Samedi 22 Juillet 2017
(Xinhua 15/07/17)
Le groupe Togo Telecom, principal opérateur du pays, est engagé dans l'étape charnière du processus de sa transformation suite à quatre décrets pris en conseil des ministres jeudi, a appris vendredi l'agence Xinhua de source officielle. Les quatre décrets portent sur la création, les attributions et l'organisation d'une holding togolaise des communications électroniques et de trois filiales : Togo InfraCom, Togo ServiceCom et Togo InstalCom. "Avec l'adoption de ces décrets, le gouvernement engage de façon concrète la réorganisation du groupe TOGO TELECOM pour le rendre plus efficace", a rapporté le...
(Agence Ecofin 15/07/17)
Le gouvernement de la République du Togo, réuni en conseil des ministres le 13 juillet 2017, a adopté une série de mesures destinées à la transformation du groupe Togo Telecom en une Holding regroupant des départements spécialisés. Dénommée Togocom, la nouvelle société, garante de l’efficacité de l’ensemble de ses filiales dont elle définit la stratégie, est dotée d’un capital social de 1 000 000 000 Fcfa. L’opérateur historique Togo Telecom, fournisseur de téléphonie fixe, et sa branche mobile Togo Cellulaire, seront rattachés à Togocom en leur état actuel. Cependant, les deux sociétés perdront un certain nombre de leurs prérogatives, confiées à de nouvelles filiales spécialisées, créées en même temps que la Holding. Pour tout ce qui concerne les offres convergentes...
(Agence Ecofin 15/07/17)
La Banque Ouest Africaine de Développement est de nouveau annoncée sur le marché international de la dette, avec une émission d'obligations d'un montant de 500 millions $. L'institution de financement du développement dans la zone UEMOA entame dès ce vendredi 14 juillet, une tournée de rencontres d’investisseurs qui la conduira aux USA et en Grande Bretagne. Les conditions de ce nouvel emprunt ne sont pas encore arrêtées, mais la maturité pourrait osciller entre 7 et 10 ans. L'opération de référence, le premier emprunt international de la BOAD réalisé en avril 2016, avait débuté avec un taux de rendement de 5,7%. Actuellement, les investisseurs s'y engagent pour un rendement de seulement 3,9%, ce qui pourrait être le sillage du taux attendu...
(Xinhua 14/07/17)
Le président togolais, Faure Essozimna Gnassingbé et son homologue du Gabon Ali Bongo Ondimba, en visite jeudi au Togo, ont discuté des moyens de renforcer la coopération politique et économique entre les deux Etats. Faure Gnassingbé du Togo, président en exercice de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest) et Ali Bongo Ondimba du Gabon, président en exercice de la CEEAC (Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale), ont réfléchi sur les meilleures façons de lutter efficacement contre le terrorisme et l'insécurité grandissante dans leur espace communautaire. Cette première...
(Xinhua 14/07/17)
Des organisations de la société civile (OSC) ouest-africaines prennent part du 13 au 15 juillet à Lomé au sommet citoyen sur la mise en œuvre et l'avenir du protocole sur la démocratie et la bonne gouvernance de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). La cérémonie d'ouverture des travaux a été présidée par le représentant permanent de la CEDEAO au Togo, Garba Lompo, en présence du chef de la délégation de l'Union Européenne (UE) au Togo, Nicolas Martinez Berlanga. La rencontre de Lomé vise à créer une synergie des mouvements citoyens, sociaux et des organisations syndicales ouest-africains autour de la promotion de la bonne gouvernance dans l'espace CEDEAO, de définir une position commune de la société civile...
(République du Togo 14/07/17)
Le Belge André Bouffioux, CEO de Siemens NV a été reçu mercredi par le président Faure Gnassingbé. Cet ingénieur civil est à la tête de Siemens Belgique-Luxembourg, en charge également de plusieurs marchés en Afrique. Lors de l’entretien, il s’est déclaré impressionné par l’engagement du gouvernement à faire du secteur des technologies, un pivot du développement. ‘La politique de développement du secteur des technologies est à saluer et nous entendons contribuer à son renforcement. Nous allons apporter notre expertise en matière de technologie, transport et énergie avec un partenariat à long ...
(Financial Afrik 14/07/17)
Suite à l’Assemblée Générale Extraordinaire des actionnaires de la banque tenue à son siège le 25 avril 2017, Coris Bank International Togo (CBI-TOGO) a décidé de l’augmentation de son capital social d’un montant de 7 milliards de Francs CFA. Par conséauent, le capital social de Coris Bank International Togo, qui initialement était de 5 500 000 000 de Francs CFA a été porté à 12 500 000 000 de Francs CFA. Les actions nouvelles soient 700 000 ont été entièrement souscrites par les actionnaires d’origine et le montant de 7 000 000 000 de Francs CFA représentant le montant total de cette augmentation a été intégralement libéré par les actionnaires. L’augmentation du capital social de Coris Bank International Togo s’inscrit...
