Vendredi 20 Avril 2018

Togo

(APA 17/02/18)
APA-Dakar (Sénégal) -La Direction générale du trésor et de la comptabilité publique du Togo a obtenu ce vendredi 19,063 milliards FCFA (environ 30,500 millions de dollars) sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) a l’issue de son émission des bon assimilables du Trésor (BAT) à 12 mois, a appris APA auprès de l’Agence UMOA-Titres basée à Dakar. Le Togo recherchait 20 milliards FCFA. A l’issue de l’appel d’offres, un nombre de 17 soumissions a été enregistré pour un montant global de 19,063 milliards FCFA. Ce donne un taux de couverture du montant mis en adjudication de 95,32%. L’émetteur a retenu la totalité des soumissions des investisseurs avec un taux moyen pondéré de 6,57% et un...
(RFI 17/02/18)
Au moment où le dialogue politique entre l'opposition et le gouvernement se met en place, plusieurs organisations de défense des droits de l'homme lancent un appel aux autorités. Amnesty international, l'organisation Africans Rising, et Front Line Defenders demandent au gouvernement de mettre fin au harcèlement judiciaire à l'encontre des défenseurs des droits de l'homme. Ces ONG dénoncent en particulier le maintien en détention de militants du Mouvement Nubueke, qui est membre du Front citoyen Togo Debout. Le dialogue politique qui se ...
(APA 17/02/18)
APA Lomé (Togo) - Dans un manifeste publié ce vendredi, le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) et la Plateforme Citoyenne Justice et Vérité (PCJV), exhortent le gouvernement togolais « à créer un climat propice au bon déroulement du dialogue ». Aux parties prenantes, ces organisations de la société civile demandent « de concilier leurs positions, aussi radicales soient-elles » pour une sortie de crise. En effet, expliquent-elles, « les réformes constitutionnelles et institutionnelles, même si elles ont portées par les acteurs politiques, sont avant tout une question d’intérêt national ». Par ailleurs, les deux associations précisent que « le gouvernement a la lourde responsabilité, une fois encore, d’œuvrer pour l’effectivité de la mise en œuvre des conclusions...
(Jeune Afrique 16/02/18)
Après des semaines d’incertitude, les travaux préliminaires au dialogue entre les différents acteurs de la crise politique se sont ouverts jeudi à Lomé. Plusieurs points ont été abordés durant cette rencontre présidée par l'envoyé spécial du chef de l'État ghanéen, le ministre Albert Kan-Dapaah. Sérénité et optimisme semblaient être le mot d’ordre respecté par les acteurs présents ce jeudi 15 février, dans l’après-midi, à l’hôtel du 2 février de Lomé, pour le lancement des travaux préparatoires au dialogue politique. Ces discussions sont censées résoudre la crise togolaise en cours depuis six mois. Les principaux ténors de la vie politique étaient présents autour de la médiation ghanéenne.
(La Tribune 16/02/18)
Au Togo se sont ouverts le jeudi 15 février 2018 les travaux qui devront permettre de baliser la voie au dialogue politique entre l'opposition et le pouvoir. Des délégations de chacune des parties impliquées dans la crise politique qui secoue le pays depuis le 19 août 2017, ont pu se présenter pour échanger sur les détails pratiques et les questions préalables avant l'ouverture du dialogue à proprement parlé, le 19 février 2018. Pour fignoler les derniers détails pratiques avant l'ouverture du dialogue à proprement parlé, un comité préparatoire s'est réuni ce jeudi 15 février à Lomé. Pour cette rencontre, la majorité présidentielle était représentée par Aklesso Atchole, secrétaire exécutif de l'Union pour la République (UNIR), accompagné du député Yawa Djigbodi...
(APA 16/02/18)
APA Lomé (Togo) - Le comité préparatoire du dialogue politique au Togo a entamé ce jeudi à Lomé, ses travaux pour définir, entre autres, la composition des participants et l’agenda des discussions devant mettre un terme à la crise politique que connait le pays depuis aout 2017. Annoncé depuis quelques jours par la médiation, ce comité est composé des délégations du parti présidentiel, Union pour la République (Unir), et de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition, assistées des ministres Payadowa Boukpessi de l’administration territoriale et Gilbert Bawara de la fonction publique.
(Jeune Afrique 16/02/18)
C’est un mouvement qui s’inspire clairement du Balai citoyen burkinabè ou du Y'en a marre sénégalais. Comme ces collectifs, Togo Debout veut ratisser large et entend mobiliser notamment les déçus de la classe politique. L'objectif déclaré : l’avènement d’une « véritable démocratie » au Togo et une « transition démocratique ». Mardi 13 février, à deux jours de l’ouverture du dialogue tant attendu entre la classe politique togolaise, des centaines de personnes assistent à un meeting organisé par un mouvement se réclamant de la société civile. Malgré la demande formulée par les médiateurs ghanéen et guinéen aux acteurs politiques de surseoir aux manifestations publiques, les responsables de Togo Debout tiennent un meeting « d’information et de sensibilisation ». « Nous...
(AFP 15/02/18)
L'archevêque émérite de Lomé (1992 à 2007) et ancien président de la conférence nationale en 1991, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, a appelé mercredi le président Faure Gnassingbé à partir à la fin de son mandat en 2020. "En toute humilité, je réitère la demande de la réhabilitation de la constitution de 1992 dans son intégralité, avec toutes ses implications juridiques. Ce qui suppose que notre chef de l'Etat finisse complètement, convenablement et dignement son mandat actuel et accepte de ne plus se représenter aux élections de 2020, ce qui sera tout à son plus grand honneur", a déclaré Mgr Kpodzro, lors d’une conférence de presse. "J'appuie tous ceux qui demandent qu'il (Faure Gnassingbé) s'en aille en 2020. Je ne dis...
(Jeune Afrique 15/02/18)
Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, qui a dirigé le parlement de la transition au Togo, est intervenu ce mercredi pour appeler le président Faure Gnassingbé à partir en 2020, alors que s'ouvre ce jeudi le dialogue politique entre le pouvoir et l'opposition. Mgr Philippe Fanoko Kpodzro a visiblement le sens du timing. À la retraite depuis la nomination de son successeur en 2007, l’archevêque émérite de Lomé est sorti de son silence ce mercredi 14 février pour apporter sa « contribution » et ses éclairages au dialogue politique, prévu ce jeudi 15 février entre la présidence et l’opposition. Depuis plusieurs semaines, les manifestations contre le régime du président Faure Gnassingbé se succèdent à Lomé. Points à retenir du document de 26...
(Xinhua 15/02/18)
Le gouvernement et la classe politique s'apprêtent à démarrer jeudi un dialogue politique inter-togolais sur les enjeux de la réforme constitutionnelle à l'origine de la crise politique que traverse le pays depuis août 2017. A la veille de cette rencontre de toutes les incertitudes, le 27e dialogue politique au Togo depuis les années 1990, le ministre de la Fonction publique, du travail et de la réforme administrative, M. Gilbert Bawara, a rassuré qu'il n'y aura pas de sujet tabou pour les discussions. "Que ce soit le départ du Président de la République, que ce soit le retour à la Constitution dite de 1992, nous n'allons empêcher personne de mettre sur la table de discussion quelque sujet que ce soit", a...
(La Tribune 15/02/18)
Le Togo vient de bénéficier d'un don de 100 millions de yuans, soit environ 8,5 milliards de francs CFA, de la part de la Chine pour le financement de projets de développement à convenir prochainement de commun accord. L'octroi de cette enveloppe fait suite à un accord de coopération économique et technique signé ce mardi 13 février entre les gouvernements togolais et chinois. Dans le cadre d'un accord bilatéral de coopération économique et technique, la chine vient d'accorder au Togo un don de 100 millions de yuans (environ 8,5 milliards de francs CFA) destiné au financement des projets de développement dans le pays. L'accord a été signé ce mardi 13 février 2018 dans la capitale togolaise, Lomé, entre l'ambassadeur de...
(Jeune Afrique 15/02/18)
Le Togo améliore encore son système fiscal, afin de simplifier la vie des PME et d'inciter les entreprises du secteur informel à se doter d'une existence légale, tout en le rendant plus juste, car moins basé sur la taxation de la consommation. Le conseil des ministres du Togo a adopté, le 1er février, un projet de loi organisant une refonte complète du Code général des impôts, afin de rendre celui-ci plus cohérent et plus favorable aux PME, tout en encourageant les agents économiques évoluant dans le secteur informel à rentrer dans le rang. « Le Togo a déjà réalisé de profondes réformes qui lui ont permis d’augmenter de façon très importante ses recettes fiscales et non fiscales, analyse Arthur Minsat,...
(RFI 15/02/18)
Pouvoir et opposition se retrouvent ce jeudi 15 février pour essayer de mettre fin à la crise politique qui dure depuis le mois d'août dernier. Une coalition d'opposition manifeste tous les quinze jours pour réclamer le retour à la Constitution de 1992, notamment parce qu'elle prévoit la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels. Le dialogue attendu depuis des mois doit commencer ce jeudi, en présence des facilitateurs, le ministre d'Etat guinéen Tibou Kamara et le ministre ghanéen de la Sécurité, Albert Kan-Dapaah. Depuis novembre dernier, le dialogue politique peine à démarrer. Et aujourd'hui encore, plusieurs zones d'ombre menacent le processus. Les discussions politiques ne vont pas vraiment commencer ce jeudi. La journée sera consacrée aux travaux d'un comité...
(Xinhua 14/02/18)
La Chine a mis à la disposition du Togo une enveloppe de 100 millions de yuans (environ 8,5 milliards de francs CFA), pour soutenir des projets de développement, suite à un accord de coopération économique et technique conclu mardi à Lomé. L'ambassadeur de Chine au Togo, Liu Yuxi, et le ministre togolais de l'Economie et des Finances, Sani Yaya, ont signé mardi les documents de l'accord à ce sujet, dans la capitale togolaise. L'appui de la Chine sera utilisé pour des projets et les arrangements concernés feront l'objet d'autres accords qui seront signés ultérieurement entre les deux gouvernements. Se félicitant de la signature de l'accord, le diplomate chinois a salué les efforts de développement en cours au Togo. M. Liu...
(Xinhua 14/02/18)
Le Bénin, le Burkina Faso, le Ghana et le Togo ont réexaminé, avec l'Autorité du Bassin de la Volta (ABV), le système d'alerte précoce "FEWS Oti" couvrant tout le bassin de la rivière Oti du Togo et du Ghana, a appris mardi l'agence de presse Xinhua auprès de la représentation de la Banque mondiale au Togo. Du 8 au 9 février à Lomé, les experts des pays concernés ont discuté des progrès réalisés dans le cadre de la prévision des crues dans le bassin de la rivière Oti, un affluent du fleuve Volta, au Ghana et au Togo, a-t-on appris d'un communiqué de la représentation de la BM. Ainsi, les experts ont évalué les rapports et spécifications techniques du système...
