Lundi 20 Novembre 2017

Togo : l'incertitude toujours

Togo : l'incertitude toujours
(Le Point 10/11/17)
Des manifestations dans les rues de Lomé, au Togo, le 18 octobre 2017.

La population pousse, le régime de Faure Gnassingbé résiste. Entre les deux, le cercle vicieux manifestations-répression. La population de certaines villes de l'intérieur du pays a manifesté ce mercredi pour demander le retour à la Constitution de 1992. C'est ce qu'indiquent des témoins cités par l'agence de presse panafricaine Panapress. Des habitants de la ville de Tchamba, dans le centre du pays, sont ainsi sortis malgré les intimidations des forces de sécurité et des responsables administratifs de la ville. Outre Tchamba dans la région centrale, une forte mobilisation a été notée dans les villes de la région maritime, dans le sud-est du pays, notamment Vogan, Afagnan, Ahépé et Aného.

Manifester contre « l'extrême pauvreté »

Les populations de l'intérieur, en plus des raisons politiques, dénoncent « l'extrême pauvreté » dans laquelle elles survivent, accusant le pouvoir en place de manque d'actions d'envergure pour améliorer leurs conditions de vie. Ce mercredi, des manifestants ont été réprimés à Sokodé et à Bafilo, dans le centre du pays. C'est le lieu d'où expliquer que les populations de l'intérieur du pays ont souvent été intimidées par les autorités locales promptes à étouffer toutes les velléités de contestations. Mais, depuis août, elles n'ont pas cessé de sortir dans la rue et de revendiquer leurs droits à la liberté, malgré les mises en garde.

Lire la suite sur: http://afrique.lepoint.fr/actualites/togo-l-incertitude-toujours-09-11-2...

Commentaires facebook