Samedi 22 Juillet 2017
(Autre média 12/07/17)
Au Togo, Faure Gnassingbé parle tout seul de l’autre côté du mur. Faure Gnassingbé parle tout seul, même s’il a de la compagnie; il aime s’écouter parler; il n’a jamais parlé au Peuple togolais, il n’a jamais su se dire la vérité et encore moins l’admettre trois mandats de règne plus tard. D’ailleurs, un mur sépare toujours deux groupes de citoyens du Togo de la réconciliation : c’est le mur de l’autoritarisme, tout le long cintré de mystifications diverses. Un tel mur est à abattre avec courage et humilité avant d’accéder au Grand Pardon togolais. C’est une incontournable question d’éthique politique et de modernité républicaine. Au Togo, l’ordre est clair : c’est Démocratie avant, Réconciliation ensuite et Développement après. Toute...
(Ici Lomé 12/07/17)
Depuis hier se tient à New York aux Etats-Unis le Forum politique de haut niveau sur le développement durable. Les autorités togolaises y présentent la situation de pauvreté de leur pays le 19 juillet prochain. Organisé sous la coordination du Conseil économique et social des Nations Unies, ce forum accueille 44 pays qui vont présenter leurs situations nationales à travers le thème « Eradiquer la pauvreté et promouvoir la prospérité dans un monde en mutation. « Le Rapport du Togo, élaboré au terme d’un processus participatif et inclusif, est articulé autour du cadre général de l’intégration des ODD dans la planification nationale. Il s’inscrit dans la mise en œuvre des Objectifs 1, 2, 3, 5, 9, 14, 17, choisis par...
(Aminata 12/07/17)
Le 26 juin 2017, deux personnes ont été arrêtées à Dapaong, dans le nord du Togo, pour trafic dequatre (4) pointes d’ivoire, deux (2) peaux de ratel, une (1) peau de civette, deux (2) peaux de serval et une (1) peau de chacalau cours d’une interpellation menée par les agents du commissariat de la ville de Dapaong, en collaboration avec EAGLE-Togo. Les deux trafiquants s’apprêtaient à livrer quatre (4) pointes d’ivoire, et six (6) peaux d’espèces protégées dont deux (2) peaux de ratel, une (1) peau civette, deux (2) peaux de serval et une (1) peau de chacalcontenues dans deux sacs, dans un hôtel de la ville, quand ils ont été arrêtés par les agents du commissariat de police de...
(APA 12/07/17)
La Banque ouest- africaine de développement (BOAD) a signé mardi avec ORABANK Côte d’Ivoire deux contrats de prêts relatifs à un prêt subordonné et une ligne de refinancement de 10 milliards de FCFA chacun, a constaté APA. Les contrats ont été signés au siège de l’institution régionale à Lomé par Christian Adovelande, président de la BOAD et Mamoudou Kane, Directeur général d’ORABANK Côte d’Ivoire. «Ces deux lignes de financement ont un double objectif qui revêt pour nous une importance capitale dans le cadre de notre stratégie 2016 - 2018 : le soutien aux PME et la consolidation de nos fonds propres pour conforter notre développement basé sur la croissance et la performance », a déclaré Mamoudou Kane Pour le président...
(Agence Ecofin 12/07/17)
Messieurs Christian ADOVELANDE, Président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), et Mamoudou KANE, Directeur général d’ORABANK Côte d’Ivoire (ORABANK CI), ont signé deux contrats de prêts relatifs à un prêt subordonné et à une ligne de refinancement de 10 milliards de francs CFA chacun. La cérémonie s’est déroulée en présence de Madame Binta TOURE NDOYE, Directrice générale du Groupe Orabank. Monsieur Mamoudou KANE a indiqué que « ces deux lignes de financement ont un double objectif qui revêt pour nous une importance capitale dans le cadre de notre stratégie 2016 - 2018 : le soutien aux PME et la consolidation de nos fonds propres pour conforter notre développement basé sur la croissance et la performance ». Outre la consolidation...
(Xinhua 11/07/17)
Une équipe du Fonds international de développement agricole (FIDA) au Togo, en visite dans le pays depuis la fin juin, a achevé sa mission de suivi-évaluation du Projet national de promotion de l'entrepreneuriat rural (PNPER), recommandant l'assainissement de la gestion financière, le recrutement d'experts externes capables d'assister les micros et petites entreprises rurales. Cette recommadation a été faite lundi lors d'une réunion aux cours de laquelle les conclusions ont été présentées en présence du ministre en charge de l'Agriculture, Ouro Koura Agadazi. "Trois ans après son lancement, les résultats ont été jugés en deçà des attentes par les experts du FIDA. A cela plusieurs explications dont un retard de 9 mois au démarrage et un projet très ou trop complexe...
