Vendredi 21 Juillet 2017
(République du Togo 19/07/17)
La session ministérielle du Forum politique de Haut Niveau sur la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable (ODD) a démarré ce lundi à New York. Les travaux ont été ouverts par le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres. La délégation togolaise qui prend part à ces assises est conduite par le Premier Ministre Komi Selom Klassou. Organisé par le Conseil économique et social des Nations Unies, le Forum de Haut Niveau a pour thème « Éradiquer la pauvreté et promouvoir la prospérité dans un monde en mutation ». Les débats serviront à œuvrer pour un monde inclusif d’ici 2030 où l’on ne parlera plus de pauvreté, ni de faim. Un monde favorable...
(Afrique 7 10/07/17)
Les séances de prières annoncées pour «purifier» le Togo, dans le cadre du processus de réconciliation en cours, ont démarré ce jeudi dans le pays, avec les cultes traditionnels. Initiative du Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN), qui est chargé de mener le processus de réconciliation au Togo, les cérémonies traditionnelles de purification ont eu lieu dans toutes les préfectures du pays, sous l’œil des responsables locaux. Libation, invocations, sacrifices d’animaux, offrandes aux divinités, les adeptes du culte traditionnel s’étaient mis dans leurs beaux habits, malgré une pluie battante, pour apporter leur contribution à cette «purification» en laquelle beaucoup de Togolais ont du mal à croire. En effet, nombreux sont ces Togolais, dont les...
(Jeune Afrique 28/06/17)
Le chantier de la réconciliation avance lentement mais sûrement. Après que le gouvernement a annoncé, en début d’année, qu’il débloquerait 2 milliards de F CFA pour la mise en œuvre du programme de réparation, les événements s’accélèrent avec la « purification » du Togo. Du 3 au 9 juillet, les représentants des quatre grandes religions (catholiques, évangéliques, musulmans et adeptes du vaudou) organiseront des cérémonies sur tout le territoire. « Il faut purifier le Togo des souillures causées entre 1958...
(RFI 09/06/17)
Migrations clandestines et quêtes identitaires—: deux thèmes d’actualité que le dramaturge togolais Gustave Akakpo décortique dans ses pièces. Il est actuellement en tournée africaine, avec la compagnie qui a mis en scène deux de ses œuvres. Une mise en scène originale et déroutante où la «Bass Music» côtoie le théâtre. Ces vendredi et samedi, l’Institut français de Madagascar propose deux représentations exceptionnelles qui ne laisseront personne indifférent.
(Le Télégramme 228 05/05/17)
L’environnement juridique du cinéma se met peu à peu en place afin de redorer le blason de la cinématographie togolaise. Pendant deux jours, les différents acteurs du monde du cinéma vont réfléchir pour élaborer et soumettre au gouvernement, un avant-projet de Code du Cinéma et de l’image animée. Au cours des travaux, les participants auront un état des lieux du cinéma et de l’audiovisuel au Togo avant de prendre connaissance au document proposé devant servir d’avant-projet de Code. Ils l’étudieront...
(Le Temps - Tg 03/05/17)
A l’occasion de la journée mondiale du livre, les écrivains du Togo ont parlé à Lomé du droit d’auteur et des conditions de protection des œuvres. L’Association des Ecrivains du Togo (AET) en collaboration avec le département des lettres modernes de l’Université de Lomé, a organisé le 26 avril à Lomé, une conférence-débat, pour marquer la journée mondiale du livre et du droit d’auteur. Placée cette année sous le thème : « Le livre et le droit d’auteur », cette...
(La Voix de l'Amérique 12/04/17)
La première édition du concours national des Clubs d'Anglais du Togo, a pris fin le vendredi 7 avril à Lomé, avec le sacre du Lycée de Baguida. La finale a opposé 8 clubs venus de tout le pays dans trois catégories que sont, le débat, le monologue et le show talent. Le Lycée de Baguida situé dans la banlieue Est de Lomé a remporté le premier concours national des Clubs d'Anglais des lycées et collèges du Togo. Le même établissement...
(Ici Lomé 24/03/17)
Le gouvernement a pris en Conseil des ministres tenu le jeudi 23 mars 2017 à Lomé, un décret qui « fixe les modalités d’application de la loi portant statut de l’artiste ». Ce décret vise à mettre de l’ordre dans la corporation des artistes, améliorer leurs conditions de vie, de vivre de leur travail « et de bénéficier d’avantages et d’allègements fiscaux ». Selon le gouvernement, «le présent décret contribue à l’amélioration des conditions de travail des artistes à travers...
(Afrique Inside 14/03/17)
La branche togolaise de l’AWEP (African women entrepreneurship Program) a lancé ses activités de l’année 2017 ce 09 mars à Lomé (capitale du Togo) sur le site de la Blue Zone du Groupe Bolloré, activités couplées à la tenue d’une foire des producteurs et transformatrices de produits tropicaux, désireux d’exporter leurs marchandises vers les USA. Par Dodo ABALO & Emmanuel-Gaël Le lancement des activités 2017 d’AWEP-Togo a été couplé avec une série d’autres manifestations parallèles, notamment une exposition ainsi qu’un...
(Jeune Afrique 27/02/17)
Le rappeur français de Courbevoie, qui ne laisse jamais tomber le masque, dévoile le clip de "Sans visage", premier extrait de son deuxième album "Vréel 2". Depuis sa mise en ligne le 22 février, la vidéo affole les compteurs, avec plus de 500 000 vues sur YouTube. Tournée au Togo, la vidéo nous entraîne au-dessus de la nature sauvage du pays et des quartiers populaires de sa capitale, Lomé. Un univers visuel soigné auquel nous a habitué le rappeur dans...
