Jeudi 23 Novembre 2017
(AFP 12/09/13)
ALGER, 12 septembre 2013 (AFP) - L'organisme de coopération policière Interpol a évoqué pour la première fois, jeudi lors d'une conférence en Algérie, l'idée de la création d'un "Afripol". L'idée de création d'une organisation africaine de la police criminelle(Afripol) est "réalisable", a déclaré à Oran (430 km à l'Ouest d'Alger) la présidente d'Interpol Mireille Ballestrazzi, citée par l'agence APS. Mme Ballestrazzi s'exprimait en marge des travaux de la 22ème conférence régionale africaine d'Interpol à laquelle participaient 40 pays africains. "Les pays africains ont des préoccupations communes en matière de criminalité et des initiatives de ce genre ne peuvent être que bénéfiques sur le plan de la coopération et de la lutte contre les différents fléaux", a-t-elle indiqué. Elle a encore...
(Journal du Tchad 12/09/13)
Le Comité permanent inter Etats de Lutte contre la sécheresse au Sahel commémore son anniversaire durant ce mois de septembre.Le Comité permanent inter Etats de Lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), célébrera deux événements cette année 2013. En effet, en plus de la 28ème Journée du CILSS, il fête également le quarantième anniversaire de sa création cette année. Et cet anniversaire est placée sous le thème «40 ans d’actions au profit des populations du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest». Et de plus Cet anniversaire coïncide avec l’entrée en fonction, depuis mai dernier, du nouveau secrétaire exécutif, en la personne du Tchadien Dr Djimé Adoum. Selon le Secrétaire exécutif, le CILSS doit s’adapter et s’attaquer aux problèmes par la...
(Xinhua 12/09/13)
ADDIS ABEBA, (Xinhua) -- L'Union africaine (UA), la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (UNECA), la Banque africaine de développement (BAD) et l'Organisation internationale du travail (OIT) vont signé une déclaration d'intention le 12 septembre en faveur de l'emploi des jeunes africains à l'initiative conjointe. Selon un communiqué de l'UA, la Commission de l'UA, l'UNEAC, la BAD et l'OIT ont lancé l'Initiative conjoite pour l'emploi des jeunes africains (JYEIA) dans l'objectif de désamorcer la crise de l'emploi des jeunes dans la plupart des pays africains. Cette initiative répond à l'appel des chefs d'Etat africains et de gouvernement lancé lors du sommet de Malabo tenu en juillet 2011 pour s'attaquer plus résolumentau au chômage des jeunes en Afrique et fait...
( 11/09/13)
Le chef de l’Etat a renouvelé le 06 septembre 2013 sa confiance à Ahoomey-Zunu en le reconduisant à son poste de Premier ministre. Au lendemain de cette reconduction inattendue, pour les observateurs de la scène politique togolaise, le locataire de la « Cité OUA » a adressé des correspondances aux formations politiques et regroupements politiques pour des consultations en vue de la formation du gouvernement « Ahoomey-Zunu II ». La démarche du Premier ministre a été diversement appréciée dans les rangs des partis politiques surtout de ceux de l’opposition. Pour certains, il faut aller écouter le PM et lui dire ses quatre vérités. Mais pour l’autre camp celui « des durs », il n’en est pas question. Ce dernier groupe...
(Agence Ecofin 11/09/13)
(Agence Ecofin) - Dans le cadre du financement partiel de son programme de réforme économique, le Togo a ouvert des discussions avancées avec le Fonds monétaire international (FMI) pour obtenir des financements concessionnels de la facilité élargie du crédit (FEC) d’un montant de 41 milliards FCFA (83 millions $). Le décaissement de ce financement triennal doit être examiné par la direction du FMI et approuvé par le Conseil d'administration. Le précèdent appui du FMI au Togo portant sur 108 millions $ s’est achevé en 2011. Bien que Togo ait réalisé des progrès en terme de privatisation, de reformes structurelles, de maitrise de l’inflation et de déficit de transactions courantes, le FMI recommande à l’exécutif gouvernemental de consolider la politique budgétaire...
