Samedi 24 Février 2018

Togo

(APA 07/02/18)
APA - Lome (Togo) - Des leaders de la Ligue togolaise des droits des étudiants (LTDE) ont été arrêtés ce mardi dans les environs du campus universitaire de Lomé, et déposés à la Direction centrale de la police judiciaire, a-t-on appris de sources sécuritaires Il s’agit notamment de Foly Satchivi, le président de la ligue, et neuf (9) de ses collaborateurs, dont les secrétaires à l’organisation et à la communication. Ils s’apprêtaient à tenir une Assemblée générale annoncée par l’association, pour décider des actions à mener en vue d’exiger, entre autres, l’augmentation des pécules et leur paiement avant le début des examens, la reprogrammation de toutes les unités d’enseignement, la suppression des critères d’octroi de tranches et l’augmentation du débit...
(Jeune Afrique 07/02/18)
Gilbert Bawara, ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative au Togo, revient pour Jeune Afrique sur le dialogue prévu par les pays médiateurs entre le président Faure Gnassingbé et l'opposition, prévu le 15 février prochain, pour mettre un terme à la crise que traverse le pays depuis août 2017. Au lendemain de la publication du communiqué des médiateurs dans la crise que traverse le Togo depuis août 2017, Gilbert Bawara, ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, qui représente le gouvernement dans les discussions relatives au dialogue politique, a reçu Jeune Afrique. Une occasion de s’expliquer sur la date retenue pour le démarrage du dialogue (le 15 février), les modalités...
(Jeune Afrique 07/02/18)
Brigitte Adjamagbo-Johnson, coordinatrice de la coalition des quatorze partis de l’opposition togolaise, revient pour Jeune Afrique sur les conditions de l’ouverture du dialogue entre le pouvoir et l'opposition, annoncé pour le 15 février, alors que les manifestations contre le régime du président Faure Gnassingbé continuent dans le pays. Au lendemain de l’annonce de l’ouverture d’un dialogue, prévu le 15 février entre le pouvoir togolais et l’opposition, plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans les rues de Lomé samedi 3 février, à l’appel de la coalition de l’opposition, pour protester contre le régime du président Faure Gnassingbé.
(Xinhua 07/02/18)
Le Togo envisage de vacciner 3.437.106 enfants, filles comme garçon âgés de 6 mois à 14 ans lors de la campagne nationale intégrée de vaccination contre la rougeole et la rubéole, de supplémentation en vitamine A et de déparasitage Albendazole qui sera lancé lundi prochain. Cette campagne qui se déroulera du 12 au 18 février concernera les filles et les garçons âgés de 6 mois à 14 ans, indique lundi un communiqué du ministère de la Santé et de la Protection sociale. Trois interventions seront délivrées durant cette campagne, notamment la vaccination contre la rougeole et la rubéole, pour les enfants de 9 moi à 1 an; la supplémentation en vitamine A pour les enfants de 6 mois à 14...
(Xinhua 07/02/18)
La croissance du PIB en Afrique était estimée à 3,6% en 2017, selon la Banque africaine de développement (BAD) qui voit des perspectives "beaucoup plus prometteuses" avec un taux de croissance de 4,1% en 2018 et 2019. "Les perspectives de croissance sont beaucoup plus prometteuses et nous prévoyons une accélération de la croissance du PIB de l'Afrique à 4,1% en 2018 et 2019", a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina, lors d'une cérémonie officielle pour présenter les progrès et les perspectives de développement de l'Afrique mardi à Abidjan. "Nous avons la tête hors de l'eau et les économies africaines progressent fortement et sereinement", a commenté Akinwumi Adesina faisant remarquer que "la croissance du PIB réelle était estimée à...
(La Tribune 06/02/18)
Le dialogue politique au Togo entre le parti au pouvoir et les partis de l'opposition s'ouvrira ce 15 février. Une date fixée d'un commun accord par les parties impliquées et la seconde après celle de janvier dernier, proposée par le président guinéen, Alpha Condé. Serait-ce l'épilogue à la crise politique que vit le Togo depuis le 19 août 2017 ? Vendredi dernier, les émissaires à Lomé des présidents ghanéen Nana Akufo-Addo et guinéen Alpha Condé ont en effet annoncé, dans un communiqué commun, que le dialogue politique entre le pouvoir et les partis de l'opposition s'ouvrira ce 15 février. Décidée d'un commun accord par toutes les parties impliquées dans la crise, cette nouvelle date vient après la proposition du président...
(La Tribune 06/02/18)
L'Etat togolais a reçu une subvention du Fonds mondial pour la lutte contre le VIH-Sida, la tuberculose et le paludisme à hauteur de 37 milliards de francs CFA. L'information a été apportée lors d'un atelier d'élaboration d'un Plan de gestion des risques et des mesures d'atténuation sur la période 2018-2020 à Lomé. Le Togo vient d'avoir un renfort dans sa lutte contre trois maladies qui ravagent sur son territoire, notamment le paludisme, la tuberculose et le SIDA. Le Fonds mondial pour la lutte contre le VIH-Sida, la tuberculose et le paludisme a décidé d'accorder une subvention de 57,6 millions d'euros, soit environ 37 milliards de francs CFA au pays pour prendre en charge son Plan de gestion des risques et...
(Agence Ecofin 06/02/18)
Du 27 au 28 février 2018, le Togo va abriter la première conférence sur la technologie blockchain et les crypto-monnaies. L’initiative émane de la structure Technologies Réseaux et Solutions (TRS) en partenariat avec Ghana Dot Com (GDC). L’avènement de la blockchain et des crypto-monnaies a révolutionné les transactions commerciales mondiales. Au Togo en revanche, il y a une faible pénétration des crypto-monnaies. Cette rencontre, de l’avis de ses organisateurs, offre l’occasion d’en savoir plus sur les transactions bitcoin, les crypto-monnaies et les solutions blockchain, etc. L’objectif à terme, est de booster l’utilisation des monnaies électroniques et de permettre au plus grand nombre de tirer le maximum d’avantages de toute l’économie que génère cette révolution. Selon les informations, la conférence cible...
(RFI 06/02/18)
La Journée mondiale contre les mutilations sexuelles est célébrée ce mardi 6 février. L’occasion pour tous les acteurs, que ce soient les associations ou les États, de se mobiliser pour les quelque 200 millions de femmes excisées et/ou infibulées. Trois millions de filles sont victimes, chaque année, de ces mutilations, très répandues parce que largement tolérées dans de nombreux pays. En Côte d'Ivoire, on estime que 30 à 40 % des femmes sont excisées. Une pratique illégale qui est punie par la loi mais qui perdure pourtant. Les enfants sont souvent excisés dès la naissance mais cette pratique est tellement ancrée dans les esprits que les jeunes filles pour certaines d'entre elles vont jusqu'à se faire exciser pour être dans...
(AFP 05/02/18)
Plusieurs milliers de personnes sont descendues dans les rues de Lomé samedi, à l'appel de la coalition de l'opposition pour protester contre le régime du président Faure Gnassingbé, a rapporté un journaliste de l'AFP. Des représentants guinéen et ghanéen, pays médiateurs dans la crise qui agite le Togo depuis septembre, ont annoncé vendredi l’ouverture d'un dialogue le 15 février, précisant que tous les acteurs avaient accepté de "suspendre" les manifestations publiques. Mais les leaders de ce regroupement de 14 partis politiques ont maintenu leur manifestation. "C’est notre droit constitutionnel de manifester. Si nous voulons manifester, nous le ferons", a déclaré Jean-Pierre Fabre, chef de file de l’opposition.
(Xinhua 05/02/18)
La Coalition de 14 partis politiques (opposition) a maintenu ses manifestations prévues samedi contre l'administration, malgré la fixation au 15 février de l'ouverture d'un dialogue politique inter-togolais pour une sortie pacifique de la crise du pays. La date du 15 février a été fixée par des émissaires du Ghana et de la Guinée, à l'issue de deux jours d'échanges et consultations, les 31 janvier et 1er février à Lomé, avec les principaux acteurs de la crise en cours au Togo liées à des réformes constitutionnelles. Le 1er février, la Coalition "a pris acte" du communiqué de presse des émissaires et a remercié les efforts des autorités du Ghana et de la Guinée pour aider le Togo...
(APA 05/02/18)
APA-Lomé (Togo) - La Coordination des syndicats des enseignants du Togo (CSET) a appelé ses membres, notamment ‘’les enseignants, chefs d’établissements et inspecteurs’’ à une grève de 72h à partir de mercredi, a appris APA de source officielle. Selon ministre des Enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle qui révèle avoir reçu ce lundi une lettre de la CSET, cette dernière souligne que sa grève vise à « exiger de donner la priorité à la question des primes et indemnités » dans les discussions avec le gouvernement. En effet, selon la coordination, la cause majeure de la crise dans le secteur de l’éducation reste la question des primes et indemnités. « Il y a une volonté de faire perdurer...
(APA 05/02/18)
APA - Lomé (Togo) - Le gouvernement togolais veut réserver au moins 20 % des marchés publics aux jeunes et aux femmes entrepreneurs, a-t-on appris samedi, de source officielle. Cette décision, explique le communiqué du conseil des ministres du 1er février, « va apporter des solutions efficaces à la problématique du chômage et à l’amélioration du niveau de vie de nos concitoyens notamment celui des jeunes et des femmes ». Elle concerne les jeunes entrepreneurs dont l’âge est compris entre 18 et 40 ans, promoteur d’une entreprise légalement créée, et les femmes entrepreneurs sans limite d’âge, « de nationalité togolaise et exerçant sur le territoire national ». « Sur la base d’une évaluation, ce taux pourrait être revu à la...
(Agence Ecofin 05/02/18)
En deux mois, le gouvernement togolais a réalisé pas moins d’une dizaine de réformes pour faciliter la vie des jeunes et des femmes qui souhaitent entreprendre : suppression des droits d'enregistrements et des droits de timbres, libéralisation du capital social, exonération de la Taxe Professionnelle Unique pour les jeunes entrepreneurs, réduction des frais de publication des annonces légales de 5000 à 1000 FCFA, incitations fiscales, etc. Il a également été décidé de réserver un quota de 20% des marchés publics aux jeunes entreprises qui vont être formées gratuitement aux procédures d’appels d’offres. Pour orchester ces changements menés tambour battant, une Cellule Climat des Affaires (CCA) a été officiellement lancée cette semaine. Pour Sandra Johnson, qui en assure la coordination nationale,...
