Jeudi 18 Janvier 2018
(Agence Ecofin 13/12/17)
Le Togo injectera plus de 1250 milliards de Fcfa (2,2 milliards $) dans le développement de son secteur agricole dans les dix prochaines années, apprend-on ce mardi. L’objectif de cette nouvelle orientation de Lomé, qui s’inscrit dans le cadre du Programme d’investissement agricole et de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PNIASAN), est de parvenir, à l’horizon 2026, à un taux de croissance moyen de 10% dans ce secteur, et à doubler le revenu des agriculteurs. Les ressources nécessaires à la réalisation de cet ambitieux projet proviendront aussi bien du secteur public que du portefeuille privé. Précisément, les investisseurs privés apporteront près de la moitié des fonds. L’Etat togolais s’engage à assurer la mise en place des infrastructures de production, l’accompagnement des...
(APA 13/12/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Le groupe bancaire panafricain Coris Bank International (CBI) basé à Ouagadougou, va procéder au fractionnement de ses actions le 14 décembre, à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), à Abidjan, a appris APA mardi, auprès de ses responsables. En novembre dernier, suite à l’augmentation du capital de la société, 150.000 actions nouvelles ont été admises à la cote. C’est suite à cette admission que le nombre d’actions est passé de 6.250.000 à 6400.000. Coris Bank a désormais un capital social de 32 milliards de F CFA et une capitalisation boursière de 288 milliards de F CFA, selon la BRVM. Le fractionnement de l’action Coris Bank International, fait suite à la décision relative au volume minimum...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs les plus pauvres d’adapter leurs activités à la hausse des températures, aux phénomènes climatiques extrêmes (sécheresse et inondation), et à la baisse de la fertilité des sols. Dans le cadre de cette stratégie, le montant sera consacré au développement d’actions...
(AFP 12/12/17)
La coalition de l’opposition togolaise qui manifeste depuis plus de trois mois contre le président Faure Gnassingbé a boycotté mardi les "consultations" entamées par le gouvernement en vue d'un dialogue, dénonçant une "manoeuvre de diversion", a constaté l’AFP. Aucune date n’a encore été fixée pour la tenue de ce dialogue réclamée par la communauté internationale pour sortir de la crise actuelle. La principale coalition d'opposition - dont seuls 5 partis sur 14 ont été conviés à la table du gouvernement - a décidé de boycotter ces discussions qui se déroulent à huis clos à la Primature.
(AFP 12/12/17)
Les enseignants des établissements scolaires publics du Togo ont entamé mardi une nouvelle grève de trois jours pour exiger une augmentation de leurs primes et indemnités, la deuxième en 15 jours. La semaine dernière, une grève portant sur les mêmes revendications avait déjà paralysé l'enseignement public durant quatre jours et les syndicats ont décidé de reconduire leur mouvement, affirmant ne pas avoir été entendus par le gouvernement. Mardi, les cours n'ont pas eu lieu dans plusieurs écoles publiques de Lomé et les examens prévus à la fin du premier trimestre dans les écoles primaires ont été boycottés par les enseignants grévistes. "Nous demandons au gouvernement l'ouverture des négociations sur la fixation des taux correspondant à nos primes et indemnités", a...
(Jeune Afrique 09/12/17)
La coalition des quatorze partis de l’opposition togolaise, à l’origine du mouvement de contestation en cours dans le pays depuis trois mois, a réagi vendredi à la libération des imams de Sokodé et de Bafilo, interpellés mi-octobre pour incitation à la violence. Au lendemain de l’annonce par le gouvernement de nouvelles mesures d’apaisement du climat politique, les imams de Sokodé et de Bafilo, interpellés mi-octobre, ont été remis en liberté vendredi 8....
(Jeune Afrique 09/12/17)
Le gouvernement togolais a annoncé jeudi avoir pris des « mesures d’apaisement et de décrispation ». L’objectif est de favoriser l’ouverture du dialogue politique proposé par Faure Gnassingbé pour tenter de sortir de la crise politique que traverse le pays depuis le 19 août. Pas moins de six ministres ont été mobilisés, ce jeudi 7 décembre, pour rencontrer la presse. L’enjeu est de taille et le gouvernement entend montrer qu’il est mobilisé. Il s’agit de présenter les différentes « mesures d’apaisement et de décrispation » qui ont été prises « afin de créer une atmosphère de confiance et de sérénité ». Objectif déclaré : permettre l’ouverture d’un dialogue politique pour résoudre la crise qui secoue le pays depuis trois mois...