(Ici Lomé 14/07/17)
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba est arrivé hier jeudi pour une visite de travail avec son homologue togolais Faure Gnassingbé. Officiellement, et essentiellement, les deux personnalités ont discuté de la lutte contre le terrorisme. « Ce déplacement du Président gabonais qui s’inscrit dans le cadre du raffermissement des relations de coopération entre le Togo et le Gabon, et celle des sous-régions ouest africaine et centrale » sert de cadre de discuter des questions relatives au terrorisme et d’autres préoccupations, précise un communiqué de la présidence togolaise. L’invité, lui, devant la presse, a expliqué que « plusieurs de nos pays sont confrontés au problème de terrorisme. Tout ceci a un impact sur le développement économique de nos deux régions »...
(APA 13/07/17)
Le Président gabonais Ali Bongo Ondimba est arrivé à Lomé à la mi-journée de ce jeudi pour une visite d’amitié et de travail de 24 heures, a constaté APA. Ali Bongo Ondimba a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international Gnassingbe Eyadema de Lomé par son homologue togolais Faure Gnassingbé. Exécution des hymnes nationaux, honneurs militaire et salutations des personnalités ont été les temps forts de l’accueil du président gabonais dont c'est la première visite officielle au Togo.
(La Tribune 13/07/17)
Trois ans après son lancement, le projet national de promotion de l'entrepreneuriat rural au Togo risque d'être suspendu. Cette éventualité émise par la mission du Fonds international de développement agricole à Lomé, soulève des interrogations sur les compétences du département en charge de l'exécution et du suivi du projet. La mission du Fonds international de développement agricole (FIDA), présente à Lomé depuis de la semaine dernière, vient de rendre public le bilan à mi-parcours du Projet national de promotion de l'entrepreneuriat social (PNPER). Le document révèle que le projet est classé «à risque» pour la deuxième année consécutive et pourrait donc se voir suspendu prématurément, alors que son bilan, après trois ans, reste «mitigé». Dans le détail, les réalisations physiques...
(Ici Lomé 13/07/17)
Les responsables des Forces démocratiques pour la République, tout comme bien d’autres avant eux, ont été reçus par le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales au sujet de la relecture du Code électoral. Le parti fait connaître sa position. Selon une correspondance adressée au ministre Payadowa Boukpessi, Me Paul Dodzi Apevon, président des FDR, explique: «nos représentants ont noté que les partis conviés ont été consultés individuellement, que l’information a uniquement porté sur la CENI et que la préoccupation que vous avez exprimée est de rendre cette CENI technique ». L’avocat fait « faire observer que le cadre électoral dans son ensemble fait partie des réformes à opérer pour des élections justes, transparentes et crédibles...
(Xinhua 13/07/17)
L'Institut Tony Blair est "tout à fait prêt à aider le développement" du Togo, a déclaré mercredi l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair et président de cet institut éponyme, en séjour au Togo. M. Blair a visité mercredi, en compagnie du chef de l'Etat togolais Faure Gnassingbé, le Port autonome de Lomé (PAL). "Je crois qu'il y a un potentiel énorme au Togo", a-t-il souligné, à la suite de la visite du PAL qui s'impose comme un hub pour le transport maritime en Afrique de l'ouest. Au regard des travaux de modernisation de ce port en eau profonde, l'ancien Premier ministre britannique a fait état d'un "développement de grande importance pour le pays". "L'avenir au Togo est plein des opportunités...
(Ici Lomé 13/07/17)
L’étau se resserre. Le congrès extraordinaire inclusif et unitaire pour la refondation de la Confédération Syndicale des Travailleurs du Togo (CSTT), prévu pour se tenir ce samedi 15 juillet 2017, pose un sérieux problème. En conférence de presse mardi à Lomé, les secrétaires généraux des fédérations professionnelles et des syndicats non fédérés de la CSTT ont tapé du point sur la table. Ils fustigent les conditions "floues, désastreuses et désordonnées" dans lesquelles se prépare ledit Congrès censé remettre la plus vieille Confédération syndicale du Togo sur les rails. S'achemine-t-on vers une nouvelle crise à la CSTT ? La question mérite d’être posée. Les vieux démons qui rongent de l’intérieur la CSTT refont surface. L'organisation du prochain grand congrès de la...
