Samedi 20 Janvier 2018

Togo

(Jeune Afrique 14/12/17)
Au Togo, la mise en place du dialogue politique passe par une première étape : le choix des participants. Une sélection forcément compliquée. Qui participera au dialogue ? La question risque de poser bien des problèmes, car certains se sentiront forcément lésés au sein de l’opposition, qui plaide pour des discussions restreintes afin d’éviter que des formations dites satellites de l’Union pour la République (Unir) ne s’invitent et servent les intérêts de la majorité présidentielle. Mais faut-il pour autant n’y convier que les partis représentés à l’Assemblée nationale ? Il est inimaginable aujourd’hui d’organiser un dialogue auquel ne participerait pas le Parti national panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam. Mais sur quels critères objectifs pourrait-on y convier un parti extra-parlementaire plutôt qu’un autre ?...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Energy Generation est une association qui accompagne les jeunes togolais dans leurs projets d'innovation visant à créer et développer des solutions génératrices d'énergie à grande échelle. Basée à Lomé, Energy Generation œuvre pour que tous les Africains aient accès à l’électricité. Un cheval de bataille qu’ont enfourché moult politico-communicants sans que la situation ait radicalement évolué, diront les incrédules, surtout si l’on s’éloigne des néons (encore souvent vacillants) des quartiers branchés de nos capitales. Loin des projecteurs, l’association est passée à l’action dès sa création, début 2016, sous la houlette de sa présidente et fondatrice, Astria Fataki, 27 ans, Française d’origine congolaise. Son objectif : identifier des porteurs de projets et les soutenir pour qu’ils développent des solutions génératrices d’énergie qui...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Designer, chef d’entreprise, mannequin, blogueuse… Ces Togolaises illustrent le dynamisme et les nouvelles aspirations de l’univers du textile et de la mode. Il suffit d’évoquer les célèbres Nanas Benz et leurs boutiques chargées de wax pour rappeler l’importance économique et culturelle des métiers du textile au Togo. Dans le sillage de ces commerçantes aussi prospères que hautes en couleur, dont le business est aujourd’hui repris par certaines de leurs filles et petites-filles, de nouvelles vocations émergent. « Les stylistes du pays commencent à se singulariser de manière remarquable dans le paysage ouest-africain de la mode », confirme le journaliste David Baini Djagbavi, alias DBD, organisateur du T des médias (« T » pour la forme du podium), un défilé organisé...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Marlène Adanlété-Djondo âgée de 38 ans, directrice commerciale de Glory of God. C’est un flambeau familial qu’a repris, adapté et ranimé Marlène Adanlété-Djondo en rejoignant ses frères à la tête de Glory of God, société spécialisée dans la vente et l’import-export de pagnes. « Un business difficile, mais passionnant », reconnaît-elle. Après l’obtention d’une maîtrise de droit social (université Paris-XI) et d’un master en management des ressources humaines à l’Institut supérieur de gestion du personnel de Paris, Marlène Adanlété-Djondo a été chargée du recrutement des fromageries Bel, puis chasseuse de têtes au sein du cabinet Antenor. Wina Wax En 2010, deux ans après son retour au Togo, elle rejoint l’entreprise familiale en tant que directrice commerciale. En digne petite-fille de...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Fatima Simpore est une jeune mannequin burkinabè-togolaise de 19 ans, qui rêve de devenir top-model. Elle a fait ses premiers pas sur les podiums il y a quatre ans et, depuis, sa passion pour le « T » des podiums va crescendo. Née au Togo de père burkinabè et de mère togolaise, Fatima Simpore jongle entre le lycée et le mannequinat. Mais elle espère devenir top-modèle et n’hésite pas « à faire des sacrifices pour réussir ses études et signer un bon contrat ». Déjà habituée aux spots togolais et béninois, elle a été remarquée par une agence et a défilé au Festival international de la mode africaine (Fima) 2016, au Niger : « Une expérience unique », confie-t-elle. Du haut...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Bezem Kassan, 38 ans, est une designer textile récemment installée au Togo. Elle vivait à Londres depuis des années quand elle a choisi de venir s’installer au Togo, le pays de son père. Et c’est avec l’objectif de « donner une touche particulière à l’univers de la mode au Togo », mais aussi d’approfondir l’approche graphique de ses créations, que la jeune femme a posé ses valises à Lomé début 2016. Née en Russie en 1982 d’une mère française et d’un père médecin psychiatre originaire de la région de Kara (nord du Togo), Bezem Kassan a grandi à Paris, où elle a obtenu son diplôme des métiers d’arts (université de Paris-Est-Marne-la-Vallée) et s’est lancée dans la création de costumes historiques...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Bettina Codjie, âgée de 23 ans, est blogueuse de mode au Togo. «Au départ j’écrivais pour me détendre, mais vu l’engouement suscité par mon blog, j’ai été obligée de le professionnaliser et j’ai misé sur les photos pour le rendre plus attrayant », explique Bettina Codjie, étudiante en licence d’expertise comptable à l’École supérieure d’audit et de management (Esam) de Lomé. Interface dynamique, beaux clichés, rubriques bien organisées… Le Blog de Bettina, qu’elle a mis en ligne en dilettante il y a un an, rebaptisé Golden Betty, enregistre en moyenne 500 visites par jour. Dès qu’elle aura obtenu son diplôme, la jeune femme compte investir dans « un véritable site professionnel ». Elle n’a pas encore fait assez de bénéfices...
(AFP 13/12/17)
Des milliers de personnes ont à nouveau défilé mercredi dans les rues de Lomé à l'appel de l'opposition, qui boycotte les concertations proposées par le gouvernement pour sortir de la crise politique que traverse le Togo depuis trois mois. Le gouvernement a entamé la veille des "consultations" avec différents partis politiques en vue de la tenue d'un dialogue réclamée par la communauté internationale - dont la date n'a toujours pas été fixée. Mais la principale coalition d'opposition, composée de 14 partis, a décidé de boycotter ces discussions qui se déroulent à huis clos à la Primature et de maintenir son appel à manifester, comme elle le fait quasiment chaque semaine. D'autres mobilisations sont prévues jeudi et samedi. Elle reproche notamment...
(Agence Ecofin 13/12/17)
Le Togo injectera plus de 1250 milliards de Fcfa (2,2 milliards $) dans le développement de son secteur agricole dans les dix prochaines années, apprend-on ce mardi. L’objectif de cette nouvelle orientation de Lomé, qui s’inscrit dans le cadre du Programme d’investissement agricole et de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PNIASAN), est de parvenir, à l’horizon 2026, à un taux de croissance moyen de 10% dans ce secteur, et à doubler le revenu des agriculteurs. Les ressources nécessaires à la réalisation de cet ambitieux projet proviendront aussi bien du secteur public que du portefeuille privé. Précisément, les investisseurs privés apporteront près de la moitié des fonds. L’Etat togolais s’engage à assurer la mise en place des infrastructures de production, l’accompagnement des...
(APA 13/12/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Le groupe bancaire panafricain Coris Bank International (CBI) basé à Ouagadougou, va procéder au fractionnement de ses actions le 14 décembre, à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), à Abidjan, a appris APA mardi, auprès de ses responsables. En novembre dernier, suite à l’augmentation du capital de la société, 150.000 actions nouvelles ont été admises à la cote. C’est suite à cette admission que le nombre d’actions est passé de 6.250.000 à 6400.000. Coris Bank a désormais un capital social de 32 milliards de F CFA et une capitalisation boursière de 288 milliards de F CFA, selon la BRVM. Le fractionnement de l’action Coris Bank International, fait suite à la décision relative au volume minimum...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs les plus pauvres d’adapter leurs activités à la hausse des températures, aux phénomènes climatiques extrêmes (sécheresse et inondation), et à la baisse de la fertilité des sols. Dans le cadre de cette stratégie, le montant sera consacré au développement d’actions...
(AFP 12/12/17)
La coalition de l’opposition togolaise qui manifeste depuis plus de trois mois contre le président Faure Gnassingbé a boycotté mardi les "consultations" entamées par le gouvernement en vue d'un dialogue, dénonçant une "manoeuvre de diversion", a constaté l’AFP. Aucune date n’a encore été fixée pour la tenue de ce dialogue réclamée par la communauté internationale pour sortir de la crise actuelle. La principale coalition d'opposition - dont seuls 5 partis sur 14 ont été conviés à la table du gouvernement - a décidé de boycotter ces discussions qui se déroulent à huis clos à la Primature.
(AFP 12/12/17)
Les enseignants des établissements scolaires publics du Togo ont entamé mardi une nouvelle grève de trois jours pour exiger une augmentation de leurs primes et indemnités, la deuxième en 15 jours. La semaine dernière, une grève portant sur les mêmes revendications avait déjà paralysé l'enseignement public durant quatre jours et les syndicats ont décidé de reconduire leur mouvement, affirmant ne pas avoir été entendus par le gouvernement. Mardi, les cours n'ont pas eu lieu dans plusieurs écoles publiques de Lomé et les examens prévus à la fin du premier trimestre dans les écoles primaires ont été boycottés par les enseignants grévistes. "Nous demandons au gouvernement l'ouverture des négociations sur la fixation des taux correspondant à nos primes et indemnités", a...
(Jeune Afrique 09/12/17)
La coalition des quatorze partis de l’opposition togolaise, à l’origine du mouvement de contestation en cours dans le pays depuis trois mois, a réagi vendredi à la libération des imams de Sokodé et de Bafilo, interpellés mi-octobre pour incitation à la violence. Au lendemain de l’annonce par le gouvernement de nouvelles mesures d’apaisement du climat politique, les imams de Sokodé et de Bafilo, interpellés mi-octobre, ont été remis en liberté vendredi 8....
(Jeune Afrique 09/12/17)
Le gouvernement togolais a annoncé jeudi avoir pris des « mesures d’apaisement et de décrispation ». L’objectif est de favoriser l’ouverture du dialogue politique proposé par Faure Gnassingbé pour tenter de sortir de la crise politique que traverse le pays depuis le 19 août. Pas moins de six ministres ont été mobilisés, ce jeudi 7 décembre, pour rencontrer la presse. L’enjeu est de taille et le gouvernement entend montrer qu’il est mobilisé. Il s’agit de présenter les différentes « mesures d’apaisement et de décrispation » qui ont été prises « afin de créer une atmosphère de confiance et de sérénité ». Objectif déclaré : permettre l’ouverture d’un dialogue politique pour résoudre la crise qui secoue le pays depuis trois mois...
(Jeune Afrique 09/12/17)
L'économiste Kako Nubukpo, très critique du Franc CFA, a été suspendu de son poste à l'OIF. Une décision dont le timing interroge, l'ancien ministre togolais n'ayant jamais caché ses prises de position hostiles à cette monnaie. Coutumier des sorties médiatiques incendiaires contre le Franc CFA, l’économiste togolais Kako Nubukpo a été suspendu début décembre, comme l’a révélé Jeune Afrique, du poste de directeur de la Francophonie économique et numérique qu’il occupait depuis 2016 au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Justifiée par l’OIF par « l’incapacité » de l’intéressé à « respecter son droit de réserve », cette décision intervient après la publication le 29 novembre d’une tribune dans le Monde Afrique intitulée « Franc CFA : les...
