Vendredi 19 Janvier 2018
(Sud Quotidien 30/10/13)
Les chefs d'organes exécutifs de la CEDEAO, la CEEAC, et la CGG, avec l'appui de l'UNOWA et l'UNOCA, sont décidés à installer la peur du côté des pirates en mer dans le Golfe de Guinée en traquant ces bandits jusque dans leurs derniers retranchements. Ils militent pour la «tolérance zéro» pour toute criminalité dans cet espace pour la sécurité trafic maritime, des Etats et des biens.Réunis à Dakar le samedi 26 octobre 2013, avec l’appui des Nations Unies, pour discuter de la mise en œuvre de la stratégie régionale sur la sûreté et la sécurité maritimes dans le Golfe de Guinée, en marge du Sommet des Chef d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO les chefs d’organes exécutifs de la...
(Afriquinfos 29/10/13)
LOME (© 2013 Afriquinfos) – Trois mois après la tenue des législatives qui ont vu la victoire d’UNIR (au pouvoir) contestée par l’Opposition, les uns et les autres ont visiblement mis le cap sur 2015, année de la tenue de la prochaine présidentielle, en zappant les locales qui s’avèrent pourtant incontournables.Sur le calendrier électoral togolais, officieusement, les élections locales (qui n’ont plus été organisées depuis près de trois décennies) doivent se tenir dans la foulée du scrutin parlementaire du 25 juillet 2013. Ces trois derniers mois écoulés depuis la tenue de ces législatives, plusieurs officiels locaux et diplomates étrangers accrédités en terre togolaise sont revenus sur la nécessité de l’organisation des élections locales, pour booster le développement à la base...
(Savoir News 29/10/13)
Les enseignants menacent de paralyser les activités pédagogiques dans les écoles, lycées et collèges du secteur public, si aucun accord n’est trouvé avec le gouvernement sur leurs revendications avant mercredi à 12H GMT. Le secteur a été déjà paralysé jeudi et vendredi derniers. Les enseignants exigent la signature d’accord devant inclure notamment leurs différentes primes : primes mensuelles d’éloignement, de logement, de travaux de nuit, de risques inhérents à l’emploi et de surcharges des classes."Nous attentons la réaction du gouvernement jusqu’à demain (mercredi) midi. Une Assemblée générale est prévue dans l’après-midi pour faire le point de la situation. Et c’est au cours de cette rencontre, que la base décidera de la conduite à adopter", a confié à l’Agence Savoir News...
(République du Togo 29/10/13)
Le Togo a mis en place il y a plusieurs années une expérience originale pour lutter contre le chômages des jeunes diplômés et leur offrant à la fois une première expérience professionnelle et une formation, mais aussi en véhiculant les valeurs de citoyenneté et d'engagement pour le Togo. Cette idée a un nom, le Programme de Promotion du Volontariat National (PROVONAT) Plusieurs milliers de jeunes en ont déjà bénéficié. Les volontaires sont présents dans les secteurs de l’agriculture, de la santé, des sciences sociales, économiques, techniques et juridiques, de l’administration, de la communication et des médias pour une période d'un an renouvelable cinq fois, avec à la clé une allocation forfaitaire mensuelle de subsistance selon les qualifications. L’initiative est soutenue...
(République du Togo 29/10/13)
Le Premier ministre Arthème Ahoomey-Zunu, a reçu lundi Alex Bakalian (photo), le directeur du Département du développement urbain de la Banque mondiale (BM) pour la région Afrique.La BM et le Fonds pour l’environnement mondial financent le Projet d’urgence de réhabilitation des infrastructures et des services électriques (PURISE). M. Balakian est à la tête d’une mission de supervision destinée à évaluer les progrès enregistrés dans l’exécution du programme. Le représentant de la BM a salué les résultats encourageants obtenus depuis le lancement du PURISE en 2009 D’une façon générale, le projet vise à augmenter l’accès aux services d’infrastructures urbains dans la ville de Lomé. Ses objectifs spécifiques sont d’appuyer le gouvernement togolais à réhabiliter, restaurer, améliorer et étendre l’accès des populations...
(Pa-Lunion 29/10/13)
Une des salles de conférence de FOPADESC à Lomé est occupée depuis ce lundi matin et ceci pour 48 heures par les acteurs impliqués dans le Programme de volontariat national du Togo (Provonat), l’objectif étant de faire des propositions à l’endroit des décideurs en vue d’orienter autrement la politique de volontariat au Togo commencée il y a de cela un plus de deux ans avec 3 530 volontaires nationaux répartis dans différentes structures aussi bien étatiques que non étatiques sur toute l’étendue du territoire national. Avec plus de 4 milliards de FCFA injectés par l’Etat dans le système dont le cadre juridique a été mis en place en février et mars 2011, des centres régionaux du volontariat ont été installés...
