Vendredi 23 Juin 2017
(Liberté 06/06/13)
Ils l’ont promis, ils l’ont fait. Le CST et la Coalition Arc-en-ciel se sont concertés et ont adopté une position commune, celle de bouder l’appel à candidatures lancé par la CENI. Preuve que la tension politique est à son comble au Togo. Le hic, c’est que tout ceci se passe dans la quasi-indifférence de l’ONU qui a pourtant dépêché son représentant spécial au chevet de la classe politique guinéenne, confrontée aux mêmes tensions d’avant les législatives. Qu’est-ce qui sous-tend cette politique de deux poids deux mesures ? Comme en 2005, l’ONU attend-elle le remake du drame pour venir faire le décompte macabre ? « Les formations politiques membres du Collectif Sauvons le Togo et de la Coalition Arc-en-ciel ont unanimement...
(Ici Lomé 06/06/13)
Les députés ont adopté mercredi au cours de la 5ème session parlementaire deux projets de loi, à savoir le financement public des partis politiques et des campagnes électorales et la création du fonds d’appui au développement à la base (FADEB). L’objectif poursuivi par l’adoption de ces deux projets de loi étant respectivement de créer les conditions d’une bonne élection et de réduire sensiblement le taux de pauvreté au Togo qui est de 58%. Pour ce qui concerne le financement des partis politiques et des campagnes électorales, il s’agit d’un document de 15 articles répartis en 4 chapitres. Selon le ministre Gilbert Bawara de l’administration territoriale, commissaire au gouvernement, cette est « le résultat de la prise en compte de l’une...
(Ici Lomé 06/06/13)
Le Collectif "Sauvons le Togo" (CST) et la Coalition "Arc-en-ciel" ont décidé de ne pas déposer de listes de candidats pour les prochaines élections législatives. Mais ils n’entendent pas boycotter ce scrutin. Ces deux regroupement ont rendue publique leur position ce mercredi lors d’une conférence de presse, suite à l’appel à candidature lancé par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Selon un communiqué de la Commission électorale publié vendredi dernier, le dépôt des dossiers de candidature a commencé depuis le 3 juin et prendra fin le 10 juin. Selon Agbéyomé Kodjo, président de l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS), le délai fixé par la CENI est "illégal". "Le délai est illégal. Il ne revient pas à la...
(Africa Top sports 06/06/13)
Le Togo est bien lancé pour recevoir le Cameroun sans Samuel Eto’o forfait, le 09 juin prochain pour le compte de la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe du Monde, Brésil 2014. Les Eperviers, en match amical disputé ce mercredi ont dominé les Nzalang (1-0) au stade de Bata, but de Salifou Moustapha. Sans club, et annoncé en Suisse ce mercato, le Togolais a transformé un penalty après une faute commise sur Aloenouvo Baker à la 72ème minute. Le joueur du Stade Gabesien, lancé par le goal Tchagouni Baba, brûle la politesse de la défense avant de dribbler le goal adverse qui n’a trouvé les moyens peu orthodoxes pour l’arrêter en phase terminale. Penalty indiscutable qui devait être synonyme...
(Togo Site 06/06/13)
Décidément, l’horizon de l’occident et principalement de la France est fermé au Président de la République togolaise, Faure Essozimna Gnassingbé. La preuve en est encore donnée mercredi lors de la grandiose cérémonie de remise du prix Houphouet Boigny au Président Français François Hollande au siège de l’UNESCO. L’ensemble des Chefs d’Etats africains intervenant au Mali étaient présents sauf Faure Gnassingbé du Togo. Boni Yayi du Bénin, Blaise Compaoré du Burkina Faso, Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire, Idriss Déby du Tchad, Ali Bongo du Gabon, Djokounda Traoré du Mali, ainsi que l’ancien Président ivoirien Henri Konan Bédié et l’actuel Premier Ministre du Niger Brigi Rafini étaient tous présents, amplement invités à cette cérémonie. Seul le Togo n’était pas de la...
