Mardi 23 Mai 2017
(Togo Site 17/05/17)
On sait que le sulfureux colonel courait comme un lièvre entre différents clans pour des raisons financière… La corruption de la plupart des hauts gradés des Forces Armées Togolaises n’est plus à démontrer et leurs familles avec leurs sociétés à l’étranger et leurs comptes… Le colonel s’est pris des balles dans le fion au nom de qui ? Si ce n’est d’Adolf Gnassingbé et Charles Debbasch Il pleut sur la mafia togolaise ! C’est la saison du règlement des comptes pour tout solde._
(Togo Site 17/05/17)
Le chef de l’Etat ghanéen Nana Akufo-Addo était en visite de travail de 72 heures au Togo. Arrivé mardi 02 mai par voie terrestre à partir de la frontière de Kodjoviakopé, le président ghanéen a été reçu par son homologue Faure Gnassingbé, le gouvernement ainsi que des autorités traditionnelles. Des images saisissantes et contrastantes entre l’accueil des chefs traditionnels du Ghana et du Togo. A Aflao, Akufo-Addo a été reçu par le chef traditionnel assis dans son fauteuil royal. A la frontière de Kodjoviakopé, on aperçoit des chefs traditionnels du Togo debout sous le chaud soleil saluant avec révérence Akufo-Addo. La preuve de plus de la décadence morale de la chefferie traditionnelle au Togo. Autre désagrément de cette visite du...
(République du Togo 17/05/17)
Au Togo, l’apiculture contribue au développement rural et au maintien de la biodiversité grâce à ses nombreux producteurs, souvent très petits, qui sont répartis sur tout le territoire. Bonne nouvelle, les rendements sont en hausse. De 500 tonnes en 2012, elle est passée à 2000 tonnes 1.500 apiculteurs gèrent 20.754 ruches. Mais la production locale est loin de satisfaire la consommation intérieure. L’Union européenne et l’Union africaine souhaitent accompagner le Togo dans un projet baptise ‘Abeille’ pour renforcer les capacités de cette filière. Des discussions ont lieu actuellement à Lomé. Les apiculteurs ne sont pas restés les bras croisés. Grâce au projet d’appui au secteur Agricole (PASA), ils ont introduit de nouvelles techniques plus écologiques.
(Le Temps - Tg 16/05/17)
La Commission des lois de l’Assemblée nationale étudiera ce mercredi une proposition de loi de réforme constitutionnelle soumise par les partis ANC et ADDI. La proposition de loi des deux partis de l’opposition concerne la révision du mandat présidentiel et le mode de scrutin. Elle porte sur un retour sur la constitution de 1992 et prévoit un mandat présidentiel de cinq renouvelable une fois et un mode de scrutin uninominal à deux tours. Sur saisine des députés de l’ANC, la Cour Constitutionnelle avait rendu un arrêt obligeant le bureau de la Commission des Lois de l’Assemblée à statuer sur la proposition de loi constitutionnelle soumise. Le président de la Commission des lois avait rejeté la proposition sous prétexte qu’elle n’était...
(Agence Ecofin 16/05/17)
Il faut déjà penser au rôle des médias lors des échéances électorales de 2018 au Togo, les législatives et peut-être, celles locales. Tel est l’avis de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac). L’instance demande la mise en place d’un nouveau cadre réglementaire du travail des médias, en prélude à la tenue de ces scrutins. Il s’agit d’une recommandation faite dans son rapport annuel 2016 qui vient d’être rendu public. « Il faudra consacrer le 2ème semestre de 2017 à la relecture de tous les textes règlementant les prestations des médias au cours des campagnes électorales et, surtout identifier les textes sur la couverture des campagnes d’élections locales qui seront les premières au Togo sous l’ère multipartite.»,...
(Le Télégramme 228 16/05/17)
Parmi les personnalités décorées le 26 avril dernier par le Chef de l’Etat, figure le Major Kouloum N’ma Bilizim, sous-officier de gendarmerie à la retraite. Pour la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA), c’est une erreur et elle invite Faure Gnassingbé à «rectifier le tir». Rectifier le tir, explique la CDPA, « suffirait donc de revenir sur la décision prise de faire du major Kouloum officier de l’ordre du Mono », dans une lettre ouverte adressé lundi 15 mai au Président de la République. Brigitte Adjamagbo-Johnson dit ne pas comprendre l’opportunité de cette décoration, alors que l’intéressé « est cité comme instigateur et présumé auteur de tueries et nombreux actes de violences et troubles socio politiques de 2005 à Atakpamé...
(AfreePress 16/05/17)
« A 80% nous pouvons estimer que les choses se déroulent comme on le souhaite et nous attendons le 27 mai pour éclater le public et les hommes de médias à la sixième édition de la soirée T des médias » Le « T des medias » est à sa 6ème édition. La soirée consacrée à cet important événement culturel animé de bout en bout par les professionnels des médias se déroulera le 27 mai prochain à Lomé. A quelques semaines de cet événement, son promoteur, David Baini Djagbavi donne des détails sur le programme concocté. Lire l’intégralité de l’entretien. Afreepress : Quelles sont les couleurs de la 6ème édition de la soirée « T des médias » de cette...
