| Africatime
Jeudi 30 Mars 2017
(Ici Lomé 21/05/13)
Dans le but d’aider le Président de la République à satisfaire la totalité des revendications de la STT ; à restaurer l’autorité de l’Etat et à refonder une nation unie, paisible, juste et prospère ; Nicolas Lawson, président du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR), lance un appel à tout le peuple togolais à épouser sans défaillance la cause sublime de la fraternité humaine, de la tolérance et de l’unité nationale. Le président du PRR n’a pas passé sous silence les incendies qui ont ravagé les marchés de Lomé et de Kara, la division entre les partis politiques, la mort des deux jeunes de Dapaong, sans oublié la CENI. Pour Nicolas Lawson, le Togo est en train de...
(Savoir News 21/05/13)
Les marches prévues mardi, mercredi et jeudi à Lomé par le Collectif "Sauvons le Togo" (CST) et la Coalition "Arc-en-ciel" pour protester contre le décès d’Etienne Yakanou et exiger la libération de toutes les personnes encore en détention dans l’affaire des incendies qui ont ravagé le marché de Kara (nord) et le principal bâtiment du grand marché de Lomé sont bien maintenues, ont réaffirmé lundi, les responsables de ces deux regroupements lors d’une conférence de presse. Ont assisté à cette rencontre, les principaux responsables du CST et de la Coalition : Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, présidente et coordinateur de la Coalition et Me Zeus Ajavon, coordonnateur du CST. Le président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Jean Pierre Fabre...
(Jeune Afrique 21/05/13)
À l’appel du collectif Sauvons le Togo (CST), un groupe de femmes a manifesté seins nus, samedi 18 mai, devant le local de la gendarmerie nationale à Lomé, en marge d’une marche pacifique pour dénoncer le décès en détention de l’opposant Étienne Yakanou. Exhiber ses seins, voire se dénuder, en signe de protestation n’est pas une marque déposée des Femen. Au Togo, les femmes du collectif Sauvons le Togo (CST) recourent également à ce genre d’actions lors de leurs manifestations de colère. Mais ici, comme dans la plupart des pays africains, le geste vaut malédiction. Autrement dit, les femmes manifestent seins nus pour maudire les autorités du pays. Dernier événement en date, le sit-in organisé à Lomé, le 18 mai,...
(Togo Site 20/05/13)
Le Conseil National de la Statistique (CNS) est officiellement cette semaine par le ministre de la planification, Djossou Sémodji. Composé de 13 membres, le CNS sera le vivier de la production des données statistiques au Togo. « Les informations statistiques sont comme l’air pour nous les hommes. Ils sont importants pour la formulation et la mise en œuvre de l’action gouvernementale », a confié M. Sémodji. Dans l’entretien qui suit, le ministre de la planification explique l’intérêt de cet organe important mis en place le gouvernement. TOGO INFOS : Pourquoi un Conseil national de la statistique ? Djossou Sémodji : Nous avons fait une longue route parce que c’était indispensable. Pour que le gouvernement fasse des actions réussies, d’abord il...
(Ici Lomé 18/05/13)
Le Togo s’implique davantage dans le renforcement des capacités des différents secteurs pour accéder à un développement durable. Un Centre Autonome d’Etudes et de Renforcement des Capacités pour le Développement au Togo CADERDT a été inauguré le vendredi 17 mai 2013 à Lomé. Formation, recherche, dialogue, développement, gestion et dissémination des connaissances, voilà les différents axes autour desquels le CADERDT entend exercer ses activités. Ce nouveau centre aura pour tâche de repérer les meilleures pratiques en matière de développement au Togo et dans la sous région en vue de les disséminer à travers les acteurs clés du Togo. Le centre a été crée à l’initiative du gouvernement togolais avec l’appui de la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique...
(Ici Lomé 18/05/13)
La ville de Kantè, localité située à 480 km au nord de Lomé a été secoué par des troubles ayant occasionné des dégâts matériels, annonce le ministre de la Sécurité et de la Protection civile dans un communiqué rendu public jeudi. Ces troubles, selon le ministre de la Sécurité sont consécutifs à la mort il y a environ un mois, d’un jeune de la localité dont les obsèques se tenaient ce jeudi. « Il serait apparu selon les croyances traditionnelles du milieu, ce qui reste à vérifier, que la mort de l’intéressé est imputable à un commerçant d’ethnie yoruba pour des fins rituelles. Ce jeudi 16 mai 2013, des manifestations de rues suivies de poses de barricades par un groupe...
(Savoir News 17/05/13)
Les enseignants chercheurs de l’université de Lomé ont décidé jeudi, de suspendre les cours à compter de vendredi, "jusqu’au retour de la sérénité sur le campus", pour protester contre les manifestations à répétition des étudiants et surtout les violences dont a été victime un collègue enseignant mercredi dernier. A l’appel de l’Association des Etudiants du Togo (ASET) et de la Synergie des Etudiants du Togo (SET), des étudiants ont violemment manifesté mercredi sur le campus et sur certaines rues aux abords du Campus de Lomé. Des heurts ont été enregistrés entre étudiants et forces de l’ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogènes. Au total quatre "meneurs" ont été interpellés, selon la gendarmerie. Dans une déclaration commune rendue publique lors...
