| Africatime
Jeudi 30 Mars 2017
(Ici Lomé 08/03/17)
Tout le monde connaît le bilan des Eperviers à la dernière CAN en terre gabonaise. En dehors des résultats catastrophiques sur le terrain, certaines personnes de la délégation officielle, en coulisse, ont profité de l’occasion pour améliorer leur santé financière. Le Comité exécutif de la Fédération togolaise de football (FTF), en collaboration avec le gouvernement, s’est employé pour que les Eperviers fassent une bonne campagne à la phase finale de la CAN Gabon 2017. Sur le plan organisationnel et financier, on a plus entendu les joueurs se plaindre comme par le passé. Derrière ce tableau positif, se cachent pourtant des problèmes de magouilles, de surfacturations, de reproduction de fausses factures, entre autres. Le plus cocasse, c’est qu’un nom revient souvent...
(RFI 08/03/17)
Le président de la commission de la Cédéao, Marcel de Souza, de passage à Paris pour les Entretiens Eurafricains animés par Claude Fischer-Herzog, est l’invité de RFI. Il révèle que Yahya Jammeh ne bénéficie d'aucune immunité judidicaire de la part de la communauté internationale. Le n°1 de la Commission économique des Etats d'Afrique de l'Ouest s'exprime aussi sur la demande d'adhésion du Maroc et le blocage politique en Guinée Bissau pour laquelle il lance un quasi ultimatum. RFI : Marcel de Souza, la démocratie a triomphé en Gambie et c’est un grand succès pour la Cédéao. Mais est-ce qu’on n’est pas passé tout près de la guerre ? Marcel de Souza : Non, on n’a jamais eu l’intention d’aller faire...
(L'Union 07/03/17)
Lomé accueille du 13 au 17 mars prochains, la 1ère réunion du comité technique spécialisé sur les transports, le tourisme et l’énergie, un organe spécialisé de l’Union africaine (UA). Initié par la commission de l’UA, la Banque africaine de développement (BAD) et la commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, en collaboration avec le gouvernement togolais, les travaux de ladite réunion porteront sur l’analyse des moyens d’accroître les ressources financières nationales et régionales pour financer des projets régionaux de dans ce secteur. « Cette rencontre était destinée à développer ...
(Le Télégramme 228 07/03/17)
C’est ce mardi 07 mars 2017 qui a été programmé par la chambre administrative de la Cour Suprême pour le débat contradictoire entre les responsables de la HAAC et ceux du Groupe Sud Média ; ceci dans le dossier de retrait de fréquences à LCF et City Fm appartenant au Groupe Sud Média. Il nous souvient que le 06 février dernier, les fréquences de deux organes du Groupe Sud Média (LCF et City Fm) ont été retirées par a HAAC pour existence illégale. Saisie par les responsables du Groupe Sud Média, la Chambre administrative de la Cour Suprême avait procédé à la mise en demeure de la HAAC. Malgré et la HAAC et le Groupe Sud Média campent respectivement sur...
(Le Temps - Tg 07/03/17)
La grève dans l’éducation conduit Le Temps à publier dès demain une série de portraits d’enseignants, afin de comprendre les raisons de la révolte. Analyse. Centrales syndicales traditionnelles émasculées L’école publique togolaise est bouleversée depuis le début des années 2000 par des grèves à répétition des enseignants. Si le gouvernement à travers menaces et représailles, licenciements abusifs, affectations punitives, a su contenir la grogne, force est de reconnaître que la digue a cédé, laissant un océan de colère. Depuis la rentrée académique le 17 octobre, les grèves perlées s’égrènent à longueur de semaine, voire de mois. Les syndicats claquent la porte des négociations. Sans autre forme de procès. La digue a cédé pour plusieurs raisons. Tout d’abord, la création de...
(Le Télégramme 228 07/03/17)
Le Président de la République Faure GNASSINGBE est à Accra pour prendre part à la commémoration de l’indépendance du Ghana. Un voyage qui surprend plus d’un vu que le numéro 1 togolais a cette habitude de ne pas se prononcer sur les questions brûlantes dans son pays ; mais bien au contraire il est toujours entre deux avions. Sur son compte twitter, Faure GNASSINGBE écrit : «Dans le cadre des liens fraternels et historiques qui unissent nos deux peuples, je suis à Accra pour célébrer avec le Ghana le #GhanaAt60 ». du coup, les internautes n’ont pas hésité à commenter son post. «Vous savez quand même que les enfants #Togo-lais sont dans les rues à réclamer leur cours ? Que...
(Afrique Actualité 07/03/17)
La fédération togolaise de football (FTF) est mécontente de l'attitude de celui qu'il convient, désormais, d'appeler ex sélectionneur adjoint des Eperviers aux côtés du sélectionneur Claude Le Roy. Il s'agit de Sebastien Migne qui vient de quitter Claude Le Roy et la FTF. Ce, après avoir été retenu par la sélection du Congo Brazzaville, les Diables Rouges comme sélectionneur. Il a été confirmé lundi à ce poste par le ministre congolais des Sports, Léon Alfred Opimbat. Ce départ il faut le rappeler, vient confirmer les propos il y a quelques jours, de Léon Alfred Opimbat qui indiquait avoir reçu une short-list de 4 techniciens composée de Sébastien Migne, Patrice Neveu, John Toschak et Paul Put. Ce, dans le cadre du...