(Xinhua 11/09/13)
LOME (Xinhua) - Un programme économique, conjointement défini par le FMI et le Gouvernement togolais, bénéficiera d'un appui inscrit dans un accord triennal au titre de la facilité élargie de crédit pour un total avoisinant 55 millions de DTS, soit environ 41 milliards de francs CfaL'accord doit être examiné par la Direction du FMI et approuvé par le Conseil d'administration du FMI", a dit un communiqué de fin d'une mission du Fonds monétaire international (FMI) dirigée par Montfort Mlachila qui s'est achevée le 6 septembre. Selon cette mission, la situation économique du Togo reste favorable,de même que les perspectives, en dépit d'une conjoncture économique mondiale morose."La croissance économique réelle s'est accélérée en 2012 pour atteindre 5,9 %, contre 4,8 %...
(République du Togo 11/09/13)
Aucun membre de la coalition ‘Arc en ciel’ (AEC, opposition) ne participera au gouvernement. Cependant ce groupement, qui rassemble le CAR et la CDPA, l’UDS, le PDP et le MCD a assuré qu’il était ouvert à des discussions sur les réformes dans un ‘cadre consensuel’. Les représentants d’AEC ont précisé que leur priorité n’était pas de participer à l’équipe gouvernementale mais de faire avancer les décisions contenues dans l’Accord de politique global de 2006’ ; ils souhaitent également l’organisation rapide des élections locales. Arc en ciel a obtenu 6 sièges lors des législatives du 25 juillet.
(Savoir News 11/09/13)
Le nouveau président de l’Assemblée nationale élu le 2 septembre dernier, a accordé ce mardi, ses premières audiences au siège de l’Institution. Dama Dramani a reçu successivement les ambassadeurs de Chine et des Etats-Unis. Ces derniers sont allés lui rendre une visite de courtoisie et profiter de l’occasion pour le féliciter. "Je lui ai transmis la lettre de félicitation de notre président de l’Assemblée populaire nationale de Chine. M.Dramani est un grand ami de la Chine, il a déjà fait de voyages en Chine", a déclaré le diplomate chinois Wang Zuofeng devant des caméras de la Télévision nationale (TVT). "Durant l’audience, nous avons évoqué des sujets touchant des relations déjà excellentes entre nos deux pays. Ces relations ne cessent de...
(Xinhua 11/09/13)
ALGER, (Xinhua) -- Interpol lancera des opérations de contrôle combinées aux frontières entre pays africains touchés par le trafic de médicaments contrefaits, c'est ce qu'a annoncé mardi la présidente d'Interpol, Mireille Ballestrazzi, lors de l'ouverture de la 22ème édition de la conférence régionale africaine d'Interpol à Oran, la deuxième plus grande ville d'Algérie située à 415 km à l'ouest d'Alger, ont rapporté les médias locaux. Les médicaments contrefaits "font des ravages en Afrique et en Asie", d'où la nécessité d'engager opérations de contrôle aux frontières entre pays africains concernés par ce fléau, qui "verront la participation de l'ensemble des forces chargées de l'application des lois, la police, les gendarmes, la douane, les garde-frontières entre autres", a déclaré la responsable de...
(Journal Tahalil 11/09/13)
Les organisations de pêcheurs et de la société civile ont soutenu ce dimanche à Nouakchott que les bateaux prédateurs ne sont pas les bienvenus dans les eaux ouest-africaines.Cette déclaration intervient une semaine après que le chalutier monstre néerlandais Annelies Ilena (ex- Atlantic Dawn) a quitté les eaux mauritaniennes avec plus de 7000 tonnes de poissons pélagiques dans ses cales. «La présence des bateaux tel qu’Annelies Ilena dans les eaux ouest-africaines constituent une grave menace pour ces espèces déjà surexploitées. Il est plus qu’urgent que les gouvernements ouest-africains se mobilisent pour interdire ces monstres dans leurs eaux. Ils doivent prendre leurs responsabilités et mettre hors des pêcheries ces navires surdimensionnés dont la place n’est dans aucun océan du monde mais à...