(Savoir News 17/05/13)
Le séminaire sur le renouvellement des "paradigmes du développement" initié par le Centre autonome d’études et de renforcement des capacités pour le développement au Togo (CADERDT) a pris fin jeudi soir à Lomé, avec pour ambition de fédérer les forces pour renforcer les capacités de l’expertise nationale et africaine en matière de formulation, d’analyse et de mise en œuvre économique et des programmes de développement, a constaté l’Agence Savoir News. Devant les experts en économie du Mali, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal et du Burkina Faso, le professeur Kako Nubukpo, directeur exécutif du CARDERDT a indiqué au cours d’un point de presse que son centre a beaucoup de défis à relever pour atteindre son objectif de mise à la...
(Ici Lomé 17/05/13)
« La situation de l’accès à l’eau potable au Togo à deux ans de l’échéance 2015 » a retenu l’attention d’une cinquantaine de participants venus des ministères et services en charge des questions d’eau et d'assainissement au Togo, des institutions et organisations partenaires du Togo dans l’atteinte de l’objectif de l’accès de tous à une eau potable. Les débats autour de ce thème ont eu lieu jeudi à l’Agora Senghor de la Paroisse universitaire de Lomé au cours d’une rencontre d’information initiée par l’Alliance des médias pour l’eau et l’assainissement (AMEA), rencontre à laquelle a pris part le ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hydraulique villageoise, Bissoune NABAGOU. Le Togo pourra-t-il atteindre l’Objectif du Millénaire pour le Développement (OMD)...
(La Voix de l'Amérique 17/05/13)
Mme Angèle Aguigah, la présidente de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), a déclaré mercredi 15 mai 2013, que les élections législatives se tiendront en juillet. On en sait un peu plus sur la date des élections législatives qui devaient avoir lieu l’an dernier, et qui avaient été reportées. On a appris, mercredi 15 mai 2013, que ces élections se tiendront pendant la toute première semaine du mois de juillet. C’est ce qu’a déclaré la présidente de la CENI, Mme Angèle Aguigah à la sortie d’une rencontre avec le Premier ministre Ahoomey-Zunu. Mais du côté de l’opposition, les réactions ne se sont pas fait attendre. Elle dénonce une décision unilatérale et exige un dialogue avant que la date des législatives...
(Savoir News 17/05/13)
Les enseignants chercheurs de l'université de Lomé ont décidé jeudi, de suspendre les cours à compter de vendredi, "jusqu'au retour de la sérénité sur le campus", pour protester contre les manifestations à répétition des étudiants et surtout les violences dont a été victime un collègue enseignant mercredi dernier. A l'appel de l’Association des Etudiants du Togo (ASET) et de la Synergie des Etudiants du Togo (SET), des étudiants ont violemment manifesté mercredi sur le campus et sur certaines rues aux abords du Campus de Lomé. Des heurts ont été enregistrés entre étudiants et forces de l'ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogènes. Au total quatre "meneurs" ont été interpellés, selon la gendarmerie. Dans une déclaration commune rendue publique lors...
(Ici Lomé 17/05/13)
Le Syndicat de l’enseignement du supérieur du Togo (SEST) et le Syndicat national des enseignants du supérieur (SNES) porteront plainte dans les jours à venir contre les auteurs de l’agression sur le campus de l’Université de Lomé de Messan Nouridine, Vice-doyen de la Faculté des Sciences économiques et de Gestion (FASEG), « violemment agressé » par un groupe de manifestants mercredi en marge d’un mouvement d’étudiant à l’Université de Lomé. C’est ce qu’annoncent ces deux syndicats dans un communiqué transmis jeudi à l’Agence Afreepress. Depuis quelques jours, relève le communiqué « le campus universitaire de Lomé est le théâtre de manifestations violentes d’étudiants ». Cette situation, indiquent le SEST et SNES, a connu une évolution « intolérable ». « Le...
(Ici Lomé 17/05/13)
Les délégués et membres du Collectif des syndicats des travailleurs de la zone franche du Togo (Cosyntrazoft) ont appelé à la mise en application de la convention collective sectorielle de la zone franche. Réunis mercredi en conférence de presse à Lomé, ils ont lancé un appel « solennel et pressant » aux employeurs à mettre en application la convention collective de la zone franche. « Quatre mois après l’entrée en vigueur de la convention collective, il a été constaté un début d’application dans certaines entreprises, mais d’autres hésitent encore. Nous ne pouvons pas comprendre que c’est une seule partie des entreprises concernées par cette convention collective qui l’appliquent. Il faut qu’elle soit appliquée dans toute son entièreté et dans toutes...