(L'Authentique Quotidien 06/06/13)
Après le Niger et la région des Grands Lacs, la Banque Mondiale vient d’octroyer 60 millions de dollars à la Mauritanie et au Togo. Pour ces deux pays, ce financement a comme finalité de les aider à renforcer la qualité et la disponibilité des services " voix " et de leur accès à Internet haut débit. En effet, par ce geste, la Banque non seulement approuve, mais elle appuie les efforts déployés par les dits Etats en matière de développement de leurs infrastructures télécoms et de révision de leur environnement réglementaire. Ainsi, ces fonds serviront à la réalisation de plusieurs projets comme celui de la construction de nouveaux réseaux en fibre optique ; car, aux mots du directeur de la...
(Le Soir 06/06/13)
Les principaux partis d’opposition togolais ont annoncé mercredi, cinq jours avant la date butoir de dépôt de candidature, qu’ils ne présenteraient pas de listes aux élections législatives, jugeant non satisfaisantes les conditions du scrutin. L’opposition ne souhaite pas à terme boycotter le scrutin mais exige un dialogue préalable avec le pouvoir sur les réformes à mener avant d’organiser les législatives. Le dépôt des dossiers de candidature a commencé lundi et prendra fin le 10 juin à minuit. Le scrutin, initialement prévu en octobre puis repoussé au premier trimestre 2013, devrait finalement se tenir en juillet, selon la commission électorale nationale indépendante (Céni), mais aucune date n’a été annoncée officiellement pour l’instant. « Pour le moment, nous ne déposerons pas de...
(RFI 06/06/13)
La Commission électorale nationale indépendante (la CENI) a donné une semaine aux candidats éventuels pour déposer leur candidature, du 3 au 10 juin précisément. Un délai fixé alors qu'aucune date pour la tenue des élections législatives n'a encore été annoncée. Une situation dénoncée par les partis d'opposition. Ils ont pour le moment refusé de déposer leur candidature et demandent à l'Etat d'annoncer une date pour les élections. Pour Brigitte Adjamagbo Johnson, secrétaire générale de la CDPA, la Convention démocratique des peuples africains, et actuellement coordinatrice de la coalition Arc-en-ciel, ce n’est pas un boycott.
(Du Togo 05/06/13)
Les deux regroupements de l’opposition ne donneront pas une suite favorable à l’appel à candidatures de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) dans la perspective des prochaines élections législatives. Dans un message véhiculé via les réseaux sociaux, le président de l’Organisation pour bâtir dans l’Union un Togo solidaire (Obuts) a exprimé la position des deux regroupements qui animent l’opposition togolaise. « Les formations politiques membres du Collectif Sauvons le Togo et de la Coalition Arc En Ciel ont unanimement décidé de ne pas répondre à l’appel à candidatures de la Céni pour les prochaines élections législatives », a indiqué Agbéyomé Kodjo. L’ancien Premier ministre a aussi réitéré les exigences de l’opposition. « Elles exigent la tenue préalable d’un dialogue structuré...
(Forum de la semaine 05/06/13)
Des responsables des comités et associations de développement des quartiers de Lomé étaient face ce lundi au chef de l’Etat togolais, rencontre au cours de laquelle un point a été fait sur l’évolution du Programme de Développement Communautaire dans les quartiers vulnérables de Lomé (PDC-L), a constaté un journaliste de l’Agence Savoir News. La rencontre qui a pour cadre, le hall de la nouvelle présidence, s’est déroulée dans une ambiance bon enfant, ces responsables de comités et associations de développement des quartiers de Lomé bénéficiaires ayant aisément exposé la situation sur le terrain et les différents problèmes rencontrés. Plusieurs ministres ont aussi assisté à cette rencontre. Parmi ces derniers Mme victoire Tomégah-Dogbé du développement à la base, Mawussi Djossou Sèmodji...
