Lundi 20 Novembre 2017

La Brasserie BB Lomé, filiale du groupe français BGI, affirme son soutien à l’agriculture au Togo

La Brasserie BB Lomé, filiale du groupe français BGI, affirme son soutien à l’agriculture au Togo
(Agence Ecofin 08/11/17)

Leader national dans la production et la distribution de bière et de boissons alimentaires avec des milliers d’emplois crées, une croissance économique constante et une qualité mondialement récompensée, la Brasserie BB Lomé, filiale du groupe français BGI au Togo, confirme sa vision d’être une entreprise performante, rentable et citoyenne.

Depuis fin 2016, elle intègre les enjeux de l’agriculture au Togo au cœur de sa stratégie globale. C’est ainsi qu’elle a fait le choix d’intégrer le riz, une des matières première utilisée dans sa recette de fabrication de la bière, produit localement. C’est un pari qu’a fait la nouvelle Direction Générale de la Brasserie BB Lomé, car l’agriculture au Togo n’étant pas développée à grande échelle, il a fallu trouver une structure locale capable de produire en quantité avec une qualité constante, répondant aux normes internationales à un prix compétitif par rapport au riz importé des marchés asiatiques.

Le ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique a orienté l’entreprise vers le réseau des ESOP (entreprises de service et organisation de producteurs) qu’il promeut en partenariat avec l’ONG ETD Entreprise territoire et développement. Les ESOP ont pour vocation de connecter de façon durable les petits producteurs issus de l’agriculture familiale à un marché sûr et rémunérateur.

Après toute une batterie de tests de qualité effectués par des laboratoires locaux et étrangers sur les productions des rizières de Notsè, capitale du peuple Ewé située dans la région des plateaux au Togo, un contrat est signé officiellement le 09 juin 2017 pour l’achat annuel de 1000 tonnes de riz.

Mais les besoins en approvisionnement sont plus importants et les premières productions de la bière locale PILS obtiennent d’excellents résultats en terme de qualité. D’autres défis se présentent alors : comment accompagner les ESOP à produire plus ?

Le 18 octobre 2017, le comité de direction de l’entreprise décide de visiter les champs de production de la prochaine récolte, pour voir s’il est possible de doubler le tonnage en 2018.

Les résultats sont encourageants, la production de riz nationale a doublé en 2017 par rapport à 2016, passant de 4000 tonnes à 8000 tonnes. Près de 1000 nouveaux producteurs sont recencés sans compter les emplois créés dans les unités des ESOP et dans le transport. Mais les producteurs ne peuvent garantir qu’ils pourront livrer davantage à la Brasserie BB Lomé en 2018, faute de moyens d’irrigation et de capacité de stockage.

La Brasserie BB Lomé y voit une opportunité de jouer à nouveau son rôle de leader économique en ralliant les grandes entreprises aux enjeux de l’agriculture au Togo, afin d’augmenter le pouvoir d’achat des populations, de favoriser la compétitivité des prix et d’améliorer sa rentabilité ; ainsi le contrat s’apprête à être reconduit pour l’année 2018.

Commentaires facebook