(République du Togo 10/09/13)
Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé lundi soir avoir donné son pré-accord à un plan d'aide d'environ 83 millions de dollars en faveur du Togo afin de l'aider à combler ses déficits publics.Une mission du Fonds, dirigée par Montfort Mlachila, a séjourné au Togo du 21 août au 6 septembre pour mener les consultations annuelles et s'entretenir avec les autorités sur un éventuel appui au programme de réforme économique du gouvernement dans le cadre d'un accord triennal au titre de la facilité élargie du crédit (FEC). À l'issue de la visite, M. Mlachila a indiqué que ‘Les services du FMI se sont entendus avec les autorités sur un programme économique qui pourrait être appuyé par un accord triennal au...
( 10/09/13)
La secrétaire générale de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson a réagit ce lundi à la reconduction du Premier ministre Ahoomey-Zunu.Elle s’exprimait au micro de nos confrères de Radio Victoire à Lomé. Pour l’ex candidate de la présidentielle de 2010, le régime RPT-UNIR a déjà montré qu’il ne veut pas changer la manière de gouverner le pays.« Quand le Premier ministre a été nommé, nous avons vu qu’il n’y avait eu en aucun cas de rupture dans la manière de gouverner ce pays ». « C’est sous son mandat qu’il y a eu beaucoup d’atteintes aux droits de l’Homme, beaucoup d’arrestation, il y a eu des problèmes sociaux, des revendications sociales qu’on a tenté d’étouffer...
(Les Echos 10/09/13)
Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé lundi avoir donné son pré-accord à un plan d'aide d'environ 83 millions de dollars en faveur du Togo afin de l'aider à combler ses déficits publics. Les autorités du pays et les équipes du Fonds sont parvenus à un accord qui devra désormais être avalisé par le conseil d'administration du FMI, qui représente ses 188 Etats-membres, a indiqué l'institution dans un communiqué. En cas de feu vert, le plan d'aide s'étalerait sur trois ans et prendrait la forme d'une "facilité élargie de crédit", un mécanisme de prêt à taux très bas réservé aux pays à faible revenu. "La situation économique au Togo reste favorable, de même que les perspectives, en dépit d'une conjoncture...
(République du Togo 10/09/13)
Jean-Pierre Fabre, le leader de l’ANC, n’a pas les épaules assez larges pour prétendre représenter l’opposition. Un postulat que l’on attribuerait volontiers à un dirigeant d’UNIR, le parti présidentiel. Et bien pas du tout. Il s’agit de Kofi Yamgnane (photo), à la tête de l’association ‘Sursaut Togo’ et lui même opposant. ‘Il faut trouver un porte-parole de l’opposition en dehors de Jean-Pierre Fabre’, a-t-il affirmé lundi sur Kanal FM. Les raisons : le leadership de Fabre est contesté par ses proches. Et l’ancien secrétaire d’Etat de François Mitterrand d’ajouter que le nombre élevé d’abstentions et de bulletins nuls lors des législatives du 25 juillet prouve qu’il n’y avait pas de leader de l’opposition ‘crédible et consensuel’.
(Aujourd'hui le Maroc 10/09/13)
Le 2ème séminaire régional sur la gestion portuaire qui se déroule du 9 septembre au 4 octobre réunit le Japon, le Maroc ainsi que d’autres pays africains afin de former une centaine de cadres africains à la gestion portuaire. Le Maroc et le Japon ainsi que d’autres autres pays africains ont unis leurs efforts pour organiser le séminaire régional sur la gestion portuaire. Tenu du 9 septembre au 4 octobre à l’institut de formation portuaire et chapeauté par l’Agence nationale des ports (ANP) en collaboration avec l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI), ce deuxième séminaire régional est organisé au bénéfice de 20 cadres responsables dans des administrations, des entreprises publiques et privées du...