(AFP 08/12/17)
Les "conditions sont réunies" pour entamer le dialogue entre le gouvernement et l'opposition au Togo, après plus de trois mois de manifestations contre le pouvoir du président Faure Gnassingbé, a affirmé jeudi soir le gouvernement togolais. "Aujourd'hui, toutes les conditions sont réunies pour permettre le démarrage du dialogue", selon une déclaration du gouvernement, lue lors d'une conférence de presse animée par quatre ministres. Une coalition de 14 partis d'opposition organise des marches quasi hebdomadaires qui rassemblent des milliers...
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la situation. On sait qu'en Afrique, obtenir un visa pour un pays européen est une gageure. A titre d'exemple, sur les 80 millions de touristes qui entrent en France chaque année, ils sont seulement 2 millions à être originaires d'Afrique. Or,...
(AFP 06/12/17)
L'opposition togolaise a annulé la marche prévue jeudi et appelé à trois nouvelles journées de mobilisation contre le régime du président Faure Gnassingbé, a-t-elle annoncé mardi au cours d'une conférence de presse à Lomé. Une coalition de 14 partis d'opposition organise des marches quasi hebdomadaires qui rassemblent des milliers, voire des dizaines de milliers de manifestants depuis début septembre pour demander une limitation rétroactive du mandat présidentiel et la démission du président Faure Gnassingbé. "Nous avons annulé notre marche de jeudi car nous souhaitons manifester deux ou trois jours d'affilée" a déclaré la coordinatrice de la coalition, Brigitte Adjamagbo-Johnson.
(AFP 06/12/17)
La lutte contre l'épidémie de sida stagne, voire faiblit en Afrique de l'Ouest et centrale, où la mortalité des adolescents a augmenté d'un tiers en cinq ans, un "scandale" pour les associations et l'Unicef. "La mortalité liée au VIH/sida en Afrique de l’Ouest et du Centre est (proportionnellement) plus du double (5,1% contre 2,1%) de ce qu’elle est dans le reste de l’Afrique", dénonce Coalition Plus, un groupe d'ONG de lutte contre le sida, dans un communiqué publié pour la 19e Conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA) qui se tient à Abidjan du 4 au 9 décembre. L’Afrique de l’Ouest et du Centre "concentre à elle seule 20% des nouvelles infections au VIH...

Pages

(La Tribune 11/09/17)
Le Togo sombre depuis trois jours dans un soulèvement social sans précédent auquel les autorités ont réagi vendredi à coup de gaz lacrymogène notamment. L’ONU qui y a dépêché son représentant sous-régional se montre confiant quant à la volonté politique de répondre aux « attentes légitimes » du peuple. « Je reste persuadé que toutes les parties souhaitent aller de l'avant sur les réformes, par le dialogue et la concertation dans un cadre républicain, afin de parvenir à un consensus pour répondre aux attentes légitimes du peuple togolais ». C'est en ces termes que Mohamed Ibn Chambas, représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel...
(La Tribune 11/09/17)
Depuis ce dimanche 10 septembre 2017 en fin de soirée, les Togolais peuvent se connecter de nouveau. Ils renouent avec Internet alors que celui-ci avait été coupé le 5 septembre dernier par les autorités du pays dans un contexte marqué par des manifestations dans les rues togolaises. Les Togolais sont de nouveau connectés et sont de nouveau actifs sur les réseaux sociaux. « Je l'ai constaté après 20 heures. Le retour de l'internet fera du bien. Il était temps, je crois. Pendant ces quelques jours, on a eu l'impression que le pays était mort. Les informations ne circulaient pas. Pour moi qui avais perdu l'habitude des radios et télévisions, c'était difficile », affirme Ignace Kuegan, un gérant de cybercafé à...
(RFI 10/09/17)
Au Togo, depuis les grandes manifestations de mercredi 6 et jeudi 7 septembre, des dizaines de personnes ont été interpellées à Lomé. Les autorités font état d’environ 80 personnes. L'opposition parle de plus d'une centaine. Amnesty international assure que la répression s’est poursuivie après les manifestations. Amnesty International estime qu'il reste moins de 70 personnes en détention, qu'une cinquantaine ont été blessées par les tirs de gaz lacrymogènes. Et l'ONG assure que la répression s'est poursuivie après les manifestations, jeudi soir, mais aussi ces derniers jours. Joint par RFI, Aimé Adi, directeur d'Amnesty International au Togo, dénonce des descentes de police dans certains quartiers de la capitale et d'autres grandes villes. « Les descentes dans les maisons ont surtout eu...
(AFP 08/09/17)
Au moins 80 personnes ont été interpellées à Lomé après deux jours de manifestations massives contre le pouvoir, selon le gouvernement togolais, l'opposition affirmant qu'"au moins 100 manifestants sont toujours en détention" vendredi. "Un certain de nombre de manifestants ont été interpellés au cours de la nuit dernière, environ 80", a déclaré vendredi à l'AFP Gilbert Bawara, ministre togolais de la Fonction Publique. "Ils ont commis ou s'apprêtaient à commettre des actes violents, à vandaliser des magasins", a-t-il expliqué.
(AFP 08/09/17)
Plusieurs quartiers de la capitale togolaise, Lomé, restaient barricadés vendredi par la population où des tirs de gaz lacrymogènes ont été observés dans la matinée après 48 heures de manifestations pour demander des réformes et le départ du président Faure Gnassingbé. Sur les grands axes de Lomé et dans des quartiers populaires, les commerces sont restés fermés. Des camions de forces de l'ordre ainsi que des gendarmes étaient postés aux carrefours, ont constaté des journalistes de l'AFP. Dans le quartier de Bè, où des échauffourées avec la police ont duré toute la nuit selon des témoignages d'habitants, des groupes de jeunes ont dressé des barricades avec des pierres et des pneus brûlés pour bloquer la circulation. "Nous voulons qu'il parte...
(RFI 08/09/17)
Au Togo, l’Internet mobile est toujours coupé, ce jeudi 7 septembre 2017, alors que de nouveaux rassemblements de l’opposition ont lieu. Une nouvelle journée de mobilisation massive contre le pouvoir, notamment dans les rues de Lomé. L’opposition ne lâche rien. L’opposition ne lâche rien et compte capitaliser sur cette sortie massive de la population dans les rues mercredi. Et c’est d’ailleurs pour cela qu’au grand meeting qui clôturait la marche de cette première journée, Jean-Pierre Fabre a renouvelé l’appel au rassemblement pour ce jeudi. En début d’après-midi, malgré la fine pluie qui a arrosé Lomé ce jeudi matin, les manifestants ont afflué. Drapeaux à la main, sifflet à la bouche, le rassemblement a presque pris des allures de carnaval. Certains...
(RFI 08/09/17)
L’ambiance est toujours électrique à Lomé, au Togo, après deux jours de manifestations de l'opposition qui réclame des réformes constitutionnelles. Comment cette situation va-t-elle évoluer, alors qu’il n’y a pas de grands rassemblements prévus pour ce vendredi 8 septembre 2017 ? C’est toute la question, d’autant que les leaders de l'opposition ne sont pas tous sur la même ligne. La vie a repris au centre-ville. Les services de la mairie de Lomé nettoient le rond-point de la Colombe de la paix, le boulevard Eyadéma, la rue de France et toutes les rues adjacentes du carrefour. Toute cette partie de la ville où les manifestants ont pris quartier avant d’être dispersés tard la nuit dernière. Les boutiques et banques à Dékon...
(RFI 08/09/17)
Pour le deuxième jour consécutif, une foule massive s'est rassemblée dans les rues de Lomé, au Togo, ce jeudi. Les manifestants demandent des réformes parmi lesquelles la limitation du nombre et de la durée des mandats du chef de l'Etat. Sur ce sujet, les autorités ont tenté de jouer l'apaisement. Elles annoncent l'examen d'un projet de loi mardi prochain au Parlement. Ce projet prévoit la limitation à deux du nombre de mandats parlementaires et présidentiels ainsi que l'instauration du scrutin présidentiel à deux tours (contre un seul aujourd'hui). Cette fois, les réformes aboutiront, promet le camp présidentiel. C'est ce que souligne Gilbert Bawara, le ministre de la Fonction publique et de la réforme administrative, joint par RFI : « Ce...
(RFI 07/09/17)
Au Togo, l’Internet mobile est toujours coupé, ce jeudi 7 septembre 2017, alors que de nouveaux rassemblements de l’opposition ont lieu. Une nouvelle journée de mobilisation massive contre le pouvoir, notamment dans les rues de Lomé. L’opposition ne lâche rien. L’opposition ne lâche rien et compte capitaliser sur cette sortie massive de la population dans les rues mercredi. Et c’est d’ailleurs pour cela qu’au grand meeting qui clôturait la marche de cette première journée, Jean-Pierre Fabre a renouvelé l’appel au rassemblement pour ce jeudi. En début d’après-midi, aux trois points de rassemblement, les choses se précisent. Malgré la fine pluie qui a arrosé Lomé ce jeudi matin, les manifestants continuent d’arriver. Drapeaux à la main, sifflet à la bouche, le...
(RFI 07/09/17)
A l'appel de l'opposition, une foule de Togolais a déferlé mercredi 6 septembre dans la ville de Lomé, scandant des slogans hostiles au pouvoir. C'est une foule immense qui est descendue dans la rue en ce premier jour de manifestation à l'appel de l'opposition. Malgré l'annonce la veille de l'adoption d'un avant-projet de loi, qui prend en compte la limitation des mandats présidentiels et le mode de scrutin, l'opposition estime que c'est du dilatoire. « Si c’est une question qui doit être discutée à l’Assemblée nationale, pourquoi elle n’a pas été relevée ? » La grande foule a parcouru plusieurs artères, certains avaient des drapeaux à la main, d'autres des pancartes sur les lesquelles on pouvait lire : « 50...
(RFI 07/09/17)
Pas d'internet mobile ce mercredi à Lomé, au Togo, où le réseau a été coupé avant la marche annoncée par l'opposition, qui exige un retour à la Constitution de 1992. Plusieurs partis qui manifestent aujourd'hui et demain dans la capitale et d'autres villes du pays, et cela malgré l'annonce surprise mardi soir du gouvernement, concernant un avant-projet de loi sur la limitation du nombre des mandats présidentiels et le scrutin à deux tours. Mais l'appel à manifester a été maintenu. Malgré l’annonce la veille de l’avant-projet de réforme, adopté en Conseil de ministres, les militants de l’opposition togolaise ne semblaient pas baisser les bras. Ils étaient même plutôt déterminés. A Lomé, la capitale, l’appel à manifester de l'opposition a visiblement...
