Mercredi 23 Août 2017

Faure Gnassingbé n’a que des opposants «perfides et judas»

Faure Gnassingbé n’a que des opposants «perfides et judas»
(Le Télégramme 228 19/04/17)

Le patron du PRR rentre dans le débat relatif à la mise en place du Conseil National de Suivi de la Décentralisation (CNSD). Selon Nicolas Lawson, le Conseil en soi pose problème et ceux qui y sont, surtout les opposants, sont aussi à problèmes.

Dans un communiqué, le Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR) fait savoir que « Faure Gnassingbé et sa minorité ont lamentablement failli et ne peuvent plus résoudre les grands problèmes politiques, économiques, sociaux et moraux de notre pays ». Ceci étant, poursuit le communiqué, le HCRRUN, le CNSD, la commission des intellectuels, et autres, « ne sont que des officines pour préparer les prochaines fraudes électorales et de nouveaux crimes contre le peuple togolais ».

Nicolas Lawson se dit être attristé par le fait que la politique togolaise soit devenue « le jeu des intrigants, des arrivistes sans scrupule, de vils flagorneurs et des ennemis du progrès et de la République ».

En exemple, il cite la présence de certains opposants dans ce Conseil pour, disent-ils contribuer au changement dans le pays. Ces opposants qualifiés de « politiciens d’opérette » par le patron du PRR n’ont apparemment pas leur place dans ce Conseil, selon le communiqué.

Car, s’interroge-t-il, comment ces genres de politiciens « peuvent-ils croire que ce qu’ils n’ont pas pu faire à l’Assemblée Nationale, ils peuvent le faire au sein d’un illégitime et usuel CNSD.

Commentaires facebook