Vendredi 20 Avril 2018

Togo

(La Tribune 27/02/18)
Dans son nouveau rapport sur la situation des droits de l'homme au Togo, rendu public ce vendredi 23 février, Amnesty International dénonce les «graves violations des droits humains» et fait état d'un recours «excessif à la force» par les autorités. Le gouvernement togolais a vite réagi en qualifiant «d'infondé» le contenu du rapport. Le calme relativement de retour, voici l'heure des bilans de la crise sociopolitique que traverse le Togo depuis le 19 août 2017, marquée notamment par des violences meurtrières. Dans son rapport 2017 sur la situation des droits humains au Togo, l'organisation Amnesty International dénonce au le recours excessif à la force, la restriction de la liberté d'expression...
(RFI 27/02/18)
Il y a trois ans, la déclaration d'Abidjan était adoptée par les 15 Etats membres de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao). Dans cette déclaration, les Etats se sont engagés à mettre fin à l'apatridie d'ici 2024. L'apatridie ou le fait de ne pas avoir de nationalité, empêche les gens d'avoir accès à l'école, aux soins ou à un travail faute de papiers d'identité. C'est la cause de grandes inégalités et de vulnérabilité pour la population. Le HCR a publié ce dimanche 25 février 2018 une note pour faire le point sur les évolutions du phénomène dans la zone. Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés constate que quelques progrès ont été effectués ces derniers temps...
(Xinhua 26/02/18)
Le dialogue politique inter-togolais a connu une nouvelle suspension vendredi, après des discussions sur des questions constitutionnelles, et ne reprendra ses travaux qu'à une date ultérieure, a constaté l'agence Xinhua à Lomé. Vendredi, en présence du facilitateur et président ghanéen, Nana Akufo-Addo, l'Union pour la république (UNIR, au pouvoir) et la Coalition de 14 partis d'opposition ont repris les travaux de ce dialogue. Dans un communiqué, l'équipe de la facilitation du dialogue a indiqué que la réunion a abordé les questions constitutionnelles et a également évalué les mesures d'apaisement et de renforcement d'un climat de confiance. Les discussions ont été "sincères" et les protagonistes ont "librement exprimé leur point de vue concernant les questions constitutionnelles", a souligné le document. La...
(APA 26/02/18)
APA-Lomé (Togo) - Le Togo et le Qatar, aux termes d’un communiqué dont APA reçu copie dimanche, annoncent qu’ils vont signer prochainement un protocole d’entente dans les domaines économique, commercial et technique ainsi qu’un accord de coopération sur la réciprocité en matière de promotion et de protection des investissements, a appris APA d’un communiqué conjoint des deux pays. Ces actions visent à « dynamiser la coopération économique », explique le communiqué signé par les ministères des Affaires étrangères des deux pays. Le Togolais Robert Dussey avait effectué une visite d’amitié et de travail à Doha auprès de son homologue qatari pour des échanges sur des questions d’intérêt commun d’ordre bilatéral, notamment le renforcement de la coopération, du partenariat économique et...
(AFP 26/02/18)
APA-Lomé (Togo) – Un nouveau regroupement de journalistes dénommé Union catholique de la presse au Togo (UCAP-Togo) a vu le jour le jour au terme d’une assemblée générale tenue samedi soir à Lomé. Selon le bureau présidé par Charles Ayetan, l’objectif de la structure est de promouvoir et de défendre, à travers les médias, le droit à l’information, la liberté d’expression, la liberté de la presse, les libertés fondamentales de l’homme, la dignité et les valeurs humaines. C’est la première organisation de journalistes regroupés sur une base religieuse au Togo.
(AFP 26/02/18)
APA-Lomé (Togo) – Un nouveau regroupement de journalistes dénommé Union catholique de la presse au Togo (UCAP-Togo) a vu le jour le jour au terme d’une assemblée générale tenue samedi soir à Lomé. Selon le bureau présidé par Charles Ayetan, l’objectif de la structure est de promouvoir et de défendre, à travers les médias, le droit à l’information, la liberté d’expression, la liberté de la presse, les libertés fondamentales de l’homme, la dignité et les valeurs humaines. C’est la première organisation de journalistes regroupés sur une base religieuse au Togo.
(Jeune Afrique 26/02/18)
Pour sortir du franc CFA, le fondateur de CGF Bourse et de CGF Gestion Gabriel Fal propose la création d'un Fonds monétaire africain, dont le rôle serait de garantir les parités des différentes monnaies membres, de mutualiser les réserves de change et de contrôler strictement l'inflation. Il me semble évident que les pourfendeurs et les défenseurs du franc CFA ne s’entendront jamais. Pourquoi ? Tout simplement parce que les premiers sont persuadés que la légitimité de leur démarche, vue comme une quête de souveraineté, ne peut qu’être victorieuse et constructive. Les pro-CFA, eux, se fondent sur les statistiques mondiales et les expériences diverses et variées vécues sur l’ensemble des continents pour dire que, dans les réformes monétaires, il y a eu...
(RFI 24/02/18)
Le dialogue est de nouveau suspendu au Togo. Les acteurs politiques togolais ont repris le dialogue vendredi 23 février en présence du facilitateur, le président du Ghana Nana Akufo-Addo. A l'issue de plusieurs heures de discussion à huis clos, il a été annoncé que le dialogue va marquer un arrêt pour quelques jours. Deux sujets ont marqué la reprise des travaux du dialogue intertogolais. Les deux parties ont évalué les mesures d'apaisement et du renforcement du climat de confiance. On s'est longuement attardé sur la libération des autres détenus ; il y en a qui sont dans une procédure criminelle, d'autres dans une procédure correctionnelle. Difficile question technique à régler et pour l'heure, on n'a toujours pas trouvé la réponse...
(APA 24/02/18)
APA Lomé Togo - Les travaux du dialogue inter togolais ont repris ce vendredi en début d’après-midi à Lomé, en présence du président Ghanéen Nana Akufo-Addo, facilitateur mandaté par les chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO). Les discussions qui se déroulent à huis clos entre les deux différentes délégations du gouvernement et de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition devront, à terme, permettre de trouver un accord sur les diverses questions qui alimentent la crise politique au Togo. Il s’agit notamment du retour à la constitution de 1992 que réclame l’opposition, notamment à travers des manifestations publiques quasi hebdomadaires entre aout 2017...
(Le Point 23/02/18)
Au lendemain de l'ouverture du 27e dialogue inter-togolais tant attendu entre pouvoir et opposition, après six mois de crise politique, les réactions sont mitigées entre avancées et piétinement. Tenue en présence du président ghanéen Nana Akufo-Addo, facilitateur dans la crise, cette première journée a été largement dominée par les « mesures d'apaisement » exigées par l'opposition, l'ANC en tête. Avant même le début des discussions, leur chef de file, Jean-Pierre Fabre...
(APA 23/02/18)
APA-Lomé (Togo) - Amnesty International, dans un rapport dont APA a obtenu copie vendredi, a déploré plusieurs agissement des autorités togolaises portant notamment sur le recours « excessif à la force », la restriction de la liberté d’expression et l’impunité. « Les autorités ont continué de restreindre les droits à la liberté d’expression et de réunion lors de manifestations de masse organisées par des groupes d’opposition », lit-on dans le document qui ajoute : « Les forces de sécurité ont eu recours à une force excessive contre des manifestants » et ainsi «au moins 11 personnes ont été tuées ». Le rapport fait cas, en effet, des violences intervenues entre août et octobre 2017, lors des manifestations publiques de l’opposition...
(APA 23/02/18)
APA - Lomé (Togo) - Sept organisations de la société civile togolaise ont appelé ce jeudi, les parties prenantes au 27e dialogue politique « de prendre en considération les causes profondes des échecs qu’ont connus les 26 dialogues passés ». Dans une lettre adressée aux « chers leaders politiques », le regroupement dénommé « G7 » indique qu’il en est de « l’avenir de notre cher pays à nous tous », et qu’ «iI s’agira avant tout de défendre l’intérêt général de la population togolaise sans calcul partisan ». « En vous engageant dans ce 27e dialogue politique, le peuple togolais retient qu’il s’agit d’un devoir historique qui se veut une démarcation des dialogues précédents en se distinguant par son...
(RFI 23/02/18)
Les préliminaires du dialogue inter-togolais reprennent ce vendredi 23 février dans l'après-midi, à Lomé, après une suspension au soir de la première journée des discussions. Les travaux reprendront là où ils ont été laissés lundi soir dernier. Le dialogue est toujours dans les préliminaires et les travaux reprendront en début d'après-midi ce vendredi, selon l'ambassadeur du Ghana, Daniel Osséi. Depuis l'ouverture des discussions, 41 personnes ont pu bénéficier de la grâce présidentielle et recouvrer leur liberté. D'autres mesures, selon la coalition de l'opposition, sont encore ...
(RFI 23/02/18)
Les quatre chefs d'Etats membres du groupe de travail sur la monnaie unique de la Cédéao ont adopté, le 21 février à Accra, une nouvelle feuille de route afin d'accélérer la mise en oeuvre de cette monnaie. La date de lancement est fixée à 2020. Le principe étant que les pays qui sont prêts pourront démarrer en attendant d'être rejoints par les autres. Dès cette année, un institut monétaire commun à l'espace Cédéao devrait voir le jour. Mais au-delà de cette volonté affichée, il reste beaucoup de questions à résoudre. Les mots prononcés à Accra lors de la réunion du groupe de travail sur la monnaie unique traduisent bien l'optimisme ambiant. Le vice-président ghanéen a affirmé que son pays serait...
(Agence Ecofin 22/02/18)
Une signature d’accord-cadre de coopération est intervenue mardi 20 février 2018 entre les centres de diffusion du savoir de l’Université de Lomé (Professeur Dodzi Kokoroko ès qualité Président de l’institution), de l’Ecole Polytechnique d’Abomey-Calavi (Karimou Chabi Sika en sa qualité de Directeur général) et de la Communauté Electrique du Bénin, représentée par son Directeur Général, Mohammed Soumanou. Selon le site Togo First, l’objectif principal assigné à cet instrument juridique est la création d’un cadre dynamique pour les étudiants qui évoluent dans le domaine du génie électrique notamment la production, le transport et la distribution. Plus...
(RFI 22/02/18)
Au Togo, le dialogue politique amorcé à Lomé le 19 février dernier pour une sortie de crise commence à faire son effet. Les détenus dans l'affaire des incendies des marchés de Kara et Lomé retrouvent leurs familles. Ils ont tous bénéficié d'une liberté provisoire ce 21 février et sont rentrés chez eux. Au Togo, six personnes étaient encore en détention dans l'affaire des incendies des marchés de Kara et de Lomé de janvier 2013. Elles ont regagné leurs familles respectives ce 21 février après avoir obtenu la mise en liberté provisoire et avoir été placées sous contrôle judiciaire. Au total, 35 personnes ont été libérées ce 20 février, six le 21 février. Quarante-deux sont encore en détention, selon le ministre...