(AFP 03/02/18)
L'opposition togolaise et le président Faure Gnassingbé ont été invités vendredi par les pays médiateurs à la crise qui agite le pays à négocier à partir du 15 février, mais l'opposition a annoncé qu'elle maintenait sa marche contre le pouvoir samedi. "L'ouverture du dialogue aura lieu le 15 février à Lomé", selon un communiqué officiel signé par le ministre ghanéen de la sécurité Albert Kan-Dapaah et le ministre d’Etat guinéen Tibou Kamara - émissaires des présidents Nana Akufo-Addo et Alpha Condé -, lu à la télévision nationale. Une délégation des deux pays médiateurs était présente à Lomé les 31 janvier et 1er février pour mener des "échanges et consultations" avec le gouvernement et la coalition de 14 partis d'opposition qui...
(RFI 03/02/18)
On connaît la date du dialogue. C'est donc le 15 février que le pouvoir et son opposition entameront le dialogue à Lomé, l'annonce a été faite vendredi dans un communiqué par les émissaires ghanéen et guinéen, dépêchés à Lomé par les présidents Nana Akuffo Addo du Ghana et Alpha Condé de la Guinée. Outre la date de l'ouverture du dialogue, le communiqué des émissaires Albert Kan Dapaah du Ghana et Tibou Kamara de la Guinée, annonce que les préoccupations de l'opposition, concernant ....
(APA 03/02/18)
APA- Lomé (Togo) - L’ouverture du dialogue politique aura lieu le 15 janvier à Lomé, a appris APA d’un communiqué des émissaires des chefs d’Etat ghanéens et guinéens, médiateurs de la crise politique togolaise. En effet, dans le cadre de la médiation entamée par les présidents du Ghana et de la Guinée « visant à favoriser et à soutenir le dialogue politique inter-togolais », le ministre ghanéen de la sécurité nationale, Albert Kan-Dapaah, et Tibou Kamara, ministre d’Etat guinéen, ont effectué une mission de travail à Lomé « en vue de faire le point de la situation ». Outre la date d’ouverture du dialogue communiquée après des échanges et consultations avec les principaux acteurs, notamment le gouvernement et la coalition...
(APA 03/02/18)
APA-Lomé (Togo) - La coalition des 14 partis de l’opposition togolaise a déclaré vendredi avoir « pris acte du communiqué de presse publié ce jour par les médiateurs ghanéen et guinéen dans la crise togolaise » annonçant l’ouverture du dialogue politique pour le 15 février 2018. Cependant, l’opposition précise, sans les citer, que le communiqué contient « des points qui méritent clarification » et annonce que « les contacts se poursuivent avec les médiateurs à cet effet». Par ailleurs, la coalition des 14 partis politique de l’opposition maintient les manifestations prévues « samedi 3 février 2018 sur toute l’étendue du territoire », violant ainsi une des conventions annoncées par les ministres ghanéen Albert Kan-Dapaah, et guinéen Tibou Kamara, les émissaires...
(APA 03/02/18)
APA - Lomé (Togo) - Le Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (Synphot) appelle de nouveau, le personnel soignant des hôpitaux publics du pays à une grève les 7 et 8 février. Cet appel fait suite à un mouvement de grève observé le 31 janvier et le 1er février. « Au terme des deux jours de cessation de travail dans les formations sanitaires publique, le bureau du Synphot remercie les travailleurs du secteur du secteur pour leur totale et générale mobilisation », écrit-il dans une note de bilan. Pour le syndicat, « seule la mobilisation et détermination permettront d’améliorer » le cadre de travail des agents de santé au Togo, et décide, après toutes les consultations, « qu’il faut garder...
(RFI 03/02/18)
Au Togo, le pouvoir togolais est actuellement sous pression sur plusieurs fronts. Au niveau social, pendant 48 heures, le personnel hospitalier s’est mis en grève pour demander un meilleur équipement. Cette fois, les hospitaliers togolais n'arrêtent pas le travail pour une revalorisation des salaires, ils sont en grève pour demander du matériel pour travailler. Et la demande est pressante pour Ali Bana Abdoul Djamiou, ingénieur en analyse médicale au Centre hospitalier universitaire Sylvanus Olympio de Lomé : « Nos appareils qui devraient nous permettre de faire ce travail n’existent pas. Ceux qui existent sont dans un état vétuste. Par exemple, quand on a un malade qui a fait un AVC, il arrive à l’hôpital et il a besoin de faire...

Pages

(Ici Lomé 03/10/17)
La situation s'enlise au jour le jour au Togo. Après les enseignants, ce sont les agents du ministère de la Fonction publique qui entrent de nouveau en grève à partir de ce mercredi. Et ce, pour 3 jours, c'est-à-dire mercredi, jeudi vendredi. Réunis au sein du Syndicat des Agents de la Fonction Publique (SYNAFOP), ces grévistes réclament de meilleures conditions de travail et de vie, surtout la prime de rendement et la restauration du 13e mois. Et ce n'est pas la première fois qu'ils brandissent ces revendications. Le mois dernier, ces agents avaient déjà organisé trois jours de grève sans suite. Selon le secrétaire général du SYNAFOP, Houmenou Komlan, le ministre en charge de la Fonction publique, Gilbert Bawara est...
(RFI 02/10/17)
Au Togo, la rentrée scolaire qui débute ce lundi sera perturbée par un mouvement de grève de 48 heures dans le secteur public. Les enseignants, réunis au sein de la Coordination des syndicats de l'enseignement du Togo, ont annoncé samedi à l'issue d'une assemblée générale un mouvement de grève les deux premiers jours de classe. Ils veulent ainsi marquer leur rejet du montant de la prime unique que le gouvernement vient de leur accorder. Pourtant, vendredi, lors de la rencontre avec le gouvernement, tout semblait être accepté. La cérémonie était solennelle dans la grande salle de réunion de la primature et tous les acteurs conviés. Gouvernement et syndicats de l'enseignement, tous étaient présents à la remise du statut particulier des...
(Afrique 7 28/09/17)
L’opposition veut faire naître le Togo à la démocratie à tout prix. Pour cela, ces forces togolaises de l’opposition démocratique ont respectueusement procédé ce jour mercredi 27 septembre 2017, à la commémoration du 25e anniversaire de l’adoption de la Constitution de 1992 comme décliné dans leur programme de la semaine, et ont maintenu les manifestations du vendredi prochain. Le vendredi 29 septembre 2017 prochain, est un rendez-vous que les opposants togolais se sont jurés de ne point différer, en aucun cas. Commémorant comme prévu dans le déroulé de la semaine ci les 25 ans de l’adoption de...
(Jeune Afrique 28/09/17)
Ce mercredi 27 septembre marque le 25e anniversaire du référendum ayant conduit à l’adoption de la Constitution de la IVe République, promulguée le 14 octobre 1992 par le président Gnassingbé Eyadema. « Toilettée » le 31 décembre 2002 par un Parlement dominé par les élus du Rassemblement du peuple togolais (RPT), le texte, qui avait été plébiscité par 97% des électeurs le 27 septembre 1992, se trouve aujourd’hui au cœur du mouvement de contestation en cours au Togo. L’opposition exige un retour à sa version originelle, qui empêcherait par un jeu de rétroactivité l’actuel chef de l’État de se représenter en 2020 pour un nouveau mandat. Jean Yaovi Degli est avocat et homme politique togolais. Rapporteur général de la Conférence...
(Togo Site 28/09/17)
Le crapule onusien, fossoyeur de la lutte pour l'Alternance au Togo, est en mission commandée pour conditionner les Togolais à accepter le coup de force du RPT/UNIR... Extrait de la Une du journal « Liberté » Mohamed Ibn Chambas, les Togolais le connaissent, pour son soutien ostentatoire à la monarchie cinquantenaire au Togo. L’inénarrable représentant du Secrétaire Général des Nations Unies s’est déjà invité dans la crise politique ressuscitée depuis un mois et demi et a été « éconduit » par l’opposition. Mais il est résolu à sauver son ami Faure Gnassingbé en difficulté et revient à la charge. Dans des manœuvres dignes de prestidigitateurs qui n’échappent pas au commun des observateurs avertis, le Chef Bureau ONU Afrique de l’ouest...
(Autre média 28/09/17)
De passage au Togo il y a quelques jours, l’émissaire des Nations-Unies en Afrique de l’Ouest, le Dr Ibn Chambas a rencontré les différents acteurs politiques du pays. C’était au lendemain de la crise politique née des manifestations du 19 août dernier. Les différentes rencontres lui ont permis de se prononcer sur la question épineuse qui divise les différentes parties, celle de l’organisation d’un référendum pour le retour à la constitution de 1992. Dans une interview accordée à la chaîne BBC news Afrique, le diplomate a clairement fait part de son opinion sur le sujet. « Selon leur constitution (ndlr :la constitution togolaise), le texte adopté par l’Assemblée Nationale par 2/3 doit être soumis au référendum donc, on attend que...
(Alwihda 28/09/17)
Pendant que d’autres pays protègent leurs faunes et font prospérer leur tourisme, les hippopotames et les éléphants sont en voie d’extinction au Togo. Le commerce illicite de l’ivoire et des dents d’hippopotames prend de l’ampleur. Des réseaux de trafiquants font tout pour passer par les mailles grâce à la corruption, et malgré les efforts d’EAGLE-Togo qui accompagne les autorités pour que les textes sur la protection des espèces protégées soient appliqués. Pourtant, le Togo a adopté un code forestier, sans oublier les efforts de saisies d’ivoire en provenance des autres pays. C’est au Togo qu’il y a eu une grande rencontre où dix-sept (17) pays africains, le Togo y compris, ont décidé d'unir leurs efforts pour la protection des éléphants,...
(AFP 27/09/17)
Près de 300 Togolais ont fui vers le Ghana depuis la semaine dernière, fuyant la répression des manifestations populaires contre le pouvoir en place, a révélé mercredi une source officielle ghanéenne. Ces refugiés sont arrivés dans le district de Chereponi (nord-est du Ghana), à la frontière entre les deux pays, a expliqué à l'AFP Tetteh Paddy, directeur du Conseil ghanéen pour les réfugiés. "Les premiers sont arrivés dans la nuit de mercredi à jeudi la semaine dernière, mais ils continuaient aujourd'hui (mercredi) à franchir la frontière...
(Le Monde 27/09/17)
Dans le nord de la capitale togolaise, traditionnellement acquis au pouvoir, l’arrivée de l’opposant Tikpi Atchadam bouscule l’échiquier politique. Faure Gnassingbé, président togolais bien installé sur son siège depuis douze ans, n’a probablement jamais entendu parler d’Abakar M., honorable chauffeur routier de 42 ans et père de deux enfants : « Plus, c’est embêtant, question de moyens. ». Il tire donc le diable par la queue dans le quartier d’Agoé, à la sortie de Lomé. Le chef de l’Etat devrait pourtant s’en méfier. Abakar appartient à cette communauté grandissante à Lomé et dans le nord du pays d’anciens électeurs acquis au pouvoir qui ont brusquement rejoint les rangs de l’opposition, convertis par les discours de Tikpi Atchadam.