(Jeune Afrique 05/06/13)
Engagés dans un programme de développement de leurs infrastructures télécoms et de révision de leur environnement réglementaire, le Togo et la Mauritanie recevront une aide de 30 millions de dollars chacun. La Banque mondiale a approuvé l’appui, à hauteur de 60 millions de dollars, au travers de l’Association internationale de développement (IDA) des efforts des gouvernements mauritaniens et togolais pour développer leurs secteurs télécoms. Ces fonds serviront notamment à la construction de nouveaux réseaux en fibre optique et à la révision de l’environnement réglementaire, avec l’objectif de renforcer la qualité et la disponibilité des services « voix » et de l’accès à l’Internet haut débit. Ces évolutions devraient également permettre de stimuler l’implication du secteur privé. Dans un communiqué de...
(Togo Site 05/06/13)
La Synergie des travailleurs du Togo (STT) a accordé un moratoire de 24h au gouvernement en suspendant la grève de 72h qu’elle a lancé et qui court jusqu’à jeudi prochain. Ainsi en a décidé l’assemblée générale de la STT réunit ce mardi au Centre communautaire de Tokoin. Cette trêve devrait permettre au gouvernement et à la Synergie de conclure ce mercredi les négociations comme ils se sont engagés. «L’assemblée générale a décidé souverainement de suspendre la grève pour 24h pour la journée du mercredi 05 juin », a déclaré le porte-parole de la STT Dr Tsolenyanu Gilbert. La journée de mercredi est une journée décisive pour la lutte que mènent les travailleurs togolais. Le gouvernement s’est à juste titre garantie...
(Savoir News 05/06/13)
Le "Programme Facilité Eau" et le "Programme de Prévention et prise en charge de la malnutrition basée sur une approche communautaire intégrée pour la survie de l’enfant", deux grands projets mis en œuvre par le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) grâce au financement de l’Union européenne (UE) ont été présentés ce mardi aux journalistes et au public, a constaté l’Agence Savoir News. Cette rencontre s’est déroulée dans un grand hôtel de Lomé en présence de deux ministres, Charles Kondi Agba de la santé et Bissoune Nabagou de l’eau, de l’assainissement et de l’hydraulique villageoise. Dr Viviane Van Steirteghem, représentante de l’UNICEF au Togo, Mme Béatrice Ndarugirire, représentant la Délégation de l’UE au Togo et Mme Cécile Mukarubuga le...
(Ici Lomé 05/06/13)
La Banque mondiale (BM) a octroyé une subvention non remboursable de 30 millions de dollars pour soutenir le secteur des télécommunications. Ce financement qui a été approuvé le 20 mai dernier à Washington par Conseil des directeurs exécutifs de la Banque mondiale intervient dans le cadre du Programme d'Infrastructure de Communications Régionale en Afrique de l'Ouest ou "West Africa Regional Communications Infrastructure Program" (WARCIP), indique un communiqué de la BM transmis à l'Agence Savoir News. La même subvention a été accordée le même jour à la Mauritanie. Elle vise notamment à "soutenir les efforts des gouvernements de Mauritanie et du Togo pour renforcer la connectivité des télécommunications en élargissant leurs réseaux à fibre optique et introduire des réformes juridiques et...
(Togo infos 05/06/13)
Le Togo est malade, vraiment malade de ses dirigeants, pour paraphraser, encore une fois, Robert Doussey, le conseiller diplomatique du Président Faure Gnassingbé qui a écrit un livre intitulé « l’Afrique malade de ses hommes politiques ». La raison a quitté notre pays depuis des lustres. Le bon sens aussi et la morale enfin. Toutes ces valeurs sont foulées au pied et remplacées, dans notre Togo par l’arbitraire, l’idiotie, la déraison ou même le gangstérisme d’Etat. Plus le temps passe, plus les gens se rendent compte que nos dirigeants se réduisent à cette unique dimension étriquée de conserver le pouvoir, rien d’autre. Pour ce faire, ils sont prêts à tout, à toutes les inventions les plus absurdes possibles pour neutraliser...
