| Africatime
Jeudi 23 Mars 2017
(Jeune Afrique 23/03/17)
Le gouvernement togolais a annoncé vendredi dernier une série de mesures pour améliorer les conditions de vie et de travail des enseignants. Conséquence, les cours ont repris normalement en début de semaine sur toute l’étendue du territoire. C’est Komi Selom Klassou, le Premier ministre togolais en personne, qui a présenté le 17 mars les mesures d’apaisement du gouvernement à l’endroit des enseignants. Ces derniers observent sporadiquement des grèves depuis le début de l’année scolaire 2016-2017 pour réclamer une amélioration de leurs conditions salariales. Conséquence, un peu partout dans le pays, des élèves ont, début mars, manifesté parfois violemment, pour...
(RFI 20/03/17)
Depuis la rentrée des classes en octobre pour l'année scolaire 2016-2017, enseignants et gouvernement sont à couteaux tirés. Ces dernières semaines, les élèves sont mêlés à la situation, délogeant leurs camarades des écoles privées, cassant des édifices publics. Une semaine après avoir reçu les relevés de conclusion du groupe de travail mis en place pour trouver les solutions définitives, le gouvernement a réagi aux préoccupations des syndicats. De lundi à mercredi - les trois jours déclarés par les syndicats ...
(RFI 20/03/17)
Depuis quelques années, le secteur agricole au Togo bénéficie d’énormes investissements de la part de l’Etat et des partenaires au développement, surtout en milieu rural. Pour ce faire, plus de 600 milliards de francs CFA ont été prévus pour le Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire. Ainsi donc, l’agriculture togolaise sur les cinq dernières années a enregistré des excédents alimentaires dans certaines spéculations. En dépit de toutes ces avancées, l’agriculture togolaise doit toujours consentir des efforts pour son...
(Jeune Afrique 18/03/17)
Occupé à préparer les matchs amicaux en Égypte contre la Libye (24 mars) et les Pharaons (28 mars), Claude Le Roy, le sélectionneur du Togo, a pris quelques minutes pour revenir sur la défaite historique d’Issa Hayatou le 16 mars, lors de l’élection du président de la CAF. Jeune Afrique : Vous attendiez-vous à ce que Ahmad Ahmad fasse tomber Issa Hayatou ? Claude Le Roy : Je n’y croyais pas trop, même si j’avais cru comprendre qu’Ahmad Ahmad, que...
(Jeune Afrique 15/03/17)
Nommé en janvier 2014 à la tête de l’Office togolais des recettes (OTR), fusion des douanes et des impôts, le Rwandais Henry Gaperi a été remercié ce 25 février. Tout a été fait pour atténuer l’impression de limogeage, certains allant jusqu’à parler de « non-renouvellement de contrat »… Pourtant, Henry Gaperi a bien été limogé, ce dont il a été informé quelques jours avant la tenue du Conseil des ministres au cours duquel son sort a été officiellement scellé. Depuis des mois, en effet, Faure Gnassingbé, le président, avait vent de la grogne des milieux...
(RFI 13/03/17)
Au Togo, certains syndicats enseignants sont en grève, depuis des mois, pour revendiquer un statut particulier d'enseignant et l'obtention de primes. Un groupe de travail, mis en place le 18 janvier, composé de représentants d'enseignants, de parents d'élèves et de l'administration, a travaillé à un cahier de doléances. Les conclusions de ce groupe de travail ont été remises, vendredi 10 mars, au Premier ministre, mais les réponses du chef du gouvernement n'ont, semble-t-il, pas calmé la colère des grévistes. Si...
(BBC 13/03/17)
Le président de la Ligue des consommateurs du Togo (LCT), Emmanuel Sogadji a invité le gouvernement à revenir aux anciens tarifs des produits pétroliers qui ont été augmentés depuis près d'un mois. Le Combat pour l'alternance politique (Cap 2015), coalition de quatre partis de l'opposition, a appelé à une "marche pacifique" ce samedi à Lomé contre cette hausse. En l'espace d'un mois, le gouvernement togolais a augmenté de deux fois les prix des produits pétroliers. Depuis le 27 février, ces...
(RFI 08/03/17)
Salles de classe vides, élèves livrés à eux-mêmes qui descendent dans les rues et posent des barricades pour réclamer leurs enseignants. Voilà le spectacle que donne à voir la grève des enseignants depuis le 17 octobre dernier, date de la rentrée des classes. Ces derniers réclament de meilleures conditions de travail à travers des mots d'ordre réguliers. La dernière grève de 72 heures prend fin ce mercredi 8 mars. Les syndicalistes exigent l'abrogation du corps de quelque 13 000 enseignants...
(Le Point 06/03/17)
Quotidien difficile, avenir obstrué, renchérissement du coût de la vie : les étudiants et les citoyens lambda ont décidé de se faire entendre. C'est dans un lycée déserté, où les résidus de gaz lacrymogènes piquent encore les yeux et où le mât flanqué de la bannière tchadienne jonche le sol, que nous emmène le site d'info tchadien Alwihdainfo.com. Son reportage s'intitule « Tchad : atmosphère post-violence, élèves et professeurs asphyxiés et drapeau arraché », et se déroule au lycée de...
(RFI 01/03/17)
La circulation au centre-ville de Lomé était entièrement perturbée mardi 28 février jusqu'en début de soirée, les chauffeurs de taxi et conducteurs de taxi-moto ont bloqué et empêché la circulation pour protester contre la dernière augmentation des prix des produits pétroliers. Des heurts dans la ville ont fait un mort par balle et deux blessés. Cette deuxième hausse en six semaines inquiète les commerçants. Reportage. Au marché de Hanoukopé en milieu d'après-midi, l'embouteillage sur l'avenue du Calais qui traverse le...
