantes, les voyages d’études à travers le CERSA et le Cluster Aviculture du Sénégal. "La documentation, la...
(RFI 11/08/17)
Trente-huit pays africains au sud du Sahara et leurs partenaires américains se sont retrouvés à Lomé pour évoquer l’avenir de l’AGOA, la loi sur la croissance économique en Afrique. Trois jours de forum pour faire le bilan du dispositif - il exonère près de 6 500 produits africains de droits de douane aux Etats-Unis. L’administration Trump s’est voulue rassurante : elle ne veut pas remettre en cause l’AGOA. Ce qui était au coeur des discussions, c'était trouver les moyens de doper les exportations africaines vers les Etats-Unis. C’est la toute première rencontre dans le cadre de l’AGOA depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche. L’occasion de faire le bilan et surtout de s’assurer de l’avenir de la loi...
(Le Point 10/08/17)
De hauts fonctionnaires des États-Unis d'Amérique, ceux de 38 pays d'Afrique subsaharienne ainsi que des représentants de l'Union africaine et des Communautés économiques régionales du continent prennent part du 8 août jusqu'au 10 du même mois à la 16e édition de l'AGOA (African growth opportunity act). Thème retenu : « Les États-Unis et l'Afrique : un partenariat pour la prospérité à travers le commerce. » Les acteurs présents à Lomé Des représentants du secteur privé, de la société civile et du programme d'entrepreneuriat des femmes africaines (AWEP, sigle en anglais) et d'autres invités vont explorer « comment les pays peuvent continuer à maximiser les avantages de l'AGOA dans un paysage en rapide évolution économique » et « le rôle important...
(Financial Afrik 10/08/17)
Les Etats-Unis d’Amérique ont signé ce mercredi à Lomé, l’accord « Visa textile Togo-Usa » devant faciliter l’accès des produits textiles togolais au marché américain dans le cadre de la loi sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique. L’annonce a été faite par Robert Lighthizer, ambassadeur américain au commerce, à l’ouverture de la session ministérielle du 16e forum de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA) qui se tient depuis le 8 aout 2017 dans la capitale togolaise. Pour Bernadette Legzim-Balouki, la ministre Togolaise du Commerce, il faudra désormais « sensibiliser les opérateurs économiques pour qu’ils sachent que nous avons mis en place des textes pour les aider à accéder au marché américain ». « Nous devons les...
(RFI 10/08/17)
Le 16e forum de l’AGOA, s’ouvre officiellement ce mercredi à Lomé. L'AGOA, une loi américaine qui permet à 38 pays africains d’exporter vers les Etats-Unis plus de 6500 produits exonérés de toute taxe. Environ 1000 représentants sont réunis à Lomé, capitale du Togo pour trouver les moyens de maximiser les avantages de cette loi. Le Togo, pays organisateur du forum part de très loin. Pour les autorités togolaises, le forum AGOA 2017 à Lomé est une opportunité pour mettre en exergue le Togo comme un couloir économique et commercial important au niveau de la sous-région ouest-africaine. Ce faisant il s’agit de donner une visibilité aux potentialités économiques du pays afin d’accroître les exportations vers les Etats-Unis. Dédé Ahoefa Ekué, ministre...
(La Tribune 10/08/17)
Les Etats-Unis et plusieurs pays africains se donnent rendez-vous ce mardi 8 août dans la capitale togolaise, Lomé. Ils se retrouveront durant trois jours dans le cadre du forum de l'African growth and opportunities act (AGOA). Annoncée depuis quelques mois, le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) va retrouver le chemin de l'Afrique, avec pour destination la capitale du Togo, Lomé. Après la dernière édition qui s'était tenue aux Etats-Unis, le 16ème forum démarre ce mardi 8 août 2017 à Lomé pour se clore le jeudi 10 août. Alors que les délégations sont arrivées et qu'il ne reste que quelques heures pour commencer les travaux, on en sait un peu plus sur les activités qui vont marquer ce...
(AFP 09/08/17)
Le seizième forum de l’AGOA (Loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique) s’est ouvert mercredi à Lomé, en présence des représentants des 38 pays sub-sahariens éligibles et d'hommes d'affaires américains. Le président togolais Faure Gnassingbé annoncé à l’ouverture des travaux, a finalement été représenté par son Premier ministre Selom Komi Klassou. Placé sous le thème "les Etats-Unis et l’Afrique : Partenariat pour la Prospérité à travers le Commerce", la rencontre de Lomé permettra notamment aux ministres du commerce des pays éligibles de trouver des voies et moyens pour tirer meilleur profit de cette loi. Dans son message, le président Faure Gnassingbé a invité les participants à des "réflexions approfondies", en vue d’une augmentation des exportations africaines, en...

Pages

(RFI 14/09/16)
Claude Le Roy, l’actuel sélectionneur de l’équipe du Togo, a été condamné à 15.000 euros d’amende « pour complicité de faux et d'usage de faux » dans « l'affaire des transferts frauduleux au Racing de Strasbourg » où il était manager général de 1998 à 2000. Le Français a en revanche été innocenté de l’accusation de « complicité d'exercice illégal de l'activité d'agent de joueurs ». C’est avec l’esprit libre que Claude Le Roy pourra disputer la Coupe d’Afrique des nations 2017 (14 janvier-5 février au Gabon), à la tête de l’équipe du Togo. L’entraîneur emblématique a été relaxé, ce 13 septembre 2016, des plus graves...
(Ici Lomé 13/09/16)
L’Association des Journalistes Sportifs du Togo (AJST) traverse une zone de turburlence. Son dernier congrès, censé le réoxygener, a plutôt crée une division de sorte qu’un nouveau regroupement est porté sur les fonts baptismaux. L’Association des Journalistes Sportifs du Togo était au congrès électif le vendredi dernier au siège de la Fédération Togolaise de Football. L’ambiance était déjà délétère avant le jour du vote. Certains membres soupçonnaient d’autres de vouloir faire main basse sur l’AJST. Tous les ingrédients étaient donc réunis pour qu’explosent publiquement les ressentiments, les frustractions longtemps ruminées. Le clou de la contestation a été la problématique du vote par procuration. Les contestataires insatisfaits, quittent la salle. Les autres ont porté leur choix sur Sylvestre Gounoubou. Les dissidents...