(RFI 13/02/18)
C'est le 15 février que doit s'ouvrir le dialogue entre pouvoir et opposition au Togo pour une sortie de crise, une crise qui paralyse le pays depuis six mois. Rien n'est encore officiel, tout ce qu'on sait c’est que le pouvoir et la coalition sont unanimes pour aller au dialogue. L'armée togolaise a-t-elle sa place à la table de discussion ? Même ce point ne semble pas avoir l'adhésion de tous. Qui doit prendre part au dialogue togolais, pour le moment rien n'est précis, le pouvoir et ...
(APA 13/02/18)
APA-Lomé (Togo) - Les enseignants togolais ont entamé, ce mardi, une grève de quatre jours à l’appel de la Coordination des syndicats des enseignants du Togo (CSET). C’est la troisième série de mouvements d’humeur qu’observent en moins de trois semaines les enseignants dans le but d' attirer l’attention du gouvernement sur leurs revendications relatives aux primes et aux indemnités. « Cette question doit être achevée en temps record afin d’apporter l’accalmie et de permettre d’aborder les autres questions dans la sérénité », souligne la CSET dans une lettre adressée lundi au ministre des Enseignements primaire, secondaire et de la Formation professionnelle. Lors des séances de travail des 8 et 9 février derniers, le gouvernement avait « manifestement » maintenu la...
(Agence Ecofin 13/02/18)
Apres sa sortie réussie sur le marché financier de l’Uemoa (sursouscription à 107%), le 26 janvier dernier, le Togo va tenter vendredi de rééditer sa performance, d’il y a trois semaines, avec un besoin de financement de 20 milliards de FCFA. Le nominal est fixé à 1 million de FCFA et devrait être remboursé après 12 mois. Pour ces bons assimilables, le Trésor togolais veut servir plusieurs taux aux investisseurs. Le pari semble osé au regard de la similitude des caractéristiques de cette opération avec celle du 12 janvier, la première émission de 2018 qui s’était soldée par une souscription en deçà des objectifs. Toutefois, le pays peut compter sur un retour manifeste de la confiance des investisseurs. Une confiance...
(APA 12/02/18)
APA - Lome (Togo) - La Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH) a salué ce lundi, la prise de position du président Nigérian, Muhammadu Buhari, sur la crise politique que connait le pays. « La LTDH salue cette prise de position claire et non équivoque du Président Nigérian dont le pays est membre de l’Institution en charge de la médiation au Togo et convie tous les acteurs et protagonistes de la crise à faire preuve de volonté et à s’inscrire dans ce schéma qui semble la seule et unique voie pour une sortie pacifique et durable de la crise togolaise », écrit-elle dans un communiqué. En effet, selon la LTDH, « dans le cas actuel de l’expérience togolaise, l’idée...
(RFI 10/02/18)
Les crises politiques sont mauvaises pour le développement économique de la région. C’est un message en direction de Lomé de Muhammadu Buhari, le président nigérian, qui recevait jeudi 8 février le nouvel ambassadeur du Togo à Abuja. A cinq jours de l'ouverture du dialogue avec l'opposition togolaise, le Nigeria veut éviter tout débordement et fait pression pour qu'une transition pacifique soit trouvée. Ce qui devait être un simple entretien à l'occasion d'une remise de lettre de créance du nouvel ambassadeur togolais à Abuja s'est prolongé avec un communiqué de presse, pour le moins direct. « Les transitions pacifiques » ne sont « plus négociables », a entre autres déclaré le président nigérian Muhammadu Buhari aux Togolais. Un message sans détour...

Pages

(RFI 15/09/17)
Au Togo, la Commission des lois doit se réunir pour examiner l'avant-projet de loi du gouvernement sur les modifications de la Constitution ce vendredi. Ce n'est qu'ensuite que l'ensemble des députés commencera à étudier le texte proprement dit en séance plénière. Un projet déjà qualifié par l'opposition d'insuffisant et de manœuvre dilatoire alors que la colère gronde dans le pays depuis quinze jours et que la mobilisation dépasse le cadre du Togo. Cette mobilisation dépasse désormais le cadre du Togo puisque huit organisations africaines de la société civile ont signé une déclaration commune pour soutenir le combat de l'opposition togolaise qui réclame des réformes constitutionnelles et le départ du président Faure Gnassimbé au pouvoir depuis 2005. Le Balai citoyen au...
(La Tribune 15/09/17)
Ce vendredi 15 septembre, la commission des lois se réunit pour examiner l'avant-projet de loi du gouvernement sur les modifications de la Constitution. Ce n'est qu'ensuite que l'ensemble des députés commencera à examiner le projet. Un projet déjà qualifié par l'opposition d'insuffisant et de manœuvre dilatoire. Que contient ce texte ? L'avant-projet de loi vise à réformer 3 articles de la Constitution. L'article 59 qui désormais stipulerait que le président de la République est élu pour un mandat de 5 ans renouvelable une seule fois ; l'article 60 restaurerait l'élection du président au scrutin...
(RFI 15/09/17)
Ce jeudi 14 septembre 2017 la session ''spéciale'' convoquée pour étudier le projet de loi du gouvernement portant modification de la constitution a échoué. Les parlementaires de l'opposition ont claqué la porte de l'hémicycle refusant l'ordre du jour qui met une fois encore le budget interne de l'assemblée en avant plutôt que les réformes constitutionnelles. Ce matin 14 septembre 2017, la session extraordinaire des députés annoncée hier par le président du parlement togolais Dama Dramani a été boycotté par l'opposition. Celle-ci a quitté l'hémicycle à la lecture de l'ordre du jour de la session. Alors qu'on s'attendait à ce qu'elle quitte en raison de son exigence de laisser tomber tous travaux de modification de...
(RFI 15/09/17)
Au Togo, c’est aujourd’hui que les députés, sous la pression de la rue, doivent commencer à examiner le projet de loi limitant le nombre de mandats présidentiels. Hier, vous avez entendu le chef de file de l’opposition, Jean-Pierrre Fabre, qui demande le départ immédiat du président Faure Gnassingbé. Aujourd’hui, réaction du ministre de la Fonction publique et du Travail, Gilbert Bawara. Au micro de Christophe Boisbouvier, ce ministre très proche du chef de l’Etat togolais annonce un possible référendum.
(La Tribune 15/09/17)
Les parlementaires togolais sont de nouveau convoqués dans la matinée de ce vendredi 15 septembre pour une session extraordinaire afin d'étudier les projets de loi portant modification de la Constitution. Face à une opposition qui a menacé de ne pas s'y associer, le gouvernement a réagi, lui prêtant une intention de maintenir un climat délétère. Le ping-pong continue à Lomé. Après la session extraordinaire de ce jeudi 14 septembre qui a été boycottée par les parlementaires de l'opposition, les voilà de nouveau convoqués ce vendredi matin 15 septembre pour effectuer l'examen du projet de loi du gouvernement. Les députés devront passer en revue les propositions de loi qui modifient les articles 52, 59 et 60 de la Constitution. Alors que...
(AFP 14/09/17)
La Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) a invité mercredi pouvoir et opposition togolais à réaliser les réformes constitutionnelles instaurant une limite de deux mandats présidentiels, après les mouvements populaires qui ont secoué le Togo la semaine dernière. Le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza, s'est rendu à Lomé où il a été reçu en audience par le président Faure Gnassingbé, avant de s'entretenir notamment avec les leaders de l'opposition et des dignitaires religieux. "Nous sommes venus rencontrer toutes les parties", a assuré M. de Souza dans une déclaration à la télévision nationale dans la soirée. "Nous ne pouvons rester sans rien faire, surtout qu'actuellement le président Faure Gnassingbé est en même temps le...
(RFI 14/09/17)
Au Togo, pouvoir et opposition ont entretenu leur bras de fer mercredi 13 septembre au Parlement pour élaborer le calendrier des travaux, il a fallu le président de l'Assemblée pour trancher et décider qu'une session spéciale sera convoquée ce jeudi 14 pour examiner le projet de loi du gouvernement sur la réforme constitutionnelle. L'opposition maintient sa pression au point que pour une fois, le pouvoir togolais sort de son silence. Mercredi dans l'après-midi, deux ministres conseillers du président ont dû organiser une conférence de presse pour faire le point. De mémoire de Togolais, en 12 ans, c'est la première fois que deux ministres conseillers du président de la République font une sortie de ce genre. Noupokou Damipi et son collègue...
(RFI 14/09/17)
Au Togo, le pouvoir s’engage à faire commencer ce vendredi 15 septembre l’examen par les parlementaires d’un projet de réforme constitutionnelle. Mercredi 13, le contenu de ce projet a été présenté à tous les partis représentés à l’Assemblée nationale. Qu’en pense l’opposition, qui organise de grandes manifestations depuis le 19 août dernier ? Le député Jean-Pierre Fabre est le chef de file de l’opposition togolaise. En ligne de Lomé, le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), répond aux questions de Christophe Boisbouvier.
(RFI 14/09/17)
Une nouvelle session a été ouverte, ce jeudi matin, au Parlement togolais. Les députés se préparent à étudier le projet de loi du gouvernement sur des réformes de la Constitution dès ce vendredi. Mais le texte est déjà critiqué par l'opposition, car il ne comprend pas cette phrase « en aucun cas, nul ne peut faire plus de deux mandats », ce qui rendrait donc possible une réélection du président Faure Gnassingbé. Un climat de méfiance, donc, et d’ailleurs, certains députés de l'opposition ont d’ores et déjà quitté l’Assemblée. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170914-togo-nouvelle-session-parlementaire-c...
(Jeune Afrique 14/09/17)
La conférence des présidents des groupes parlementaires et du bureau de l'Assemblée nationale convoquée mercredi n’a pas réussi à établir un chronogramme pour l’étude du projet de loi portant réforme de la Constitution. Un texte dont l’étude devrait finalement débuter concrètement vendredi. Les premières passes d’armes entre les députés de la majorité et de l’opposition sur le projet de loi de réforme de la Constitution se sont déroulées ce mercredi 13 septembre à l’Assemblée nationale. Au deuxième jour de la session extraordinaire du Parlement, le bureau de l’Assemblée et la conférence des présidents des groupes parlementaires ont pris connaissance du projet élaboré une semaine plus tôt par le gouvernement qui réintroduit dans la loi fondamentale togolaise une limitation du mandat...
(RFI 13/09/17)
Nouvel épisode dans le feuilleton sur l'avant-projet de loi sur les réformes constitutionnelles proposé par le gouvernement. A la veille de l'ouverture d'une session extraordinaire du Parlement, les autorités ont rappelé que le texte n'était pas à l'ordre du jour, attisant un peu plus la colère de l'opposition qui s'exprime dans la rue depuis la semaine dernière. Mais finalement, les députés devraient bien se pencher sur le texte prochainement. Finalement, le fameux texte sera bien sur la table de certains députés ce mercredi 13 septembre. Le président et le bureau de l'Assemblée, ainsi que les présidents de groupes parlementaires et de commissions, se réunissent pour inscrire le texte à l'ordre du jour. Mais son trajet sera encore long avant d'être...