(Jeune Afrique 07/09/17)
Les deux journées de manifestations qui ont démarré ce mercredi au Togo à l’initiative de l’opposition ont été très suivies dans plusieurs villes du pays. La veille, le gouvernement avait annoncé le dépôt d’un avant-projet de loi consacrant la limitation du mandat présidentiel. Dès les premières heures de la journée, ce mercredi, des centaines de manifestants ont répondu à l’appel de l’opposition et se sont rassemblées dans les rues de Lomé, ainsi que dans plusieurs villes de l’intérieur du pays. Les principales figures de l’opposition étaient en tête des différents cortèges : Jean-Pierre Fabre pour l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Tikpi Atchadam du Parti national panafricain (PNP), Yawovi Agboyibo du CAR… Après avoir reporté les manifestations prévues les 30...
(Agence Ecofin 06/09/17)
Ce mardi 05 août sous la présidence de Faure Gnassingbé, le Conseil des Ministres du Togo a adopté un avant-projet de loi portant sur les questions de réformes constitutionnelles. L’avant-projet de loi porte modification des articles 52, 59 et 60 de la Constitution du 14 octobre 1992. En faisait adopter cet avant-projet de loi, le chef de l’Etat ouvre ainsi la voie à une révision de la Constitution autour de la limitation du mandat présidentiel et de l’adoption du mode de scrutin à deux tours. Cette initiative répond à une revendication d’une coalition de partis politiques d’opposition. Des manifestations qui auront lieu ces mercredi 06 et jeudi 07 septembre sont organisées à cet effet à travers tout le pays.
(La Tribune 06/09/17)
Le gouvernement togolais a adopté ce 5 septembre un avant-projet de loi portant sur la modification des articles 52, 59 et 60 de la Constitution qui concernent la limitation du mandat présidentiel et du mode de scrutin à deux tours. Des revendications récurrentes de l'opposition dont les militants battaient encore le pavé ce matin, dans différentes localités du pays. Les autorités togolaises envisagent d'accéder aux requêtes de l'opposition. En Conseil des ministres que présidait, ce mardi 5 septembre, le chef de l'Etat, Faure Gnassingbé, le gouvernement a adopté un avant-projet de loi portant modification des articles 52, 59 et 60 de la Constitution du 14 octobre 1992. Ceux-ci concernent les questions de la limitation du mandat présidentiel et du mode...
(Agence Ecofin 06/09/17)
La Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC) a rencontré mardi le 05 août, les responsables de la presse en ligne. Selon les chiffres communiqués par l’instance de régulation, plus d’une centaine de médias en ligne sont opérationnels au Togo et emploient un peu plus de 400 individus. Ils ne sont pourtant pas pris en compte dans l’actuel Code de la Presse. Celui-ci est en relecture afin d’intégrer des règles d’organisation et de création d’un média en ligne. C’est pour informer et échanger avec ces responsables sur ces nouveaux dispositifs que la HAAC a convoqué ladite séance de travail. Il s’agissait également de se mettre d’accord sur des « règles minimales d’organisation » en attendant l’adoption du nouveau...
(Togo Site 04/09/17)
En attendant la semaine de CAP2016-PNP et alliés, les militants et sympathisants acquis à la cause des forces démocratiques togolaises n’ont pas été complètement inactifs surtout à l’étranger. C’est ainsi qu’en France, ils étaient environ 1200 Togolais à répondre le samedi 02 Septembre dernier, à l’appel du CMDT (Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise), à manifester à Paris. A en croire le communiqué appelant à cette manifestation, à laquelle le REJADD avait été représenté, par le responsable de sa section en France, c’est donc ""fort de ses valeurs fondatrices, l’Etat de droit, l’Intérêt général et le Développement harmonieux du Togo et en résonnance avec l’appel des forces démocratiques au Togo""...
(Togo Site 04/09/17)
On connait désormais les itinéraires des marches que le CAP2015, le PNP, le G6 et leurs alliés organisent les 06 et 07 Septembre prochains et simultannéement à Lomé et dans plusieurs villes du Togo, et dans les pays d’accueil de la diaspora togolaise. Selon un communiqué rendu public ce jour,ces forces démocratiques et leurs soutiens ont précisé les itinéraires pour les marches de Lomé qui ont trois points de départ, Ets CCP, Bè Gakpoto et Attikoumé/Akossombo, et un point de chute commun, le Bas fond du Collège Saint Joseph. Quand aux manifestations dans les autres villes, le traçage des itinéraires, à en croire le communiqué est du ressort des coordinations locales, et des coordinations de la diaspora pour ce qui...
(Togo Site 04/09/17)
Les derniers événements politiques, avec la répression sanglante des manifestations organisées par le Parti national panafricain (PNP) dans plusieurs villes du pays, soldées par des morts et des blessés, font resurgir les commanditaires. Après les menaces de Yark Damehame, exécutées par la soldatesque, laissant endeuillées de nombreuses familles, c’est le tour de Gilbert Bawara, ministre de la Fonction publique, celui-là même qui ne sait pas retenir sa langue, de se produire. On M. Bawara voit encore à l’œuvre ces derniers jours, surtout lorsqu’il prend la défense du parti au pouvoir, en justifiant la barbarie commise par les forces de l’ordre et les militaires sur les populations civiles à mains nues qui manifestent pacifiquement. Gilbert Bawara se retrouve dans toutes les...
(Agence Ecofin 31/08/17)
Un programme de protection sociale portant sur une assurance maladie gratuite sera mis en route par le gouvernement dès la rentrée prochaine (2017-2018). Le projet, « School Assur », qui a pour bénéficiaires 2 millions d’élèves issus majoritairement des couches les plus défavorisées, bénéficie de l’implication personnelle du président Faure Gnassingbé qui a reçu à cet effet en audience ce mercredi 30 août, les premiers responsables des sociétés d’Assurance NSIA et OGAR (photo). Les échanges ont tourné autour de la mise en œuvre du projet et de son effectivité dès la rentrée prochaine. Assur School vise une couverture sanitaire gratuite et ainsi la garantie pour les parents de ne pas voir le cursus scolaire de leurs enfants stoppé en cas...
(République du Togo 30/08/17)
Le Premier ministre Komi Selom Klassou a reçu mardi une première mouture du statut particulier des enseignants. La conclusion d’un travail participatif de 6 mois. Il est question, notamment, de la professionnalisation du métier, de la formation continue, de l’éthique et de la déontologie, des droits et avantages des enseignants, de rémunération, de recrutement, d’avancement … "L’enseignement ne s’improvise pas. Le statut, une fois adopté, permettra de conforter la situation des enseignants, d’assurer la qualité et de recruter du personnel bien formé’, a souligné le chef du gouvernement. Chaque proposition contenue dans le projet de statut sera examinée en détails pour parvenir au meilleur texte possible.

Pages

(République du Togo 04/09/17)
A la tête du Fonds d’investissement ‘Black Lion’ basé à Londres, Randy Koussou Alam-Sogan veut faire profiter le Togo de son expertise et des moyens financiers de son Groupe pour accompagner le développement du pays. ‘Black Lion’ est présent en Afrique dans le domaine des infrastructures, du développement urbain, des énergies renouvelables, des télécommunications, des mines, du tourisme ou encore de l’agriculture. Selon les chiffres disponibles sur le site de la société, le Fonds disposait en 2016 de moyens conséquents : 3 milliards de dollars auxquels il faut ajouter 8 milliards en cours de négociation auprès d’investisseurs. Né au Bénin et élevé entre Cotonou et Lomé, Randy Koussou Alam-Sogan est toujours resté proche du Togo. ‘Ma priorité est d’identifier les...
(Le Monde 31/08/17)
Les opposants à la monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Des photos de francs CFA mis à frire à la poêle ou glissés entre deux tranches de pain façon hot-dog… Les opposants à cette monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Ce sursaut d’acrimonie a été déclenché par les rebondissements judiciaires touchant l’un des contempteurs les plus virulents du système : le Franco-Béninois Kémi Séba. Mardi 29 août, ce militant radical de la cause noire a été relaxé par un tribunal de Dakar (Sénégal) où...
(RFI 31/08/17)
Bolloré se renforce dans la logistique et le transport portuaire en Afrique. Epaulé par un consortium de trois groupes internationaux, le groupe français a repris une partie des activités de l'un de ses concurrents en difficulté, le groupe Necotrans placé en redressement judiciaire il y a deux mois. Bolloré est donc davantage présent sur ses marchés traditionnels : Côte d'Ivoire, Bénin, Togo, Cameroun et Burkina Faso. En affaires plus qu'ailleurs, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Le groupe Bolloré vient de le démontrer en rachetant une grande partie des activités de son concurrent Necotrans sur le continent africain. Necotrans, groupe familial français, avait été placé en redressement judiciaire il y a deux mois, étranglé par sa dette...
(Agence Ecofin 29/08/17)
A travers une convention signée ce lundi 28 août entre le Ministre togolais de la Communication, de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et de la Formation civique, M. Guy Madjé Lorenzo (photo), et l’Ambassadeur de l’UE au Togo, M. Nicolas Berlanga Martinez, la salle de spectacles du ministère de la Culture sera rénovée à hauteur de 200 millions de FCFA. Une bonne nouvelle pour les acteurs du monde culturel togolais, comédiens, peintres, artistes de la chanson, qui se réjouissent déjà de bénéficier d’un espace pour se produire et exposer leurs œuvres. Concrètement, les 2/3 du financement de 200 millions de FCFA serviront à la rénovation proprement dite du bâtiment et le reste sera injecté dans des programmes culturels...
(Financial Afrik 29/08/17)
Avec un poids de 47,1% en 2014, la valeur ajoutée du secteur tertiaire représente la plus grande part du PIB togolais selon l’Inseed, l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques. En valeur, le PIB réel du pays s’établit à 2.256 milliards de F CFA la même année, contre 2.134,5 milliards en 2013, et 1.977,5 milliards un an plus tôt. Les secteurs primaire et secondaire valent 25,7% et 16,2%. Selon la même source, le secteur a contribué jusqu’à 3,2 points sur les 5,9% de taux de croissance annoncé en 2014. En dehors des banques, assurances et des activités portuaires, le secteur tertiaire togolais est principalement constitué de commerce en gros et de détail peu réglementé selon l’AGET,...
(Agence Ecofin 28/08/17)
Après deux ans et demi passé à la tête de la Direction générale d’ASKY, Monsieur Henok Teferra, quitte son poste pour raisons familiales à partir du 1er septembre 2017. Durant ces deux années et demie, la compagnie a pu engranger des bénéfices, une première pour une compagnie aérienne basée en Afrique de l’Ouest et du Centre, et a réussi sa certification IOSA (IATA Operational Safety Audit), la référence en matière de sécurité aérienne. Monsieur Henok Teferra reprendra ses fonctions au sein de la Direction d’Ethiopian Airlines. Il sera succédé par Monsieur Ahadu Simachew, cadre de haut niveau à Ethiopian Airlines avec plus de 22 ans d’expérience dans le domaine de l’aérien dans des postes de direction ainsi que des responsabilités...