(Ici Lomé 05/06/13)
Togo - Décidément, le Togo aussi bien politique, social, économique, sportif, culture, religieux… n’est pas au bout de ses peines. Plusieurs jours après la sortie de certains adpetes du culte Vaudou aux côtés des partis de l’opposition politique togolaise, c’est au tour d’autres adeptes de faire leur sortie. Ceci pour dénoncer une usurpation qui ne dit pas son nom et le comportement de leurs coreligionnaires. A travers un mouvement d’humeur samedi dernier, des adpetes du culte Vaudou se réclamant de la FNCVT (Fédération Nationale du Culte Vaudou au Togo) que dirige Hounongan Kokou Messan Atchinou, ont émis au cours d’une conférence de presse à leur siège à Lomé, « de vives protestations contre ce qu’ils qualifient d’usurpation de leur titre...
( 04/06/13)
La tension politique a beau s’exacerber, l’attelage RPT/UNIR/UFC et son prolongement la CENI, n’en ont cure. Mais alors pas du tout. La CENI annonce la période d’enregistrement des candidatures entre le 03 et le 10 juin, alors que l’incertitude plane toujours sur la date exacte du scrutin. Evidemment, cette annonce est diversement accueillie. Au Collectif « Sauvons le Togo » et à la Coalition Arc-en-ciel, on crie haro. Du côté du pouvoir et de ses ailes marchantes réduites à leur portion congrue, on se met d’ores et déjà en ordre de bataille.Top ! C’est le départ. La CENI a annoncé que le dépôt des dossiers de candidature au prochain scrutin législatif s’effectue du 03 au 10 juin. Soit une semaine...
( 04/06/13)
L’enquête sur les incendies des marchés de Kara et Lomé devrait connaître une toute autre tournure suite aux récentes révélations d’un des acteurs principaux de ce feuilleton, Mohamed Loum. Et les agitations des services de la présidence pour blanchir Faure Gnassingbé d’une part, et faire croire à « un début de sénilité » à l’acteur principal, n’ont fait qu’enfoncer un peu plus le Palais dans ce dossier aux allures d’un polar. Comme quoi, il est souvent hasardeux et périlleux de toujours chercher à « sécher son linge du côté où le soleil se lève ». Le jeudi dernier, le Directeur de la Publication de notre journal a été contacté au téléphone par une personne depuis la présidence. Il était ressorti...
(République du Togo 04/06/13)
La Ve Conférence Internationale de Tokyo pour le développement de l'Afrique s’est achevée lundi après-midi à Yokohama. Le président togolais, Faure Gnassingbé, a mis à profit cette dernière journée pour s’entretenir avec un certain nombre de responsables politiques et économiques. Il a notamment reçu Akihiko Tanaka, le président de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), Richard Dictus, le responsable du Programme Volontaires des Nations Unies. Le Togo a lancé le PROVONAT, le Programme de promotion du volontariat national, qui permet, chaque année, à plusieurs milliers de jeunes, d’acquérir une expérience professionnelle. Dimanche soir, le chef de l’Etat avait pris part au dîner de gala offert par le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, en l’honneur des dirigeants africains présents à Yokohama...
( 04/06/13)
Si le Haut Commissariat des Nations aux droits de l’Homme (HCDH) a installé dès 2006 un bureau dans notre pays, c’est la conséquence du massacre que l’élection frauduleuse de Faure Gnassingbé a engendré. Des sources proches des organisations de défense des droits de l’Homme, on a parlé de plus de mille morts. D’après le résultat de l’enquête diligentée quelques mois plus tard par l’ONU, il s’agit de 450 à 500 morts. Une commission d’enquête mise sur pied par le gouvernement lui-même et présidée par un proche du Pouvoir, Me Joseph Koffigoh, a parlé de 150. En insistant sur l’ouverture à Lomé d’un bureau du HCDH et en la rendant effective, l’ONU avait sans doute voulu exercer une surveillance de proximité...

Pages