(La Tribune 13/09/17)
La session extraordinaire, convoquée par l'Assemblée nationale togolaise ce 12 septembre 2017, a été suspendue 15 minutes après avoir débuté, contrainte par une opposition parlementaire déchaînée qui exigeait de mettre à l'ordre du jour la question des reformes. Pendant ce temps, la France après l'ONU, a appelé au consensus pour les réformes. Le mouvement de contestation de l'opposition au Togo suit son cours. Convoquée ce mardi 12 septembre 2017, la session extraordinaire des parlementaires togolais a été suspendue et reportée aussitôt démarrée. En rogne contre la hiérarchie de l'Assemblée nationale, les parlementaires de l'opposition ont montré leur indignation vis-à-vis de l'ordre du jour de la session. Celle-ci portait entre autres sur le budget interne du parlement. Pour les députés de...
(Togo Site 13/09/17)
« Alerte de Dieu pour le peuple togolais » est le thème de la conférence de presse organisée ce lundi à Lomé par le prophète Ayao TENGUE (au micro) alias Lébéné Maglo-Mada. Il s’agit essentiellement d’annoncer le plan de Dieu pour le Togo et d’expliquer la situation sociopolitique de ces derniers temps. Encore surnommé ‘’Prophète du dernier temps’’, Ayao TENGUE a dévoilé une partie de ce plan divin qui consiste à la formation prochaine d’un gouvernement au Togo conduit par une femme. « Dieu nous a fait savoir qu’il est temps pour le Togo d’avoir Son Gouvernement ( Gouvernement de Dieu, ndlr). Dieu a tant espéré pour que la volonté de l’Homme se réalise, mais cela ne s’est pas terminé...
(Xinhua 13/09/17)
LOME-- L'Assemblée nationale du Togo a vite suspendu, pour cause d'ordre du jour jugé peu pertinent par l'opposition parlementaire au regard de l'actualité politique dans le pays, une session extraordinaire convoquée mardi. L'opposition parlementaire a estimé qu'il y a urgence que les revendications des réformes politiques objet des manifestations de rue dans le pays depuis des jours, soient plutôt considérées. La session a donc été suspendue peu après son ouverture et une conférence des présidents est convoquée pour mercredi, le 13 septembre. La conférence planchera sur les exigences de l'opposition qui entreront dans une "longue procédure", apprend-on. La session de mardi devrait examiner et adopter le budget de l'exercice 2018 de l'Assemblée nationale, quatre textes de ratification et un texte...
(Jeune Afrique 13/09/17)
Le bureau de l’Assemblée nationale et la conférence des présidents des groupes parlementaires se retrouvent ce mercredi matin pour étudier le projet de loi de révision de la Constitution. Ce mercredi 13 septembre marque véritablement le début des tractations au niveau du Parlement pour l’adoption des réformes réclamées par l’opposition togolaise. La veille, la session extraordinaire convoquée quelques jours plus tôt a été suspendue sur demande des députés de l’opposition. Elle était prévue depuis fin juin et devait se pencher notamment sur le budget du Parlement. « Il était impossible de débattre du budget de l’Assemblée dans le contexte politique actuel. Personne ne nous comprendrait », s’est justifié Jean-Pierre Fabre, chef de file de l’opposition et député de l’Alliance nationale...
(Xinhua 13/09/17)
Le ministre togolais de l'Enseignement supérieur et de la Recherche élu président du conseil d'administration de l'EISMV French.xinhuanet.com 2017-09-11 03:29:48 Imprimer LOME, 10 septembre (Xinhua) -- Octave Nicoué Broohm, le ministre togolais de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a été élu président du conseil d'administration de l'Ecole inter-état des sciences et médecine vétérinaires (EISMV). L'EISMV a pour vocation de former des docteurs vétérinaires pour les pays d'Afrique de l'Ouest. Depuis sa création il y a 49 ans, plus de 1.000 spécialistes ont été diplômés et contribuent au développement de l'agriculture et de la bonne santé animale, rapporte samedi le site internet du gouvernement togolais. Les participants à une récente réunion de l'EISMV à Lomé ont adopté le budget de...
(RFI 12/09/17)
Au Togo, Internet est de retour. Le réseau avait été coupé mercredi dernier juste avant une mobilisation massive à l’appel de l’opposition pour réclamer un retour à la Constitution de 1992. Le gouvernement a tenté d’apaiser les choses, en annonçant l’examen d’un avant-projet de loi sur des réformes en session extraordinaire à l’Assemblée. Les leaders de l’opposition togolaise étaient de nouveau réunis ce lundi matin pour s’accorder sur la marche à suivre sur le mot d’ordre. Les ténors de l’opposition togolaise ont tenu, ce lundi, une conférence de presse. Deux annonces majeures : un rassemblement mardi devant le Parlement pour dire non au projet du gouvernement et un deuxième rassemblement, vendredi après-midi...
(RFI 12/09/17)
Au Togo, après les manifestations monstres de la semaine dernière, une coalition de quatorze partis de l'opposition appelle à une nouvelle mobilisation, ce mardi 12 septembre, devant l'Assemblée nationale, où les députés doivent se retrouver pour l'ouverture d'une session extraordinaire du Parlement. L'examen du projet de réformes constitutionnelles proposé la semaine dernière par le gouvernement ne figure pas à l'ordre du jour de cette session, ce qui constitue pour les opposants, un signe de plus de la mauvaise foi du régime. L'opposition appelle donc à maintenir la pression sur les autorités dans la rue. De son côté, le gouvernement met en garde contre une « manifestation illégale ». La journée s'annonce donc tendue. La session extraordinaire de ce mardi sera...
(Jeune Afrique 12/09/17)
Selon des documents consultés par Jeune Afrique, le texte du projet de révision constitutionnelle validé en conseil des ministres le mardi 5 septembre porte sur trois articles touchant aux mandats électifs du président de la République et des parlementaires. Mais alors que l'opposition espérait que son examen au Parlement débute ce mardi 12 septembre, celui-ci a été reporté. À la place, la session extraordinaire sera consacrée au budget. Ce qui n'a pas manqué de provoquer la colère de l'opposition, qui a appelé à manifester le même jour à proximité du Parlement. L’article 52 porte sur le mode de désignation et la limitation des mandats des députés et des (futurs) sénateurs. C’est une surprenante innovation que le président Faure Gnassingbé veut...
(RFI 12/09/17)
Au Togo, pour la première fois, un sommet Israël-Afrique, qui devait marquer le rapprochement entre Israël et bon nombre de pays africains, devait se tenir le mois prochain, entre le 23 et le 27 octobre, mais ce sommet a finalement été reporté à une date non déterminée. Officiellement, c'est la situation politique interne au Togo qui a conduit à cette décision, mais des pressions de l'Afrique du Sud et de pays maghrébins ne seraient pas non plus totalement étrangères à cette décision. Pas question, toutefois, pour Israël, d'y voir un revers diplomatique. Le pays affirme continuer à renforcer ses liens avec le continent. Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil L'image aurait été forte pour Benyamin Netanyahu. Le Premier ministre...

Pages

(APA 25/10/17)
APA-Niamey (Niger) - Les chefs d’Etat de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont recommandé une approche graduelle privilégiant le démarrage de la monnaie unique avec les pays qui respectent les critères de convergence. Cette recommandation a été été faite à l’issue de la 4ème réunion de la Task Force présidentielle sur le Programme de la monnaie unique de la CEDEAO(15 Etats membres), réunie mardi à Niamey. Dans son exposé à la réunion, le président de la Commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, faisait état de ‘’faibles résultats’’ des Etats ouest africains en ce qui concerne les critères de convergence. Ce qui, selon lui, risque de compromettre la mise en circulation de cette monnaie en 2020...
(AFP 24/10/17)
La monnaie unique de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest ne verra pas le jour en 2020 contrairement à ce qui était prévu, a annoncé mardi le président de la Commission de la Cédéao, Marcel De Souza. Malgré des "progrès sur la convergence macro-économique", "les résultats sont faibles" et "donc nous ne pouvons pas aller en 2020 à la monnaie unique", a-t-il dit à l'ouverture d'un sommet des chefs d'Etat de la Cédéao à Niamey. Les présidents nigérien Mahamadou Issoufou, ivoirien Alassane Ouattara, ghanéen Nana Akufo Ado, nigérian Muhammadu Buhari et togolais Faure Gnassingbé, prenaient part mardi à ce sommet visant à faire le point, trente ans après le lancement de l'idée de monnaie unique. Les présidents...
(Agence Ecofin 24/10/17)
Au cours de son conseil des ministres du 20 octobre dernier, le gouvernement de la République du Togo a approuvé sa nouvelle déclaration de politique sectorielle pour le secteur des technologies de l’information et de la communication pour la période 2018-2022. Quatre axes fondamentaux la composent : le développement des infrastructures locales nationales et internationales ; la diffusion des TIC dans l’économie et l’accroissement des usages pour les couches les plus vulnérables ; le renforcement de la concurrence sur l’ensemble des segments du marché et la garantie de la souveraineté numérique nationale, notamment la cyber-sécurité et la protection des citoyens. La coordination de la mise en ouvre de cette nouvelle feuille de route des TIC au Togo, sera assurée par...
(Xinhua 23/10/17)
Les "défis environnementaux et opportunités d'affaires dans le secteur de l'économie verte au Togo" ont été vendredi au centre d'un forum de l'Observatoire ouest-africain du développement durable (OOADD) à Lomé, capitale togolaise. Ce forum qui a regroupé des délégués des organisations internationales représentés au Togo, des éco-entrepreneurs, des petites et moyennes entreprises (PME), des organisations de la société civile et des organisations de jeunesse, intègre les préparatifs du sommet sur les changements climatiques COP23 prévu en novembre à Bonn en Allemagne. La rencontre de Lomé tout comme les autres qui se tiennent au même moment dans plus de 25 villes dans le monde au cours de la semaine du 16 au 22 octobre entend stimuler la création et d'étendre l'impact...
(AFP 20/10/17)
Les 500 experts comptables de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa) réunis en congrès à Abidjan ont rappelé jeudi que la "bonne gouvernance" en Afrique passait par des chiffres fiables. "La transparence et la bonne gouvernance commence par la fiabilité des chiffres", a affirmé Flan Oulaï, président de l'ordre des experts comptables de Côte d'Ivoire lors du Congrès qui a réuni 500 experts de la sous-région. "Toutes les décisions prises par le gouvernement et ses institutions pour l'orientation économique sont basées sur des chiffres qui sont produits et contrôlés des experts comptables", a poursuivi M. Oulaï, appelant à une relation solide avec le pouvoir public. "Il est important que nous (l'ordre des experts comptables +privé+) consolidions notre relation avec le...
