Mardi 22 Août 2017
(Courrier International 22/08/17)
La répression d’une manifestation de l’opposition a fait deux morts dans le centre du Togo samedi 19 août. Les militants réclament une limitation des mandats pour le chef de l’État. Au pouvoir depuis 2005, Faure Gnassingbé a succédé à son père, président pendant 38 ans. “50 ans pour la seule famille Gnassingbé, c’est trop”, “Nous en avons assez de ce régime”, “Nous allons rester dans les rues, jusqu’au départ de Faure Gnassingbé”. Voici un échantillon des slogans scandés par des milliers de partisans de l’opposition dans les rues de la capitale, Lomé, samedi 19 août, rapporte Liberté Togo. Les marcheurs demandaient que la ...
(RFI 22/08/17)
Tikpi Salifou Atchadam, leader du Parti national panafricain (PNP), n’a encore participé à aucune élection au Togo. Mais depuis quelques mois, son parti draine les foules, comme ce fut le cas ce samedi 19 août, lors de manifestation réprimées par les forces de l’ordre. Son credo principal : la fin de la dynastie Gnassingbé, au pouvoir au Togo depuis 1967. Le Parti national panafricain (PNP) est à l’origine de l’appel aux manifestations pour réclamer une limitation du nombre de mandats présidentiels de ce samedi 19 août. Des manifestations qui ont été violemment réprimées : deux manifestants ont été tués et treize
(RFI 22/08/17)
Suite aux manifestations de ce week-end dans plusieurs villes du Togo, plusieurs militants du parti d'ooposition PNP ont été incarcérés. Ils défilaient dans les rues pour réclamer un changement de Constitution, et notamment la limitation du mandat présidentiel à dix ans maximum. Parmi les opposants arrêtés, on retrouve même le secrétaire général du mouvement, le docteur Kossi Sama. Il est l'un des organisateurs du cortège de Lomé. Il est poursuivi pour incitation à la violence et trouble à l'ordre public...
(RFI 21/08/17)
Des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre ont secoué Lomé, Anié, Sokodé et Kara, ce samedi matin 19 août. Ils ont fait deux morts à Sokodé selon les autorités ; le leader du Parti national panafricain (PNP), un parti d'opposition qui avait appelé à manifester, évoque lui au moins sept morts, et beaucoup de blessés. Des dizaines d'arrestations auraient eu lieu. Les manifestants marchaient pour le retour à la Constitution de 1992 et le vote de la diaspora. Les...
(RFI 21/08/17)
La ville de Sokodé était plongée, dimanche 20 août, dans un climat de peur, au lendemain de la manifestation du Parti national panafricain (PNP), au cours de laquelle au moins deux opposants ont été tués par des tirs des forces de l'ordre. A Lomé, la capitale, la situation restait encore plus tendue, après une nouvelle tentative de manifestation du PNP, dimanche matin, toujours pour réclamer le retour à la Constitution de 1992. Le secrétaire général du PNP, le docteur Sama,...
(Jeune Afrique 21/08/17)
Le week-end du 19 au 20 août a été particulièrement tendu au Togo. Des manifestations simultanées organisées par un parti de l’opposition dans plusieurs villes du pays ont tourné à un affrontement avec les forces de l’ordre. Bilan officiel : deux morts et des dizaines de blessés. Décryptage. Les manifestations organisées le 19 août par un parti d’opposition ont dégénéré, entraînant la mort d’au moins deux manifestants. Des tensions sans précédent depuis les marches organisées par le Collectif Sauvons le...
(La Tribune 21/08/17)
Des manifestations antigouvernementales au Togo ce 19 août 2017 ont dégénéré avec des affrontements entre les forces de l'ordre et les populations civiles. On déplore 7 morts au total avec une cinquantaine d'arrestations. Alors que la diaspora togolaise en Afrique et en Europe s'est invitée, les populations sont redescendues dans les rues ce dimanche matin. Lomé, samedi 19 août 2017, dans la banlieue nord à Agoè-Nyivé, à 10km du centre-ville, déjà autour de 8h50, on a une première victime. A...
(Le Point 21/08/17)
C'était un pari pour les quinze pays membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) : créer une monnaie unique d'ici à 2020. Cette date butoir a soulevé beaucoup d'espoirs du côté des populations. Ces dernières années, c'était même devenu une fierté pour nombre d'Africains qui voyaient dans la future monnaie unique une monnaie beaucoup plus stable et plus crédible que les monnaies actuellement en vigueur. Et aussi le moyen de sortir du franc CFA et...
(RFI 19/08/17)
Au Togo, les Forces de l'ordre tentent de disperser, en cette matinée du samedi 19 août, à coups de gaz lacrymogènes, les manifestants du Parti national panafricain (PNP), sur le grand contournement, à Agoe, Lomé. Le PNP avait appelé ses sympathisants à manifester dans les grandes villes du Togo pour exiger le retour à la Constitution de 1992. Selon le ministre togolais de la Sécurité, ce rassemblement avait été interdit, vendredi, au motif que le parti ne voulait pas respecter...
(Jeune Afrique 18/08/17)
La dernière rencontre entre Faure Gnassingbé et Benyamin Netanyahou, début juin à Monrovia lors du sommet de la Cedeao, avait été précédée par une bagarre entre leurs gardes du corps respectifs – ce qui n’était pas la meilleure manière de préparer le premier sommet Afrique-Israël, prévu à Lomé fin octobre. Cette fois, rien de tel. Le Premier ministre israélien a déroulé le tapis rouge au président togolais à l’occasion de sa visite privée à Jérusalem. Reçu à dîner en tête...