(Financial Afrik 25/08/17)
La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et la Banque Malienne de Développement (BDM) ont paraphé, le vendredi 18 août 2017, un contrat de prêt relatif à la mise en place d’une ligne de refinancement en faveur de la BDM S.A. La signature de ladite convention a eu lieu entre Boubou Cissé, vice-président de la BOAD et Bassary Touré, directeur général de la BDM en présence du ministre en charge du département de l’Economie et des Finances. En effet, c’est pour combler le financement des PME qui demeure un véritable défi que la BDM a sollicité l’accompagnement de la BOAD. Bassary Touré, vice-président de la BOAD estime que malgré le rôle important des PME dans la croissance économique des pays...
(Agence Ecofin 24/08/17)
Depuis plusieurs jours, le Syndicat des agents de Togo Telecom (SAT) et le Syndicat des télécommunications du Togo (Syntel) rencontrent les employés de l’opérateur historique, en activité dans les autres régions du pays, pour s’enquérir de leur avis sur le plan de transformation de la société télécoms. En plus du rejet commun de TOGOCOM, la holding qu’a décidé de créer le gouvernement, les employés de Togo Telecom réclament désormais la démission de Cina Lawson (photo), la ministre des Postes et de l’Economie numérique. Au terme de la dernière réunion avec des employés des services déconcentrés de l’opérateur historique, tenue la semaine dernière dans la région de la Kara, Aminou Mouhamad Bacharou, le secrétaire général du SAT, a déclaré que l’idée...
(Financial Afrik 24/08/17)
En poste depuis mai 2015, Henok Teferra quittera ses fonctions de directeur général d’Asky Airlines à compter du 1er septembre 2017. Les informations font état d’une «démission» justifiée pour «motifs personnels». C’est en tout cas ce qu’on peut lire dans une lettre adressée au personnel. L’ex vice-président en charge de la stratégie, de la communication, et des alliances d’Ethiopian Airlines sera remplacé par l’actuel patron de Malawi Airlines, Ahadu Simatchew. Troisième directeur général de la compagnie suite à la démission début mai 2015 de son compatriote Yissehak Zewoldi, le premier secrétaire au ministère éthiopien des affaires étrangères entre 2003 et 2010 est annoncé pour rejoindre son ancienne maison, Ethiopian Airlines, par ailleurs partenaire stratégique de la compagnie basée à Lomé...
(Agence Ecofin 22/08/17)
Avec l’appui de la Banque africaine de développement (BAD), le fonds africain pour l’Energie durable (SEFA) a approuvé une subvention de 975 000 dollars, soit environ 543,43 millions de FCFA pour appuyer le programme CIZO, pour l’électrification hors réseau à travers la distribution de kits solaires PayGo à usage domestique. La première phase du programme d'électrification rurale vise à participer à l’amélioration des conditions de vie des populations rurales. Elle devrait favoriser le déploiement de 300 000 unités solaires individuelles sur une période de 5 ans dans des zones rurales éloignées. Ceci, par le biais des technologies de paiement mobile. Il faut souligner que ce programme a pour objectif de préparer le terrain à des investissements plus lourds dans le...
(Agence Ecofin 21/08/17)
Le 27 juillet 2017, la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) a réalisé avec succès une émission obligataire d’un montant nominal de 850 000 000 de dollars US, portant intérêt au taux de 5.00 % l’an et venant à échéance en 2027. Les Obligations ont été émises au bénéfice d’investisseurs à un prix d’émission égal à 98,074 % du montant nominal et sont constituées, soumises à et bénéficient, d’un acte de fiducie (« trust deed ») en date du 27 juillet 2017 entre la BOAD et Citicorp Trustee Company Limited, le fiduciaire (« trustee »). La BOAD a l’intention d’utiliser le produit net de cette émission dans le cadre de ses activités générales de financement.
(Le Télégramme 228 21/08/17)
Ce titre n’est pas trop fort pour qualifier la maitrise dont elle a fait montre depuis que la mission de présidente du Comité national Forum de l’AGOA. Elle a été au fourre et au moulin entre la partie togolaise et celle américaine et des autres pays africains qui ont pris part au 16ème Forum AGOA organisé au Togo du 08 au 10 Août 2017 au Togo et qui a réuni un millier de délégués. Connue ministre dans plusieurs gouvernement togolais, et pour avoir occupé plusieurs postes de responsabilités au sein des instances des Nations Unies, Dédé Ahoéfa Ekoué a dû faire appel à toutes ses expériences pour finalement aider le Togo à mieux organiser ce rendez-vous de Lomé et à...
(Le Point 21/08/17)
C'était un pari pour les quinze pays membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) : créer une monnaie unique d'ici à 2020. Cette date butoir a soulevé beaucoup d'espoirs du côté des populations. Ces dernières années, c'était même devenu une fierté pour nombre d'Africains qui voyaient dans la future monnaie unique une monnaie beaucoup plus stable et plus crédible que les monnaies actuellement en vigueur. Et aussi le moyen de sortir du franc CFA et donc du face à face avec la France. Maintes fois reporté depuis 2009, l'objectif semble désormais hors de portée. La faute à une conjoncture économique compliquée pour plusieurs pays de la zone, notamment le Nigeria, le Ghana et même la...
(La Tribune 19/08/17)
La Banque mondiale a accordé mercredi dernier un financement de 15 millions de dollars au Togo, au Bénin et au Niger. Les fonds qui sont débloqués dans le cadre du Programme de productivité agricole en Afrique de l'ouest, serviront à l'amélioration de la productivité agricole en accompagnant les efforts des gouvernements des trois pays. Encouragée par les bons résultats obtenus ces derniers temps au Togo, au Bénin et au Niger, la Banque mondiale (BM) vient d'annoncer un financement de 15 millions de dollars en faveur de ces trois pays. D'après les sources de la Banque, les fonds sont destinés à améliorer la productivité et à accompagner les efforts fournis par les autorités de ces pays à travers leurs diverses initiatives...
(Commod Africa 18/08/17)
Le commerce total de l'Union européenne (UE) des 28 pays membres avec l'Afrique sub-saharienne (ASS), dont l'Afrique du Sud, a représenté moins de 4% de ses échanges avec le monde en 2016, avec respectivement 3,9% des exportations totales européennes et 3,8% de ses importations, selon la Commission européenne dans son document Agri-Food Trade Statistical Factsheet EU-Sub Saharan Africa (link is external). De ce commerce global UE-ASS, les produits agro-alimentaires ont représenté 12,5% des exportations de l'UE et 21,3% de ses importations. Par rapport au commerce agro-alimentaire de l'UE avec l'ensemble du monde, l'ASS a représenté 6,5% de ses exportations et 12,4% de ses importations. A noter que les exportations agro-alimentaires de l'UE vers l'ASS ont baissé de 7% entre 2015...
(Le Griot 18/08/17)
Le représentant du département américain du commerce, Robert Lighthizer a annoncé ce mercredi, à l’ouverture de la session ministérielle du forum AGOA, l’octroi du visa textile au Togo dans le cadre de cette loi américaine. La 16ème édition du Forum international sur les opportunités d’affaires en Afrique (AGOA) se tient depuis mardi à Lomé, sous le thème : «Les Etats-Unis et l’Afrique : un partenariat pour la prospérité à travers le commerce». Participent à ces assises des représentants de l’administration Trump et du Congrès américain et près d’un millier de personnalités venues de 38 pays africains sub-sahariens exemptés de droits de douanes par les Etats-Unis. La loi African Growth and Opportunity Act (AGOA) est une législation lancée en 2000 par...
(AfreePress 17/08/17)
La Caisse National de Sécurité Sociale (CNSS), dans l’exécution de sa mission veut impliquer le corps judiciaire dans la « gestion des différents litiges relatifs à la sécurité sociale » entre employeurs et employés. Mercredi 16 août 2017, magistrats du siège, du parquet, des cours et tribunaux, greffiers, avocats, cadres du ministère du Travail, de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative et responsables de la CNSS, étaient face à face pour discuter de la question des « Implications de l’interprétation et de l’application des dispositions légales et réglementaires du Code de la sécurité sociale » dans leurs travail de tous les jours Une rencontre d’échanges et de concertation qui a été officiellement lancée par le ministre de la...
(Fraternité Matin 17/08/17)
Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), Marcel de Souza a révélé que les pays membres de la Cedeao ne pourront aller à la monnaie unique en 2020. C’était lors d’une audience que lui a accordée le Président du Niger Mahamadou Issoufou. Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Car, « l’analyse des critères de convergence et de visibilité » montre encore des insuffisances. Avant d’ajouter : «...
(Le Monde 16/08/17)
L’Afrique en villes (15). A Lomé, l’entreprise s’est lancé un défi : rendre la gestion des déchets rentable, pour elle comme pour ses clients. Par Morgane Le Cam (contributrice Le Monde Afrique, Lomé) « La phrase la plus dangereuse du monde : on a toujours fait comme ça. » Sur le tableau blanc énumérant les prévisions hebdomadaires, la maxime n’est jamais effacée. A quelques mètres de là, un chariot élévateur déverse des milliers de bouchons par terre. Debout sur des balles de cartons conditionnés, deux salariés veillent au bon déroulement de l’opération pendant que trois autres trient méthodiquement des lamelles de papier. Une centaine de tonnes de déchets arrivent chaque mois dans cet entrepôt de Lomé. Présentation de notre série...
(La Tribune 14/08/17)
La Banque africaine de développement vient d'annoncer un appui financier de 975 000 dollars au Togo. Le financement provenant du Fonds des énergies durables pour l'Afrique, un fonds auprès de la Banque, sera dédié au démarrage du projet Cizo, une initiative gouvernementale pour l'électrification rurale par les kits solaires. La Banque africaine de développement (BAD) intensifie ses actions pour la promotion des énergies renouvelables. SEFA, le Fonds des énergies durables pour l'Afrique, géré par la Banque, vient d'accorder au Togo un financement de 975 000 dollars. Les fonds serviront notamment au lancement du projet CIZO, dont l'objectif est d'apporter aux populations rurales un accès à l'électricité en leur fournissant des kits solaires. La BAD soutient ainsi la première phase de...

Pages

(APA 30/11/16)
Après sa défaite en ouverture samedi face au Mali, l’équipe nationale locale de football du Togo a encore perdu lundi soir à Lomé face à la Côte d’Ivoire par 1-0, lors de la 3è journée du tournoi de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Les deux équipes ont offert un football d’une bonne facture sans que les attaquants ne trouvent le chemin des filets. Il a fallu attendre le temps additionnel pour que les Ivoiriens inscrivent l'unique but de la partie. Ce match comptait pour le Groupe A, tout comme la première rencontre de la journée entre le Mali et le Niger, qui s'est soldée par un nul (0-0). Le tournoi de l’UEMOA qui s’achève le 3 décembre prochain, est...
(AfreePress 29/11/16)
C’est terminé pour les Eperviers locaux du Togo. En 2ème match de poule contre les Eléphants de la Côte d’Ivoire, le Togo a concédé encore une seconde défaite 0 but contre 1, une défaite significative de l’élimination du pays organisateur du tournoi de l’intégration de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA). Le but qui a crucifié le Togo a été marqué à la 92ème minute, à trois (3) minutes de la fin du match. Après 45 minutes de jeu en faveur des Eperviers, une seconde mi-temps palpitante s’est développée. Les coups de boutoir des Eperviers du Togo n’ont pu rien donné. Et c’est la énième contre-attaque ivoirienne qui a porté ses fruits. Lors du premier match contre le Mali...