(Jeune Afrique 09/12/17)
L'économiste Kako Nubukpo, très critique du Franc CFA, a été suspendu de son poste à l'OIF. Une décision dont le timing interroge, l'ancien ministre togolais n'ayant jamais caché ses prises de position hostiles à cette monnaie. Coutumier des sorties médiatiques incendiaires contre le Franc CFA, l’économiste togolais Kako Nubukpo a été suspendu début décembre, comme l’a révélé Jeune Afrique, du poste de directeur de la Francophonie économique et numérique qu’il occupait depuis 2016 au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Justifiée par l’OIF par « l’incapacité » de l’intéressé à « respecter son droit de réserve », cette décision intervient après la publication le 29 novembre d’une tribune dans le Monde Afrique intitulée « Franc CFA : les...
(AFP 08/12/17)
Les "conditions sont réunies" pour entamer le dialogue entre le gouvernement et l'opposition au Togo, après plus de trois mois de manifestations contre le pouvoir du président Faure Gnassingbé, a affirmé jeudi soir le gouvernement togolais. "Aujourd'hui, toutes les conditions sont réunies pour permettre le démarrage du dialogue", selon une déclaration du gouvernement, lue lors d'une conférence de presse animée par quatre ministres. Une coalition de 14 partis d'opposition organise des marches quasi hebdomadaires qui rassemblent des milliers...
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la situation. On sait qu'en Afrique, obtenir un visa pour un pays européen est une gageure. A titre d'exemple, sur les 80 millions de touristes qui entrent en France chaque année, ils sont seulement 2 millions à être originaires d'Afrique. Or,...
(AFP 06/12/17)
L'opposition togolaise a annulé la marche prévue jeudi et appelé à trois nouvelles journées de mobilisation contre le régime du président Faure Gnassingbé, a-t-elle annoncé mardi au cours d'une conférence de presse à Lomé. Une coalition de 14 partis d'opposition organise des marches quasi hebdomadaires qui rassemblent des milliers, voire des dizaines de milliers de manifestants depuis début septembre pour demander une limitation rétroactive du mandat présidentiel et la démission du président Faure Gnassingbé. "Nous avons annulé notre marche de jeudi car nous souhaitons manifester deux ou trois jours d'affilée" a déclaré la coordinatrice de la coalition, Brigitte Adjamagbo-Johnson.
(AFP 06/12/17)
La lutte contre l'épidémie de sida stagne, voire faiblit en Afrique de l'Ouest et centrale, où la mortalité des adolescents a augmenté d'un tiers en cinq ans, un "scandale" pour les associations et l'Unicef. "La mortalité liée au VIH/sida en Afrique de l’Ouest et du Centre est (proportionnellement) plus du double (5,1% contre 2,1%) de ce qu’elle est dans le reste de l’Afrique", dénonce Coalition Plus, un groupe d'ONG de lutte contre le sida, dans un communiqué publié pour la 19e Conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA) qui se tient à Abidjan du 4 au 9 décembre. L’Afrique de l’Ouest et du Centre "concentre à elle seule 20% des nouvelles infections au VIH...
(Jeune Afrique 06/12/17)
Lors du sommet qui s'est tenu les 29 et 30 novembre à Abidjan, le président togolais, Faure Gnassingbé, a multiplié les rencontres avec ses pairs, lors desquels il a été fortement question de la crise politique qui secoue son pays, et des tentatives d'ouverture d'un dialogue politique avec une opposition pour le moment réticente. La crise politique togolaise a été au centre des discussions en marge du sommet UA-UE. Dans la soirée du 29 novembre, Faure Gnassingbé a pris part à une réunion consacrée à ce dossier, à laquelle participaient des chefs d’État de plusieurs pays de la Cedeao, dont Alpha Condé, Patrice Talon, Muhammadu Buhari et Alassane Ouattara. Le président togolais s’est également entretenu en tête à tête avec...
(RFI 06/12/17)
La semaine du Sahel et de l'Afrique de l'Ouest est un rendez-vous annuel pour parler de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Elle a lieu cette semaine à Cotonou au Bénin. Cet événement réunit les acteurs de l'agriculture et de l'alimentation : gouvernements, institutions, ONG, associations de producteurs et d'éleveurs. Depuis des années, il y a des programmes nationaux, des projets financés par les bailleurs, pour éradiquer la faim. Elle n'a pas disparu. Faut-il revoir l'approche ? C'est ce qui a été défendu mardi 5 décembre. C'est un changement de perspective : contrairement à ce qu'on peut croire, l'agriculture n'est pas le seul levier à actionner pour éradiquer la faim, et chaque région n'a pas à produire ce qu'elle va consommer...
