Mardi 19 Septembre 2017
(République du Togo 30/08/17)
Le Premier ministre Komi Selom Klassou a reçu mardi une première mouture du statut particulier des enseignants. La conclusion d’un travail participatif de 6 mois. Il est question, notamment, de la professionnalisation du métier, de la formation continue, de l’éthique et de la déontologie, des droits et avantages des enseignants, de rémunération, de recrutement, d’avancement … "L’enseignement ne s’improvise pas. Le statut, une fois adopté, permettra de conforter la situation des enseignants, d’assurer la qualité et de recruter du personnel bien formé’, a souligné le chef du gouvernement. Chaque proposition contenue dans le projet de statut sera examinée en détails pour parvenir au meilleur texte possible.
(RFI 30/08/17)
Les partisans du parti au pouvoir, l’Union pour la République au pouvoir (Unir), étaient dans les rues de Lomé mardi 29 août pour défendre la paix et les institutions. Une marche organisée en réponse aux manifestations de l'opposition du 19 août qui ont coûté la vie à deux personnes. Plusieurs milliers de sympathisants ont manifesté leur soutien au président Faure Gnassingbé. Selon l’Unir, le parti au pouvoir, il s’agissait d’une marche citoyenne et républicaine pour dénoncer les discours outrageants, les appels à la haine, à l'intolérance et à la révolte qui se multiplient depuis les manifestations auxquelles a appelé le Parti national panafricain, le 19 août dernier. Ce parti d'opposition entendait réclamer notamment un changement de Constitution. Le gouvernement les...
(Le Télégramme 228 30/08/17)
Les marches en pleine semaine sont en passe d’etre interdites par le pouvoir public. Le gouvernement rassure qu’il est certes déterminé à garantir la libre manifestation, mais au vu de certaines réalités occasionnées par ces marches en semaine, l’idéal serait de les interdire carrément. C’est ce que l’on peut retenir d’un communiqué rendu public ce jour par Payadowa BOULKPESSI, ministre de l’administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales: COMMUNIQUE Le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales note une recrudescence de programmation au cours de semaine de travail de manifestations pacifiques publiques notamment de la part des partis politiques. Les récentes manifestations publiques en semaine ont été organisées par Cap 2015 le jeudi 03...
(AFP 29/08/17)
Plusieurs milliers de partisans de l’Union pour la République (Unir, au pouvoir) ont marché mardi à Lomé pour soutenir le président Faure Gnassingbé dans un contexte tendu après des manifestations de l'opposition ayant fait deux morts, a constaté l'AFP. Les manifestants, vêtus pour la plupart de tee-shirts à l’effigie du président, ont sillonné des artères de la capitale avant de se rassembler sur une plage pour un meeting qui s'est déroulé dans le calme. Le Premier ministre Selom Komi Klassou et le président de l’Assemblée nationale Dama Dramani - membres du parti au pouvoir - ont participé à ce meeting. Sur des pancartes, on pouvait lire: "Avec Faure, continuons le changement", "Je suis togolais, je veux les réformes, mais pas...
(Dw-World 29/08/17)
A la suite de l’opposition togolaise, le parti au pouvoir au Togo appelle à trois jours de marches dans la rues du de Lomé les 29, 30 et 31 août 2017. A l’appel de leurs responsables, les militants et sympathisants du parti au pouvoir, Union pour la République (UNIR) seront dans les rues de Lomé. Ils comptent ainsi apporter leur soutien au chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé, dans le processus de réformes politiques. Gilbert Bawara l’un des responsables du parti UNIR, explique: "Bien attendu, notre préférence serait que notre pays puisse avoir des reformes globales, approfondies et consensuelles. Et par rapport à la situation que nous observons sur le terrain, nous nous sommes dit qu’il est maintenant temps, d’organiser...
(Agence Ecofin 29/08/17)
A travers une convention signée ce lundi 28 août entre le Ministre togolais de la Communication, de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et de la Formation civique, M. Guy Madjé Lorenzo (photo), et l’Ambassadeur de l’UE au Togo, M. Nicolas Berlanga Martinez, la salle de spectacles du ministère de la Culture sera rénovée à hauteur de 200 millions de FCFA. Une bonne nouvelle pour les acteurs du monde culturel togolais, comédiens, peintres, artistes de la chanson, qui se réjouissent déjà de bénéficier d’un espace pour se produire et exposer leurs œuvres. Concrètement, les 2/3 du financement de 200 millions de FCFA serviront à la rénovation proprement dite du bâtiment et le reste sera injecté dans des programmes culturels...
(APA 29/08/17)
L’opposition togolaise a annoncé le report aux 6 et 7 septembre, de leurs marches prévues les 30 et 31 août pour exiger des réformes politiques Selon un communiqué conjoint transmis lundi à APA ce report a pour but de « répondre aux appels pressants de toutes les populations de l’intérieur à s’associer dès le premier jour aux manifestations ». L’opposition togolaise réunie au sein Combat pour l’Alternance Politique (CAP 2017), le Parti national panafricain (PNP) et le Groupe des 6 (G6) exige des réformes sur la limitation à deux du mandat présidentiel, un mode scrutin à deux tours ainsi que des réformes institutionnelles. Pour le parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR) ces réformes doivent être globales et approfondies,...