(Courrier International 27/09/17)
Depuis quelques années, tous les pays d’Afrique de l’Ouest vivent des alternances démocratiques régulières. Tous sauf un, qui résiste : le Togo de la famille Gnassingbé, à la tête du pays depuis 1967. Mais la rue gronde. Il y a deux ans, à Accra, la capitale du Ghana, les dirigeants de quinze pays d’Afrique de l’Ouest se sont réunis pour décider de l’avenir politique de la région. Ils intervenaient dans le cadre de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), mais il ne s’agissait pas d’un sommet ordinaire. L’ordre du jour portait sur une proposition susceptible de bouleverser la vie politique de la région et même de l’ensemble du continent. La proposition était simple : interdire aux...
(BBC 27/09/17)
Des organisations de la société civile togolaise ont créé un front dénommé "Front citoyen Togo debout", en vue de prendre une part active aux manifestations que connait le pays depuis quelques semaines. Selon David Dosseh, premier porte-parole du front, ce sont les violences subies par des manifestants qui expliquent la décision de la société civile de s'impliquer dans le mouvement de contestation à travers la création de ce regroupement. "Nous comptons participer de façon beaucoup plus active aux différentes manifestations afin que la demande de liberté du peuple pour un Etat de droit puisse enfin aboutir", a déclaré le Pr David Dosseh. Il se défend d'être en "mission commandée" pour l'opposition, comme pourraient le penser les partisans du pouvoir. Le...
(Autre média 27/09/17)
Aux Organisations, Personnes ressources, de la Diaspora Togolaise en Europe Chers Compatriotes de la Diaspora Togolaise en Europe L’heure est grave au Togo ! Et vous le savez tous. Le devoir nous appelle tous. Face à cette situation, le mouvement TogoDebout lance cette invitation à toute la diaspora togolaise, aux peuples africains et aux vrais amis de l’Afrique pour une Grande Marche internationale à Paris, le Samedi 7 octobre 2017 de 14 h à 19 heures de la Bastille à la République. Notre présence massive à Paris sera un signal fort que nous donnerons à la communauté internationale de notre implication et engagement à prendre désormais en main notre destin. Par l’exigence du « retour à la Constitution du 14...
(République du Togo 27/09/17)
La Côte d’Ivoire et le Ghana se sont engagés le 24 septembre à respecter la décision du Tribunal international du droit de la mer (TIDM) sur un différend au sujet de leur frontière maritime. Accra et Abidjan s'opposaient sur le tracé de leur frontière qui traverse un gisement de pétrole offshore. Le Ghana a obtenu gain de cause. Dans la foulée, le parti au pouvoir (NPP) demande aux autorités d’entamer rapidement des négociations avec le Togo L’ancien procureur général, Marietta Brew Appiah-Oppong, conseille également au gouvernement d’engager des négociations avec Lomé pour délimiter la frontière maritime afin de prévenir d’éventuels conflits. La nature de la demande est différente du contentieux avec la Côte d’Ivoire. Aucune exploitation offshore n’est l’objet d’une...
(Jeune Afrique 26/09/17)
Jamais, depuis son arrivée contestée au pouvoir, le président Gnassingbé n’avait fait face à une telle fronde. D’abord surpris, mais conscient de ce qui se joue, le gouvernement resserre les rangs… Mardi 12 septembre. Il est 20 heures à Lomé. Sur la place de l’Indépendance, les lampadaires éclairent les mines graves des militaires. Les pick-up sont surmontés de mitrailleuses. Depuis que, le 6 septembre, des manifestants de l’opposition ont défilé en masse dans les rues de la capitale togolaise et dans les grandes villes du pays, les soldats sont visibles partout, de jour comme de nuit. Devant les banques, devant les centres commerciaux, les stations d’essence et – bien sûr – devant les sièges des institutions. Il faut dire que...
(RFI 26/09/17)
Au Togo, l'opposition affine sa stratégie. Après les manifestations de la semaine dernière, les opposants appellent à une journée Togo mort vendredi. Ils estiment que les réformes proposées par le gouvernement ne sont pas suffisantes : la limitation à deux mandats présidentiels et un scrutin à deux tours. Pas assez pour l'opposition, qui réclame toujours le retour à la Constitution de 1992 et le départ du président. Contrairement à ce qui était prévu, l'opposition ne manifestera pas cette semaine. Officiellement pour rendre hommage aux victimes de la semaine dernière. Au moins quatre personnes ont trouvé la mort mercredi et jeudi derniers, en marge des manifestations. Un enfant tué par balle à Mango, dans le nord, et deux jeunes se sont...
(Afrique 7 25/09/17)
L’Opposition au Togo ne lâchera pas prise, elle promet remettre le couvert de ses chaudes manifestations le vendredi prochain 29 septembre 2017, à condition que le gouvernement togolais ne cède à leur revendication majeure qui est et demeure le retour à la Constitution togolaise de 1992. L’Opposition togolaise réunie autour de la Coalition démocratique CAP 2015-G6-PNP-CAR-Santé du peuple annonce des heures chaudes le vendredi prochain 29 septembre 2017, pour faire plier l’Etat et le régime du Président Faure Gnassingbé en obtenant le retour à la Constitution de 1992, véritable point d’achoppement...
(Jeune Afrique 25/09/17)
Le président Faure Essozimna Gnassingbé assiste à un meeting organisé pour sa réélection. Il est en tenue de campagne, chemise et col ouvert, comme n’importe quel candidat. Ses deux mains sont jointes, paume contre paume, dans une posture de réflexion. Cette photo, au-dessus d’une autre représentant une mêlée de manifestants anonymes qui agitent des petits drapeaux togolais, les deux séparées par le titre « Avis de tempête », figure en couverture de l’édition Afrique subsaharienne du dernier numéro de JA. Si le contenu est le même, les unes de notre hebdomadaire varient en effet en fonction des zones géographiques de distribution. Le problème est que, en cette période de forte tension politique au Togo, tout est sujet à interprétation et...
(BBC 25/09/17)
Cette semaine, l'opposition togolaise annonce une nouvelle série de manifestations de rues pour réclamer le retour à la Constitution de 1992. Le gouvernement togolais se dit préoccupé par les impacts "négatifs" de ces manifestations sur l'économie du pays. L'un des Conseillers spéciaux du président togolais affirme que pendant deux jours de manifestations, le manque à gagner pour l'économie togolaise s'élève à plus d'un milliard de Francs Cfa. Pour éviter que la situation n'ait plus de conséquences sur l'économie du Togo, le gouvernement initie des séances d'explications auprès de la population. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41382300
(Autre média 25/09/17)
La situation sociopolitique qui règne au Togo ces derniers jours a été traité de plus près dans le numéro 2958 de l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique. A la une, le journal titre: « Togo: Avis de tempête » avec à l’affiche l’image du chef de l’état togolais Faure Gnassingbé, qui semble soucieux et désorienté, au coeur d’une spirale de manifestations. Cette incrustation dans les affaires du pouvoir en place aurait valu l’interdiction de la vente du journal dans le pays. Tout d’abord, c’était des rumeurs qui avaient circulé sur cette interdiction de vente de journal au Togo. Puis impossible de trouver un seul exemplaire du journal Jeune Afrique ou plutôt le numéro à polémique dans les shops, les librairies, et autres...
(Jeune Afrique 25/09/17)
Deuxième opérateur de téléphonie mobile au Togo, Atlantique Telecom Togo connue sous le nom de « Moov Togo », est l’une des dix filiales du Groupe Maroc Telecom présent au Maroc, en Afrique de l’Ouest et Centrale. Moov Togo s’est donnée pour mission d’offrir des services de télécommunications innovants à des tarifs compétitifs, répondant ainsi aux attentes de la population togolaise. Il se distingue par la qualité de ses services, soutenue par de très forts investissements, qui ont concernés toutes les composantes du réseau en 2017, en dotant le pays des dernières technologies. Avec une part de marché de 47%, qui ne cesse de croitre depuis son rachat par Maroc Telecom, Moov Togo compte, à ce jour, plus de 2,7...

Pages

(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs les plus pauvres d’adapter leurs activités à la hausse des températures, aux phénomènes climatiques extrêmes (sécheresse et inondation), et à la baisse de la fertilité des sols. Dans le cadre de cette stratégie, le montant sera consacré au développement d’actions...
(Jeune Afrique 09/12/17)
L'économiste Kako Nubukpo, très critique du Franc CFA, a été suspendu de son poste à l'OIF. Une décision dont le timing interroge, l'ancien ministre togolais n'ayant jamais caché ses prises de position hostiles à cette monnaie. Coutumier des sorties médiatiques incendiaires contre le Franc CFA, l’économiste togolais Kako Nubukpo a été suspendu début décembre, comme l’a révélé Jeune Afrique, du poste de directeur de la Francophonie économique et numérique qu’il occupait depuis 2016 au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Justifiée par l’OIF par « l’incapacité » de l’intéressé à « respecter son droit de réserve », cette décision intervient après la publication le 29 novembre d’une tribune dans le Monde Afrique intitulée « Franc CFA : les...
(Agence Ecofin 05/12/17)
Au Togo, après 5 d’exécution (2012-2017), le Projet de Développement Communautaire et des filets sociaux (PDCplus) est arrivé à son terme le 1er décembre dernier. Financé par la Banque mondiale à hauteur de 14 milliards de Fcfa, il a permis à des communautés défavorisées, un meilleur accès aux infrastructures de base et aux filets de protection sociale. Ce programme ayant porté ses fruits, Joëlle Businger (photo), représentante résidente de la Banque mondiale au Togo, a annoncé que son institution a approuvé le financement de deux nouveaux projets de ce type en faveur du pays. 29 millions et 15 millions de dollars seront respectivement injectés dans ces deux projets qui viendront consolider les acquis du PDCplus. Ce don de 44 millions...
(Agence Ecofin 04/12/17)
C’est à Awagomé, localité située à 175 km au nord de Lomé, que le président Faure Gnassingbé procédera ce samedi au lancement officiel de l’initiative d’électrification rurale par kits solaires individuels dénommée CIZO. A compter de ce jour donc, les 2500 habitants de la localité d’Awagomé auront accès à une électricité propre, de qualité et à coût moindre. Fini les bougies, torches et autres déplacements, coûteux et dangereux. Pour en arriver là, l’Etat togolais s’est associé à la compagnie britannique BBOXX, spécialisée dans l’électrification solaire décentralisée. La société s’est engagée à installer 300 000 systèmes solaires domestiques dans le pays sur les cinq prochaines années. Ce sont donc les premiers qui ont été déployés à Awagomé. A la suite de...
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a présenté les objectifs de cette stratégie. Ils se déclinent en cinq axes qui visent à éclairer l'Afrique, à l'alimenter en énergie et la nourrir ; travailler à l’industrialiser ; intégrer le continent et...