(France Football 24/11/16)
Une qualification pour la CAN au Gabon, un Championnat enfin relancé, des binationaux intéressés et des fonds FIFA de nouveau disponibles pour la Fédération : l'horizon s'éclaircit pour le Togo. Un seul point noir, finalement : son capitaine Sheyi Adebayor n'a toujours pas de club... Plus que quarante-huit heures avant que Lomé ne fête le football ouest-africain. La capitale du Togo, qui n'a pas l'habitude d'être le cœur du football africain, accueille en effet le septième Tournoi de l'Intégration organisé par l'UEMOA (Union économique et monétaire d'Afrique de l'Ouest), réservé aux joueurs évoluant sur le continent. Une compétition non labellisée CAF qui, par le passé, a servi de tremplin sportif au Niger mais aussi à la Guinée Bissau, jusqu'à les...
(Autre média 19/11/16)
La 7ème édition du tournoi de football de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) dénommée « Tournoi de l’intégration sous régionale» démarre le 26 novembre prochain à Lomé, sur fond de polémique autour de l’organisateur. La paternité de cette compétition annuelle qui met aux prises des joueurs évoluant dans les pays de la sous-région, est revendiquée par Eric FABRE ; ce que lui dénient les officiels togolais, hôtes du rendez-vous de cette année. C’est en novembre 2007 à Ouagadougou (Burkina Faso), que démarre pour la première fois le tournoi de l’UEMOA, visant à rassembler autour du football, les jeunes de cet espace afin de favoriser leur appropriation de l’idéal et de la culture de l’intégration. La paternité de ce projet...
(France 24 18/11/16)
Sans club depuis la fin de son bail de six mois avec le club anglais de Crystal Palace, Emmanuel Adebayor peine à rebondir. Mais au Togo, malgré les difficultés, "Sheyi" conserve son statut de star internationale. Au début du mois de septembre, le feuilleton de son vrai-faux retour en Ligue 1 avait tenu tout le Togo en haleine. Deux mois plus tard, Emmanuel Sheyi Adebayor n’a toujours pas trouvé chaussure à son pied. À 32 ans, la star du plus petit pays d’Afrique de l’Ouest peine à rebondir mais se laisse le temps de bien choisir sa prochaine destination. "C’est vrai que la prière de tous les Togolais, c’est que Sheyi retrouve un club… Mais le plus important, c’est que...
(Ici Lomé 17/11/16)
Passé par le Togo, l’actuel coach du Tout-Puissant Mazembé, garde de bons souvenirs de son court passage chez les Eperviers. Il n’a pas pu disputer la CAN 2010 avec eux, faute à l’attentat de Cabinda du 8 janvier. Selon lui, si l'opportunité se présente, il redeviendra sélectionneur des Eperviers. Au micro d'africatopsports, ce technicien se rappelle encore des matches difficiles que ses anciens joueurs ont livrés contre les Lions Indomptables du Cameroun, les Lions de l’Atlas du Maroc et des Panthères du Gabon avant de se qualifier pour la CAN 2010. Entre les Eperviers d’alors, il avait « de très bonnes relations », ajoute-t-il. Malheureusement, l’attentat du 8 janvier 2010 perpétré par les rebelles du Front de libération de l'enclave...
(Bladi 17/11/16)
Le Maroc s’est rassuré hier après sa victoire face au Togo en match amical qui s’est déroulé au Grand Stade de Marrakech. Cette victoire survient après le match nul face aux Ivoiriens samedi dernier (0 à 0), lors duquel les téléspectateurs ont vu une sélection marocaine en très grande difficulté et pas encore au point. Ce sont les Togolais qui ont ouvert le score à la 10è minute par Ayité Floyd, suivi quelques minutes plus tard pas un but du Marocain Khalid Boutaib qui a permis aux Lions de l’Atlas d’égaliser. Deuxième mi-temps assez terne et c’est encore une fois Khalid Boutaib qui donne la victoire aux Marocains à la 60è minute de la rencontre. Prochaines rencontres pour les Marocains...
(L'Equipe 16/11/16)
Boutaïb a inscrit un doublé lors de la victoire en amical du Maroc contre le Togo (2-1). Le Maroc a battu le Togo (2-1) mardi en match amical grâce à Khalid Boutaïb. Le joueur de Strasbourg a en effet signé un doublé dans cette rencontre, répondant à l'ouverture du score de Floyd Ayité (9e) d'un tacle sur coup franc (17e) puis en donnant la victoire aux siens d'une frappe puissante du gauche (58e).
(Ici Lomé 11/11/16)
En conférence de presse hier au stade de Kégué, le ministre en charge des Sports, Guy Madjé Lorenzo et le représentant-résident de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), Yamadou Kéita ont rappelé que tout est prêt pour que la compétition prévue du 26 novembre au 3 décembre 2016 démarre à Lomé. La 7ième édition du tournoi de l’UEMOA a été reportée en 2014 pour cause du virus Ebola. Elle a lieu en cette fin d’année toujours à Lomé. « Ce tournoi est une initiative de la commission de l’UEMOA qui a créé une cellule permanente destinée à l’organisation de cette compétition. Donc c’est UEMOA qui a fixé les objectifs, mais également les mécanismes de fonctionnements. Notre pays travaille avec...
(Ici Lomé 11/11/16)
On a beau s’appeler « Nouvel Elan », il y a des « togolaiseries » que l’on ne maîtrise pas, qui échappent et écornent l’image de l’instance faîtière. Le problème d’équipements est un caillou dans les chaussures des membres du Comité exécutif de la Fédération togolaise (FTF) dont ils peinent à s’en débarrasser définitivement. Les Eperviers ont entamé leur second stage de préparation de la CAN Gabon 2017 en Tunisie le mardi 8 novembre dernier. Il sera ponctué de deux rencontres amicales, l’une contre les Comores le 11 à Tunis et l’autre contre le Maroc le 15 à Marrakech. On pouvait éviter tout ça ! Claude Le Roy avait annoncé plusieurs semaines à l’avance que le stage de Tunisie commence...
(AfreePress 05/11/16)
La 36ème Coupe d’Afrique des nations (CAN) « Gabon 2017 » prévue pour se tenir du 14 janvier au 5 février 2017 s’approche à grands pas. Logés dans le groupe le plus relevé (groupe C ) où une tâche ardue les attend, les Eperviers du Togo et Claude Le Roy ne comptent pas faire de la figuration devant la Côte d’Ivoire, champion en titre, le Maroc et la République démocratique du Congo (RDC), deux (2) autres anciens champions de la CAN. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre ce vendredi l’expérimenté sélectionneur togolais sur une radio de la place. « Il faudrait que je sois complètement inconscient pour annoncer des objectifs. Nous voulons nous qualifier pour les quarts de...
(Le Temps - Tg 02/11/16)
Le Togo accueille la fête communautaire de football à partir du 26 novembre au 03 décembre à Lomé. Le tirage au sort de l’édition 2016 du tournoi de football de l’intégration de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) a été effectué au cours du week end. En lieu et place d’un tirage proprement dit, c’est plutôt une décision de reconduire les groupes issus d’un précédent tirage et qui date déjà de 2014, année à laquelle le tournoi n’a finalement pu avoir lieu. En novembre 2014, ce tournoi devrait déjà avoir lieu au Togo. L’UEMOA avait décidé à la dernière minute de surseoir à sa tenue en raison de l’épidémie Ebola qui sévissait dans la sous-région. La qualification pour cette édition...
(RFI 21/10/16)
Au Togo, le championnat de foot vient de reprendre, après deux années d'interruption. Le football togolais a connu quelques turbulences : graves tensions au sein de la fédération, carton rouge de la Fifa en 2014, puis dissolution des instances dirigeantes. La fédération togolaise a désormais un nouveau patron et les 14 clubs du pays ont retrouvé le chemin des pelouses. Mais la reprise est encore timide.
(APA 20/10/16)
APA-Abidjan (Côte d'Ivoire) - La sélection ivoirienne de football de Côte d’Ivoire, championne en titre des nations de football partage le Groupe C de la CAN 2017 avec le Maroc, la République démocratique du Congo et le Togo à l’issue du tirage au soir effectué, mercredi soir, à Libreville au Gabon. L’équipe de Côte d’Ivoire tête de liste du groupe C évoluera dans la ville d’Oyem. Le groupe A est composé du Gabon (pays organisateur), du Cameroun et de la Guinée Bissau alors que le groupe B qui évoluera à France-ville est constitué de l’Algérie, de la Tunisie, du Sénégal et du Zimbabwé. Enfin, le groupe D regroupe le Ghana, le Mali, l’Egypte et l’Ouganda. Ce dernier jouera ses matchs...
(AFP 20/10/16)
Claude Le Roy (sélectionneur du Togo, dans le groupe C avec le tenant du titre, la Côte d'Ivoire, le Maroc et la RD Congo): "On est la seule équipe qui aura rencontre trois anciens champions d'Afrique, puisque la RD Congo, le Maroc et la Côte d'Ivoire ont été champions d'Afrique. Il y a un seul groupe avec trois anciens champions d'Afrique, c'est notre groupe." Michel Dussuyer (sélectionneur de la Côte d'Ivoire, tenante du titre): "On a déjà un match d'ouverture contre le Togo. Il faut se méfier de cette équipe, car il y a beaucoup de bonnes individualités. Ils ont fini très fort les qualifications. Il faudra bien se concentrer sur ce premier match." Florent Ibenge (sélectionneur de la RD...
(Ici Lomé 20/10/16)
Ce mercredi, les 16 sélections nationales qualifiées pour la CAN Gabon 2017 connaissent leurs adversaires. Le Togo logé dans la poule C affrontera la Côte d’Ivoire, le Maroc et la RDC. Les réactions de quelques Eperviers. Placé dans un groupe un peu compliqué pour les uns, de la mort pour d’autres, le Togo devra se mettre sérieusement au travail et jouer à fond ses chances pour espérer se qualifier pour les quarts de finale. Visiblement les joueurs ne s’affolent guère. « L’essentiel est de bien commencer », estime le défenseur Ouro Akoriko Sadate au micro de togofoot qui croit même qu’« avec le travail et la préparation » les Eperviers pourraient se qualifier pour le tour suivant. Sege Akakpo contacté...
(NewsMada 18/10/16)
L’information est passée sous silence dans la Grande île alors que le staff technique togolais a clairement souligné que Madagascar a « rebroussé chemin pour éviter de perdre des points au classement Fifa ». Bien que la Fédération malgache de football ou encore le staff technique n’ait pipé mot sur le sujet, les médias togolais ont rapporté qu’un match amical contre le Togo a été prévu pour le 9 novembre prochain dans la région parisienne. Cependant, Madagascar a répondu par la négative à l’invitation de l’équipe de Claude Le Roy pour diverses raisons. Du coup, ce dernier devra se tourner vers le Gabon, pays hôte de la Can 2017 senior, pour combler les lacunes au niveau des préparations à la...