(Xinhua 11/07/17)
Les ministres des Affaires étrangères des pays membres du Conseil de l'Entente se retrouveront vendredi prochain à Lomé pour leur 12e réunion ordinaire. "Les experts sont au travail depuis lundi pour préparer les différents documents : rapport d'activité, budget, gestion des conflits, avenir du centre régional de formation pour l'entretien routier (CERFER)", rapporte le site internet du gouvernement. Le Conseil de l'entente, présidé actuellement par le président togolais, Faure Gnassingbé, comprend le Bénin, le Niger, le Burkina Faso, la Côte d'ivoire et le Togo. Cette organisation régionale entend jouer un rôle politique, mais surtout économique et de développement. Créé le 29 mai 1959, le Conseil de l'Entente est la doyenne des institutions sous-régionales ouest-africaines. A l'initiative du président Felix Houphouët...
(Jeune Afrique 11/07/17)
En marge du sommet de l’UA, les représentants des États membres de la Cedeao ont ferraillé à huis clos toute la journée du dimanche 2 juillet sur la question du renouvellement (prévu pour février 2018) de la présidence et de tous les commissaires de l’organisation ouest-africaine. Le nombre de ces derniers passant de 15 à 9, les rivalités n’en sont que plus aiguisées… L’actuel président de la Commission, le Béninois Marcel de Souza, a proposé trois options : deux d’entre elles consisteraient à confier la présidence au Bénin, la troisième, à la Gambie. Soutenu par une partie des pays de la Cedeao, qui soupçonnent de Souza de vouloir se maintenir à son poste, Abidjan ne l’entend pas de cette oreille et...
(AFP 11/07/17)
Comment lutter contre les médicaments périmés ou contrefaits qui mettent en danger la santé de millions de personnes en Afrique de l'Ouest ? Face à ce fléau que les Etats ne parviennent pas à endiguer, des start-ups tentent de proposer des remèdes pratiques. L'idée d'une "pharmacie virtuelle" est venue à Adama Kane, fondateur de la start-up sénégalaise JokkoSanté, quand, avec sa femme, ils se sont rendu compte de la quantité de médicaments inutilisés stockée chez eux, comme dans de nombreuses familles aisées, explique-t-il. JokkoSanté, qui en est encore au stade pilote, facilite la collecte des médicaments superflus, en échange de points bonus qui permettront à ses usagers (quelque 1.500 pour l'instant) de se procurer ceux dont ils ont besoin. Lors...
(Ici Lomé 10/07/17)
Les activités portuaires sont en croissance ces derniers mois au Togo. Avant la fin de l’année, le Port autonome de Lomé attend traiter plus de 16 millions de tonnes de marchandises. Le nombre de conteneurs déchargés au cours des quatre premiers mois de l’année au Port autonome de Lomé est de 5 millions de tonnes essentiellement destinés aux pays de l’hinterland (Niger, Burkina Faso, Mali…), ont fait connaître jeudi, les responsables du PAL à l’occasion d’une rencontre avec les médias. Le but de cette rencontre, a fait savoir le Directeur général du Port autonome de Lomé, est de rendre public les chiffres réalisés par le port au cours de l’année 2016 et 2017 mais aussi, parler de ses projets futurs...
(Ici Lomé 10/07/17)
Les cérémonies de purification du Togo organisées par le Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) ont connut leurs apothéoses le dimanche 09 juillet 2017 à Lomé à travers un culte célébré par le Conseil Chrétien. C’était en présence du Premier Ministre Komi Selom KLASSOU, des membres du gouvernement, des autorités administratives, religieuses et traditionnelles. Dans sa prédication tirée de l’évangile selon Saint Marc, chapitre 12 verset 28 à 34, le Président du Conseil Chrétien, le révérend Mitré DJAKOUTI, a invité les togolais à la culture de l’amour du prochain, prié et demandé à DIEU de purifier le Togo par le sang de JESUS. Il a également ajouté que le conseil chrétien reconnait que la...
(Ici Lomé 10/07/17)
Guy Madjé Lorenzo, en visite ce samedi au Centre de développement sportif de Kpalimé (CDS), a remis à ses responsables un lot de matériels, de vivres et de non vivres au nom de deux Organisations non gouvernementales et du gouvernement, selon le site de radio sport FM. Le gouvernement et deux ONG ont doté le Centre de développement de Kpalimé de matériels sportifs et d’autres biens. C’est le ministre en charge des Sports qui a remis les lots aux responsables dudit centre. Le don est composé de ballons, de filets, de maillots, des paires de crampons, des chasubles, des cônes, des ordinateurs, des imprimantes, des vivres et non vivres d’une valeur totale de 21 millions FCFA. L’objectif, permettre aux pensionnaires...
(RFI 10/07/17)
La semaine de purification s'est achevée ce dimanche au Togo avec le culte du conseil chrétien, qui rassemble évangélistes et pentecôtistes, en présence du chef de gouvernement, Sélom Komi Klassou. Pendant une semaine, sur toute l'étendue du territoire, chefs traditionnels, prêtres vaudous, imams et pasteurs des églises chrétiennes ont prié et fait des sacrifices expiatoires au nom de la réconciliation pour laver le sang versé des citoyens tués dans les évènements politiques entre 1958 et 2005. Cette démarche avait été recommandée par la Commission vérité-justice-réconciliation, mais au terme de ces cérémonies, la société civile ne semble pas convaincue. C'est la chapelle internationale de la Faculté de théologie des assemblées de dieu (Fatad), à Lomé, qui retenait l'attention dimanche pour le...
