| Africatime
Mardi 27 Septembre 2016
(Financial Afrik 27/09/16)
Au Togo, les financements cumulés de la BOAD s’élèvent à 4.212,8 milliards de FCFA pour 1020 opérations. Mais la dernière opération en date de la BOAD est le prêt de 6 milliards de F CFA, accordé à l’Etat togolais pour financer son projet d’électrification rurale décentralisée de 62 localités dans ses cinq régions, à partir de système solaire photovoltaïque, a annoncé un communiqué de la banque. Adopté par le Conseil d’administration de la BOAD au cours de sa 102ème session ordinaire, tenue le 23 septembre dernier à Ouagadougou, ce financement est la première phase du Programme de valorisation de l’énergie solaire (PROVES), d’un coût global de 80 milliards FCFA. Selon le communiqué de la BOAD,...
(République du Togo 27/09/16)
Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. A l’instar de la situation classique rencontrée en Afrique, les prisons togolaises ne sont pas reluisantes. Un vaste programme de modernisation a été engagé. Avec le concours financier de l’Union européen un centre de détention flambant neuf vient d’être inauguré. Des édifices similaires seront construits dans tout le pays. La nouvelle prison d’Atakpamé a coûté près de 900 millions de Fcfa. Elle accueille déjà près de 300 détenus, transférés de Lomé et d’autres centres. Elle comprend 70 cellules, 5 cours communes, des ateliers de réinsertion, une infirmerie, une cuisine. La surveillance est assurée par des gardiens et un système vidéo.
(Alwihda 27/09/16)
Le président togolais, Faure Gnassingbé a effectué ce lundi 26 septembre 2016, une visite de travail et d'amitié à Oyo dans le département de la Cuvette, à environ 400 km au Nord de la République du Congo. C’est en mi-journée que le Togolais a foulé le sol de cette localité par l’aéroport international d’Ollombo, où il a été accueilli, au bas de la passerelle, par son homologue Congolais, Denis Sassou N’Guesso. Rien n’a filtré des entretiens que les deux Chefs...
(Xinhua 27/09/16)
La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a accordé vendredi un prêt de 6 milliards de FCFA au Togo pour financer son projet d'électrification rurale décentralisée de 62 localités dans ses cinq régions, à partir de système solaire photovoltaïque. Le financement de ce projet dans les huit pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), a été adopté par le Conseil d'administration au cours de sa 102ème session ordinaire tenue vendredi à Ouagadougou au Burkina Faso en présence du président de...
(Le Temps - Tg 27/09/16)
La question nourrit depuis quelques semaines les débats politiques dans le pays. « Pourquoi un Sommet sur la sécurité maritime et le développement en Afrique en ce moment ? Si plus d’uns se posent cette question à 19 jours de ce rendez-vous continental que Lomé accueille, le Président national de l’Organisation pour bâtir dans l’union un Togo solidaire (OBUTS) Agbéyomé Kodjo pense avoir trouvé la réponse. Pour lui, depuis 2014, l’Etat Islamique et ses filiales locales ont fait plus de...
(République du Togo 27/09/16)
Le Togo va accueillir les JSI Partage d'expérience Les Journées scientifiques internationales (JSI) auront lieu à Lomé du 3 au 8 octobre sur le campus de l’université de Lomé. Le thème de cette édition est centrée autour des changements climatiques et des enjeux du développement. L’objectif de cette rencontre est de favoriser la coopération entre les chercheurs de la sous-région ouest-africaine.
(Journal du Cameroun 26/09/16)
Cette question a été au centre d’un entretien vendredi, 23 septembre 2016, au siège des Nations Unies à New York entre les présidents togolais, Faure Gnassingbé, et camerounais, Paul Biya En juin 2013, le Cameroun avait organisé le premier sommet sur la sécurité maritime dans le golfe de Guinée, devenue l'une des régions du monde les plus affectées par la piraterie. En application d'une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies, les Etats de la Cédéao et de la...
(République du Togo 26/09/16)
En juin 2013, le Cameroun avait organisé le premier sommet sur la sécurité maritime dans le golfe de Guinée, devenue l'une des régions du monde les plus affectées par la piraterie. En application d'une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies, les Etats de la Cédéao et de la CEEAC avaient été invités à mettre en place une stratégie régionale et collégiale pour lutter contre la piraterie maritime et les vols à main armée dans les eaux territoriales. Trois...
(Jeune Afrique 26/09/16)
Le conglomérat nigérian débarque à Lomé, sur un marché déjà excédentaire. Cimtogo, filiale de l’allemand HeidelbergCement, dénonce une concurrence déloyale. À peine le ciment Dangote a-t-il débarqué au Togo qu’il suscite déjà de vives inquiétudes. Pour plusieurs raisons. Premièrement, l’ouverture du secteur à l’importation vient augmenter, d’après les concurrents, l’offre sur un marché local déjà excédentaire, que se partageaient jusqu’alors trois acteurs. Cimtogo, propriété de l’allemand HeidelbergCement, Diamond Cement et Fortia, toutes deux filiales de l’indien West African Cement (Wacem), produisent aujourd’hui près de 2 millions de tonnes par an. De quoi couvrir largement, selon eux, les besoins locaux, estimés à 1,25 million de tonnes.
(République du Togo 26/09/16)
Les industriels togolais n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris sur le climat pour se lancer dans le secteur des véhicules propres. Une société vient de créer dans la banlieue de Lomé une unité d’assemblage d’automobiles et de tricycles électriques fonctionnant à l’énergie solaire. Des panneaux sont installés sur le toit des véhicules. L’autonomie est encore limitée (100 km environ), mais la charge est permanente grâce aux capteurs qui emmagasinent l’énergie. Les prix sont attractifs...