(Jeune Afrique 01/03/17)
Des conducteurs de voitures et de taxi-motos protestent ce mardi contre la décision du gouvernement togolais d’augmenter les prix des produits pétroliers à la pompe. Les protestataires bloquent les principales artères de la capitale togolaise. C’est un mardi que les Loméens n’oublieront pas de si tôt. La veille, le 27 février, le gouvernement a annoncé une deuxième hausse des prix des produits pétroliers depuis le début de l’année – ce qui monte la facture à + 20,7% en deux mois...
(Jeune Afrique 01/03/17)
Le Rwandais Henry Gaperi, commissaire général de l’Office togolais des Recettes (OTR) depuis janvier 2014, quitte ses fonctions à la suite d'une décision prise lors du Conseil des ministres de samedi à Lomé. L’intérim est assuré par l’actuel commissaire des douanes, Kodzo Adedze. Limogeage, fin de contrat, démission ? Les raisons de la fin du bail de Henry Gaperi à la tête de l’Office togolais des Recettes (OTR) restent inconnues. La décision a été prise le 25 février à l’issue...
(Financial Afrik 01/03/17)
Difficile de circuler ce mardi 28 février dans les rues de Lomé, la capitale togolaise. Pour cause, des barricades érigées par des groupes de jeunes manifestant leur colère suite à une hausse du prix des produits pétroliers à la pompe. La deuxième cette année, la dernière hausse des prix datant du 27 janvier. Lundi 27 février, aux environs de 17heures. L’information d’une hausse imminente des prix des produits pétroliers envahit les réseaux sociaux, confirmée plus tard par un arrêté interministériel...
(RFI 01/03/17)
La 54e édition du Salon de l’Agriculture de Paris, qui a ouvert ses portes samedi dernier, se poursuit jusqu’au dimanche 5 mars. Parmi les pays africains présents sur le Salon, il y a des habitués, comme le Mali, le Maroc et le Sénégal. Mais pour le Togo, c’est la première fois. Il y expose quelques produits vivriers comme le sorgho, le mil et le soja et il espère surtout faire à Paris la promotion de ses filières café et cacao...
(Jeune Afrique 27/02/17)
Le rappeur français de Courbevoie, qui ne laisse jamais tomber le masque, dévoile le clip de "Sans visage", premier extrait de son deuxième album "Vréel 2". Depuis sa mise en ligne le 22 février, la vidéo affole les compteurs, avec plus de 500 000 vues sur YouTube. Tournée au Togo, la vidéo nous entraîne au-dessus de la nature sauvage du pays et des quartiers populaires de sa capitale, Lomé. Un univers visuel soigné auquel nous a habitué le rappeur dans...
(Jeune Afrique 25/02/17)
L’association des grandes entreprises du Togo (AGET) vient d’élire ce vendredi un nouveau bureau au terme d'une élection très serrée. L’homme d’affaires Clément Ahialey préside désormais pour deux ans aux destinées de l’association. 26 voix pour, 24 contre, un bulletin nul. Les partisans de Clément Ahialey s’attendaient à « un scrutin serré », mais n’imaginaient sûrement pas l’emporter avec une si courte avance. Car jusqu’à la veille de l’élection, les tractations se sont multipliées pour parvenir à un « consensus...
(RFI 23/02/17)
C’est un journaliste qui est allé en reportage dans une zone du Togo où sur ordonnance du juge, les gendarmes supervisaient la démolition des maisons ; Robert Kossi Avotor arrive sur les lieux, demande à voir le chef de l’opération, il est pris à partie par les gendarmes. L’acte suscite de l’indignation dans la presse jusqu’à la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication. Quand Robert Avotor arrive sur les lieux à Akato-Viépé, à l’ouest de Lomé, il y avait un nombre important de gendarmes ...
(RFI 17/02/17)
Les organisations de la société civile organisaient hier, jeudi 16 février, leur troisième jour de mobilisation pour exiger la réouverture de la chaîne de télévision LCF (La chaîne du futur) et de la radio City FM, qui appartiennent au groupe Sud Media. Et cette fois, parmi les manifestants, quelques responsables politiques venus témoigner de leur attachement à la liberté d'expression. Dans la foule de manifestants qui prend le départ du siège de LCF et de City FM, un homme, écharpe en bandoulière. Il chemine avec les ....
(RFI 16/02/17)
Les organisations de la société civile manifestent pour réclamer la réouverture des chaînes du groupe Sud Média fermées par la Haute Autorité de l'audiovisuel et de la communication. Une douzaine d'organisations de la société civile ont appelé à des manifestations de rue à partir de ce mardi, et pendant trois jours pour réclamer la réouverture de LCF et City FM, deux chaînes du groupe Sud Média. La marche, partie du bureau des deux médias fermés, devait aboutir au siège de...
(Jeune Afrique 14/02/17)
Depuis sa libération, le 6 février 2016, après dix-huit mois de détention, Pascal Bodjona cultive la plus grande discrétion. En un an, l’ancien ministre de l’Administration n’a fait qu’une seule apparition publique (lors de la réception du 14 juillet, à l’ambassade de France) et ne s’est exprimé qu’une fois dans les médias (une interview à JA, le 8 février 2016). Bien qu’il ait fait quelques séjours à l’étranger, notamment en France, il est quasi invisible à Lomé et se refuse...

Pages