(Ici Lomé 13/07/17)
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba est attendu à Lomé ce jeudi 13 juillet. Il est l’invité de son homologue du Togo, Faure Gnassingbé, pour officiellement, une visite de travail. Le président en exercice de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), Faure Gnassingbé, reçoit le Gabonais Ali Bongo pour une séance de travail à Lomé. Selon togobreakingnews.info « C'est une première visite diplomatique pour le Chef de l’Etat gabonais au Togo ». Cette source précise que «M. Bongo qui n'avait pas pu participer au sommet de Lomé sur la sécurité maritime suite à la crise qui secouait son pays au lendemain des présidentielles aura l'opportunité de s'entretenir avec son homologue du Togo sur des sujets d'intérêt...
(Ici Lomé 13/07/17)
Du 13 au 16 juillet 2017 se déroule le deuxième tour des journées de santé de l’enfant. L’objectif, atteindre la barre de 90% par rapport à celui du premier tour organisé en février dernier. Les journées de l’enfant sont une occasion où des vitamines A et de l’Albendazole sont administrées aux bébés. Lors de la campagne de février 2017, la mobilisation a été faible. 56% seulement des enfants âgés de 6 à 59 mois ont pu être touchés en vitamines A et 57% en Albendazole. Pour cette fois-ci, la Directrice régionale de la santé Lomé-commune, Dr Josée Nayo-Apetsianyi, espère atteindre le taux de 90%, c’est-à-dire réussir à toucher 208 534 enfants de moins de 5 ans.
(Ici Lomé 13/07/17)
Si le “Document MFAO” n’a pas fait une conclusion parce qu’il s’agit d’une proposition ouverte, il importe de souligner quelques idées à la fin de cette présentation cursive. Le 12ème dialogue et l’APG avaient engagé le pays dans un nouveau processus politique avant même la fin de la rédaction du document. On estime qu’il s’agit là d’un processus transitoire qui prendra fin avec les prochaines élections législatives. Impuissant à résoudre les problèmes essentiels à la base de ce qu’il est convenu d’appeler “la crise togolaise”, le dialogue s’est déchargé, à travers l’APG, de tous ces problèmes sur l’Assemblée qui sera issue de ces élections. Cette Assemblée aurait, dit-on, vocation à faire les réformes nécessaires devant engager définitivement le pays dans...
(Ici Lomé 13/07/17)
Deux jours après la fin des cérémonies de purification du Togo, le Haut-commissariat à la Réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) publie un communiqué dans lequel sa présidente Awa Nana remercie « tous ceux qui de près ou de loin, en personne ou en pensée, ont pris part à ces différences cérémonies ». Dans le communiqué, la présidente du HCRRUN remercie Faure Gnassingbé « pour avoir pris part personnellement à ces cérémonies avec à sa suite le Premier ministre, les ministres d’Etat et tout le gouvernement ». Elle n’oublie pas les « responsables des confessions religieuses à savoir les Eglises chrétiennes, l’Union musulmane, les Chefs et Prêtres traditionnels » et les populations. Awa Nana formule « le vœux...
(Ici Lomé 13/07/17)
Le gouvernement en partenariat avec les entreprises locales a créé un programme intitulé « Stages d’Excellence » en faveur des diplômés de CAP, de BT, de BTS, de la Licence, de Master, de la Maitrise... Ce programme vise à faciliter l’obtention de stages aux diplômés et ainsi donc leur contact avec le monde de l’emploi. Piloté par le ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, il a été initié il y a six ans et le gouvernement veut communiquer plus pour le faire connaître davantage. Des offres de stages couvrent les domaines tels: comptabilité, gestion des entreprises, électricité, marketing, finances, communication des entreprises, action commerciale, logistique, plomberie; génie industriel, mécanique, civil...
(Ici Lomé 12/07/17)
Le Système Intégré de Gestion des Marchés Publics (SIGMAP) est au cœur d’une rencontre à Lomé entre les agents de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP), le Ministère de l’Economie et des Finances et la Banque Africaine de Développement (BAD). Objet, moderniser le système de gestion des marchés publics au Togo par l’introduction du logiciel SIGMAP. C’est donc dans le cadre du Projet d’Appui à la Mobilisation des ressources et au renforcement des Capacités Institutionnelles (PAMOCI) que les agents de l’ARMP bénéficient d’une formation sur le logiciel SIGMAP grâce auquel, l’autorité ...
(Ici Lomé 12/07/17)
La décentralisation, le fichier électoral, la communalisation du pays…sont entre autres sujets qui animent les débats politiques. Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) de son côté estime que ces problématiques ne trouveront des solutions consensuelles que dans le Cadre permanent de dialogue et de concertation (CPDC). Retour au Cadre permanent de...

Pages