(Agence Ecofin 22/02/18)
Les Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO ont pris ce part ce mercredi 21 février à Accra aux travaux de la 5ème Réunion de la « Task Force présidentielle » sur le programme de la monnaie unique dans l’espace communautaire. Ils ont adopté une nouvelle feuille de route qui donne un coup d’accélérateur au projet commun de création d’une monnaie unique. Objectif annoncé : atteindre au plus vite la « CEDEAO des peuples » avec un espace économique plus viable. L’une des grandes décisions contenues dans la nouvelle feuille de route, est la création dès cette année 2018 d’une institution monétaire de la CEDEAO. Elle sera chargée de « fédérer et rationnaliser les multiples institutions existantes et de...
(Jeune Afrique 21/02/18)
La première journée du dialogue inter-togolais s’est achevée ce lundi soir avec quelques avancées, notamment sur les mesures d’apaisement et sur la participation du gouvernement au dialogue. Parmi les décisions notables : la libération de 45 manifestants détenus. Le dialogue politique très attendu s’est ouvert ce lundi 19 février, six mois jour pour jour après le début de la crise togolaise. Si celui-ci devrait durer une dizaine de jours, quelques progrès ont déjà été faits lors de cette première journée, qui réunissait différents acteurs politiques. Vers 23 heures, ce lundi, de la fumée blanche est ainsi sortie de l’hôtel du 2 février, où le chef de l’État ghanéen, Nana Akufo-Addo, facilitateur du dialogue, est resté jusqu’au bout. Parmi les décisions,...
(APA 21/02/18)
APA - Lomé (Togo) - Dans un message diffusé ce mardi sur twitter, Faure Gnassingbé a salué « le bon déroulement des travaux préparatoires ayant permis l'ouverture du dialogue » hier lundi à Lomé, sous la facilitation de son homologue Ghanéen, Nana Akufo-Addo. « Unis par notre appartenance à la mère patrie, le Togo, je reste convaincu que nous parviendrons entre filles et fils d'une même nation, à nous entendre sur l’essentiel », a –t-il poursuivi, après avoir remercié le groupe de représentants de la mission de facilitation. Outre le président Ghanéen, la mission de facilitation est composée de Daniel Osseï, l’ambassadeur au Togo, et d’Albert Kan-Dapaah, le ministre de la sécurité nationale, entre autres. « Je voudrais remercier l’ensemble...
(RFI 21/02/18)
L'un des principaux points pour la suite du dialogue inter-togolais concerne les mesures d'apaisement dont la libération de plusieurs détenus gardés dans les prisons à travers le pays pour faits de manifestations politiques. Les premières discussions ont permis d'obtenir la libération de certaines personnes dès le 20 février. Selon plusieurs sources concordantes, une trentaine de personnes ont quitté les maisons d'arrêt de Lomé, Atakpame, Kara et Dapaong pour regagner leurs domiciles ce 20 février. Elles ont toutes bénéficié d'une décision d'élargissement, prise dans le cadre des mesures d'apaisement et de confiance, par le président de la République, comme le demande l'opposition. L'objectif de ces mesures est de favoriser la sérénité du dialogue politique, entamé le 19 février pour sortir le...

Pages

(Jeune Afrique 28/09/17)
Ce mercredi 27 septembre marque le 25e anniversaire du référendum ayant conduit à l’adoption de la Constitution de la IVe République, promulguée le 14 octobre 1992 par le président Gnassingbé Eyadema. « Toilettée » le 31 décembre 2002 par un Parlement dominé par les élus du Rassemblement du peuple togolais (RPT), le texte, qui avait été plébiscité par 97% des électeurs le 27 septembre 1992, se trouve aujourd’hui au cœur du mouvement de contestation en cours au Togo. L’opposition exige un retour à sa version originelle, qui empêcherait par un jeu de rétroactivité l’actuel chef de l’État de se représenter en 2020 pour un nouveau mandat. Jean Yaovi Degli est avocat et homme politique togolais. Rapporteur général de la Conférence...
(Togo Site 28/09/17)
Le crapule onusien, fossoyeur de la lutte pour l'Alternance au Togo, est en mission commandée pour conditionner les Togolais à accepter le coup de force du RPT/UNIR... Extrait de la Une du journal « Liberté » Mohamed Ibn Chambas, les Togolais le connaissent, pour son soutien ostentatoire à la monarchie cinquantenaire au Togo. L’inénarrable représentant du Secrétaire Général des Nations Unies s’est déjà invité dans la crise politique ressuscitée depuis un mois et demi et a été « éconduit » par l’opposition. Mais il est résolu à sauver son ami Faure Gnassingbé en difficulté et revient à la charge. Dans des manœuvres dignes de prestidigitateurs qui n’échappent pas au commun des observateurs avertis, le Chef Bureau ONU Afrique de l’ouest...
(Autre média 28/09/17)
De passage au Togo il y a quelques jours, l’émissaire des Nations-Unies en Afrique de l’Ouest, le Dr Ibn Chambas a rencontré les différents acteurs politiques du pays. C’était au lendemain de la crise politique née des manifestations du 19 août dernier. Les différentes rencontres lui ont permis de se prononcer sur la question épineuse qui divise les différentes parties, celle de l’organisation d’un référendum pour le retour à la constitution de 1992. Dans une interview accordée à la chaîne BBC news Afrique, le diplomate a clairement fait part de son opinion sur le sujet. « Selon leur constitution (ndlr :la constitution togolaise), le texte adopté par l’Assemblée Nationale par 2/3 doit être soumis au référendum donc, on attend que...
(Alwihda 28/09/17)
Pendant que d’autres pays protègent leurs faunes et font prospérer leur tourisme, les hippopotames et les éléphants sont en voie d’extinction au Togo. Le commerce illicite de l’ivoire et des dents d’hippopotames prend de l’ampleur. Des réseaux de trafiquants font tout pour passer par les mailles grâce à la corruption, et malgré les efforts d’EAGLE-Togo qui accompagne les autorités pour que les textes sur la protection des espèces protégées soient appliqués. Pourtant, le Togo a adopté un code forestier, sans oublier les efforts de saisies d’ivoire en provenance des autres pays. C’est au Togo qu’il y a eu une grande rencontre où dix-sept (17) pays africains, le Togo y compris, ont décidé d'unir leurs efforts pour la protection des éléphants,...
(AFP 27/09/17)
Près de 300 Togolais ont fui vers le Ghana depuis la semaine dernière, fuyant la répression des manifestations populaires contre le pouvoir en place, a révélé mercredi une source officielle ghanéenne. Ces refugiés sont arrivés dans le district de Chereponi (nord-est du Ghana), à la frontière entre les deux pays, a expliqué à l'AFP Tetteh Paddy, directeur du Conseil ghanéen pour les réfugiés. "Les premiers sont arrivés dans la nuit de mercredi à jeudi la semaine dernière, mais ils continuaient aujourd'hui (mercredi) à franchir la frontière...
(Le Monde 27/09/17)
Dans le nord de la capitale togolaise, traditionnellement acquis au pouvoir, l’arrivée de l’opposant Tikpi Atchadam bouscule l’échiquier politique. Faure Gnassingbé, président togolais bien installé sur son siège depuis douze ans, n’a probablement jamais entendu parler d’Abakar M., honorable chauffeur routier de 42 ans et père de deux enfants : « Plus, c’est embêtant, question de moyens. ». Il tire donc le diable par la queue dans le quartier d’Agoé, à la sortie de Lomé. Le chef de l’Etat devrait pourtant s’en méfier. Abakar appartient à cette communauté grandissante à Lomé et dans le nord du pays d’anciens électeurs acquis au pouvoir qui ont brusquement rejoint les rangs de l’opposition, convertis par les discours de Tikpi Atchadam.
(Courrier International 27/09/17)
Depuis quelques années, tous les pays d’Afrique de l’Ouest vivent des alternances démocratiques régulières. Tous sauf un, qui résiste : le Togo de la famille Gnassingbé, à la tête du pays depuis 1967. Mais la rue gronde. Il y a deux ans, à Accra, la capitale du Ghana, les dirigeants de quinze pays d’Afrique de l’Ouest se sont réunis pour décider de l’avenir politique de la région. Ils intervenaient dans le cadre de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), mais il ne s’agissait pas d’un sommet ordinaire. L’ordre du jour portait sur une proposition susceptible de bouleverser la vie politique de la région et même de l’ensemble du continent. La proposition était simple : interdire aux...
(BBC 27/09/17)
Des organisations de la société civile togolaise ont créé un front dénommé "Front citoyen Togo debout", en vue de prendre une part active aux manifestations que connait le pays depuis quelques semaines. Selon David Dosseh, premier porte-parole du front, ce sont les violences subies par des manifestants qui expliquent la décision de la société civile de s'impliquer dans le mouvement de contestation à travers la création de ce regroupement. "Nous comptons participer de façon beaucoup plus active aux différentes manifestations afin que la demande de liberté du peuple pour un Etat de droit puisse enfin aboutir", a déclaré le Pr David Dosseh. Il se défend d'être en "mission commandée" pour l'opposition, comme pourraient le penser les partisans du pouvoir. Le...
(Autre média 27/09/17)
Aux Organisations, Personnes ressources, de la Diaspora Togolaise en Europe Chers Compatriotes de la Diaspora Togolaise en Europe L’heure est grave au Togo ! Et vous le savez tous. Le devoir nous appelle tous. Face à cette situation, le mouvement TogoDebout lance cette invitation à toute la diaspora togolaise, aux peuples africains et aux vrais amis de l’Afrique pour une Grande Marche internationale à Paris, le Samedi 7 octobre 2017 de 14 h à 19 heures de la Bastille à la République. Notre présence massive à Paris sera un signal fort que nous donnerons à la communauté internationale de notre implication et engagement à prendre désormais en main notre destin. Par l’exigence du « retour à la Constitution du 14...
(République du Togo 27/09/17)
La Côte d’Ivoire et le Ghana se sont engagés le 24 septembre à respecter la décision du Tribunal international du droit de la mer (TIDM) sur un différend au sujet de leur frontière maritime. Accra et Abidjan s'opposaient sur le tracé de leur frontière qui traverse un gisement de pétrole offshore. Le Ghana a obtenu gain de cause. Dans la foulée, le parti au pouvoir (NPP) demande aux autorités d’entamer rapidement des négociations avec le Togo L’ancien procureur général, Marietta Brew Appiah-Oppong, conseille également au gouvernement d’engager des négociations avec Lomé pour délimiter la frontière maritime afin de prévenir d’éventuels conflits. La nature de la demande est différente du contentieux avec la Côte d’Ivoire. Aucune exploitation offshore n’est l’objet d’une...