(AFP 13/09/16)
Le Togo et l'Ouganda s'affrontent en match amical la 4 octobre (16h00 locales et GMT) au stade Kégué de Lomé, a-t-on appris mardi auprès des organisateurs. Togo et Ouganda sont tous deux qualifiés pour la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2017 qui doit se dérouler au Gabon. En novembre 2015 l'Ouganda avait éliminé le Togo de la course au Mondial-2018 au 2e tour des qualifications (0-1/0-3). L'Ouganda commence le 7 octobre à Accra, au Ghana, son parcours dans le groupe E du 3e et dernier tour des qualifications pour le Mondial en Russie.
(Ici Lomé 08/09/16)
Les Eperviers du Togo ont laminé le Djibouti dimanche dernier sur le stade Kégué sous les applaudissements et la fierté de tous. Claude Leroy et ses poulains arrachent ainsi et contre toute attente, un billet pour la Coupe d’Afrique des Nations (Gabon 2017). A penser à l’armada financier que nécessite ce périple, les Togolais se rappellent tous la promesse d’un homme : Arthème Séléagodji Ahoomey-Zunu. « … Personne ne gardera par devers lui un seul centime » ; voici une phrase qui résonne encore aujourd’hui dans les oreilles des Togolais. C’était l’ancien Premier ministre, Ahoomey-Zunu qui promettait des comptes au peuple. 2013, les Eperviers avaient réussi vaille que vaille à prendre le chemin de l’Afrique du Sud pour représenter le...
(Jeune Afrique 06/09/16)
Claude Le Roy revient sur la qualification inespérée du Togo pour la CAN 2017, après un succès face à Djibouti (5-0) et une série de résultats favorables. Claude Le Roy : Quelques jours avant la rencontre, j’avais dit à Faure Gnassingbé, le président de la République, que Nous avions 1 % de chances d’aller au Gabon. Après le succès de la Libye au Cap Vert samedi (1-0), c’est monté à 15 %. Mais il fallait battre les Djiboutiens, et aussi attendre le score de Tunisie-Liberia (4-1). Et ce qui est arrivé est inimaginable ! J’ai encore du mal à réaliser. Cette qualification a été accueillie par des moments de liesse à Lomé. Les gens sont vraiment heureux, car si le...
(Le Télégramme 228 05/09/16)
Par un tweet adressé aux Eperviers du Togo, le président Faure Gnassingbé a témoigné toute son admiration à l’exploit réalisé par ces derniers hier dimanche en qualifiant le pays pour la phase finale de la CAN Gabon 2017, alors même que l’on ne misait plus trop sur leur qualification. « Le chemin fut difficile. Toutes mes félicitations à nos @EperviersDuTogo. Belle victoire. Rendez-vous à la Can. Le #Togo est fier de vous », c’est ce qu’a tweeté Faure Gnassingbé, à l’endroit de la sélection togolaise, qualifiée pour la CAN Gabon 2017, grâce à la seconde place de meilleur deuxième arrachée au prix de mille et un sacrifice. Pour arriver à cette finalité, il est à noter qu’il a fallu au...
(Ici Lomé 05/09/16)
Sans club depuis la fin de sa pige à Crystal Palace, le capitaine des Eperviers, Emmanuel Adébayor actuellement en regroupement à Lomé parle de son avenir sportif et informe qu’il est en discussion avec des clubs. Le marché des transferts s’est fermé mercredi à minuit. Emmanuel Adébayor sans club est toujours en discussion avec des équipes. Il peut à tout moment s’engager avec l’équipe de son choix si les conditions à lui sont remplies. Interrogé hier à la fin de l’entraînement, l’ancien gunner confirme qu’il est toujours « libre ». Toutes les supputations distillées au sujet des clubs comme West Ham, Rizespor, Fulham, etc. restent à l’étape des discussions, pas plus. L’intéressé a confié qu’il est très content de sa...
(Ici Lomé 05/09/16)
Contre Djibouti, le dimanche dernier au stade de Kégué, bien qu’il ait loupé un penalty, le capitaine des Eperviers Emmanuel Adébayor a éclaboussé la rencontre de tout son talent avec trois passes décisives. Au cours du match Togo-Djibouti de la dernière journée des éliminatoires de la CAN Gabon 2017, soldé par le score sans appel de 5-0 et la qualification des Eperviers au bout, Emmanuel Adébayor a accéléré, marché, remisé, frappé quand il le faut. Habitué l’opinion ces derniers mois par son indiscipline, son ego surdimensionné en sélection national, ce qui lui vaut des reproches acerbes du public sportif, le capitaine du Togo a pris le match en son compte et distillé de bonnes balles à ses partenaires dont trois...
(Agence d'information d'afrique centrale 05/09/16)
En bonne position avant la rencontre, les Lone Stars ont été renversés par la Tunisie (1-4). Vainqueur de Djibouti, le Togo d’Emmanuel Adebayor prend s’empare du ticket de meilleur deuxième. Les rêves continentaux du Liberia se sont fracassés à Monastir dimanche après-midi : les Lone Stars sont sévèrement battus par les Aigles de Carthage (1-4) et terminent à la 3e place du groupe avec 10 points, laissant au Togo le strapontin qualificatif pour la CAN 2017. Car les hommes de Claude Le Roy, emmenés par un Adebayor chômeur mais très en jambes (3 passes décisives et un penalty manqué), ont corrigé Djibouti 5-0. Et, grâce à une différence de buts favorable (+7), passent devant le Bénin (+2) au titre de...
(Afrik.com 05/09/16)
Le Togo revient de loin ! Longtemps considérés comme hors-course pour une qualification à la CAN 2017, les Eperviers ont décroché le dernier billet pour la compétition dimanche à l’occasion de la dernière journée des éliminatoires en corrigeant Djibouti (5-0). Portés par un Adebayor dans tous les bons coups malgré un penalty envoyé sur la transversale, les hommes de Claude Le Roy ont fait la différence sur des buts de Bossou (25e), Dossevi (44e), Laba (52e) et un doublé d’Agbegniadan (87e, 90e). Grâce à ce large succès, les Togolais se qualifient en tant que 2e meilleur deuxième devant le Bénin, corrigé par le Mali (5-2) et qui dispose également de onze points mais d’une différence de buts défavorable (+7 contre...
