| Africatime
Samedi 22 Novembre 2014
(LeTogolais.com 22/11/14)
Les forces de sécurité togolaises ont fait usage de gaz lacrymogènes vendredi à Lomé pour disperser des milliers de manifestants de l'opposition près du Palais des congrès, siège de l'Assemblée nationale, a constaté un correspondant de l'AFP. Des milliers de partisans de l'opposition, qui entendaient protester contre le régime du président Faure Gnassingbé, ont tenté de marcher vers l'Assemblée nationale. Ils ont été repoussés par des gendarmes à environ 400 mètres de l'Assemblée, qui ont lancé des gaz lacrymogènes, a-t-on constaté. Les autorités avaient interdit aux manifestants de s'approcher des environs du Parlement, les invitant à se rendre près du littoral -- située non loin du Parlement -- pour leur meeting. "Des dispositions appropriées seront...
(Savoir News 22/11/14)
Des milliers de militants et sympathisants de l’opposition ont été dispersés aux gaz lacrymogènes ce vendredi à Lomé, pour avoir tenté de chuter au Palais des congrès, malgré l’interdiction des autorités. "Des dispositions appropriées seront déployées, afin d’éviter qu’aucune manifestation ne puisse déboucher sur l’esplanade du palais des congrès", avaient averti jeudi soir, les ministres Yark Damehame de la sécurité et Gilbert Bawara de l’administration territoriale dans un communiqué publié sur les médias d’Etat. Les manifestants, à l’appel du Combat pour l’Alternance Politique en 2015 (CAP 2015), ont été dispersés à environ 400 à 500 mètres du Palais des congrès,...
(AfreePress 22/11/14)
Afreepress - Une délégation du Parti des Togolais conduite par son président national, Alberto Olympio a été accueillie jeudi à bras ouverts à Sokodé (355 km au nord de Lomé) par les autorités administratives et religieuses de cette localité, a constaté sur place l’Agence de presse Afreepress. Le candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2015, a entamé une première tournée à l’intérieur du pays pour toucher du doigt les réalités du pays profond. Cette destination, selon les responsables du Parti...
(AfreePress 22/11/14)
Afreepress (Lomé, le 21 novembre 2015) - La Nouvelle Jeunesse pour le soutien au président Faure (NJSPF) et plusieurs mouvements de soutien de la politique du Président de la République, étaient dans les rues de Lomé vendredi 21 novembre 2015 pour crier haut et fort leur engagement derrière la politique défendue par leur champion Faure Gnassingbé. Parties du rond point de la Colombe de la Paix à Lomé, ces forces vives de la nation qui disent, « défendre la Constitution...
(République du Togo 22/11/14)
En dépit de l’interdiction, les militants du CAP 2015, regroupement de plusieurs petits partis et de l’ANC, on tenté vendredi sans succès de rejoindre l’esplanade du Palais des congrès de Lomé, siège de l’Assemblée nationale, placée pour l’occasion sous haute protection policière. Jean-Pierre Fabre et ses collègues ont délibérément provoqué les forces de l’ordre en lançant des projectiles et en brûlant des pneus. Les policiers ont tiré des gaz lacrymogène pour faire reculer les manifestants au niveau du carrefour d’Assivito...
(AfreePress 22/11/14)
Afreepress - La convention relative au droit de l’enfant a 25 ans. A l’occasion de cet anniversaire, la ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, Dédé Ahoefa EKOUE a expliqué que le but de cette convention est de faciliter l’accès des enfants aux structures de base, telles que la santé, l’éducation, et l’alimentation. Selon la ministre, hormis la suppression de la traite de scolarité, l’emplacement du nombre d’école et de classe, l’extension progressive de...
(AfreePress 22/11/14)
Afreepress - Trente-cinq (35) dirigeants de clubs et ligues membres de la Fédération Togolaise de Football (FTF) ont déclaré jeudi incompétent l’actuel bureau exécutif de la FTF à continuer de gérer le football au Togo. «Ne reconnaissant plus la qualité, ni la compétence, ni l’autorité du bureau exécutif sortant et de son président à gérer les affaires de la FTF et à conduire le processus électoral, demandons à la FIFA de nous accompagner à la mise en place d’un organe...
(Jeune Afrique 22/11/14)
Partout en Afrique de l’Ouest, les campagnes de prévention contre l’épidémie d'Ebola s’intensifient surtout dans les capitales et les grandes villes. Mais la contagion ne partant presque jamais de zones urbaines, comment s’organise la sensibilisation dans les petites localités ? Reportage au Bénin et au Togo. Dans les grandes villes du Bénin et du Togo, la lutte contre Ebola est présente partout. Affiches, spots radios, messages à la télévision, tout est fait pour tenir la fièvre hémorragique loin des frontières...
(AFP 21/11/14)
Les forces de sécurité togolaises ont fait usage de gaz lacrymogènes vendredi à Lomé pour disperser des milliers de manifestants de l'opposition près de l'Assemblée nationale, a constaté un correspondant de l'AFP. Des milliers de partisans de l'opposition, qui entendaient protester contre le régime du président Faure Gnassingbé, ont tenté de marcher vers l'Assemblée. Ils ont été repoussés par des gendarmes déployés à environ 400 mètres du bâtiment officiel, et qui ont lancé des gaz lacrymogènes, a-t-on constaté. Les autorités avaient interdit aux manifestants de s'approcher des environs du Parlement. Certains d'entre eux brandissaient des pancartes comme "50 ans au pouvoir, ça suffit!", ou "deux mandats, ça suffit!".
