Vendredi 18 Août 2017

Problèmes fonciers : Les juges véreux ont été sanctionnés

Problèmes fonciers : Les juges véreux ont été sanctionnés
(Ici Lomé 21/04/17)

Ils sont le dernier recours en cas de litiges fonciers, mais corruptibles. Eux, ce sont les juges censés prononcer des jugements équitables. Douze parmi eux ont été traduits en justice en 2014 et dix sanctionnés. C’est ce qu’a révélé, le Président de la Cour Suprême de Lomé, le juge Akakpovi Gamatho lors du forum sur le foncier qui bat son plein à Lomé.

Toute personne qui se sent lésée dans un jugement pourra désormais porter plainte contre le juge qui s’est rendu coupable de partialité. Les juges ont été indexés comme ceux qui ne disent pas le droit face aux parties qui s’accusent. Un fait qu’a reconnu le juge Akakpovi Gamatho.

« Depuis-là (2014), nous avons été saisis de douze plaintes venant du garde des sceaux, ministre de la Justice et sur ces douze plaintes, nous avons retenu dix qui sont avérés dont nous avons sanctionné et deux acquittements », a-t-il révélé.

En 2014, une directive sur l’éthique et la déontologie des magistrats a été publiée. Ainsi, toute personne peut « dénoncer les cas avérés qui signalent qu’il y aurait des magistrats faisant partie des réseaux qui organisent l’insécurité foncière au Togo ».

De ce forum sortiront des résolutions qui seront la panacée aux récurrents litiges fonciers au Togo.

Commentaires facebook