(Le Télégramme 228 16/05/17)
Le système de formation à l’Ecole Nationale de Police est en pleine réforme. Un nouveau module fait son entrée dans les programmes, notamment les marchés publics. Pour bien s’imprégner de ce nouveau module, certains fonctionnaires de police et des responsables de l’école nationale de police s’appuient sur l’Autorité de Régulation des Marchés publics (ARMP). «L’école nationale de police est en pleine réforme, nous avons introduits dans les programmes de formation, de nouveaux modules de formation y compris ceux sur les marchés publics », a indiqué Kadja Hodabalo Biténéwé, Directeur des Etudes à l’Ecole Nationale de Police. La formation permettra de renforcer les capacités de ces derniers en passation, gestion et exécution des marchés publics. Concrètement, pendant trois semaines, ils découvriront...
(AFP 15/05/17)
Comme chaque année pour la fête du pain, du 15 au 21 mai, Bonaventure Boma active ses fours et son personnel. Le boulanger le plus célèbre de Lomé partira ce lundi dans le nord du Togo pour y faire découvrir ses baguettes. Il y a encore une dizaine d'années, le met préféré des Français n'était pas particulièrement populaire dans ce petit pays d'Afrique de l'Ouest. "Mais aujourd'hui, c'est devenu une habitude pour le petit-déjeuner, et même pour le goûter", s'enthousiasme l’insatiable homme d'affaires. Dans les rues de Lomé, des vendeurs en tricycle proposent du pain et des tasses de café à emporter à l'heure de l'ouverture des bureaux ou à la sortie des classes. Le Togo compte 150 boulangeries dont...
(Xinhua 13/05/17)
Le Togo et le Bénin ont démarré le bornage définitif de leur frontière commune. "Ces deux pays n'ont pas de conflit territorial, ils sont juste victimes d'incohérences héritées du tracé des frontières par le colonisateur", rapporte vendredi le site internet du gouvernement. Les experts des deux pays se réunissent régulièrement pour parvenir à une délimitation cohérente et définitive. "C'est dans ce cadre qu'a débuté cette semaine à Madjatom dans la préfecture de la Binah (Nord Togo), une opération d'installation de bornes. 241 seront posées tout ...
(Togo Site 13/05/17)
L’inefficacité de la politique des aires protégées pousse le gouvernement à initier avec l’appui de la Banque mondiale un large dialogue national sur l’aménagement participatif et durable des aires . Selon le site Republicoftgo, les populations riveraines seront au cœur de la gestion de ces sanctuaires naturels afin de promouvoir la biodiversité tout en assurant la conservation de l’environnement. « Le second volet de cette stratégie recommande une réflexion poussée sur l’amélioration des modes de gestion des aires protégées« , indique le site gouvernemental. Il est quand même surprenant la reprise par la Banque mondiale et le gouvernement togolais des mêmes politiques de gestion des aires protégées dont l’échec a été prouvé ailleurs. Le Togo n’a pas l’apanage de l’exploitation...
(Le Temps - Tg 13/05/17)
Dans l’optique du sommet Israël-Afrique à Lomé en octobre prochain, l’Etat d’Israël vient de nommer le Docteur Eli Ben-Tura, son nouvel ambassadeur au Togo. Universitaire mais diplomate de carrière, Dr Eli Ben-Tura a été nommé ambassadeur en Côte d’Ivoire en décembre dernier. Alors que l’Etat d’Israël n’avait pas représentation diplomatique au Togo, Tel-Aviv a profité de la tenue prochaine du premier sommet Israel-Afrique à Lomé pour étendre la territorialité de son diplomate. Monsieur Eli Ben-Tura a présenté le 11 mai dernier ses lettres de créances à Faure Gnassingbé. Ben Tura a été le représentant de l’Etat hébreu au Sénégal (2011-2015), ambassadeur à Madagascar et chefs de missions lors de grandes rencontres aux Nations Unies à New York et Genève ;...
(Le Télégramme 228 12/05/17)
En 2018, le Togo devra à nouveau honorer le calendrier républicain qui lui impose le renouvellement de la composition de son Assemblée nationale et peut-être renouer avec celui des élections locales pour une décentralisation à la base. En tout cas, par son rapport annuel d’activités 2016 (allant du 1er Janvier au 31 Décembre 2016) d’une centaine de pages, rendu public ce jeudi, l’instance de régulation de la presse togolaise, la HAAC (Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication), semble donner un signal fort aux médias, sur comment elle entend jouer son rôle de gendarme avant, pendant et après...
