Jeudi 18 Janvier 2018
(Agence Ecofin 04/12/17)
C’est à Awagomé, localité située à 175 km au nord de Lomé, que le président Faure Gnassingbé procédera ce samedi au lancement officiel de l’initiative d’électrification rurale par kits solaires individuels dénommée CIZO. A compter de ce jour donc, les 2500 habitants de la localité d’Awagomé auront accès à une électricité propre, de qualité et à coût moindre. Fini les bougies, torches et autres déplacements, coûteux et dangereux. Pour en arriver là, l’Etat togolais s’est associé à la compagnie britannique BBOXX, spécialisée dans l’électrification solaire décentralisée. La société s’est engagée à installer 300 000 systèmes solaires domestiques dans le pays sur les cinq prochaines années. Ce sont donc les premiers qui ont été déployés à Awagomé. A la suite de...
(RFI 04/12/17)
Au sommet UA-UE d'Abidjan, il a beaucoup été question d'émigration et d'opportunités d'emploi et d'avenir pour la jeunesse lors des sessions plénières ou à huis clos. Mais la sécurité et la lutte antiterroriste n'ont pas été oubliées. Ainsi lors d'une rencontre en tête à tête entre les chefs d'Etat français et ivoirien, il a été décidé de créer un centre d'excellence pour la formation des forces anti-terroristes. Il s'agit d'ENVR : des écoles nationales à vocation régionale. Il en existe dejà 14 en Afrique, dans dix pays, comme par exemple le CPASDD à Ouidah, au Bénin, spécialisé dans le déminage ou bien à Libreville, au Gabon, l'école de formation de cadres de l'armée. Avec cette future structure, qui devrait voir...
(AFP 02/12/17)
Des milliers de manifestants sont à nouveau descendus samedi dans les rue de la capitale togolaise pour réclamer le départ du président Faure Gnassingbé, à l'appel de l'opposition qui prévoit déjà une nouvelle marche jeudi. C'était la troisième fois cette semaine que les partisans de 14 partis d'opposition ont protesté à l'appel de leurs leaders, alors que le pays traverse une grave crise politique depuis plus de trois mois. "Les manifestations vont se poursuivre jusqu'à satisfaction des revendications que nous avons formulées", a confié à l'AFP, Jean-Pierre Fabre...
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a présenté les objectifs de cette stratégie. Ils se déclinent en cinq axes qui visent à éclairer l'Afrique, à l'alimenter en énergie et la nourrir ; travailler à l’industrialiser ; intégrer le continent et...
(AFP 01/12/17)
Le président français Emmanuel Macron a précisé jeudi son projet de lutte contre les réseaux criminels de passeurs de migrants en Libye, plaidant pour le déploiement de forces policières africaines, l'envoi de troupes française n'étant pas à l'ordre du jour. "Nous avons des échanges bilatéraux avec des pays africains pour contrôler les trafics, d'une manière structurée dans une +task force+", a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Accra, dernière étape de sa tournée africaine. "Il appartient aux Etats africains d'opérer sur leur sol et de mener des opérations de police...
(AFP 30/11/17)
Le président français Emmanuel Macron, interrogé sur les crises politiques en Afrique, a affirmé qu'il "souhaitait" que "le peuple togolais puisse s'exprimer librement" et qu'il y ait des élections en 2018 en RDCongo. Des milliers de personnes sont une nouvelle fois descendues dans les rues de la capitale togolaise mercredi à l'appel de l'opposition, en amont du dialogue politique promis par le pouvoir "Je souhaite que le peuple togolais puisse s'exprimer librement, que le cadre du pluralisme soit aussi respecté, que les oppositions puissent faire valoir leurs arguments", a-t-il dit lors d’une interview à Radio France Internationale et France 24 "Il est important que dans ce pays comme dans quelques autres...
(RFI 30/11/17)
Alors que le dialogue annoncé tarde à s'ouvrir, les initiatives des pays de la sous-région se multiplient pour favoriser le dialogue au Togo et déterminer son cadre. Pendant que le ministre d'Etat guinéen, Toumi Camara multiplie les rencontres à Lomé, l'opposition met la pression sur le gouvernement à travers les manifestations de rue. Pour l'opposition, le dialogue ne peut s'ouvrir tant que tous les militants arrêtés lors des manifestations ne sont pas libérés. Ils ont encore battu les pavés ce mercredi 29 novembre. Combien étaient-ils, le ministre de la sécurité les estime à 3000 ou 5000 manifestants à Lomé pour ce premier jour. La contestation est prévue sur trois jours: il reste jeudi et samedi. Dans les villes de Vogan,...
