Dimanche 25 Février 2018
(Fraternité Matin 23/10/13)
Le Chef de l’état, SEM Alassane Ouattara, prendra part aux rencontres de haut niveau des deux institutions sous-régionales, prévues les 24 et 25 octobre, à Dakar, la capitale sénégalaise. La 17e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) s’ouvre, demain jeudi, à Dakar au Sénégal où est attendu le même jour, le Président Ouattara. Le lendemain vendredi, se tiendra une session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao). A ces deux grands rendez-vous, où on discutera de questions économiques et des crises (Nord-Mali, crise post-électorale en Guinée, prochaine présidentielle en Guinée-Bissau), la participation du Président...
(Xinhua 23/10/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- Mardi, la Banque africaine de développement (BAD) a déclaré que l'utilisation des Technologies de l'information et de la communication (TIC) pourraient sortir l' Afrique de la pauvreté. Le directeur régional de la BAD, Gabriel Negatu, a déclaré aux journalistes à Nairobi que son institution financera donc à hauteur de centaines de millions de dollars américains la construction de tous les aspects des infrastructures des TIC en Afrique au cours des cinq prochaines années. « Nous voulons rendre les TIC abordables et accessibles pour les Africains pour qu'ils puissent jouer un rôle dans la réduction du niveau de pauvreté sur le continent », a souligné M. Negatu lors d'une conférence de presse sur la Conférence Demo Africa qui...
(Xinhua 23/10/13)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Saluant le succès du mécanisme d'auto-évaluation convenu entre dirigeants africains il y a une décennie, le secrétaire général Ban Ki-moon a déclaré récemment que le processus d'examen par les pairs avait non seulement favorisé un meilleur leadership et un dialogue national plus constructif mais aussi une plus grande participation des citoyens aux décisions qui les concernent. "Le Mécanisme africain d'examen par les pairs (MAEP) a renforcé une culture politique démocratique entre les gouvernements africains", s'est félicité M. Ban à l'ouverture d'un panel de haut niveau sur l'innovation africaine dans le domaine de la gouvernance au cours des 10 années. Ce débat marque le début d'une série d'activités au Siège de l'ONU dans le cadre...
(LoméInfos 22/10/13)
On le disait depuis la crise qui sévie au sein du parti de Gilchrist Olympio. Une dissension qui a aboutie aux naissances de clans. Réunis ce lundi 21 Octobre 2013 en une Assemblée extraordinaire au siège dudit parti et présidée par Gilchrist lui-même en a décidée l’exclusion définitive au sein de Ufc, Djimon Orè, Tchimessé Gbéya, Nicodème Habia et Adjangba Théophile. Quant à Jean-Luc Homawoo, Président de la Jeunesse Ufc, il est dégradé. Ainsi en a décidé la réunion du bureau directeur de ce lundi 21 octobre 2013.
(Pa-Lunion 22/10/13)
L’évêque d’Atakpamé, Mgr Nicodème Barrigah a été honoré Chevalier de la légion d’honneur par la France. Cette distinction couronne les efforts du président de la Commission vérité justice et réconciliation (Cvjr) qui a toujours voulu que les acteurs de la classe politique togolaise se fassent beaucoup plus de confiance en dialoguant. Le prélat a déclaré que « Nos moments de bonheur arrive par surprise (…) ». Il a partagé, au cours de son allocution, avec les invités à la cérémonie, un passage de la Bible tiré de Luc 17 verset 10 : « De même, vous aussi, quand vous avez fait tout ce qui vous était ordonné, dites ‘’Nous sommes des serviteurs quelconques. Nous avons fait seulement ce que nous...
(AfreePress 22/10/13)
Les acteurs de la sécurité maritime, réunis en séminaire d’échanges lundi à Lomé, ont planché sur le développement d’une stratégie régionale efficace de lutte contre la piraterie dans le golfe de Guinée, a constaté l’Agence Afreepress.Placée sous le thème «la sécurité maritime et la lutte contre la piraterie dans le golfe du Guinée », cette rencontre organisée par la fondation Max Planck et financée par le ministère fédéral des affaires étrangères d’Allemagne, va renforcer les stratégies nationales existantes et permettra aux acteurs de connaître le droit international afin de pouvoir conformer leurs actions. Selon la chargée de recherche de la Fondation organisatrice, Cornelia Glinz, la sécurité maritime n’est pas du ressort d’un seul Etat. Cependant, la définition d’une stratégie capable...
(République du Togo 22/10/13)
Le Premier ministre togolais, Arthème Ahoomey-Zunu, a participé lundi à Midrand (Afrique du Sud) à l’ouverture solennelle de la 3e session du Parlement Panafricain qui se déroule du 21 octobre au 1er novembre. Au programme figurent la réunion des commissions et des organes de l’institution ainsi qu’une séance de présentation des nouveaux membres désignés.Le Parlement panafricain est l’Assemblée consultative de l’Union africaine. Chacun des 53 pays membres de l'Union envoie cinq députés élus ou nommés par les parlements nationaux .Prenant la parole au nom du president du Togo, M. Ahoomey-Zunu a souligné que le Parlement panafricain incarnait, non seulement les peuples d’Afrique, mais aussi l’Afrique libérée, une Afrique soucieuse de faire de sa diversité une richesse pour construire son unité...