(Jeune Afrique 26/09/17)
Jamais, depuis son arrivée contestée au pouvoir, le président Gnassingbé n’avait fait face à une telle fronde. D’abord surpris, mais conscient de ce qui se joue, le gouvernement resserre les rangs… Mardi 12 septembre. Il est 20 heures à Lomé. Sur la place de l’Indépendance, les lampadaires éclairent les mines graves des militaires. Les pick-up sont surmontés de mitrailleuses. Depuis que, le 6 septembre, des manifestants de l’opposition ont défilé en masse dans les rues de la capitale togolaise et dans les grandes villes du pays, les soldats sont visibles partout, de jour comme de nuit. Devant les banques, devant les centres commerciaux, les stations d’essence et – bien sûr – devant les sièges des institutions. Il faut dire que...
(RFI 26/09/17)
Au Togo, l'opposition affine sa stratégie. Après les manifestations de la semaine dernière, les opposants appellent à une journée Togo mort vendredi. Ils estiment que les réformes proposées par le gouvernement ne sont pas suffisantes : la limitation à deux mandats présidentiels et un scrutin à deux tours. Pas assez pour l'opposition, qui réclame toujours le retour à la Constitution de 1992 et le départ du président. Contrairement à ce qui était prévu, l'opposition ne manifestera pas cette semaine. Officiellement pour rendre hommage aux victimes de la semaine dernière. Au moins quatre personnes ont trouvé la mort mercredi et jeudi derniers, en marge des manifestations. Un enfant tué par balle à Mango, dans le nord, et deux jeunes se sont...
(Afrique 7 25/09/17)
L’Opposition au Togo ne lâchera pas prise, elle promet remettre le couvert de ses chaudes manifestations le vendredi prochain 29 septembre 2017, à condition que le gouvernement togolais ne cède à leur revendication majeure qui est et demeure le retour à la Constitution togolaise de 1992. L’Opposition togolaise réunie autour de la Coalition démocratique CAP 2015-G6-PNP-CAR-Santé du peuple annonce des heures chaudes le vendredi prochain 29 septembre 2017, pour faire plier l’Etat et le régime du Président Faure Gnassingbé en obtenant le retour à la Constitution de 1992, véritable point d’achoppement...
(Jeune Afrique 25/09/17)
Le président Faure Essozimna Gnassingbé assiste à un meeting organisé pour sa réélection. Il est en tenue de campagne, chemise et col ouvert, comme n’importe quel candidat. Ses deux mains sont jointes, paume contre paume, dans une posture de réflexion. Cette photo, au-dessus d’une autre représentant une mêlée de manifestants anonymes qui agitent des petits drapeaux togolais, les deux séparées par le titre « Avis de tempête », figure en couverture de l’édition Afrique subsaharienne du dernier numéro de JA. Si le contenu est le même, les unes de notre hebdomadaire varient en effet en fonction des zones géographiques de distribution. Le problème est que, en cette période de forte tension politique au Togo, tout est sujet à interprétation et...
(BBC 25/09/17)
Cette semaine, l'opposition togolaise annonce une nouvelle série de manifestations de rues pour réclamer le retour à la Constitution de 1992. Le gouvernement togolais se dit préoccupé par les impacts "négatifs" de ces manifestations sur l'économie du pays. L'un des Conseillers spéciaux du président togolais affirme que pendant deux jours de manifestations, le manque à gagner pour l'économie togolaise s'élève à plus d'un milliard de Francs Cfa. Pour éviter que la situation n'ait plus de conséquences sur l'économie du Togo, le gouvernement initie des séances d'explications auprès de la population. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41382300
(Autre média 25/09/17)
La situation sociopolitique qui règne au Togo ces derniers jours a été traité de plus près dans le numéro 2958 de l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique. A la une, le journal titre: « Togo: Avis de tempête » avec à l’affiche l’image du chef de l’état togolais Faure Gnassingbé, qui semble soucieux et désorienté, au coeur d’une spirale de manifestations. Cette incrustation dans les affaires du pouvoir en place aurait valu l’interdiction de la vente du journal dans le pays. Tout d’abord, c’était des rumeurs qui avaient circulé sur cette interdiction de vente de journal au Togo. Puis impossible de trouver un seul exemplaire du journal Jeune Afrique ou plutôt le numéro à polémique dans les shops, les librairies, et autres...
(Jeune Afrique 25/09/17)
Deuxième opérateur de téléphonie mobile au Togo, Atlantique Telecom Togo connue sous le nom de « Moov Togo », est l’une des dix filiales du Groupe Maroc Telecom présent au Maroc, en Afrique de l’Ouest et Centrale. Moov Togo s’est donnée pour mission d’offrir des services de télécommunications innovants à des tarifs compétitifs, répondant ainsi aux attentes de la population togolaise. Il se distingue par la qualité de ses services, soutenue par de très forts investissements, qui ont concernés toutes les composantes du réseau en 2017, en dotant le pays des dernières technologies. Avec une part de marché de 47%, qui ne cesse de croitre depuis son rachat par Maroc Telecom, Moov Togo compte, à ce jour, plus de 2,7...
(RFI 23/09/17)
Au Togo, l'opposition affine sa stratégie après deux nouvelles journées de manifestation cette semaine. Elle réclame toujours un retour à la Constitution de 1992 et surtout le départ du président. Les manifestants étaient moins nombreux cette fois-ci que lors des précédentes mobilisations début septembre, mais l'opposition a déjà prévu de nouveaux rassemblements. Les opposants prévoient une journée « Togo mort » vendredi prochain 29 septembre et appellent à manifester de nouveau jeudi 28 et samedi 30. Cette fois, il y aura un seul cortège. Les responsables de l'opposition l'admettent : défiler dans des lieux différents mercredi et jeudi derniers a été une erreur. Des manifestants sur deux sites différents, l'un nettement dominé par la coalition CAP 2015 et l'autre par...
(RFI 22/09/17)
L'opposition togolaise a achevé la série de manifestations de rue de cette semaine pour exiger le retour à la Constitution originelle de 1992. Les manifestations se sont terminées avec un grand meeting. A Lomé, les marches de protestations se sont déroulées dans le calme. Un groupe de manifestants a été dispersé à coups de gaz lacrymogènes en fin de journée, mais il n'y a eu aucun incident majeur. En revanche, l'opposition dénonce des violences dans le nord du pays. La longue marée humaine a terminé sa marche au bas-fond du collège Saint-Joseph, ce lieu qui devient l'un des points de chute.
(Financial Afrik 22/09/17)
Le gouvernement togolais pourra désormais engager une consultation référendaire pour adopter les réformes constitutionnelles. C’est en tout cas l’une des deux options à envisager, suite à un vote unilatéral effectué mardi 19 septembre par les députés de la majorité. En effet, en plénière mardi 18 septembre, le projet de loi portant modification des articles 52, 59 et 60 de la Constitution, a été voté par les 62 députés de Unir (Union pour la République, parti présidentiel), suite au départ de leurs collègues de l’opposition. Le parti dispose des 2/3 des sièges, contre les 4/5 qu’il lui fallait, d’après les textes, pour faire adopter l’amendement. Selon l’article 144 de la loi organique, « (…) le projet ou la proposition de révision...

Pages

(Agence Ecofin 20/12/17)
TRAVAUX DE CONSTRUCTION ET D’EQUIPEMENT D’UN CARRIER HOTEL DE NIVEAU TIER III AU TOGO AOI N°: 001-2017/MPEN/CAB/PRMP/WARCIP Cet Avis d’appel d’offres fait suite à l’Avis Général d’Appel d’Offres paru dans le numéro wb 4676 du 23 août 2013 de « Développement Business », Le Gouvernement de la République Togolaise a obtenu un financement de la Banque mondiale d'un montant équivalant à Trente millions (30 000 000) dollars EU pour financer le Programme Régional Ouest-Africain de Développement des Infrastructures de Communication (traduction anglaise : West African Regional Communications Infrastructure Program ou WARCIP) dénommé WARCIP - TOGO, et se propose d'utiliser ces fonds pour effectuer des paiements au titre du Marché relatif aux travaux de construction et d’équipement d’un Carrier Hotel de...
(AIP 17/12/17)
Le poste du futur président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a été confié à la Côte d’Ivoire et le ministre ivoirien de l’Industrie et des Mines, Jean-Claude Brou a été désigné pour l’occuper à compter du 1er mars 2018. La décision a été prise samedi, à Abuja, au Nigeria, par les chefs d’Etat et de gouvernement, lors de la 52è session ordinaire dont la première s’est déroulée à huis clos. Le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara qui prend part aux travaux de cette session, a salué cette décision, en estimant qu’il s’agit d’une autre marque de confiance fait à son pays et à son compatriote par ses...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Dix ans après la levée formelle de l’embargo par l’Union européenne, le Togo est secoué par une crise politique depuis plusieurs semaines. Pourtant, au cours de ces dernières années, le pays a enregistré des progrès sur le plan économique et social. Avenue de la Paix. Ainsi a-t-on baptisé l’une des entrées reliant la capitale à son aéroport. Impossible de rater les nouvelles fresques en mosaïque des murs qui longent ses trottoirs, ni la colombe qui la surplombe. Visiblement inspirés par le célèbre psychologue français Émile Coué, des urbanistes ont cru qu’il suffirait de « totémiser » la paix pour l’enraciner. Bien essayé. Mais il en faut plus pour interrompre le cycle des manifestations dont la rue togolaise est coutumière. À...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Energy Generation est une association qui accompagne les jeunes togolais dans leurs projets d'innovation visant à créer et développer des solutions génératrices d'énergie à grande échelle. Basée à Lomé, Energy Generation œuvre pour que tous les Africains aient accès à l’électricité. Un cheval de bataille qu’ont enfourché moult politico-communicants sans que la situation ait radicalement évolué, diront les incrédules, surtout si l’on s’éloigne des néons (encore souvent vacillants) des quartiers branchés de nos capitales. Loin des projecteurs, l’association est passée à l’action dès sa création, début 2016, sous la houlette de sa présidente et fondatrice, Astria Fataki, 27 ans, Française d’origine congolaise. Son objectif : identifier des porteurs de projets et les soutenir pour qu’ils développent des solutions génératrices d’énergie qui...
(Agence Ecofin 13/12/17)
Le Togo injectera plus de 1250 milliards de Fcfa (2,2 milliards $) dans le développement de son secteur agricole dans les dix prochaines années, apprend-on ce mardi. L’objectif de cette nouvelle orientation de Lomé, qui s’inscrit dans le cadre du Programme d’investissement agricole et de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PNIASAN), est de parvenir, à l’horizon 2026, à un taux de croissance moyen de 10% dans ce secteur, et à doubler le revenu des agriculteurs. Les ressources nécessaires à la réalisation de cet ambitieux projet proviendront aussi bien du secteur public que du portefeuille privé. Précisément, les investisseurs privés apporteront près de la moitié des fonds. L’Etat togolais s’engage à assurer la mise en place des infrastructures de production, l’accompagnement des...