(AFP 05/12/17)
Les enseignants des établissements scolaires publics du Togo ont entamé mardi quatre jours de grève pour exiger une amélioration de leurs conditions salariales, après des mois de grogne sociale et politique dans ce pays d'Afrique de l'Ouest. A l’appel de la Coordination des Syndicats de l’Education du Togo (CSET), les cours étaient paralysés dans plusieurs écoles, collèges et lycées publics de la capitale Lomé, a constaté un journaliste de l’AFP. L'enseignement se poursuivait normalement dans les établissements privés. "Nous exigeons une amélioration de nos conditions de vie et de travail à travers notre statut particulier", a déclaré à l’AFP Atsou Atcha, coordonnateur de la CSET. "La grève est très bien suivie sur l'ensemble du pays. Nous allons poursuivre le mouvement...
(RFI 05/12/17)
Alors que la semaine s'ouvre sur d’intenses discussions diplomatiques pour sortir de la crise qui dure depuis bientôt quatre mois au Togo, la répression militaire de samedi dernier à Lomé après la marche qui a mobilisé plusieurs centaines de milliers de personnes est une menace pour les préparatifs du dialogue. C’est en tous les cas l’avis de Jean-Pierre Fabre. L'un des leaders de cette opposition togolaise réclame le départ du président Faure Gnassingbé. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171204-togo-opposant-jean-pierre-fabre-denon...
(Agence Ecofin 05/12/17)
Au Togo, après 5 d’exécution (2012-2017), le Projet de Développement Communautaire et des filets sociaux (PDCplus) est arrivé à son terme le 1er décembre dernier. Financé par la Banque mondiale à hauteur de 14 milliards de Fcfa, il a permis à des communautés défavorisées, un meilleur accès aux infrastructures de base et aux filets de protection sociale. Ce programme ayant porté ses fruits, Joëlle Businger (photo), représentante résidente de la Banque mondiale au Togo, a annoncé que son institution a approuvé le financement de deux nouveaux projets de ce type en faveur du pays. 29 millions et 15 millions de dollars seront respectivement injectés dans ces deux projets qui viendront consolider les acquis du PDCplus. Ce don de 44 millions...
(RFI 05/12/17)
A Abidjan (Côte d'Ivoire), la Conférence internationale de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (Icasa) s’est ouverte le 4 décembre. Jusqu’au 9 décembre ce sera le rendez-vous mondial de ceux qui se consacrent à la lutte contre le VIH. Parmi les participants, Mme Matshidiso Moeti, docteure et responsable de la branche africaine de l’OMS s’inquiète du faible taux d’accès aux traitements des malades en Afrique de l’Ouest et Centrale. Elle répond aux questions de Frédéric Garat. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171205-lutte-contre-sida-afrique-ouest-cent...
(RFI 04/12/17)
L'opposition togolaise était dans la rue samedi 2 décembre pour réclamer le départ du président Faure Gnassingbé. Malgré les incessants contacts des chefs d'Etat de la sous-région pour un dialogue qui sorte le Togo de la crise, la mobilisation ne faiblit pas. Une fois encore, samedi, les manifestants étaient dans les rues de Lomé et dans certaines villes du pays. La mobilisation ne faiblit pas. La coalition des 14 partis d’opposition a encore fait le plein, samedi. Les organisateurs estiment que la marche a réuni 600 000 personnes dans les rues de Lomé. Cette journée d'action était la troisième de la semaine et la dix-septième...
(APA 04/12/17)
APA-Lagos (Nigeria) - Le président nigérian, Muhammadu Buhari, et cinq autres dirigeants ouest-africains ont appelé à l’élaboration dans les plus brefs délais d’une feuille de route pour résoudre l’impasse politique au Togo. L’Assistant spécial du président nigérian pour les médias et la communication, M. Garba Shehu, a indiqué jeudi dans un communiqué publié à Abuja que les dirigeants avaient appelé à des négociations entre le gouvernement togolais dirigé par le président Faure Eyadema et l’Opposition. Il a expliqué que la demande urgente des dirigeants a été faite lors d’une réunion convoquée pour discuter de la situation au Togo et qui s’est terminée jeudi matin à Abidjan, en marge du sommet Afrique-Union européenne. La réunion regroupant les présidents de la Côte...

Pages