(Le Télégramme 228 22/10/13)
Dans un article publié en fin de journée d’hier, nous évoquions déjà la possible sanction contre certains membres du bureau directeur de l’UFC qui se sont illustrés ces dernièrs semaines, via les médias en adoptant des positions diamétralement opposées à celles du parti qui a décidé d’aller au gouvernement. C’est chose faite depuis la fin de cette journée de lundi. Au terme d’une réunion du bureau directeur tenue au siège de l’Union des Forces du Changement (UFC), et que présidait le président national, l’ancien ministre de la Communication Djimon Orè et les anciens députés Nicodème Habia, Tchimessé Gbéya et Adjangba Théophile ont été définitivement exclus du parti. Toutefois, Jean-Luc Homawoo, président de la Jeunesse, a perdu ses titres à lui...
(Afriquinfos 22/10/13)
LOME (© 2013 Afriquinfos) - Depuis le premier trimestre 2010, la ville de Lomé (capitale du Togo) a entamé la toilette de ses infrastructures principales. Une mue qui n’épargne pas le siège d’institutions étrangères implantées à Lomé.A en croire une source travaillant dans l’immeuble de la BIDC (bras financier de la CEDEAO, Communauté des Etats de l’Afrique de l’ouest), le bâtiment qui abrite cette Banque au service de l’Afrique de l’ouest est en train de faire peau neuve. Les travaux de cette grosse toilette devraient s’étaler sur plusieurs mois. Cet imposant chantier infrastructurel a été confié au célèbre architecte sénégalais, Pierre Atépa Goudiaby. Ce dernier a bâti plusieurs immeubles ou monuments de référence en Afrique de l’ouest et du centre...
(Le Mag 22/10/13)
Lemag : Le Groupe Bank of Africa (BOA), filiale du Groupe BMCE Bank, a ouvert ses locaux au public, au Togo, Samedi dernier. Sis au Boulevard de la République et à Fréau Jardin, BOA-Togo a recruté, selon une lettre d’information francophone de la place, 37 salariés, de jeunes diplômés togolais. BOA Togo est la 16éme filiales africaines du groupe BMCE Bank, de son propriétaire, le multimilliardaire marocain Othman Benjeloun. La nouvelle implantation togolaise du groupe, vient ainsi compléter, l’implantation de la banque marocaine dans la zone de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA ). A noter que BMCE Bank avait annoncé en début 2013, avoir obtenu son agrément d’exploitation des autorités togolaises, pour ouvrir sa BOA Togo
(Xinhua 22/10/13)
NIAMEY, 21 octobre (Xinhua) -- Le président nigérien Mahamadou Issoufou a présidé, lundi à Niamey, l'ouverture de la 6ème conférence des Grandes chancelleries de l'Afrique francophone subsaharienne et de la France sur le rôle des femmes dans la bonne gouvernance dans les Etats concernés. Ces assises visent à créer un cadre d'échanges et de concertation en vue de promouvoir les valeurs d'éthique, de démocratie, du mérite et de l'excellence au sein de ces Etats francophones. A cette occasion, le chef de l'Etat nigérien a pris l'engagement de demander au parlement nigérien de voter une loi en vue d'accroître le quota des mandats électifs réservés à la représentation féminine pour le porter au-delà de 10%, jusque-là appliqué au Niger. Pour Mahamadou...
(Pa-Lunion 21/10/13)
Le leader de l’UFC, Gilchrist Olympio veut remettre de l’ordre dans la maison. C’est ce qui explique la tenue d’une réunion ce lundi après-midi au siège du parti. Un mémorandum du parti donne certains détails sur la grave crise que traverse le parti. Il s’agit de plancher sur la crise que traverse le parti depuis la débâcle des élections législatives qui ont donné seulement trois députés à l’UFC au parlement. Voici en intégralité, le contenu du MEMORANDUM MEMORANDUM SUR L’ENTREE DE L’UFC AU GOUVERNEMENT Depuis quelques temps, nous assistons à des sorties inopportunes sur les média, de certains responsables du parti. Le Bureau Directeur, face à ces comportements déplorables, tient à informer les militants, les sympathisants et le peuple togolais...
(Togo infos 21/10/13)
Le président de la République qui a pris part à la conférence des chefs d’Etats sur l’Ohada à Ouagadougou cette semaine n’aurait toujours pas regagné Lomé jusqu’à ce week-end. Il aurait quitté la capitale burkinabè vers une destination non révélée. Selon nos informations, Faure Gnassingbé avait fait le même détour après le sommet d’Addis Abeba avant de rallier Ouagadougou plus de 48 h après sans passer par le Togo.