(APA 13/12/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Le groupe bancaire panafricain Coris Bank International (CBI) basé à Ouagadougou, va procéder au fractionnement de ses actions le 14 décembre, à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), à Abidjan, a appris APA mardi, auprès de ses responsables. En novembre dernier, suite à l’augmentation du capital de la société, 150.000 actions nouvelles ont été admises à la cote. C’est suite à cette admission que le nombre d’actions est passé de 6.250.000 à 6400.000. Coris Bank a désormais un capital social de 32 milliards de F CFA et une capitalisation boursière de 288 milliards de F CFA, selon la BRVM. Le fractionnement de l’action Coris Bank International, fait suite à la décision relative au volume minimum...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs les plus pauvres d’adapter leurs activités à la hausse des températures, aux phénomènes climatiques extrêmes (sécheresse et inondation), et à la baisse de la fertilité des sols. Dans le cadre de cette stratégie, le montant sera consacré au développement d’actions...
(Jeune Afrique 09/12/17)
L'économiste Kako Nubukpo, très critique du Franc CFA, a été suspendu de son poste à l'OIF. Une décision dont le timing interroge, l'ancien ministre togolais n'ayant jamais caché ses prises de position hostiles à cette monnaie. Coutumier des sorties médiatiques incendiaires contre le Franc CFA, l’économiste togolais Kako Nubukpo a été suspendu début décembre, comme l’a révélé Jeune Afrique, du poste de directeur de la Francophonie économique et numérique qu’il occupait depuis 2016 au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Justifiée par l’OIF par « l’incapacité » de l’intéressé à « respecter son droit de réserve », cette décision intervient après la publication le 29 novembre d’une tribune dans le Monde Afrique intitulée « Franc CFA : les...
(Agence Ecofin 05/12/17)
Au Togo, après 5 d’exécution (2012-2017), le Projet de Développement Communautaire et des filets sociaux (PDCplus) est arrivé à son terme le 1er décembre dernier. Financé par la Banque mondiale à hauteur de 14 milliards de Fcfa, il a permis à des communautés défavorisées, un meilleur accès aux infrastructures de base et aux filets de protection sociale. Ce programme ayant porté ses fruits, Joëlle Businger (photo), représentante résidente de la Banque mondiale au Togo, a annoncé que son institution a approuvé le financement de deux nouveaux projets de ce type en faveur du pays. 29 millions et 15 millions de dollars seront respectivement injectés dans ces deux projets qui viendront consolider les acquis du PDCplus. Ce don de 44 millions...
(Agence Ecofin 04/12/17)
C’est à Awagomé, localité située à 175 km au nord de Lomé, que le président Faure Gnassingbé procédera ce samedi au lancement officiel de l’initiative d’électrification rurale par kits solaires individuels dénommée CIZO. A compter de ce jour donc, les 2500 habitants de la localité d’Awagomé auront accès à une électricité propre, de qualité et à coût moindre. Fini les bougies, torches et autres déplacements, coûteux et dangereux. Pour en arriver là, l’Etat togolais s’est associé à la compagnie britannique BBOXX, spécialisée dans l’électrification solaire décentralisée. La société s’est engagée à installer 300 000 systèmes solaires domestiques dans le pays sur les cinq prochaines années. Ce sont donc les premiers qui ont été déployés à Awagomé. A la suite de...
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a présenté les objectifs de cette stratégie. Ils se déclinent en cinq axes qui visent à éclairer l'Afrique, à l'alimenter en énergie et la nourrir ; travailler à l’industrialiser ; intégrer le continent et...
(La Tribune 30/11/17)
Les petites et moyennes entreprises et petites et moyennes industries togolaises sont sérieusement confrontées à la problématique du financement et de l'accès au crédit ; ce qui freine leurs productions et leurs performances et menace leur pérennité. Elles constituent pourtant l'un des maillons essentiels de l'économie nationale avec une participation de plus de 80% à l'activité économique du Togo. Les petites et moyennes entreprises (PME) et petites et moyennes industries (PMI) togolaises éprouvent d'immenses difficultés à obtenir des crédits. Depuis un certain moment, ces structures souffrent des modalités d'accompagnement auprès des banques et du gouvernement togolais. Ainsi rares sont celles d'entre-elles qui parviennent à prospérer dans leur secteur d'activité. «Les PME/PMI représentent plus de 90% du tissu économique togolais, mais...
(AFP 29/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou la création d'un fonds d'un milliard d'euros pour les PME en Afrique, financé par la Banque publique française d'investissement et l'Agence française de développement (AFD). Lors d'une allocution à la communauté française au Burkina Faso, il a expliqué avoir "l'objectif de multiplier ce fonds par dix, ce qui est tout à fait faisable si nous faisons appel à nos alliés européens ou à d'autres financeurs privés, européens ou non européens". "Il y a un potentiel dans l'agriculture, la filière de valorisation de la production agricole et le numérique" notamment, a-t-il dit. "Ce dynamisme est une nécessité pour faire face au défi démographique", a poursuivi le chef de l'Etat, rappelant que...
(Jeune Afrique 29/11/17)
La Cedeao commence à travailler sur un texte visant à harmoniser les taxes sur le tabac dans les pays membres. Lors de la réunion des ministres des Finances de l’organisation qui s’est tenue à Abuja le 24 novembre 2017, la Communauté économiques des États d’Afrique de l’ouest (Cedeao) a entamé des discussions pour augmenter les droits d’accises sur les produits du tabac, une mesure destinée à augmenter les revenus des États membres et à réduire la consommation dans la région. Mettre les législations nationales en conformité avec l’OMS Le projet de directive sur le droit d’accise – qui régit les impôts indirects ou le monopole de la vente de certains produits – sur le tabac vise à harmoniser les taxes...
(AFP 28/11/17)
Le président français Emmanuel Macron s'est dit mardi "favorable" à un changement du "nom" ou à un élargissement du "périmètre" du franc CFA si les Etats africains le souhaitent, lors de son intervention à l'université de Ouagadougou. "La France accompagnera la solution portée par les présidents africains", a déclaré M. Macron en réponse à un étudiant burkinabè qui l'interpellait sur le franc CFA, monnaie considérée comme un instrument d'influence post-coloniale par ses détracteurs. Le président français a cependant rappelé que le franc CFA apportait "une bonne chose, la stabilité monétaire", aux 14 pays d'Afrique subsaharienne qui l'utilisent. Le débat sur le franc CFA est récurrent en Afrique.
(Agence Ecofin 28/11/17)
La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) lance un appel à candidatures pour l'édition 2018 du « Prix Abdoulaye FADIGA pour la promotion de la recherche économique ». Ce Prix constitue un axe de la politique de recherche de la BCEAO qui vise, à travers un cadre de collaboration étroite avec les chercheurs et le monde universitaire, à contribuer au développement des activités de recherche au sein de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). D'une valeur de dix (10) millions de FCFA, il récompense un travail de recherche original portant sur un sujet d'ordre économique, monétaire ou financier présentant un intérêt scientifique avéré pour les Etats membres de l'UEMOA et pour la BCEAO. Pour cette édition,...
(APA 27/11/17)
APA-Lomé (Côte d’Ivoire) - La Banque Atlantique Togo et la Fondation Docteur Robert Fiadjoé ont formalisé, mercredi, une convention de financement portant sur les travaux de réhabilitation d’une salle d’observation du centre de santé ‘’Polyclinique Gakpodji’’. Cette convention signée par Michel Kofi Dorkenoo, Directeur Général de Banque Atlantique Togo et Kokou Prosper Seddoh , s’inscrit dans le cadre de l’engagement de Banque Atlantique à accompagner des projets qui ont le plus fort impact social notamment dans le domaine de la santé afin de soulager les populations les plus démunies, rapporte un communiqué transmis à APA. Le choix du Centre de Santé ‘’Polyclinique Gakpodji’’, s’explique par la notoriété de cet établissement public, qui opère depuis plus de 50 ans au Togo,...
(Agence Ecofin 20/11/17)
La nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT) a, via un communiqué rendu public en fin de semaine dernière, dévoilé les chiffres estimatifs de la campagne de production 2017-2018 démarrée au mois de mai dernier. Alors que la société prévoyait une emblavure de 160 000 hectares, 170 000 hectares ont finalement été cultivés. Cela s’est ressenti sur la production. Les estimations indiquent que les prévisions de production atteindront cette année, environ 130 000 tonnes de coton-graine contre 108 000 tonnes pour la campagne précédente, soit une hausse de 30%. La NSCT a ainsi annoncé le démarrage de la campagne de collecte et d’achat du coton. Pour le compte de la campagne 2017/18, le prix plancher d’achat est fixé à 240 Fcfa...
(La Tribune 16/11/17)
Face aux impacts de la crise sociopolitique qui secoue le pays depuis trois mois, les autorités togolaises prennent leurs dispositions pour rassurer les investisseurs de tous horizons et les opérateurs économiques. Lors d'une réunion tenue ce mardi, le premier ministre togolais a évoqué des mesures prises par le gouvernement. Mais ce jeudi encore et ce pour trois jours, l'opposition est encore dans la rue en dépit des annonces de dialogue. La crise sociopolitique au Togo depuis le 19 août 2017 est évidement néfaste pour l'économie du Togo et le gouvernement en a conscience. Lors d'une réunion du Comité de concertation entre l'Etat et le secteur privé tenue ce mardi 14 novembre 2017...
(RFI 16/11/17)
Randgold vient de présenter ses résultats pour le troisième trimestre 2017. Ils sont moins bons que ceux du deuxième trimestre, mais la compagnie aurifère espère atteindre ses objectifs de production prévue pour l’année en cours. De passage à Paris en début de semaine, le directeur exécutif de Randgold, Mark Bristow, a réaffirmé son ambition de devenir un acteur majeur du métal jaune dans certains pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale. Cela fait 20 ans que Rangold Resources exploite l’or au Mali, son premier pays d’implantation en Afrique de l’Ouest. L’année dernière, un contentieux a opposé le groupe à l’administration fiscale. Un bras de fer qui est allé jusqu’à la fermeture des bureaux de la compagnie à Bamako, rouverts après...

Pages

(APA 06/01/17)
Le Togo a établi un budget prévisionnel de 5 milliards de francs CFA pour la participation des éperviers à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) de football, a appris APA auprès du comité de mobilisation des fonds mis en place par le gouvernement togolais. « La fibre citoyenne, j’allais dire le devoir citoyen nous oblige tous à soutenir nos ambassadeurs. C’est d’ailleurs conscient de cette nécessité, que le gouvernement a pris un décret portant création des comités ad hoc de supervision, d’organisation, de mobilisation, de gestion des fonds et d’audit pour la CAN 2017 », a déclaré Germain Essohouna Méba, le président du comité au cours d’une conférence de presse jeudi à Lomé. Le comité a pour mission de...