(Le Monde 16/08/17)
Bassine sur la tête, une Togolaise s’avance avec peine vers des ouvriers agrippés à des camions et des bulldozers qui tentent de gravir des collines de quelques mètres de haut. Comme à son habitude, elle est venue les approvisionner en boissons. Elle ne regarde pas où elle met les pieds, peu importe. Sous ses claquettes de fortune, au moins une dizaine de mètres de déchets, étalés et empilés sur plus de 35 hectares. A Agoè Nyivé, seule décharge de Lomé, s’entassent 80 % des déchets...
(Le Monde 16/08/17)
L’Afrique en villes (15). A Lomé, l’entreprise s’est lancé un défi : rendre la gestion des déchets rentable, pour elle comme pour ses clients. Par Morgane Le Cam (contributrice Le Monde Afrique, Lomé) « La phrase la plus dangereuse du monde : on a toujours fait comme ça. » Sur le tableau blanc énumérant les prévisions hebdomadaires, la maxime n’est jamais effacée. A quelques mètres de là, un chariot élévateur déverse des milliers de bouchons par terre. Debout sur des...
(La Tribune 16/08/17)
En visite chez le président nigérien Mahmadou Issoufou également coordonnateur de la coopération monétaire au sein de la CEDEAO, le président de la commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, est revenu sur le projet de création d’une monnaie unique, assurant que celui-ci n’est pas réalisable à l’horizon 2020, comme initialement planifié. En cause, la situation économique de certains pays de la sous-région. Un énième report potentiellement préjudiciable pour la crédibilité du projet ? « On ne peut plus aller...
(La Tribune 14/08/17)
La Banque africaine de développement vient d'annoncer un appui financier de 975 000 dollars au Togo. Le financement provenant du Fonds des énergies durables pour l'Afrique, un fonds auprès de la Banque, sera dédié au démarrage du projet Cizo, une initiative gouvernementale pour l'électrification rurale par les kits solaires. La Banque africaine de développement (BAD) intensifie ses actions pour la promotion des énergies renouvelables. SEFA, le Fonds des énergies durables pour l'Afrique, géré par la Banque, vient d'accorder au Togo...
(Le Monde 14/08/17)
L’Afrique en villes (13). Alimentation, déchets… Au Woelab, des start-up togolaises tentent d’améliorer le quotidien des citadins « plus rapidement que les urbanistes ». Sur le toit-terrasse du Woelab, à Lomé, des imprimantes 3D forment une œuvre conceptuelle qui génère elle-même les pièces nécessaires à sa fabrication. Sur le toit-terrasse, un dôme est en pleine construction. Les châssis d’ordinateur ont remplacé les briques. A côté, Norbert et Eugène percent, clouent et soudent des composants. Les deux informaticiens sont en train...
(Jeune Afrique 12/08/17)
Le 16e forum de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique (Agoa) a pris fin jeudi soir à Lomé (Togo). Cette première rencontre économique entre l’Afrique et les États-Unis de Trump a rassemblé des représentants de 38 pays sub-sahariens et des hommes d'affaires américains. « Les États-Unis et l’Afrique : un partenariat pour la prospérité à travers le commerce ». C’est autour de ce thème que des centaines de délégués venus des États-Unis et de divers...
(Jeune Afrique 12/08/17)
Le porte-parole de langue française du département d’État des États-Unis a livré à Jeune Afrique ses impressions, à l’issue du 16e forum de l’Agoa (African Growth Opportunity Act, la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique) à Lomé. Jeune Afrique : quelles sont vos premières impressions, au terme de ce sommet ? Brian Neubert : Ce fut un extraordinaire forum. Le pays hôte a fait un travail exceptionnel. La délégation des États-Unis a été menée par le...
(Le Monde 12/08/17)
L’Afrique en villes (12). Pour l’architecte togolais, « les cités africaines ont été construites artificiellement », sans lien avec l’histoire et la culture locales. Par Morgane Le Cam (contributrice Le Monde Afrique, Lomé) Entrepreneur ? Architecte ? Chercheur ? Urbaniste ? Militant ? Il n’est pas facile de définir Sénamé Koffi Agbodjinou. Peut-être parce qu’il est tout cela à la fois. La presse présente souvent ce Togolais de 37 ans comme « l’étoile montante » de la scène « tech...
(Dw-World 11/08/17)
Fermée auparavant à partir de 22 heures, la frontière terrestre entre le Ghana et le Togo est désormais ouverte 24h/24, suite à une visite de travail du président ghanéen, Nana Akufo-Addo, début mai au Togo. L’ouverture en continu de cette frontière confirme la volonté des deux pays de faciliter la libre circulation des personnes et des biens. Et pour les riverains, commerçants et voyageurs, cette décision va, sans aucun doute, renforcer les activités économiques de part et d’autres de la...
(RFI 11/08/17)
Trente-huit pays africains au sud du Sahara et leurs partenaires américains se sont retrouvés à Lomé pour évoquer l’avenir de l’AGOA, la loi sur la croissance économique en Afrique. Trois jours de forum pour faire le bilan du dispositif - il exonère près de 6 500 produits africains de droits de douane aux Etats-Unis. L’administration Trump s’est voulue rassurante : elle ne veut pas remettre en cause l’AGOA. Ce qui était au coeur des discussions, c'était trouver les moyens de...

Pages