(Ici Lomé 17/10/16)
Le Togo devrait affronter le Madagascar dans la région parisienne, le 9 novembre prochain. Cette rencontre n’aura plus lieu. Après avoir remporté ses deux rencontres préparatoires de la CAN Gabon 2017, le Togo devrait continuer ses matches test dans le mois de novembre, avec deux confrontations. La première contre le Madagascar le 9 en France et la seconde contre le Maroc le 15 à Rabat. Cependant, le premier match amical de novembre contre les Malgaches est avorté, à en croire la Fédération togolaise de football (FTF). « Selon les indiscrétions, les dirigeants du football malgache ne veulent plus disputer cette rencontre pour ne pas voir leur classement FIFA rechuter, puisque le Togo a dominé les Ougandais et les Mozambicains lors...
(AfreePress 10/10/16)
Aucun sacrifice n’est trop grand lorsqu’il s’agit de la jeunesse, dit-on. Emmanuel Shéyi Adébayor et ses coéquipiers l’ont démontré dimanche en décidant de sacrifier une partie de leurs primes de match gagné à la suite de leur victoire pour soutenir le développement du football au Togo. L’information est rapportée par le Directeur de la communication de la Fédération togolaise de football (FTF). « Le capitaine des Éperviers a annoncé en conférence de presse d'après match, qu'ils ont reçu leur prime de qualification pour la Can2017. " Nous avons décidé de donner une partie aux clubs de D1 et D2 pour les aider. Le développement du football est un tout" », indique Augustin Amégan, reprenant les propos du capitaine des Eperviers...
(Africa Top sports 07/10/16)
Très impliqué dans la discipline de groupe instaurée par Claude Le Roy depuis son arrivée, Emmanuel Adebayor n’a pas hésité mercredi à balayer du revers de la main une prétendue affaire de réclamation de primes au sein des Eperviers. Plus tôt dans la journée, de nombreuses informations de médias locaux révélaient une nouvelle grogne des joueurs au sujet des primes de qualification pour la CAN 2017. Les Eperviers refuseraient les 15 millions de fcfa à eux offerts par le gouvernement après avoir décroché leur billet pour le Gabon. Il n’en est rien, a rétorqué Emmanuel Adebayor aux journalistes après l’unique séance d’entrainement du jour. « Pour l’instant, il n’y a pas de problème de prime. Tout va bien entre les...

Pages

(LoméInfos 22/07/14)
Vous vous rappelez surement du clip vidéo « We are Happy from Lome » qui a fait le tour du monde. Et bien Trysha la réalisatrice de cette vidéo revient…. Mais cette fois-ci avec son blog. En effet le blog de la Togolaise fait partie du Top 10 des blogs africains selon le classement du journal Jeune Afrique. Tremblonmaiosons.com est blog de Trysha qui fait partie des meilleurs dans le domaine de la mode au Togo. La qualité et la beauté des images, l’écriture simple et accessible à tous de la bloggeuse font de son mini-site un véritable régale. « J’aime les vernis à ongles (obsédée par ceux de Chanel), les parfums, les chaussures, les sacs, les fringues, les voyages,...
(AfreePress 21/07/14)
Les luttes traditionnelles Evala 2014 ont pris fin samedi avec trois (3) finales, à Lama, à Soumdina et à Lassa en présence du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. A Soumdina, la rencontre s’est soldée par une large victoire des blancs de Soumdina-Bas sur Soumdina-Haut, vingt-deux (22) contre treize (13) et de douze (12) contre trois (3) pour Soumdina-Bas dans la catégorie des Ahoza. Dans le canton de Lassa, les empoignades se sont soldées par un score très serré, quinze (15) pour les lutteurs de Lassa-Bas et treize (13) pour ceux de Lassa-Haut. Les Evala sont constituent un rite iniatique marquant le passage de l’adolescence à la caste des adultes pour les jeunes Kabyè de 18 à 20 ans. Telli K.
(République du Togo 18/07/14)
Les luttes traditionnelles Evala en pays Kabyé se sont achevées en apothéose jeudi avec la grande finale qui a opposé la coalition Akei+Lao+Kioude+Tchamdè à celle de Kadjika+Awidina+Koda+Pittah sur le terrain de Kagnalada encore appelé terrain rouge. Après des chaudes empoignades, les lutteurs Akei+Lao+Kioude+Tchamdè très techniques ont dominé la rencontre sur un score de 55 contre 24. Le chef de l’Etat a suivi dans l’après-midi les finales de Sarakawa et d’Agbandè-Yaka dans la préfecture de Doufelgou. Il avait à ses côtés le Premier ministre et le président de l’Assemblée nationale. A Sarakawa, le duel ayant opposé la coalition Kpéssidè+Kawa à Sara a vu la victoire de Sara sur l’alliance Kpéssidè+Kawa 10 contre 7 chez les Evala et 7 contre 3 chez...
(Organisation de la Presse Africaine 16/07/14)
LOME ( 2014 Afriquinfos) - Il faut consacrer et dédier une Journée, sur le calendrier international, à la célébration des cultures d'Afrique. C'est le pari qu'est en train de relever l’ONG RAPEC (Réseau Africain des Promoteurs et Entrepreneurs Culturels). Toutes choses qu'expose son communiqué suivant. «L’ONG Réseau Africain des Promoteurs et Entrepreneurs Culturels (RAPEC), soutenue par le gouvernement togolais, l’Unesco et d’autres institutions internationales, lance le 24 janvier 2015, la Journée Mondiale de la Culture Africaine (JMCA). Après le Premier Congrès Panafricain organisé les 17, 18 novembre 2011 à Lomé au Togo sur le thème "Culture, levier du développement en Afrique", par l’ONG RAPEC en collaboration avec l’UNESCO, l’une des recommandations forte du Rapport Général propose la mise en place...
(Ici Lomé 16/07/14)
Dans les espaces anglo-saxons, on parle d’Industries culturelles. Dans les espaces francophones, on parle de Culture. Et vous avez toute la différence dans les angles d’approche, de perception et de finalité. Dans les espaces francophones, la Culture est toujours restée dans ses dimensions (l’œuvre de création ou la créativité) de sens, d’essence et de quintessence, sur fond d’idéologie et/ou de religion. Parce que justement, largement et longtemps influencée par les écoles de l’Art abstrait et du Pop Art. Dans les espaces anglo-saxons, en plus de ses dimensions Entertainment (divertissement-loisir) et Edutainment (éducation-formation), la Culture est d’abord et avant tout, Business. Tant qu’il est vrai dans ces environnements-là, l’Art est (aussi) économie et l’Economie est (aussi) un art. Parce qu’articulé sur...
(AfreePress 15/07/14)
C’est Mlle Jolindah Ablavi Litor étudiante en 1ère année de Droit qui représentera la région des Savanes à l’édition 2014 du concours national Miss Togo. Cette étudiante de 22 ans a été élue samedi dernier la plus belle demoiselle de la région des Savanes, a appris l’Agence de Presse Afreepress auprès du Comité national d’organisation du concours. Mlle Jolindah Ablavi Litor est accompagnée sur le podium de Dédé Ginette Ekoué-Toulan (1ère dauphine, 22 ans, étudiante en 3è Année Management), Djédjome Merveille Adabunu (2ème dauphine, 19 ans, étudiante en 1ère Année/ gestion des entreprises) et Magnim Laura Bilaou (3ème dauphine, 18 ans, élève en Terminale G1). La cérémonie ayant présidé au choix de ces quatre beautés de la région s’est tenue...
(Le Télégramme 228 11/07/14)
Le budget 2014 du Fonds d’Aide à la Culture (FAC) a été lancé hier, avec à la clé un montant de trois cents millions (300 000 000) de francs CFA. C’est un fonds réservé aux artistes reconnus par le Bureau Togolais des Droits d’Auteurs (BUTODRA) et qui ont des projets dans cinq domaines culturels. Le délai d’enregistrement des projets commence ce 11 juillet 2014 pour prendre fin le 20 août 2014. Pour Kossi Tinaka, Directeur par intérim du FAC, «les candidats, en soumettant leur candidature, doivent avoir des projets dans 5 domaines culturels à savoir les arts de la scène (danse, ballets, musique…), les arts plastiques, le patrimoine culturel, le cinéma et enfin la littérature ». Aussi, dorénavant, obligation est...
(AfreePress 04/07/14)
La 12ème Foire Internationale de Lomé (FIL) a été officiellement lancée ce jeudi sur le site du Centre Togolais des Expositions et Foire de Lomé (CETEF) par la ministre du commerce et de la promotion du secteur privée, Bernadette Legzim-Balouki, a constaté l’Agence de presse Afreepress. Placée sous le thème : « les énergies renouvelables, source de progrès et de développement durable », la 12ème foire se veut promotrice de l’énergie renouvelable en signant un partenariat avec la Société Africaine de Biocarburant et d’Energie renouvelable (SABER). « La 12ème foire est une foire multisectorielle qui regroupe tous les secteurs de l’activité au niveau national. A partir cette 12ème édition, nous avons décidé de mettre un accent particulier sur une activité...
(Ici Lomé 01/07/14)
Togo - La musique qui adoucit les mœurs est aussi un élément majeur qui nous emmène à faire connaissance. C’est donc dans cet état d’esprit que ce groupe a bien voulu se prêter à nos questions… Bonjour et merci de nous recevoir dans votre univers artistique. Qui est Lawal Band ? Vous êtes le bienvenu. Lawal Band est un groupe de musique créé il ya de cela 9 ans à Douala par Lawal Teng’si ; il est composé de quatre membres : Lawal Teng’si le guitariste et auteur-compositeur à 85% du groupe, Pascal Mefo’o percussionniste, chef d’orchestre et auteur, Mimi Yvy, « la reine mère», est auteure, chanteuse, joueuse de shakers; elle confectionne également les tenues du groupe. Enfin Vicky...
(Savoir News 18/06/14)
Le poète togolais Ananivi Hosé Koudouovoh surnommé le "Roi du sonnet" a présenté mardi à Lomé, son quatrième recueil de poésies +Education+, édité en version audiovisuelle, a constaté un journaliste de Savoir News. Cette première du genre dans l’univers littéraire togolais, a été présentée devant des universitaires, des étudiants et une centaine d’amoureux des vers. +Education+ est un recueil qui retrace les difficultés inhérentes au monde scolaire en mettant à nue ses revers tout en magnifiant l’entrain de ses acteurs. Il creuse les méandres de ce secteur particulièrement important pour l’épanouissement de tout un chacun, avec une certaine finesse doublée d’un réalisme poignant. De l’apprenant à l’enseignant, de la petite fille-élève à la femme-instruite et accomplie, tous s’y retrouvent décrits,...
