Mercredi 25 Avril 2018

Les fonctionnaires togolais prevoient marches et sit-in

Les fonctionnaires togolais prevoient marches et sit-in
(Apa 26/03/18)

APA-Lomé (Togo) - Les fonctionnaires togolais seront devant les locaux du ministère des Enseignements primaire et secondaire, et de la primature respectivement les 26 et 27 mars 2018, avant d’observer une marche pacifique samedi, à l’appel de la Synergie des travailleurs du Togo (STT).

Par cette action, ils réclament la libération des enseignants détenus à Kara, l’abandon des poursuites à l‘encontre du point focal de la centrale syndicale dans la ville et la résolution les problèmes soulevés dans les différents secteurs de la fonction publique, notamment dans les secteurs de la santé et de l’éducation.

La Coordination devra déposer cette semaine, sur demande de la base en assemblée générale ce week-end, une lettre d’information à l’autorité pour notifier « qu’elle organise une marche silencieuse de protestation le samedi 31 mars », a indiqué Didier Yebli, le secrétaire administratif de la STT.

Il informe qu'il a été décidé qu’un mot d’ordre de grève soit déposé pour un mouvement à partir la reprise des classes le 3 avril prochain dans le secteur de l’enseignement. « Les mouvements de grève continuent dans le secteur de la santé », a précisé le syndicaliste.

Les enseignants en détention ont été arrêtés le 12 mars 2q018 Kara lorsqu’ils se sont présentés à la gendarmerie de la ville pour manifester contre l’arrestation du point focal de la STT, Claude Pelelem.

Arrêté quelques heures plus tôt, ce dernier sera libéré mercredi après une comparution devant un juge d’instruction à Lomé qui a retenu des charges à son encontre.

Commentaires facebook