(Africa Top sports 02/09/16)
Il est connu pour ne pas toujours avoir sa langue dans sa poche. Claude Le Roy s’est pas gêné pour tancé la CAF (Confédération africain de football) au sujet de sa programmation des matchs de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017. « Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi on nous fait jouer dimanche soir alors qu’on aurait pu jouer samedi« , a déploré le sélectionneur des Eperviers il y une dizaine de jours en conférence de presse de l’annonce de sa liste. Claude Le Roy se plaint notamment de ne pouvoir disputer un match amical supplémentaire durant cette trêve internationale. « On avait prévu faire un match amical après le match des éliminatoires. mais c’est impossible...
(Africa Top sports 01/09/16)
15.000.000 fcfa pour les clubs de D1 et 5.000.000 pour ceux de D2. Ce sont les montants des subventions accordées conjointement par l’Etat et la FTF (Fédération togolaise de football) pour la reprise des différents championnats au Togo. L’annonce été faite mardi à une rencontres d’échanges avec les journalistes sportifs. « Je saisis l’occasion pour vous annoncer en exclusivité que le montant pour les clubs de D1 est de 15.000.000 dont 3.000.000 redistribués sous forme de bonus déplacement et 5.000.000 pour les clubs de D2« , a indiqué Guy Akpovy, président de la FTF. « Dès aujourd’hui même, les virements ont déjà commencé sur le compte des clubs qui ont déjà communiqué leurs coordonnées bancaires au secrétariat général de la...
(Ici Lomé 01/09/16)
Le marché des transferts se referme aujourd’hui à minuit. Quel sera le point de chute d’Emmanuel Adébayor sans club depuis son départ de Crystal Palace? Après Rizespor, c'est le tour de Fulham d'être cité comme probable destination du capitaine des Eperviers. Aujourd’hui âgé de 32 ans, le capitaine des Eperviers, Emmanuel Shéyi Adébayor, actuellement en regroupement avec les Eperviers, nourrit toujours les actualités de mercato qui se ferme à minuit. Précisons que sans club, il peut signer à tout moment avec l'équipe de son choix. Après la fin de sa pige à Crystal Palace, l’ancien gunner a été annoncé dans plusieurs clubs. Il y a quelques jours, c’était l’entraîneur même de Rizespor, un club turc de première division, qui informait...
(AfreePress 31/08/16)
A quatre (4) jours du match Togo-Djibouti comptant pour la 6ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) dont la phase finale est prévue au Gabon en 2017, 18 joueurs sur les 23 convoqués par le sélectionneur français, Claude Leroy, sont déjà présents à Lomé. Mais déjà, les informations parvenues à l’Agence de presse Afreepress font état de l’incertitude de deux (2) milieux de terrain. Il s’agit de Floyd Ayité, sociétaire de Fulham en Angleterre qui serait blessé et d’Alaixys Romao, en instance de transfert, qui serait en tractation pour trouver un club avant la fin du mercato prévue pour ce 31 août à minuit. Après cinq (5) confrontations dans le cadre de ces éliminatoires, les Eperviers,...
(Ici Lomé 31/08/16)
La saison morte qu’a connue le monde footballistique prend progressivement fin, depuis l’arrivée du Colonel Guy Akpovi à la tête de la Fédération Togolaise de Football (FTF). Alors que le championnat national de première division est annoncé pour le mois de Septembre, la question financière taraudait déjà les esprits. Le nouveau commandant à bord du navire Ftf vient de soulager les amoureux du ballon rond, au cours d’une rencontre avec la presse qui se tient actuellement au siège de la Fédération à Lomé. Selon Guy Akpovi, une dotation de 15 millions de francs cfa sera allouée pour l’organisation du championnat D1 pour chaque équipe. L’homme précise que des 15 millions, 3 millions seront dédiés aux déplacements des équipes participantes. De...
(Ici Lomé 30/08/16)
Le Togo reçoit le Djibouti le 4 septembre prochain au stade de Kégué lors de l’ultime journée des éliminatoires de la CAN Gabon 2017 à partir de 17H30. Les Eperviers sont en regroupement depuis ce lundi. Les séances d’entraînement commencent ce mardi à partir de 17h au stade omnisports de Lomé. Mercredi, sur les mêmes installations, ils peaufinent leurs préparatifs à partir de 10 heures. Toujours mercredi, les supporters peuvent également retrouver leurs internationaux au stade de Kégué à partir de 17H. Le jeudi et le vendredi, dans la soirée, ils seront au même endroit. Une séance à huis clos est prévue le samedi à 10 heures. Un programme confectionné en fonction de l’heure du match. Il ne reste qu’aux...
(Ici Lomé 27/08/16)
En conférence de presse ce vendredi au siège de la Fédération Togolaise de Football (FTF), le technicien des Eperviers a défendu la liste des joueurs convoqués contre le Djibouti le 4 septembre prochain au stade de Kégué. Le Togo reçoit le Djibouti le dimanche 4 septembre à partir de 17H 30min au stade de Kégué lors de la dernière journée des éliminatoires de la CAN, Gabon 2017. En prélude à cette rencontre, Claude Le Roy a rencontré les professionnels des médias ce vendredi pour aborder les questions relatives à l’ultime sortie. Les sans clubs sont de la partie « Nos chances sont très minces d’obtenir une qualification pour la phase finale de la CAN 2017 », a reconnu sans détour...
(Ici Lomé 25/08/16)
Emmanuel Adébayor va dans les prochaines heures signer à Rizespor, renseigne maxifoot. Emmanuel Adébayor et Mathieu Flamini interessent le club turc Rizespor. Les deux joueurs, trentenaires, en fin de contrat respectivement avec Crystal Palace et Arsenal, à en croire maxifoot, porteront les couleurs de Rizespor. Et c’est le coach de ce club, Hikmet Karaman (56 ans) qui a confirmé l’information à l’agence Anadolu « Nous sommes parvenus à un accord de principe avec les deux joueurs. Ils vont venir à Rize dans quelques jours, la dernière étape des négociations se fera. Je remercie le conseil d’administration et le président qui travaillent avec dévouement pour terminer les transactions »", se réjouit le coach. A.H.
(Togo Site 19/08/16)
Comment lutter contre les violences sur les stades du Togo ? C’est la préoccupation des associations « Togo Positif » et « Vision du Monde pour un Avenir Meilleur ». Les jeunes gens amoureux de football, membres de cette association entendent prendre leurs responsabilités et lutter contre les violences sur les terrains de football togolais. Pour cela, ils iront vers les supporters des différents clubs de D1 pour les sensibiliser sur les vertus de la non-violence. Eric Kombaté, président de l’Association « Togo Positif », estime qu’il faut créer un environnement favorable à la pratique du football au Togo. Il revient dans l’interview à suivre, sur les motivations de son association à s’engager dans une campagne de lutte contre la...