(Les Afriques 29/10/13)
Les chefs d'Etat et de gouvernement d'Afrique de l'ouest se sont réunis pour un sommet extraordinaire en fin de semaine dernière à Dakar. La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (Cedeao) vient d’adopter un nouveau dispositif pour la mise en application d’un Tarif extérieur commun (TEC) dès janvier 2015. Au cours de ce sommet extraordinaire tenu à Dakar, les sujets économiques ont dominés les débats. Pour le président ivoirien et président en exercice de la Cedeao, Alassane Ouattara, l’adoption du Tarif extérieur commun pour les 15 pays de la communauté permettra de « redynamiser le commerce intracommunautaire », et de préciser, « nous constituons désormais un bloc commercial solide, compétitif, capable d'améliorer la contribution de notre organisation et de...
(Le Monde 29/10/13)
Elu secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) en 2002, l'ancien président du Sénégal, Abdou Diouf, arrivera en novembre 2014 à la fin de son troisième mandat de quatre ans. Il pourrait en briguer un quatrième et l'obtenir haut la main, tant son bilan est considéré comme positif : la charte de l'OIF ne prévoit pas de limitation. Mais, à 78 ans, le grand homme, au propre comme au figuré, a pris la ferme décision de tirer sa révérence l'an prochain.Jusqu'à présent, une seule candidate s'est déclarée « intéressée » par ce poste : Michaëlle Jean. Elle fut gouverneure générale du Canada de 2005 à 2010, à savoir la représentante de la reine Elizabeth II, chef de l'Etat...
(Xinhua 29/10/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- La Banque mondiale (BM) a appelé lundi les pays africains en particulier dans la région du Sahel à améliorer l'agriculture. Makhtar Diop, le vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique, a appelé le continent à se concentrer sur l'irrigation à grande échelle pour améliorer la production agricole. "L'agriculture africaine emploie 65-70% de la population active et représente généralement 30-40% du PIB du continent. Elle représente la seule industrie la plus importante dans la région, et donc sa transformation et sa croissance est essentielle pour réduire la pauvreté dans la région" a déclaré M. Diop dans un communiqué publié à Nairobi. Il a déclaré que plus de 80 millions de personnes vivant dans la région du...
(AfreePress 28/10/13)
élections locales, juste après les législatives, fait débat au sein de la classe politique. En réaction à l’intervention du ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Gilbert Bawara à l’ouverture de la 9ème rencontre sur la commune togolaise, le secrétaire général du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), Jean Kissi a estimé que les locales étaient prioritaires. « Nous avons toujours défendu les locales. Avant les législatives, nous disions que s’il y a une élection qui était prioritaire, s’il y a une à faire et l’autre doit être repoussée, c’était plutôt les locales qu’il fallait faire parce que c’est des élections à la base. Si rien ne marche dans le pays, au moins si on donne...
(République du Togo 28/10/13)
En décidant de se doter d’une nouvelle centrale thermique en 2010, le Togo a fait le choix de l’avenir et de la sécurité. Les dernières informations en provenance du Ghana confirment la pertinence du projet. Le ministre ghanéen de l’Energie, Emmanuel Armah-Kofi Buah, vient de prévenir ses concitoyens sur de possibles délestages de longue durée en raison de la ‘situation critique’ dans laquelle se trouve le barrage d’Akosombo, en raison de l’absence de pluies.‘Sauf pluies surabondantes, le Ghana fera face à de graves problèmes énergétiques en 2015 et en 2016’, a déclaré le ministre.Le Togo est définitivement à l’abri d’une telle situation. La centrale opérée par l’Américain ContourGlobal, peut satisfaire les besoins du pays. Les coupures ponctuelles constatées à Lomé...
(Pa-Lunion 28/10/13)
Kofi Yamgnane, le franco-togolais sera candidat aux prochaines présidentielles de 2015 au Togo.L’homme, depuis quelques semaines, ne cesse de faire des campagnes médiatiques tant au pays comme à l’étranger dans les colonnes de certains journaux.Alors que l’opposition face au pouvoir peine à trouver le mot juste, surtout terrassée par l’Union pour la République (UNIR) aux législatives du 25 Juillet 2013, Kofi Yamgnane, après avoir exigé de cette classe d’hommes politiques une candidature unique, a déclaré in solo, sa propre candidature sans parvenir à réunir ses frères d’armes. Est-ce parce que l’homme est déçu de ses camarades de lutte ? Pourra-t-il seul faire face au pouvoir enplace en 2015 ? En tout cas l’homme le reconnaissait mais se dit serein surtout...
(Xinhua 28/10/13)
DAKAR - La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a adopté un tarif extérieur commun(TEC), un pas important vers la création d’une union douanière et a affirmé sa volonté de négocier les accords de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne (UE) en vue d’un partenariat gagnant-gagnant. Ces deux décisions ont été les plus importantes prises vendredi à l’issue d’un sommet extraordinaire à Dakar, essentiellement consacré aux questions économiques. L’adoption du TEC, qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2015 ouvre la voie à la création d’une union douanière regroupant les 15 membres de la CEDEAO (Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo). "Avec l’adoption du...