(APA 07/03/17)
Le Colonel Guy Akpovy, président de la Fédération togolaise de football (FTF), a fait part lundi de sa surprise après l’annonce de la désignation du sélectionneur adjoint des Eperviers, Sébastien Migné, au poste de sélectionneur national au Congo, a appris APA de bonne source. Img : Le Togo surpris par la départ du sélectionneur adjoint des Eperviers pour le Congo Le Français Sébastien Migné a sollicité lundi une rencontre avec le président de la FTF et l’a informé au cours de la rencontre « qu’il venait d’être retenu comme sélectionneur national du Congo ». Selon un communiqué signé du secrétaire général de la FTF, le Colonel Guy Akpovy a fait part de sa surprise et rappelé au sélectionneur adjoint qu’il...
(Ici Lomé 06/03/17)
Après la manifestation réprimée par les forces de l’ordre, avec un lourd bilan d’un mort et de plusieurs blessés, le ministre en charge de la Sécurité, comme à son habitude, a déploré les victimes de cette violence. Joint par radio Victoire Fm, Yark Damehame a présenté ses condoléances à la famille éplorée, condamné la bavure de la soldatesque et annoncé une enquête. « Il faut d’abord regretter ce qui est arrivé. Je voudrais au nom du gouvernement présenté mes condoléances à la famille éplorée. Il y a malheureusement ...
(Xinhua 06/03/17)
Un atelier d'élaboration du plan d'action et de fiches de projets de coopération transfrontalière dans l'espace frontalier Bénin-Burkina Faso-Togo se tient actuellement à Natitingou, ville située à environ 450 km au Nord-Ouest de Cotonou, la capitale économique béninoise, a rapporté samedi, l'Agence Bénin Presse. Cet atelier s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme régionale d'appui à la coopération transfrontalière de la CEDEAO (Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest) adopté en décembre 2016 par la conférence des ministres. Cette rencontre permettra aux ...
(Le Temps - Tg 06/03/17)
La CSET entamera une énième grève de trois jours à compter de lundi 6 mars, en plein durcissement des tensions avec le ministre Gilbert Bawara. Pression. «La Coordination des syndicats de l’éducation du Togo appelle tous les enseignants à observer une grève de trois jours pour le lundi 6 mars mardi 7 mars, et mercredi 8 mars reconductible si aucune solution n’est trouvée », indique la CSET dans un communiqué. La CSET met la gomme et demande au gouvernement le remboursement « [immédiat] des précomptes abusivement et arbitrairement effectués sur les salaires, ce qui ne respecte aucun principe à la matière« , ajoute le communiqué. La CSET, visiblement remontée contre le gouvernement, intime aux enseignants de "cesser immédiatement [la correction]...
(République du Togo 06/03/17)
La coordination des syndicats de l’enseignement du Togo (CSET) reconnaît les avancées réalisées lors des différentes réunions du groupe de travail sur l’avenir de l’éducation. Mais en même temps a décidé de relancer une grève de 3 jours à partir du 6 mars. Difficile de comprendre le comportement et les motivations du CSET qui se livre ainsi à un grand écart. Les responsables de cette coordination rejettent l’idée de ‘trêve’ car, disent-ils, les précédentes n’ont pas permis d’obtenir des avancées. Sauf que les conclusions du groupe de travail, si elles prennent en comptent des revendications corporatistes, sont beaucoup plus ambitieuses puisqu’elles devraient permettre de faire évoluer en profondeur le système éducatif dont les premiers artisans sont les enseignants.
(Ici Lomé 06/03/17)
«… La jeunesse a commencé à comprendre son rôle ; et les dynamiques multiformes qui émergent au pays comme dans la Diaspora, préfigurent des jours glorieux à venir » … dixit Dany Ayida dans son nouveau livre « Togo: le Prix de la Démocratie: faits et méfaits d’un processus politique raté ». L’auteur, sans concession, pose une question de fond interpellatrice dont la réponse est un diagnostic cinglant du statu quo que connaît le Togo depuis ces 25 dernières années: « pourquoi c’est seulement dans ce pays que rien ne change ? » Par ailleurs, parmi les points saillants de cet essai à paraître en Avril 2017, on peut lire: « Les deux premiers mandats de Faure Gnassingbé ont été...