(APA 05/01/17)
Le sélectionneur du Togo, Claude Leroy, a rendu public mercredi la liste des 23 joueurs togolais retenus pour disputer la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), prévue du 14 janvier au 5 février au Gabon. Cette liste se compose de la plupart des cadres de l’équipe. Parmi eux, le capitaine Emmanuel Adébayor et le portier Agassa Kossi, tous deux sans club. Voici les 23 Eperviers Gardiens Agassa Kossi (Sans club), Mensah Cédric (Mans/France), Tchagouni Baba (Marmande/France). Défenseurs Akakpo Serge (Trabzonspor/Turquie), Bossou Vincent (Young Africans/Tanzanie), Djene Dakonam (St Trond/ Belgique), Kouloun Maklibè (Dyto/Togo), Mamah Gaffar (Dacia/ Moldavie), Ouro-Akoriko Sadat (Al Khaleej Saihat, Arabie Souadite), Ouro-Sama Hakim (AS Togo Port/Togo). Milieux de terrain Atakora Lalawélé (Helsingborg/ Suède), Atchou Franco...
(AFP 04/01/17)
L'attaquant Emmanuel Adebayor, sans club depuis la fin de la saison dernière, a néanmoins été retenu dans la sélection du Togo pour la CAN-2017 (14 janvier-5 février au Gabon) que Claude Leroy a rendu publique mardi. Avec l'ancienne star d'Arsenal, aujourd'hui âgé de 32 ans, le sélectionneur français des "Eperviers" a retenu un autre joueur sans club actuellement, le gardien de but Kossi Agassa, ex-Rémois. La sélection togolaise participe à un stage depuis le 1er janvier au Sénégal, avant de rallier le Gabon.
(L'Union 04/01/17)
L’intégration des peuples africains sera promue du 14 janvier au 05 février prochains à l’occasion de l’événement CAN-Zone 2017. Le terrain RM d’Agoè accueille du 14 janvier au 05 février l’événement CAN-Zone 2017. Organisée par l’agence événementielle Passe Média, cette initiative permettra au public togolais et aux ressortissants d’autres nations africaines résidant au Togo de suivre en intégralité les matchs programmés pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017. Cette fan zone servira aussi de cadre pour des spectacles, des expositions et des jeux. «Nous voulons faire de cet endroit, un espace où les Africains de diverses nationalités se retrouveront pour suivre sur écran l’intégralité des matchs de la CAN dans une ambiance de fête. Notre projet entend créer...
(RFI 03/01/17)
La Coupe d’Afrique des nations de football se déroule du 14 janvier au 5 février au Gabon. Les 16 équipes en lice dévoilent progressivement les noms des joueurs qui vont participer à cette CAN 2017. Les listes de sélectionnés seront donc mis à jour progressivement sur cette page. GROUPE A GABON Gardiens de but: Anthony Mfa Mezui (sans club), Yves Stéphane Bitseki Moto (Mounana/Gabon), Didier Ovono (Ostende/Belgique) Défenseurs: Aaron Appindangoyé (Laval/France), Bruno Ecuele Manga (Cardiff City/Pays de Galles), Franck Perrin Obambou (Stade Mandji/Gabon)...
(Jeune Afrique 29/12/16)
Le Togolais Emmanuel Adebayor pourrait faire son retour en France. Selon L'Équipe, le club de Montpellier songe en effet à recruter l'attaquant en janvier. Passé par le FC Metz et l’AS Monaco, Emmanuel Adebayor (32 ans) pensait faire son retour en Ligue 1 cet automne, du côté de l’Olympique Lyonnais. Mais l’aventure avait tourné court, non sans une polémique avec l’entraîneur du club rhodanien. L’intéressé, libre de tout contrat depuis la fin de son aventure à Crystal Palace, en Angleterre, peut néanmoins toujours croire à la France. Le quotidien L’Équipe assure en effet mercredi 28 décembre que le club de Montpellier étudie sérieusement une possibilité de recruter le Togolais lors du mercato d’hiver. « Du fait de l’indisponibilité de (Casimir)...
(Ici Lomé 27/12/16)
La retraite involontaire actuelle de Shéyi Adébayor est due d’après plusieurs témoins à ses démêlées avec un célèbre Marabout. Les uns l’appellent El Hadj Djabarou et les autres Alpha Abrangao. D’après les informations en notre possession, l’ancien sociétaire de Cristal Palace a été victime de l’escroquerie de ce marabout qui a réussi à lui prendre plus de 900 millions de Francs avant de disparaître dans la nature. L’homme qui promettait ciel et terre au joueur capitaine des Eperviers lui prenait les colossales sommes qui rimaient parfois avec les services qu’il rendait. Mais à la fin, le marabout donnait de plus en plus dans les inventions pour réussir à prendre de l’argent à Shéyi. Pour le marabout, Shéyi avait besoin de...
(Ici Lomé 24/12/16)
Le Comité national olympique du Togo (CNOT) a tenu son congrès électif ce matin à Lomé. Les congressistes ont porté leur choix sur Azaad Kelani Bayor qui devient ainsi le successeur d’Auguste Dogbo. Plusieurs fois reporté, le congrès électif du Comité national olympique du Togo a finalement eu lieu ce matin à Lomé. Et le nouveau président de cette instance s’appelle Azaad Kelani Bayor, vice-président jusqu’à son élection. Monsieur Bayor a été président de la Fédération togolaise de boxe pendant une quinzaine d’années avant de démissionner à la veille du congrès du CNOT pour mieux faire sa campagne. Il est actuellement le président de la Confédération africaine de boxe et vice-président de l’Association internationale de boxe amateur.
(APA 24/12/16)
Azaad Kélani Bayor a été élu, vendredi à Lomé président du Comité national olympique du Togo (CNOT) en remplacement d’Auguste Dogbo, à l’occasion d’une assemblée générale de l’instance dirigeante du sport togolais. Bayor, ancien président de la Fédération togolaise de boxe et actuel président de la Confédération africaine de boxe (CAB), a battu lors de l’élection, son adversaire Théophile Loccoh, président de la Fédération togolaise de tennis de table par 35 voix contre 8. « Notre ambition est de faire en sorte qu’il y ait une nouvelle gouvernance au niveau du sport togolais », a confié Bayor à APA juste après son élection. Il s’engage à travailler pour le bien être des jeunes. Pour lui, les athlètes togolais ne doivent...
(Jeune Afrique 22/12/16)
Comme en 2013, le gouvernement togolais a lancé un comité de mobilisation de fonds en faveur de l'équipe nationale de football, en vue de la prochaine Coupe d'Afrique des nations, qui se tiendra en janvier au Gabon. Mais la population s'émeut de cette contribution spéciale qui lui est demandée. Lundi, des internautes togolais ont ainsi lancé une campagne de protestation sur les réseaux sociaux. Ils réclament, avant toute nouvelle contribution, les comptes des fonds mobilisés par l’État en faveur des Éperviers, lors de la dernière édition de la CAN, en 2013. Les internautes réussiront-ils là où ont échoué les associations de consommateurs ? Ils ont en tous cas créé un petit buzz le 19 décembre grâce au hashtag #FaisonsLesComptes, qui...
(Ici Lomé 19/12/16)
Le rapport de l’audit des fonds mobilisés et utilisés pour la participation des Eperviers à la CAN 2013 en Afrique du Sud n’est toujours pas rendu public, malgré l’insistance de la presse privée et des organisations de la société civile. Alors que les uns et les autres attendent la publication de ce rapport, le gouvernement vient de créer quatre nouvelles commissions ad’hoc (de supervision, de mobilisation de fonds, d’organisation et de gestion des fonds) chargées de travailler pour la réussite des Eperviers à la CAN Gabon 2013. La Ligue des consommateurs du Togo (LCT), elle, veut d’abord que le rapport de l’utilisation des fonds mobilisés en 2013 soit publié avant toute nouvelle action. « Nous avons fait part de la...
(Autres 19/12/16)
Le stade de Kégué a connu ce dimanche 18 décembre, une ambiance particulière à la faveur de la quatrième édition de la Journée Nationale de Reconnaissance à Dieu (JNRD). Un grand moment de louanges, d’adorations et de prières en présence du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, du Premier Ministre Komi Sélom Klassou, du Président de l’Assemblée nationale Dama Dramani et de plusieurs autres autorités politiques, administratives, militaires, religieuses, de même que les représentants des institutions nationales et internationales et de l’ensemble du corps du Christ. C’est une initiative du groupe de musique et d’évangélisation « Salut et Joie » en collaboration avec le Conseil Chrétien du Togo (CCT), le Conseil des Ministères et Eglises Chrétiennes du Togo (COMECTO), la Fédération...
(Xinhua 19/12/16)
Le Togolais Prinz Lorenzo a battu vendredi à Lomé le Georgien Paata Varduashvili par abandon à la fin de la 4e reprise (Round), combat comptant pour le championnat mondial des poids moyens Global Boxe Council (GBC). Le combat qui devrait se dérouler en 12 rounds de 3 minutes s’est achevé à la fin du 4e round. Champion en titre version GBC, le Togolais Prinz Lorenzo a conservé son titre conquis le 12 décembre 2015 à Cologne en Allemagne face à un adversaire qui avait un ratio professionnel de 22 victoires sur 30 combats. Cette défaite ramène son palmarès à 22 victoires sur 31 combats. En seize combats de boxe professionnelle, Prinz Lorenzo compte treize victoires dont neuf par K.O et...
(Le Télégramme 228 16/12/16)
Elle est finalement tombée, la décision de la CAF (Confédération Africaine de Football) attendue depuis déjà plusieurs mois par rapport à cette rencontre de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017, remportée par le Togo contre le Djibouti (5-0). A travers un courrier en date du 7 décembre dernier adressé à la FTF (Fédération Togolaise de Football), l’instance continentale de gestion du football a notifié une sanction financière de 5000 dollars (soit environ 2,5 millions de F cfa). Une sanction qui vient sanctionner l’envahissement de la pelouse du stade de Kégué par les supporters, au coup de sifflet final de cette rencontre soldée par la victoire des Eperviers, et une victoire qui débouche sur la qualification pour la...
(Ici Lomé 13/12/16)
Le 8 décembre 2016, Tchanilé Bana, entraîneur de métier, ancien sélectionneur des Eperviers, est banni à vie de toutes activités liées au football par la chambre de la Commission d’éthique de la Fédération internationale de football association (FIFA). Le Togolais n’est pas le seul à être condamné. Jonathan Musavengana, ancien membre de la Fédération zimbabwéenne de football est aussi suspendu à vie. Kirsten Nematandani, ancien patron de la Fédération sud-africaine de football, lui, a écopé de 5 ans de suspension. Il est reproché à ces trois messieurs de faire partie d’un réseau qui a organisé des matches frauduleux en Afrique du Sud en 2010. Ils ont donc violé les articles 13 et 21 du code éthique de la FIFA en...