(Ici Lomé 12/06/14)
Togo - Le Midwest des Etats Unis d’Amérique est devenu le passage obligé des Artistes de la Chanson en provenance du Togo. Omaha, Chicago, Minneapolis sont certaines de ces villes qui ont accueilli les GRAND GRIOTS encore appelés JEY LIBA. Sur les pas de leurs prédécesseurs Toofans, Toto Patrick, Eunice Mawussi, King Mensah, Dela Delali, Samo Ray Samo, Dollars Canadien, pour ne citer que ceux la, les griots Jey Liba ont prouvé leur talent pour s’imposer à jamais dans les cœurs des togolais vivant aux USA. L’accueil a été patriotique et chaleureux partout ils ont chanté avec le soutien des compatriotes togolais et groupes de renoms, les sexy togolais, les dj’s, les footballeurs et la diaspora. Vous avez dit «...
(AfreePress 11/06/14)
Togo - Gagnant du trophée Meilleurs artistes francophones du MTV Music Awards en Afrique du Sud samedi dernier, le groupe Toofan a regagné Lomé ce mardi, où les attendait une grande foule venu féliciter les « ambassadeurs de la musique togolaise ». Pour les populations qui se disent joyeuses d’avoir des jeunes qui font la fierté du pays, il est important de témoigner de la reconnaissance envers le groupe Toofan, qui fait connaître selon eux le nom du Togo à l’extérieur. Le groupe espère obtenir la même consécration le 29 juin prochain à Los Angeles aux BET Awards organisé par la chaîne Black Entertainment Television. Commencée sobrement, la carrière musicale du groupe Toofan a connu une grande ascension qui leur...
(République du Togo 26/05/14)
Le chanteur King Mensah a achevé dimanche sa tournée au Japon. Il a sonné des concerts à Osaka, Takarazuka, Nagoya, Sendai et Tokyo. Avec un accueil toujours aussi enthousiaste du public. Une visite qui permet de promouvoir la musique africaine et le Togo dans toute sa diversité.
(AfreePress 21/05/14)
Togo - Quelques jours après leur nomination aux MTV Awards en Afrique du sud dans la catégorie du meilleur groupe francophone, les stars de la musique togolaise Toofan ont été nominés aux BET Awards dans la catégorie Meilleur artiste international, a appris l’Afreepress. Les Toofan ont donc à compétir avec Davido et Tiwa Savage du Nigéria, Diamond Platnumz de la Tanzanie et Mafikizolo de l’Afrique du sud le 29 juin au Nokia Theatre de Los Angeles aux Etats-Unis. Les BET Awards ont été créés en 2001 par la chaîne Black Entertainment Television pour récompenser les Afro-Américains et autres minorités dans divers domaines de divertissement. Parti du concept "Ogbragada" en 2005, Toofan est depuis cinq (5) ans reconnu mondialement grâce à...
(Savoir News 24/04/14)
La première édition de la Foire "Le Pagne en Fête" a officiellement démarré mardi sur l’esplanade du palais des congrès de Lomé par une exposition baptisée "amour de pagne" lors d’une cérémonie présidée par Mme Bernadette Legzim-Balouki, ministre du commerce et de la promotion du secteur privé. Placée sous le thème : "Développement du commerce international du pagne et du textile, enjeux et perspectives", cette Foire organisée par la Chambre du Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) prendra fin le 29 avril. C’est un événement à la fois commercial et culturel qui vise à valoriser le pagne et à promouvoir les activités économiques qui y sont liées. "Le Pagne en Fête" se veut une opportunité de promotion et de ventes...
(Pana 10/04/14)
Le Festival international des musiques « Africa rythms » du 28 avril au 3 mai à Lomé - La 7ème édition du Festival international des musiques dénommé « Africa rythms » est prévue du 28 avril au 3 mai prochains à Lomé, a appris la PANA de sources proches des organisateurs ce mercredi. « Africa rythms », événement culturel d’envergure musicale au Togo, est organisée par l’Association « Akcents croisés » (ex-Intégrale) destiné à la promotion de la musique. L’agenda de cette septième édition comprend: une résidence artistique, des ateliers de formation, des rencontres d’échanges entre artistes musiciens et des spectacles. Selon Christian Begbessou, président de « Akcents croisés », l’accent sera mis, pour cette septième édition, sur des formations...
(Xinhua 09/04/14)
LOME (Xinhua) - La 3ème édition de la Foire Artisanale du Togo (FACTOGO) se tiendra au cours de la deuxième moitié de ce mois d'avril dans la ville de Dapaong, chef–lieu de la Région des Savanes, située à environ 700 km de Lomé, a-t-on appris mardi d'une source du comité d'organisation de la manifestation.FACTOGO 2014 accueillera donc du 16 au 26 avril des nationaux et des visiteurs français, allemands, italiens, espagnols, et de certains pays d'Afrique. Selon, la présidente du comité d'organisation, Mme Essomandam Gnassingbé, plusieurs activités sont au programme de cet événement, entre autres, le théâtre, des concours culturels et artisanaux, la danse, le chant, la gastronomie, la coiffure, des jeux traditionnels, la poterie, la sculpture, le jardinage, les...
(RFI 03/04/14)
L’Union africaine a décrété 2014 l’année de l’agriculture. L’organisation non gouvernementale ONE a lancé à cette occasion une vaste campagne musicale pour sensibiliser les décideurs et les citoyens au potentiel de ce secteur. Encore une fois, les artistes africains sont sur le pont. Après avoir chanté contre la guerre, la famine, le fondamentalisme, les voilà mobilisés pour promouvoir cette fois l’agriculture. Ils s’appellent Tiken Jah Fakoly, Femi Kuti, Rachid, Wax Dey, Fally Ipupa, etc. 19 des plus grandes stars de la musique urbaine africaine ont décidé de conjuguer leurs voix pour participer à la transformation de l’image de l’agriculture sur le continent. Cocoa ‘na Chocolate, leur chanson au calibre de tube évident, et chantée dans 10 langues différentes, raconte à...
(Le Télégramme 228 31/03/14)
Lomé, la capitale togolaise veut-il renouer avec son amour d'antan au 7ème art ? La question n'est pas fortuite. Puisque, le vendredi 28 mars dernier, a été lancée à l'Agora Senghor, la 1ère édition du Festival de Cinéma de Lomé (FESCILOM). Ce festival, qui se veut un point de ralliement de tous les acteurs du cinéma, est organisé avec le soutien du Fonds d'Aide à la Culture (FAC), du ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation Civique, de Togocel, de la CEET. Thème principal, "cinéma et économie numérique".
(APS 06/03/14)
La communauté togolaise vivant au Sénégal organise samedi une journée culturelle visant à "vendre la destination Togo" par la culture et relancer le tourisme longtemps resté "à plat" dans ce pays, a annoncé le consul du Togo, Pascal Bléwussi Daugbey. La manifestation se déroulera durant "toute la journée" de samedi, à la Maison de la culture Douta Seck, selon M. Daugbey. "Nous voulons promouvoir le tourisme togolais et pousser les gens à aller visiter le Togo. Notre pays était mis sur le banc des accusés, l’économie était à genoux et le tourisme à plat. Nous voulons aujourd’hui redorer le blason et faire en sorte que les gens aillent visiter notre pays", a-t-il dit lors d’un point de presse, mercredi. "Nous...

Pages

(La Tribune 20/10/17)
Les autorités togolaises viennent de faire le bilan des incidents de ce 18 octobre. On dénombre quatre morts, plusieurs blessés et arrestations. Et alors que les Togolais sont décidés à encore sortir aujourd'hui pour faire fléchir le pouvoir, le ministre de la Sécurité n'a toujours pas d'explication convaincante sur la sortie des milices et sur les tueries. Désolation, amertume et consternation,... Les Togolais sont passés par toutes sortes d'états d'âme depuis ce mercredi 18 octobre 2017 à ce matin. La vie a disparu à moitié de la capitale. Les écoles sont restées pour la plupart fermées, les commerces aussi, alors que même certaines banques n'ont pas ouvert. «Hier quand ça chauffait, ils sont sortis et sont rentrés. Vous savez qu'on...
(Jeune Afrique 20/10/17)
La capitale togolaise se réveille ce jeudi matin encore sonnée par les scènes de guérilla urbaine de la veille. Une marche de l’opposition interdite par le gouvernement a dégénéré, faisant un mort à Lomé, trois à Sokodé et plusieurs blessés dans les deux villes. La nuit est tombée tôt, beaucoup trop tôt, à Lomé ce 18 octobre. La capitale togolaise porte les stigmates d’une journée de violences pareille à celles du 5 octobre dernier. Il est facile de circuler à travers les larges rues du centre-ville à 21 h. La population s’est terrée chez elle. Les quelques curieux qui traînent dans les rues détalent dès qu’un véhicule approche. Pneus brûlés encore fumants, barricades toujours visibles, chaussées parsemées de cailloux… Le...
(RFI 20/10/17)
Alors que des heurts se sont produits à Lomé jeudi et que la crise se poursuit au Togo, une médiation béninoise pilotée par patrice Talon est bien en cours sur cette crise, sauf qu'elle est extrêmement discrète. Le président béninois joue bel et bien les médiateurs à Lomé entre le pouvoir et l'opposition. Mais les choses se font dans la totale discrétion. Pas de bruit, pas de fuite. Depuis le début de la crise et selon nos informations, Patrice Talon et Faure Gnassingbé se sont régulièrement parlé au téléphone. Le 11 octobre dernier, il fait escale chez son voisin en difficulté pour quelques heures. Mercredi dernier 18 octobre, il est retourné à Lomé, parti quasiment seul de Cotonou avec son...
(RFI 20/10/17)
Tension et climat de peur règnent à Lomé alors qu'une nouvelle manifestation de l'opposition interdite doit se tenir ce vendredi dans la capitale togolaise. Trois personnes sont mortes jeudi 19 octobre, tuées par balle et près de quatre-vingts blessées, selon le bilan donné jeudi soir par l'opposition, au cours de heurts entre jeunes et forces de l'ordre togolaises. Des quartiers encore marqués par ces heurts. Pneus brûlés, parpaings au sol, dans les quartiers de Bè et Kpota les traces des violences étaient encore visibles. Pendant toute la matinée et pour le 2e jour consécutif, des jeunes avaient dressé des barricades...
(La Tribune 19/10/17)
Les autorités togolaises viennent de faire le bilan des incidents de ce 18 octobre. On dénombre quatre morts, plusieurs blessés et arrestations. Et alors que les Togolais sont décidés à encore sortir aujourd'hui pour faire fléchir le pouvoir, le ministre de la Sécurité n'a toujours pas d'explication convaincante sur la sortie des milices et sur les tueries. Désolation, amertume et consternation,... Les Togolais sont passés par toutes sortes d'états d'âme depuis ce mercredi 18 octobre 2017 à ce matin. La vie a disparu à moitié de la capitale. Les écoles sont restées pour la plupart fermées, les commerces aussi, alors que même certaines banques n'ont pas ouvert. «Hier quand ça chauffait, ils sont sortis et sont rentrés. Vous savez qu'on...
