Mercredi 21 Février 2018

Togo : des leaders d’un mouvement estudiantin mis aux arrêts

Togo : des leaders d’un mouvement estudiantin mis aux arrêts
(APA 07/02/18)

APA - Lome (Togo) - Des leaders de la Ligue togolaise des droits des étudiants (LTDE) ont été arrêtés ce mardi dans les environs du campus universitaire de Lomé, et déposés à la Direction centrale de la police judiciaire, a-t-on appris de sources sécuritaires

Il s’agit notamment de Foly Satchivi, le président de la ligue, et neuf (9) de ses collaborateurs, dont les secrétaires à l’organisation et à la communication.

Ils s’apprêtaient à tenir une Assemblée générale annoncée par l’association, pour décider des actions à mener en vue d’exiger, entre autres, l’augmentation des pécules et leur paiement avant le début des examens, la reprogrammation de toutes les unités d’enseignement, la suppression des critères d’octroi de tranches et l’augmentation du débit de la connexion.

« Quand les étudiants, avec des frondes, lances et acide dans des bidons pour s'en prendre à la police universitaire, nous devons agir », a déclaré Dodzi Kokoroko, président de l’Université de Lomé, au site Gapola.

Le président de la LTDE, un mouvement non enregistré à l’Université de Lomé, avait déjà été arrêté l’an dernier, jugé puis condamné à 12 mois d’emprisonnement avec sursis pour avoir troublé l’ordre sur le campus.

Commentaires facebook