(La Tribune 30/11/17)
Les petites et moyennes entreprises et petites et moyennes industries togolaises sont sérieusement confrontées à la problématique du financement et de l'accès au crédit ; ce qui freine leurs productions et leurs performances et menace leur pérennité. Elles constituent pourtant l'un des maillons essentiels de l'économie nationale avec une participation de plus de 80% à l'activité économique du Togo. Les petites et moyennes entreprises (PME) et petites et moyennes industries (PMI) togolaises éprouvent d'immenses difficultés à obtenir des crédits. Depuis un certain moment, ces structures souffrent des modalités d'accompagnement auprès des banques et du gouvernement togolais. Ainsi rares sont celles d'entre-elles qui parviennent à prospérer dans leur secteur d'activité. «Les PME/PMI représentent plus de 90% du tissu économique togolais, mais...
(AFP 30/11/17)
Le 5e sommet Europe-Afrique a débouché mercredi soir sur une série de mesures d'urgence pour mettre un terme à l'esclavage de migrants en Libye, devenu un des thèmes centraux des débats. Evacuation d'urgence des Africains désirant quitter la Libye, "task force" policière et de renseignement, commission d'enquête mais aussi une communication pour dissuader les jeunes de tenter l'exode sont prévus, a annoncé le président français Emmanuel Macron à l'issue d'une réunion d'urgence de neuf pays sur le sujet. Après le scandale international né de la diffusion d'images de marché aux esclaves en Libye, l'immigration s'est imposée comme le thème majeur du sommet qui réunit environ 80 chefs d'Etat...
(AFP 29/11/17)
Des milliers de personnes sont une nouvelle fois descendues dans les rues de la capitale togolaise mercredi à l'appel de l'opposition, en amont du dialogue politique promis par le pouvoir, qui fait face à une contestation populaire depuis trois mois. Cette nouvelle mobilisation se veut aussi une démonstration de force, alors que le chef de l'Etat togolais Faure Gnassingbé s'est rendu dans la matinée dans la capitale économique ivoirienne Abidjan pour assister au sommet Europe/Afrique, où la crise que traverse son pays devrait être abordée. "La mobilisation va se poursuivre, même en plein dialogue. Nous n'allons pas abandonner la lutte", a déclaré à l'AFP Jean-Pierre Fabre, leader de l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et opposant historique, en tête du...
(AFP 29/11/17)
Les chefs d'Etat et de gouvernement arrivaient progressivement mercredi à Abidjan pour le cinquième sommet Union européenne (UE) - Union africaine (UA), qui se penchera principalement sur les questions d'immigration et de sécurité, avec l'ambition de donner un meilleur avenir à la jeunesse africaine. Parmi les 83 dirigeants attendus, la chancelière allemande Angela Merkel, le secrétaire général de l'ONU Antiono Gutteres, le président rwandais Paul Kagame, entre autres, ont été accueillis par le président ivoirien Alassane Ouattara, hôte du sommet, avant l'ouverture officielle à 14 heures (locales et GMT).
(AFP 29/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou la création d'un fonds d'un milliard d'euros pour les PME en Afrique, financé par la Banque publique française d'investissement et l'Agence française de développement (AFD). Lors d'une allocution à la communauté française au Burkina Faso, il a expliqué avoir "l'objectif de multiplier ce fonds par dix, ce qui est tout à fait faisable si nous faisons appel à nos alliés européens ou à d'autres financeurs privés, européens ou non européens". "Il y a un potentiel dans l'agriculture, la filière de valorisation de la production agricole et le numérique" notamment, a-t-il dit. "Ce dynamisme est une nécessité pour faire face au défi démographique", a poursuivi le chef de l'Etat, rappelant que...
(Jeune Afrique 29/11/17)
La Cedeao commence à travailler sur un texte visant à harmoniser les taxes sur le tabac dans les pays membres. Lors de la réunion des ministres des Finances de l’organisation qui s’est tenue à Abuja le 24 novembre 2017, la Communauté économiques des États d’Afrique de l’ouest (Cedeao) a entamé des discussions pour augmenter les droits d’accises sur les produits du tabac, une mesure destinée à augmenter les revenus des États membres et à réduire la consommation dans la région. Mettre les législations nationales en conformité avec l’OMS Le projet de directive sur le droit d’accise – qui régit les impôts indirects ou le monopole de la vente de certains produits – sur le tabac vise à harmoniser les taxes...
(AFP 28/11/17)
Gilchrist Olympio, figure historique sur la scène politique au Togo, a appelé mardi le président Faure Gnassingbé qui fait face depuis plus de trois mois à une contestation populaire, à ne pas se représenter à la présidentielle de 2020. "Le régime doit (...) accepter le retour aux fondamentaux de la Constitution de 1992", qui stipule qu'un président ne peut pas rester plus de dix ans au pouvoir, a déclaré M. Olympio, président de l’Union des forces du changement (UFC). "Faure Gnassingbé doit ensuite accepter le principe de ne pas se représenter à la présidentielle de 2020, afin de laisser le champ libre à une consultation démocratique (…)", a-t-il ajouté lors d’un point de presse à son domicile. "L’occasion vous est...