(Ici Lomé 17/05/13)
Le Conseil National de la Statistique (CNS) a été officiellement installé jeudi à Lomé par le ministre de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du territoire, Djossou Sémondji, en présence des partenaires techniques et financiers du Togo, notamment l’Union européenne (UE) a constaté l’Agence Afreepress. Composé de quatorze (14) membres et dirigé par le ministre de la Planification, cet organe aura la lourde charge de superviser et de coordonner l’activité statistique au Togo. Pendant longtemps, a relevé M. Djossou, l’appareil statistique togolais a connu des « faiblesses et des dysfonctionnements notoires ». « Comme nous tous nous avons fait le diagnostic, nous avons pensé qu’il fallait un cadre juridique et un cadre institutionnel pour guider l’élaboration et l’utilisation des...
(Ici Lomé 17/05/13)
L’Organisation pour bâtir dans l’union un Togo solidaire (OBUTS) a réagi au rejet mercredi de la demande de liberté provisoire introduite par Gérard ADJA, 1er Vice Président de cette formation politique. « Gérard ADJA, 1er Premier Vice Président de la formation politique OBUTS a vu sa troisième demande de liberté provisoire rejetée ce jour par la Chambre d'Accusation en dépit de la vacuité de son dossier. Gérard ADJA est un prisonnier politique de Faure Gnassingbé champion du déni de droit et de la violation massive des droits humains », a dénoncé l’ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo. Par ailleurs, OBUTS, dans un communiqué rendu public le 14 mai, a présenté ses « condoléances les plus attristées à la famille d’Étienne YAKANOU,...
(Gabon Review 17/05/13)
L’affaire, qui remonte à mars dernier, a longtemps alimenté le «kongossa» dans les rues de Libreville. C’est la triste histoire de Danielle, Gabonaise, passée à tabac à l’ambassade du Togo. Retour sur ce qui aurait pu être un conflit diplomatique. Pourquoi revenir maintenant sur cet incident, alors qu’il date de deux mois ? Il ne s’agit pas ici de raviver les braises de ce drame mais d’éclairer l’opinion sur les dessous de cette affaire, restée sans suite à ce jour. D’autant plus que la victime s’est confiée à gabonedito.com, en réaction aux rumeurs selon lesquelles son silence aurait été acheté pour camoufler cette affaire qui pourrait mettre à mal les relations diplomatiques entre le Togo et le Gabon. Selon gabonedito.com,...
(Le Pays 17/05/13)
Le ministère de l’Economie et des finances (MEF) a, à travers l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF), organisé un colloque international sur la fiscalisation du secteur agricole dans les pays francophones. Cela s’est déroulé les 14 et 15 mai 2013 à Ouagadougou. Ont pris part à cette rencontre, des experts venus du Sénégal, du Mali et de la Centrafrique. La cérémonie de clôture a été présidée par le secrétaire général du ministre délégué chargé du budget, Tibila Kaboré. Le secteur agricole occupe plus de 80% de la population active au Burkina Faso. Il constitue également un poids important dans le Produit intérieur brut (PIB). C’est fort de ce constat que les services techniques des impôts et de l’agriculture ont éprouvé...
(Togo Site 16/05/13)
Journée particulière lundi au Conseil de Sécurité des Nations Unies. Il y eut un débat de haut niveau sur les enjeux de la lutte contre le terrorisme en Afrique. Fidèle à ses habitudes de ne pas se faire conter les grands événements, Faure Gnassingbé était de la partie, et de façon active. Il a délivré un discours de spécialiste du terrorisme à la tribune. Docteur Faure Gnassingbé a mis les voiles pour se porter promptement au chevet du continent et du monde pour la résolution de la giga-problématique du terrorisme que les puissances militaires et économiques les plus en vue n’arrivent pas à juguler. Et pourtant la maison Togo se consume à ses pieds, dans son indifférence totale. Erudit en...
(Togo Site 16/05/13)
Confinées entre le 15 mars et le 30 avril 2013, les opérations de recensement électoral ont connu des fortunes diverses. Hier, dans un hôtel de la place, la Mission d’assistance électorale de l’Institut Gorée a présenté son rapport de l’observation biométrique et, relevé un certain nombre de dysfonctionnements ayant entaché lesdites opérations. Aussi dans la perspective d’un scrutin apaisé, recommande-t-elle le dialogue aux différentes parties prenantes du processus. Selon Doudou Dia, le Directeur exécutif de Gorée Institute, le rapport rendu public doit informer du déroulement du processus de recensement, et dire dans quelle mesure il est conforme au cadre légal en vigueur au Togo et aux normes et standards internationaux. Il a martelé que ce n’était pas un rapport d’analyse,...
(Togo Site 16/05/13)
«Celui qui décrit le mieux le problème est celui qui est le plus à même de le résoudre » (Dan Roam) Faure Gnassingbé, il y a quatre ans, prenant le Premier ministre espagnol Zapatero à témoin, avait donné l’impression d’abolir la peine de mort dans son pays. Simple folklore ! C’était le 24 juin 2009 devant l’Assemblée-mouton togolaise. Un petit retour en arrière permet aux citoyens de découvrir la grande clémence et de l’humanisme de la peine capitale au Togo pendant toutes ses décennies d’existence. Il n’y a qu’à comparer la période 2009-2013 (quatre ans) à la période d’indépendance à ce jour (soit 53 ans). Le nombre de prévenus en attente de jugement ou de condamnés purgeant des peines privatives...

Pages