(Ici Lomé 24/02/17)
Lomé se fait la capitale de la mode togolaise et africaine pour tout un weekend. Le 4ème Festival International de la Mode 228 (FIMO 228) a été lancé ce jeudi 23 février dans un hôtel de la capitale togolaise, lors d’une conférence de presse. La mode africaine se donne rendez-vous à Lomé. L’acte 4 du Festival International de la Mode 228 se déroulera du 23 au 26 février 2017. Il réunit sur un seul et même évènement, des designers, créateurs...
(Ici Lomé 24/02/17)
La quatrième édition du Festival International de la Mode 228 (FIMO 228) sous l’égide du ministère de la communication, de la culture, des sports et de la formation civique réserve un défilé en style masculin ce vendredi 24 février et un grand défilé des créateurs le 25 Février à Lomé. L’information est donnée lors d’une conférence de presse organisée par les promoteurs de l’évènement, ce jeudi. Le Festival International de la Mode 228 réunit pour cette édition des designers, créateurs...
(Le Temps - Tg 22/02/17)
Le périmètre de l’ancienne cité du peuple Ewé de Notsè, Agbogbo sera réhabilité afin que les vestiges du peuple éwé puissent être pérennisés. Travaux lancés Déjà en en phase très avancée de fissure et de morceaux à terre, la muraille Agogbo de Notsè perdra les fondamentaux ayant constitué les bases à la construction du site sous initiative du roi Agokoli. La Cellule d’Appui aux Initiatives de Développement (CAID/Afrique) et la Banque Mondiale associeront leurs actions pour l’entretien et la reconstruction...
(Le Télégramme 228 20/02/17)
Lauréats du prix national « prix togolais de la qualité 2016 » et du « prix spécial leadership de l’UEMOA », le cabinet Audit Expertise Comptable (AEC) a présenté à ces différents clients, au cours d’une soirée, organisé ce 18 février 2017 à Lomé, ses deux (2) distinctions. L’occasion a été également pour les organisateurs de partager les expériences de la démarche qualité avec les différentes entreprises et de présenter le cabinet AEC. Selon Charles BIRREGAH, directeur général du cabinet...
(RFI 16/02/17)
Les organisations de la société civile manifestent pour réclamer la réouverture des chaînes du groupe Sud Média fermées par la Haute Autorité de l'audiovisuel et de la communication. Une douzaine d'organisations de la société civile ont appelé à des manifestations de rue à partir de ce mardi, et pendant trois jours pour réclamer la réouverture de LCF et City FM, deux chaînes du groupe Sud Média. La marche, partie du bureau des deux médias fermés, devait aboutir au siège de...
(République du Togo 03/02/17)
La 25e édition du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO) aura lieu du 25 février au 4 mars prochains. Cinq films, documentaires et séries TV togolais seront en compétition, c’est une première. ‘Ton pied mon pied’ de Steven Af Folligan Amouzou, ‘Pacte’ du réalisateur Joël M’maka Tchedre, ‘Abnégation’ de Koffi Segla Olougbegnon, ‘Au nom du père’ de Benjamin Djessagba et ‘Cauris du Sud’ de Kiel Adandognou. ‘Le cinéma togolais émerge avec de nombreux courts métrages. Pour les films, c’est...
(Ici Lomé 02/02/17)
Artiste, poète, slameur et auteur de l’album « I have a dream », Wisdom Hola Ekué Kounkey alias Kaporal Wisdom, s’est confié dans les colonnes de ‘’Togo matin’’ en parlant de ses débuts et de ses projets. Kaporal Wisdom fait partie des pionniers de slam togolais. Il aurait pu se faire connaître du grand public plus tôt s’il n’avait pas voulu obtenir d’abord son BAC. Aujourd’hui, il « est inscrit à la crème des slameurs », confie-t-il. « Actuellement, c’est...
(Xinhua 31/01/17)
La manifestation culturelle "Mode 228" (228 est l'indicatif du Togo) en pleine croissance deviendra à la 4e édition prévue du 23 au 26 février prochain, le Festival international de la mode au Togo "FIMO 228", a-t-on appris lundi de source officielle. Des stylistes béninois, burkinabè, ivoiriens, sénégalais, gabonais, sud-africains et togolais sont attendus à ce festival alors que les mannequins viendront du Sénégal, du Mali, du Nigéria, de la Côte d'Ivoire, du Bénin, du Ghana, du Gabon et du Togo...
(AfreePress 29/11/16)
«Promotion de l’agriculture biologique, réalités et les perspectives d’avenir ». C’est autour de ce thème que des échanges entre les acteurs de ce type d’agriculture ont eu lieu ce lundi dans la salle Africa du site du Centre togolais des expositions et foires (CETEF) de Lomé, lieu où se tient la 13ème Foire internationale de Lomé depuis le 18 novembre dernier. C’est au cours d’une conférence-débat ouverte par le Directeur général de l’Institut de conseil et d’appui technique (ICAT), M...
(Ici Lomé 24/11/16)
La 13e foire internationale de Lomé aura été celle que les exposants, d’ici et d’ailleurs, n’oublieront pas. A en croire des exposants rencontrés sur le site, les choses ne se passent pas comme ils l’auraient souhaités. En plus de la mévente criarde et du manque d’ambiance dont ils se plaignent, les exposants sont obligés de faire face à des coupures de courants qui deviennent presque quotidien sur le site. Ceux qui ont besoin du courant pour faire fonctionner leur stand...

Pages