(Ici Lomé 06/03/17)
Professeur à CEAN-Sciences Po Bordeaux, Coumi M. Toulabor a fait une analyse pertinences des Forces armées togolaises (FAT) et le dispositif de contrôle sécuritaire. Lisez plutôt! S’il existe un secteur où le régime Eyadéma a implanté et développé une véritable politique digne de ce nom c’est bien celui du contrôle sécuritaire de la population. Une politique sectorielle volontariste et planifiée s’est progressivement mise en place, nécessitant des moyens énormes en hommes et en financement, soutenue par une idéologie de conservation du pouvoir et accompagnée d’une préoccupation constante de suivi dans son exécution avec obligation de résultat. Ceci relève de la rareté pour être noté, si on sait qu’il est extrêmement difficile d’en trouver une aussi bien pensée et exécutée dans...
(L'Union 06/03/17)
Le Sénégal et le Togo entendent renforcer leur coopération. Ceci à travers des journées économiques qui se tiendront du 29 au 31 mars à Dakar. Des journées économiques et commerciales sénégalo-togolaises auront lieu du 29 au 31 mars prochain à Dakar (Sénégal). L’événement est organisé par la Chambre du Commerce et d’industrie du Togo (CCIT) en collaboration avec le Centre togolais des expositions et foires de Lomé (CETEF) sur initiative des autorités des départements ministérielles en charge du commerce du Togo et du Sénégal. Ces journées, consacrées essentiellement aux rencontres B 2 B, ciblent les opérateurs économiques œuvrant dans l’agriculture et l’agrobusiness, l’élevage et la pêche, les mines et les énergies renouvelables, les secteurs secondaires (PMI/PME), le secteur tertiaire (acteurs...
(Ici Lomé 06/03/17)
Force d’Intervention Rapide (FIR). C’est l’appellation donnée à ce corps de l’armée togolaise qui a sa place aux casernes et non dans le maintien d’ordre. A en croire les parents et surtout les témoins des événements, c’est à bout portant que les éléments de la FIR ont semé la désolation au sein des manifestants à Agoè-Zongo faisant plusieurs blessés et une perte en vie humaine en la personne de ALABI. La mission dévolue à l’armée par la loi fondamentale togolaise n’est pas celle du maintien de l’ordre mais la protection de l’intégrité territoriale. Protéger les populations contre les agressions extérieures et non les tuer comme c’est le cas à Abobo Zéglé, à Gléï, à Mango et à Agoè Zongo où...
(Le Point 06/03/17)
Quotidien difficile, avenir obstrué, renchérissement du coût de la vie : les étudiants et les citoyens lambda ont décidé de se faire entendre. C'est dans un lycée déserté, où les résidus de gaz lacrymogènes piquent encore les yeux et où le mât flanqué de la bannière tchadienne jonche le sol, que nous emmène le site d'info tchadien Alwihdainfo.com. Son reportage s'intitule « Tchad : atmosphère post-violence, élèves et professeurs asphyxiés et drapeau arraché », et se déroule au lycée de Walia, dans la capitale tchadienne N'Djamena. Si cet établissement est vidé de ses occupants et offre un tel spectacle de désolation, avec « ses douilles de gaz dans la cour » et ses « quelques motos et vélos abandonnés par...
(Ici Lomé 04/03/17)
Les Universités sociales du Togo (UST), structures qui regroupe des organisations syndicales, de consommateurs, des droits de l’homme et de la société civile, demandent au gouvernement de rapporter la dernière décision de hausse des prix des produits pétroliers, au cas échéant, elles menacent de faire déverser la population dans la rue. Lecture ! Déclaration des organisations syndicales, des organisations de consommateurs, des droits de l’homme et de la société civile regroupées au sein des universités sociales du Togo (UST) relative à l’augmentation ...
(Autre média 04/03/17)
L’Indépendant Express : M. Henri Claude Kokouvi AMEGANVI, Bonjour. D’où sortez-vous cette information selon laquelle l’ancien Premier Ministre français Manuel Valls aurait encaissé la bagatelle somme de 5 milliards de F CFA du régime togolais lors de son séjour à Lomé ? Vous ne risquez pas une plainte en diffamation si vous maintenez cette campagne ? Claude AMEGANVI : Plainte en diffamation ? Je la souhaite vivement ! Je m’étonne d’ailleurs qu’elle n’ait pas déjà été déposée. Et je constate qu’il n’y a pas eu de démenti depuis. Quant à l’information elle-même, je dois vous rappeler comment nous l’avons fait connaître via notre « Appel au peuple togolais … en solidarité avec la grève des enseignants pour sauver l’Ecole togolaise...
(Ici Lomé 04/03/17)
Deux cents quarante-six (246) cas dont dix-neuf (19) décès, tels sont les chiffres annoncés par le Ministère togolais de la Santé par rapport à l’épidémie de méningite qui sévit dans quatre (4) régions du pays notamment Plateaux, Centrale, Kara et Savane. En dehors de l’épidémie de méningite, le ministère a également annoncé avoir détecté entre le 20 et 26 février 2017 dans le district sanitaire de l’Oti, « deux (2) cas de fièvre de Lassa sur des individus en provenance du Burkina Faso et du Nord Bénin ». Pour prévenir et venir à bout de la méningite, le ministère de la santé avait annoncé des mesures comme le traitement gratuit des patients, la sensibilisation, le renforcement de la surveillance communautaire...

Pages