(Agence Ecofin 26/09/16)
La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a octroyé un prêt de 6 milliards de francs Cfa (plus de 10 millions $) au gouvernement togolais pour l’électrification de 62 localités réparties dans 5 régions du pays. L’accès à l’énergie de ces populations entre dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de valorisation de l’énergie solaire (PROVES). D’un cout global de 80 milliards de francs CFA, le programme consistera à raccorder des abonnés basse tension, assurer l’éclairage public grâce...
(Ici Lomé 26/09/16)
Dans son livre "Question d'Etat, Sylvanus Olympio, au cœur des révélations franco-togolaises’’ dédicacé vendredi à Lomé, Dr Folly Gada Ekoué le rappelle sans détour : « Olympio est un président d'un rare acabit que l'Afrique du XXème siècle ait jamais connu ». Préfacé par le Prof José Do Nascimento, Directeur de l’Association pour la recherche sur les perspectives de la Modernité en Afrique (ARPEMA), cet ouvrage de 452 pages apporte une autre lumière sur la période 1958 à 1963 de...
(La Dépêche 26/09/16)
Mardi dernier, l'Association de secours aux lépreux a reçu un camion pour faire partir au Togo 2,5 t de cartons, que les sept bénévoles de l'association présents ce jour-là ont remplis de couvertures, vêtements, layettes et bandes. «Ce sont des dons que nous recevons de partout en France et même de Saint-Pierre-et-Miquelon», remarque Françoise Ricard, la présidente de l'association qui existe depuis cinquante-deux ans. Les 275 colis envoyés seront distribués dans des associations humanitaires du Togo et des centres de...
(Africa Top sports 26/09/16)
Si les bonnes nouvelles se sont enchainées la semaine écoulée avec les accords de Penial Mlapa et Gilles Sunu notamment, la FTF (Fédération togolaise de football) annonce ce lundi un recalage de l’une de ses pistes des binationaux. Khaled Narey, très présent depuis l’entame de la saison avec Greuther Furth (5 matchs et 1 but) en deuxième division allemande a poliment repoussé l’invitation de Claude le Roy pour les matchs amicaux d’octobre. Dans une communication officielle, la FTF indique que...
(AFP 24/09/16)
L'infatigable opposant togolais Jean-Pierre Fabre a débuté une tournée nationale de "sensibilisation et d'explication" pour défendre le projet de réformes constitutionnelles, toujours au point mort et qui porte notamment sur le nombre de mandats présidentiels. A la tête du CAP 2015 (Combat pour l'alternance politique) - une coalition de quatre partis d'opposition qui l’a soutenu lors de la présidentielle d’avril 2015 - M. Fabre a décidé de quitter Lomé, où il bénéficie de l'essentiel de son soutien, pour parcourir toutes les régions rurales du pays. "C’est une tournée de...
(Jeune Afrique 24/09/16)
Le sommet sur « la sûreté et la sécurité maritimes et le développement en Afrique » se tiendra à Lomé du 10 au 15 octobre. À quelques jours de l’ouverture de la rencontre, la capitale subit un lifting pour accueillir les délégations étrangères. L’image des véhicules de luxe de marque Chrysler en cours d’immatriculation pour le sommet de l’Union africaine organisé du 10 au 15 octobre à Lomé circule, depuis quelques jours, sur le réseaux sociaux. Ce qui alimente une...
(République du Togo 24/09/16)
Taïeb Fassi Fihri, le conseiller diplomatique du roi du Maroc, Mohamed VI, s’est entretenu jeudi, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU, avec le président Faure Gnassingbé. Les relations à tout niveau sont particulièrement étroites entre Rabat et Lomé et les investissements marocains de plus en plus significatifs dans la banque et les télécoms. Les deux hommes ont évoqué les sujets diplomatiques du moment comme l’éventuel retour du royaume au sein de l’Union africaine et la situation au Sahara occidental...
(Financial Afrik 23/09/16)
Au Togo, l’arrivée du ciment «Dangote» sur le marché en juillet 2016 ne fait pas que des heureux. A commencer par Cimtogo, l’une des trois usines de fabrique de ciment, qui dénonce un «dumping commercial», et une « concurrence déloyale» à l’horizon. C’est en tout cas l’essentiel qu’on retient d’une sortie médiatique orchestrée ce mois par le directeur administratif et des ressources humaines de la cimenterie contrôlée par l’allemand Heidelbercement. Le Nigéria, explique-t-il, interdit l’importation du ciment sur son territoire tandis que Dangote bénéficie du SLE au Togo conformément à l’article 3 du Traité révisé de la CEDEAO.
(AFP 22/09/16)
Alberto Olympio, le président du Parti des Togolais (opposition) a été condamné à 5 ans de prison ferme mercredi par le tribunal correctionnel de Lomé dans un litige commercial qui l’oppose à ses anciens partenaires d’affaires, a appris jeudi l’AFP auprès de son parti. M. Olympio est accusé par ses anciens partenaires d’avoir détourné six milliards de francs CFA (9 millions d'euros) du groupe Axxend, spécialisé dans l’informatique et les télécommunications, dont il est le fondateur. L’intéressé qui n’était pas...
(Financial Afrik 22/09/16)
Le Tribunal de Lomé a rendu son délibéré mercredi 21 septembre dans l’affaire qui oppose Alberto Olympio à Cauris Management, un des actionnaires d’Axxend Corporation dont il était le PDG avant son entrée en politique au Togo : 5 ans d’emprisonnement ferme, 9 millions d’euros pour préjudices subis et 1.350.000 euros à titre de dommages et intérêts. C’est un délibéré rendu une fois encore en absence de son conseil rejoint récemment par le célèbre avocat français Léon Lef-Forster. « C’est...

Pages