(Xinhua 21/11/14)
Craignant le dérapage de deux manifestations politiques parallèles de démonstration de force prévues vendredi, le gouvernement togolais a décidé de la fermeture, durant la journée, de tous les établissements scolaires de la préfecture du Golfe et de la Commune de Lomé. Au fait, huit partis d'opposition regroupés au sein de "Combat pour l'alternance en 2015-CAP-2015", veulent protestent pour réclamer des réformes avant les élections présidentielles de 2015. Pendant ce temps, des associations de jeunes proches du pouvoir veulent manifester pour...
(République du Togo 21/11/14)
Ce vendredi, Lomé connaîtra deux manifestations rivales du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) et de la Majorité présidentielle. En prélude à ces manifestations, le gouvernement ferme les écoles du Grand Lomé. Face aux risques potentiels que ces manifestations comportent pour la sécurité des élèves, le gouvernement a décidé de fermer tous les établissements scolaires tant publics que privés de l’enseignement général et de l’enseignement technique dans la préfecture du Golfe et de la Commune de Lomé pour...
(AfreePress 21/11/14)
Suite à sa lettre adressée il y a quelques jours au chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, l’interpellant sur la nécessité pour le Togo de réaliser les réformes politiques avant la tenue du scrutin présidentiel de 2015, Jean-Pierre Fabre sera pour la seconde fois au Palais de la présidence samedi 22 novembre 2014 pour rencontrer le chef de l’Etat. C’est ce que vient d’apprendre l’Agence de presse Afreepress de la radio Victoire FM ce vendredi. La dernière rencontre entre les deux...
(République du Togo 21/11/14)
Jean-Pierre Fabre, le chef de l’ANC (opposition) et candidat à l’élection présidentielle de 2015, sera reçu samedi à 11h par le chef de l’Etat. Cette rencontre déroule à la demande de M. Fabre qui souhaite évoquer avec le président Faure Gnassingbé les questions relatives à la préparation de l’élection présidentielle prévue en 2015. La dernière rencontre entre les deux hommes date d’il y a 8 mois. L’ANC et ses alliés organisent vendredi une marche de protestation dans les rues de...
(Ici Lomé 21/11/14)
Togo - Sifflets aux becs, chansons de ralliement, T-shirts sur lesquels sont griffés des slogans appelant aux réformes constitutionnelles et institutionnelles ; voilà l’ambiance actuellement au rond-point de Bè-Gakpoto, point de rassemblement des militants et sympathisants de l’opposition. A chaque point de l’itinéraire choisi par les organisateurs, sont postés des éléments des forces de sécurité, matraques à la main, gilets par balles autour de la taille. Pour le moment, ils observent les militants qui continuent, avec leurs sifflets et autres...
(Afrik.com 21/11/14)
L’opposition togolaise a appelé à une manifestation ce vendredi 21 novembre pour une limitation du nombre de mandat présidentiel. Elle a menacé le pouvoir d’un « scenario burkinabè ». L’opposition au Togo a appelé, ce jeudi 20 novembre, à un rassemblement pour lutter contre le refus du gouvernement de limiter les mandats du président de la République. Un communiqué dans ce sens du Combat pour l’Alternance Politique en 2015, « CAP-2015 », un regroupement de partis d’opposition, a été diffusé...
(République du Togo 21/11/14)
Il y a 25 ans, le monde faisait une promesse aux enfants : faire tout ce qui est possible pour protéger et promouvoir leurs droits de survivre et de se développer, d’apprendre et de s’épanouir, de faire entendre leur voix et d’atteindre leur plein potentiel. Un quart de siècle plus tard, la Convention relative aux droits de l’enfant (CDE) a permis de réaliser des avancées majeures, qu’il s’agisse de la baisse de la mortalité infantile, de la hausse du nombre...
(PANA 21/11/14)
Le Nigeria et les autres pays d'Afrique de l'Ouest auront besoin d'un investissement estimé à 25 milliards de dollars dans la prochaine décennie pour lutter contre l'alimentation énergétique inefficace et peu fiable, selon le ministre nigérian de l'Energie, Chinedu Nebo. Le journal privé The Guardian a indiqué que le ministre a souligné mercredi, lors de la Convention de l'industrie énergétique en Afrique de l’Ouest (WAPIC) en cours dans la ville de Lagos, que le Nigeria à lui seul aura besoin...
(Xinhua 21/11/14)
Le programme de développement culturel de l'Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) va démarrer en 2015 pour favoriser le développement d'un marché régional des biens et services culturels, a annoncé jeudi à Cotonou Mme Béatrice Kinga, experte de l'institution sous- régionale. D'un coût estimatif de plus de 41 milliards de FCFA (82 millions USD), ce programme de développement culturel de l'UEMOA devrait contribuer à valoriser la culture comme source de création de richesse et de rayonnement de l'espace communautaire...
(Ici Lomé 20/11/14)
Togo - Le 21 Novembre 2014, le Togo connaîtra une ambiance particulière. Et pour cause. L'opposition au régime en place du moins, huit formations politiques appellent les populations à une grande marche pacifique à travers les principales artères de Lomé pour exiger, les réformes constitutionnelles et institutionnelles. Au même moment, le parti Union pour la République et les associations affiliées appellent leurs militants et sympathisants à prendre d’assaut les rues de Lomé en vue d’appeler au respect des institutions de...
(AfreePress 20/11/14)
Togo - Les militants et sympathisants de l’Union pour la République (UNIR, parti au pouvoir) se donnent rendez-vous dans les rues de Notsè (170 km au nord de Lomé) ce jeudi pour une manifestation publique, a appris l’Agence de presse Afreepress de sources proches de ce parti. L’objectif de cette marche, indiquent ces sources, est « d’apporter leur soutien à la politique du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé », mais aussi de « supporter les institutions de la République »...

Pages