(Ici Lomé 13/12/16)
La participation des Eperviers à la CAN Gabon 2017 vaut un coût. L’Etat a mis dans la cagnotte une enveloppe de 650 millions FCFA pour toutes les charges. Débat autour d’une manne jugée insuffisante. Le gouvernement a chiffré la participation du Togo à la phase finale de la prochaine CAN en terre gabonaise à 650 millions de nos francs. C’est ce qui transparait dans le collectif budgétaire adopté par l’Assemblée nationale. Cette enveloppe est jugée insuffisante par rapport aux charges qu’engendre la participation à la plus prestigieuse des compétitions de la Confédération africaine de football (CAF). Qu’est-ce qu’il faut alors faire ? Beaucoup incitent la Fédération togolaise de football (FTF) à trouver des ressources additionnelles. Mais comment ? La non...
(APA 09/12/16)
Le comité éthique de la fédération internationale de football (FIFA) vient de radier à vie , pour des faits de corruption, Banna Tchanile, ex-sélectionneur du Togo et Jonathan Musavengana, ancien responsable à la Fédération zimbabwéenne, a appris APA, jeudi auprès de l’instance mondiale du football Banna Tchanile est reconnu coupable de corruption par rapport aux matches de football internationaux joués en Afrique du Sud en 2010. « M. Banna Tchanile est par les présentes interdit à vie de prendre part à des activités liées au football au niveau national et international (administratif, Sport ou autre) à compter de la notification de la présente décision », lit-on dans la décision de la FIFA. Le texte précise que Banna Tchanile prend à...
(La Voix de l'Amérique 09/12/16)
La FIFA annonce avoir suspendu à vie Tchanilé Bana, ancien sélectionneur du Togo, pour corruption. Dans une décision publiée sur le site Internet de la Fédération internationale de football association, la plus haute instance mondiale du sport roi indique avoir également suspendu pour cinq ans l’ancien président de la Fédération Sud-Africaine de football (Safa), Kirsten Nematandani et banni à vie l’ancien fonctionnaire du Zimbabwe de football association (Zifa), Jonathan Musavengana. Les sanctions concernent les activités nationales et internationales du football. "La chambre judiciaire du Comité D'éthique indépendant présidé par Hans-Joachim Eckert a interdit à Kirsten Nematandani, ancien président de la Fédération Sud-Africaine de football (Safa), à Jonathan Musavengana, ancien fonctionnaire du Zimbabwe de football association (zifa), et à Banna Tchanile,...
(Ici Lomé 08/12/16)
L’attaquant vedette de la sélection nationale du Togo est non seulement sans club depuis sa pige de six mois à Crystal Palace dans le championnat anglais, mais aussi n’a plus confiance en lui. Les déclarations du capitaine Emmanuel Adébayor laissent transparaître qu’il est désormais dubitatif sur sa carrière et son avenir au sein des Eperviers. Emmanuel Adébayor est talentueux ! C’est incontestable. Un petit retour sur le parcours de l’homme montre qu’il est une gâchette infernale, un serial buteur. Il est aussi connu pour son outrecuidance, son extravagance, son indiscipline. Bientôt âgé de 33 ans, l’ancien gunner peut toujours apporter beaucoup de choses aux Eperviers s’il est en plein possession de tous ses moyens. Et c’est là le hic. Dans...
(APA 05/12/16)
Le Sénégal a remporté samedi à Lomé le trophée de la 7ème édition du tournoi de l’UEMOA après sa victoire en finale 1 but à face face au Mali. Le but victorieux a été inscrit par Aliou Badji à la 78e minutes sur un coup de tête. Avec quatre buts inscrit durant le tournoi, Badji a été sacré meilleur buteur du tournoi. Des footballeurs locaux des 8 pays de l’ Union économique et monétaire ouest-africaine ( UEMOA) ont pris part au tournoi. Il s’agit du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, de la Guinée-Bissau, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo)

Pages

(Ici Lomé 06/01/15)
Togo - Comme toujours nous vous soumettons cette réflexion de Gerry Taama le plus connecté des politiques togolais. Hier, vers 11h, je me rendais à un rendez-vous à Bè château. Voulant éviter les éventuels bouchons dus aux marches au centre ville, je décidai de passer par Saint-Jo et descendre ensuite par Gakpoto. Mon calcul était qu’à cette heure, si la marche avait été maintenue, elle serait déja en ville. Mauvais calculs. Le blocage du rond point de Gagkoto nous obligeait à une déviation sur des voies qui n’étaient pas prévues pour un tel trafic. J’ai vu des chûtes à moto, des voitures qui y ont laissé leur système d’échappement, et partout, une récrimination unanime contre nous, opposition. Mêmes nos habituels...
(Xinhua 01/12/14)
DAKAR (Xinhua) -- Le 15e Sommet de la Francophonie, qui a pris fin dimanche au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), à 30 km de Dakar, a adopté des "décisions importantes" ayant notamment trait à la jeunesse et à l' économie, a-t-on appris de source officielle. S'exprimant lors de la conférence de presse clôturant le deux jours de travaux des pays membres de l'espace francophone, le président sénégalais Macky Sall a affirmé que le sommet a adopté un cadre stratégique à moyen terme pour jeunesse et l'économie. Il a indiqué que le sommet a "insisté" sur le renforcement de la dimension économique dans un esprit de partenariats solidaires au sein de l'espace francophone. Le sommet s'est penché...
(Le Télégramme 228 25/11/14)
Togo - Un séminaire national sur la politique commune et le programme de développement culturel de l’Union Economique Monétaire ouest Africain (PDC-UEMAO) s’est ouvert ce lundi 24 novembre 2014 à Lomé. Organisé par l’Uemoa en concert avec le ministère de la Culture, il a pour objectif de partager avec les acteurs culturels togolais le contenu du Programme de développement culturel (PDC), de discuter des modalités de l’appropriation et de définir ensemble leur implication dans la réussite du programme. La rencontre a été ouverte par la ministre en charge de la Culture, Kouméalo Anaté. Le PDC-UEMOA est en effet, un ambitieux programme adopté le 18 juillet 2014 par les ministres de la Culture de l’Uemoa. Il vise à contribuer à la...
(Togo portail 24/11/14)
Considérant les enjeux philosophiques, politiques, économiques et sociétaux que constitue aujourd’hui le secteur de la culture et des arts au plan mondial et, prenant en compte les nouveaux défis (actuels et ceux à l’horizon 2030) auxquels doit faire face une jeune nation comme la nôtre, et qui semble enfin vouloir sortir de sa profonde léthargie en matière de politique nationale et publique de culture et des arts, grâce notamment à la création et au dynamisme du Fonds d’Aide à la Culture, quatre associations togolaises, œuvrant depuis des années dans le secteur de la culture, ont décidé d’unir leurs forces au travers d’une Coalition pour porter plus haut et loin la culture et les arts au Togo et dans le monde...
(Xinhua 21/11/14)
Le programme de développement culturel de l'Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) va démarrer en 2015 pour favoriser le développement d'un marché régional des biens et services culturels, a annoncé jeudi à Cotonou Mme Béatrice Kinga, experte de l'institution sous- régionale. D'un coût estimatif de plus de 41 milliards de FCFA (82 millions USD), ce programme de développement culturel de l'UEMOA devrait contribuer à valoriser la culture comme source de création de richesse et de rayonnement de l'espace communautaire. Ce programme, qui sera mis en oeuvre pendant sept ans, vise non seulement à développer un marché régional unifié des biens et services culturels, promouvoir les métiers de la culture et la professionnalisation des acteurs et opérateurs culturels, mais aussi...
(Ici Lomé 14/11/14)
Le Groupe Magic System est dans la capitale togolaise. Conduit par Assalfo, le chef de file, le groupe a animé une conférence de presse pour lancer un appel à ses ans et le public à faire le déplacement afin de vivre le live. Magic System se dit très fier de rencontrer de nouveau le public de Lomé qu’il admire tant. Deux concerts attendent les fans du groupe : le premier se tient vendredi en live lors d’un concert VIP et le dimanche, pour le grand public, au stade municipal de Lomé. Lors de ces deux concerts, le groupe promet retracer tous son album.
(Ici Lomé 12/11/14)
Togo - Le palais des congrès sera rempli de rire à gogo par l’humoriste Gogoligo, DKOTHEY de la Côte d’Ivoire sans oublier le célèbre le PJ Pasteur Adjaho. Prévu pour le 27 décembre 2014, ce concert, placé sous le haut patronage du St Esprit, bouclera la fin de l’année 2014, sera tout particulier selon l’artiste Gogoligo. Ce dernier dit mettra toute son énergie aux côtés des deux autres artistes très connus par le public pour que la fête soit belle. Aussitôt le concert du Palais des congrès terminé, Gogoligo mettre le cap sur l’Europe pour donner des concerts dans plusieurs pays notamment la France, la Bruxelle etc.
(Xinhua 11/11/14)
L'édition 2014 du concours panafricain de beauté, dénommé "Miss Naïades", destiné aux dauphines issues des élections Miss organisées dans les différents pays africains, se tiendra samedi prochain au Palais des Congrès de Cotonou. Selon le président du comité d'organisation, ce concours panafricain de beauté regroupera une trentaine de dauphines en provenance de 25 pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre. Le concours "vise non seulement à favoriser l'intégration africaine par la beauté et à valoriser la beauté africaine dans le but d'un développement équilibré et harmonieux, mais aussi à offrir à des jeunes filles les outils pour une ascension rapide en vue d'une contribution efficace au développement culturel, social et économique de leur pays", a confié à Xinhua Makinda. Pour...
(AfreePress 21/10/14)
Togo - Face au risque de contamination de la maladie à virus Ebola, le Mouvement Martin Luther King (MMLK) invite à travers un communiqué parvenu à l’Agence de presse Afreepress, le gouvernement à renforcer les mesures pour préserver la santé publique des populations togolaises lors de la prochaine Foire Internationale de Lomé qui aura lieu du 21 novembre au 8 décembre 2014. L’une des mesures que propose le mouvement dirigé par le pasteur Edoh Komi est l’interdiction « pure et simple » aux exposants des pays déjà atteints par le virus de participer à cette 12ème édition de la foire. « L’allure inquiétante et préoccupante avec laquelle cette maladie pandémique se propage et se contracte à travers le monde notamment...
(AfreePress 20/10/14)
Togo - La Miss Togo 2014, Tatiana Mariama Camara a présenté lundi au premier ministre, Arthème Séléagodji Ahoomey-Zunu, le projet de société, « la lecture pour tous », pour lequel elle a été élue, a appris l’Agence de presse Afreepress. Grâce à ce projet, des bibliothèques seront installées dans toutes les régions économiques du Togo. Dans les préfectures où il y a déjà des bibliothèques, elles seront réfectionnées et équipées. Au cours de mon mandat, je vais organiser des concours de lecture et de dictée dotés de prix dans les écoles et les meilleurs élèves seront sélectionnés. Ils pourront voyager et participer à d’autres concours », a-t-elle déclaré au sortir de l’audience. 20ème Miss du Togo élue le 31 août...