(Ici Lomé 17/08/16)
L’ancien sélectionneur du Togo, Tchanilé Banna risque une exclusion à vie par la Fédération Internationale de Football (FIFA), de toute activité sportive. Il est accusé d’avoir co-truqué des matchs en 2010, en faveur de l’Afrique du Sud. Jonathan Musavengana, ancien officiel de la Fédération Zimbabwéenne de Footbal et Tchanile Banna risquent une exclusion à vie pour « violation des articles 13, al. 1-4 (Règles de conduite générales) et 21 al. 1 et 3 (Corruption) », selon le rapport de la chambre d’accusation de FIFA. La chambre a également requis 6 ans d’exclusion pour Wilson Raj Perumal du Singapour avec qui les deux principaux accusés travaillaient en collaboration. Il était quant à lui chargé du choix des arbitres, des choix sensés...

Pages

(Xinhua 16/12/13)
KARA- Le coup d'envoi de la 8ème édition du Festival des Divinités Noires a démarré vendredi par Kara, ville togolaise située à environ 400 km au nord de Lomé, avec une grande caravane.Organisé par l'Association pour la sauvegarde du patrimoine culturel africain (ACOFIN), cette édition regroupe huit pays : le Brésil, l'Afrique du Sud, le Bénin, la Côte d'ivoire, le Ghana, le Nigéria, Haïti et la France.Le public de Kara a savouré un avant goût de la prestation de plusieurs groupes locaux et de ceux du Venezuela, du Brésil et de l'Italie.Donnant les raisons qui ont poussé le comité d'organisation à commencer le festival des divinités noires par Kara, le président du festival, Yves Têtê Wilson-Bahun, a déclaré: "Kara est...
(République du Togo 16/12/13)
La huitième édition des manifestations du Festival des divinités noires, ont démarré vendredi à Kara (environ 420 km au nord de Lomé) avec une grande caravane partie du pays des kondonnas. Cette caravane doit chuter à Glidji, localité située à environ 55 km à l’est de Lomé.La huitième édition du Festival des divinités noires prendra fin le 22 décembre.Organisée par l’Association pour la sauvegarde du Patrimoine Culturel Africain (ACOFIN) avec l’appui de plusieurs sociétés dont la société de téléphonie mobile Moov-Togo, cette édition regroupe huit pays : Brésil, Afrique du Sud, Bénin, Côte d’ivoire, Ghana, Nigéria, Haïti et la France.C’est l’esplanade du palais des congrès de Kara qui a abrité lesdites manifestations en présence du préfet de la Kozah, Col...
(Savoir News 16/12/13)
pincer Lopes du Cap Vert, étudiante en publicité marketing a raflé la nuit du 14 décembre à l’hôtel Ivoire, la couronne de MISS CEDEAO /MISS ECOWAS 2013 avec un total de 130 points. Elle mesure 1.78 pour 66 kg et a 18 ans suivie de l’ivoirienne Dia Aïssata 1ère dauphine avec un total de 128 points et Mlle Gantin du Togo avec 117 points pour la place de 2ème dauphine.Spincer Lopes succède à la Guinéenne Mariam Diallo, précédemment Miss CEDEAO 2012.« Je pense à ma famille et mes amis » tels sont les premiers mots de Mlle Spincer qui avait du mal à communiquer vu qu’elle ne parle que portugais.Selon le président du jury M. Mar Moro la tâche ne...
(AfreePress 13/12/13)
Togo - L’artiste togolaise de la chanson Amtha Kol a officiellement lancé ce jeudi son sixième album intitulé « My best friend » (mon meilleur ami en français) en présence d’une pléthore d’amis et de fans, a constaté l’Agence AfreePress.Composé de dix (10) titres, ce nouvel album gospel enregistré à Huston aux USA, est présenté par l’artiste comme « une petite prière pour la paix, l’amour spirituel et la tolérance », mais aussi comme un hommage à Bella Bellow, « la Diva de la musique togolaise » décédée il y a 40 ans.« Je fais maintenant du gospel qui a toujours été en moi mais chanté sous d’autres formes », a déclaré l’artiste qui estime retrouver son histoire et celle...
(Pa-Lunion 11/12/13)
Pour la 8è fois consécutive, le Festival des divinités noires se tient du 12 au 22 décembre prochain. Et les festivités démarrent cette année avec une grande caravane dans la ville Kara (environ 420 km au nord de Lomé) pour se poursuivre à Glidji (Aneho). Pourquoi cette particularité pour cette édition ?« Il s’agit pour nous, de dire merci aux populations du grand Nord qui ne cessent de se mobiliser depuis l’amorce de nos activités pour leur réussite. Ce qui explique le choix de la ville de Kara », explique Me Têtê Wilson-Bahun (photo), président de l’Association pour la sauvegarde du patrimoine culturel africain (ACOFIN), structure organisatrice dudit événement.Sont attendus à ce festival, des pays comme le Brésil, l’Afrique du...
(Pa-Lunion 10/12/13)
10 décembre 1973- 10 décembre 2013, 40 ans jour pour jour que l’artiste togolaise Bella Bellow est décédée. L’ancien premier ministre, Joseph Kokou Koffigoh rend un hommage mérité à l’artiste à travers un poème dont voici toute l’élégance. Bella Bellow Le temps peut s’écouler, mais qui peut t’oublier, Puisque tu es gravée au fond de nos mémoires ; Prêtes-nous un instant ta voix pour déclamer Les chants les plus touchants qui fondent ton histoire. Cette légende que l’on raconte à Tsévié ! Cette maternité où tu choisis de naitre, Qui se souvient encore des cris de ce bébé, Comme le son du cor au milieu d’un orchestre. Aux premières lueurs de notre indépendance, Ta voix illuminait les voies de nos...
(Pa-Lunion 06/12/13)
Le festival Adiavou va rassembler les populations du village de Hiheatro à Atakapmé et de ses environs le samedi 21 décembre 2013. Au cours de ce festival, qui est à sa 6e édition cette année, les artistes de la localité sont à l’honneur. Le promoteur de ce festival, Euloge Adjei, à travers cette interview, parle de l’évènement.Le festival Adiavou va rassembler les populations du village de Hiheatro à Atakapmé et de ses environs le samedi 21 décembre 2013. Au cours de ce festival, qui est à sa 6e édition cette année, les artistes de la localité sont à l’honneur. Le promoteur de ce festival, Euloge Adjei, à travers cette interview, parle de l’évènement.Pa-lunion : Parlez nous un peu du festival...