(La Tribune 30/11/17)
Les petites et moyennes entreprises et petites et moyennes industries togolaises sont sérieusement confrontées à la problématique du financement et de l'accès au crédit ; ce qui freine leurs productions et leurs performances et menace leur pérennité. Elles constituent pourtant l'un des maillons essentiels de l'économie nationale avec une participation de plus de 80% à l'activité économique du Togo. Les petites et moyennes entreprises (PME) et petites et moyennes industries (PMI) togolaises éprouvent d'immenses difficultés à obtenir des crédits. Depuis un certain moment, ces structures souffrent des modalités d'accompagnement auprès des banques et du gouvernement togolais. Ainsi rares sont celles d'entre-elles qui parviennent à prospérer dans leur secteur d'activité. «Les PME/PMI représentent plus de 90% du tissu économique togolais, mais...
(AFP 29/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou la création d'un fonds d'un milliard d'euros pour les PME en Afrique, financé par la Banque publique française d'investissement et l'Agence française de développement (AFD). Lors d'une allocution à la communauté française au Burkina Faso, il a expliqué avoir "l'objectif de multiplier ce fonds par dix, ce qui est tout à fait faisable si nous faisons appel à nos alliés européens ou à d'autres financeurs privés, européens ou non européens". "Il y a un potentiel dans l'agriculture, la filière de valorisation de la production agricole et le numérique" notamment, a-t-il dit. "Ce dynamisme est une nécessité pour faire face au défi démographique", a poursuivi le chef de l'Etat, rappelant que...
(Jeune Afrique 29/11/17)
La Cedeao commence à travailler sur un texte visant à harmoniser les taxes sur le tabac dans les pays membres. Lors de la réunion des ministres des Finances de l’organisation qui s’est tenue à Abuja le 24 novembre 2017, la Communauté économiques des États d’Afrique de l’ouest (Cedeao) a entamé des discussions pour augmenter les droits d’accises sur les produits du tabac, une mesure destinée à augmenter les revenus des États membres et à réduire la consommation dans la région. Mettre les législations nationales en conformité avec l’OMS Le projet de directive sur le droit d’accise – qui régit les impôts indirects ou le monopole de la vente de certains produits – sur le tabac vise à harmoniser les taxes...
(AFP 28/11/17)
Le président français Emmanuel Macron s'est dit mardi "favorable" à un changement du "nom" ou à un élargissement du "périmètre" du franc CFA si les Etats africains le souhaitent, lors de son intervention à l'université de Ouagadougou. "La France accompagnera la solution portée par les présidents africains", a déclaré M. Macron en réponse à un étudiant burkinabè qui l'interpellait sur le franc CFA, monnaie considérée comme un instrument d'influence post-coloniale par ses détracteurs. Le président français a cependant rappelé que le franc CFA apportait "une bonne chose, la stabilité monétaire", aux 14 pays d'Afrique subsaharienne qui l'utilisent. Le débat sur le franc CFA est récurrent en Afrique.
(Agence Ecofin 28/11/17)
La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) lance un appel à candidatures pour l'édition 2018 du « Prix Abdoulaye FADIGA pour la promotion de la recherche économique ». Ce Prix constitue un axe de la politique de recherche de la BCEAO qui vise, à travers un cadre de collaboration étroite avec les chercheurs et le monde universitaire, à contribuer au développement des activités de recherche au sein de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). D'une valeur de dix (10) millions de FCFA, il récompense un travail de recherche original portant sur un sujet d'ordre économique, monétaire ou financier présentant un intérêt scientifique avéré pour les Etats membres de l'UEMOA et pour la BCEAO. Pour cette édition,...
(APA 27/11/17)
APA-Lomé (Côte d’Ivoire) - La Banque Atlantique Togo et la Fondation Docteur Robert Fiadjoé ont formalisé, mercredi, une convention de financement portant sur les travaux de réhabilitation d’une salle d’observation du centre de santé ‘’Polyclinique Gakpodji’’. Cette convention signée par Michel Kofi Dorkenoo, Directeur Général de Banque Atlantique Togo et Kokou Prosper Seddoh , s’inscrit dans le cadre de l’engagement de Banque Atlantique à accompagner des projets qui ont le plus fort impact social notamment dans le domaine de la santé afin de soulager les populations les plus démunies, rapporte un communiqué transmis à APA. Le choix du Centre de Santé ‘’Polyclinique Gakpodji’’, s’explique par la notoriété de cet établissement public, qui opère depuis plus de 50 ans au Togo,...
(Agence Ecofin 20/11/17)
La nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT) a, via un communiqué rendu public en fin de semaine dernière, dévoilé les chiffres estimatifs de la campagne de production 2017-2018 démarrée au mois de mai dernier. Alors que la société prévoyait une emblavure de 160 000 hectares, 170 000 hectares ont finalement été cultivés. Cela s’est ressenti sur la production. Les estimations indiquent que les prévisions de production atteindront cette année, environ 130 000 tonnes de coton-graine contre 108 000 tonnes pour la campagne précédente, soit une hausse de 30%. La NSCT a ainsi annoncé le démarrage de la campagne de collecte et d’achat du coton. Pour le compte de la campagne 2017/18, le prix plancher d’achat est fixé à 240 Fcfa...
(La Tribune 16/11/17)
Face aux impacts de la crise sociopolitique qui secoue le pays depuis trois mois, les autorités togolaises prennent leurs dispositions pour rassurer les investisseurs de tous horizons et les opérateurs économiques. Lors d'une réunion tenue ce mardi, le premier ministre togolais a évoqué des mesures prises par le gouvernement. Mais ce jeudi encore et ce pour trois jours, l'opposition est encore dans la rue en dépit des annonces de dialogue. La crise sociopolitique au Togo depuis le 19 août 2017 est évidement néfaste pour l'économie du Togo et le gouvernement en a conscience. Lors d'une réunion du Comité de concertation entre l'Etat et le secteur privé tenue ce mardi 14 novembre 2017...
(RFI 16/11/17)
Randgold vient de présenter ses résultats pour le troisième trimestre 2017. Ils sont moins bons que ceux du deuxième trimestre, mais la compagnie aurifère espère atteindre ses objectifs de production prévue pour l’année en cours. De passage à Paris en début de semaine, le directeur exécutif de Randgold, Mark Bristow, a réaffirmé son ambition de devenir un acteur majeur du métal jaune dans certains pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale. Cela fait 20 ans que Rangold Resources exploite l’or au Mali, son premier pays d’implantation en Afrique de l’Ouest. L’année dernière, un contentieux a opposé le groupe à l’administration fiscale. Un bras de fer qui est allé jusqu’à la fermeture des bureaux de la compagnie à Bamako, rouverts après...
(Agence Ecofin 10/11/17)
A compter de ce vendredi 10 novembre, les populations de la préfecture togolaise de l’Ogou, ne subiront plus les difficultés liées à la non-fourniture de l’énergie électrique. Le Togo expérimente pour la première fois des mini-centrales solaires photovoltaïques. A Bavou, les travaux qui ont démarré en février 2017, se sont achevés en octobre de la même année. Il s’agit de la construction d’une mini-centrale solaire de 150 kWc, avec un réseau de distribution basse tension (BT) de 5 km, équipé de 65 lampadaires d’éclairage public et des compteurs de branchements pour les clients. Outre Bavou, le projet d’un coût total de 2 milliards de FCFA permettra l’électrification des localités d’Assoukoko dans la préfecture de Blitta ; de Kountoum dans la...
(Xinhua 08/11/17)
Des milliers de personnes sont descendues dans les rues mardi à Lomé,capitale du Togo, pour exiger des réformes constitutionnelles avec limitation du mandat présidentiel. Des violences sont signalées dans certaines villes du pays, notamment à Bafilo et Sokodé où les rassemblements des manifestants ont été sérieusement dispersés. C'est le début d'un programme de trois jours de manifestation prévus les 7, 8 et 9 novembre, à l'appel d'une coalition de quatorze partis de l'opposition qui réclame le retour à la ....
(Agence Ecofin 08/11/17)
Leader national dans la production et la distribution de bière et de boissons alimentaires avec des milliers d’emplois crées, une croissance économique constante et une qualité mondialement récompensée, la Brasserie BB Lomé, filiale du groupe français BGI au Togo, confirme sa vision d’être une entreprise performante, rentable et citoyenne. Depuis fin 2016, elle intègre les enjeux de l’agriculture au Togo au cœur de sa stratégie globale. C’est ainsi qu’elle a fait le choix d’intégrer le riz, une des matières première utilisée dans sa recette de fabrication de la bière, produit localement. C’est un pari qu’a fait la nouvelle Direction Générale de la Brasserie BB Lomé, car l’agriculture au Togo n’étant pas développée à grande échelle, il a fallu trouver une...
(Jeune Afrique 07/11/17)
Alors que les manifestations reprennent ce mardi, la délégation du FMI qui était en mission de revue à Lomé la semaine dernière estime que les tensions qui secouent le pays depuis plusieurs semaines pourraient écorner les bons résultats économiques du Togo. Les services du FMI ont achevé le 31 octobre une mission de revue au Togo, dans le cadre de la première revue du programme appuyé par une Facilité élargie de crédit (FEC) approuvé en mai. Si les indicateurs économiques relevés sur place sont globalement positifs – croissance qui pourrait frôler les 5 % en fin d’année, faible taux d’inflation, assainissement en cours des finances publiques, modernisation des infrastructures, financements extérieurs obtenus à des conditions favorables… -, le chef de...
(Agence Ecofin 06/11/17)
Samedi dernier en Italie, la police de la ville de Syracuse a annoncé l’arraisonnement d’un navire battant pavillon togolais, dans les eaux siciliennes, pour contrebande de diesel. En effet, il transportait plus de 100 tonnes de diesel chargé en Libye, dans plusieurs citernes cachées. Ceci, pour le compte du marché italien. Les enquêtes sont en cours pour déterminer l’endroit précis où le combustible a été chargé et l’identité du destinataire du produit. En attendant, le capitaine du navire, un Indonésien de 25 ans, a été inculpé pour trafic et blanchiment d’argent. Cependant, les quatre autres membres de l’équipage ont été relâchés. La police a refusé de communiquer davantage d’informations sur cette affaire en attendant les premiers résultats de l’enquête. Il...
(Agence Ecofin 06/11/17)
Selon Melissa Rousset, une spécialiste de la finance digitale, on verra se développer dans les prochaines années, en Afrique de l'ouest francophone, le crédit scoring, une technique qui consiste à évaluer la capacité de remboursement d’un demandeur de prêts, grâce à l'analyse des données le concernant. Le crédit scoring, très développé en Afrique de l'est, a permis d'y améliorer l'inclusion financière. Jusqu'à présent, la décision de donner ou non une suite favorable à un demandeur de crédit, repose encore largement sur des outils d'évaluation préconçues et peu flexibles. Par exemple, plusieurs consommateurs de crédit de communication téléphonique ne s'en rendent pas toujours compte, mais derrière le service de prolongation du temps ou du volume des appels, se cache un service...