(La Tribune 19/10/17)
Le Fonds britannique de développement (CDC Group) vient d’annoncer un nouvel investissement massif en Afrique de l’Ouest. Sur les 2 600 milliards de Fcfa que le gouvernement du Royaume-Uni vient de mettre à la disposition du Fonds, 60% du montant seront réservés à Afrique de l’Ouest où le groupe est encore peu présent. Pays prioritaires de cette sous-région : le Sénégal et la Côte d’Ivoire où le fonds compte investir dans des secteurs stratégiques. Le Commonwealth development group (CDC-Group), le fonds de financement du développement du Royaume-Uni monte en puissance en Afrique de l'Ouest, une région dans laquelle il était jusque-là peu présent. Et pour montrer la couleur, le CDC entend faire les choses en grand à travers l'annonce d'un...
(La Tribune 17/10/17)
Le Togo vient de bénéficier d'un appui financier de l'Allemagne portant sur trois grands axes de la coopération entre les deux pays, à savoir, la décentralisation, le développement rural et la formation professionnelle. L'aide est estimée à 24,24 milliards de francs CFA et est une subvention non remboursable. La coopération germano-togolaise est en très bonne santé. Ce vendredi 13 octobre 2017, le Togo et l'Allemagne ont signé un accord d'une subvention non remboursable de 24,235 milliards de francs CFA, a-t-on appris auprès du ministère togolais des affaires étrangères à Lomé. Selon Christoph Sander, ambassadeur de l'Allemagne au Togo qui a signé les documents avec le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, cet appui financier porte sur les trois grands...
(Agence Ecofin 17/10/17)
Le Groupement togolais d’assurances compagnie africaine d’assurances (GTAC2A-VIE), filiale du groupe marocain Banque centrale populaire (BCP) a remporté deux trophées décernés par Europe Business Assembly (EBA), le 6 octobre dernier à Cannes, en France. En effet, GTAC2A-VIE, leader du marché de l’Assurance Vie au Togo, s’est vue décernée le prix de la « meilleure entreprise régionale ». Tandis que son Directeur général, Claude Gbikpi a été sacré « meilleur manager de l’année ». Pour la direction de GTAC2A-VIE, l’intérêt du comité de sélection de ces prix a été suscité par la démarche de transformation de leur compagnie d’assurance. Celle-ci ayant répondu à tous les critères de positionnement sur son marché, de notoriété, de compétitivité technologique, de professionnalisme et d’attractivité. «...
(Agence Ecofin 17/10/17)
Invité du journaliste Alain Foka sur le plateau de l’émission « Media d’Afrique », le Gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO), Tiémoko Meyliet Koné a tenté de donner la réplique aux critiques toujours plus nombreuses sur la question du Franc CFA. Expliquant le bien-fondé actuel de cette monnaie pour le niveau des économies des pays l’utilisant, Tiémoko Meyliet Koné s’est appesanti sur le grief formulé par les pourfendeurs du FCFA en ce qui concerne le fait qu’il soit fabriqué à Chamalières, dans une imprimerie de la Banque de France. Une situation qui, selon eux, serait un témoignage de plus du caractère colonial de cette monnaie. Pour le gouverneur de la BCEAO, les pays utilisant...
(Agence Ecofin 16/10/17)
Les autorités togolaises ont signé en mai 2017 avec le Fond Monétaire International (FMI) un accord au titre de la Facilité Élargie de Crédit d’un montant de 241,5 millions de dollars. « Le programme économique convenu et appuyé par l’accord, au titre de la FEC, vise à améliorer les conditions de vie des populations et à maintenir un environnement macroéconomique stable, compatible avec la viabilité de la dette publique », précise une note d’information du FMI. Grâce à ce financement dont une partie (34,5 millions) a déjà été décaissée, le gouvernement souhaite poursuivre ses politiques axées sur la croissance durable et inclusive à travers des dépenses sociales ciblées. Il s’agit de programmes tels que le Programme d’Urgence de Développement Communautaire...
(Agence Ecofin 16/10/17)
La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), la Commission de l’UEMOA, la Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l’UEMOA, et la Banque Mondiale ont signé ce jour 13 octobre 2017, un financement de 155 millions de dollars américains (environ 85 Milliards de FCFA) pour promouvoir le financement de l’habitat social dans l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). [1] Les pays de l’UEMOA comptent aujourd’hui 110 millions d’habitants. Cette population sera de 220 millions dans 20 ans soit le double. La plupart de ces habitants seront des citadins, car la zone connaît une urbanisation rapide. Cette tendance va aggraver l’important déficit de logements des pays de l’Union, principalement au détriment des ménages à revenus modestes, sachant qu’environ 43 millions de...
(APA 13/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La Direction générale du trésor et de la comptabilité publique du Togo a collecté mercredi auprès des investisseurs un montant de 13,402 milliards FCFA (environ 21,443 millions de dollars) à l’issue de son émission assimilables du trésor (OAT), a appris jeudi APA auprès de l’Agence UMOA-Titres basée à Dakar. Le taux de couverture du montant mis en adjudication (25. Milliards FCFA) se situe à 57,05%. Il faut dire que les investisseurs ont répondu moyennement à la sollicitation de l’émetteur avec un montant de soumissions globales de 14,262 milliards FCFA. Sur ce montant le trésor public Togolais a retenu 13,402 milliards FCFA avec un taux moyen pondéré de 5,87%.
(APA 13/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait ressortir à 2,4 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, selon la dernière édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines parvenu ce jeudi à APA à Brazzaville. Les anticipations d’avril dernier, tablaient sur une progression de 2,6 %, rappelle le rapport. Au deuxième trimestre de cette année , les deux principales locomotives du continent — l’Afrique du Sud et le Nigéria — ont renoué avec la croissance après respectivement deux et cinq mois de performances négatives, entraînant dans leur sillage la croissance régionale. Par ailleurs, l’amélioration de la conjoncture internationale, à la faveur notamment de la hausse des...
(Xinhua 12/10/17)
L'économiste en chef de la Banque mondiale pour l'Afrique, Albert Zeufack, a invité mercredi les pays africains à freiner leurs niveaux d'endettement pour pouvoir assurer le service de la dette. Albert Zeufack s'exprimait en vidéo conférence face aux journalistes de six pays d'Afrique francophone, lors de la publication de la dernière édition d'Africa's Pulse, un rapport semestriel de son institution qui analyse l'état des économies africaines. Depuis 2014, a indiqué l'économiste, de nombreux pays africains ont multiplié leurs dettes par trois et leur taux d'endettement a été accéléré surtout avec la baisse des prix de leurs matières premières. "Nous avons vu de nombreux pays passer de faible risque à un taux modéré. Les pays se doivent de freiner leur endettement,...
(APA 06/10/17)
La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), l'Union africaine (Ua) et le Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (Unowas) ont appelé le Togo à fixer une date pour l’organisation du référendum sur le projet de loi constitutionnelle. Dans un communiqué conjoint ces trois organisations affirment suivre de près, "l'évolution de la situation sociopolitique en république togolaise" et encouragent l’opposition à saisir cette occasion pour faire avancer les réformes constitutionnelles. Les trois organisations prennent acte en particulier de l’adoption du projet de loi constitutionnelle visant à modifier les articles pertinents de la Constitution togolaise. L'opposition togolaise a initié ces dernières semaines de vastes mobilisations à Lomé la capitale et dans d’autres villes du...
(RFI 06/10/17)
La seconde réunion semestrielle de l’année des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la zone franc s’est tenue ce jeudi à Paris. La situation générale de la zone est marquée par un réendettement rapide. Le débat soulevé par les Africains, qui appellent à remplacer le franc CFA par une monnaie qui n’est pas arrimée à l’euro, n’a pas été officiellement évoqué. Réduction des déficits publics, diversification des économies et augmentation des recettes, en faisant notamment rentrer le secteur informel dans le système fiscal, ce sont des pistes évoquées par les ministres des Finances de la zone franc ce jeudi à Paris pour baisser le taux d’endettement. Quant à une éventuelle réforme...
(Jeune Afrique 06/10/17)
Au sortir de la réunion des ministres des Finances de la zone franc, qui s'est tenue à Paris ce 5 octobre, la France et les autres pays membres ont répondu en filigrane aux critiques visant la devise. « La France est, via le franc CFA, un filet de sécurité régional des pays africains de la zone » affirme une source au ministère de Bercy, évoquant notamment la fixité de la parité entre le franc CFA et l’euro, et la convertibilité libre et illimitée entre les deux monnaies, qui donne droit aux pays de la zone, en cas d’épuisement de leurs réserves de change, à un découvert autorisé illimité sur leur compte en euros auprès du trésor français. « Si chaque...
(Xinhua 04/10/17)
Le Togo a validé mardi au cours d'un atelier, le rapport provisoire de 2016 sur l'aide publique au développement (APD) qui révèle que 420 millions de dollars ont été mobilisés en 2016. L'analyse montre que les principaux secteurs qui en ont bénéficié sont la santé, les infrastructures et l'agriculture, qui représentent respectivement 19,2%, 18,6%, 13,8% de l'APD totale. Les statistiques de l'aide en 2016 montrent que le Togo a bénéficié de la part des différents partenaires un appui de 419,92 millions de dollars (249,06 milliards de FCFA). Selon la répartition de l'APD par type de financement, le Togo a bénéficié de dons de 301,19 millions de dollars, soit 178,61 milliards de FCFA représentant 71,73% de l'APD total et de prêts...
(APA 03/10/17)
Le président de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Marcel De Souza, a soutenu lundi à Abidjan que le franc CFA constitue un ilot au sein de l’organisation régionale qu’il faut « préserver », à l’ouverture de l’édition 2017 de « Les rencontres africa », un forum économique. « Nous tentons d’aller vers la monnaie unique. Je sais que le franc Cfa est attaqué, (mais il) constitue un îlot au sein de la Cedeao qu’il faut préserver », a dit M. De Souza qui s’exprimait sur le thème « Intégration et émergence : la place du secteur privé et du partenariat Afrique-France ». Il a relevé que l’inflation est maitrisée au sein de...
(Agence Ecofin 02/10/17)
Dans le cadre de son mécanisme de soutien du programme multipartenaire (FMM), la FAO, Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation, organise en partenariat avec l’Association africaine de crédit rural et agricole (AFRACA), du 02 au 06 octobre à Lomé un atelier régional de formation sur le financement de l’agriculture. A compter de ce lundi, des participants venus de treize pays à savoir la Côte d’Ivoire, le Kenya, la Zambie, l’Ethiopie, le Ghana, le Mali, l’Ouganda, le Mozambique, le Bénin, la République démocratique du Congo, le Cameroun, le Rwanda et le Togo, seront instruits sur divers modules dont l’objectif est de promouvoir le développement des chaînes de valeurs inclusives. L’enjeu de cet atelier est de mettre en exergue les « lacunes...