(Afrique 7 10/07/17)
Les séances de prières annoncées pour «purifier» le Togo, dans le cadre du processus de réconciliation en cours, ont démarré ce jeudi dans le pays, avec les cultes traditionnels. Initiative du Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN), qui est chargé de mener le processus de réconciliation au Togo, les cérémonies traditionnelles de purification ont eu lieu dans toutes les préfectures du pays, sous l’œil des responsables locaux. Libation, invocations, sacrifices d’animaux, offrandes aux divinités, les adeptes du culte traditionnel s’étaient mis dans leurs beaux habits, malgré une pluie battante, pour apporter leur contribution à cette «purification» en laquelle beaucoup de Togolais ont du mal à croire. En effet, nombreux sont ces Togolais, dont les...
(Alternative 10/07/17)
Une bien curieuse opération de purification est en cours dans le pays depuis quelques jours. A l’initiative du gouvernement, sous la supervision du Haut-Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCCRUN), l’opération semble plus emballer quelques prêtres vodou et chefs traditionnels particulièrement enthousiastes et dont les agitations rythment avec le résonnement cauris (suivez mon regard). Ceux qui sont à plaindre dans ce syncrétisme sont les chrétiens du Conseil Chrétien du Togo, représentant les évangéliques et pentecôtistes. Dans Apocalypse, la Bible lance un avertissement aux chrétiens en ces termes : « Babylone la grande ! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux, parce que...
(Agence Ecofin 10/07/17)
Le déficit de trésorerie des banques et établissements de crédits opérant au sein de l'UEMOA a atteint 3180,5 milliards de FCFA (5,52 milliards $) au terme de l'année 2016, a appris l'agence Ecofin d'un récent rapport officiel publié par la BCEAO. A la fin 2015, ce déficit de trésorerie était déjà de 1814 milliards de FCFA Cette situation est la conséquence d'une progression 16,8% du financement de l’économie par ces banques et établissements, notamment dans le cadre des activités de prêts ou de placements sur titres, contre une progression plus modeste (9,8%) de la mobilisation des ressources, notamment les dépôts de la clientèle. Dans ces conditions, les demandes de refinancement effectuées par ces structures auprès de la BCEAO, ont progressé...
(Togo Site 10/07/17)
Les poulains d’Abalo Dossey ont de nouveau courbé l’échine ce dimanche. Après leur débâcle face aux Etalons du Burkina Faso, il y a juste huit jours, ils ont également été défaits par leurs homologues du Ghana. Score : 2 buts contre 1. Comme de coutume, plusieurs occasions de but se sont offertes aux Togolais. Mais dame chance n’a souri qu’aux Ghanéens qui ont finalement ouvert le score à la 45ème minute du jeu. Quelques secondes après le but, c’est la pause. A la reprise, les Eperviers locaux se sont de nouveaux illustrés pour réduire le score. Il a fallu la 72ème minute pour que cette ambition soit concrétisée, soit 27 minutes après la reprise. Malheureusement, la joie a été de...
(Jeune Afrique 08/07/17)
Des cérémonies nationales de purification ont débuté ce jeudi 6 juillet dans tout le pays. Elles doivent se terminer dimanche. Ces cérémonies s'inscrivent dans le cadre du processus de réconciliation entamé au Togo depuis 2009. Ce 6 juillet avait des airs de « Jeudi saint » pour les religions traditionnelles au Togo. Et pour cause, des cérémonies dites de « purifications » se sont tenues dans le cadre du processus de réconciliation en cours depuis huit ans. Au programme de ces jours de purification, outre les incantations des prêtres...
(Xinhua 08/07/17)
La priorité des priorités pour le président togolais Faure Gnassingé, qui assure la présidence de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), est l'intégration régionale, comme annoncé lors de son élection le 4 juin dernier à Monrovia au Libéria, a déclaré vendredi le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey. Le ministre togolais et le président de la Commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, ont présenté vendred à Lomé, la feuille de route de Faure Gnassingbé à la tête de la CEDEAO aux diplomates accrédités au Togo et aux médias. M. Dussey a relevé que sous l'impulsion de Faure Gnassingbé, l'intégration régionale devra se manifester par l'effectivité de la libre circulation des personnes et des biens...
(Xinhua 08/07/17)
Au Togo, le taux de croissance économique passerait de 5% à 5,3% en 2017, a rapporté vendredi le quotidien Togo-Presse reprenant la prévision d'un officiel. Il s'agira d'une évolution de 0,3 point de pourcentage de plus que la prévision initiale, a expliqué le ministre togolais de l'économie et des finances, Sani Yaya, qui l'a annoncé à l'ouverture de la réunion du Conseil national du crédit (CNC), jeudi à Lomé. M. Yaya a estimé que la croissance anticipée sera portée par tous les secteurs d'activité, en particulier les secteurs tertiaire et primaire. Ainsi, pour aider à la concrétisation de cette croissance, le gouvernement envisage la mise en place des agropoles qui permettront d'accroitre la valeur ajoutée dans le secteur agricole avec...

Pages