(Pa-Lunion 04/12/13)
« La revalorisation de l’art culinaire Tem » est le thème retenu pour cette 6e édition de Festékpé qui se déroulera du 6 au 8 décembre 2013 à Sokodé. En prélude au festival, une rencontre avec la presse a eu lieu ce lundi à l’hôtel Excellence. « Cette année, nous avons apporté plusieurs innovations. La première, c’est ce que nous appelons sport et développement. Nous voulons fusionner le sport pour lutter contre l’insalubrité dans les quartiers de la Commune et de la préfecture », a déclaré Bassirou Ayéva, coordonnateur général du Festékpé.Au menu de ce festival, un tournoi de football germano-togolais pour participer à la salubrité du milieu, le concours de l’art culinaire, de dictée pour élever un peu le...
(Ici Lomé 04/12/13)
Togo - Un Concours de beauté et d’intelligence veillera le jour dans la capitale togolaise. Il s'agit de "Reine des Universités", une initiative des togolais et appuyée par les acteurs événementiels gabonais. Ce comité était face à la presse ce mardi dans la capitale togolaise en vue d'informer le public de la tenue prochaine de l'évènement au Togo. "Reine des Universités" s'adresse aux étudiantes africaines vivantes au Togo et inscrites dans une Université publiques ou privées au Togo et ayant l'âge compris entre 18 et 26 ans.Ledit concours se veut un canal de formation de la jeune fille étudiante sur la thématique de l’émancipation de la femme et un espace de réflexion sur la formation et l’avenir de la jeunesse...
(Savoir News 03/12/13)
Ouverte vendredi dernier, la 11ème Foire internationale de Lomé bat son plein sur le Centre togolais des expositions et foires (CETEF) où le grand public a renoué avec ses vieilles habituelles : folle animation dans une ambiance authentiquement africaine.Ce dimanche, la chaleur a refait subitement surface surtout dans la soirée et plus précisément certains pavillons et dans la grande cour du site. Les visiteurs, pour la plupart des jeunes bien endimanchés, ont pris le pouls de l’ambiance sillonnant les pavillons et tous les coins et recoins du site."Aujourd’hui, nous sommes venus juste voir l’ambiance qui règne sur le site. Nous avons constaté que la fête sera très belle. Le week-end prochain, nous allons bien nous préparer pour +gâter+ le coin",...
(Ici Lomé 03/12/13)
Le monde de la musique togolaise enregistre un nouveau venu. Lui, c’est Toto Tchilatchi qui a officialisé son premier album qui lui a pris du temps. Le nouvel opus de l’artiste titré « New Age » qui signifie +La Renaissance+ est composé de 10 titres qui véhiculent et dénonce certains faits de société. Entre autres titres, « Mina Miavo », « Maman », « Nulake », « Mi Heyi », tous en live. Dans cet opus, l’auteur dénonce des faits de société comme les enfants de la rue, les déshérités.Je parle des déshérités et surtout des enfants qui trainent dans les rues et je demande à chacun de penser à eux, car ces enfants seront demain pour notre société, un...
(Savoir News 03/12/13)
La Suède, deuxième pays invité d’honneur de la 11ème Foire internationale de Lomé, a célébré ce lundi, sa journée, a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News.Le Gabon, le deuxième pays invité d’honneur a célébré avec faste sa journée samedi dernier. Ce lundi, les pavillons ont encore vibré, les suédois ayant profité de l’occasion pour s’afficher et étaler toutes les richesses de leur pays.Une conférence d’échanges a eu lieu à cet effet sur le site de la foire, rencontre au cours de laquelle le grand public a été informé des atouts que le Togo peut tirer d’un partenariat avec la Suède.La Suède avait déjà pris part à la 10ème foire internationale. Cette présence des suédois a permis au Togo de...
(Savoir News 02/12/13)
Ouverte vendredi dernier, la 11ème Foire internationale de Lomé bat son plein sur le Centre togolais des expositions et foires (CETEF) où le grand public a renoué avec ses vieilles habituelles : folle animation dans une ambiance authentiquement africaine.Ce dimanche, la chaleur a refait subitement surface surtout dans la soirée et plus précisément certains pavillons et dans la grande cour du site. Les visiteurs, pour la plupart des jeunes bien endimanchés, ont pris le pouls de l’ambiance sillonnant les pavillons et tous les coins et recoins du site."Aujourd’hui, nous sommes venus juste voir l’ambiance qui règne sur le site. Nous avons constaté que la fête sera très belle. Le week-end prochain, nous allons bien nous préparer pour +gâter+ le coin",...
(Savoir News 25/11/13)
Le site du Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF) vibrera du 29 novembre au 16 décembre prochain, au rythme de la 11ème Foire Internationale de Lomé. Sur le site, les préparatifs vont bon train : l’administration et des exposants mettent les bouchées doubles, a constaté samedi une équipe de reportage de l’Agence Savoir News."Nous avons pris toutes les dispositions pour accueillir les exposants et les visiteurs. En plus, tous les problèmes récurrents rencontrés les week-end durant les précédentes foires sont passés au peigne fin", a déclaré à la télévision nationale Kuéku-Banka Johnson, le Directeur du CETEF.Sur le site, des entrées et des sorties ont été créées pour éviter les problèmes rencontrés lors des précédentes éditions. "Nous reconnaissons que l’année...
(LoméInfos 19/11/13)
Le 23 Novembre 2013, à l’Agora Senghor, bas fond du Collège Saint Joseph de Lomé, l’ambiance sera toute particulière. Et pour cause, Charl’Ozzo, artiste de la chanson togolaise fête ses cinq bougies consacrées à la musique. Pour annoncer l’évènement, il était face aux journalistes samedi après- midi dans les locaux de l’espace « Fil-Bleu Arema ».Plusieurs artistes de la chanson ont fait le déplacement pour apporter leur soutien à Charl’Ozzo. Parmi les artistes, on reconnaît Toto Patrick, Bibi Reine, Vanessa Worou.Ce grand concert VIP sera l’occasion pour Charl’Ozzo, de faire la dédicace de son 2e album «DELANYA». Outre le concert VIP en live, il est également prévu lors de la soirée, un défilé de mode, une plateforme d’expression et de...