Pages

(AFP 19/01/17)
"La vie est faite pour que les élèves dépassent les maîtres": Claude Le Roy, 68 ans, doyen des "sorciers blancs" avec un record de neuf participations à la CAN, se veut philosophe au moment de retrouver vendredi avec le Togo son ancien adjoint Hervé Renard, 48 ans, sur le banc d'à côté, celui du Maroc. Qui est le meilleur des deux aujourd'hui ? Le sélectionneur du Togo, volontiers "passeur" de flambeau plutôt que technicien jaloux de ses secrets, balaie toute forme de concurrence entre eux. Au contraire, la réussite de son ancien poulain, vainqueur de deux CAN avec deux sélections différentes (Zambie en 2012, Côte d'Ivoire en 2015) contre une seule pour lui (Cameroun en 1988), est un peu la...
(AFP 18/01/17)
Sans club depuis plus de six mois ? Qu'importe. "Tout le pays m'attend" confie à l'AFP Emmanuel Adebayor, star du Togo et idole du continent africain, qui espère, à 32 ans, jouer les trouble-fêtes avec les "Eperviers" à la CAN-2017 au Gabon. Q: Vous avez joué jusqu'à la 89e minute contre la Côte d'Ivoire (0-0). Pensiez-vous être capable de tenir autant après de longs mois sans compétition ? R: "Oui bien sûr. Par rapport à tout ce que j'ai fait ces derniers mois au pays avec l'entraîneur et le préparateur physique. C'est vrai que -- heureusement ou malheureusement -- je n'étais pas à la TV, les gens ne me voyaient pas. Honnêtement ce que j'ai fait, c'était plus qu'une préparation...
(AFP 18/01/17)
Le sélectionneur du Togo Claude Le Roy a déclaré que le statut de son équipe, qualifiée in extremis pour la CAN-2017, a "changé" depuis le nul héroïque lundi face à la Côte d'Ivoire (0-0), tenante du titre, mercredi à l'issue de la séance d'entraînement des "Eperviers". "Lundi soir après le match contre la Côte d'Ivoire, alors que l'on a toujours un peu de mal à trouver des matches amicaux, les propositions affluaient pour le mois de mars. Ce qui ne nous est jamais arrivé, donc cela veut dire qu'aux yeux des autres, en tout cas, le statut avait changé", a révélé Le Roy. "Nous, on est arrivé tout petit ici. On peut me dire tout ce qu'on veut, mais on...
(Le Monde 18/01/17)
A vanter les mérites des Eléphants de Côte d’Ivoire, j’attendais de voir une machine à écraser tout sur son passage. A commencer par des Eperviers togolais qui ont toujours réussi à la sélection ivoirienne. Mais, pour leur première sortie lors de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), lundi 16 janvier, au Gabon, j’ai beau attendre ce moment où les champions d’Afrique allaient enfin se faire respecter, il n’est jamais arrivé. Lire aussi : CAN : la Côte d’Ivoire dote ses Eléphants de 4 milliards de francs CFA sans avoir élucidé les détournements de 2015 Au contraire, durant la première mi-temps, j’ai croisé et décroisé plus d’une fois les pieds, laissant apparaître ma nervosité. Et, à chaque fois qu’Adebayor et les...
(Ici Lomé 17/01/17)
Le chef de l'Etat togolais a félicité l'équipe nationale du Togo hier, quelques minutes après la fin du match Côte d'Ivoire, soldé par un nul. Apparemment, Faure Gnassingbé aime le football, contrairement à ce que pensent ses détracteurs qui le critiquent à cause des nombreux problèmes que traverse le sport roi togolais. "Beau match. Bonne résistance. Bel esprit d'équipe. En avant les Eperviers", a-t-il posté sur son compte twitter hier soir. Sans commentaire !
(Youtube 17/01/17)
 
00:00
La Côte d'Ivoire et le Togo se sont séparées sur un score vierge (0-0) pour leur entrée dans la compétition, lundi au Stade d'Oyem. Il s'agit du premier match sans but dans le tournoi.
(Le Monde 17/01/17)
La sélection ivoirienne, tenante du titre 2015, a fait match nul face à des Léopards du Togo qui se montrés solides. A vanter les mérites des Eléphants de Côte d’Ivoire, j’attendais de voir une machine à écraser tout sur son passage. A commencer par des Eperviers togolais qui ont toujours réussi à la sélection ivoirienne. Mais, pour leur première sortie lors de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), lundi 16 janvier, au Gabon, j’ai beau attendre ce moment où les champions d’Afrique allaient enfin se faire respecter, il n’est jamais arrivé. Au contraire, durant la première mi-temps, j’ai croisé et décroisé plus d’une fois les pieds, laissant apparaître ma nervosité. Et, à chaque fois qu’Adebayor et les siens se sont...
(Jeune Afrique 17/01/17)
Les Éléphants ont dominé leur match d'ouverture face au Togo ce lundi, sans jamais trouver la faille. Les tenants du titre doivent se contenter du point du nul après un terne 0-0. Les tenants du titre étaient prévenus. Après les matchs nuls obtenus par la Guinée-Bissau contre le Gabon (1-1) ou le Zimbabwe contre l’Algérie (2-2), ce début de CAN redonnait tout son sens à l’expression « il n’y a pas de petites équipes ». Un adage confirmé lundi soir, puisque les Éléphants ivoiriens n’ont pas réussi à trouver la faille face au Togo de Claude Leroy, bien regroupé en défense (0-0). Zaha et Kalou percutants Malgré quelques rushs du néo-international Zaha et une certaine supériorité technique, les hommes de...
(Agence Gabonaise de Presse 17/01/17)
La Côte d’Ivoire (champion en titre) et le Togo se sont neutralisés lundi, à Oyem (nord du Gabon) sur le score vierge (0-0) lors de la première journée du groupe C, comptant pour la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Total. Les Eléphants pourtant donné favoris n’ont pas pu vaincre le Togo au terme du temps réglementaire. Les Eperviers ont apporté une résistance à toutes épreuves devant la pléiade des joueurs professionnels ivoiriens. Les poulains du coach, Claude le Roy n’ont pas tremblé en dépit des assauts menés dans leur camp par la bande à Salomon Kalou, Serge Aurier, Wilfrid Bony et compagnie. L’autre rencontre du groupe C opposera le Maroc à la République démocratique du Congo...
(APA 17/01/17)
Le Togo a contraint la Côte d’Ivoire au partage des points (0-0) lors de la 1ère journée du groupe C de la 31ème édition de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) dispute lundi à Oyem. Tenants du titre te donnés favoris de la partie, les Ivoiriens se sont certes montrés plus offensifs mais ne sont pas parvenus à se montrer dangereux face à des Togolais, amenés par leur capitaine Adebayor, bien organisés et combatifs. Le second match du groupe oppose dans la soirée et sur la même pelouse le Maroc à la RD Congo.
(AFP 16/01/17)
Du lourd lundi à Oyem: la Côte d'Ivoire, tenante du titre, démarre contre le Togo de Claude Le Roy et Adebayor, tandis que le Maroc d'Hervé Renard se mesure aux Léopards de RD Congo, dans le groupe C de la CAN-2017. Les deux "sorciers blancs" français les plus emblématiques entrent ainsi en piste dans l'un des groupes les plus relevés, et n'ont pas intérêt à rater cette première marche. Face aux Ivoiriens champions en titre, Le Roy débute sa 9e CAN (record), cette fois à la tête des Eperviers togolais toujours menés par Adebayor. Mais l'état de forme du buteur suscite des interrogations, puisqu'il est sans club depuis l'été dernier. Les Eléphants sont, quant à eux, privés des repères Yaya...
(APA 16/01/17)
La Côte d’Ivoire, tenante du titre qui honore sa 23è participation à une phase finale de Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football, sera l'équipe à abattre à cette 31è édition qui commence pour les Éléphants ivoiriens, ce lundi, à Oyem, face aux Eperviers du Togo, dans le groupe C. Avec les retraites des frères Touré (Kolo et Yaya), de Copa Barry et l’absence pour cause de blessure de Yao Kouassi Gervais dit Gervinho, le début des Ivoiriens, lundi, situera sur leurs capacités à conserver leur titre au Gabon. Sur les 23 joueurs de Michel Dussuyer présents à cette CAN, seuls neuf (Kalou, Gbohouo, Dié, Kanon, Bailly, Bony, Gradel, Ousmane et Badara) étaient de l’expédition victorieuse de 2015 en Guinée...
(AFP 16/01/17)
Le pari fou de Claude Le Roy va-t-il faire plier le champion en titre ? Emmanuel Adebayor, sans club depuis cet été mais sélectionné malgré tout avec le Togo pour la CAN-2017, voudra prouver qu'il lui reste de beaux restes face à la Côte d'Ivoire, lundi. On peut avoir été Ballon d'or africain 2008, joué dans les plus grands clubs européens (Monaco, Arsenal, Real Madrid, Tottenham...) et avoir du mal à trouver preneur. L'Olympique Lyonnais, avec qui Adebayor était en contact avancés au mois de septembre, voire Montpellier, auraient pu lui faire retrouver les terrains. Mais l'hypothèse d'un retour en Ligue 1 s'est heurtée au refus de Bruno Genesio et Louis Nicollin. Malgré tout, le buteur aujourd'hui âgé de 32...
(Jeune Afrique 16/01/17)
Miraculeusement qualifié pour la CAN, le Togo, qui a hérité d’un groupe très relevé, sait qu’il ne part pas avec les faveurs des pronostics. Une réalité qu’admet volontiers Alaixys Romao, le milieu de terrain de l’Olympiakos Le Pirée (Grèce) et des Éperviers. Jeune Afrique : Fin 2015, le Togo venait de se faire éliminer de la Coupe du monde et semblait moribond. Un an plus tard, il s’apprête à disputer la CAN. Que s’est-il passé ? Alaixys Romao : L’arrivée de Claude Le Roy en avril dernier a changé beaucoup de choses. Le fait qu’un entraîneur si réputé en Afrique vienne au Togo signifiait bien que cette équipe avait des qualités. Il a tout de suite élevé le niveau d’exigence...
(APA 16/01/17)
Le sélectionneur des Eperviers du Togo, Claude Leroy, a indiqué dimanche en conférence de presse que son équipe a bénéficié d’une parfaite préparation pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017). « Tout a été parfait » selon le technicien français qui a reconnu l’apport du gouvernement togolais et de la Fédération togolaise de football dans cette préparation. « On ne peut pas dire qu’on n’a pas été aidés », a insisté le coach togolais. « On a pu travailler dans de meilleurs conditions. Depuis un mois et demi on a travaillé avec Adebayor pour le remettre en condition et puis pendant les 15 jours au Sénégal », a-t-il expliqué. L’équipe togolaise était en stage de préparation du 1e au...