(Ici Lomé 29/08/17)
Il n'est pas d'accord avec la présence du Premier ministre à la manifestation d'un parti politique, UNIR, même si Selom Klassou est militant de ce parti. Pour Gerry Taama, M. Klassou est le PM de tous les Togolais. Lire sa réaction ! Non, Monsieur le Premier ministre, ni vous, ni aucun membre de votre gouvernement ne devrait se trouver à cette marche. C'est celle du parti UNIR, et vous, vous êtes le Premier ministre de tous les Togolais, tant que vous êtes à votre poste. Je suppose que vous êtes arrivé au lieu avec votre véhicule de fonction, vos garde du corps et le cortège habituel. C'est le Togo dont on ne veut plus. Non, non et non. Tous dehors...
(Ici Lomé 29/08/17)
Les populations des préfectures du Golfe, d'Agoényivé et des Lacs ne recevront pas la visite de la présidente de la Commission de réflexion sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles et sa suite. Awa Nana-Daboya vient de suspendre la tournée. C'est à travers un communiqué signé par elle et rendu public ce lundi. "La Commission de réflexion sur les réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles, après avoir rencontré les populations des préfectures des régions des Savanes, Kara, Centrale, Plateaux et Maritime à l'exception des préfectures d'Agoè-Nyivé, du Golfe et des Lacs, estime avoir recueilli l'essentiel des préoceupations profondes des Togolais sur les réformes à opérer au Togo", indique le communiqué. A en croire le document,cette commission a finalement constaté que le besoin...
(Ici Lomé 29/08/17)
C'est la question que se posent de nombreux curieux, massés au bord des rues pour regarder les "marcheurs" d'UNIR. Finalement, c'est une marche de soutien ou une campagne électorale. Puisque sur les t-shirts de nombreux participants, sont écrits "Votez Faure". Peut-être que c'est déjà les périodes électorales, et le parti au pouvoir est bien en campagne. Bon bref, c'est selon. I.K
(Financial Afrik 29/08/17)
Avec un poids de 47,1% en 2014, la valeur ajoutée du secteur tertiaire représente la plus grande part du PIB togolais selon l’Inseed, l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques. En valeur, le PIB réel du pays s’établit à 2.256 milliards de F CFA la même année, contre 2.134,5 milliards en 2013, et 1.977,5 milliards un an plus tôt. Les secteurs primaire et secondaire valent 25,7% et 16,2%. Selon la même source, le secteur a contribué jusqu’à 3,2 points sur les 5,9% de taux de croissance annoncé en 2014. En dehors des banques, assurances et des activités portuaires, le secteur tertiaire togolais est principalement constitué de commerce en gros et de détail peu réglementé selon l’AGET,...
(AFP 28/08/17)
Les partis d'opposition togolais ayant appelé à marcher à Lomé les 30 et 31 août pour exiger des réformes, ont repoussé d’une semaine les manifestations pour "répondre aux appels pressants de toutes les populations de l'intérieur à s’associer aux manifestations", selon un communiqué lundi. La coalition Cap 2015, qui regroupe cinq partis, et le Parti national panafricain (PNP) "invitent toutes les populations togolaises sur toute l’étendue du territoire national à répondre massivement aux grandes marches qu’ils organisent les mercredi 6 et jeudi 7 septembre 2017 à Lomé et dans tous les chefs-lieux de préfectures"...
(Togo Site 28/08/17)
Face aux sujets brûlants de l’actualité bruyamment portés par les forces démocratiques, il est rare d’entendre le parti présidentiel se prononcer. Quand bien même on peut aisément deviner que cet exercice ressemble un travail herculéen au regard des défaillances abyssales dans la gouvernance du Togo, il est important que les gouvernants s’expriment pour mieux livrer le fond de leur pensée. Le ministre du Travail, de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, Gilbert Badjilembayena Bawara, selon le confrère en ligne togobreakingnews, a rencontré une partie de la presse en tant que cadre du parti Union pour la République (UNIR) pour donner sa position sur les réformes politiques, l’Accord Politique Global (APG), les manifestations de l’opposition et des supposées tensions...
(Ici Lomé 28/08/17)
Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame, est assigné à la Cour pénale internationale (CPI) pour son rôle dans la répression des marches synchronisées du parti national panafricain (PNP) du 19 août dernier à Lomé et dans certaines villes du pays. Plainte contre DAMEHANE Yark (Togo) Bruxelles, le 22 Août 2017 A l’attention de Madame la Procureure de la Coupe Pénale Internationale Bureaux du Procureur Boite Postale 19519 2500 CM, La Haye Pays-Bas Courriel : otp.informationdesk@icc-cpi.int Télécopie au + 31 70 515 8555 Objet ; Plainte contre Monsieur Damehane Yark, ministre de la sécurité et de la protection civile au sujet de la barbarie du 19 Août 2017 Madame la procureure, Les familles et parents...