(Le Télégramme 228 09/11/13)
« Tourner une série télévisée de non fiction axée sur la culture du savoir, le divertissement, la découverte et qui présente les réalités quotidiennes de la vie des communautés à d’autres cmmunautés, les partiocularités des habitants d’un pays à ceux d’autres ». L’idée est celle développée depuis plusieurs mois déjà par de jeunes Togolais vivant en Europe. Après les première et deuxième saisons de cette série intitulée « Par Ailleurs », tournées respectivement en Belgique et au Bénin, Kinoss Dossou, Bell Kakpovi et toute leur équipe de tournage sont au Togo depuis le 15 octobre dernier, histoire de tourner la troisième saison de cette série. Une saison entièrement consacrée aux réalités quotidiennes des Togolais. Pour la saison togolaise dont le...
(LoméInfos 04/11/13)
La réédition des Togo Hip Hop Awards sous le nom des All Music Awards auront 10 ans de célébration cette année. L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse de lancement le Jeudi 31 octobre 2013 dans un hôtel de la place à Lomé. C’était en présence de plusieurs artistes de la chanson, des promoteurs culturels et des professionnels de media.Les All Music Awards sont un événement de récompenses de la musique togolaise diffusée au Togo durant l’année, principalement sur Radio Zéphyr, mais aussi à travers divers circuits et qui ont marqué l’année.Créations, albums, chansons, concerts, artistes, mécènes seront ainsi honorés. En cette année, les All Music Awards, s’attèleront à rendre hommage à ce style de musique qui...
(Pa-Lunion 04/11/13)
La collection ‘’ Géographie du futur’’ a publié un nouveau livre d’Eric de Riedmatten intitulé ‘’ les 50 innovations qui vont bouleverser notre vie d’ici 2050’’ le 26 octobre 2013 aux éditions Archipel à Paris. Le Togo aussi doit faire une projection sur ces prochaines années.A travers ce livre, Eric de Riedmatten ouvre une perspective aux jeunes générations et permet de mieux comprendre de quoi l’avenir sera fait.Ce livre a un intérêt scientifique et onirique. Il a un avantage, parce qu’il permet de passer du rêve à la réalité, car le rêve d’aujourd’hui est la réalité de demain comme chaque scientifique le sait bien.« Quels métiers faudra-t-il choisir demain et comment devra-t-on se préparer à un siècle en constante évolution...
(Togo infos 25/10/13)
La direction générale, chargée de la gestion collective de droit d’auteur des acteurs culturels, Bureau Togolais du Droit d’Auteur (BUTODRA) s’active pour mieux accompagner les artistes et améliorer leur effort de production au Togo.C’est dans cet objectif que l’opération de recensement national des utilisateurs des œuvres de l’esprit est lancée ce mercredi à Lomé. Le lancement officiel est dirigé par Mme Kouméalo ANATE, Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation Civique.Ce recensement national concerne donc les usagers des œuvres de l’esprit tels que les organismes publics ou privés de radiodiffusion et télévision, les hôtels, les grands palaces, les boites de nuit, les bars et restaurants.Ainsi, toutes les autorités locales notamment les Préfets , les...
(Pa-Lunion 23/10/13)
La cérémonie de dédicace du recueil de poèmes intitulé « Indignation » de David Emmanuel Accoh paru sous les éditions ‘’Continents’’ s’est déroulée mardi à l’institut Goethe de Lomé en présence de deux personnalités importantes en l’occurrence les Premiers ministres Me Joseph Kokou Koffigoh et Me Yawovi Agboyibo.Dans son intervention, l’auteur de cet ouvrage dénonce la situation telle qu’elle se présente aujourd’hui dans le monde. « Indignation parce que le monde, de jour en jour, se déshumanise. Indignation parce que le monde est devenu une jungle. On n’a jamais vu le coq courir derrière un autre coq pour le tuer. On n’a jamais vu une chèvre courir derrière une autre chèvre pour la tuer. Mais chaque jour, on voit un...

Pages

(La Tribune 20/10/17)
Les autorités togolaises viennent de faire le bilan des incidents de ce 18 octobre. On dénombre quatre morts, plusieurs blessés et arrestations. Et alors que les Togolais sont décidés à encore sortir aujourd'hui pour faire fléchir le pouvoir, le ministre de la Sécurité n'a toujours pas d'explication convaincante sur la sortie des milices et sur les tueries. Désolation, amertume et consternation,... Les Togolais sont passés par toutes sortes d'états d'âme depuis ce mercredi 18 octobre 2017 à ce matin. La vie a disparu à moitié de la capitale. Les écoles sont restées pour la plupart fermées, les commerces aussi, alors que même certaines banques n'ont pas ouvert. «Hier quand ça chauffait, ils sont sortis et sont rentrés. Vous savez qu'on...
(Jeune Afrique 20/10/17)
La capitale togolaise se réveille ce jeudi matin encore sonnée par les scènes de guérilla urbaine de la veille. Une marche de l’opposition interdite par le gouvernement a dégénéré, faisant un mort à Lomé, trois à Sokodé et plusieurs blessés dans les deux villes. La nuit est tombée tôt, beaucoup trop tôt, à Lomé ce 18 octobre. La capitale togolaise porte les stigmates d’une journée de violences pareille à celles du 5 octobre dernier. Il est facile de circuler à travers les larges rues du centre-ville à 21 h. La population s’est terrée chez elle. Les quelques curieux qui traînent dans les rues détalent dès qu’un véhicule approche. Pneus brûlés encore fumants, barricades toujours visibles, chaussées parsemées de cailloux… Le...
(RFI 20/10/17)
Alors que des heurts se sont produits à Lomé jeudi et que la crise se poursuit au Togo, une médiation béninoise pilotée par patrice Talon est bien en cours sur cette crise, sauf qu'elle est extrêmement discrète. Le président béninois joue bel et bien les médiateurs à Lomé entre le pouvoir et l'opposition. Mais les choses se font dans la totale discrétion. Pas de bruit, pas de fuite. Depuis le début de la crise et selon nos informations, Patrice Talon et Faure Gnassingbé se sont régulièrement parlé au téléphone. Le 11 octobre dernier, il fait escale chez son voisin en difficulté pour quelques heures. Mercredi dernier 18 octobre, il est retourné à Lomé, parti quasiment seul de Cotonou avec son...