(Le Télégramme 228 12/05/17)
Le ministère de l’environnement et des ressources forestières a organisé ce jeudi, à Lomé, dans le cadre du « Projet Gestion Intégrée des catastrophes et des terres » (PGICT), une rencontre pour valider l’étude sur la préparation d’un dialogue national sur l’aménagement durable et participatif des aires protégées au Togo. Cette rencontre qui a regroupé différents acteurs impliqués dans la gestion des aires protégées entre autres les représentants des différents départements ministériels, les riverains des aires protégées, les parties politiques vise à améliorer la compréhension du rôle des aires protégées du Togo afin d’instaurer de solides bases pour leur aménagement durable et participatif. Il s’agit de présenter les résultats de l’étude réalisée par un consultant national suite à une large...
(Le Temps - Tg 12/05/17)
Au Togo, la démocratie serait impossible: verrouillage des institutions au profit du pouvoir UNIR, débilité de l’opposition, inorganisation de la société. Mais la colère sous-jacente de la misère crasse du peuple pourrait déboucher sur une nouvelle crise politique « désastreuse ». C’est l’analyse du Togolais Dany Ayida, représentant de l’Institut national démocratique pour les affaires internationales (NDI) en RDC. Lisez plutôt. Les constats et impressions que je partage ici sont issus de ma récente mission d’information et de contact au Togo, entre le 28 Avril et le 03 Mai 2017. En ma double qualité de citoyen togolais et collaborateur d’une organisation internationale d’appui aux processus démocratiques, j’ai eu l’opportunité d’échanger sur la situation politique du pays, avec des personnalités haut...
(Le Télégramme 228 12/05/17)
E-agribusiness, c’est le nom de l’application mobile permettant aux différents acteurs du secteur agricole, au Togo, de booster leurs activités. Cette application a été lancée ce mercredi à Lomé. La nouvelle application se veut une plateforme de mise en relation des acteurs du secteur agricole. Elle permet d’une part aux agriculteurs vivant dans les zones les plus reculées et ne disposant ni d’internet ni de smartphones, de trouver de nouveaux débouchés pour leurs productions sur les marchés locaux, régionaux et internationaux, et d’autre part mettre à la disposition des acheteurs des informations pertinentes pour faciliter leurs achats. Selon le promoteur, Edeh Dona Etchri, à travers cette application, tout agriculteur peut souscrire au service et payer ses publications via mobile money...
(Le Télégramme 228 12/05/17)
Une flotte d’hélicoptères d’attaque de type Gazelle, de fabrication française pour le Togo d’ici la fin de l’année. C’est en tout cas ce que renseigne notre confrère de Jeune Afrique. Pour une première fois, les autorités togolaises vont doter leur pays de cinq hélicoptères. Elles auraient déjà reçu le feu vert du ministère français de la Défense, qui a donné son accord afin que les machines précitées soient prélevées sur le stock de ses engins d’occasion pour être fournies à l’État togolais, le tout a travers une opération que devra conduire une société française de services spécialisée dans l’armement. Si l’on ne dispose pour l’instant d’aucune information sur le montant de ce contrat, il est à relever qu’il portera en...
(Le Télégramme 228 12/05/17)
La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication a présenté ce jeudi son rapport d’activités exercice 2016. De manière générale, l’année dernière se révèle être une année de transition selon la HAAC. Mais, la rigueur va commencer à compter de cette année 2017. Des activités de régulation aux perspectives, en passant par la gestion administrative et les contraintes liées à la régulation, l’instance de régulation des médias a tout passé en revue avant de chuter par les recommandations. La HAAC déplore que trois organes de presses ont violé la loi organique à la HAAC, alors que cinq ont été coupables de violation du code de l’étique et de déontologie. Pour ce qui est du Code de la presse et...
(Togo Site 12/05/17)
Dans une correspondance en date du 05 mai 2017 adressée aux ministres de la Justice, de la Fonction Publique, du Travail et de la Réforme Administrative, le Président de l’Association des Greffiers du Togo, Me Gbogbo Kossivi Djifa et le Secrétaire Général du Syndicat National des Greffiers du Togo, Me Akebim Hèzowoè Moïse décident « d’observer un arrêt de travail de trois (3) jours, les 22, 23 et 24 mai 2017, reconductible si aucune solution idoine n’est trouvée ». Pour mieux comprendre les motifs de ces mouvements de grève des greffiers, la Rédaction de « Le Correcteur » s’est approchée du Secrétaire Général Me Moïse Akebim. Sans langue de bois, le jeune Greffier a tout craché. Lecture : Quel est...
(Alwihda 12/05/17)
Lomé - Le Chef de l'Etat togolais Faure Gnassingbé a achevé ce mardi une visite d'amitié et de travail de 48 heures en terre zambienne. Au cours de son séjour, il a rencontré et échangé avec le président zambien Edgar Chagwa Lungu sur les relations économiques entre le Togo et la Zambie. Au premier jour de sa visite le lundi 8 mai, le président Faure Gnassingbé et sa délégation ont eu une séance de travail avec les autorités politiques de la Zambie avec à leur tête le président Edgar Chagwa Lungu. Au menu des échanges, le renforcement des relations bilatérales dans le domaine économique, la situation politique et sécuritaire en Afrique. « Nous avons identifié plusieurs domaines, notamment dans l'agriculture,...

Pages