(L'Inter 10/09/13)
Une réunion du Comité technique régional spécialisé sur les questions statistiques se tient depuis lundi 09 septembre à Abidjan pour s'étendre sur quatre jours.Cette tribune a permis au Dr Ibrahim Bocar Ba, Commissaire des politiques macroéconomiques de la Cedeao, de rappeler d'abord les objectifs de cette rencontre qui sont de valider un ensemble de documents sur la politique statistique de la région et qui seront soumis aux ministres en charge des statistiques de la Cedeao le vendredi 13 septembre prochain.Puis de justifier la présence de son institution aux côtés des instituts de statistiques de l'Afrique de l'ouest. ''Notre intervention dans le chantier de l'harmonisation des statistiques est une réponse au besoin des données de qualité qui devront être comparables pour...
(République du Togo 09/09/13)
Le président du Ghana, John Dramani Mahama (photo), a effectué lundi une visite de quelques heures au Togo. Accueilli en fin de matinée à l’aéroport de Lomé par son homologue Faure Gnassingbé, les deux hommes se sont aussitôt rendus à la présidence pour des entretiens. Rien n’a filtré des échanges, mais les questions relatives à la sécurité frontalière et à la coopération ont sans doute été abordées. Le Ghana et le Togo projettent la construction d’une usine de traitement de l’eau en bordure de la rivière Volta. C’est le second déplacement du leader ghanéen en un an. Il s’était rendu à Kara en septembre 2012 en qualité de président par intérim après le décès brutal de John Atta Mills. John...
( 09/09/13)
Synergie des travailleurs du Togo (STT) reprend son assemblée générale demain mardi au Centre communautaire de Tokoin. La Synergie fer de lance des mouvements sociaux qui ont paralysé la majeure partie de l’administration dans le premier semestre de l’année a observé une trêve électorale d’un mois dans la perspective des législatives. La reprise de l’Assemblée générale intervient au lendemain de la reconduction du Premier ministre Ahoomey-Zunu à la tête du gouvernement. A sa nomination, en Juillet 2012, Ahoomey-Zunu 1 a été accueilli par une valse de revendication sociale. Finalement, les négociations engagées par son gouvernement n’ont pas permis de dissiper la tension sociale, à part l’allocation forfaitaire de 20 à 30 000 F octroyés aux fonctionnaires. Le reste des discussions...
(République du Togo 09/09/13)
Nommé vendredi soir, le Premier ministre, Arthème Ahoomey Zunu (photo), a aussitôt entamé des consultations pour la formation du nouveau gouvernement. Un processus qui pourrait prendre plusieurs jours. Compte tenu du résultat obtenu par le parti présidentiel aux récentes élections législatives - majorité absolue à l’Assemblée avec 62 sièges sur 91 – rien n’oblige M. Zunu à aller chercher des titulaires dans les rangs de l’opposition. Pas besoin non plus de former un gouvernement d’unité nationale. Toutefois, le Premier ministre, sur les conseils du Chef de l’Etat, pourrait être tenté de choisir des personnalités indépendantes de sensibilité diverses. Il pourrait également renouveler l’accord conclu en 2010 avec l’UFC (opposition). Les ministres issus de ce parti ont fait, de l’avis général,...
(Savoir News 09/09/13)
Les partis politiques ayant participé aux élections législatives du 25 juillet dernier sous la bannière du Collectif « Sauvons le Togo » (CST), ne formeront pas un groupe parlementaire qui portera la dénomination dudit regroupement, affirmé à l’Agence Savoir News Francis Pedro Amuzu, responsable à la communication du Collectif. Cinq partis politiques dont l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) de Jean Pierre Fabre et l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS) de l’ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo sont allés aux élections avec une liste commune sous la bannière du CST. Au total 19 sièges ont été enlevés par ce Collectif contre 62 pour l’Union pour la République (UNIR, le parti au pouvoir). Et pour former un groupe parlementaire,...

Pages