(LoméInfos 21/10/13)
Placée sous le thème « innover en faveur de l’éducation des filles », cette 2ème édition de la fête de la fille au Togo se veut une édition pour relever le défi du secondaire par des actions innovantes en faveur de la jeune fille togolaise. « Au Togo, l’éducation reste un défi parce que sur 10 filles, à peine une finit le lycée. Nous n’avons pas peur, il nous faut continuer à mettre la pression. Nous devons lancer une conquête du secondaire pour faire du potentiel de la jeune fille togolaise un atout du développement », a indiqué Mme Ekoué Dédé Ahoéfa, Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation. C’était l’apothéose de la journée...
(Xinhua 21/10/13)
LOME, 20 octobre (Xinhua) -- Le Togo a démarré la deuxième phase de son projet d'extension de l'électrification rurale en faveur de 71 localités dans les régions économiques du pays, rapporte dimanche la presse publique togolaise.Le projet a été financé à hauteur de 15 millions de dollars par Exim Bank de l'Inde.Le lancement de cette opération est inscrit dans le cadre de la célébration, le 22 octobre, de la journée mondiale de l'énergie. Le gouvernement togolais ambitionne d'accroître à l'horizon 2015 la couverture électrique du pays de 25% à environ 40% et d' augmenter sensiblement à 15% le taux d'électrification rurale encore bas. La mise en exécution de cette deuxième phase va s'achever en août 2014, en attendant le démarrage...
(République du Togo 21/10/13)
La première édition des jeunes entrepreneurs du togo s’est achevée dimanche à Lomé avec la remise des prix aux lauréats des deux projets les plus innovants. Le premier prix, doté d’une enveloppe de 5 millions de Fcfa offerte par Togo Telecom, revient à une solution d’irrigation agricole très bon marché. Le bénéficiaire du 2e prix, celui de l’innovation numérique, est Sam Kodo, l’inventeur du ‘Lifebook’, un ordinateur multimédia à bât coût. Un appui de 2 millions de Fcfa lui a été accordé par Moov (Groupe Etisalat).«L’aventure ne fait que commencer pour ces deux équipes. Continuez ainsi à émerveiller les Togolais », a lancé Victoire Dogbé-Tomegah, la ministre du Développement à la base, initiatrice de ce Forum avec sa collègue des...
(Le Télégramme 228 21/10/13)
Quelques jours après les sorties critiques de certains de ses membres, non pas des moindres pour fustiger la décison d’une entrée au gouvernement, à la suite de la débâcle électorale du 25 juillet dernier, l’UFC (Union des Forces de Changement) tient ce lundi à son siège à Lomé une réunion de crise. Selon les termes d’une lettre d’invitation adressée aux membres du bureau directeur, « suite à l’ émoi et à la confusion occasionnés par les dernières sortie médiatiques de certains responsables de l’UFC, mettant ainsi en péril, les intérêts, la discipline et l’unité du parti, le Président National, convie à une réunion du Bureau Directeur limité aux seuls membres statutaires ».Au programme de cette réunion de crise, il est...
( 21/10/13)
NIAMEY (Niger), 16 Dhul Hijjah/21 oct. (IINA) - Les chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) se réuniront en un sommet extraordinaire, le vendredi 25 octobre à Dakar, consacré à l'économie et aux crises qui secouent la région, a annoncé la CEDEAO dans un communiqué. Le sommet "se penchera essentiellement sur des questions économiques", indique le texte. Mais les chefs d'Etat "ne devraient pas manquer d’évoquer des questions d’actualité dans la sous-région, notamment la situation au Mali et en Guinée-Bissau, ainsi que la menace de crise postélectorale en Guinée", précise le communiqué. Concernant le Mali, les dirigeants ouest-africains dont les pays participent à la Mission intégrée de stabilisation de l'ONU (MINUSMA) dans ce pays devraient...
(Le Sahel 21/10/13)
La 4ème session du conseil des ministres du Conseil de l'Entente s'est tenue samedi dernier à Niamey. C'est le ministre d'Etat, ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Mohamed Bazoum, président du Conseil des ministres, qui a présidé l'ouverture des travaux à l'Hôtel Gawèye de Niamey. Cette réunion revêt une importance particulière au regard des points inscrits à son ordre du jour. Il s'agit en effet, pour le comité des experts, de soumettre entre autres à l'appréciation du conseil des ministres, les rapports de gestion de l'exercice budgétaire 2012 de l'institution; le rapport de liquidation du FEGECE; le projet de convention relative aux privilèges et immunités du Conseil de l'Entente; des...
(AFP 20/10/13)
DAKAR, 20 octobre 2013 (AFP) - Les chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédeao) se réuniront en un sommet extraordinaire, le vendredi 25 octobre à Dakar, consacré à l'économie et aux crises qui secouent la région, a annoncé la Cédeao dans un communiqué. Le sommet "se penchera essentiellement sur des questions économiques", indique le texte. Mais les chefs d'Etat "ne devraient pas manquer d'évoquer (...) des questions d'actualité dans la sous-région, notamment la situation au Mali et en Guinée-Bissau, ainsi que la menace de crise postélectorale en Guinée", précise-t-il. Concernant le Mali, les dirigeants ouest-africains dont les pays participent à la Mission intégrée de stabilisation de l'ONU (Minusma) dans ce pays devraient en particulier étudier...

Pages