Pages

(Ici Lomé 17/10/16)
Le Togo devrait affronter le Madagascar dans la région parisienne, le 9 novembre prochain. Cette rencontre n’aura plus lieu. Après avoir remporté ses deux rencontres préparatoires de la CAN Gabon 2017, le Togo devrait continuer ses matches test dans le mois de novembre, avec deux confrontations. La première contre le Madagascar le 9 en France et la seconde contre le Maroc le 15 à Rabat. Cependant, le premier match amical de novembre contre les Malgaches est avorté, à en croire la Fédération togolaise de football (FTF). « Selon les indiscrétions, les dirigeants du football malgache ne veulent plus disputer cette rencontre pour ne pas voir leur classement FIFA rechuter, puisque le Togo a dominé les Ougandais et les Mozambicains lors...
(AfreePress 10/10/16)
Aucun sacrifice n’est trop grand lorsqu’il s’agit de la jeunesse, dit-on. Emmanuel Shéyi Adébayor et ses coéquipiers l’ont démontré dimanche en décidant de sacrifier une partie de leurs primes de match gagné à la suite de leur victoire pour soutenir le développement du football au Togo. L’information est rapportée par le Directeur de la communication de la Fédération togolaise de football (FTF). « Le capitaine des Éperviers a annoncé en conférence de presse d'après match, qu'ils ont reçu leur prime de qualification pour la Can2017. " Nous avons décidé de donner une partie aux clubs de D1 et D2 pour les aider. Le développement du football est un tout" », indique Augustin Amégan, reprenant les propos du capitaine des Eperviers...
(Africa Top sports 07/10/16)
Très impliqué dans la discipline de groupe instaurée par Claude Le Roy depuis son arrivée, Emmanuel Adebayor n’a pas hésité mercredi à balayer du revers de la main une prétendue affaire de réclamation de primes au sein des Eperviers. Plus tôt dans la journée, de nombreuses informations de médias locaux révélaient une nouvelle grogne des joueurs au sujet des primes de qualification pour la CAN 2017. Les Eperviers refuseraient les 15 millions de fcfa à eux offerts par le gouvernement après avoir décroché leur billet pour le Gabon. Il n’en est rien, a rétorqué Emmanuel Adebayor aux journalistes après l’unique séance d’entrainement du jour. « Pour l’instant, il n’y a pas de problème de prime. Tout va bien entre les...
(Ici Lomé 07/10/16)
Après la qualification des Eperviers pour la CAN Gabon 2017, le gouvernement s’est précipité pour mettre à la disposition de la Fédération togolaise de football (FTF) une prime de 15 millions FCFA par joueur que l’instance doit dispatcher en raison du nombre de matches joués. Selon les informations, certains joueurs n’ont pas accepté le fait que l’Etat ait fixé tout seul les primes sans discussions préalables avec eux. Dans la foulée, Emmanuel Adébayor monte au créneau et réfute cette version. Selon lui, « Pour l’instant, il n’y a pas de problème de primes. Tout va bien entre les joueurs et la FTF ». Des propos relayés sur le compte twitter de l’instance. Si certains se réjouissent trop vite de la...
(Ouest-France 07/10/16)
Après deux ans sans championnat de foot pour cause de crise institutionnelle, c'est la reprise au Togo. Un soulagement pour les fans, même si tout n'est pas encore rentré dans l'ordre. « C'est une grande joie de retrouver la pelouse et nos supporters, après deux années de ''vacances forcées'' », se réjouit Gazo Kokou, attaquant de l'AS Togo Port, club portuaire comme son nom l'indique. Pendant ces deux ans sans crampons, les joueurs ont été livrés à eux-mêmes, se reconvertissant parfois en chauffeur de taxi moto pour arriver à joindre les deux bouts. Perte des automatismes Ayivi Ekuevi, entraîneur de l'AS Togo Port a du mal à rattraper le temps perdu : « Les joueurs ont assez souffert pendant cette...
(AFP 06/10/16)
Après deux ans sans championnat de foot pour cause de crise institutionnelle, c'est la reprise au Togo. Un soulagement pour les fans comme Ahmed Issa, tailleur de Lomé, qui s'est "senti en prison" pendant cet épisode, même si tout n'est pas encore rentré dans l'ordre. "Il n'y avait plus de distraction sur les stades les week-ends, car le ballon ne roulait plus": raconte encore Ahmed Issa, supporter du FC Agaza, club de la capitale. "C'est une grande joie de retrouver la pelouse et nos supporters, après deux années de +vacances forcées+", se réjouit Gazo Kokou, attaquant de l'AS Togo Port, club portuaire comme son nom l'indique.
(Agence Ecofin 05/10/16)
Le Togo n’a pas encore résolu la question de l’équipementier qui va habiller son équipe nationale, lors de la Coupe d’Afrique des nations de football Gabon 2017. La compétition démarre dans 3 mois, à savoir le 14 janvier. Le secrétaire général de la Fédération togolaise de football (Ftf) annonce le lancement imminent d’un appel d’offres, au terme duquel sera dévoilée la marque des équipements que porteront les joueurs et le staff. Selon Pierre Lamadokou, le dossier d’appel d’offres est bouclé et se trouve au niveau du ministère des Sports. En attendant, les Eperviers du Togo se préparent avec des tenues estampillées Errea, l’équipementier italien. Depuis 2013, le Togo n’a plus d’équipementier. L’Allemand Puma s’en était allé, lors de la crise...
(Africa Top sports 05/10/16)
Le Togo s’est imposé 1-0 mardi face à l’Ouganda en match amical à Lomé grâce à un but d'Atakora à la 37e minute. Cette rencontre se situe dans le cadre des préparatifs de la CAN 2017. Les Eperviers ont rendez-vous le 9 octobre, toujours à Lomé, avec le Mozambique. Le sélectionneur Claude Le Roy veut mettre ses hommes à l’épreuve avant la grande confrontation panafricaine du mois de janvier.
(Star Africa 04/10/16)
Gbikinti de bassar a pris la première place du championnat du Togo en battant Agaza (2-1) lors de la 5e journée disputée le weekend dernier. Une victoire que les Lions doivent à leur buteur Panawe Talboussouma, auteur de 5 buts en autant de matchs depuis le début de l’exercice. L’AS OTR s’est offert Foadan (2-1) tandis que ASKO a battu Kotoko (3-1). Lundi, Semassi a empoché ses trois premiers points de la saison en venant au bout de Maranatha (1-0). AS Togo Port est deuxième, à un point du leader, grâce à son succès dimanche contre Unisport à Sokodé (2-1). Résultats : Gbikinti – Agaza 2-1 AS OTR – Foadan 2-1 Gomido – Koroki 1-0 Unisport – AS Togo Port...
(Africa Top sports 04/10/16)
Plus de quatre ans après son dernier match (le dernier match remonte à Juin 2012 contre la RD Congo), Razak Boukari va de nouveau arborer le maillot jaune des Eperviers du Togo. Convoqué pour les deux matchs amicaux de ce mois d’octobre contre l’Ouganda et le Mozambique, le milieu de terrain ne boude pas son plaisir. « Actuellement je suis à 100% mais moi je sais que je peux donner encore plus. Tout ne va pas revenir d’un claquement de doigt, il faut travailler car ça fait deux ans que je n’ai pas joué et ça ne revient pas en deux mois« , confie t-il à RFI. Revenu à Châteauroux (National) son club formateur cet été, l’ancien du Racing Club...
(Africa Top sports 29/09/16)
C’est désormais officiel ! Olufadé Adekanmi est nommé entraîneur du club champion en titre du Togo, Semassi de Sokodé. L’ancien international des Eperviers a été présenté ce jeudi matin à la presse au lendemain de la 4è journée du championnat national de football de première division du Togo. Il remplace au poste Noussoudjin Maurice, démissionnaire après avoir été violemment pris pour cible par les supporters à l’issue de la défaite des Guerriers au stade de Sokodé par Unisport 2-0 à l’issue du deuxième acte. Noussoudjin était accusé d’avoir aligné ses éléments aux dépens des cadres de l’équipe. Semassi occupe actuellement l’avant dernière place avec deux points à l’issue de la 4è journée. Oloufadé Adekanmi, peut-il combler l’attente? Olufadé Adekanmi n’est...
(Africa Top sports 28/09/16)
Le championnat de football de première division du Togo se poursuit ce mercredi avec les matchs de la 4è journée. Le leader Koroki de Tchamba ( 7 points) se déplace à l’extrême nord pour affronter Foadan de la localité. Son dauphin Gbinkinti, aussi 7 points, joue sur les installations des Anges de Notsè. Unisport et Agaza forment le choc du haut du tableau. Les deux équipes qui ont 7 points s’affrontent. Avantage pour les Scorpions Noirs de Tokoin qui reçoivent au stade d’Agoenyivé. Voici tous le programme de la 4è journée Mercredi 15 heures : Semassi- Dyto au stade municipal de Sokodé 15 heures : Kotoko de Lavié- Maranathan de Fiokpo à Womé 15 heures : Anges de Notsè –...
(Africa Top sports 26/09/16)
Si les bonnes nouvelles se sont enchainées la semaine écoulée avec les accords de Penial Mlapa et Gilles Sunu notamment, la FTF (Fédération togolaise de football) annonce ce lundi un recalage de l’une de ses pistes des binationaux. Khaled Narey, très présent depuis l’entame de la saison avec Greuther Furth (5 matchs et 1 but) en deuxième division allemande a poliment repoussé l’invitation de Claude le Roy pour les matchs amicaux d’octobre. Dans une communication officielle, la FTF indique que le défenseur a décidé de « conforter sa place en club où il est soumis à une forte concurrence, avant de rejoindre la sélection nationale en novembre prochain pour le stage prévu au Maroc« . Les Eperviers devront donc attendre...
(RFI 22/09/16)
Le Togo va bientôt pouvoir compter sur deux recrues de choix pour porter le maillot des Éperviers, l’attaquant Peniel Mlapa et le milieu offensif Gilles Sunu. L’annonce de ces deux arrivées a été faite par la Fédération Togolaise de football. La CAN 2017 approche et les sélections veulent être à 100% pour avoir des chances de soulever le trophée. Le Togo a commencé un travail presque de « recrutement » des bi-nationaux à travers son sélectionneur national, Caude Le Roy. Peniel Mlapa et Gilles Sunu, deux premières recrues Claude Le Roy est en mission ces jours-ci et elle consiste à aller rendre visite aux bi-nationaux pour les convaincre de son projet ainsi que de représenter la sélection togolaise. Le sélectionneur...
(Africa Top sports 22/09/16)
Le Togo est en train de se construire une belle équipe pour les années à venir. Claude Le Roy, en mission de séduction auprès de plusieurs binationaux depuis son arrivée, récolterait les fruits de ses déplacements. Hier encore, la FTF (Fédération togolaise de football) annonçait que Peniel Mlapa a donné son accord pour rejoindre les Eperviers.