(Xinhua 28/10/13)
BEIJING, (Xinhua) -- Dix jours après l'attaque contre un convoi de l'Unité de police de la Mission hybride ONU-UA au Darfour (MINUAD) perpétrée le 13 octobre dans l'ouest du Darfour dans laquelle trois soldats sénégalais ont été tués, deux Casques bleus tchadiens de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) ont perdu la vie dans le nord-est du Mali le 23 octobre lors d'un attentat-suicide à la voiture piégée contre un poste de contrôle à Tessalit, ce qui démontre une fois de plus que le personnel des Nations Unies, notamment les forces de maintien de la paix déployées dans les pays et régions déchirés par les conflits, est confronté à une hausse des menaces...
(Xinhua 27/10/13)
DAKAR - La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a adopté un tarif extérieur commun(TEC), un pas important vers la création d’une union douanière et a affirmé sa volonté de négocier les accords de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne (UE) en vue d’un partenariat gagnant-gagnant. Ces deux décisions ont été les plus importantes prises vendredi à l’issue d’un sommet extraordinaire à Dakar, essentiellement consacré aux questions économiques. L’adoption du TEC, qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2015 ouvre la voie à la création d’une union douanière regroupant les 15 membres de la CEDEAO (Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo). "Avec l’adoption du...
(AFP 26/10/13)
DAKAR - Les progrès politiques et sécuritaires au Mali les engagent "à poursuivre (leurs) efforts afin de maintenir la paix et la sécurité dans la région", a déclaré le président sénégalais Macky Sall. Les dirigeants de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), réunis en sommet vendredi à Dakar, ont salué les progrès au Mali et exprimé leur volonté de "poursuivre leurs efforts" pour "la paix et la sécurité" dans le Sahel. Les progrès politiques et sécuritaires au Mali engagent les dirigeants ouest-africains "à poursuivre (leurs) efforts afin de maintenir la paix et la sécurité dans la région", a déclaré l'hôte du sommet, le président sénégalais Macky Sall, lors de la cérémonie d'ouverture. Il s'est réjoui de la...
(Xinhua 26/10/13)
DAKAR, (Xinhua) -- Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a appelé la communauté internationale à soutenir la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l' Ouest (CEDEAO) dans sa lutte contre le terrorisme et l'insécurité au Sahel. "J'invite une nouvelle fois, la communauté internationale à soutenir la CEDEAO dans sa lutte contre le terrorisme et l'insécurité au Sahel et à intensifier leur action contre les groupes criminels qui écument cette région", a-t-il affirmé à l' ouverture du sommet de cette organisation vendredi à Dakar. M. Ouattara, qui s'exprimait en sa qualité de président en exercice de la CEDEAO, a souligné que la lutte contre le terrorisme au Sahel "n'est pas terminée" et a demandé aux pays de l'espace CEDEAO de rester...
(Xinhua 26/10/13)
LOME, 25 octobre (Xinhua) -- Le Togo a démarré vendredi une campagne de vaccination gratuite contre la poliomyélite sur toute l'étendue nationale mais synchronisée avec les autres pays de l' Afrique de l'ouest. L'opération de vaccination va durer trois jours et vise, à la fois, à éradiquer le poliovirus sauvage en Afrique de l'ouest et à renforcer l'immunité des enfants de moins de 5 ans. Selon les autorités sanitaires togolaises, cette campagne de vaccination touchera environ 1,843 million d'enfants, soit au moins 95% des enfants de 0 à 59 mois. Par ailleurs, l'opération se déroulera suivant la méthode de porte-à-porte et permettra de recenser des cas de paralysie flasque aigue et de draconculose à travers le pays. Elle intervient quatre...
(Jeune Afrique 25/10/13)
Le président togolais Faure Gnassingbé doit venir à Paris rencontrer son homologue français, les 5 et 6 décembre, à l'occasion du sommet franco-africain sur la sécurité. La fin d'une longue séquence d'incompréhensions mutuelles ? Après dix-huit mois de froid, la France et le Togo vont rompre la glace. Faure Gnassingbé s'est engagé à venir à Paris les 6 et 7 décembre pour le sommet franco-africain sur la sécurité. Surtout, une visite officielle en France du chef de l'État togolais est à l'étude pour le premier trimestre 2014. Lors de leur tête-à-tête de quarante minutes le 17 octobre au Quai d'Orsay, les deux ministres des Affaires étrangères, le Français Laurent Fabius et le Togolais Robert Dussey, en ont fixé le principe...
(Afrik.com 25/10/13)
La 17ème session des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) s’est ouverte ce jeudi à Dakar. A l’issue de cette rencontre africaine, le Président togolais, Faure Gnassingbé, incite ses pairs africains à unir leurs forces pour le retour de la légalité dans plusieurs Etats ouest africains minés par des crises politico-militaires.La crise politico-militaire qui prévaut au Mali, en Guinée Bissau, a occupé le centre des débats, de la 17ème session des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA). Le Président togolais, Faure Gnassingbé, par ailleurs président en exerce de la conférence des chefs d’Etats et de gouvernements, se réjouit certes du bon déroulement de la dernière Présidentielle...

Pages