(Le Point 19/10/17)
Pendant qu'à Lomé, la répression face aux manifestations se durcit, Sokodé, la deuxième ville du pays, est en état de siège, provoquant un exode des populations. es images tournent en boucle sur les réseaux sociaux et les télévisions. On y voit de la fumée noire qui s'étend dans les rues de plusieurs quartiers de Sokodé, dans le centre du Togo : des pneus brûlés, des carcasses de voitures incendiées, le siège du Parti national panafricain incendié, des habitations de cadres du parti elles aussi incendiées... la poste, un bâtiment de TogoCell, un bureau de banque... Mêmes scènes, vues à Bafilo et à Tchamba, toujours dans le centre. Et plus tard, c'était au tour de Lomé de s'embraser. Bref, des scènes...
(RFI 19/10/17)
Quatre personnes ont été tuées ce mercredi 18 octobre dans les deux plus grandes villes du Togo, Lomé et Sokodé, le fief du PNP de Tikpi Atchadam. Depuis deux mois, l’opposition organise des marches contre le régime du président Faure Gnassingbé. Malgré l'interdiction de manifester en semaine, les quatorze partis de l'opposition avaient décidé de marcher dans la capitale. Dans certains quartiers, des barricades ont été dressées par des groupes de jeunes repoussés à coup de gaz lacrymogènes. La tension restait vive à Lomé mercredi soir. Dans la journée, plusieurs quartiers ont connu des affrontements entre les jeunes manifestants de l’opposition et les forces de l’ordre, alors que le gouvernement a interdit les marches du lundi au vendredi. Très tôt...
(La Tribune 19/10/17)
Le Fonds britannique de développement (CDC Group) vient d’annoncer un nouvel investissement massif en Afrique de l’Ouest. Sur les 2 600 milliards de Fcfa que le gouvernement du Royaume-Uni vient de mettre à la disposition du Fonds, 60% du montant seront réservés à Afrique de l’Ouest où le groupe est encore peu présent. Pays prioritaires de cette sous-région : le Sénégal et la Côte d’Ivoire où le fonds compte investir dans des secteurs stratégiques. Le Commonwealth development group (CDC-Group), le fonds de financement du développement du Royaume-Uni monte en puissance en Afrique de l'Ouest, une région dans laquelle il était jusque-là peu présent. Et pour montrer la couleur, le CDC entend faire les choses en grand à travers l'annonce d'un...
(RFI 18/10/17)
Dans la nuit de lundi à mardi, de violents heurts entre forces de sécurité et manifestants ont éclaté à Sokodé, la deuxième ville du Togo. Selon un communiqué du gouvernement, on dénombre trois morts ; quatre, selon Amnesty International. Tout est parti lundi soir de l’interpellation de l’imam Djobo Alassane Mohamed, un proche de Tikpi Salifou Atchadam, président du Parti national panafricain (PNP), un parti de l’opposition. Selon le ministre de la Sécurité, Yark Damehame, l’interpellation est consécutive à une réquisition du parquet pour appel au crime et à la sédition.
(Le Monde 18/10/17)
Notre chroniqueur rappelle au président français sa promesse faite à la tribune des Nations unies, en septembre, de « parler pour ceux qu’on n’entend pas ». Tikpi Atchadam. Voilà le nom de celui qui redonne de l’espoir au peuple togolais écrasé par cinquante années du règne d’une dynastie, les Gnassingbé père et fils. Depuis cinq décennies, le Togo est dirigé par le père, Eyadéma (1967-2005) puis le fils, Faure, depuis 2005. Les élections organisées dans ce pays relèvent plus de la farce électorale que d’une consultation du peuple, la dernière élection présidentielle en 2015 officiellement remportée par le président sortant, Faure Gnassingbé illustre à elle seule la mascarade : les résultats sont proclamés alors que le dépouillement est effectué à...
(Jeune Afrique 18/10/17)
Un mouvement d’humeur parti de la ville de Sokodé (centre), où un imam proche de Tikpi Atchadam, leader de la contestation contre le pouvoir togolais, a été arrêté lundi, a touché plusieurs villes du pays et la banlieue nord de la capitale. Deux militaires et un jeune manifestant ont été tués. Tout a commencé lundi peu après dix-huit heures à Sokodé, lorsque des éléments des forces de l’ordre ont procédé à l’interpellation de l’imam Al Hassan. Ce dernier, réputé proche de Tikpi Atchadam, est le coordonnateur du Parti national panafricain (PNP) à Sokodé, deuxième ville la plus peuplée du pays. Très vite, les militants du PNP ont envahi les rues de la ville pour protester contre cette interpellation. Plusieurs édifices...
(Jeune Afrique 18/10/17)
Unesco, Togo, sommet UA-UE d’Abidjan : la semaine du 9 octobre a été intense pour Alpha Condé, le chef de l’État guinéen, par ailleurs président en exercice de l’Union Africaine. Le « Professeur » a ainsi multiplié les coups de téléphone à ses pairs pour que le soutien que l’UA a décidé d’apporter à la candidate égyptienne Moushira Khattab au poste de directeur général de l’Unesco soit suivi d’effet. Et cela même si dès les premiers tours le décompte des voix plaçant en tête le Qatari Hamad Al-Kawari et la Française Audrey Azoulay (finalement élue et en faveur de laquelle le président Emmanuel Macron a écrit à plusieurs chefs d’État africains) démontre que la solidarité africaine n’a pas été au rendez-vous...
(La Tribune 17/10/17)
Le Togo vient de bénéficier d'un appui financier de l'Allemagne portant sur trois grands axes de la coopération entre les deux pays, à savoir, la décentralisation, le développement rural et la formation professionnelle. L'aide est estimée à 24,24 milliards de francs CFA et est une subvention non remboursable. La coopération germano-togolaise est en très bonne santé. Ce vendredi 13 octobre 2017, le Togo et l'Allemagne ont signé un accord d'une subvention non remboursable de 24,235 milliards de francs CFA, a-t-on appris auprès du ministère togolais des affaires étrangères à Lomé. Selon Christoph Sander, ambassadeur de l'Allemagne au Togo qui a signé les documents avec le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, cet appui financier porte sur les trois grands...
(Le Monde 17/10/17)
Notre chroniqueur rappelle au président français sa promesse faite à la tribune des Nations unies, en septembre, de « parler pour ceux qu’on n’entend pas ». Tikpi Atchadam. Voilà le nom de celui qui redonne de l’espoir au peuple togolais écrasé par cinquante années du règne d’une dynastie, les Gnassingbé père et fils. Depuis cinq décennies, le Togo est dirigé par le père, Eyadéma (1967-2005) puis le fils, Faure, depuis 2005. Les élections organisées dans ce pays relèvent plus de la farce électorale que d’une consultation du peuple, la dernière élection présidentielle en 2015 officiellement remportée par le président sortant, Faure Gnassingbé illustre à elle seule la mascarade : les résultats sont proclamés alors que le dépouillement est effectué à...
(La Tribune 13/10/17)
Ce jeudi 12 octobre 2017, les parlementaires togolais de la mouvance présidentielle en l'absence de leurs collègues de l'opposition, ont élu les membres de la Commission électorale chargée de superviser le référendum en projet. Pendant ce temps, le conseil des ministres a condamné les écarts observés lors des manifestations des 04 et 05 octobre derniers, alors qu'il a aussi interdit les manifestations aux jours ouvrables la veille. En réponse, l'opposition choisi de désobéir en prévoyant des manifestations les jours ouvrables, les 18 et 19 et les 30 et 31 octobre prochains.
(RFI 12/10/17)
Au Togo, la mission de l'Organisation internationale de la Francophonie attendue depuis lundi à Lomé, n'est pas arrivée sauf quelques précurseurs. Officieusement, la mission aurait été tout simplement reportée pour des problèmes de préparation, alors que l'opposition togolaise a déjà annoncé son refus de la rencontrer tant qu'elle aurait à sa tête Aichatou Mindaoudou, qu'ils récusent pour des propos tenus en 2005 alors qu'elle était ministre des Affaires étrangères nigérienne. Est-ce la fin de cette médiation ou faut-il compter sur d'autres médiations possibles pour permettre au Togo de sortir de cette crise qui dure depuis bientôt deux mois ? Ce n'est pas la première mission de bonne volonté dans le pays.
(La Tribune 12/10/17)
Au Togo, la crise politique qui secoue le pays depuis quelques semaines pourrait bientôt connaître son épilogue. Attendu pour contribuer à trouver une solution à la crise, le secrétaire général des Nations Unies a mandaté cinq chefs d'Etat de la sous-région ouest-africaine pour faire un travail de médiation. Entre temps, alors que les deux parties viennent de rejeter la médiation de la Francophonie, les manifestations de l'opposition sont encore prévues. Les autorités, elles, ont décidé d'interdire les manifestations aux jours ouvrables sur toute l'étendue du territoire. C'est peut-être la médiation à laquelle plusieurs s'attendaient, celle venant des Nations Unies. Une chose est sûre, l'information fait actuellement grand bruit à Lomé. Désignés par le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres,...
(Jeune Afrique 11/10/17)
Près d’une semaine après les dernières manifestations des 4 et 5 octobre, la coalition des partis de l’opposition a tenu ce mardi une conférence de presse pour faire le point sur l’évolution de la situation politique. Une marche sur les bureaux de la Cedeao à Lomé est annoncée pour le mercredi 18 octobre. La coalition des 14 partis de l’opposition a organisé ce mardi 10 octobre une conférence de presse à Lomé pour faire le point sur l’évolution de la situation politique. De cette conférence, une décision à retenir : l’organisation d’une marche vers les bureaux de la Cedeao, à Lomé. « Nous annonçons une marche le 18 octobre. Une marche qui ira vers les bureaux de la Cedeao de...
(RFI 11/10/17)
Viendra, viendra pas, la mission de l’Organisation internationale de la francophonie attendue à Lomé n’est pas arrivée, sauf quelques précurseurs. Officiellement, pas d’annonce, mais l’opposition togolaise fait déjà savoir qu’elle ne rencontrera pas cette mission. La délégation officielle de l’Organisation internationale de la francophonie prévue être à Lomé à partir du 10 octobre n’est pas arrivée. Pas de justification officielle, une source proche de la mission confie que la mission est reportée pour des problèmes de préparation, sans plus. En milieu de matinée mardi 10 octobre, l’opposition en conférence de presse annonce qu’elle ne rencontrera pas la mission et Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson a fait la déclaration suivante : « La coalition a décidé de ne pas rencontrer la mission de...
(La Tribune 10/10/17)
Au Togo, l'opposition radicale constituée en une coalition et d'une voix quasiment unique rejette catégoriquement le référendum auquel se prépare le gouvernement. Pour ces partis politiques, il s'agit d'un acte qui n'a aucun sens et que le peuple doit à tout prix éviter pour essayer de «régler le problème togolais autrement». Censé être selon le gouvernement la voie «royale» pour les réformes qu'il a enclenchées, le référendum ne fait aucun consensus au Togo. Après les manifestations des 4 et 5 octobre, certains leaders de l'opposition ont pu s'exprimer sur la question du référendum auquel le gouvernement se prépare après avoir obtenu les deux tiers au parlement.

Pages