(Xinhua 13/01/17)
Le conseil des ministres réuni mercredi à Lomé sous l'autorité du président de la République, Faure Gnassingbé, a demandé à chaque membre du gouvernement de contribuer financièrement à élan national de soutien à l'équipe nationale. "Le ministre chargé de la sécurité, membre du comité ad hoc de supervision a fait le point sur les préparatifs des Eperviers pour la CAN. Les joueurs rentrent le jeudi 13 janvier à Lomé après la mise au vert qui s'est bien passée au Sénégal. Ils se verront remettre le drapeau national avant leur départ pour le Gabon le jeudi 13 janvier 2017", affirme un communiqué du conseil des ministres. "En vue d'implorer la protection divine sur nos ambassadeurs, des cultes religieux seront organisés à...
(RFI 13/01/17)
L’attaquant et capitaine du Togo est le dernier représentant à la CAN des grandes stars africaines des années 2000 quand la compétition était éclairée par l’aura des Drogba, Eto’o ou Kanouté. A presque 33 ans, il retrouve la Coupe d’Afrique avec qui il a eu une histoire mouvementée. Emmanuel Adebayor porte en lui le dernier souffle d’une race de grands joueurs africains, stars en Europe, et adulés sur le continent lors des Coupes d’Afrique. Quand il fera sa réapparition lundi 16 janvier sur la pelouse du stade d’Oyem face à la Côte d’Ivoire, onze ans après son premier match à la CAN, Adebayor s’affichera comme la dernière grande star africaine des années 2000. A l’instar de Didier Drogba (Chelsea, Côte...
(AFP 11/01/17)
Au XIXe siècle, il aurait été explorateur, missionnaire ou administrateur colonial. Le sélectionneur Claude Le Roy perpétue la tradition de ces Français amoureux de l'Afrique où ils ont leurs entrées dans les palais présidentiels, à l'heure de participer avec le Togo à sa neuvième coupe d'Afrique des Nations de football (CAN), un record. Au Gabon, Le Roy, 68 ans, retrouve son disciple Hervé Renard, l'entraîneur du Maroc à qui il a fait découvrir le continent. Dans le même groupe, les deux équipes partagent le même hôtel. A la veillée, Le Roy pourra raconter à son ex-adjoint au Ghana ses 1001 anecdotes africaines. "L'Afrique est venue très tôt dans ma vie. J'ai été élevé dans un milieu d'intellectuel de gauche. Mon...
(Ici Lomé 07/01/17)
Dans son message à la nation le vendredi 6 janvier 2017, Faure Gnassingbé a fait un clin d’œil à la bande à Claude Le Roy actuellement en préparation pour la CAN Gabon 2017. Les Eperviers défendront les couleurs togolaises à la prochaine compétition panafricaine du 14 janvier au 5 février. Faure Gnassingbé a exprimé aux ambassadeurs togolais son soutien, dans son message à la nation. « Je voudrais exprimer, au nom de tous les nos compatriotes, nos encouragements et nos vœux de succès aux Eperviers footballeurs à qui je souhaite force et détermination pour aller aussi loin que possible dans la Coupe d’Afrique des Nations au Gabon, en portant avec honneur et dignité les couleurs nationales », a-t-il souhaité. Le...
(APA 06/01/17)
Le Togo a établi un budget prévisionnel de 5 milliards de francs CFA pour la participation des éperviers à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) de football, a appris APA auprès du comité de mobilisation des fonds mis en place par le gouvernement togolais. « La fibre citoyenne, j’allais dire le devoir citoyen nous oblige tous à soutenir nos ambassadeurs. C’est d’ailleurs conscient de cette nécessité, que le gouvernement a pris un décret portant création des comités ad hoc de supervision, d’organisation, de mobilisation, de gestion des fonds et d’audit pour la CAN 2017 », a déclaré Germain Essohouna Méba, le président du comité au cours d’une conférence de presse jeudi à Lomé. Le comité a pour mission de...

Pages

(Le Télégramme 228 26/04/16)
Le 5 avril dernier, ce fut les chefs traditionnels Guins, qui, réunis autour de Gè Fiogan Sédégébé Folly Bébé XV annonçaient la déchéance de Nii Mantchè les rites de la prise de la pierre sacrée. Ils avançaient entre autres accusations à l’encontre du « prévenu » qui avait en charge la prise de la pierre sacrée, en tant que prêtre du culte Mama Colè, l’introduction dans la forêt sacrée, de divinités qui n’avaient pas leur place en ce lieu, des problèmes de sexe, ses injures proférées à l’encontre du roi des guins dans certains médias et sur les réseaux sociaux… Surprise générale, samedi dernier, ce sont un autre groupe de chefs traditionnels des Lacs qui sont montés au créneau, non...
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière pour le continent africain. Dans les années 1950, la rumba congolaise dominait le continent et si elle est toujours aussi présente sur la scène africaine, c'est notamment grâce à Papa Wemba qui avec le groupe Zaïko Langa Langa a dépoussiéré...
(AfreePress 31/03/16)
Les résultats finaux du projet « histoire des grands hommes qui ont construit le Togo des origines à 1960 », une initiative du Centre d’étude et de recherche par la tradition orale (CERTO) qui a pour objectif de poser les véritables jalons de l’émergence d’une nation togolaise en faisant connaître aux Togolais l’ensemble des hommes et des femmes qui ont marqué par leurs actions, l’histoire de leur communauté dont l’appropriation par tous deviendra nationale, seront connus d’ici vendredi. Les travaux de restitution devant aboutir à ces conclusions ont été ouverts ce mercredi à l’Université de Lomé par le président de cette université, Pr François Messanvi Gbéassor, a constaté l’Agence de presse Afreepress. « Dans le processus de construction nationale, le...
(République du Togo 22/01/16)
King Papavi Mensah fête ce mois-ci ses 20 ans de carrière. L’artiste a annoncé à cette occasion l’organisation d’un festival au mois de février et une série de concerts. Le King a débuté sa carrière en 1996 et affiche une belle discographie. Artiste engagé, son combat contre la pauvreté le pousse à créer, pierre par pierre, en 2006 l'orphelinat Adolo sur un immense terrain situé à une cinquantaine de kilomètres de Lomé. Il y accueille des enfants des rues de 8 à 16 ans pour leur donner une éducation et un meilleur avenir. C’est l’un des plus grands ambassadeurs de la musique ouest-africaine. En 20 ans de carrière, le Togolais a joué dans le monde entier, mêlant musique traditionnelle et...
(Ici Lomé 04/12/15)
Il y a quelques jours, il a été annoncé la construction d'un nouveau siège de l'Assemblée nationale. Le nouveau joyau sera financé par la Chine. Depuis un certain moment, les relations entre le Togo et la Chine semble se renforcer un peu plus. L’on pourrait même dire que la Chine adopte le Togo. Elle ne cesse de multiplier ses réalisations sur le territoire. Après une université scientifique construite à Lomé et financée par la Chine à coups de milliards, il est prévu une autre du genre au Nord dub pays. Pas plus tard que la semaine passée, la Chine a promis au Togo de construire un tout nouveau siège de l’Assemblée nationale. Il y a t-il de quoi se faire...
(Togo portail 26/11/15)
Les professionnels des médias ont été outillés sur les énergies renouvelables ce mardi sur le site de la 12ème Foire Internationale de Lomé. C’était au cours d’une conférence de presse organisée par les responsables du Groupe de Réflexion sur les Energies Alternatives (GREAT). Placée sous le thème : « les énergies renouvelables : source de progrès et de développement durable », la rencontre a permis aux responsables du GREAT de montrer aux hommes de médias les perspectives d’accès des pauvres aux énergies. L’organisation, selon ses responsables a pour objectif, de mener des actions de plaidoyers en vue de réduire la pauvreté énergétique au Togo et la défense de l’environnement, la protection et la défense des droits aux énergies alternatives »,...
(AfreePress 17/10/15)
La fin de cette année 2015 sera marquée par un duel inédit entre trois (3) humoristes, l’Ivoirien Abass, le Burkinabé Souké et le Togolais Gogoligo à Lomé en décembre prochain. L’information a été donnée ce jeudi par l’Association de la jeunesse consciente pour un Togo meilleur, initiatrice de cet événement. «Pour cette fin d’année, nous avons essayé d’élargir la chose, le Togo affronte le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. Pour cette fois, c’est trois pays qui seront en compétition et tout le monde essayera de se défendre à sa manière », a déclaré Ntsulé Komi Mawulé, alias Gogoligo, initiateur principal de ce duel d’humour. Pour ce Togolais connu pour ses histoires et anecdotes qui donnent le tournis au spectateur,...
(France-Guinée Equatoriale 30/09/15)
Le Vème Salon international du Livre africain (SILA) s’est tenu à Tenerife (Iles Canaries) en Espagne, du 24 au 27 septembre 2015. Cette année, les femmes ont été mises à l’honneur avec la présence de Ken Bugul (Sénégal), Remei Sipi Mayo (Guinée équatoriale) et Hortense Yawa Djomeda (Togo). Devant un public nombreux, constitué en partie d’éditeurs espagnols venus pour l’occasion, le Festival s’est décliné sous forme de débats, présentations de livres et avec la projection du long-métrage Cold Harbour de Carey McKenzie. Le 24 septembre, c’est l’écrivain équato-guinéen Donato Ndongo Bidyogo, auteur de nouvelles commeLas tinieblas de tu memoria negra ou El metro qui a été distingué par le Festival en se voyant décerné le Prix “3 Orillas”. L’auteur âgé...
(AFP 27/09/15)
Torse nu avec des feuilles nouées autour du cou, un petit groupe d'adeptes de vaudou sort en courant d'une grande forêt, brandissant une petite pierre dite "sacrée". Visage fermé, le plus âgé, un sexagénaire, tient soigneusement cette pierre bleue en forme de souris d'ordinateur. "Nous avons commencé les cérémonies il y a six mois. Et aujourd'hui c'est le clou, avec la sortie de la pierre sacrée", explique Nii Mantché, le grand prêtre de la forêt sacrée. "Je suis la seule personne à faire sortir cette pierre du fond de cette forêt", lance-t-il. A une centaine de mètres, des milliers d'adeptes de vaudou massés sur une place publique chantent et lancent des incantations. "Hélu-lo, hélu-lo" - "malheur aux mauvais esprits" en...