(Jeune Afrique 19/09/16)
C’est l’histoire d’un acte manqué qui n’a pas fini de faire du bruit. Emmanuel Adebayor a été recalé vendredi par l’Olympique lyonnais, avec qui il espérait s’engager jusqu’à la fin de la saison. Depuis, le Togolais ne décolère pas. Emmanuel Adebayor avait pourtant fait le déplacement à la demande du club rhodanien, prenant un vol de Lomé, au Togo, vers la France, dans la journée du vendredi 16 septembre. Il devait notamment y passer la visite médicale de rigueur, avant de s’engager pour les prochains huit mois avec le club rhodanien. Un renfort pour l’attaque lyonnaise, après la blessure du Français Alexandre Lacazette. Seulement, une autre « formalité » était au programme : la rencontre avec l’entraîneur de l’Olympique lyonnais,...
(BBC 19/09/16)
Le transfert d'Emmanuel Sheyi Adebayor à Lyon a échoué et la polémique est ouverte entre le joueur et le club depuis la tenue d'un entretien préalable avec le coach Bruno Génésio. D'un côté, les dirigeants du club français affirment qu'ils n'ont pas souhaité engager le joueur en raison de la CAN 2017 qu'il va disputer avec le Togo. De l'autre, l'attaquant affirme que Lyon lui a manqué de respect. Dans un entretien au quotidien l'Equipe, Adebayor revient sur sa conversation avec Bruno Génésio dans des termes crus : "il voulait savoir si j'étais marié, si j'avais un enfant. Quel est le rapport avec le terrain?" L'Ol avait aussi sollicité le sélectionneur des Eperviers du Togo pour avoir des informations sur...
(Africa Top sports 16/09/16)
La Fédération Royale Marocaine de Football a confirmé le match amical qui aura lieu entre les Eperviers du Togo et les Lions de l’Atlas du Maroc dans le cadre des préparatifs en vue de la Coupe d’Afrique des Nations 2017. L’information se trouve sur le site de la FRMF depuis jeudi. La rencontre aura lieu le 15 novembre pour le compte de la journée FIFA. Mais avant, Hervé Renard et ses poulains affronteront, toujours dans le cadre d’une rencontre amicale la sélection du Canada le 11 octobre. Ce match sera joué après celui contre le Gabon prévu le 03 octobre en marge de la première journée des éliminatoires de la Coupe du Monde, 2018.
(Africa Top sports 15/09/16)
Le Togo va disputer des matchs amicaux lors des journées FIFA à venir en vue de préparer sa 9è participation à la Coupe d’Afrique des Nations. L’information est donnée par le sélectionneur national Claude Leroy lors d’une conférence de presse ce mardi. Eliminés au deuxième tour des qualificatifs de la Coupe du Monde 2018, les Eperviers vont profiter de la journée FIFA du mois d’octobre pour se mettre en jambes. Adebayor et ses coéquipiers vont affronter à Lomé l’Ouganda le 04 octobre puis le 09 ils joueront contre un adversaire à déterminer. Le technicien français a déjà trouvé aussi de quoi se mettre sous la dent en novembre prochain. Il est donc prévu un stage au Maroc pointillé d’une rencontre...
(Africa Top sports 15/09/16)
L’AJST (Association des Journalistes Sportifs du Togo) s’est dotée vendredi 9 septembre dernier d’un nouveau bureau de 11 membres avec à sa tête Sylvestre Gounoubou. Il remplace Komlan Dodzi Ekpe qui est arrivé au terme de deux ans de mandat. Gounoubou a été élu avec 79 voix sur 95 votants. Il sera aidé dans sa nouvelle mission par Alfred Kolani, 1er vice-président, Appolline Abaki, 2è vice-président et Kodjo Avuletey, secrétaire général. Précédemment chargé aux relations extérieures, le rédacteur en chef de votre site, Steven Lavon a été élu au poste de Secrétaire général adjoint, tandis que Nicaise Tokpah a été reconduit à la Trésorerie général. Franck Nunyama sera son adjoint. Rodrigue Iko est Chargé à l’Organisation, Hugues Atikpo aux Relations...

Pages

(Ici Lomé 03/03/14)
Les artisans togolais ont reçu la visite d’une forte délégation de leurs collègues de la Côte d’Ivoire. Et pour cause. Ils ont été informés de la tenue dans le courant du mois d’avril prochain, de la première édition du marché ivoirien de l’artisanat dénommé « Miva ». Placé sous le thème « promotion de l’innovation et de l’excellence des produits de l’artisanat africain », cette foire est, selon les organisateurs, un « créneau » de valorisation des produits de l’artisanat et de création d’un espace de rencontre entre les créateurs, notamment les artisans et les acheteurs « Nous allons prendre en charge au cours de cet événement trois artisans par pays à qui nous allons offrir des stands qui vont...
(Pa-Lunion 05/02/14)
Du 22 au 29 avril 2014, aura lieu dans les cinq régions économiques et Lomé-Commune, la 1ère édition de l’événement ‘’Le pagne en fête. La cérémonie de lancement officiel dudit événement a lieu ce lundi à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lomé. C’est à la fois un événement commercial et culturel tendant à valoriser le pagne et à promouvoir les activités économiques qui y sont liées. Il devrait permettre de promouvoir les produits et services proposés par les sociétés et autres, accroître l’attraction de métiers et techniques, montrer les innovations, les compétences et les talents, affiner le positionnement des partenaires de référence incontournables en matière de développement de la production et commercialisation de pagne… C’est « une occasion...
(Savoir News 04/02/14)
La première édition de la Foire "Le Pagne en Fête", une exposition dédiée au pagne afin de le valoriser dans toute sa dimension, a été officiellement lancée ce lundi à Lomé lors d’une cérémonie présidée par la ministre du commerce et de la promotion du secteur privé Mme Bernadette Légzim-Balouki, a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News. Initié par la Chambre du Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT), cet événement d’envergure international s’insère dans le cadre de sa mission de promotion. Placée sous le thème : "Développement du commerce international du pagne et du textile, enjeux et perspectives", cette Foire se déroulera du 22 au 29 avril sur l’esplanade du Palais des Congrès de Lomé. Evénement à la fois...
(AfreePress 03/02/14)
Elue miss Beauty Africa 2014 le 20 décembre 2013 Cameroun, Alexandrine Yawa Hantz a été présentée à la presse dans son pays, le Togo. Alexandrine Yawa Hantz travaillera conjointement avec sa consoeur Yawa Doris Guinhouya, miss Ecowas peace peagent 2013. « Je vais représenter le Togo au cours des compétitions et Fashion week comme le festival panafricain de film (…) », a-t-elle déclaré. Ce concours de beauté a été organisé par World fashion organisation (Wfo) et la prochaine élection de Miss Beauty africa aura lieu à Lomé au Togo.
(Savoir News 27/01/14)
La Miss Beauty Africa/2014 s’appelle Mlle Alexandrine Yawa Hantz. Elle a été élue en décembre dernier à Yaoundé (Cameroun). La lauréate a été présentée aux professionnels des médias samedi lors d’une conférence de presse à Lomé. C’est la salle de conférence de la SAZOF qui a servi de cadre à la cérémonie présidée par M.Olivier Assogba, Secrétaire d’Etat, Chargé de l’industrie (Représentant la ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation Civique). M. Kokou Tozoun, président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) était aussi présent. Mlle Alexandrine Yawa Hantz a été déjà élue première dauphine au concours Miss Ecowas-Togo/2013. Ce qui l’a poussé à se présenter au concours Miss Beauty...
(Le Télégramme 228 08/01/14)
Depuis samedi dernier le cinéma africain s’est agrandi d’un nouveau film. Il s’agit du film « The Butterfly and the Rainbow » ou « Le Papillon et l’Arc-En-Ciel » de la Libérienne résidente à Lomé, Allyson Brown. Ce film qui par nature est un film pour enfant mais qui s’adresse également aux adultes, a été projeté devant un public fou qui a pris d’assaut samedi dernier la salle du « Grand Rex » de Lomé. Durant un peu plus de 45 minutes, ce public a été plongé dans l’univers féérique des Papillons grâce à une histoire qui a vu le jour entre un membre de la famille des Papillons nommé Bendue et un Arc-En-Ciel. Selon l’histoire de ce film, la...
(AfreePress 08/01/14)
Togo - Les œuvres d’art, de la collection personnelle de l’ancien premier ministre Edem Kodjo, vont être exposées du 10 au 24 janvier 2014 au Centre Togolais des Expositions et Foire de Togo 2000 (CETEF) pour faire connaître à la jeune génération les créateurs qui ont façonné l’histoire de l’art du Togo et de l’Afrique pendant les 50 dernières années. Les œuvres sont composées entre autres de peintures, de sculptures, des objets divers notamment de l’artisanat classique et contemporaine, fabriquées par des artistes togolais et d’ailleurs depuis les années 1960. L’objectif de cette exposition est de créer un cadre d’échange, de partage, et de rencontre « très sensible » aux visiteurs pour leur permettre de voyager et de vivre à...
(République du Togo 07/01/14)
Plus de 80 oeuvres appartenant à l’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo seront exposées du 9 au 24 janvier au Centre d’expositions ‘Togo 2000’ à Lomé. La collection comprend des peintures, des sculptures, des dessins, des gravures et des lithographies d’artistes africains et étrangers. Amateur d’art à l’œil assuré, M. Kodjo a constitué ce patrimoine culturel depuis les années 60. Le grand public va pouvoir rentrer dans l’intimité d’un homme d’Etat et découvrir des une production artistique tout à fait exceptionnelle, a indiqué Kossi Assou, le commissaire de l’exposition. Edem Kodjo dirige actuellement la Fondation Pax Africana
(Savoir News 07/01/14)
Master Just et Barabas, les deux grandes stars du Groupe TOOFAN s’envoleront le 19 janvier prochain pour Paris (France) où ils réaliseront trois nouveaux clips axés sur le "Gweta", ont-ils annoncé lundi à l’Agence Savoir News. "Gweta" danse est la nouvelle tendance à la mode ces derniers mois - après le +Cool Catché+ - belle invention de Master Just et Barabas. Cette danse accroche toutes les catégories de personnes : enfants, jeunes, vieillards etc... Certaines autorités y compris des ministres et des diplomates n’hésitent pas à esquisser quelques pas de "Gweta" lors des manifestations festives. « Les trois clips en gestation seront axés sur cette nouvelle tendance +Gweta+. Et c’est le plus beau cadeau que nous réservons aux togolais pour...
(APA 06/01/14)
Togo - Edem Kodjo, ancien secrétaire général de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), devenue Union Africaine, et ancien Premier ministre du TOGO, exposera des oeuvres d’art de sa collection privée du 10 au 24 janvier 2014, au Centre Togolais des Expositions et Foires de Lomé (CETEF TOGO 2000), a appris APA de bonne source. Une centaine d’ Å“uvres de la collection d’art d’Edem KODJO seront ainsi exposées. Cette collection est composées de peintures, sculptures, dessins, gravures, lithographies, d’artisanat. «L’exposition fait une bonne place aux artistes plasticiens togolais les plus talentueux de ces cinquante dernières années. Elle accueille également des Å“uvres d’artistes du continent africain et du monde», explique Kossi Assou, le commissaire de l’exposition. Selon lui, l’idée d’exposer une partie...