(APA 28/11/17)
APA-Lomé (Togo) - L’ancien opposant historique togolais Gilchrist Olympio, devenu depuis 2010 allié du pouvoir en place au Togo, a demandé mardi à Lomé au Président togolais Faure Gnassingbe de ne pas faire acte de candidature à la présidentielle de 2020, soulignant qu’une telle attitude le grandirait aux yeux de ses compatriotes. « Le Président Faure Gnassingbé doit accepter le principe de ne pas se représenter à la présidentielle de 2020 afin de laisser le champ libre à une consultation démocratique libre. Il en ressortira grandi évitant ainsi de vivre le sort personnel et collectif dont plusieurs pays africains ont déjà vécu l’exemple tragique », a déclaré Gilchrist Olympio au cours d’une conférence de presse. « Le régime doit accepter...
(AFP 28/11/17)
Le président français Emmanuel Macron s'est dit mardi "favorable" à un changement du "nom" ou à un élargissement du "périmètre" du franc CFA si les Etats africains le souhaitent, lors de son intervention à l'université de Ouagadougou. "La France accompagnera la solution portée par les présidents africains", a déclaré M. Macron en réponse à un étudiant burkinabè qui l'interpellait sur le franc CFA, monnaie considérée comme un instrument d'influence post-coloniale par ses détracteurs. Le président français a cependant rappelé que le franc CFA apportait "une bonne chose, la stabilité monétaire", aux 14 pays d'Afrique subsaharienne qui l'utilisent. Le débat sur le franc CFA est récurrent en Afrique.
(Agence Ecofin 28/11/17)
La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) lance un appel à candidatures pour l'édition 2018 du « Prix Abdoulaye FADIGA pour la promotion de la recherche économique ». Ce Prix constitue un axe de la politique de recherche de la BCEAO qui vise, à travers un cadre de collaboration étroite avec les chercheurs et le monde universitaire, à contribuer au développement des activités de recherche au sein de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). D'une valeur de dix (10) millions de FCFA, il récompense un travail de recherche original portant sur un sujet d'ordre économique, monétaire ou financier présentant un intérêt scientifique avéré pour les Etats membres de l'UEMOA et pour la BCEAO. Pour cette édition,...
(AFP 27/11/17)
Le président Faure Gnassingbé s'est déclaré "rassuré" sur l'état "indivisible" du Togo après une visite ce week-end à Sokodé, deuxième ville du pays et important foyer des tensions qui agitent le pays d'Afrique de l'Ouest depuis trois mois. "Mes échanges avec les imams puis avec les cadres (de la ville) ont fini de me rassurer que notre pays reste indivisible", a-t-il écrit dimanche soir sur Twitter, à l'issue de sa visite dans cette ville du centre-nord, bastion de l'opposant Tikpi Atchadam (Parti National Panafricain). "Les dégâts des violences qu'a connues cette ville naguère paisible m'attristent profondément et ne sauraient laisser aucun citoyen indifférent", a ajouté le président, critiqué pour son silence pendant de longues semaines marquées par une crise politique...
(AFP 27/11/17)
L'opposition togolaise a appelé à trois nouvelles journées de manifestations contre le pouvoir du président Faure Gnassingbé, qui fait face depuis près de trois mois à une contestation populaire dans tout le pays, selon un communiqué reçu transmis samedi à l'AFP. La coalition de 14 partis d'opposition à l'origine de la mobilisation a appelé les Togolais à participer "encore plus nombreux, sur toute l'étendue du territoire" à de nouvelles "grandes manifestations" les 29 et 30 Novembre et le 2 décembre. Ils exigent notamment le retour à la Constitution de 1992, qui instaurait une limitation des mandats présidentiels, dénoncent la "répression sauvage des manifestations pacifiques" organisées depuis fin août et réclament une "enquête indépendante" pour déterminer les responsabilités des violences. L'opposition...
(Xinhua 27/11/17)
L'ambassade de Chine au Togo a fait don samedi à Lomé de vivres et non vivres valorisés à environ 13 millions de FCFA (23.495 de dollars) à l'Agence de solidarité nationale du Togo pour permettre de bonnes fêtes de fin d'année aux enfants déshérités. Ce sont des effets divers, incluant dix motos à trois roues, offerts par l'Association des ressortissants chinois au Togo en termes de contribution à l'amélioration de la vie des enfants en situation de vulnérabilité dans le pays. L'ambassadeur de Chine au Togo, Liu Yuxi, a remis samedi le don à Tchabinandi Kolani Yentchare, ministre de l'Action sociale, de la Promotion de la femme et de l'Alphabétisation du Togo dans l'enceinte de l'Agence de solidarité nationale en...

Pages