(RFI 20/10/17)
Tension et climat de peur règnent à Lomé alors qu'une nouvelle manifestation de l'opposition interdite doit se tenir ce vendredi dans la capitale togolaise. Trois personnes sont mortes jeudi 19 octobre, tuées par balle et près de quatre-vingts blessées, selon le bilan donné jeudi soir par l'opposition, au cours de heurts entre jeunes et forces de l'ordre togolaises. Des quartiers encore marqués par ces heurts. Pneus brûlés, parpaings au sol, dans les quartiers de Bè et Kpota les traces des violences étaient encore visibles. Pendant toute la matinée et pour le 2e jour consécutif, des jeunes avaient dressé des barricades...
(La Tribune 19/10/17)
Les autorités togolaises viennent de faire le bilan des incidents de ce 18 octobre. On dénombre quatre morts, plusieurs blessés et arrestations. Et alors que les Togolais sont décidés à encore sortir aujourd'hui pour faire fléchir le pouvoir, le ministre de la Sécurité n'a toujours pas d'explication convaincante sur la sortie des milices et sur les tueries. Désolation, amertume et consternation,... Les Togolais sont passés par toutes sortes d'états d'âme depuis ce mercredi 18 octobre 2017 à ce matin. La vie a disparu à moitié de la capitale. Les écoles sont restées pour la plupart fermées, les commerces aussi, alors que même certaines banques n'ont pas ouvert. «Hier quand ça chauffait, ils sont sortis et sont rentrés. Vous savez qu'on...
(Le Point 19/10/17)
Pendant qu'à Lomé, la répression face aux manifestations se durcit, Sokodé, la deuxième ville du pays, est en état de siège, provoquant un exode des populations. es images tournent en boucle sur les réseaux sociaux et les télévisions. On y voit de la fumée noire qui s'étend dans les rues de plusieurs quartiers de Sokodé, dans le centre du Togo : des pneus brûlés, des carcasses de voitures incendiées, le siège du Parti national panafricain incendié, des habitations de cadres du parti elles aussi incendiées... la poste, un bâtiment de TogoCell, un bureau de banque... Mêmes scènes, vues à Bafilo et à Tchamba, toujours dans le centre. Et plus tard, c'était au tour de Lomé de s'embraser. Bref, des scènes...
(RFI 19/10/17)
Quatre personnes ont été tuées ce mercredi 18 octobre dans les deux plus grandes villes du Togo, Lomé et Sokodé, le fief du PNP de Tikpi Atchadam. Depuis deux mois, l’opposition organise des marches contre le régime du président Faure Gnassingbé. Malgré l'interdiction de manifester en semaine, les quatorze partis de l'opposition avaient décidé de marcher dans la capitale. Dans certains quartiers, des barricades ont été dressées par des groupes de jeunes repoussés à coup de gaz lacrymogènes. La tension restait vive à Lomé mercredi soir. Dans la journée, plusieurs quartiers ont connu des affrontements entre les jeunes manifestants de l’opposition et les forces de l’ordre, alors que le gouvernement a interdit les marches du lundi au vendredi. Très tôt...
(La Tribune 19/10/17)
Le Fonds britannique de développement (CDC Group) vient d’annoncer un nouvel investissement massif en Afrique de l’Ouest. Sur les 2 600 milliards de Fcfa que le gouvernement du Royaume-Uni vient de mettre à la disposition du Fonds, 60% du montant seront réservés à Afrique de l’Ouest où le groupe est encore peu présent. Pays prioritaires de cette sous-région : le Sénégal et la Côte d’Ivoire où le fonds compte investir dans des secteurs stratégiques. Le Commonwealth development group (CDC-Group), le fonds de financement du développement du Royaume-Uni monte en puissance en Afrique de l'Ouest, une région dans laquelle il était jusque-là peu présent. Et pour montrer la couleur, le CDC entend faire les choses en grand à travers l'annonce d'un...
(RFI 18/10/17)
Dans la nuit de lundi à mardi, de violents heurts entre forces de sécurité et manifestants ont éclaté à Sokodé, la deuxième ville du Togo. Selon un communiqué du gouvernement, on dénombre trois morts ; quatre, selon Amnesty International. Tout est parti lundi soir de l’interpellation de l’imam Djobo Alassane Mohamed, un proche de Tikpi Salifou Atchadam, président du Parti national panafricain (PNP), un parti de l’opposition. Selon le ministre de la Sécurité, Yark Damehame, l’interpellation est consécutive à une réquisition du parquet pour appel au crime et à la sédition.
(Le Monde 18/10/17)
Notre chroniqueur rappelle au président français sa promesse faite à la tribune des Nations unies, en septembre, de « parler pour ceux qu’on n’entend pas ». Tikpi Atchadam. Voilà le nom de celui qui redonne de l’espoir au peuple togolais écrasé par cinquante années du règne d’une dynastie, les Gnassingbé père et fils. Depuis cinq décennies, le Togo est dirigé par le père, Eyadéma (1967-2005) puis le fils, Faure, depuis 2005. Les élections organisées dans ce pays relèvent plus de la farce électorale que d’une consultation du peuple, la dernière élection présidentielle en 2015 officiellement remportée par le président sortant, Faure Gnassingbé illustre à elle seule la mascarade : les résultats sont proclamés alors que le dépouillement est effectué à...
(Jeune Afrique 18/10/17)
Un mouvement d’humeur parti de la ville de Sokodé (centre), où un imam proche de Tikpi Atchadam, leader de la contestation contre le pouvoir togolais, a été arrêté lundi, a touché plusieurs villes du pays et la banlieue nord de la capitale. Deux militaires et un jeune manifestant ont été tués. Tout a commencé lundi peu après dix-huit heures à Sokodé, lorsque des éléments des forces de l’ordre ont procédé à l’interpellation de l’imam Al Hassan. Ce dernier, réputé proche de Tikpi Atchadam, est le coordonnateur du Parti national panafricain (PNP) à Sokodé, deuxième ville la plus peuplée du pays. Très vite, les militants du PNP ont envahi les rues de la ville pour protester contre cette interpellation. Plusieurs édifices...