(AfreePress 17/10/14)
La 8ème édition de la fête de la bière a été officiellement lancé jeudi à Lomé par la ministre du commerce et de la promotion du Secteur Privé, Bernadette Legzim-Balouki, a constaté sur place un reporter de l’Agence de presse Afreepress. « La fête de la bière que nous célébrons depuis une semaine déjà est devenue une tradition dans notre pays où chaque année surtout au mois d’octobre, la brasserie BB Lomé fait de la bière un évènement festif durant lequel un large choix de marques ou de types de bière est proposé aux consommateurs à la dégustation ou à la consommation », a déclaré Bernadette Legzim Balouki, ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé. Saluant cette...
(AfreePress 02/10/14)
La 2e édition du concours annuel et panafricain de beauté « Miss Beauty Africa » a été lancée mercredi à Lomé sous le thème: « la beauté de l’Afrique, facteur de paix et de développement », a constaté un reporter de l’Agence de presse Afreepress. Vingt (20) candidates, talentueuses reines de beauté de haut niveau et détentrices de titres de beauté de dix-huit (18) à vingt-huit (28) ans de vingt (20) pays africains vont s’affronter à cette édition à Lomé le 11 octobre 2014. « Le concours Miss Beauty Africa est la soirée de couronnement d’une ambassadrice de la Beauté Africaine qui travaille pendant une année pour le triomphe de la Paix et du Développement en Afrique. C’est aussi et...
(Le Télégramme 228 01/10/14)
Togo - Son apport à l’enseignement du Droit dans les universités du Togo mais également de son pays d’origine la France est sans contestation. Et ces apports, ces derniers temps se sont exprimés au travers des sorties d’ouvrage sur le Droit ou encore des dons d’ouvrages à des universités de ces deux pays, surtout le Togo. C’est donc fidèle à cette disponibilité à accompagner les praticiens du Droit que le Conseiller de Faure Gnassingbé, Charles Debbasch vient de faire paraître la 11ème édition de son Bestseller de la culture juridique de Droit administratif. C’est un ouvrage dont il est co-auteur, ensemble avec Frédéric Collin. Ouvrage de synthèse sur l’administration publique contemporaine en France, « Droit administratif » de Charles Debbasch...
(AFP 08/09/14)
Les pieds frappent le sol en cadence. Les danseuses claquent leurs mains et leurs cuisses en serrant les dents. Le stepping est une danse qui plonge au coeur de l'histoire noire américaine et secoue depuis un an le monde de la mode. Une de ses représentantes, LeeAnet Noble, a conquis le couturier américain Rick Owens à Paris l'automne dernier. Elle revient à New York vendredi à l'occasion de la Fashion week. Dans le studio de Washington où elle répète son spectacle, la jeune femme de 30 ans joue des percussions mais parfois il n'y a pas de musique. Les claquements des mains et des pieds qui font vibrer le sol suffisent à rythmer les mouvements. Le stepping est né aux...
(RFI 06/09/14)
On parle souvent du manque de salles de cinéma en Afrique, mais les choses sont en train de changer, à tel point que le continent peut devenir une opportunité pour le cinéma français. C’est ce qui ressort du dernier rapport d’Unifrance, l’organisme chargé de la promotion des films français à l’étranger. Eric Névé, rapporteur du groupe francophonie d'Unifrance, et Jean-Christophe Baubiat, chargé des études à Unifrance, sont les invités de Sébastien Jédor. RFI: Eric Nevé, Jean-Christophe Baubiat, est-ce qu'aujourd’hui, l’Afrique terre de croissance peut être une terre de croissance aussi pour le cinéma français ? Eric Nevé: Oui, à condition de ne pas se tromper ni d’analyse ni d’objectif, ni de manière de travailler en Afrique. Si on est persuadé...
(AfreePress 04/09/14)
Le Comité Miss Togo et la Miss Togo 2014 ont levé mercredi à Lomé l’équivoque qui plane depuis samedi 30 août dernier sur l’âge et le décalage de niveau de la vingtième beauté, a constaté l’Agence de presse Afreepress. Pour Gaspard Kodjo Baka, « tout est clair » sur Mariama Tatiana Camara, 2ème dauphine à l’issue de la 19ème édition de l’élection Miss Togo. « Née le 9 décembre 1994, Mlle Tatiana Mariama Camara, 1,70 m pour 57 kg est étudiante en troisième année de Gestion PME/PMI après avoir eu l’année académique dernière un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) en Secrétariat. Elle aura 20 ans en décembre », a expliqué le président du comité. L’élection de la Miss, a-t-il appuyé,...
(LoméInfos 03/09/14)
Elle est sans doute la reine de beauté qui aura fait l’unanimité des contestations sur les réseaux sociaux. Elue samedi Miss Togo 2014, Mlle Camara Tatiana Mariama crée la polémique sur son âge et sa fonction. Le samedi au Palais des Congrès, elle a déclaré avoir 20 ans alors qu’il y a un, elle disait au même endroit en avoir 18. La Miss a-t-elle menti sur son âge ? Le Togo prendra-t-il, le risque de se faire représenter dans le monde par une fille qui ne dit pas la vérité ? Voilà une Miss qui ne rend pas les choses facile à Baka Gaspard (président du comité d’organisation) et à son comité. Camara Tatiana Mariama la plus belle fille du...
(Pa-Lunion 08/08/14)
Steve Bodjona, l’ambassadeur du Togo au Japon ne se fatigue pas. Après avoir tenu la promesse de son 6è ouvrage en Avril 2014 à l’occasion de l’indépendance de sa terre natale, il s’apprête à sortir dans les tout prochains jours un nouvel ouvrage aux éditions « Continents*». Cet ouvrage qui est une « NOUVELLE » a pour titre « LES RONCES DE L’AMOUR ». Les Ronces de l’Amour raconte une palpitante histoire d’amour entre un imaginaire riche homme Jonas et son épouse Mira, histoire faite de divorce, de tentative de reconquête, de vengeance avec à la clé un ancien amour qui se mélange au nouveau. Avant-goût Jonas, riche homme d’affaires, vient de se réveiller d’un coma de plus de 48...
(LoméInfos 08/08/14)
Les promoteurs culturels, artistes et créateurs de la région des Plateaux ont été informés le lundi 04 août 2014 sur la stratégie de mise œuvre du Fonds d’Aide à la Culture (FAC). Organisé par la Direction Régionale des Arts et de la Culture des Plateaux, cette rencontre avec les acteurs culturels de la région a permis aux participants de prendre connaissance des conditions nécessaires à remplir pour bénéficier du Fonds d’Aide à la Culture (FAC) 2014 officiellement lancé le 10 juillet. Les locaux de la préfecture d’Ogu ont servi de cadre pour la rencontre d’échange entre Direction Régionale des Arts et de la Culture des Plateaux et les professionnels de la culture venus des différentes préfectures qui constituent la région...
(Jeune Afrique 23/07/14)
Son charme et avec lui une bonne partie de sa population et de ses touristes s'étaient envolés. Grâce à une vaste opération de renouvellement urbain, la cité balnéaire retrouve son lustre. Le fascinant spectacle de la migration des baleines au large ou des quatre espèces de tortues marines qui viennent pondre sur ses kilomètres de plage de sable fin, les vestiges de la traite négrière (comme la "Woold Home", Maison des esclaves) ou ceux de l'administration germanique (cimetière allemand)... La ville d'Aného, qui s'étend du lac Togo à l'océan Atlantique, a tout d'un décor de carte postale. Capitale du pays à deux reprises (de 1886 à 1897, puis de 1914 à 1919), cette ville moyenne, dont la population est estimée...

Pages

(Jeune Afrique 05/01/18)
Le chef de l’État togolais a choisi la traditionnelle présentation des vœux pour sa toute première adresse à la nation depuis le début de la crise qui secoue le pays. Un message très politique qui répond à ceux délivrés ces derniers jours par ses principaux adversaires. Jamais les vœux des leaders politiques, notamment ceux du chef de l’État n’auront autant été suivis. Ce 3 janvier les Togolais ont écouté avec attention le discours de Faure Gnassingbé diffusé sur les ondes des médias publics et sur les réseaux sociaux à partir de 20 heures GMT. Car depuis le début de la crise politique dans le pays il y a cinq mois, le président ne s’était pas encore adressé directement à la...
(RFI 05/01/18)
Tous les adversaires sont en colère. Vingt-quatre heures après le discours à la nation du président Faure Gnassingbé, la réaction est unanime : le président togolais n’a pas pris la mesure de la situation de ce qui se passe dans son pays depuis cinq mois. Tout le monde attendait ce discours, au final c’est tout le monde qui est déçu. Dans les rangs de l’opposition et pris séparément, tous disent ou presque la même chose pour évoquer ce discours du président Gnassingbé. D’abord Paul Dodji Apévon, pour lui c’est une déception totale, ce n’est pas un chef d’Etat qui ressent la profondeur de la crise que vit le pays : « J’ai senti quelqu’un qui, ou bien n’est pas conscient...
(RFI 04/01/18)
Pour la première fois depuis les contestations de l'opposition dans les rues en septembre, Faure Gnassingbé, le président du Togo, s'est adressé mercredi soir aux Togolais. Un discours très attendu dans lequel Faure Gnassingbé dit croire aux vertus du dialogue tout en annonçant qu'il a décidé de soumettre ses propositions de réforme au référendum. Ce mercredi soir, le président togolais Faure Gnassingbé a réitéré, lors de ses voeux, sa volonté de « dialoguer » avec l'opposition afin de mettre un terme à la crise politique et sociale qui secoue le pays depuis le mois de septembre. C'était la première fois que Faure Gnassingbé s'adressait directement aux togolais depuis le début la crise en septembre. Le dialogue, « voie privilégiée »...
(Jeune Afrique 03/01/18)
La dernière participation du leader du Parti national panafricain (PNP) à une manifestation de la coalition de l’opposition remonte à un peu plus de deux mois. Invisible sur le terrain, Tikpi Atchadam continue cependant de jouer un rôle central, notamment via les réseaux sociaux. Vendredi 29 décembre, il était aux côtés de ses collègues de la coalition de l’opposition togolaise à Accra, pour rencontrer le président ghanéen, médiateur dans la crise politique qui secoue le Togo depuis plusieurs mois. Une « médiation concertée animée par Alpha Condé et Nana Akufo-Addo » que Tikpi Atchadam, dans une vidéo de « vœux » publiée le 31 décembre sur les réseaux sociaux, a d’ailleurs saluée. Au passage, le leader du Parti national panafricain...