(République du Togo 11/09/15)
Pour inciter les jeunes à découvrir et le cas échéant à bénéficier des atouts du micro-crédit, les responsables de la FNFI (Fonds national de la finance inclusive) viennent de s’adjoindre les services de deux vedettes, Master Just et Barabas du groupe Toofan. Un clip invite les jeunes à entreprendre, à monter un projet et à soumettre leurs dossiers au FNFI. Le Fonds a récemment lancé un nouveau produit financier ciblé 18-40 ans, l’AJSEF. Ses promoteurs espèrent atteindre le chiffre de 200.000 bénéficiaires très rapidement. Les prêts plafond sont de 300.000 Ffca. De quoi démarrer une activité rémunératrice.
(AfreePress 24/08/15)
Ç’en est définitivement fini avec le caractère disparate et mal connu du monde Kabyè, une ethnie située dans le nord du Togo, plus précisément dans la région de la Kara. Très bientôt, un document comportant toutes les danses traditionnelles en pays Kabyè sera disponible pour l’éducation des générations futures. Cette initiative de l’Association pour la promotion du patrimoine culturel Kabyè (ASPACK) et dénommée Projet de constitution d’un répertoire de danses traditionnelles Kabyè, a été présentée ce dimanche à Lomé à la presse, au cours d’une rencontre suivie d’un festival de démonstration de plusieurs danses, a constaté l’Agence de presse Afreepress. « Notre association veut constituer des écrits qui servent de soubassement pour transmettre la culture Kabyè de génération en génération,...
(AfreePress 11/08/15)
La première phase de la grande compétition internationale et universitaire d’orthographe et de maîtrise de langues « les champions » a été officiellement lancée ce lundi au Palais des congrès de Lomé à l’endroit des élèves, des enseignants des étudiants et des particuliers, a constaté l’agence de presse Afreepress. Initié par le Comité d’action pour la coopération internationale et l’épanouissement de la jeunesse(CACIEJ), ce concours d’orthographe vise à relever le niveau d’études. « Nous avons jugé utile d’apporter notre contribution à l’édification d’une nouvelle nation togolaise en contribuant sur le plan éducatif à aider les élèves, étudiants et même les enseignants à s’inscrire dans une dynamique de culture de l’excellence, se battre tous les jours pour améliorer leur connaissance et...
(Togo portail 04/08/15)
La quatrième édition du Festival International de Mode « Elima Red Carpet » a été officiellement lancée ce jeudi à Lomé par le ministre de la Communication, de la Culture, des Sports et de la Formation Civique, Guy Madjé Laurenzo Ce lancement a eu lieu devant un public qui a eu un avant-goût de défilé des mannequins habillés par les stylistes et modélistes togolais Desmo Design et Elima dans une atmosphère de décoration inédite. Prévu pour se dérouler du 27 octobre au 1er novembre 2015, l’événement sera précédé de l’organisation d’une foire d’exposition sur l’esplanade du Palais des Congrès de Lomé. Il est annoncé sur le podium de défilé, le footballeur international, Djibril Cissé et sa marque de vêtements «Monsieur...
(Savoir News 06/07/15)
La "Nuit de la gratitude", grande soirée glamour de défilé de la mode africaine pour annoncer le retour au Togo de Mme Clara Lawson Ames, grande styliste et créatrice de mode togolaise reconnue à l’échelle internationale s’est déroulée ce samedi à Lomé autour de la piscine de l’hôtel Sarakawa, a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News. Cette grande soirée riche en couleurs a été rehaussée par la présence de M.Guy MadjéLorenzo, ministre de la communication, de la culture, des sports et de la formation civique et plusieurs autorités. De grands stylistes togolais étaient également présents.
(Ici Lomé 18/06/15)
Togo - Le comité Miss Togo et sa Miss , tombent de plus en plus en désamour avec les togolais. Au fil des élections, l’insatisfaction des togolais grandit avec des Miss de plus en plus incapables d’incarner la beauté et l’intelligence. Dans un communiqué publié par le comité Miss Togo pour démentir l’information selon laquelle notre Miss Togo traite sa collègue ivoirienne de Travestie, la réaction des togolais ne s’est pas fait attendre. On a juste l’impression que les togolais en ont marre des ratées de ce comité et surtout des Miss qui visiblement ne sont pas à la facture de ce qu’ils veulent. Beauté approximative, français bancal et surtout l’usage qu’on fait de ces Miss. Lisez plutôt les réaction...
(Togo portail 11/05/15)
C’était un grand moment pour la danse togolaise voire africaine ! La période du 29 avril au 1er mai dernier. Que les amateurs de l’art de la danse se sont réjouis ! Plusieurs rendez-vous très enrichissants et captivants étaient en effet inscrits au cœur de la première édition du festival « Assassan », à l’initiative de la Compagnie Dzidzo Danse Théâtre, avec le soutien des partenaires comme le Fonds d’Aide à la Culture et le Goethe Institut de Lomé. Ce dernier a abrité l’événement qui, à son ouverture, le 29 avril – journée internationale de la Danse – a fait l’honneur au chorégraphe Francis Djidjo-Blassou pour « Sitou ». La pièce « Sitou » Avec son solo « Sitou »,...
(RFI 05/03/15)
Du film plastique noir étirable pour combattre l’indifférence face aux fréquents drames de l’immigration clandestine, c’est l’idée au cœur de la dernière installation du plasticien togolais Clay Apenouvon. Il présentera son œuvre « Le film noir de Lampedusa » à la fondation Blachère à Apt en France à la fin du mois. Une œuvre macabre, violente et percutante, comme la plupart des propositions de cet artiste, lui-même immigré et installé à Paris depuis près de 25 ans. « J’utilise du film plastique noir étirable, dont on se sert souvent dans le commerce pour de l’emballage. Et vous avez vu ? C’est fou à quel point ce film ressemble au pétrole ! » Les objets que Clay emballe seront éparpillés sur...
(Togo portail 06/02/15)
Le second mandat du président Faure Essozimna Gnassingbé qui tire à sa fin, est porteur d’une série d’actions d’envergure inscrites non seulement dans le domaine politique mais aussi dans le domaine socio-économique et culturel. Ce dossier que publie votre site Togoportail, est consacré aux actions phares réalisées dans le domaine de la Communication, de la Culture et de la Formation civique de 2010 à 2014. Actions menées ces dernières années par le gouvernement Togolais, sous l’impulsion du chef de l’Etat, qui reste sensible à la question du développement du Togo dont le progrès doit aussi passer par une adéquate mise en œuvre d’une politique bien pensée de la communication. Une politique de la communication qui au service de développement culturel...
(Pana 04/02/15)
La première édition du Festival des arts et de la culture de la Cedeao (ECOFEST) se tiendra en mai 2016 dans l’un des pays membres de la communauté, a-t-on appris de bonnes sources à l’issue de la 5ème réunion des ministres de la Culture de la Cedeao le week-end à Lomé. Selon un communiqué rendu public, « le pays hôte de cette édition sera désigné en fonction de son engagement à prendre en charge une partie du coût de l’évènement, de ses infrastructures d’accueil des diverses activités du festival et de sa capacité d’hébergement ». Cette 1ère édition du Festival des arts et de la culture de la Cedeao (ECOFEST), selon la réunion, sera organisée en clôture des activités marquant...
(APA 27/01/15)
Lomé, capitale du Togo, abrite les 29 et 30 janvier une réunion de haut niveau des ministres de la Culture des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) Selon une source proche de l’instance sous régionale, outre les ministres de la Culture, la réunion de Lomé concerne des experts, des religieux, des partenaires et la société civile. En moins de trois jours d’échanges, la réunion des experts devra proposer aux ministres le Programme culturel régional pour la période 2015-2017 d’un côté et de l’autre, analyser les rapports de plusieurs réunions précédentes portant sur des questions culturelles. Ces questions culturelles sont entre autres, la réunion de l’Observatoire du droit d’auteur, celle des experts du Patrimoine et...

Pages

(RFI 30/12/17)
L’opposition togolaise se prépare de nouveau à descendre dans la rue ce samedi 30 décembre comme elle le fait depuis quatre mois. Malgré la violente répression de jeudi dernier, qui a fait 12 blessés et une quinzaine de personnes interpellées, la coalition des 14 partis attend du monde dans la rue, car les trois leaders vont rendre compte de leur mission d'Accra. Les trois leaders, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, Tikpi Salifou Atchadam, et Jean-Pierre Fabre sont rentrés d’Accra vendredi soir très réconfortés. « Nous avons rencontré le président...
(RFI 30/12/17)
Civicbag existe depuis moins de 2 ans avec ses quatre employés dont son concepteur. La jeune pousse togolaise fabrique des sacs de course à partir des emballages en papier de ciments et compte aider à accélérer l’abandon de l’utilisation des sacs plastiques au Togo. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171230-togo-civicbag-mettre-fin-sacs-plasti...
(RFI 29/12/17)
Des leaders de la coalition de l'opposition togolaise sont au Ghana pour rencontrer le président Nana Akufo-Addo ce vendredi 29 décembre alors que de nouvelles manifestations ont eu lieu jeudi à Lomé et dans plusieurs villes du pays. Malgré les incidents survenus dans la capitale, l'opposition maintient son programme : concert de casseroles ce vendredi à la mi-journée et une nouvelle manifestation de rue samedi prochain pendant que le dialogue annoncé peine à s'ouvrir. Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson a appris...
(RFI 28/12/17)
Une nouvelle manifestation a eu lieu ce 27 décembre à Lomé au Togo. Des milliers de personnes sont descendues dans les rues de la capitale, à l'appel d'une coalition de 14 partis d'opposition. Le mot d'ordre est toujours le même : la démission du président Faure Gnassingbé. Depuis septembre, l'opposition togolaise organise des manifestations quasi hebdomadaires. La présidence avait promis de démarrer un dialogue début décembre mais semble jouer la montre. Brigitte Adjamagbo-Johnson, la coordinatrice de la coalition d'opposition, dit avoir confiance dans la mobilisation populaire.
(La Tribune 28/12/17)
L'administration togolaise vient de franchir un nouveau pas dans l'amélioration du service public, puisqu'il est désormais possible de faire immatriculer un véhicule d'occasion vendu au port de Lomé, en moins de 24 heures. Toutefois, cette nouvelle procédure annoncée par la Direction des transports routiers et ferroviaires est déjà contestée par les déclarants de douane non agréés. L'administration togolaise vient de réduire le délai d'immatriculation des véhicules d'occasion vendus au port. La Direction des transports routiers et ferroviaires (DTRF) vient en effet de confirmer que cette opération est désormais possible en moins de 24 heures. Finis donc les longs délais et les procédures lourdes, puisque les acquéreurs de véhicules de seconde main au port de Lomé pourront effectuer les formalités directement...