(Jeune Afrique 18/10/17)
Unesco, Togo, sommet UA-UE d’Abidjan : la semaine du 9 octobre a été intense pour Alpha Condé, le chef de l’État guinéen, par ailleurs président en exercice de l’Union Africaine. Le « Professeur » a ainsi multiplié les coups de téléphone à ses pairs pour que le soutien que l’UA a décidé d’apporter à la candidate égyptienne Moushira Khattab au poste de directeur général de l’Unesco soit suivi d’effet. Et cela même si dès les premiers tours le décompte des voix plaçant en tête le Qatari Hamad Al-Kawari et la Française Audrey Azoulay (finalement élue et en faveur de laquelle le président Emmanuel Macron a écrit à plusieurs chefs d’État africains) démontre que la solidarité africaine n’a pas été au rendez-vous...
(La Tribune 17/10/17)
Le Togo vient de bénéficier d'un appui financier de l'Allemagne portant sur trois grands axes de la coopération entre les deux pays, à savoir, la décentralisation, le développement rural et la formation professionnelle. L'aide est estimée à 24,24 milliards de francs CFA et est une subvention non remboursable. La coopération germano-togolaise est en très bonne santé. Ce vendredi 13 octobre 2017, le Togo et l'Allemagne ont signé un accord d'une subvention non remboursable de 24,235 milliards de francs CFA, a-t-on appris auprès du ministère togolais des affaires étrangères à Lomé. Selon Christoph Sander, ambassadeur de l'Allemagne au Togo qui a signé les documents avec le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, cet appui financier porte sur les trois grands...
(Le Monde 17/10/17)
Notre chroniqueur rappelle au président français sa promesse faite à la tribune des Nations unies, en septembre, de « parler pour ceux qu’on n’entend pas ». Tikpi Atchadam. Voilà le nom de celui qui redonne de l’espoir au peuple togolais écrasé par cinquante années du règne d’une dynastie, les Gnassingbé père et fils. Depuis cinq décennies, le Togo est dirigé par le père, Eyadéma (1967-2005) puis le fils, Faure, depuis 2005. Les élections organisées dans ce pays relèvent plus de la farce électorale que d’une consultation du peuple, la dernière élection présidentielle en 2015 officiellement remportée par le président sortant, Faure Gnassingbé illustre à elle seule la mascarade : les résultats sont proclamés alors que le dépouillement est effectué à...
(La Tribune 13/10/17)
Ce jeudi 12 octobre 2017, les parlementaires togolais de la mouvance présidentielle en l'absence de leurs collègues de l'opposition, ont élu les membres de la Commission électorale chargée de superviser le référendum en projet. Pendant ce temps, le conseil des ministres a condamné les écarts observés lors des manifestations des 04 et 05 octobre derniers, alors qu'il a aussi interdit les manifestations aux jours ouvrables la veille. En réponse, l'opposition choisi de désobéir en prévoyant des manifestations les jours ouvrables, les 18 et 19 et les 30 et 31 octobre prochains.
(RFI 12/10/17)
Au Togo, la mission de l'Organisation internationale de la Francophonie attendue depuis lundi à Lomé, n'est pas arrivée sauf quelques précurseurs. Officieusement, la mission aurait été tout simplement reportée pour des problèmes de préparation, alors que l'opposition togolaise a déjà annoncé son refus de la rencontrer tant qu'elle aurait à sa tête Aichatou Mindaoudou, qu'ils récusent pour des propos tenus en 2005 alors qu'elle était ministre des Affaires étrangères nigérienne. Est-ce la fin de cette médiation ou faut-il compter sur d'autres médiations possibles pour permettre au Togo de sortir de cette crise qui dure depuis bientôt deux mois ? Ce n'est pas la première mission de bonne volonté dans le pays.
(La Tribune 12/10/17)
Au Togo, la crise politique qui secoue le pays depuis quelques semaines pourrait bientôt connaître son épilogue. Attendu pour contribuer à trouver une solution à la crise, le secrétaire général des Nations Unies a mandaté cinq chefs d'Etat de la sous-région ouest-africaine pour faire un travail de médiation. Entre temps, alors que les deux parties viennent de rejeter la médiation de la Francophonie, les manifestations de l'opposition sont encore prévues. Les autorités, elles, ont décidé d'interdire les manifestations aux jours ouvrables sur toute l'étendue du territoire. C'est peut-être la médiation à laquelle plusieurs s'attendaient, celle venant des Nations Unies. Une chose est sûre, l'information fait actuellement grand bruit à Lomé. Désignés par le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres,...
(Jeune Afrique 11/10/17)
Près d’une semaine après les dernières manifestations des 4 et 5 octobre, la coalition des partis de l’opposition a tenu ce mardi une conférence de presse pour faire le point sur l’évolution de la situation politique. Une marche sur les bureaux de la Cedeao à Lomé est annoncée pour le mercredi 18 octobre. La coalition des 14 partis de l’opposition a organisé ce mardi 10 octobre une conférence de presse à Lomé pour faire le point sur l’évolution de la situation politique. De cette conférence, une décision à retenir : l’organisation d’une marche vers les bureaux de la Cedeao, à Lomé. « Nous annonçons une marche le 18 octobre. Une marche qui ira vers les bureaux de la Cedeao de...
(RFI 11/10/17)
Viendra, viendra pas, la mission de l’Organisation internationale de la francophonie attendue à Lomé n’est pas arrivée, sauf quelques précurseurs. Officiellement, pas d’annonce, mais l’opposition togolaise fait déjà savoir qu’elle ne rencontrera pas cette mission. La délégation officielle de l’Organisation internationale de la francophonie prévue être à Lomé à partir du 10 octobre n’est pas arrivée. Pas de justification officielle, une source proche de la mission confie que la mission est reportée pour des problèmes de préparation, sans plus. En milieu de matinée mardi 10 octobre, l’opposition en conférence de presse annonce qu’elle ne rencontrera pas la mission et Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson a fait la déclaration suivante : « La coalition a décidé de ne pas rencontrer la mission de...
(La Tribune 10/10/17)
Au Togo, l'opposition radicale constituée en une coalition et d'une voix quasiment unique rejette catégoriquement le référendum auquel se prépare le gouvernement. Pour ces partis politiques, il s'agit d'un acte qui n'a aucun sens et que le peuple doit à tout prix éviter pour essayer de «régler le problème togolais autrement». Censé être selon le gouvernement la voie «royale» pour les réformes qu'il a enclenchées, le référendum ne fait aucun consensus au Togo. Après les manifestations des 4 et 5 octobre, certains leaders de l'opposition ont pu s'exprimer sur la question du référendum auquel le gouvernement se prépare après avoir obtenu les deux tiers au parlement.

Pages