(Le Point 02/01/18)
La bourse régionale des valeurs mobilières, institution commune de pays d'Afrique de l'Ouest, a choisi d'enrichir la palette de financement des PME de la sous-région. Une initiative salutaire. Ça bouge du côté des petites et moyennes entreprises en Afrique. Beaucoup de fonds d'investissement, d'agence de développement se tournent désormais directement vers elles pour les financer. Dernièrement on a pu compter : Investisseur et Partenaire (80 millions d'euros), Proparco (750 millions d'euros), Fisea (120 millions d'euros) ou encore le fonds franco-africain BPI et AFD (33 millions). Et pourquoi pas la Bourse ? Si en Europe, le pas est déjà sauté, en Afrique, le mouvement est plus lent. Il faut dire que les PME n'intéressaient pas jusqu'ici les places financières. Pourtant, elles...
(RFI 30/12/17)
L’opposition togolaise se prépare de nouveau à descendre dans la rue ce samedi 30 décembre comme elle le fait depuis quatre mois. Malgré la violente répression de jeudi dernier, qui a fait 12 blessés et une quinzaine de personnes interpellées, la coalition des 14 partis attend du monde dans la rue, car les trois leaders vont rendre compte de leur mission d'Accra. Les trois leaders, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, Tikpi Salifou Atchadam, et Jean-Pierre Fabre sont rentrés d’Accra vendredi soir très réconfortés. « Nous avons rencontré le président...
(RFI 30/12/17)
Civicbag existe depuis moins de 2 ans avec ses quatre employés dont son concepteur. La jeune pousse togolaise fabrique des sacs de course à partir des emballages en papier de ciments et compte aider à accélérer l’abandon de l’utilisation des sacs plastiques au Togo. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171230-togo-civicbag-mettre-fin-sacs-plasti...
(RFI 29/12/17)
Des leaders de la coalition de l'opposition togolaise sont au Ghana pour rencontrer le président Nana Akufo-Addo ce vendredi 29 décembre alors que de nouvelles manifestations ont eu lieu jeudi à Lomé et dans plusieurs villes du pays. Malgré les incidents survenus dans la capitale, l'opposition maintient son programme : concert de casseroles ce vendredi à la mi-journée et une nouvelle manifestation de rue samedi prochain pendant que le dialogue annoncé peine à s'ouvrir. Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson a appris...
(RFI 28/12/17)
Une nouvelle manifestation a eu lieu ce 27 décembre à Lomé au Togo. Des milliers de personnes sont descendues dans les rues de la capitale, à l'appel d'une coalition de 14 partis d'opposition. Le mot d'ordre est toujours le même : la démission du président Faure Gnassingbé. Depuis septembre, l'opposition togolaise organise des manifestations quasi hebdomadaires. La présidence avait promis de démarrer un dialogue début décembre mais semble jouer la montre. Brigitte Adjamagbo-Johnson, la coordinatrice de la coalition d'opposition, dit avoir confiance dans la mobilisation populaire.
(La Tribune 28/12/17)
L'administration togolaise vient de franchir un nouveau pas dans l'amélioration du service public, puisqu'il est désormais possible de faire immatriculer un véhicule d'occasion vendu au port de Lomé, en moins de 24 heures. Toutefois, cette nouvelle procédure annoncée par la Direction des transports routiers et ferroviaires est déjà contestée par les déclarants de douane non agréés. L'administration togolaise vient de réduire le délai d'immatriculation des véhicules d'occasion vendus au port. La Direction des transports routiers et ferroviaires (DTRF) vient en effet de confirmer que cette opération est désormais possible en moins de 24 heures. Finis donc les longs délais et les procédures lourdes, puisque les acquéreurs de véhicules de seconde main au port de Lomé pourront effectuer les formalités directement...
(RFI 26/12/17)
Les rues étaient très peu animées à Lomé, en ces périodes de fête et une bonne moitié de la capitale sans électricité une bonne partie de la journée ce dimanche 24 décembre. C'est dans cette ambiance que l'archevêque métropolitain de Lomé, Mgr Denis Amouzou Dzakpa a célébré la messe de minuit en sa cathédrale, Sacré-Cœur de Lomé. Malgré une ambiance tendue ces dernières semaines dans la capitale togolaise, les chrétiens ont répondu nombreux à la messe de minuit. A la cathédrale Sacré-Cœur de Lomé, Mgr Denis Amouzou Dzakpa a officié avec quelques prêtres de son clergé. « Qui donc est cet enfant ? C'est le prince de la paix, qui a pris la condition humaine pour sauver les hommes, le...
(Agence Ecofin 23/12/17)
(CRRH-UEMOA) - A la suite du succès de son 7ème refinancement, la Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l’UEMOA a procédé ce vendredi 22 décembre à la cérémonie de signature des instruments juridiques de la mise à disposition des ressources au profit de cinq banques ( Banque Atlantique du Bénin, la Banque de l'Habitat du Sénégal, l'Union Togolaise de Banque, la NSIA Banques et la Société Ivoirienne des Banques de Côte-d'Ivoire ). Ces fonds sont destinés à l’octroi des prêts de longue durée dans le domaine de l’habitat. Pour rappel, la Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire (CRRH-UEMOA) a clos le samedi 04 novembre 2017, sa septième émission obligataire d’un montant de 25.1 Milliards de FCFA dénommée « CRRH-UEMOA 5,95% 2017-2029...
(La Tribune 22/12/17)
Le parlement togolais vient d'adopter ce 20 décembre en plénière le projet du budget de l'Etat 2018, alors que les parlementaires de l'opposition ont boycotté le processus du vote pour maintenir la pression sur le gouvernement. Le budget de l'Etat 2018 du Togo est désormais connu. Il a été adopté ce 20 décembre par les députés à l'Assemblée nationale lors de sa neuvième séance plénière de la deuxième session ordinaire de l'année 2017. Fait assez rare pour être souligné, le projet n'a pas été voté par les députés de l'opposition qui se sont abstenus en bloc. Une réaction liée à la crise politique qui sévit dans le pays depuis août dernier. D'après le président de l'Assemblée, Dama Dramani, l'économie du...
(Jeune Afrique 22/12/17)
Le président togolais n’est pas homme à s’épancher et c’est à JA qu’il a choisi de donner sa première interview depuis le début de la crise. Contesté par une opposition qui réclame son départ immédiat, il appelle au dialogue. Dimanche 10 décembre : un épais voile de brume poussiéreuse recouvre Lomé. Dans ce Sud très chrétien, les fidèles sont à l’église, au temple ou dans les assemblées de prière. En son palais présidentiel désert où il s’est lui aussi aménagé un lieu de culte, c’est un Faure Essozimna Gnassingbé d’allure déliée et d’apparence sereine qui reçoit JA pour sa première interview depuis le début de la crise politique qui secoue son pays. Les contours en sont connus : face à ce «...
(RFI 19/12/17)
Qui organisera le dialogue pour une sortie de crise au Togo ? La question se pose une nouvelle fois après le sommet de la Cédéao qui s’est tenu à Abuja, au Nigeria, le week-end dernier. L'opposition attend un médiateur, le pouvoir dit qu'il n'y en a pas. Depuis plusieurs semaines, l'opposition attend l'ouverture du dialogue sous l'égide d'un médiateur. Le ministre de la Fonction publique, Gilbert Bawara, qui faisait partie de la délégation présente à Abuja, a cependant indiqué lundi 18 décembre qu’il n’y avait pas de médiateur désigné ...
(Jeune Afrique 19/12/17)
Sorti de prison en février 2016, l’ancien ministre de l’Administration territoriale, Pascal Bodjona, souhaite à nouveau s’engager en politique. Il a récemment travaillé aux côtés d’Albert Kan-Daapah, ministre ghanéen de la Sécurité, chargé d’organiser le dialogue entre les différents acteurs de la crise togolaise. Retiré de la vie politique depuis sa sortie de prison, en février 2016, Pascal Bodjona prépare très discrètement son retour. Il a proposé ses services au président ghanéen, Nana Akufo-Addo. En sa qualité de médiateur dans la crise togolaise, ce dernier l’a reçu à Lomé mi-novembre pour recueillir ses observations...
(RFI 19/12/17)
En France, le numéro deux de Canal+ International a-t-il été évincé suite à un reportage sur le Togo ? C’est ce qu’avance le site d’informations français Les Jours. Au sein de la chaîne cryptée, certains s’interrogent sur la concomitance de deux évènements : la récente éviction de François Deplanck, le numéro deux de Canal+ International et la diffusion en novembre dernier d’un sujet sur les manifestations de l’opposition au Togo. Et ce alors que le groupe de Vincent Bolloré, l’actuel patron de Canal+, a réalisé en 2017 plus de 5 milliards de chiffre d’affaires. L’histoire pourrait prêter à sourire si elle n’évoquait pas un cas probable de censure. Le 15 octobre dernier, la chaine cryptée diffuse en France un reportage...
(Le Monde 15/12/17)
Inquiet du phénomène, le Programme des Nations unies pour l’environnement prépare un rapport inédit sur l’explosion du marché des véhicules d’occasion. Des dizaines d’épaves de Golf et de Mercedes sont alignées et empilées sur le bord de la route et jusqu’au pied des immeubles délabrés. Ces voitures-là ont rendu depuis longtemps leur dernier souffle. Mais l’air est irrespirable. Matatus (minibus bondés ornés de graffitis bariolés), camions, voitures… la plupart hors d’âge, jouent du klaxon et du volant pour tenter de progresser de quelques mètres dans un immense flot anarchique qui s’ébroue au milieu des piétons et des vendeurs de rue. Fin de journée banale dans les faubourgs déshérités de Nairobi. Dans quelques années, c’est ici, dans les bouchons de la...
(RFI 14/12/17)
L'opposition togolaise est de nouveau descendue dans les rues de Lomé, mercredi 13 décembre. Alors qu'elle boycotte les concertations proposées par le gouvernement en vue de la tenue d'un dialogue pour sortir le pays d'une crise qui dure depuis trois mois, elle a rappelé les conditions de sa participation : pas de discussion préalable avec le gouvernement, la médiation ghanéenne ou guinéenne comme seule interlocutrice avant tout dialogue. La coalition de l'opposition persiste : si Faure Gnassingbe ne veut pas du dialogue, qu'il ...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Payadowa Boukpessi, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, a accepté de se confier à Jeune Afrique sur la situation politique du Togo. Plusieurs fois ministre sous Eyadéma (Commerce et Transports, puis Industrie et Sociétés d’État), Payadowa Boukpessi, 63 ans, a été le premier ministre des Finances de Faure Gnassingbé, dans le gouvernement d’Edem Kodjo, puis dans celui de Yawovi Agboyibo. Limogé en mars 2007, il n’est cependant jamais entré en conflit avec le chef de l’État. À l’issue des premières législatives pluralistes d’octobre 2007, il est réélu député du Rassemblement du peuple togolais (RPT, au pouvoir) – devenu Union pour la République (Unir) en 2012 – et préside la commission des finances de l’Assemblée jusqu’en...

Pages