(Pa-Lunion 02/01/14)
L’artiste ivoirienne de la chanson Betika sera en concert Vip ce 3 janvier 2014 au Grand Rex à Lomé. ’’Tu rates, tu meurs !’’, selon les organisateurs.Offrir du bonheur au peuple togolais, après la fête du nouvel an, c’est ce qui motive le label ‘’Row productions’’ en organisant ce concert dénommé ‘’ La nuit du bonheur’’.Le Directeur du Row productions, Willy Ohoupé Sydney : « Nous pensons que 2014 sera meilleure que 2013. La femme c’est le bonheur et la vie. Betika est une femme qui répond au nom de l’évènement, parce qu’elle a su toucher les hommes à travers ses chansons ».L’artiste sera accompagnée sur scène par Black T, Lioty 228, Eugène Ablodevi et Shandy. D’autres artistes sont prévus...
(Le Télégramme 228 31/12/13)
epuis le 23 décembre dernier,les populations de l’extrême Nord du Togo,concommitamment avec les fêtes de fin d’année font la fête du septième art. En effet depuis plusieurs jours, le Cinéma Numérique Ambulant du Togo a lancé une tournée culturelle de sensibilisation de projection de films dans diverses localités de la région des Savanes.Appuyé par le SCAC (Servivce de Coopération et d’Action Culturelle) de l’Ambassade de France, le comité directoire du Cinéma Numérique Ambulant (CNA Togo), projecte au cours de cette tournée, réaliser « 30 séances de projection de films dans dix cantons à savoir, Nanergou, Timbou, Nioukpourma, Namoudjoga, Lotougou, Naki-Ouest, Bidjinga, Korbongou, Borgou, et Bombouaka ». Selon les explications des acteurs, ces lieux ont été retenus au terme d’une séance...
(Pa-Lunion 30/12/13)
La deuxième et dernière phase des séminaires ateliers régionaux initiés par le Syndicat National des Journalistes Indépendants du Togo sur des consultations nationales en vue d’une convention collective du secteur de la presse privée du Togo s’est ouverte ce vendredi matin à Atakpamé. 25 journalistes de la région des plateaux ont été entretenus par des inspecteurs du travail comme M. Iréné Viagbo, venu de la direction générale du travail et des lois sociales à Lomé et M. Boyodi qui s’occupe de la région des plateaux sur diverses thématiques. Entre autres « la convention collective interprofessionnelle du Togo », « le code togolais de sécurité sociale », « les procédures d’adhésions à la CNSS et ses prestations auxquelles les journalistes peuvent...
(LoméInfos 27/12/13)
King Mensah (photo) a toujours de bonnes idées. Il organise entre Noël et le jour de l’An un Beach village sur la place de Lomé. Des concerts, des projections, des jeux pour enfants et des expos se dérouleront pendant une semaine.Le 2 janvier, un concert géant réunira les stars de la musique togolaise, dont le King, bien sûr, mais aussi Toofan, Papou, Mme Abitor Makafui, Olibig, Charles Ozzo, etc. Mercredi, l’artiste a offert un repas de Noël à 1000 orphelins.
(Savoir News 27/12/13)
Quelque 26 sous-officiers de la gendarmerie nationale ont reçu ce jeudi à Lomé, la médaille de "mérite militaire", lors d’une séance de décoration présidée par le patron de la gendarmerie, le Lieutenant-colonel Awoki Panassé. Ces sous-officiers de la gendarmerie ont été décorés pour "service rendu à la nation".Selon le directeur de la gendarmerie nationale, ces distinctions sont "le fruit le fruit de leur mérite et du sacrifice qu’ils ont consenti au service de pays"."Cette décoration constitue l’expression vivante et réelle de leur engagement au service de notre pays", a souligné le Lieutenant-colonel Panassé.Rappelons que la médaille du "mérite militaire", a été instituée par décret présidentiel du 21 février 1964 pour récompenser les militaires et assimilés. Cette médaille se compose d’une...
(République du Togo 26/12/13)
King Mensah (photo) a toujours de bonnes idées. Il organise entre Noël et le jour de l’An un Beach village sur la place de Lomé. Des concerts, des projections, des jeux pour enfants et des expos se dérouleront pendant une semaine.Le 2 janvier, un concert géant réunira les stars de la musique togolaise, dont le King, bien sûr, mais aussi Toofan, Papou, Mme Abitor Makafui, Olibig, Charles Ozzo, etc.Mercredi, l’artiste a offert un repas de Noël à 1000 orphelins.
(Pa-Lunion 23/12/13)
Enfin, 15 Abbés ont été ordonnés prêtres par Mgr l’Archevêque de Lomé, Denis Amuzuh-Dzakpah sur la paroisse de Cristo Risorto de Hédzranawoé ce samedi 21 décembre 2013 à Lomé.L’attente a été longue mais la satisfaction a été totale. Après les rituels d’ordination sacerdotale, en passant par l’appel de l’église, l’imposition des mains, l’engagement des ordinants, les intendants ont définitivement opté pour la vie consacrée.Désormais, par leurs mains, ces nouveaux prêtres vont pardonner les péchés au nom de Jésus Christ, fortifier les malades par l’onction de l’huile sainte, faire entrer de nouveaux enfants dans le peuple de Dieu, unir les couples, etc.Ce dimanche 22 décembre, les 15 intendants du Christ ont célébré les messes de prémisses sur leurs différentes paroisses.Sur la...
(Togo Site 23/12/13)
L’Association « MEDIA ET DEVELOPPEMENT » a été officiellement lancée mardi à Lomé lors d’un atelier de renforcement de capacité sur le processus de développement au Togo qui a regroupé une cinquantaine de professionnels de médias du Togo. Les professionnels des médias, les étudiants en communication et les représentants des Organisations de la Société Civile ont durant l’atelier qui a duré toute la journée, débattu sur leur contribution dans le développement du pays à travers leurs articles de presse et émissions.Le thème principal retenu pour les échanges est : « la formation et l’éducation au service du développement au Togo ».« S’il est vrai que les médias s’impliquent moins dans le développement, l’objectif de cette nouvelle association est de retourner...
(Le Télégramme 228 18/12/13)
Togo - La 3ème édition du Festival de Film Documentaire de Blitta (FESDOB) s’est ouverte ce mardi à Blitta, une ville située à 260 km environ de Lomé sur la route nationale N°1. Au total, vingt deux (22) films sont en compétition et vingt (20) films en hors compétition, soit un total de 42 films qui seront projetés pendant cinq jours, du 17 au 21 décembre prochains. Différentes autres projections de films auront lieu, d’une part en hommage à des réalisateurs togolais disparus, et d’autre part en séances spéciales.Selon le délégué général, M. Essohanam Koutom, « cette 3ème édition du FESDOB connaîtra la participation de plusieurs professionnels du cinéma en provenance de plusieurs pays, notamment une délégation du Niger sous...
(Togo infos 17/12/13)
C’est à croire qu’il comprend couramment l’italien, mais il n’en est rien.Et pourtant le Président du Togo, Faure Gnassingbé ne rate pas d’occasion pour assister au plus prestigieux et plus cher des théâtres au monde qui a lieu à la Scala de Milan. Le 7 décembre passé, il y était encore et heureusement que le spectacle est traduit en français. Seul « noiro » parmi les sommités blanches, Faure Gnassingbé a certainement pu se flatter de compter parmi la crème des sommités du monde. Il avait l’habitude d’y aller, et très peu de togolais le savaient. Cette fois, c’est la chaîne Arte qui l’a trahi à travers les images du spectacle qu’elle diffusait en directe.Cette pièce qui a fait déplacer...

Pages

(La Tribune 30/11/17)
Les petites et moyennes entreprises et petites et moyennes industries togolaises sont sérieusement confrontées à la problématique du financement et de l'accès au crédit ; ce qui freine leurs productions et leurs performances et menace leur pérennité. Elles constituent pourtant l'un des maillons essentiels de l'économie nationale avec une participation de plus de 80% à l'activité économique du Togo. Les petites et moyennes entreprises (PME) et petites et moyennes industries (PMI) togolaises éprouvent d'immenses difficultés à obtenir des crédits. Depuis un certain moment, ces structures souffrent des modalités d'accompagnement auprès des banques et du gouvernement togolais. Ainsi rares sont celles d'entre-elles qui parviennent à prospérer dans leur secteur d'activité. «Les PME/PMI représentent plus de 90% du tissu économique togolais, mais...
(Jeune Afrique 29/11/17)
La Cedeao commence à travailler sur un texte visant à harmoniser les taxes sur le tabac dans les pays membres. Lors de la réunion des ministres des Finances de l’organisation qui s’est tenue à Abuja le 24 novembre 2017, la Communauté économiques des États d’Afrique de l’ouest (Cedeao) a entamé des discussions pour augmenter les droits d’accises sur les produits du tabac, une mesure destinée à augmenter les revenus des États membres et à réduire la consommation dans la région. Mettre les législations nationales en conformité avec l’OMS Le projet de directive sur le droit d’accise – qui régit les impôts indirects ou le monopole de la vente de certains produits – sur le tabac vise à harmoniser les taxes...
(RFI 23/11/17)
Emmanuel Macron a reçu mercredi après-midi 22 novembre, au palais de l'Elysée à Paris, son homologue guinéen et président de l'Union africaine, Alpha Condé. Au menu de leurs discussions : les relations bilatérales entre la France et la Guinée, le prochain sommet Union européenne-Union africaine à Abidjan, ou encore les crises qui traversent certains pays du continent. Les deux chefs d'Etat ont aussi évoqué, lors d'un point presse, la situation des migrants victimes de trafics humains en Libye. Le président français n'a pas mâché ses mots pour qualifier la vente de migrants africains comme esclaves en Libye.
(RFI 23/11/17)
L’avalanche de réactions se poursuit suite aux images, diffusées par CNN, de personnes vendues comme esclaves en Libye. Le Niger a ainsi demandé que la question migratoire soit débattue lors du sommet Union européenne-Union africaine qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Des voix s'élèvent également chez les diasporas africaines d'Europe pour que les dirigeants africains protègent leurs ressortissants et fassent mieux que de négocier des enveloppes d'aide au développement. « Dans la région de Kayes, les centres de santé, les écoles… c'est la diaspora qui fait tout », peste Toudo Traoré, président de l'Union des Maliens de Montreuil. Son association finance des projets de développement vers le village de Kirané Kaniaga. Les...
(Jeune Afrique 21/11/17)
Le chef de l’État togolais a été reçu ce lundi par son homologue ivoirien à Abidjan, en amont du sommet Union africaine – Union européenne. Faure Gnassingbé en a profité pour aborder la question du dialogue politique au Togo, renvoyant la responsabilité de l'impasse actuelle à l’opposition. Une « visite d’amitié et de travail », selon les termes des services de communication des deux hommes. Faure Gnassingbé est arrivé ce lundi à Abidjan le sourire aux lèvres. Accueillis à sa descente d’avion par Alassane Ouattara, le président togolais a même pris le temps de serrer quelques mains de supporteurs venus l’acclamer devant l’aéroport – ce que n’a pas manqué de relayer le compte Twitter de la présidence ivoirienne – avant...