(RFI 26/12/17)
Les rues étaient très peu animées à Lomé, en ces périodes de fête et une bonne moitié de la capitale sans électricité une bonne partie de la journée ce dimanche 24 décembre. C'est dans cette ambiance que l'archevêque métropolitain de Lomé, Mgr Denis Amouzou Dzakpa a célébré la messe de minuit en sa cathédrale, Sacré-Cœur de Lomé. Malgré une ambiance tendue ces dernières semaines dans la capitale togolaise, les chrétiens ont répondu nombreux à la messe de minuit. A la cathédrale Sacré-Cœur de Lomé, Mgr Denis Amouzou Dzakpa a officié avec quelques prêtres de son clergé. « Qui donc est cet enfant ? C'est le prince de la paix, qui a pris la condition humaine pour sauver les hommes, le...
(Agence Ecofin 23/12/17)
(CRRH-UEMOA) - A la suite du succès de son 7ème refinancement, la Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l’UEMOA a procédé ce vendredi 22 décembre à la cérémonie de signature des instruments juridiques de la mise à disposition des ressources au profit de cinq banques ( Banque Atlantique du Bénin, la Banque de l'Habitat du Sénégal, l'Union Togolaise de Banque, la NSIA Banques et la Société Ivoirienne des Banques de Côte-d'Ivoire ). Ces fonds sont destinés à l’octroi des prêts de longue durée dans le domaine de l’habitat. Pour rappel, la Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire (CRRH-UEMOA) a clos le samedi 04 novembre 2017, sa septième émission obligataire d’un montant de 25.1 Milliards de FCFA dénommée « CRRH-UEMOA 5,95% 2017-2029...
(La Tribune 22/12/17)
Le parlement togolais vient d'adopter ce 20 décembre en plénière le projet du budget de l'Etat 2018, alors que les parlementaires de l'opposition ont boycotté le processus du vote pour maintenir la pression sur le gouvernement. Le budget de l'Etat 2018 du Togo est désormais connu. Il a été adopté ce 20 décembre par les députés à l'Assemblée nationale lors de sa neuvième séance plénière de la deuxième session ordinaire de l'année 2017. Fait assez rare pour être souligné, le projet n'a pas été voté par les députés de l'opposition qui se sont abstenus en bloc. Une réaction liée à la crise politique qui sévit dans le pays depuis août dernier. D'après le président de l'Assemblée, Dama Dramani, l'économie du...
(Jeune Afrique 22/12/17)
Le président togolais n’est pas homme à s’épancher et c’est à JA qu’il a choisi de donner sa première interview depuis le début de la crise. Contesté par une opposition qui réclame son départ immédiat, il appelle au dialogue. Dimanche 10 décembre : un épais voile de brume poussiéreuse recouvre Lomé. Dans ce Sud très chrétien, les fidèles sont à l’église, au temple ou dans les assemblées de prière. En son palais présidentiel désert où il s’est lui aussi aménagé un lieu de culte, c’est un Faure Essozimna Gnassingbé d’allure déliée et d’apparence sereine qui reçoit JA pour sa première interview depuis le début de la crise politique qui secoue son pays. Les contours en sont connus : face à ce «...
(RFI 19/12/17)
Qui organisera le dialogue pour une sortie de crise au Togo ? La question se pose une nouvelle fois après le sommet de la Cédéao qui s’est tenu à Abuja, au Nigeria, le week-end dernier. L'opposition attend un médiateur, le pouvoir dit qu'il n'y en a pas. Depuis plusieurs semaines, l'opposition attend l'ouverture du dialogue sous l'égide d'un médiateur. Le ministre de la Fonction publique, Gilbert Bawara, qui faisait partie de la délégation présente à Abuja, a cependant indiqué lundi 18 décembre qu’il n’y avait pas de médiateur désigné ...
(Jeune Afrique 19/12/17)
Sorti de prison en février 2016, l’ancien ministre de l’Administration territoriale, Pascal Bodjona, souhaite à nouveau s’engager en politique. Il a récemment travaillé aux côtés d’Albert Kan-Daapah, ministre ghanéen de la Sécurité, chargé d’organiser le dialogue entre les différents acteurs de la crise togolaise. Retiré de la vie politique depuis sa sortie de prison, en février 2016, Pascal Bodjona prépare très discrètement son retour. Il a proposé ses services au président ghanéen, Nana Akufo-Addo. En sa qualité de médiateur dans la crise togolaise, ce dernier l’a reçu à Lomé mi-novembre pour recueillir ses observations...
(RFI 19/12/17)
En France, le numéro deux de Canal+ International a-t-il été évincé suite à un reportage sur le Togo ? C’est ce qu’avance le site d’informations français Les Jours. Au sein de la chaîne cryptée, certains s’interrogent sur la concomitance de deux évènements : la récente éviction de François Deplanck, le numéro deux de Canal+ International et la diffusion en novembre dernier d’un sujet sur les manifestations de l’opposition au Togo. Et ce alors que le groupe de Vincent Bolloré, l’actuel patron de Canal+, a réalisé en 2017 plus de 5 milliards de chiffre d’affaires. L’histoire pourrait prêter à sourire si elle n’évoquait pas un cas probable de censure. Le 15 octobre dernier, la chaine cryptée diffuse en France un reportage...
(Le Monde 15/12/17)
Inquiet du phénomène, le Programme des Nations unies pour l’environnement prépare un rapport inédit sur l’explosion du marché des véhicules d’occasion. Des dizaines d’épaves de Golf et de Mercedes sont alignées et empilées sur le bord de la route et jusqu’au pied des immeubles délabrés. Ces voitures-là ont rendu depuis longtemps leur dernier souffle. Mais l’air est irrespirable. Matatus (minibus bondés ornés de graffitis bariolés), camions, voitures… la plupart hors d’âge, jouent du klaxon et du volant pour tenter de progresser de quelques mètres dans un immense flot anarchique qui s’ébroue au milieu des piétons et des vendeurs de rue. Fin de journée banale dans les faubourgs déshérités de Nairobi. Dans quelques années, c’est ici, dans les bouchons de la...
(RFI 14/12/17)
L'opposition togolaise est de nouveau descendue dans les rues de Lomé, mercredi 13 décembre. Alors qu'elle boycotte les concertations proposées par le gouvernement en vue de la tenue d'un dialogue pour sortir le pays d'une crise qui dure depuis trois mois, elle a rappelé les conditions de sa participation : pas de discussion préalable avec le gouvernement, la médiation ghanéenne ou guinéenne comme seule interlocutrice avant tout dialogue. La coalition de l'opposition persiste : si Faure Gnassingbe ne veut pas du dialogue, qu'il ...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Payadowa Boukpessi, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, a accepté de se confier à Jeune Afrique sur la situation politique du Togo. Plusieurs fois ministre sous Eyadéma (Commerce et Transports, puis Industrie et Sociétés d’État), Payadowa Boukpessi, 63 ans, a été le premier ministre des Finances de Faure Gnassingbé, dans le gouvernement d’Edem Kodjo, puis dans celui de Yawovi Agboyibo. Limogé en mars 2007, il n’est cependant jamais entré en conflit avec le chef de l’État. À l’issue des premières législatives pluralistes d’octobre 2007, il est réélu député du Rassemblement du peuple togolais (RPT, au pouvoir) – devenu Union pour la République (Unir) en 2012 – et préside la commission des finances de l’Assemblée jusqu’en...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Jean-Pierre Fabre, chef de file de l’opposition et président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), répond aux questions de Jeune Afrique au sujet de la crise politique qui secoue le Togo depuis plusieurs mois. Depuis qu’il est officiellement devenu le chef de file de l’opposition, statut qui lui a été conféré fin janvier 2016, le président de l’Alliance nationale pour le changement n’a rien changé à ses habitudes. Attaché à son image d’homme politique proche du peuple, Jean-Pierre Fabre a refusé la voiture avec chauffeur, l’aide de camp, le personnel de sécurité et les autres avantages y afférents. Il reçoit toujours ses visiteurs dans sa maison de Kodjoviakopé (quartier populaire de Lomé), dont il a hérité de son père...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Au Togo, la loi sur la création de 116 communes au Togo a été adoptée le 23 juin dernier par l’Assemblée nationale. Pour l’opposition, cette réforme territoriale permet au gouvernement de contrôler les espaces qui lui sont favorables. Vingt-cinq ans après l’avoir inscrit dans sa Constitution, le Togo s’engage enfin vers la décentralisation. Le 23 juin, l’Assemblée nationale a adopté la loi portant création de 116 communes, à partir de laquelle vont se mettre en place un nouveau découpage du territoire et une nouvelle organisation administrative, mais aussi politique du pays. La création de ces communes, premier échelon de collectivités territoriales, est censée accélérer le processus de décentralisation et permettre l’organisation d’élections municipales, que le gouvernement envisage d’organiser dès 2018 :...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Dix ans après la levée formelle de l’embargo par l’Union européenne, le Togo est secoué par une crise politique depuis plusieurs semaines. Pourtant, au cours de ces dernières années, le pays a enregistré des progrès sur le plan économique et social. Avenue de la Paix. Ainsi a-t-on baptisé l’une des entrées reliant la capitale à son aéroport. Impossible de rater les nouvelles fresques en mosaïque des murs qui longent ses trottoirs, ni la colombe qui la surplombe. Visiblement inspirés par le célèbre psychologue français Émile Coué, des urbanistes ont cru qu’il suffirait de « totémiser » la paix pour l’enraciner. Bien essayé. Mais il en faut plus pour interrompre le cycle des manifestations dont la rue togolaise est coutumière. À...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Au Togo, la mise en place du dialogue politique passe par une première étape : le choix des participants. Une sélection forcément compliquée. Qui participera au dialogue ? La question risque de poser bien des problèmes, car certains se sentiront forcément lésés au sein de l’opposition, qui plaide pour des discussions restreintes afin d’éviter que des formations dites satellites de l’Union pour la République (Unir) ne s’invitent et servent les intérêts de la majorité présidentielle. Mais faut-il pour autant n’y convier que les partis représentés à l’Assemblée nationale ? Il est inimaginable aujourd’hui d’organiser un dialogue auquel ne participerait pas le Parti national panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam. Mais sur quels critères objectifs pourrait-on y convier un parti extra-parlementaire plutôt qu’un autre ?...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Energy Generation est une association qui accompagne les jeunes togolais dans leurs projets d'innovation visant à créer et développer des solutions génératrices d'énergie à grande échelle. Basée à Lomé, Energy Generation œuvre pour que tous les Africains aient accès à l’électricité. Un cheval de bataille qu’ont enfourché moult politico-communicants sans que la situation ait radicalement évolué, diront les incrédules, surtout si l’on s’éloigne des néons (encore souvent vacillants) des quartiers branchés de nos capitales. Loin des projecteurs, l’association est passée à l’action dès sa création, début 2016, sous la houlette de sa présidente et fondatrice, Astria Fataki, 27 ans, Française d’origine congolaise. Son objectif : identifier des porteurs de projets et les soutenir pour qu’ils développent des solutions génératrices d’énergie qui...

Pages