(Ici Lomé 28/08/17)
Ce n'est plus un secret pour personne. L'opposition ne sera pas dans les rues les 30 et 31 août, comme prévue. Trois raisons principales justifient ce report des forces démocratiques. « … Nous avons souhaité reporter la marche à une date ultérieure, mais qui ne va pas prendre beaucoup de temps », a indiqué Ouro-Djikpa Tchatikpi, Conseiller au PNP. A l'en croire, trois raisons motivent ce report stratégique. La première est relative aux marches prévues par le parti au pouvoir, UNIR, qui sera aussi dans les rues les 29, 30 et 31 août. Ce dernier a annoncé ses manifestations quelques jours après que l'opposition ait décidé ses marches. L'opposition veut le laisser faire pour éviter des affrontements entre militants. La...
(Agence Ecofin 28/08/17)
Après deux ans et demi passé à la tête de la Direction générale d’ASKY, Monsieur Henok Teferra, quitte son poste pour raisons familiales à partir du 1er septembre 2017. Durant ces deux années et demie, la compagnie a pu engranger des bénéfices, une première pour une compagnie aérienne basée en Afrique de l’Ouest et du Centre, et a réussi sa certification IOSA (IATA Operational Safety Audit), la référence en matière de sécurité aérienne. Monsieur Henok Teferra reprendra ses fonctions au sein de la Direction d’Ethiopian Airlines. Il sera succédé par Monsieur Ahadu Simachew, cadre de haut niveau à Ethiopian Airlines avec plus de 22 ans d’expérience dans le domaine de l’aérien dans des postes de direction ainsi que des responsabilités...
(AfreePress 28/08/17)
Les manifestations projetées par le Parti National Panafricain (PNP), le Combat pour l’Alternance politique en 2015 (CAP 2015) et le Groupe des 6 pour exiger le retour à la constitution de 1992 et le droit de vote de la diaspora, bénéficient de soutiens de plusieurs formations politiques proches de l’opposition dont l’Union des Forces de Changement (UFC), le Nouvel Engagement Togolais (NET) et le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR). La jeunesse de Changement de l’UFC qui se définit comme le « fer de lance » de ce parti, a dans un communiqué rendu public ce 28 août, exprimé son soutien aux initiatives de l’opposition et appelé les militants de l’UFC à sortir pour manifester contre le pouvoir en place...
(Xinhua 28/08/17)
L'Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS) a organisé ce week-end à Lomé, une rencontre placée sous le thème " L'approche une seule santé : exigence d'une synergie d'actions dans la lutte contre les maladies en Afrique de l'Ouest" au profit des acteurs de la santé pour partager avec eux le bilan de ses trente ans d'existence. Cet organe est responsable de l'ensemble des questions sanitaires concernant les 15 pays membres de la CEDEAO. Selon le directeur général de l'OAAS, Xavier Crespin, pendant son existence, son institution s'est employée pour une meilleure gouvernance de la santé, nouer des partenariats stratégiques, harmoniser des politiques de santé, lutter contre les épidémies; les maladies de la santé maternelle et néonatale, de l'enfant, des adolescents,...
(Ici Lomé 28/08/17)
Le Comité d'action pour le renouveau (CAR) fustige les marches organisées par le parti de Faure Gnassingbé les 29, 30 et 31 août prochains. Le CAR, dans un communiqué, ne trouve pas en ces manifestations "aucune revendication à l'endroit du gouvernement". La démarche, selon le parti de Me Yawovi Agboyibo, est plutôt "curieuse". Au lieu d'organiser ces manifestations pour divertir l'opinion, le CAR demande plutôt à Faure Gnassingbé de plancher sur la mise en oeuvre des réformes contenues dans l'Accord politique global (APG), afin de "répondre aux préoccupations des populations". Le CAR, faut-il le rappeler, a déjà appelé ses militants et sympathisants à participer massivement aux manifestations qu'organisent le CAP 2015, le Groupe des 6 et le PNP. I.K
(Ici Lomé 28/08/17)
C'est ce qui ressort du communiqué rendu public par le Mouvement Génération Togo (MGT). "Le MGT demande à Unir d'annuler purement et simplement le plan de l'Apocalypse qu'il propose aux togolais à travers sa marche programmée à dessein et à la même période", indique le communiqué. Lisez plutôt ! Communiqué du Mouvement Génération Togo (MGT) relatif à l'appel de la coalition des forces démocratiques pour les marches des 30 et 31 août 2017 au Togo Le Mouvement Génération Togo s'est réuni en session extraordinaire ce samedi 26 août 2017 pour se pencher sur la situation sociale et politique en cours dans notre pays suite aux récents événements et se prononcer sur l'avenir proche de notre cher et beau pays. Après...

Pages