(La Tribune 20/11/17)
L'opposition togolaise a bouclé ce samedi 18 novembre son programme de manifestations de trois jours contre le régime de Faure Gnassingbé. De sources officielles, le nombre des manifestants est allé crescendo pour finir à 18 000 le dernier jour. Alors qu'elle se prépare déjà à d'autres manifestations la semaine prochaine, la coalition des quatorze partis n'hésite pas à appeler l'armée à se joindre à la «lutte pour la libération» du pays. Démarrée jeudi 16 novembre 2017, la série de manifestations programmées par l'opposition est arrivée à son terme ce samedi 18 novembre.
(RFI 20/11/17)
Les manifestations de la coalition de l'opposition se poursuivent au Togo. Et ce samedi 18 novembre, les manifestants toujours nombreux, ont envoyé un message à l'endroit des forces de défense et de sécurité. La foule était encore monstrueuse, munie de roses et branchages dans les rues de Lomé, samedi, dernier rendez-vous d'une série de trois jours de manifestation. Le ministre de la Sécurité estime les manifestants à 16 500 ou 18 000 ; les manifestants ont marché pendant plus de 4 heures à travers une partie de la capitale jusqu'à la plage. Une seule déclaration a été lue à l'endroit des forces de défense et de sécurité par le professeur Komi Wolou, « vous êtes nos frères et cette lutte...
(Le Point 20/11/17)
L'écrivain togolais soulève l'épineuse question de la légalité et du droit alors que pouvoir et opposition sont à couteaux tirés. Le 8 septembre, lorsque je m'exprimais pour la première fois sur ma page Facebook au sujet de la situation politique au Togo, après la grande manifestation organisée, dans tout le pays, par la coalition de l'opposition, je n'avais pas caché mes craintes que les exigences de plus en plus radicales d'une partie importante du peuple mobilisé par la coalition de l'opposition, surtout les exigences quant au départ immédiat du président Faure Gnassingbé du pouvoir qu'il exerce depuis déjà douze ans après les trente-huit ans de son père, je n'avais pas caché mes craintes que ces exigences ne débouchent sur une...
(RFI 18/11/17)
L’opposition togolaise continue de mettre la pression en organisant des manifestations pour réclamer le retour à la Constitution de 1992 et le départ du président Faure Gnassingbé. Pendant ce temps, les préparatifs d'un dialogue se poursuivent. La délégation ghanéenne est partie mercredi 15 novembre. Elle a rencontré le chef de l'Etat ainsi qu'une délégation des 14 partis de l'opposition. Vendredi, Alpha Condé, en tant que président de l'Union africaine, a réaffirmé sur RFI sa disponibilité à résoudre la crise au Togo et va recevoir dans les jours à venir les différents acteurs de la crise togolaise, dont les partis d'opposition.
(Le Monde 18/11/17)
Selon l’ONU, quelque 650 personnes ont franchi la frontière afin d’échapper aux militaires à l’extrême nord du Togo. Le flux est mince mais il ne tarit pas. En l’espace d’une journée, jeudi 9 novembre, environ 200 Togolais supplémentaires ont trouvé asile à Chereponi, au Ghana. Selon le dernier recensement du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), ils seraient désormais 650 à avoir emprunté des chemins de traverse depuis Mango, dans l’extrême nord du Togo, afin d’échapper à la répression en cours. Depuis le mois d’août, le Togo est secoué par des manifestations qui mobilisent dans tout le pays des dizaines de milliers de personnes demandant le départ du président, Faure Gnassingbé, et qui ont fait plus d’une quinzaine...
(La Tribune 16/11/17)
Face aux impacts de la crise sociopolitique qui secoue le pays depuis trois mois, les autorités togolaises prennent leurs dispositions pour rassurer les investisseurs de tous horizons et les opérateurs économiques. Lors d'une réunion tenue ce mardi, le premier ministre togolais a évoqué des mesures prises par le gouvernement. Mais ce jeudi encore et ce pour trois jours, l'opposition est encore dans la rue en dépit des annonces de dialogue. La crise sociopolitique au Togo depuis le 19 août 2017 est évidement néfaste pour l'économie du Togo et le gouvernement en a conscience. Lors d'une réunion du Comité de concertation entre l'Etat et le secteur privé tenue ce mardi 14 novembre 2017...
(Jeune Afrique 16/11/17)
Un émissaire du président ghanéen a rencontré mardi, à Lomé, les principaux leaders politiques togolais. Une rencontre qui a permis aux acteurs de dessiner les contours du dialogue annoncé entre pouvoir et opposition. L’arrivée à Lomé, le 14 novembre, du ministre ghanéen de la Sécurité a été tenue secrète jusqu’au dernier moment. Pour rencontrer Albert Kan-Dapaah, des représentants du parti au pouvoir et une délégation de la coalition formée par 14 partis politiques de l’opposition, à l’origine du mouvement de contestation qui agite le pays depuis bientôt trois mois, se sont succédé dans un grand hôtel de la capitale au cours de ce qu’on pourrait appeler une réunion préparatoire au dialogue.
(Jeune Afrique 16/11/17)
Pourtant médiateur - avec ses pairs guinéen et ghanéen Alpha Condé et Nana Akufo-Addo - dans la crise togolaise, Alassane Ouattara refuse pour le moment de recevoir les opposants à Faure Gnassingbé. Le président ivoirien préconise de laisser son homologue togolais mettre en œuvre toutes les réformes institutionnelles auxquelles il s’est engagé. Il justifie également sa décision par la désunion qui règne au sein de l’opposition, Jean-Pierre Fabre et Tikpi Atchadam n’ayant, selon lui, pas la même approche.
(RFI 16/11/17)
Randgold vient de présenter ses résultats pour le troisième trimestre 2017. Ils sont moins bons que ceux du deuxième trimestre, mais la compagnie aurifère espère atteindre ses objectifs de production prévue pour l’année en cours. De passage à Paris en début de semaine, le directeur exécutif de Randgold, Mark Bristow, a réaffirmé son ambition de devenir un acteur majeur du métal jaune dans certains pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale. Cela fait 20 ans que Rangold Resources exploite l’or au Mali, son premier pays d’implantation en Afrique de l’Ouest. L’année dernière, un contentieux a opposé le groupe à l’administration fiscale. Un bras de fer qui est allé jusqu’à la fermeture des bureaux de la compagnie à Bamako, rouverts après...
(La Tribune 14/11/17)
En visite vendredi dernier dans l'Ogoua au nord de la capitale Lomé, le chef de l'Etat togolais Faure Gnassingbé n'a pas manqué de rendre hommage à l'armée dans sa gestion de la crise que traverse le pays, tout en rappelant que c'est l'opposition qui est responsable des dégâts causés au cours des manifestations de ces derniers mois. Même s'il ne tient plus de discours à la nation, l'on commence petit à petit à deviner ce que le chef de l'Etat togolais pense de la crise sociopolitique que traverse son pays depuis le 19 août 2017. Après le discours aux militants de son parti politique, Union pour la République (UNIR), le 28 octobre dernier à Tsévié lors du congrès statutaire, au...
(Jeune Afrique 13/11/17)
Après environ trois mois de crise, le gouvernement togolais a annoncé le 6 novembre 2017 l’ouverture d’un dialogue avec l’ensemble de la classe politique. Une semaine après cette annonce, petit tour d’horizon des réactions de quelques leaders politiques du pays. La réaction de Jean-Pierre Fabre était – avec celle de Tikpi Atchadam, leader du Parti national panafricain – la plus attendue au lendemain de l’annonce d’un dialogue politique. Le président du principal parti d’opposition, l’Alliance nationale pour le changement, dont le contrôle judiciaire dans l’affaire des incendies des marchés de Lomé et de Kara en janvier 2013 a été levé en guise de mesure d’apaisement, s’est montré ouvert mais très prudent à l’idée de dialoguer avec le pouvoir pour trouver...
(RFI 11/11/17)
Le président togolais Faure Gnassingbé a accusé vendredi 10 novembre l'opposition d'être responsable des violences qui ont fait au moins 16 morts en deux mois et demi de mobilisation populaire contre son régime, lors d'un déplacement dans une caserne militaire. Le chef de l'Etat était en visite au camp militaire Témédja, à environ 200 km au nord de Lomé. Son discours a été retransmis à la télévision nationale. « Notre pays, le Togo, est actuellement perturbé par des manifestations, qui, loin d’être pacifiques comme l’autorise la loi, ont été souvent d’une très grande violence. Ceux et celles qui organisent ces manifestations portent la lourde responsabilité des victimes que les participants ont faites et des dégâts qu’ils ont causés. Ce fut...
(Jeune Afrique 10/11/17)
La coalition des 14 partis de l’opposition a achevé jeudi trois jours de manifestations à Lomé et dans plusieurs villes du pays. Un podium d'artistes a été la cible de tirs, à Lomé, mais, pour la première fois depuis le début des mouvements de contestations, il n y a eu aucun mort dans le pays. De nouvelles manifestations sont prévues la semaine prochaine. Gouvernement et opposition se sont montrés satisfaits à l’issue des trois jours de manifestations du « front démocratique », coalition de 14 partis politiques à l’origine du mouvement de contestation dans le pays. Des milliers de Togolais ont manifesté dans 17 villes à travers le pays pour réclamer un retour à la Constitution de 1992. Brigitte Kafui...
(Le Point 10/11/17)
La population pousse, le régime de Faure Gnassingbé résiste. Entre les deux, le cercle vicieux manifestations-répression. La population de certaines villes de l'intérieur du pays a manifesté ce mercredi pour demander le retour à la Constitution de 1992. C'est ce qu'indiquent des témoins cités par l'agence de presse panafricaine Panapress. Des habitants de la ville de Tchamba, dans le centre du pays, sont ainsi sortis malgré les intimidations des forces de sécurité et des responsables administratifs de la ville. Outre Tchamba dans la région centrale, une forte mobilisation a été notée dans les villes de la région maritime, dans le sud-est du pays, notamment Vogan, Afagnan, Ahépé et Aného. Manifester contre « l'extrême pauvreté » Les populations de l'intérieur, en...
(RFI 10/11/17)
Les trois jours de manifestations auxquelles la coalition de l’opposition togolaise a appelé se sont achevés ce jeudi à Lomé et dans plusieurs villes du pays. L’opposition ne cache pas sa satisfaction à l’issue du meeting à la plage, dans la capitale. Les manifestations ont eu lieu dans 17 villes, selon une déclaration lue à l’issue de la longue caravane qui a traversé Lomé plusieurs heures durant et dans le calme. A ce dernier jour, une fausse note, on a tiré sur un artiste de la chanson dans une caravane dans la banlieue nord et pour l’instant, on ne sait pas exactement où se trouve la victime, nous a confié un responsable la coalition. Pour Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, le pouvoir...

Pages